CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 JAG San Diego

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: JAG San Diego   Mer 14 Mai - 21:19



VIVEMENT LA SUITE!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: JAG San Diego   Jeu 15 Mai - 21:12

voici la fin de l'épisode 1. A bientôt pour l'épisode 2 (normalement vous allez attendre Aout pour l'avoir parce que je l'offre pour un anniversaire sauf si j'ai le temps d'ici là d'organiser une opération pour l'épisode 3). Sur ce à plus.

************

Lundi
10 Septembre, 2007
QG du JAG
San Diego

« C’est fini, » murmura Alicia en cliquant sur l’icône ‘imprimer’ de son traitement de texte avant qu’un bruit ne perturbe le silence qui régnait dans son bureau. Elle se leva et s’étira longuement, heureuse d’avoir enfin fini. Elle attendit que l’imprimante eu fini pour ranger son rapport et pour prendre ses affaires. Une fois que tout fut prêt, elle éteignit la lumière et sortit de son bureau qu’elle ferma derrière elle.

La journée avait été longue, mais même fatiguée, elle savait qu’elle pouvait être fière de son travail. Elle avait pu arranger pas mal de choses en peu de temps, il suffisait d’avoir confiance en soit. Doucement elle alla vers le bureau du Colonel Mackenzie, quasiment sûre qu’elle allait devoir poser son rapport sur le bureau de Coates pour qu’elle le lui donne le lendemain, mais elle fut surprise de voir la porte ouverte et de la lumière. Elle s’approcha alors, incertaine et vit le Colonel derrière son bureau en train de travailler. Alicia donna alors de petits coups à la porte pour signifier sa présence.

« Madame ? » Dit-elle d’une voix assez basse.

« Oui, » répondit Mac sans lever les yeux alors qu’Alicia entrait.

« Mon rapport sur l’affaire du quartier-maître Lee. »

Mac fronça les sourcils et leva la tête, non pas pour lui donner un regard de colère mais au contraire un regard étonné. Visiblement, elle ne s’attendait pas à avoir le rapport si rapidement.

« Eh bien merci. Bon travail, Lieutenant, » dit Mac en prenant le rapport qu’Alicia lui tendait.

« Merci madame. »

« Et où en est votre autre affaire ? »

« Oh… ce n’est l’affaire que de quelques heures… la plainte va être retirée. Il s’avère que les deux jeunes gens sont amoureux et que le père l’ignorait. La jeune fille va aller lui parler pour lui expliquer, car je crois qu’il ne s’attendait pas à ce que sa fille tombe amoureuse d’un officier comme le quartier-maître Jones. »

« Parfait. En tout cas, bravo. Vous vous en sortez parfaitement bien. » Mac le regarda avec insistance, l’observant un peu. « Vous allez au bar ce soir ? »

« Pardon ? »

« J’ai entendu dire que mes officiers allaient faire une petite fête au bar pour fêter votre victoire à vous et au lieutenant Martins. Vous y allez ? »

« Eh bien… je pensais rentrer chez moi… je n’ose pas vraiment y aller. »

« Pourquoi ? Parce que vous êtes nouvelle ? »

« Parce que je ne connais personne et j’aurais l’impression d’être comme un alien. »

« Je comprends ça. Mais je peux vous donner un conseil. Allez-y. Ils ne vont pas vous manger et puis vous faire des amis c’est idéal, le travail vous semblera moins dur. »

Alicia eut un petit sourire. « Cependant, j’aimerais vraiment me plonger dans mon travail. Je veux y arriver, madame. Et j’ai peur que de la distraction m’en empêche. »

Mac baissa les yeux avant de soupirer et de s’installer plus confortablement sur son fauteuil. « Vous savez… j’étais comme vous… je visais haut… mais c’était avant que je ne me rende compte que le boulot ne vous aide pas quand vous perdez quelqu’un qui vous est cher… ou quand vous êtes triste… ou quand c’est Noël. C’est bien d’avoir de l’ambition… mais n’occultez pas l’amitié, ni même l’amour. Ça n’en vaut pas la peine. »

« Vous parlez en connaissance de cause. »

« Comment ça ? »

Alicia se mordit la lèvre inférieure essayant de trouver le courage. « Eh bien, j’ai cru comprendre que vous êtes en ménage depuis un moment avec votre compagnon et que vous êtes fiancée mais toujours pas mariée à cause de votre travail. »

« Qui vous a dit ça ? »

« Tout le monde… et ce n’est pas compliqué à comprendre. »

Mac posa ses coudes sur son bureau et joignit ses mains sur lesquelles elle posa son menton. Elle leva les sourcils signifiant à Alicia qu’elle voulait savoir la suite.

« Vous partez toujours tard. Vous êtes là très tôt parfois et puis… même certains week-ends vous êtes là… alors… quand avez-vous le temps pour votre vie privée ? »

Mac baissa les yeux se rendant compte qu’elle avait raison mais qu’en plus Harm aussi avait donc raison quand il lui avait dit que son travail passait avant. Son regard alla vers le canapé qu’elle fixa un moment, elle devait lui parler.

« Jamais. » Murmura-t-elle doucement. « Mais je compte me rattraper… et je vous conseille de ne pas prendre le même chemin que moi, » dit Mac en se levant. « Allez. Filez. Passez du bon temps avec vos amis. Faites-moi confiance. »

Avec un petit sourire, Alicia se leva. « Merci, » dit-elle avant de sortir du bureau. « Bonne soirée, madame. »

Les bruits de pas disparurent doucement alors que Mac se retrouvait seule, puis elle se leva pour regarder par delà la fenêtre. Devant elle, au loin, elle pouvait voir la mer, allant et venant. Elle s’imaginait marchant sur le sable, sentant le vent soufflait sur son visage, sentant aussi l’odeur de l’eau salée. Le rêve. Et elle n’en profitait que très rarement.


De son côté, Alicia garait quelques instants plus tard sa voiture devant le bar où il y a une semaine environ, elle avait rencontré Eric. Depuis l’extérieur, on entendait la musique mais aussi le bruit des officiers trinquant, parlant, riant et s’amusant. Elle poussa la porte et retrouva immédiatement l’ambiance qu’elle avait adorée dès le premier soir.

« Alors tu es venue, » dit Eric avec un grand sourire.

« Oui. Mais j’ai pas eu le temps de me changer. »

« Pas de soucis. »

« Hey, salut toi, » dit Grégory Vukovic en s’approchant. « Tu bois quoi ? »

« La même chose que vous les mecs. »

« Ok. Je vais commander, » dit Eric.

La laissant seule avec Vukovic, Jennifer ne tarda pas à le remarquer et elle commença à se rapprocher d’eux.

« Salut, » dit-elle.

Grégory commença à avoir peur mais fut très surpris quand les deux jeunes femmes se sourirent.

« Tu es venue ? J’espère que tu es forte au billard, ces deux là se croient les meilleurs. »

« Oh oui. Et on va leur montrer que les femmes peuvent être fortes. »

« Peuvent ? Voyons, elles le sont tout le temps… Et je t’interdis Greg de faire une réflexion sinon tu vas avoir chaud aux fesses. »

« J’ai compris Jen. »

« Allez viens, Al… on va aller se chercher un coin pour préparer notre stratégie, » dit Jennifer en prenant Alicia par le bras pour l’entrainer plus loin. Cette dernière jeta un coup d’œil étonné à Vukovic avec un grand sourire avant de devoir suivre Jennifer.


Lundi
10 Septembre, 2007
Maison des Rabb
San Diego


Fermant la porte derrière elle, Mac retira doucement ses chaussures qu’elle laissa à l’entrée avant de retirer sa veste.

Puis elle alla dans la cuisine et vit que tout était propre, sauf la présence d’un sac plastique sur le comptoir dont elle reconnu le logo se trouvant dessus. Sans se presser, elle monta à l’étage et alla directement dans la salle de bain.

Après avoir pris une bonne douche et mis son pyjama, Sarah récupéra la boîte en carton à côté de son attaché case avant de traverser le couloir. Lorsqu’elle arriva dans le bureau, elle vit Harm regardant l’écran de l’ordinateur.

« Tu travailles ? » Demanda Mac.

« Hmm… Hmm. » Répondit Harm.

Voyant qu’il n’était pas prêt à parler, elle s’approcha de lui et poussa un peu les boîtes en carton où se trouvait sa nourriture chinoise pour s’asseoir un peu sur le bureau se mettant face à lui.

« Dure journée. »

« Mouais. »

« On peut parler ? Ou tu me fais encore la tête. »

« Je fais des recherches pour notre mariage. Je cherche un bon pâtissier pour le gâteau. »

« Tu en avais pas déjà trouvée un ? »

« Il était pas génial. »

« Ok. On pourrait le faire tous les deux, si tu veux. »

« Tu n’as pas de travail ? Bizarre. »

« Harm… Harm s’il te plait, » dit-elle en prenant ses mains. « Regarde-moi… deux minutes ensuite je te laisserais. »

Harm tourna la tête pour la regarder dans les yeux attendant qu’elle parle.

« Je sais que mon absence te fait souffrir et j’en suis désolé… mais j’ai besoin de montrer aux autres que je ne vais pas céder sous la pression. Et que je mérite ce poste, que je l’ai eu sans coucher avec quelqu’un. »

« De quoi tu parles ? »

« De certaines personnes qui pensent que si je suis là, c’est parce que j’ai couché avec un de mes supérieurs. Après Farrow, Brumby et Webb, ils pensent que j’ai un penchant pour coucher avec des gens de mon travail. »

Harm fronça les sourcils. « Qui t’as dit ça et quand ? »

« Un homme, la dernière fois. Je ne te l’ai pas dit parce que ça n’a rien à faire dans nos discussions. Je sais ce que je vaux et j’ai eu ce poste parce que je le méritais… et qu’importe mon passé. Le souci c’est que pour les autres, ça importe. Et je sais que je te délaisse et j’en suis désolée. Je ne m’en rends pas du tout compte. Je bosse tout le temps et j’ai toujours l’impression qu’on a cette relation de JAG, et que la seule chose qui a changé c’est… c’est le… enfin tu vois. »

« Le sexe. »

Mac leva les sourcils au fait qu’il parle de ça, si librement. « Oui. Depuis quand ça ne te gênes plus. »

« Ca ne m’a jamais gêné. Toi oui. »

« Comment ça ? »

Harm sourit un peu et s’approcha d’elle. « Tu es comme la fille sur la couverture d’un magazine pour hommes qu’un ado de 13 ans lit en cachette de ses parents. »

« Belle comparaison. »

« La grosse différence étant bien sûr que je suis dingue de toi. »

Mac eut un petit sourire et se pencha un peu. « Je t’aime et j’ai très envie de me marier avec toi. Je suis même impatiente mais… Je ne sais pas avoir vie privée et vie professionnelle en même temps. On me l’a toujours reproché et j’essaie, je te promets d’essayer de changer tout ça. Mais je vais te demander d’être patient et de me pardonner si je me comporte de temps en temps de cette façon. Et si j’ai du mal je t’autorise à m’attacher au lit. »

« Ne me tentes pas, » Ironisa Harm. « C’est quoi ça ? » Demanda-t-il en montrant des yeux la boite en carton que Mac avait avec elle.

« Ca… c’est une façon de me pardonner de t’avoir fait quitter l’armée. Je sais à quel point c’est important pour toi que le nom Rabb soit associé à l’armée. Je voulais te l’offrir pour ton anniversaire mais bon… c’est pas grave. »

Elle lui tendit la boîte qu’il ouvrit doucement pour en sortir une plaque où était marqué dessus Lt Col. Rabb. et non Mackenzie. « Mac… pourquoi… »

« Je veux que ton nom soit associé au JAG aussi. Je me fiche que les gens ne sachent pas que je suis Mackenzie. Je veux juste être une Rabb. Une vrai Rabb. Et je veux que tu sois présent avec moi. Je veux que tout le monde sache que je t’aime et que je suis ta femme pour le meilleur et pour toujours »

« C’est pas et pour le pire. »

Mac se pencha, laissant ses lèvres à seulement quelques centimètres des siennes. « Avec toi, je ne connais pas le pire. »

« Oh c’est un peu cliché ça. »

« Je sais, » dit-elle avec un petit rire qu’ils partagèrent. « Mais je t’aime… c’est tout. »

Harm franchit les quelques centimètres restant et lui donnant un tendre baiser alors qu’elle passait ses bras autour de son cou pour le serrer contre elle. Mais finalement, elle se retrouva assise en travers sur ses genoux alors que le baiser s’intensifiait. Quand soudain, le téléphone sonna, séparant les deux amoureux.

« C’est pas vrai, » marmonna Harm.

Mac prit le combiné et vit qu’il s’agissait de son bureau. Ne voulant surtout pas être dérangée, elle prit le téléphone et le jeta dans la poubelle à l’autre bout de la pièce.

« Ça c’est un panier à 3 points, » déclara-t-elle en fixant Harm.

« Assurément. Tu as faim ? »

« Pas vraiment. En faites, je n’ai pas faim de nourriture. »

« Vraiment ? »

« Ouais, » elle s’approcha encore de lui pour partager un autre baiser torride avant de se lever. « Dépêches toi parce que je suis affamée. »

Elle se mordit la lèvre inférieure tout en sortant de la pièce en balançant des hanches sous le regard admiratif d’Harm qui rapidement éteignit l’ordinateur. Il avait largement mieux à faire. La porte se referma plongeant la pièce dans le noir, pièce où sur le bureau se trouvait la preuve de l’amour qui unissait les deux membres de cette famille alors que plus loin dans un bar, une nouvelle famille et des amitiés prenaient vie autour d’une partie de billard.

Fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
nady
Cravate d'Adam
Cravate d'Adam
avatar

Féminin Nombre de messages : 328
Age : 28
Localisation : belgique
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: JAG San Diego   Jeu 15 Mai - 23:49

Superbe cette fin!

Mac s'est bien rattrapée Mr. Green Mr. Green

Outin aout... C'est très loin ça... Crying or Very sad et si tu écrivais vite l'épisode trois? Wink lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomcat2510
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1394
Age : 30
Date d'inscription : 18/01/2005

MessageSujet: Re: JAG San Diego   Ven 16 Mai - 2:25

Bon, j'ai plus posté depuis un bout de temps, mais j'étais toujours autant au taquet, sauf que j'avais la grosse flemme...
J'avoue que la encore, suis flemmarde ^^

Bon... deja, il est hors de question d'attendre jusqu'a Aout ! Ca sent la mission commando, tout plein... Je sens que je peux deja recruter quelques devil dog...

Bon, finalement, je l'aime bien Alicia... Heureusement que Jen & elle ont mis les points sur les i... Pi j'ai bien aimé ce qu'elle a dit a Jen... Finalement, elle est bien cette fille, elle manquait juste de confiance en elle & on ne lui accordait pas suffisamment de crédit pour qu'elle se sente à lire et se relaxer... Heureusement, l'équipe du JAG SD a été la... même si Eric a pas été sympa... il s'est rattrapé... suis pressée de voir ce que ca va donner ces deux la... parce que j'y crois pas au "juste amis" lol

Sinon Vic & Jen... Bah c'est le chat & la souris, H&M le remake looool... Bon au moins, ils sont deja un peu plus franc l'un avec l'autre et ca va pas nous faire des sous entendus de malade qu'on peut interpréter de 15 000 façons différentes comme savent si bien le faire nos deux chouchous lol

Quant à Harm & Mac... J'avoue que sur le cp, avec la dispute, me suis dit que Mac avait décidément mal choisi ces mots... Elle était stressée, elle doit faire perpétuellement ces preuves, mais elle a assurément mal choisi ces mots avec son flyboy...
J'aime bien la conversation avec Alicia à la fin, on comprend mieux pq ca prend tellement de temps pour qu'ils se marient... Enfin, ca n'en sera que meilleurs... Au moins, après deux ans, ils savent qu'ils peuvent avoir une véritable relation de couple sans que l'un détruise émotionnellement l'autre...
Physiquement, c'est autre chose, d'aps Mac, Harm est quand mm un étalon & elle souffrait de son précédent week end looool
Pi la plaque "Sarah Rabb", j'aime... oyé na ms c'est trop mignon !!!
Bon même si elle s'appelle Sarah Rabb, elle restera quand même Mac pour moi loool
C'est ma devil dog di namour !!!

Enfin, ca fait plaisir de voir Mac gérer sa troupe d'une main de maitre... elle sait y mettre de la poigne, tout en restant conciliante... Pi, avec Harm, ils ont des scènes trop mignonnes... si on oublie la légère dispute... mais pas bien grave... ca a été vite oublié...

Maintenant, je me demande ce que va donner la suite, surtout avec l'adoption... & aussi le mariage ^^
Surtout le mariage... pi qu'est ce qui va se passer pr Jen & Vic, Alicia & Eric...

Donc... Attendre Aout pr la suite... HORS DE QUESTION !!!! lol

_________________


♥ "Mac and I have an announcement to make... We're getting married" ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: JAG San Diego   Ven 16 Mai - 9:27

J'ai adoré cette épisode.

Vivement le prochain!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANNE CHARLOTTE
Baby-Sitter de Gemma
Baby-Sitter de Gemma
avatar

Féminin Nombre de messages : 1248
Age : 31
Localisation : marseille
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: JAG San Diego   Ven 16 Mai - 20:58

Que du bonheur !!!!!!!

j ai adoré cet episode !!!! j'aime le remake d'harm et mac facon jen et vic même s'ils sont moins coincé et eu peu plus direct !!!!!

hum Alicia et Eric j ai hate de voir ce que ça va donner moi non plus j'y crois pas au "juste amis"

et puis Harm et mac bien sur j adoooooooooooore, j'ai eu un peu peur avec la discut mais rien de mieux que la reconciliation.
En effet, Mac va devoir apprendre à concillier vie privée et professionnelle, j'ai hate de lire la suite et puis je veux voir le mariage mdr

j aime beaucoup l'idée de la plaque au nom de Lt colonel Rabb

enfin bref j adore cet épisode et j ai hate de lire le deuxieme, j espere que tu auras le temps pour une troisieme opération avant aout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ima
Loin de Catherine
Loin de Catherine


Féminin Nombre de messages : 17
Age : 37
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: JAG San Diego   Jeu 29 Mai - 9:35

J'ai moi aussi adoré cet épisode !

J'aime l'idée de connaître la suite de la relation Harm/Mac.

Mais ce sera long d'attendre août pour la suite !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: JAG San Diego   Ven 18 Juil - 3:08

Non ce n'est pas l'épisode 2. Mais dirons nous que la mission autour avance. Je ne promets rien mais il se pourrait kil arrive d'ici la semaine prochaine si la mission pour l'épisode 3 avance plus vite que pour la 2. Je promets rien mais qui sait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: JAG San Diego   Lun 4 Aoû - 16:02






Le début de l'épisode 2 sera disponible Mercredi sur CBO et est déjà en ligne sur mon site.Les suites seront donc postés avec 2 jours d'avance sur mon site à cette adresse: http://www.onlycatherinebell.com/Creations/Ma%20Partie/Fanfics/JAG%20San%20Diego/Saison%201/Episode2.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: JAG San Diego   Lun 4 Aoû - 21:32

Super
J'ai hâte de le lire!!!

p.s J'aime beaucoup ta créa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: JAG San Diego   Mer 6 Aoû - 0:49

comme promis l'épisode 2 avec même quelque minutes d'avance sur le planning. Sachez que les suites sont dispo pour les impatients avec 2 jours d'avance sur mon site.



Vendredi
21 Septembre 2007
Au dessus de l’Océan Pacifique
Zone internationale
11 :07 PM


Alors que la nuit semblait calme, deux F-16 brisèrent le silence qui régnait pour continuer leur route à vive allure déchirant le ciel de leur bruit. L’un à côté de l’autre, ils fonçaient pour rentrer à la base après un exercice de manœuvre.

« Eagles 5 à la base, Eagles 5 à la base, » dit le pilote du F-16 qui était à droite.

« La base, on vous reçoit. »

« Mission accomplie. Demandons autorisation pour rentrer. »

« Autorisation acceptée, on vous a sur radar à tout de suite Eagles 5. »

Le pilote soupira alors que la communication était coupée.

« Eagles 4, préparez vous à descendre légèrement en vue de l’atterrissage. »

« Eagles 4 à Eagles 5, bien reçu. »

Le pilote de l’autre avion commença à manœuvrer cependant il y eut une petite secousse inattendue et il chavira un peu à bâbord sans descendre. Il retenta la manœuvre et il se produisit la même chose.

« Eagles 4, que faites vous ? »

« J’ai des problèmes de commande, » répondit il avant de retenter et d’obtenir le même résultat et ne se trouvant qu’à quelques mètres de son compère.

« Eagles 4, vous vous rapprochez beaucoup trop, maitrisez votre appareil. »

« Je ne peux pas…je ne.. » dit il avant de perdre les commandes définitivement et de percuter l’autre F-16.

A la collision de leurs ailes les deux pilotes surent qu’ils avaient peu de temps avant que leur vie ne soit plus. Ils eurent le temps de s’éjecter tout les deux et alors que leurs parachutes s’ouvraient à plusieurs mies de leurs avions, comme ils l’avaient imaginé, les deux réacteurs explosèrent et finalement les deux F-16 prirent feu avant de sombrer dans les eaux profondes de l’océan. Doucement, les deux pilotes arrivèrent dans l’eau sans trop de dégât ayant été entraîné à ce genre de manouvre.

Au loin un bateau les observait et s’approcha ce qui rassura les deux hommes qui furent heureux quand leur sauveteur leur prit la main pour les hisser à bord. Puis ils perdirent espoir quand ils virent qu’ils étaient plusieurs et qu’ils parlaient chinois.

« Des américains, » dit l’un d’eux en chinois.

« Oui, » répondit l’autre avec un sourire. « La chance nous sourit. »

*****Générique*****

Samedi
22 Septembre, 2007
Maison des Rabb
San Diego, CA
1 : 50 AM


Mac ouvrit doucement les yeux et commença à bouger en sentant son compagnon s’agiter.

« Allô, » dit-il doucement après avoir pris le téléphone alors que Mac grognait en essayant de se rendormir. « Oui…deux minutes je vous la passe. »

Doucement Mac sentit une main sur son épaule, sa main douce, chaude et forte sur sa peau et doucement il la secoua légèrement, approchant en même temps sa bouche près de son oreille.

« Chérie, téléphone. »

Aussi rapidement qu’elle le pouvait à cette heure-ci, elle se releva et prit le téléphone qu’Harm lui tendait. Elle gémit doucement avant de répondre.

« Colonel Mackenzie, ici le général Redford de la base de San Diego, désolé de vous déranger si tard mais nous avons un grave problème. »

« Quel genre de problème ? »

« Deux de nos F-16 se sont crachés en mer, les pilotes ont été portés disparus alors qu’ils effectuaient une mission d’essai. »

« Et vous avez besoin d’une aide juridique pour ça. »

« Et bien colonel, c’est justement pour ça que je vous appelle. C’était un essai pour un nouveau type d’équipement sur nos F-16. Le souci c’est que nous n’avons pas retrouvé les épaves, ni nos pilotes. »

« Qui les auraient récupérés ? »

Mac entendit le général soupirer de gêne à l’autre bout du fil. « Les chinois colonel, un de nos bâtiments dit avoir repéré beaucoup de navire de l’armée chinoise dans l’océan. Il se pourrait bien que ce soit eux qui aient repêché les épaves et les pilotes. »

« Mais ils avaient le droit ? Dans quelles eaux étaient-ils ? »

« Les eaux internationales, madame. »

« Oh merde, » soupira Mac en se passant une main sur le visage. « Très bien, général. J’arrive d’ici une petite heure, le temps de me réveiller et de me préparer. Tenez prêt tous les documents que vous avez sur cette affaire. »

« Oui colonel, nous vous attendons. »

« Très bien. A tout de suite général. »

Elle appuya doucement sur la touche rouge pour raccrocher et soupira à nouveau avant de s’étirer. Elle jeta un coup d’œil sur Harm à ses côtés, il avait les yeux mi-ouvert et la regardait.

« Boulot ? »

« Ouais, » dit elle en acquiesçant. « Deux F-16 se sont crashés dans le Pacifique et les deux pilotes ont disparu avec. Des bateaux chinois ont été vus par là bas. Visiblement ils auraient tout récupéré, les pilotes avec. »

« La Chine ? »

« Oui. C’était un essai pour un nouveau projet développé par l’armée. Donc on peut penser à du vol. »

« Dans quelles eaux ça s’est passé ? »

« Internationales. »

« Ouais donc en clair ils ne sont pas en tort. »

« Exact. »

Harm passa une main sur son visage pour se réveiller un peu avant de regarder le réveil à ses côtés. C’était samedi, bon sang, pourquoi fallait il que ça arrive un samedi.

« Tu vas y aller ? » Demanda-t-il tout en sachant la réponse.

« Bien sur. Juste pour avoir les bases, pour savoir si je peux mettre des avocats dessus ou si je dois prendre les choses en main. »

« Tu veux que j’appelle Tom demain quand ce sera une heure plus convenable. »

« Tom ? Il est à la retraire Harm. »

« Oh mais tu sais comme il aime botter le derrière des chinois. » dit il avec un petit rire qu’il communiqua à Mac.

Cette dernière le regarda longuement avec le regret de devoir l’abandonner ainsi pendant un week-end.

« Oui je veux bien, » dit-elle finalement avant de se pencher vers lui pour lui donner un court baiser. «Je vais y aller, rendors toi. Je ne voudrais pas que ton week-end avec Mattie soit gâché. Tu m’excuseras auprès d’elle. »

« Bien sur, elle comprendra, » répondit il avec un petit sourire avant de fermer les yeux et de se tourner pour se rendormir alors que Mac se levait pour se diriger vers la salle de bain.

~*~*~A suivre~*~*~


Dernière édition par majandraelo le Ven 8 Aoû - 12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 39
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: JAG San Diego   Mer 6 Aoû - 9:45

Alors avant tout merci pour ce cadeau d'anniversaire.

Je l'ai adoré et dévoré.

Franchement, je vous conseille vivement de le lire. Tout comme le premier épisode celui-ci est excellent aussi.

Merci encore miss pour ce cadeau. Je l'ai adoré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: JAG San Diego   Mer 6 Aoû - 22:27

J'aime beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lovedejag59
Baby-Sitter de Gemma
Baby-Sitter de Gemma
avatar

Féminin Nombre de messages : 1103
Age : 27
Localisation : Hazebrouck (59)
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: JAG San Diego   Mer 6 Aoû - 22:54

Oyéééé
J'aime toujours autant JAG SD moiiii Smile
Bravo Elo et merciii pour cette suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
isa69jag
Mouchoir usagé de Catherine
Mouchoir usagé de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 103
Age : 47
Date d'inscription : 29/10/2005

MessageSujet: Re: JAG San Diego   Ven 8 Aoû - 1:46

J'ai relu l'épisode 1 sur ton site. Quel plaisir ! j'ai adoré.
Les personnages sont attachants. Bien sûr, mon couple préféré est Harm&Mac mais les 2 autres couples sont tout aussi intéressants.
Je suis impatiente de lire la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: JAG San Diego   Ven 8 Aoû - 12:31

Merci pour les petits coms. Voilà la suite

Samedi
22 Septembre, 2007
Grange
A l’extérieur de Pékin, Chine
2 : 09 AM (heure de la côte Ouest des U.S.A)


Les deux pilotes étaient assis par terre les mains liées dans leur dos contre un mur nu de ce qui semblait être une grange d’un fermier aux vues du mur en bois et de l’agencement. Un soldat chinois armé était assis sur une chaise devant la porte et les surveillait prêt à tirer si l’un d’eux bougeait.

Un autre homme entra et commença à parler à l’autre brièvement.

« Tu comprends ce qu’il dit ? » Demanda l’un des deux pilotes.

« Non, pourquoi je le comprendrais ? »

« T’es pas sorti avec une chinoise l’année dernière. »

« Oui et alors. »

« Ben elle devait parler chinois. »

« La seule chose qu’elle savait dire en chinois c’était les plats sur les menus des restaurants chinois ou les insultes qu’elle avait appris à Chinatown. Elle a grandi aux U.S.A, » répondit-il agacé.

« Ah ben je pensais qu’un chinois parlait chinois. »

« Ton nom est italien. Tu parles italien toi ? »

« Non. »

« Ben voilà. »

Ils cessèrent leur dispute pour se concentrer sur le visage de leur geôlier et le sourire qu’il avait ne les rassura pas le moins du monde.

Samedi
22 Septembre, 2007
Base militaire
San Diego, CA
3 : 20 AM


« Attendez, vous êtes en train de me dire qu’il y a près de deux mois des fichiers qui ont disparus pendant 1 journée entière et vous n’avez pas été choqué ou même n’avez pensé à prévenir le service juridique ? » Demanda Mac abasourdie.

« Non colonel, on a cru à un égarement. Vous savez, c’était le 4 juillet alors on se disait qu’avec la fête certaines choses avaient du être égarées et étant donné que nous les avons récupérées en fin de journée on a pensé que ce n’était pas grave. Nous avons déjà eu des tentatives de piratages sans succès. »

« Général j’ai du mal à croire qu’une perte d’un document aussi précieux ne vous ait pas choqué. »

« Les documents en eux-mêmes ne sont pas très importants madame. Il n’y avait rien du projet dessus, ils ne parlent que de formalités. »

« Monsieur, si je perds, ne serait ce que le code de procédure d’évacuation du bureau du JAG je considère cela comme grave. Ce sont des documents de l’armée Américaine. »

« Je comprends colonel. Pour tout vous dire si nous n’avons pas appelé plus tôt le service juridique c’est parce que la C.I.A s’est chargée de l’affaire. D’ailleurs l’un de leurs agents est sur l’affaire. Il vient de partir pour Pékin. »

« Vous avez son nom ? » Demanda-t-elle intéressée.

« Non. Secret défense. »

« D’accord. Je vais étudier ça de plus près et vous envoyer deux de mes avocats. Parce que ce n’est absolument pas clair monsieur. »

« Faites ce qui vous semble juste Colonel. »

« Comme toujours Général. »

Ce dernier se leva, suivi par Mac qui lui rendit alors son garde à vous avant de sortir du bureau pour aller dans le couloir où elle prit son téléphone portable.

Après quelques petites sonneries à l’autre bout du fil, son interlocuteur répondit enfin. « Bonjour, je voudrais parler au directeur Kershaw. »


Dans le bureau, le général prit son téléphone et composa rapidement un numéro de téléphone qu’il connaissait beaucoup ces derniers temps.

« Bonjour, je voudrais parler au Sénateur McNeil, » dit-il avant que la femme ne le mette en attente.

« Allô ? »

« Monsieur le Sénateur, désolé de vous déranger. Mais j’ai du faire appel au JAG. »

« Au JAG ? »

« Oui. Celui de San Diego. C’est le colonel Mackenzie qui est venue. »

« Mackenzie. Elle est dure et elle ne va pas vous lâcher. »

« Je sais…mais par chance elle risque de nous envoyer uniquement deux avocats. »

« Parfait. En cas de changements prévenez-moi au plus vite. »

« Très bien monsieur. »

Le général raccrocha et fixa un moment le fauteuil où s’était tenue Mac quelques minutes auparavant. Il se leva doucement et fit quelques pas avant de se mettre devant la fenêtre pour regarder à l’extérieur certains F-16 présent sur le tarmac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: JAG San Diego   Ven 8 Aoû - 14:44

Super
Vivement la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CatherineBell59
Newbie
avatar

Féminin Nombre de messages : 8
Age : 25
Localisation : 59 tous pres de lille
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: JAG San Diego   Sam 16 Aoû - 15:56

J'adore tjrs autant Elo !
La localisation de l'intrigue me fais rire dans le contexte actuel ....
J'aime bcp la place de Mac entant que JAG de San Diego, on la voie assez rarement dans ce poste de chef, ou c'est elle l'autorité et je dois avoué que j'iame bcp comment tu ecris ca ....
Mais de la à se froter à un Senateur, oulala ca sent pas bon du tt...
Vivement la suite Elo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: JAG San Diego   Mar 19 Aoû - 16:42

Merci pour les coms. Voilà la suite.

Samedi
22 Septembre, 2007
QG du JAG
San Diego, CA
7 : 15 AM


La salle de réunion était silencieuse après les conclusions que venaient de faire Mac à ses officiers. Gregory baissa les yeux et soupira en tentant de mettre ses idées en place. Eric jeta un coup d’œil vers Alicia avant de fixer la table. De son côté Alicia recula un peu dans sa chaise et respira un grand coup en essayant de visualiser ce qui se passait.

« Je dois vous avouer de suite que le général n’est pas facile et qui plus est la CIA est sur le coup. J’ai appelé le directeur qui a refusé de me donner le nom de l’agent. Mais par expérience je vous conseillerais de prendre de l’aspirine et de quoi vous calmer si vous devez traiter avec l’un d’eux. » Elle fit une pause avant de prendre deux dossiers et de les donner à Eric et Alicia. « Je vous veux tous les deux sur cette affaire. Vous partez immédiatement pour la base, des bureaux seront mis à votre disposition. »

« Mais… » Commença Vukovic légèrement perdu et déçu de ne pas être de la partie.

« Mais ? » Le coupa Mac.

« Pourquoi eux deux ? Je devrais être sur le coup aussi. » dit il énervé de rater une occasion pareille avant de rajouter un madame, calme.

« J’ai d’autres projets pour vous qui demandent votre savoir faire de….comment dire…manipulation. »

« Vraiment ? »

Mac lui fit glisser le dossier sur la table et posa ensuite ses mains sur la table croisant les doigts. Elle attendit qu’il lise tranquillement son affaire et vit au fur et à mesure son visage se liquéfier.

« Je suis désolé capitaine, mais…je ne peux pas faire autrement. Vous deux, » dit elle en se tournant vers Eric et Alicia. « Ne faites pas de bêtises, gardez votre sang froid et en cas de problème vous m’appelez suis-je claire. »

« Oui madame, » répondirent-ils en chœur quand soudain Jennifer entra.

« Madame, un appel de D.C sur la ligne, un monsieur Boones. »

« Oh parfait. La réunion est finie, rompez, » dit elle en se levant suivie par les autres qui firent un parfait garde à vous avant qu’elle ne parte.

« C’est quoi ton affaire si c’est pas indiscret ? » Demanda Eric à Vukovic en rangeant ses affaires dans son attaché case. Chacun avait ses affaires puisque Mac les avait appelés spécialement pour venir aujourd’hui alors que personne ne devait travailler.

« Un officier accusé de tentative de meurtre parce qu’il n’a pas mis le frein à main à sa voiture qui a foncé sur celle d’un Brigadier Général. »

« Oh, » dit Eric. « Et bien bon courage. »

« Si tu ris je te tue, » lui répondit Gregory avant de sortir lui aussi de la pièce en colère.

Alicia essayait de ne pas exploser de rire mais c’était trop dur et avec Eric ils partagèrent un petit sourire de connivence.

« On devrait pas se moquer, » dit-elle.

« Oh oui, c’est comme dire……oh non c’es trop dur, » finit il par conclure en explosant de rire suivit de près par Alicia.

Au bout de quelques minutes alors qu’ils étaient devant l’ascenseur, elle décida qu’ils devaient redevenir sérieux et se mettre sur leur affaire.

« Tu as une idée ? »

« A part casser la tête à certains de ces têtes brulées de pilote….non. »

« On est mal barré. »

« Tu l’as dit Al,» dit-il alors que les portes s’ouvraient

« Al ? » Elle fronça les sourcils avant de le fixer.

« Ben quoi ? On travaille ensemble, on est ami donc il vaut mieux avoir un surnom, Jennifer c’est Jen, Gregory c’est Vic et toi Al te va super bien. »

« Et toi ils t’appellent comment ? »

« Eric. A part le tombeur tu vois un autre surnom pour moi ?»

Elle leva les yeux au ciel pour réfléchir. « L’abruti, » répondit elle alors que les portes se fermaient.

Mac ferma la porte de son bureau avant de se diriger vers le téléphone qu’elle décrocha en deux secondes

« Tom, c’est Mac. »

« Bonjour, Sarah. Harm m’a appelé tout à l’heure, il m’a fait un petit résumé. »

« Il t’a appelé. Déjà ? Le pauvre. »

« Pourquoi ? Quelle heure il est sur la côte ouest. »

« Même pas 8h. Ils m’ont appelée ce matin très tôt, il doit avoir du mal à dormir. »

« Comment ça va vous deux ? »

Mac eut un petit sourire en s’essayant sur son fauteuil avec un long soupir. « La routine. On a beaucoup de choses à faire, le mariage, le boulot… »

« Je parle de plus intime. Le couple tient bon. C’est pas facile de se construire une vie loin d’une ville qui a compté pour vous et puis de s’engager. Même si je sais que Harm a changé. »

« Beaucoup plus que tu ne le crois. Je vais t’étonner mais il m’a largement dépassé sur ce niveau. Il a plus la tête sur les épaules que moi. Peut être que c’est le retour aux sources. »

« Surement. Ou toi. Tu as un effet sur lui c’est impressionnant. Je le connais depuis qu’il est tout petit, je l’ai vu en couche culotte, je l’ai même changé et maintenant je le vois à plus de 40 ans, presque marié et je peux te dire qu’il a été une grande tête brulée mais depuis qu’il te connaît il a eu besoin de te séduire et de te prouver à quel point il peut être bon. »

« Il a eu un effet sur moi aussi. Et puis il est d’une grande aide, la preuve te voilà en ligne avec moi pour une affaire qui je sais va me donner des migraines. »

« Comment une telle chose peut elle se produire ? Que veulent ces chinois ? »

« Aucune idée. Je dois dire que le général n’a pas été très bavard. »

« C’est un général qui dirige une base aérienne ? »

« Non, en faites c’est une base tout ce qu’il y a de plus simples mais suite à des travaux d’aménagement de la base aérienne, l’aviation a été déplacée là bas. »

« Des travaux d’aménagement ? C’est quoi cette histoire ? Je n’ai pas entendu parler d’aménagement d’une base aérienne en Californie. J’ai un ami qui s’occupe de ça et il ne m’en a pas parlé »

« Et bien peut être que ça s’est fait récemment. Tu sais, c’est un peu la folie depuis quelques temps. Avec la situation entre le Darfour, l’Iran, les U.S.A se préparent à une éventuelle attaque chinoise ou russe. »

« Tu veux que je te dise, ce gouvernement s’amuse à jouer sur la frayeur et ça me déplait. »

« Moi aussi. Tu penses te renseigner directement à la source à D.C »

« Oui. Et si je n’obtiens rien par la voix douce, je cognerais et je te dirais ce que j’ai. »

« Merci Tom. »

« De rien. Et au cas où je viendrais te voir. Ça me fera du bien un peu de soleil. »

« Pas de problème, ta chambre est prête. »

« Je sais. Allez, je te laisse travailler et appelle ton mari, il me semblait un peu fatigué au téléphone. Chante-lui une berceuse pour le faire dormir. »

Mac retint un petit rire en se mordant la lèvre inférieure. « Je pense rentrer à midi, histoire de me faire pardonner. »

« D’accord. A bientôt, Sarah. »

« A bientôt. Et encore merci, » dit elle avant de raccrocher et de soupirer. Elle jeta un coup d’œil à son horloge murale et soupira en voyant que la journée ne faisait que commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: JAG San Diego   Mar 19 Aoû - 18:59

Trop super
La suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: JAG San Diego   Mer 20 Aoû - 18:35

Samedi
22 Septembre, 2007
Base militaire
San Diego, CA
10 : 32 AM


Alicia fronça les sourcils alors qu’elle examinait un des avions sur le tarmac avec néanmoins un petit sourire sur le visage. Ces avions avaient le don de lui rappeler de sacré souvenir. Elle ne pouvait s’empêcher de les regarder avec une lueur de joie dans ses yeux. Eric pas très loin, jeta tout d’abord un rapide coup d’œil vers elle puis s’attarda alors sur son sourire. Elle semblait à des kilomètres d’eux et il se demanda ce qui pouvait la faire tant sourire.

Le soleil à cette heure-ci tapait fort et surtout donnait à ses cheveux blonds une teinte angélique. Il se rappelait le soir où il l’avait vu pour la première fois dans le bar. Il l’avait trouvé très belle et n’avait jamais imaginé qu’une telle femme se cachait dessous. Au sens propre comme au figuré. Se sentant observé elle tourna la tête et il en fit de même pour ne pas être pris mais il ne fut pas assez rapide et Alicia rougit.

Un officier arriva en courant vers eux et se mit au garde à vous devant Eric, suivit de près par d’autres hommes qui au fur et à mesure formèrent une ligne.

« Bien, » dit Eric. « Ils sont tous là. »

« Sauf le général, » lui dit Alicia en s’approchant. « Je crois que j’ai parlé trop vite. »

En effet, ce dernier s’approchait d’eux et ils se mirent au garde à vous lorsqu’il fut à leur hauteur.

« Repos. Mesdames et messieurs, » commença le général. « Voici les lieutenant Martins et Devreaux du JAG. Ils sont ici par rapport à la disparition de deux de nos officiers et je vous ordonne de répondre aux questions qu’ils vous poseront. Je veux tout d’abord que tous les officiers travaillant sur notre projet soient les premiers à passer à l’interrogatoire. Par la suite, j’ordonne aux autres à faire de même si ces deux avocats considèrent que c’est nécessaire. »

« A vos ordres monsieur, » dirent-ils en chœur. »

« Bien. Rompez. »

Tous obéirent et partirent sauf Alicia et Eric qui attendirent que le général se tourne vers eux. Ce qui arriva seulement quelques secondes plus tard. Lorsqu’il leur fit face Alicia fronça les sourcils pendant un moment sentant son cœur s’arrêter au regard de l’homme.

« J’espère que vous vous en sortirez et que votre bureau vous convient. N’hésitez pas pour les documents à les demander cependant s’ils sont beaucoup trop importants, je vous prie de comprendre que nous avons besoin de protéger certaines choses et que vous aurez besoin d’attestation. »

« Très bien monsieur, » dit Eric.

Le général leur sourit avant de tourner les talons et de repartir vers son bureau.

« Ça va ? » Demanda Eric alors qu’ils allaient vers leur bureau.

« Oui, pourquoi ? »

« Tu sembles contrariée. »

Elle jeta un coup d’œil à droite et à gauche avant de parler. « Il ne m’inspire absolument pas confiance. »

« C’est un général, il ne doit pas paraître amicale. »

« On dirait qu’il cache quelque chose. Je ne sais pas…tu vois comme si il avait quelque chose de pas net. Enfin c’est mon avis. »

« Et bien tu dois te tromper. J’ai lu ces états de service rapidement et il a reçu beaucoup d’éloges. »

« Et alors ? Ça n’exclut rien. Il peut être mêlé à ça. »

« En étant dans l’armée américaine. »

« Justement ça lui donne un avantage, il infiltre notre armée et peut avoir tout ce qu’il veut. »

« Voyons Alicia. »

« Tu connais l’expression soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis. »

« Oui. »

« Et bien je me dis qu’on peut très bien l’appliquer ici. Sincèrement, qui laisserait un tel bordel dans une base. Des documents qui disparaissent, des tentatives de piratage. »

« On est là pour ça, » dit il en ouvrant la porte.

Samedi
22 Septembre, 2007
QG du JAG
San Diego, CA
12 : 18 PM


Jennifer ouvrit doucement les portes du JAG pour sortir prendre l’air et aller se chercher à manger quand elle tomba sur Vukovic assis à une table posant sa tête dessus en signe de désespoir et elle eut légèrement pitié de lui.

« Ça va ? » Demanda t’elle en se mettant devant lui de l’autre côté de la table.

« Super, » marmonna t’il en relevant la tête.

« On dirait pas. »

« Toi qui est amie avec elle, tu peux m’expliquer pourquoi elle me donne des affaires de ce type ? » Demanda-t-il en désignant du doigt son dossier devant lui.

« Aucune idée. Elle avait besoin de quelqu’un et tu étais là. »

« Ça ou parce qu’elle pense que je suis un nul pour avoir perdu mes derniers procès. »

« Y a de ça aussi. »

« Tu pourrais être plus encourageante. »

« Que veux tu que je te dise quand t’es comme ça impossible de te remonter le moral. »

« Tu sais ce qui pourrait me faire remonter le moral ? » Dit-il avec un sourire coquin.

« Je suis désolé de te l’apprendre mais je ne crois pas qu’à cette heure ci il y ait beaucoup de prostituées dans la rue ou de club de strip-tease déjà ouvert, » dit elle en se tournant.

« T’es vraiment sympa quand tu veux, » ronchonna t’il.

Elle allait lui faire face à nouveau pour lui répondre quand l’arrivée d’une voiture attira son attention et lui amena un immense sourire.

« Oh c’est pas vrai, » dit elle en souriant de plus belle.

« Quoi ? » Demanda Vukovic avant de se tourner.

Il vit alors Harm sortir du véhicule et d’en faire rapidement le tour pour aider une jolie jeune femme à sortir. Mattie le remercia avec un de ses plus beaux sourires quand il l’aida à s’installer sur sa chaise roulante avant de fermer la porte. Son sourire s’agrandit quand elle vit Jennifer et s’approcha aussi vite qu’elle le pouvait d’elle.

« Mattie, comme je suis heureuse de te voir, » dit Jennifer avec un peu de larmes aux yeux depuis le temps qu’elles ne s’étaient pas vu.

« Moi aussi. Tu es toujours aussi jolie. »

« Et toi alors. Tu dois en faire chavirer des cœurs à La Jolla. »

« Jen, » dit Harm d’une voix un peu sévère.

« Oh ça va, ta mère m’a raconté certaines de tes escapades nocturnes. »

« Je vais tuer ma mère, » dit-il avec un sourire. « Mac est là ? »

« Oui dans son bureau. Elle est sur des affaires complexes. »

« C’est ce que j’avais compris hier soir ou ce matin je sais plus trop. Ça va Vic ? » Demanda t’il en voyant la mine désespérée du jeune homme.

« Euh…une affaire un peu spéciale. »

« Elle parle de quoi ? »

« Je veux pas en parler, » dit-il gêné. « Monsieur, ça rapporte le privé ? »

« Pas mal oui. Pourquoi ? »

« Pour rien, » déclara-t-il en se levant, prenant le dossier avec lui avant de partir sous le regard surpris des trois autres.

« Bon enfin bref, » dit Jen. « Vous allez déjeuner avec elle ? »

« Oui, mais si elle a du travail…. »

« Et bien je m’apprêtais à aller commander à manger au snack d’en face donc… »

« Ah ben on pourrait y aller. » Dit Mattie toute heureuse. « Je pourrais manger avec Jen et toi avoir un moment avec ta chérie. »

« Dis plutôt que tu veux un moment entre filles. »

Mattie eut un grand sourire sur le visage et Harm leva les yeux au ciel avant de sortir son portefeuille. « Ne faites pas trop monter la facture. »

« Merci monsieur. »

« Jen, c’est Harm. »

Elle sourit doucement se rappelant alors qu’il n’était plus dans l’armée et que ça faisait la 200ème fois qu’il lui disait d’arrêter de dire monsieur mais Harm.

« cool, » lança Mattie avant de tourner son fauteuil puis elle prit Jen par le bras. « Allez viens faut que je te parle de Kevin. »

« Kevin ? Le mec mignon de la cafet’. »

« Oui. » Elles s’éloignèrent alors de Harm le laissant seul, plein d’interrogations surtout au sujet de ce Kevin. Cependant il repensa rapidement à autre chose.


Mac leva doucement les bras en l’air et joignit ses mains avant de s’étirer doucement avec un long soupir. Elle avait envie d’un long massage.

« C’est comme ça qu’on bosse mademoiselle Mackenzie ? » Demanda soudain une voix qu’elle reconnut.

Elle baissa les bras et regarda l’intrus. « Oui. Je me détends. Dommage que mon mari ne soit pas là pour un massage. »

« Votre Mari ? Je vous croyais célibataire, » dit-il en s’avançant alors qu’elle se levait pour faire le tour de son bureau.

« Ce n’est qu’une question de mois, à moins que vous me demandiez de le quitter. » Dit-elle en s’approchant de lui pendant qu’il faisait de même.

« Vraiment ? M’aimeriez-vous en secret ? » Demanda t’il en mettant ses bras autour d’elle puis la collant à lui.

« Oui depuis le premier jour où mes yeux se sont posés sur votre joli petit cul. »

« Quoi ? La première chose qui t’a attirée chez moi c’est mon cul ? » Demanda Harm.

« Oh, t’es plus dans le jeu, » ronchonna Mac en lui donnant une tape sur le bras. « C’était amusant. »

« Non mais sérieux, je pensais que mes yeux et mon sourire t’avaient fait craquer. »

« Tu crois ça. T’as vu trop de film. Sincèrement ce sont mes yeux qui t’ont fait craquer. »

« Euh…. »

« Harm… »

« Oui, enfin sauf que pour moi tes yeux sont environ à quelques mètres plus bas et retenu dans un soutien gorge magnifique. »

« T’as craqué pour mes seins, et moi qui croyais que c’était par mon visage angélique. »

« Si t’avais vu ta coiffure. »

« Qu’est ce qu’elle avait ma coiffure ? »

« Mais rien du tout. » Il posa ses mains sur ses joues et tira son visage vers lui pour lui donner un baiser. « Tu étais magnifique. » Il l’embrassa à nouveau tendrement en la serrant contre lui.

« Menteur, » murmura-t-elle quand leurs lèvres se séparèrent avant d’afficher un magnifique sourire.

A suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: JAG San Diego   Mer 20 Aoû - 21:45

Super
La suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANNE CHARLOTTE
Baby-Sitter de Gemma
Baby-Sitter de Gemma
avatar

Féminin Nombre de messages : 1248
Age : 31
Localisation : marseille
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: JAG San Diego   Ven 22 Aoû - 15:48

j ai rattrappé mon retard, c'ets toujours aussi bien !!!
j adoore la fin du dernier chap les repliques Harm/ Mac m'ont bien fait rire!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JAG San Diego   

Revenir en haut Aller en bas
 
JAG San Diego
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Les nouveautés présentes au San Diego Comicon 2009
» Le San Diego Comic Con - 20 au 24 Juillet 2011
» 2009 San Diego Comic Con
» Les nouveautés du salon Comic Con de San Diego 2011
» [JEU] A LA POURSUITE DE CARMEN SAN DIEGO DANS LE MONDE : Devenez enquêteur sous Android [Gratuit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: FANART :: Les fanfictions :: En cours-
Sauter vers: