CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ensemble pour......[En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Ensemble pour......[En cours]   Sam 28 Juin - 22:39



Auteur : elodie
E-mail : catherinebellmac@hotmail.com
Résumé : un soir de Noël un peu différent pour Harm et Mac.
Genre : Harm & Mac/Romance
Spoilers : Aucun. Puisque JAG est finis. Sinon l’action se passe durant l’épisode de la saison 8.
Notes d’auteur : au départ c’était une fic de Noël écrit au feeling. Puis en la relisant, j’ai modifié certains choses et j’ai trouvé intéressant de faire une série intitulée ‘Ensemble pour…’. Voici donc le premier volet de la série. Bonne lecture à tous.
Merci à mes deux relectrices adorées, Marlène et Corinne qui ne me quittent pas depuis que je les connais et elles ont un sacré courage de me supporter, moi, mes idées, mon caractère…donc mention spéciale à elles.


Normalement je ne devais pas poster ces one shot avant un moment, mais vu un manque évident de fanfics en ce moment, je me suis dit que ça serait pas mal de mettre celles là, tel un petit cadeau de vacances...

********


Mardi
24 Décembre, 2002
Maison des Roberts
11h40 PM


C’était comme si, le temps avait soudain été arrêté, figeant alors les flocons de neige tombant un à un avec une immense douceur sur la ville.

Mac pouvait sentir le froid sur ses joues, elle les sentait d’ailleurs picoter légèrement de temps à autre, comme si on la pinçait. Son souffle se transformait en une sorte de brouillard blanc à chaque fois qu’elle expirait et qu’il entrait en contact avec cette fraicheur. Elle regardait un point invisible dans la noirceur de la nuit, du ciel… Elle frissonna légèrement lorsqu’un petit vent frais la frôla lui donnant alors la chair de poule. Quelle idée aussi, elle avait eu de sortir dehors sans son manteau ! C’est alors qu’une chaleur inattendue et accueillante l’enveloppa. Alors, elle put entrer en contact avec une odeur plus que familière. Pas besoin de tourner la tête. Pas besoin de poser de questions. Elle savait.

Il prit place à ses côtés sans un mot, profitant lui aussi du calme qui régnait à l’extérieur pendant qu’à l’intérieur, la joie, la fête et le bruit étaient de mise. Un rapide coup d’œil à sa droite, lui montra une Mac s’emmitouflant dans sa veste. Dès qu’il l’avait vu dehors, seule, il n’avait pu résister et encore plus quand il avait vu les petits frissons sur sa peau.

« Merci, Harm » murmura-t-elle, brisant alors le paisible et tendre silence qui s’était installé entre eux depuis le début.

« De rien, » répondit il par politesse plus que pour faire la conversation en tournant la tête pour la regarder.

Il la détailla alors longuement, admirant sa beauté. Ses cheveux courts lui arrivant presque au menton par des mèches brunes un peu désordonnées, sa peau mate, sa silhouette mince et grande qu’il avait souvent observée à son insu, il devait l’avouer.

Et comme si elle avait pu lire dans ses pensées, elle tourna également la tête pour le regarder, croisant alors ses yeux bleus. Habituellement, il aurait détourné le regard comme un gamin pris en faute mais ce soir, il ne le voulait pas. Après tout, c’était Noël.

Mac fut surprise de voir que ce qu’elle ressentait, c'est-à-dire que quelqu’un l’observait, était vrai et elle était un peu gênée, mal à l’aise du regard de son partenaire. Normalement, elle n’aurait pas eu tant de gêne, mais tout ça était à un autre temps, une autre époque, où les choses s’étaient passées différemment.

Mac ouvrit la bouche prête à dire n’importe quoi, la première chose qui lui passerait par la tête, mais quelque chose qui éloignerait cette tension régnant entre eux, comme un mur les séparant.

« Oncle Harm…Tata…, » dit alors une petite voix enfantine et gaie.

Comme un seul homme, ils tournèrent la tête en même temps pour fixer leur filleul, maintenant âgé de trois ans et demi, déjà vêtu de son pyjama bleu prêt à aller au lit. Il tenait dans ses mains son chien en peluche qu’il ne quittait jamais et qu’Harriet devait laver presque tout le temps. Car en disant jamais, cela veut dire qu’il l’amenait partout où il allait, le laissant au cas où dans un coin, mais ils devaient être tous les deux dans la même pièce, c’était « oblizé » comme disait l’enfant.

« Hey bonhomme, » dit Harm en s’abaissant pour pouvoir soulever son filleul dans ses bras.

« Oncle Harm sont où tes ailes ? »

Harm sourit, bien qu’il ait déjà expliqué pendant le dîner, le petit avait été trop occupé par son jeu avec sa fourchette et le contenu de son assiette.

« Je les ai donné à un jeune pilote qui n’a pas pu avoir les siennes….car le jour où on devait lui donner ses ailes, il était avec un ami malade. »

« Cooool, » dit il avec des yeux brillants.

Harm sourit au petit regard de son filleul ce qui apporta aussi un sourire à Mac qui les regardait avec envie. Si seulement c’était leur fils qu’il tenait dans ses bras, un petit garçon au teint brun avec des petits yeux bleus et aux cheveux bruns. Mac secoua la tête à cette idée qu’elle devait oublier rapidement.

« Tante Mac, ça va ? » Demanda le petit en voyant que sa tante Mac était complètement perdue dans ses pensées.

« Mmm, ça va, » mentit-elle.

Ce mensonge fut clair pour Harm qui ressentait toujours la tension entre lui et Mac. Une tension qu’ils avaient créée en une seule nuit.

« Bon tu vas aller faire dodo, » dit Harm à petit AJ.

« Vi, maman m’a dit…, » commença petit AJ mais il s’arrêta quand la voix d’Harriet se fit entendre.

« AJ, bébé…c’est l’heure de…, » commença t’elle à reprocher à son fils avant de le voir dans les bras de son parrain. « Oh monsieur, madame….je venais chercher le petit monstre. »

« Et bien il est là, » dit Mac avec un grand sourire.

« Tu dis bonne nuit, bonhomme, » dit Harriet à son fils.

Petit AJ fit un grand sourire avant de se tourner vers son oncle et de lui donner un gros bisou baveux sur la joue avec un gros câlins. Puis finalement, il regarda sa tante Mac qui se tenait en retrait les fixant avec ses grands yeux marron. Il lui tendit les bras pour qu’elle s’approche, geste auquel elle obtempéra en avançant vers Harm et petit AJ. A son grand malheur, petit AJ ne passa pas dans ses bras mais l’attirant contre lui et donc contre son oncle Harm.

Il lui fit alors à elle aussi un gros bisou baveux et un gros câlin alors qu’elle était collée à Harm qui, comme elle, avait du mal à garder son calme.

Finalement, AJ dut descendre des bras de son oncle et courut rejoindre sa mère avant de partir dans ses bras pour filer au lit. Pendant son chemin il donna des petits signes de main à son oncle et sa tante qui étaient toujours sous le porche.

« Il est adorable, » dit Mac.

« C’est vrai. C’est un bon p’tit gars. »

Ils se sourirent tendrement et à la fois gênés avant de détourner le regard voulant éviter de fixer l’autre. Le froid de la nuit et de l’hiver n’étaient rien comparés au froid qui régnait entre eux.

« Ha…rm »

« Mac… »

Ils avaient parlé en même temps comme s’ils avaient eu la même envie d’arranger les choses.

« Hey vous, qu’est ce que vous faites là ? » Demanda Sturgis en arrivant.

Il se posait la question depuis un moment : pourquoi ses deux amis passaient presque toute la soirée dehors à regarder le paysage.

« Alors ? »

« On n’a pas le droit de rester dehors ? » Demanda sarcastiquement Harm à son ami.

« Bien sûr, mais vu le froid qu’il fait…j’ai le droit de me poser des questions. »

« Vous vous en posez trop Sturgis, » lui dit Mac avec un petit sourire en évitant de croiser le regard d’Harm.

« Moi je dirais pas assez. »

C’est alors que Harm se rendit compte que son ami ne comptait pas les laisser seuls et qu’il ne pourrait pas parler tranquillement à Mac ce soir. Il tenta de lutter contre un bâillement mais finalement, il dut abandonner les armes.

« Tu devrais rentrer, » lui indiqua Sturgis. « Tu sembles épuisé. »

« Wow, quel esprit de déduction ! » Ironisa Harm avant de bâiller à nouveau. « Sur ce, je vais vous laisser. Je crois que je ferais mieux de rentrer avant de m’endormir au volant. »

« Tu veux que je te ramène ? » Proposa alors son ami inquiet.

« Non c’est bon. Je peux tenir. Bonne nuit Sturgis. Bye Mac. Joyeux Noël, » dit il. Mais en s’approchant de Mac, il murmura « On doit se parler. »

Il l’avait dit assez bas pour lui donner des frissons et pour que Sturgis ne l’entende pas. Mac n’eut le temps que de faire une chose, lui donner un regard car il partit beaucoup trop rapidement, la laissant dans un profond désarroi.

« Ça va ? » lui demanda Sturgis inquiet et aussi intrigué par la soudaine expression qui était apparue sur le visage de sa collègue.

« Oui oui, ça va. Je pense que je ne vais pas tarder non plus. Ils veulent surement rester un peu seul en famille donc on ferait mieux de ne pas s’éterniser, » dit elle en jetant un coup d’œil à l’intérieur de la maison où se trouvait Bud, Harriet et encore quelques personnes du JAG.

« C’est sûr. Ils ont de la chance. Ils ont une famille…alors que moi je vais rentrer dans mon appartement, seul. »

« Désolé Sturgis. »

« On en est tous là. »

« Ouais. »

Malheureusement, elle y était toujours alors qu’elle avait 35 ans, âge où normalement une femme est mariée et a déjà une ribambelle d’enfants. Mais pas elle. Tout ce qu’elle avait c’était son travail, son appartement et un partenaire avec qui elle entretenait une relation ambiguë. Il avait raison, ils devaient clarifier cette situation au plus vite sinon leur relation professionnelle en subirait les conséquences aussi. Elle s’en souvenait encore, de cette nuit fatidique où ils avaient dîné ensemble. Leur relation avait tellement changé et dans une bonne direction, une très bonne direction en faites et très inattendue surtout. Il y avait plus de légèreté, plus de rire peut être avaient ils tous les deux tirés des leçons des périodes de tensions entre eux.

« Je dois y aller….moi aussi, » dit Mac en soupirant fortement. « J’ai quelque chose à faire. »

« Ok. Bonne soirée et joyeux Noël. »

« Vous aussi. »

Mac rentra dans la maison des Roberts pour dire au revoir à tout le monde et puis lorsqu’elle se trouva devant sa voiture, elle leva les yeux au ciel avant de les fermer et de sentir les flocons de neige se poser sur sa peau. Elle sut alors qu’elle avait pris la bonne décision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: Ensemble pour......[En cours]   Sam 28 Juin - 22:40


Mercredi
25 Décembre, 2002
Appartement de Harm
Nord d’Union Station
1h05 AM


Ses yeux étaient ouverts et ne pouvaient quitter le corps nu à ses côtés. Il regardait sa poitrine se levant au rythme de sa respiration calme et lente, très apaisée. Mac sourit doucement alors qu’elle s’approchait de lui pour poser sa tête au creux de son épaule. Elle put voir, du coin de l’œil alors que sa tête descendait, son sourire grandir. Il avait du la sentir bouger.

« Quoi ? » Demanda Mac.

Harm sut, à cette question, qu’il avait été démasqué et se mit à sourire de plus belle avant d’ouvrir ses yeux. Il bougea un peu la tête alors que Mac retirait la sienne de son épaule pour la poser sur le cousin pendant qu’il se mettait sur le côté, afin d’être face à elle.

« Salut toi, » dit-il.

« Salut. »

Ils se sourirent tendrement alors que le regard de chacun se plongeait dans celui de l’autre.

« Harm… »

« Mmm »

« J’aimerais qu’on parle. »

« Je croyais que c’est ce qu’on avait fait, » dit-il avec un immense sourire.

« Je suis sérieuse, » dit elle d’un ton qu’il comprit immédiatement.

Lorsqu’elle était arrivé plus tôt, elle voulait parler, mettre les choses au clair mais finalement ils s’étaient embrassés et avaient fini au lit comme la dernière fois.

«Quelque chose ne va pas, Mac ? » Demanda t’il immédiatement inquiet par son regard.

« J’ai du retard. »

Il fronça les sourcils ne comprenant pas où elle voulait en venir et étant trop fatigué pour bien réfléchir.

« Du quoi ? »

Mac sourit, les hommes. « J’ai du retard dans mon cycle, enfin…tu sais…les femmes ont leurs périodes de… »

« Je viens de comprendre… je sais ce que c’est un cycle…mais... Tu es malade alors ? » Dit-il encore plus inquiet

« Harm….je ne suis pas malade…mais…quand une femme a un retard aussi…long…c’est qu’elle attend un petit évènement. »

« Un petit évènement du genre ? »

« Du genre…une petite fille ou un petit garçon, » répondit-elle d’une voix douce et très calme.

« Un bébé ? » Demanda alors Harm en se rendant compte de ce qu’elle venait de dire.

« Peut être. Je ne sais pas. J’ai acheté un test de grossesse aujourd’hui mais je n’ai pas eu le courage de le faire. »

« Tu avais peur de la réponse ? »

Mac soupira avant de se mordre la lèvre inférieure puis elle se releva pour se mettre en position assise montrant son dos à Harm. Elle plia les jambes ramena ses genoux à elle avant de les entourer de ses bras.

« Tu veux savoir la vérité…..ouais j’avais peur…..on a couché ensemble une fois…enfin on a passé une nuit ensemble…et on a couché ensemble plusieurs fois….mais ce que je veux dire Harm, c’est que toi et moi on ne s’est pas promis de lendemain, ni de relation durable. Tu es parti en mission et depuis plus rien. Tu veux que je réagisse comment ? Youpi je suis enceinte de Harm….bon ben on va aviser selon les mois…. »

« Mac, » commença à dire Harm en se mettant lui aussi assis. « Je n’ai jamais pensé à toi comme un coup d’un soir. Ok ? Jamais. Et si je n’étais pas parti en mission dès le lendemain je t’aurais fait la cour, à tel point que tu en aurais eu marre…. »

« La cour ? Tu veux dire fleur, restaurant, chocolat… »

« Oui bien sûr. Tout ça. Et encore plus même. »

« Et si je suis enceinte ? » Osa-t-elle demander.

« On avisera….mais pas dans le sens que tu crois…je veux dire…on…si tu es enceinte, j’appelle un notaire et les pompes funèbres avant d’aller voir l’amiral et de tout lui dire. Mais, si il me laisse en vie…on peut commencer à sortir ensemble, même si on a brulé pas mal d’étape, ensuite vivre ensemble, puis s’installer dans un appart’ à nous et ainsi de suite tu sais faire…comme les gens normaux. »

« Comment ça ? »

« Et bien tu sais, bébé, mariage… »

« Tu es sérieux ? »

« Oui. Très. On dirait que ça te surprend. »

« Venant de toi oui, » admit-elle.

Harm eut un petit rire nerveux avant de reprendre son sérieux et de plonger son regard dans celui de Mac. « Si tu es enceinte et bien…on se mariera….à la St Valentin. Ok ? Je t’amène à Las Vegas ou à Atlantic City et je fais de toi ma femme. »

« Harm… »

« Je ne plaisante pas, Sarah. »

Mac frissonna en entendant son prénom et fermant doucement les yeux pour savourer l’effet que ça lui faisait. Mais c’était surtout, le regard qu’il lui donnait, lorsqu’elle ouvrit ses yeux. Un regard plein de sincérité, de tendresse et d’amour.

« Arrêtes de faire l’idiot ok ? Même si ça me plait, je ne veux pas d’un mariage à la va vite et je ne veux pas que ça se passe juste parce que je suis enceinte tu vois. Et si…, » commença t’elle mais les mots restèrent bloqués ayant trop peur de ce qu’elle allait demander. Elle inspira profondément pour trouver la force de dire ses mots. « Et si je n’étais pas enceinte ? »

« Tu veux dire dans le cas où…moi, Harmon Rabb Junior , le plus grand pilote de la NAVY et le plus arrogant…. » à ces mots Mac sourit de plus belle. «…n’ai pas réussi du premier coup. Chose quasi impossible….donc tu parles de ce cas là ? »

« Oui, dans ce cas là. »

Harm réfléchit un instant ou en tant cas il fit mine de réfléchir. « Et bien…..à la St Valentin….je t’amènerais à Las Vegas ou à Atlantic City pour que tu deviennes ma femme, » dit il avec tendresse.

Mac ouvrit la bouche mais rien ne sortit essayant tout d’abord de remettre ses idées en place. Tout allait si vite entre elle et Harm, mais ils avaient attendus tellement longtemps, c’était un peu comme si ils étaient sorti ensemble pendant 7 ans avant de passer à l’étape supérieure. Mac sut alors ce qu’elle devait faire. Elle se leva s’enroulant dans le drap et alla vers son sac à main qu’elle prit avec elle avant d’aller dans la salle de bain. Harm l’observa se demandant ce qu’elle allait faire mais soudain il comprit quand il entendit le bruit d’une boîte qu’on ouvrait. Peu de temps après, Mac revenait légèrement anxieuse et elle s’assit juste sur le bord du lit devant Harm.

« Combien de minutes on doit attendre ? » Demanda Harm

« 3 minutes. »

« Et c’est de quelle couleur si c’est positif ? »

« Y a pas de couleur, ça s’écrit. »

« Ok, » répondit Harm plus pour combler le silence à venir qui, il le savait, serait embarrassant.

Mac fixait le sol alors qu’Harm toujours allongé derrière elle caressait de sa main son dos nu. Ce geste si tendre l’apaisa et elle ferma les yeux quelques instants. Son esprit alla sur ce fameux soir qu’ils avaient partagé. Elle se souvenait qu’elle était venue rejoindre Harm chez lui pour fêter la fin d’un procès comme ils en avaient l’habitude. Ces derniers temps, ils étaient de plus en plus proches et Mac n’avait pas résisté. Elle pensait qu’elle allait attendre le moment de la vaisselle, moment qui peut être parfois très sensuel, mais finalement c’est au moment où ils se parlaient que Mac repéra une petite cicatrice sur son front, celle qu’il avait eu de sa mésaventure dans le champ de mine afghan. Ensuite son doigt qui l’avait caressé un moment avait erré le long de sa joue et Harm n’avait pas tenu, il l’avait embrassé passionnément.

Mac avec son grand timing, sortit de ses pensées pour se lever à nouveau et aller dans la salle de bain, 3 minutes après. Harm s’assit un peu mieux sur son lit, appuyant son dos contre le mur. Dans l’autre pièce, Sarah regardait le test de grossesse devant elle et ses mains commencèrent à trembler légèrement. Elle le reposa alors en essayant de calmer ses tremblements et retourna dans la chambre où Harm était aussi impatient qu’elle.

« Alors ? » Demanda-t-il.

Sarah se mordit la lèvre inférieure alors qu’elle s’approchait doucement du lit et d’Harm avant de s’asseoir juste en face de lui. Elle posa une main sur sa joue inquiétant encore plus Harm mais les prochains mots qu’elle allait lui dire, n’était pas ceux qu’il croyait.

« Harm….tu es….pour sûr….le pilote le plus arrogant de la NAVY et tu as des raisons de l’être. »

« Tu es….enceinte… »

« Oui, Harm……on va avoir un bébé, » dit-elle sans pouvoir retenir un rire de joie mais aussi nerveux à cause de la tension qu’elle avait accumulé.

Harm tendit alors les bras et la tira contre lui pour la serrer tendrement et partager un baiser qui scellait alors en cet instant, le début d’une nouvelle vie.

« Joyeux Noël Harm. »

« Oh oui, c’est plus que joyeux….Joyeux Noël à toi aussi. »

Ils partagèrent à nouveau un baiser plein de tendresse en s’allongeant à nouveau dans le lit sachant de quoi serait fait leur avenir. Et pour le moment, leur avenir était tout ce qu’ils avaient toujours espéré et le mieux, était que cette avenir, ils le partageraient ensemble.

« Qu’est ce qu’on va faire hein ? Qu’est ce qu’on va faire Harm ? »

« Ce qu’on avait prévu. Mac j’étais sérieux tout à l’heure. »

« Je sais Harm, mais là il s’agit d’un petit bébé qui va grandir et qui va devenir notre bébé. Mon ventre va grossir et ensuite tout le monde va le savoir. J’aurais voulu qu’on profite un peu de nous. Pourquoi on ne fait pas comme tout le monde hein ? » Demanda Mac alors qu’Harm caressait du bout des doigts son ventre lui provoquant la chair de poule.

« T’arrives à croire qu’en une nuit notre vie a basculé. »

« Elle avait basculé Harm. Même si je n’étais pas enceinte. On avait franchit un grand pas. »

« C’est vrai. Seigneur, on va être parents, » dit-il en se relevant un peu pour la regarder dans les yeux.

« Et on sera de parfaits parents. Tu seras un père parfait. »

Harm lui donna un immense flyboy grin avant de passer une main dans ses cheveux remettant une mèche rebelle derrière ses oreilles. « Et toi une mère parfaite. Ça vous dit de passer le nouvel an avec moi Mademoiselle Mackenzie ? Vous et Junior ? »

« Oui Monsieur Rabb, avec joie, » répondit-elle avec un immense sourire avant de lever sa tête pour l’embrasser tendrement.


~*~*~Fin~*~*~


Et à suivre dans Ensemble pour la St Valentin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 39
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Ensemble pour......[En cours]   Sam 28 Juin - 22:43

J'adore toujours autant miss. Surtout le moment où ils dont le test de grossese. Ils sont tout mimi à attendre le résultat.

Et pour ce qui est de vous supporter toi et tes idées, c'est un réel plaisir et c'est quand tu veux. Tu sais qu'on est toujours partante Mars et moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: Ensemble pour......[En cours]   Dim 29 Juin - 12:47

J'ai beaucoup aimé lire ta fic.

BRAVO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
isa69jag
Mouchoir usagé de Catherine
Mouchoir usagé de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 103
Age : 47
Date d'inscription : 29/10/2005

MessageSujet: Re: Ensemble pour......[En cours]   Lun 30 Juin - 0:51

J'aime beaucoup ta fic, la manière ou ils découvrent ensemble que Mac est enceinte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ima
Loin de Catherine
Loin de Catherine


Féminin Nombre de messages : 17
Age : 37
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: Ensemble pour......[En cours]   Jeu 3 Juil - 16:04

J'ai beaucoup apprécié ta fic.
La relation Harm/Mac tout en tendresse est très bien rendue.
Encore Bravo !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: Ensemble pour......[En cours]   Sam 5 Juil - 0:02




Auteur : elodie
E-mail : catherinebellmac@hotmail.com
Résumé : une journée de St-Valentin pour Harm et Mac.
Genre : Harm & Mac/Romance
Spoilers : Aucun. Puisque JAG est fini. Sinon l’action se passe durant la saison 8.
Notes d’auteur : Ceci est la suite de ‘Ensemble pour Noël’ (donc voir la note sur cette fic). Bonne lecture à tous.
Encore merci à mes deux relectrices adorées, Marlène et Corinne qui ne me quittent pas depuis que je les connais et elles ont un sacré courage de me supporter, moi, mes idées, mon caractère… donc mention spéciale à elles.

******


Vendredi
14 Février, 2003
Appartement de Mac
6h50 AM


Mac s’étira doucement après avoir éteint le réveil qui venait de sonner pour les réveiller. Elle se frotta les yeux d’une main et jeta un coup d’œil à Harm qui venait de se mettre le coussin sur la tête en marmonnant une chose que Mac ne comprit pas. Elle aurait fait de même si elle n’avait pas eu la nausée.

Au bout de quelques minutes, Harm se rendit compte de son absence et décida qu’il devait peut-être voir pourquoi elle n’était plus à ses côtés. Alors qu’il mettait le coussin à sa place et s’asseyait dans le lit, il entendit le bruit de l’eau coulant dans le lavabo de la salle de bain et son esprit fit rapidement le rapprochement. Il avait vu juste car lorsqu’elle sortit il ne rata pas la petite mine qu’elle avait.

« Ça va ? » Demanda-t-il doucement.

« Ça peut aller. Elles ne sont pas trop fortes, mais j’aimerais bien ne pas les avoir au réveil. Enfin Harriet a vécu pire que moi et elle en avait la journée, » répondit-elle en prenant place dans le lit.

« Alors Junior n’est pas si terrible que ça tout compte fait, » lui fit remarquer Harm avec un grand sourire.

« Hey…. ne t’imagines pas qu’il a pris de toi, parce que je peux te dire que je sens que ce petit bout va avoir mon caractère. »

« Ah oui ? Pourquoi tu dis que ça ne vient pas de moi ? »

« Eh bien… s’il était comme toi, il lui faudrait des heures avant de se ‘réveiller’, donc il me donnerait la nausée vers 10 heures du soir, histoire qu’il soit bien réveillé comme son papa. »

« Mais euh… c’est pas vrai, » répondit Harm en croisant ses bras devant sa poitrine et en faisant une mine boudeuse.

Mac sut qu’il plaisantait immédiatement grâce à la petite lueur qu’il avait dans les yeux et le petit sourire qu’il n’arrivait pas à retenir. Elle posa sa tête sur son épaule et déposa un baiser dessus avant de le serrer dans ses bras posant ses mains sur sa poitrine.

« Oh faites, bonne St-Valentin, » lui dit-il en tournant un peu la tête avec son flyboy grin sur le visage.

« Oui. A toi aussi, bonne St-Valentin. »

Il posa sa main sur la sienne et la serra doucement avant de la prendre et d’y déposer un baiser dessus.

« On doit se lever, » soupira-t-il.

« Je sais. Mais dis toi que ce soir, c’est le week-end et qu’on aura plein de temps pour nous. Rassure-moi t’as pas réservé dans un de ces restaurants super romantique à souhait parce qu’on toucherait le fond de la niaiserie. »

« Non. T’inquiètes, j’ai prévu un dîner maison et puis une soirée DVD. Tu veux regarder quelque chose en particulier ?»

« Euh… pas vraiment. J’ai envie d’un bon divertissement, de rires… je veux pas un truc prise de tête. »

« Bien sûr. Quoiqu’on pourrait faire soirée câlin. »

« Ouais pourquoi pas. » Sourit-elle avant de l’embrasser derrière l’oreille et de faire descendre sa main le long de son corps. « Allez debout matelot. »

*

Vendredi
14 Février, 2003
QG du JAG
Falls Church, VA
2h28 PM


« Madame, je vous emmène le dossier que vous m’avez demandé, » dit Harriet en entrant dans le bureau de Mac.

« Oh merci. Vous l’avez trouvé facilement. »

« Assez, enfin il suffit de bien connaître les archives. »

Mac prit le dossier qu’Harriet lui tendait. « Merci énormément, vous êtes fabuleuse. »

« De rien madame. »

« Alors vous faîtes quelque chose vous et Bud ? Avec petit AJ et le futur bébé ça va être un peu dur non ? »

« Un peu. Mais ça va aller. Et vous alors ? Je suppose que Harm va vous emmener dans un somptueux restaurant, » dit Harriet avec un éclat dans les yeux qui indiqua à Mac qu’elle avait envie d’une soirée romantique à deux, sans enfant.

Peu de personnes en faites étaient au courant de sa relation avec Harm. Il l’avait dit à Harriet et Bud, Sturgis et bien entendu l’amiral. Il est vrai que pour ce dernier, l’annonce de leur relation avait été forcée, il fallait annoncer la grossesse de Mac et surtout qui en était le père. Pendant un instant, Harm avait cru que l’amiral allait leur remonter les bretelles, mais pourtant il était resté relativement calme. Il n’avait pas sauté de joie, mais tous les deux avaient vu dans son regard qu’il était plus qu’heureux et que s’il n’était pas leur supérieur, il leur montrerait. Il devait aussi se montrer ferme sur ce sujet et faire comprendre à ces officiers qu’il ne fallait pas ébruiter cette histoire tant qu’une solution n’était pas trouvée. Cependant, Mac avait fait forte impression lorsqu’elle avait été juge et l’amiral tentait de voir s’il pouvait la transférer dans ce service, ainsi de cette manière elle ne serait plus sous son commandement et ne vivrait plus dans « l’illégalité » avec Harm. De plus, tous leurs collègues n’étaient pas obligés de savoir et faire une annonce publique serait complètement ridicule et tellement pas eux. Après tout, si les autres devaient l’apprendre ça serait petit à petit, et puis l’info passerait rapidement.

« En faites, généralement je me sens assez fatiguée le soir, à cause du bébé je pense. »

« Vous êtes souvent malade ? »

« J’ai quelques petites nausées le matin, elles ne sont pas trop horribles, juste l’affaire de quelques secondes. Mais après une journée de travail, je me sens un peu las, j’aime bien me détendre dans un bon bain chaud. Alors ce soir, on a décidé de rester à la maison et de faire un truc tranquille. »

« Je comprends. Un bain ? Vous passez plus de temps chez vous alors ? »

« Oui. Harm a élu domicile chez moi en quelque sorte. On passe peu de temps chez lui, depuis trois semaines en faites on vit chez moi, sinon on allait d’un appartement à un autre. »

« Je suis heureuse pour vous sincèrement. »

« Merci. Si un jour vous avez besoin pour AJ, appelez-moi, je serais ravie de le garder et puis… ça me fera un entrainement. »

« Ah croyez-moi, je ne vais pas oublier cette proposition, » dit-elle dans un rire que Mac partagea quand quelqu’un tapa à sa porte qui était entrouverte.

« Salut, je voulais… oh Harriet, » dit Harm en entrant. « Ça va ? Comment va la famille ? »

« Parfait, monsieur, » répondit-elle avec un immense sourire.

« Ok. Mac, je dois aller à Annapolis pour mon affaire, je pense en avoir pour l’après-midi. Je te laisse choisir les DVD et… si tu penses à quelque chose de particulier pour ce soir, tu me téléphones je ferais quelques courses en rentrant pour le dîner. A moins que tu ne veuilles venir avec moi si tu n’es pas trop fatiguée. »

« Je ne sais pas. Mais je t’appelle au cas où. »

« Pas de soucis. A ce soir. Au revoir Harriet. »

« Au revoir, » dit-elle alors qu’il refermait la porte doucement derrière lui. « Oh c’est trop mignon, » ne put elle s’empêcher de dire et Mac leva les yeux au ciel de sa réaction.

*

Vendredi
14 Février, 2003
Appartement de Mac
8h27 PM



« Tu es sûre de vouloir manger une pizza ? » Demanda Harm en posant l’assiette devant Mac assise par terre devant la table basse du salon, appuyant son dos contre le canapé.

« Oui. Pizza, salade et ton gâteau glacé au chocolat. Mini four en entrée qui ont l’air délicieux, » dit-elle en reniflant l’odeur alléchante des petits fours chauds.

« Quand je suis tombé dessus j’ai trouvé que c’était idéal. »

Il prit place à côté d’elle et Mac tenta de ne pas rire quand il ouvrit la bouteille de Coca light et d’en verser le contenu dans un verre à pied.

« Quoi ? » Demanda-t-il.

« Eh bien, je trouve ça très romantique et si peu toi. Quoique pour avoir déjà diné chez toi je sais que tu adores faire une belle table. »

« On ne va pas dans un restaurant certes, mais ce n’est pas une raison pour que notre dîner ne soit pas romantique. Et je trouve que les bougies que tu as mises sont parfaites. »

« Je voulais que ce soit intime et puis j’étais si détendue après le bain que je voulais rester dans l’ambiance. »

« Tu vas bien. Pas trop malade ? »

« Non j’ai beaucoup de chance de ce côté-là. J’en ai parlé à Harriet et elle a eu pire que moi, mais toutes les femmes sont différentes après tout. Je crois que la grossesse me va bien,» dit-elle avec un immense sourire qui la fit rayonner.

« C’est parfait alors, » murmura-t-il doucement en buvant une gorgée de soda.

Au son de sa voix, Mac comprit qu’il avait quelque chose en tête, alors elle se releva un peu et posa une main sur son épaule avant de la faire descendre le long de son dos.

« Quelque chose ne va pas chéri ? »

Il tourna alors doucement sa tête et la fixa un moment. Il posa une main sur sa joue sans cesser de la regarder, ce qui fit froncer les sourcils de Mac qui se demandait ce qu’il faisait. Elle trouvait bizarre sa façon de la regarder et se demander ce qu’il avait en tête.

« Harm, qu’est-ce que tu as ? »

Il avait dans ses yeux une lueur qu’elle n’avait vu qu’une fois dans sa vie, un jour dans le bureau de l’amiral quand il l’avait remplacé et qu’ils parlaient de sa voiture volée et des fleurs qu’il lui avait envoyé à la mort de son père. A ce moment là, elle avait cru qu’il avait envie d’elle et aujourd’hui encore elle se le demandait.

« Harm ? » Demanda-t-elle à nouveau quand il posa son verre sur la table basse et qu’il prit le sien pour faire de même. Puis il prit son visage entre ses paumes et l’embrassa doucement.

« Hey toi, » dit Mac une fois que leurs lèvres se séparèrent avec un immense sourire. « Ça va ? »

« Mmm, » dit-il avant de l’attirer à nouveau pour un baiser qui était tellement tendre et doux que Mac sentit son cœur cesser de battre un moment. Jamais il ne l’avait embrassé ainsi, c’était comme si il essayait de lui montrer à quel point elle était importante pour lui. Il posa ses mains sur le bas de son dos et l’attira un peu plus près de lui.

Elle avait l’impression que le monde tournait au ralenti et que la pièce disparaissait au fur et à mesure que le baiser grandissait. Harm passa doucement ses mains sous son T-shirt et elle frissonna en sentant ses mains chaudes sur sa peau. Elle sut à ce moment là qu’ils n’allaient pas dîner pour le moment.

Elle avait envie de lui, terriblement envie et la façon dont il lui caressait le dos et dont il l’embrassait, provoquait des tas de papillons dans le bas de son ventre. Alors, elle croisa ses bras devant elle et de ses mains prit le bas de son T-shirt avant de se séparer de lui sous son regard surpris. Puis elle leva ses bras, entrainant le T-shirt et le passer par-dessus sa tête, se trouvant topless devant lui. Il la détailla du regard, voyant doucement les changements de son corps, même si elle n’en était qu’à son troisième mois. Peut-être était-ce le fait de savoir que la vie grandissait en elle qui lui donnait cette impression.

Il lui sourit tendrement, puis la prit dans ses bras pour l’embrasser encore et encore. Mac commença doucement à reculer pour s’allonger et l’entraîna avec elle. Elle défit les boutons de sa chemise et lorsqu’elle eut fini, elle passa ses mains sur son torse, remontant vers ses épaules pour faire descendre le vêtement. Afin de le retirer correctement Harm se releva légèrement et lorsqu’il retourna son attention sur elle, il commença par embrasser son cou déposant des milliers de baisers, puis il descendit doucement le long de son corps jusqu’à son ventre qu’il cajola affectueusement.

Mac fermait les yeux en sentant ces douces caresses, jamais ça n’avait été aussi bon. Pourtant, à un moment il s’arrêta et caressa de sa main son ventre d’un geste très protecteur. Elle ouvrit les yeux et releva un peu la tête.

« Harm ? »

Il ne répondit pas et continua à fixer son ventre tout en le caressant.

« Harm ? »

Il leva alors les yeux et le regard qu’il avait la surpris à nouveau. Il remonta alors doucement, retournant vers son visage et déposa encore des baisers sur son cou avant de la fixer droit dans les yeux.

Mac lui lança alors un sourire en voyant l’air si sérieux qu’il avait sur le visage. Elle posa une main sur sa joue et la caressa doucement.

« Mac. »

« Oui. »

Son regard ne quitta pas le sien un seul instant, elle se sentait si bien dans ce regard bleu gris empli de désir, de passion.

« Epouse-moi Mac. »


~*~*~Fin~*~*~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
sedb
Dans la même ville que Catherine
Dans la même ville que Catherine
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 29
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: Ensemble pour......[En cours]   Sam 5 Juil - 20:45

C'est trop mignon Very Happy

J'aime beaucoup Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: Ensemble pour......[En cours]   Dim 6 Juil - 11:32

Trop super


BRAVO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sarah0076
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1029
Age : 34
Localisation : En cherchant bien vous devriez me trouver... A vous de jouer
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Ensemble pour......[En cours]   Lun 7 Juil - 12:41

Moi je suis fan de cette série... Tu le sais ma elo vu que j'ai eu la chance de faire partie de la Team des relecteurs... j'adore la série des ensembles... D'ailleurs je serai pas contre un autre... hihi...

Félicitation pour ces petites fics et ces idées.

_________________
PROCHAINEMENT... Quand elle sera écrite... lol

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: Ensemble pour......[En cours]   Ven 11 Juil - 23:00



Auteur : Elodie
E-mail : catherinebellmac@hotmail.com
Résumé : une journée de Pâques de recherche d’œufs en chocolat pour Harm et Mac.
Genre : Harm & Mac/Romance
Spoilers : Aucun. Puisque JAG est fini. Sinon l’action se passe durant la saison 8.
Notes d’auteur : Ceci est la suite de ‘Ensemble pour Noël’ et de ‘Ensemble à la St-Valentin’ (donc voir la note sur ces fics). Bonne lecture à tous.
Encore merci à mes deux relectrices adorées, Marlène et Corinne qui ne me quittent pas depuis que je les connais et elles ont un sacré courage de me supporter, moi, mes idées, mon caractère… donc mention spéciale à elles.



******

Dimanche
20 Avril, 2003
Jardin de la maison des Roberts
2h45 PM

« AJ, ne cours pas, » hurla Harriet à son fils qui s’était mis à courir dans tout le jardin à la recherche des œufs en chocolat que lui avait amené le lapin de Pâques. Bud le suivait doucement derrière pour être sûr qu’il ne mette pas le jardin sans dessus dessous. « Les enfants, je vous jure, » dit-elle en s’asseyant doucement sur la chaise à côté de Mac près de la table de jardin en posant une main sur son ventre.

« Je veux bien vous croire. Juniore n’est pas encore née, » dit Mac en désignant de son doigt son ventre très rond « mais elle commence à se faire entendre. »

« C’est une fille alors ? »

« On ne sait pas. On n’a pas voulu savoir. C’est un peu stupide non ? »

« Non. C’est normal, c’est votre premier vous avez envie de tout connaître. La surprise du sexe le jour de la naissance et tout le reste. »

« Ouais. Enfin, je pense que ça sera une fille. Je le sens comme ça et Harm aussi. »

« Vous voulez une fille ou un garçon ? Enfin, vous devez bien avoir une préférence non ? »

« Eh bien, qu’importe pour moi, même si j’aimerais beaucoup que ce soit une fille. Et Harm n’ose pas le dire mais il aimerait une fille. Je le vois à chaque fois qu’il fait je veux un garçon ça sonne comme un faite que ce soit une fille. »

« C’est pas vrai, » dit Harm en sortant de la maison avec un sac dans les mains. « C’est ça que tu voulais ? »

« Oh merci, » répondit Mac en le prenant pour ensuite l’ouvrir et en sortir une enveloppe qu’elle tendit à Harriet. Cette dernière sachant parfaitement ce qu’il y avait dedans l’ouvrit rapidement et sautilla sur sa chaise d’excitation en regardant l’échographie.

« Oh c’est mignon. Je suppose que votre mère et grand-mère ont du sauter de joie, » dit-elle.

« Oui et elles m’ont rendu sourd pendant des jours. Tout en me répétant qu’elles viendraient nous voir bientôt. »

« Elles sont heureuses de savoir que vous allez être papa. »

« Ouais, ça et qu’il va enfin se casser. C’est qu’il commence à prendre de l’âge mon gros nounours, » dit Mac en tapotant le dos de Harm.

« Non mais oh, gros nounours ! »

« Ben quoi ? Lequel te gêne ? »

« Ben nounours et… gros. Tu me trouves gros ?»

« Oh voyons, » lui répondit Mac en faisant glisser sa main vers le ventre de Harm sur lequel elle tira. « Ça m’en fait plus à aimer. »

« Ouais ben ton gros nounours va aller voir AJ et Bud eux au moins me parle pas de mon physique. »

« Oh non mon nounours, reviens mon nounours, » dit Mac en tendant les bras devant elle comme pour le retenir. « Nounours, hé Nounours» hurla-t-elle plus fort tel Stanley Kowalski implorant sa femme.

Mais Harm ne se retourna pas et elle n’en avait pas besoin pour savoir qu’il souriait largement à ça. Elle l’avait déjà appelé son gros nounours une fois et de façon assez enfantine, ce qui les avait fais rire sur le coup et les avait conduits à faire l’amour. Ce qui en y repensant fit frissonner Mac. Depuis un certain temps, elle trouvait des trucs simples assez sexuels. Elle avait mangé de la glace la dernière fois avec Harm et le voir lécher un peu de crème sur ses lèvres lui avait donné une terrible envie de le prendre tout de suite sur le canapé. Ce qui dans son état n’était pas tout à fait facile. Elle fronça les sourcils en repensant aux positions qu’ils avaient trouvées et testées ces derniers temps. Incroyable.

« Mac ça va ? »

« mmm mmm, » dit Mac un peu dans la lune.

« Vous pensez à quoi là ? »

« A rien, » déclara Mac en sortant finalement de ses pensées

« Allez le voir, » dit Harriet avec un grand sourire. « Il va bouder sinon toute la journée.»

« Ouais je sais. Dites-moi, y a des cœurs en chocolat dans le jardin ? »

« Oui pourquoi ? »

« Histoire de le trouver et de le lui donner pour m’excuser. Vous venez avec moi ? »

« Oui, j’arrive, » répondit la jeune femme en se levant avec un peu de difficulté. « Ouch. »

« Ça va ? » S’inquiéta Mac.

« Mouais, c’est juste que j’entame mon 7ème mois. »

« Déjà ? Mais vous le saviez à peine à Noël »

« Oui, mais dirons nous que j’ai mis mon dérèglement hormonal sur le compte du stress suite à l’accident de Bud, mais c’est le médecin qui nous a confirmé que notre petit bout de chou avait été conçu mi-Octobre. »

« Wow. J’en suis à mon 5ème et déjà je n’en peux plus alors au 7ème. »

Elles se mirent doucement à rire en marchant dans le jardin pour rejoindre les hommes qui étaient en train de chercher les œufs. Harriet indiqua à Mac l’endroit où se trouvait un cœur en chocolat et Mac discrètement alla le chercher pendant que son amie rejoignait les hommes. Puis après avoir récupéré son « trésor » elle alla vers eux cachant le chocolat dans son dos.

« Tu caches quoi ? » Demanda immédiatement Harm en la voyant.

« Ah ah, secret. »

« C’est quoi ? » Demanda alors petit AJ.

« Ok, alors je vais vous le dire… c’est pour toi, » dit Mac en tendant le chocolat à Harm avec une petite mine enfantine.

« Oh. »

« Je m’excuse, » répliqua-t-elle en s’approchant un peu, sa tête légèrement penchée sur le côté comme un enfant qui a fait une bêtise.

« Oh, viens là. » Harm la prit doucement dans ses bras et la serra en lui donnant un baiser sur le front. « Merci, beaucoup je le mangerai ce soir. »

« Pas maintenant ? »

Harm jeta un coup d’œil à Bud et Harriet qui secouèrent leur tête avec un grand sourire avant de suivre Petit AJ qui partait déjà à la poursuite des œufs et leur laisser un peu d’intimité au couple.

« Quoi ? » Demanda Mac en réponse au regard que lui lança Harm après le départ de leurs amis.

« Tu veux en manger c’est ça ? »

Elle se mordit la lèvre inférieure avant d’acquiescer. « Vi. »

Il secoua sa tête avant de lui tendre le chocolat dont elle ne tarda pas à prendre un bout avec ses doigts et de le manger.

« T’es un vrai estomac sur pattes. »

« Je suis enceinte je te signale. Je mange pour 2. »

« Et t’es donc enceinte depuis… on se connaît depuis quand ? »

« Mais euh….» Dit-elle en lui donnant un coup de coude dans les côtes avant de faire une grimace.

« Quoi ? »

« Rien. Un truc bizarre. J’ai du mangé quelque chose…. je sais pas. »

« Tu veux aller t’asseoir. »

« Non ça va t’inquiètes. » Elle posa sa main sur son ventre pour sentir des gargouillis et fronça les sourcils. « Je veux bien un verre d’eau par contre. »

« Ok, on va retourner à la véranda.»

Son bras autour de sa taille, il la conduisit jusqu’à une chaise et elle s’assit doucement avant qu’Harm ne rentre dans la maison pour aller lui prendre un verre d’eau. Harriet revint quelques secondes après suivit par AJ et Bud.

« Ça ne vas pas ? »

« Juste des trucs bizarre. »

« Des gargouillements ? » Demanda Harriet en remarquant la main que Mac avait sur son ventre.

« Oui, » répondit Harm avant de tendre un verre à Mac.

« Ça commence. »

« Qu’est-ce qui commence ? »

« Eh bien… votre bébé va commencer à bouger. Pour le moment vous ne sentez que des gargouillements mais ensuite il va s’amuser à jouer au foot. »

« Comment ça ? » Demanda Harm en s’asseyant face à Bud et Harriet qui prenait place aussi.

« Eh bien, le bébé est dans son liquide amniotique et quand vous bougez, comme par exemple marchez, vous faites bouger ce liquide et donc le bébé est comme bercé et il fait dodo. Alors que quand vous dormez, vous ne le bercez plus et il se réveille en quelque sorte, » déclara Bud comme si c’était la chose la plus connue au monde.

« Comment vous savez ça ? » Demanda Harm.

« Les livres ou des infos sur le net. »

« Harm n’est pas très internet, ni livre de grossesse. On a essayé en achetant vous savez c’est poupon en plastique qui font comme les bébés. En faites, Chloé l’a fait pour son cours de science nat’ et donc elle nous en a donné l’idée. Et dirons-nous qu’Harm n’a pas appris grand-chose. »

« Mais moi j’ai appris, en cas de problèmes j’appelle ma mère ou ma grand-mère, toi tu lui as cramé les fesses en te faisant du popcorn dans la poêle sur la plaque électrique. »

« J’ai pas fait exprès de mettre Ben sur la plaque. »

« Ben ? » Demanda Harriet.

« Elle était dans sa période je mange de la glace Ben & Jerry’s tout la journée. Elle l’a appelé une fois ta gueule. »

« Mais il arrêtait pas d’hurler. »

« Et tu diras quoi quand notre VRAI bébé criera toute la nuit parce qu’il aura faim ou fera ses dents ? »

« Euh… Harm c’est ton tour. »

Harm dut rire avec les autres de cette réflexion, admettant qu’elle était pas mal mais qu’en plus Mac le ferait. Elle pouvait tout faire de lui quand elle le voulait vraiment.

« On s’arrangera je crois sur le planning. Alors AJ tes œufs ? T’as trouvé le trésor du lapin ? »

« Vi, » répondit l’enfant en mettant un bout de chocolat dans sa bouche.

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: Ensemble pour......[En cours]   Ven 11 Juil - 23:01

*

Dimanche
20 Avril, 2003
Appartement de Mac
Georgetown
6h54 PM

Mac s’étira doucement alors qu’elle arrivait à la porte de son appartement, suivie de près par Harm qui posa d’un geste tendre ses mains sur ses yeux.

« Attends, » murmura t’il à son oreille.

« Il y a une surprise ? » Demanda Mac d’un ton enfantin.

« Oui. »

« Tu n’avais donc pas de soucis d’électricité chez toi. »

« Non. »

Mac sourit un peu plus en se rappelant le prétexte bidon que Bud et Harm avaient trouvé pour quitter la maison des Roberts. Harm avait dit qu’il avait un souci électrique chez lui et qu’ils devaient aller chez lui réparer ça au plus vite Or, vivant à plein temps chez Mac pendant sa grossesse, ce type de problème n’était pas gênant. Elle avança à l’aveuglette suivant les mouvements qu’ Harm faisait pour l’aider à avancer avant de fermer la porte derrière eux.

Il retira ses mains et lui fit découvrir alors un appartement rempli d’œufs en chocolat de petites tailles éparpillés partout. Il y en avait un plus gros en chocolat blanc qui avait en fait une rose à la fraise devant. Puis elle remarqua que certains œufs n’étaient pas disposés au hasard et que ça formait un chemin vers la porte de sa chambre.

Elle l’ouvrit doucement et alluma la lumière avant d’avoir les larmes aux yeux. Les œufs conduisaient à un berceau en bois à côté de son lit. Ce qui lui faisait le plus plaisir et le plus de larmes c’était surtout qu’elle lui avait fait un petit croquis et lui avait détaillé le modèle de berceau qu’elle avait toujours imaginé pour son enfant. Et il l’avait fait.

« J’ai pris ton croquis et je l’ai amené à un menuisier qui me l’a fait. Viens, » dit il en prenant sa main pour l’approcher pour qu’elle voie de plus près le berceau. Il y avait des motifs sculptés et il n’était pas peint. « J’ai pensé qu’avant la naissance du bébé, toi et moi on pouvait le peindre de la couleur qu’on le souhaitait. Je sais que tu avais une idée particulière pour le peindre, enfin des couleurs. Il sera unique. Et le menuisier m’a dit de te féliciter, il est splendide. »

« C’est pour ça que tu as appelé Bud ? Pour t’aider à le récupérer ? »

« Oui. »

« Oh je déteste ces hormones, » dit-elle en s’essuyant les joues pleines de larmes. « C’est pas vrai. »

« Oh bébé, » dit-il en la prenant doucement dans ses bras, mettant ses mains sur son ventre.

« C’est trop beau, Harm. »

« Je voulais un truc particulier. Et comme tu m’as dit en plus que tu n’avais pas eu de chasse aux œufs quand t’étais petite. »

« En Arizona il n’est pas prudent de laisser les œufs dehors, la nuit il fait froid et la journée trop chaud. Alors à moins de vouloir une piscine en chocolat fondue….. »

« Et bien voilà, tu as fait ta petite chasse et on en fera pleins dans notre jardin avec notre petite puce. Ou dans notre appartement….. »

« Je sais pas…..maison….je voudrais une maison. Nous avec notre chambre, notre salle de bain et un grand dressing. Les enfants avec leur salle de bain. »

« Les ? Tu en veux combien ? »

Elle soupira et posa ses mains sur les siennes. « Eh bien, j’en attends déjà un mais pourquoi pas un petit garçon. Peut être trois enfants, ouais encore un ça me plairait. Je veux avoir ma famille, celle que je n’ai pas eu….je veux avoir un enfant ou des enfants à qui donner une famille. Un père aimant et adorable, bon cuisinier et dont ils pourront être très fiers. »

« Et une maman aimante, magnifique, piètre cuisinière mais qui leur filera en douce des hamburgers et des cookies pour leur faire passer le goût des légumes et dont ils pourront être fiers et surtout dont ils voudront suivre l’exemple. »

Un sourire illumina le visage déjà rayonnant de Mac qui prit une main d’Harm pour y déposer un baiser dessus. « Je vais aller prendre un bain, je me sens las. Tu me rejoins ? »

« Non je te laisse la place….. »

« Allez, s’il te plait, » dit Mac en se tournant pour lui faire face. « Tu pourras me masser le bas du dos et ensuite toi et moi on se met en pyjama, tu nous prépares un bon dîner et moi je ferais la chasse aux œufs, et j’installerais tout. S’il te plait, mon gros nounours d’amour que j’aime à la folie. Te plait. » Elle commença à faire une petite mine boudeuse tel un enfant de 5 ans qui demande le jouet de ses rêves.

Harm fronça les sourcils avant de secouer la tête avec un long soupir. Elle pouvait être une vrai gamine quand elle le voulait, mais il devait l’avouer…..il adorait ça. Il adorait quand elle s’amusait à se montrer si désireuse d’un câlin, de se faire très câline parfois. Il l’avait toujours imaginé comme une femme passionnée et toujours forte, mais depuis un moment, depuis qu’ils étaient ensemble, il la découvrait plus fragile. Souvent la nuit alors qu’elle s’était couchée à l’opposé du lit, elle s’approchait doucement, passait une jambe entre les siennes, posait une main sur son torse et nichait sa tête dans son coup, cherchant le réconfort le plus total. Il l’entendait même soupirer et se détendre quand il passait son bras autour de son épaule pour la serrer plus près. Même quand il était allongé sur le canapé, car il avait pris l’habitude de regarder des matchs de sport à la télé depuis qu’il était chez Mac, elle venait se coller contre lui. Il aimait ça en faites, voir cette femme si forte, qui lui en avait fait baver plus d’une fois au tribunal devenir sa petite femme à lui. Celle qui venait se coller contre lui, celle qui lui faisait plein de baisers dans le cou, lui murmurant des mots doux.

« A quoi penses-tu matelot ? »

« A toi. Je t’aime Mac. »

Elle lui donna un tendre sourire avant de déposer un baiser sur ses lèvres. « Allez, rejoins moi et vite Matelot. »

Après un dernier clin d’œil elle s’éloigna de lui et se tourna pour entrer dans la salle de bain et de se faire couler un bain. Alors qu’elle ouvrait le robinet d’eau, elle tomba sur sa bague de fiançailles qu’ils avaient achetées quelques jours plus tôt et qui ornait maintenant sa main gauche. Elle était splendide et unique et….

« Oh mon dieu, » dit-elle en posant sa main sur son ventre. Un autre mouvement venait de se produire, plus fort encore. Comme si le bébé avait senti son bonheur.

« Mac, ça va ? » Demanda Harm qui arrivait et qui se dépêcha de fermer le robinet d’eau pour éviter que la baignoire ne déborde d’ici peu. « Mac ? »

« mmmm. »

« Qu’est ce qu’il y a ? »

« Il a le hoquet. Le bébé. Harriet m’a expliqué que les premiers mouvements ce sont des hoquets que le bébé a. Comme il se développe doucement son diaphragme se rétracte et lui donne le hoquet. Wow. Ça fait bizarre. Tiens il a recommencé. »

Sans y penser à deux fois, elle prit sa main et la posa sur son ventre et quelques secondes plus tard, un sourire ornait le visage de Harm alors qu’il sentait son bébé hoquetait à nouveau.


~*~*~Fin~*~*~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: Ensemble pour......[En cours]   Sam 12 Juil - 11:55

Super
J'aime beaucoup

BRAVO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tophie
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 217
Age : 30
Localisation : En france
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: Ensemble pour......[En cours]   Lun 14 Juil - 22:16

J'adoOore toutes tes oeuvres majandraelo...

Tu écris divinement bien... Ne t'arrêtes surtout pas...

J'aime troOop voir Mac et Harm évolués...

J'espère en lire d'autre très vite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tophie51.skyblog.com
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: Ensemble pour......[En cours]   Ven 18 Juil - 23:14



Auteur : Elodie
E-mail : catherinebellmac@hotmail.com
Résumé : une journée de 4 Juillet (fête nationale américaine) pour Harm et Mac.
Genre : Harm & Mac/Romance
Spoilers : Aucun. Puisque JAG est fini. Sinon l’action se passe durant la saison 8.
Notes d’auteur : Ceci est la suite de ‘Ensemble pour Noël’, ‘Ensemble à la St-Valentin’ et ‘Ensemble pour Pâques’ (bon je crois que je vais mettre partie 4 de la série Ensemble pour…parce que si je continue comme ça, citer tous les titres des fics précédentes prendra plus de place que la fic elle-même). Au départ, cette fanfic était une fic écrite au feeling comme pour ‘Ensemble pour Noël’ et finalement en la retrouvant je me suis dis que je pouvais l’intégrer dans ce que je voulais pour cette partie 4. Bonne lecture à tous.
Encore merci à mes deux relectrices adorées, Marlène et Corinne qui ne me quittent pas depuis que je les connais et elles ont un sacré courage de me supporter, moi, mes idées, mon caractère… donc mention spéciale à elles.

******
Jeudi
3 Juillet, 2003
Appartement de Mac
Georgetown
7h23 PM


« Mac, où est le sèche cheveux? » Cria Chloé depuis la salle de bain.

« Dans le 2ème tiroir de la commode. »

« Merci. »

Mac plia le pantalon qu’elle était en train de repasser, tout en essayant de prendre une position plus confortable Il ne restait plus que deux T-shirts et elle avait fini avec ce maudit repassage qui lui avait pris l’après midi car elle avait du faire quelques poses. Elle se passa la main dans les cheveux et soupira de fatigue avant de poser une main dans le bas de son dos. Puis, elle commença à s’attaquer au T-shirt quand la porte s’ouvrit.

« Salut, » dit Harm en souriant. « Woaw, je rêve ? Tu repasses ? »

« Harm j’ai un fer dans ma main alors fait attention, qui plus est je suis enceinte alors je peux m’énerver très facilement. »

« Ok, je disais ça comme ça. C’est juste que tu n’es pas du genre à repasser, » dit il après avoir fermé la porte derrière lui. « Pas trop fatiguée ? »

« Mal au dos et le bébé donne pas mal de coup, » répondit elle en passant une main sur son ventre très arrondie.

« Repose toi, je finirais le repassage moi, » dit il avant de passer ses bras autour de son corps et de la serrer. « Je te ferais un massage si tu veux. »

« T’inquiètes ça va. J’ai pas beaucoup repassé, Chloé m’a pas mal aidé. »

« Où est-elle d’ailleurs ? » Demanda-t-il les sourcils froncés. « Il y a trop de silence dans l’appartement. »

Sarah sourit, ravie de la frayeur qu’elle avait pu causer, car il était vrai que Chloé n’était pas connue pour sa discrétion. Surtout que la dernière fois qu’elle avait vu Harm c’était il y a deux mois pour les aider à trouver un nid douillet et lorsqu’elle le voyait généralement elle hurlait et sautait de joie. « Dans la salle de bain, elle se sèche les cheveux. Et je t’interdis de soupirer en disant ah les femmes »

Harm qui était en train de retirer ses chaussures s’arrêta quand elle lui dit ça. « Comment tu sais ce que je vais dire ? »

« Parce que je te connais. »

« Ouais et c’est effrayant. »

La porte de la salle de bain s’ouvrit brusquement et Chloé en sortit en courant pour se diriger vers Harm. « Haaaaaaaaarrrrrrrrrrrrrmmmmmm, » cria t’elle en fonçant dans ses bras. « Comme je suis contente de te revoir. » C’était exactement ce qui était prévu. Elle était heureuse de le voir, l’ayant toujours aimé depuis qu’elle le connaissait.

« Oui, moi aussi. Tu as fait un bon voyage ? »

« Très bien merci. »

Ils se séparèrent et Chloé lui sourit « Dis moi, je pourrais aller voir votre appart’. S’il te plait. Je veux voir comment ont avancé les travaux. »

« Tu sais, il n’est pas fini. On n’a pas terminé certaines peintures et… »

« Je peins très bien. Je pourrais vous aider. Et c’est moi qui l’ait trouvé n’oublie pas, c’est moi qui ait vu l’annonce dans le journal. Alors s’il te plait. Je veux voir à quoi il ressemble maintenant. Te plait, te plait,» dit elle en suppliant Harm.

Il leva les yeux vers Mac qui lui fit un haussement d’épaules en guise de réponse. Il regarda de nouveau Chloé dont le sourire s’était agrandi. Elle avait raison, elle avait trouvé l’appartement. Après la journée de Pâques, Mac avait appelé Chloé pour lui raconter le cadeau qu’il lui avait fait, puis lui avait proposé de venir quand elle aurait des vacances ou des jours de congés. Ils avaient parlé tous les trois et Harm avait expliqué qu’il cherchait un appartement pour eux, avec au moins 4 chambres, une chambre pour eux, l’autre pour leur enfant et les deux autres étaient pour les invités, enfin l’une était pour Chloé mais ça elle l’ignorait encore. Finalement, ils avaient trouvé un deux pièces très spacieux, très grand au centre ville. Ils avaient alors engagé un entrepreneur qui avait juste cassé les murs et avait alors fait les pièces comme ils l’avaient demandé. La première pièce dont ils s’étaient occupés ensuite, c’était la chambre du bébé et la leur. Mac ne pouvait pas trop rester à cause des peintures, mais elle et Harriet cherchaient le mobilier pendant que les hommes étaient aidés par Sturgis et même l’amiral.

« D’accord. Tu viendras avec nous. »

« Cool, je retourne dans la salle de bain, » dit-elle en retournant à ses cheveux.

« Je vois que le vol ne l’a pas du tout épuisée, » dit Harm à Mac.

« Elle est heureuse de te voir. »

« Et toi ? » dit il en caressant son ventre rond.

Elle plia le T-Shirt et s’attaqua à l’autre sans lui répondre.

« Mac ? »

« Quoi ? »

« Tu ne m’as pas répondu. »

« Harm, je peux terminer ?... »

« T’es heureuse de me voir ? »

« Oui. Très heureuse et je serais encore plus heureuse quand j’aurais terminé ce repassage que je prendrais un bon bain que tu prépareras un bon dîner et voilà…Je pourrais enfin me reposer avec mon ventre de baleine. »

« Tu n’as pas un ventre de baleine. Tu as un ventre de femmes enceintes de 8 mois. »

« Je me sens grosse. »

« Mais non…. Et puis je vais te dire, il n’y a rien de plus beau que toi enceinte. Tu es magnifique ma chérie et j’aime te voir enceinte. Tu sais quoi, je vais aller dans la salle de bain et te le préparer moi-même ton bain.»

« J’en ai marre. J’ai des poussées d’hormones, j’ai faim tout le temps…et…j’en peux plus. »

Harm lui caressa doucement la joue et l’embrassa délicatement.

« Si je pouvais j’aimerais que…tu ailles mieux. »

« Vraiment ? Ben t’as qu’à trouver un moyen pour que ce soit aux hommes d’être enceinte. »

« Quand même pas à ce point. Bon, je vais te faire ton bain, avec l’aide de Chloé et puis tu me laisses ranger le linge. Tu iras dans ton bain, tu te détendras et Chloé et moi on préparera le diner ok ? »

Elle sourit. « Où est l’église la plus proche ? »

« Pourquoi ? »

« Que je fonce t’épouser et que tu sois définitivement non libre pour tout le monde ; »

« Et que je t’appartienne ? »

« Oui. »

« Ce que tu peux être possessive. »

« Amoureuse. Pas possessive, je suis amoureuse. »

« Et moi je t’aime et je te promets, une fois le bébé né on se mariera. Tu es déjà ma fiancée, et j’en suis fier. »

Mac l’embrassa avant de murmurer un je t’aime puis il alla rejoindre Chloé dans la salle de bain.

« Mac a fini ? » dit cette dernière.

« Elle est en train, Je rangerais le linge puis je ferais le dîner aussi. Tu m’aides ? »

« Oh oui, sinon on va devoir manger comme des tortues. »

Ils rirent tous les deux alors qu’il ouvrait les robinets de la baignoire pour faire couler l’eau pour le bain.

« Vous allez le faire devenir végétarien ou carnivore ? »

« Et bien…devant moi végétarien mais secrètement je sais que Mac l’amènera au fast food le plus proche. »

« Ça te gênes pas on dirait. »

« Chloé, quand tu as un homme dans ta vie, les femmes ont l’avantage d’avoir facilement un pouvoir sur eux. Et je sais que ta sœur s’en servira pour notre bébé.»

« Bébé ? Vous ne savez toujours pas le sexe ? »

« On veut pas savoir. Enfin, depuis qu’Harriet a accouché et a eu Jimmy, on est impatient. La gynéco l’a noté quelque part. Je t’avoue qu’on aimerait savoir. »

« Tu sais ce que ma grand-mère m’a toujours dit….tant qu’on ne connaît pas le sexe de son enfant, on ne prend pas conscience de ce que l’on a vraiment. Parce que ça reste un bébé dans un ventre, mais dès qu’on sait qu’on va avoir une fille ou un garçon on sait comment va se passer son avenir et donc tout s’organise. Le bébé devient une vraie personne. Tu comprends ? »

« Assez. Donc pour toi pour l’instant on est que 2, Mac enceinte et moi, mais quand on saura le sexe du bébé, on sera 3. »

« Exactement, matelot, » Dit Chloé en lui tapant sur l’épaule de connivence avant de reprendre le sèche-cheveux pour finir de faire son brushing.

*

Vendredi
4 Juillet, 2003
Appartement de Mac
Georgetown
9h15 AM


« Je sais pas, Harm. »

« J’ai très envie, Mac. S’il te plait. Hier soir on ne l’a pas fait. »

« Harm….je ne peux pas enfin je ne sais pas. »

« J’en ai vraiment envie, Mac. Et tu me dois bien ça pour cette nuit. »

« Ok. »

Elle se leva doucement et alla vers son bureau d’un pas un peu lent, et fatigué ayant peu dormi cette nuit. Le bébé bougeait pas mal ces derniers temps et donc elle avait réveillé Harm engageant une longue conversation nocturne. Finalement, elle avait réussi à se rendormir, ce qui n’avait pas été le cas pour Harm qui avait eu quelques difficultés. Elle s’en voulait donc et c’est pour cette raison qu’elle craquait. Revenant à table avec une enveloppe dans la main elle sourit à Harm tout en se mordant la lèvre inférieure.

« Prêt ? »

« Bien sûr. »

De ses doigts, elle ouvrit doucement l’enveloppe et en sortit une échographie récente de leur enfant puis pris le petit bout de papier où la gynécologue avait écrit le sexe du bébé.

« Alors ? Fille ou Garçon ? Un Harmon ou une…….Harmonette ? »

« Harmonnette ? C’est plutôt Harmony le féminin. »

« On s’en fout alors ? »

Mac sourit. « Chloé t’as vraiment tourné la tête hier avec son explication. »

« Tu n’y crois pas ? »

« Si mais bon…..ok…..on y va. »

Elle ouvrit doucement la feuille et des larmes apparurent dans ses yeux avant qu’elle ne murmure doucement un Harmony.

« Une fille ? »

Mac acquiesça et une larme descendit le long de sa joue qu’Harm essuya de son pouce. « Je vais avoir une fille, que je vais amener au cours de danse, qui va avoir son premier béguin….oh mon dieu, Chloé a raison dès qu’on le sait….c’est tout un avenir qui se dessine. »

« Alors on est vraiment 3 là. »

« Oui. On est 3 maintenant, » répondit elle en posant une main sur son ventre où le bébé bougeait de plus en plus. « « Ma chérie. Oh ma chérie, j’ai hâte de te tenir dans mes bras. »

« Oh moi aussi. »

« Toi aussi quoi ? » Demanda Chloé en entrant dans la cuisine d’un pas chancelant car elle n’était absolument pas bien réveillée.

« Chloé, on va avoir une fille. »

« Hein ? Vous allez quoi ? Avoir une fille ? » Demanda t’elle en baillant. « Vous l’avez commandé sur quoi déjà ? »

« Chloé ! » Dit Mac assez inquiète.

« Je plaisante, je ne suis pas très bien réveillée mais quand même. Je suis trop heureuse, on va pouvoir se faire de ces après midi shopping et je vais la gâter ma choupinette. »

« Elle n’est pas encore née, tu sais, » lui dit Harm.

« Je m’en fiche. Oh pitié, je peux décorer sa chambre j’ai des tonnes d’idées. J’aimerais lui acheter des peluches et lui trouver tout ce qu’il lui faut. »

« Oulà, si tu veux faire ça ma chérie, attends la grand-mère et les parent d’Harm, ils sont très impatients de ce côté-là aussi. Oh seigneur ça y est je pense aussi au shopping l’après midi. Voilà dans quel état tu m’as mise Chloé. »

« Je vous l’avais dit. Une fois qu’on sait… »

« L’avenir se dessine devant nous. Tu nous l’as déjà dit. Bon allez on mange et ensuite on va à l’appartement après une bonne douche. »

« Oui chef. Oh je suis trop contente, » dit Chloé en sautillant sur sa chaise.

Harm sourit de son bonheur et jeta un coup d’œil à Mac avant de poser sa main sur celle qui était sur son ventre. Il lui donna un des plus beaux sourire et Mac comprit immédiatement ce qu’il voulait dire. De son sourire, elle lui répondit et doucement elle se pencha pour murmurer à son oreille « merci de m’offrir la famille que je n’ai jamais eu. Je t’aime Monsieur Rabb. »

Et elle serra tendrement sa main pour appuyer ses dires et déposa ensuite un baiser derrière son oreille avant d’enfouir son nez dans son cou et d’inspirer son odeur.

« Je t’aime aussi très chère future Madame Rabb, » murmura t’il alors que le bébé donna un coup.

~*~*~Fin~*~*~

Merci à tous pour vos coms et à bientôt pour un autre ensemble pour....enfin si j'en écris un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
Tophie
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 217
Age : 30
Localisation : En france
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: Ensemble pour......[En cours]   Sam 19 Juil - 10:46

J'espère de tout coeur qu'il y aura une suite et même plein d'autres...

J'aime vraiment beaucoup comment tu écris...

J'adoOore toutes tes fics Elo...

Vivement la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tophie51.skyblog.com
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: Ensemble pour......[En cours]   Sam 19 Juil - 12:22

Trop super

BRAVO

p.s J'espère qu'il y aura une autre suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ima
Loin de Catherine
Loin de Catherine


Féminin Nombre de messages : 17
Age : 37
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: Ensemble pour......[En cours]   Lun 21 Juil - 13:04

J'ai adoré ta fic, elle est vraiment très bien écrite !
J'espère moi aussi qu'il y aura d'autres suites, et que nous n'allons pas rester sur notre faim ...
Encore bravo !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ensemble pour......[En cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ensemble pour......[En cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cherche modèles de tricots pour poupées pour "ensemble pour Oceane"
» Tous ensemble pour demander des Ecouteurs Beats
» et c'est reparti pour les cours
» Coiffures originales pour les cours de classique
» Apprendre le dessin : Cours 2. Les bases (pour débutants)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: FANART :: Les fanfictions :: En cours-
Sauter vers: