CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Juste une seule larme... [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sarah0076
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1029
Age : 34
Localisation : En cherchant bien vous devriez me trouver... A vous de jouer
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Juste une seule larme... [Terminée]   Sam 20 Sep - 23:36

Voici une petite fic courte que je viens d'écrire, j'espère qu'elle vous plaira...
Mes remerciements s'adressent aux même personnes, inutile de les siter elles savent déjà que c'est pour elles...

Bonne lecture à tous...

***********************************





Titre : Juste une seule larme…
Auteur : Sarah0076
Rating : Tout public
Catégorie : Drame, Romance
Personnages : Harm, Mac
Disclaimer : « La série JAG ne m'appartient pas. Elle est en la possession de DPB, Bellisarius Production, CBS et Paramount. Je ne fais qu'emprunter les personnages un petit moment, mais je promets de les rendre plus tard. Je ne touche aucune somme d'argent pour cette histoire. Ce n'est qu'un divertissement. ».
Note de l’auteur : Voici une petite fic qui est née d’une façon assez étrange alors que je regardais un reportage sur la très célèbre Marilyn Monroe… Coco m’avait demandé pendant son absence de penser à écrire… A mon avis elle pensait plutôt à ce que j’écrive sur ma fic ‘Vacances aux sports d’hier’. Mais quand cette idée m’est venue, je n’ai pas su résister à l’écrire. Donc ma Coco eh bien elle est pour toi… Merci d’être simplement toi. Merci pour tous ces moments qu’on passe ensemble, que ça soit sur le net ou bien durant les week-ends où tu viens passer quelques jours chez moi. On rigole toujours autant et on se comprend tout simplement…



***********************************



N’allez pas penser qu’il s’agit la d’un suicide… Oh non pour se suicider il faut être en vie… Cela fait longtemps que cette vie qui vous emplie m’a quittée… Ce que vous appelez vie, m’a tout pris : mon enfance, mon innocence, mes rêves, mes espoirs… Cette vie qui vous réchauffe tant le cœur, me détruit chaque jour plus et refroidit mon corps au fil des jours… Je me suis éteinte il y a déjà bien longtemps… J’ai pourtant eu la veine illusion que la vie semblait me revenir quand j’ai aperçu son regard. Il m’a faite survivre quelques années de plus… Seulement un instant, car le froid qui m’a envahi quand son amour s’est envolé avec lui n’ont été qu’un vague rappel au fait que j’étais déjà morte et que plus rien ne saurait me ramener à la vie…
Je pars rejoindre ce monde auquel j’appartiens depuis si longtemps… Pour qu’il m’ensevelisse pour toujours…



Mac se redressa légèrement dans son fauteuil, et attraper un mouchoir dans la boites sur son bureau. Elle ne put empêcher un léger reniflement lui échapper. Comment ne pas pleurer dans un tel moment de désespoir ? Comment rester de marbre quand il n’y a plus aucun espoir ?
Un bruit à la porte de son bureau la sortit de son état de transe. Dans un mouvement désordonné, elle posa rapidement le dossier d’un client sur l’objet de ses larmes et de ses interrogations. Mais dans son empressement, elle oublia d’essuyer les larmes qui ruisselaient sur son visage. Elle comprit vite cette erreur quand elle vit le visage de son partenaire se figer alors qu’il venait de refermer la porte du bureau derrière lui. Il s’avança alors d’un pas lent vers le bureau, alors que Mac ne savait plus où poser les yeux pour échapper à ce regard bleu qui se noyait sur son visage.

- Tout va bien Mac ?

Sa voix était tintée d’une inquiétude palpable. Il s’approcha encore du bureau et s’apprêtait à tendre la main pour relever le visage de sa partenaire, mais celle-ci s’éloigna et dans un bond se leva de sa chaise pour se tourner face à la fenêtre. Harm la suivit du regard, un pincement au cœur. Visiblement, il y avait quelque chose qui avait profondément attristé Mac. Mais quoi ? Il ne put se poser plus de question car un soubresaut déchira le silence pesant qui planait autour d’eux. Ni tenant plus, il contourna le bureau de sa partenaire pour se tenir juste derrière elle. Il posa alors sa main sur l’épaule de la jeune femme pour lui signifier son soutien et sa présence.

- Que vous arrive-t-il, Mac ?

Mais face au silence retentissant qui lui répondit, Harm comprit qu’il allait devoir insister s’il voulait aider la jeune femme à se libérer de son fardeau.

- Parlez-moi, Sarah…

Au bout de quelques secondes qui parurent une éternité à Harm, il put enfin plonger son regard dans celui de sa partenaire.

- Harm, que croyez-vous qu’il reste à quelqu’un quand il n’a même plus l’amour ?

Si la question le surpris, il n’en montra rien. Néanmoins, il ne comprenait pas le pourquoi que cette question pour le moins troublante et soudaine.

- Pourquoi me demandez-vous cela, Mac ?

Mac soupira, pourquoi demandait-elle ça à Harm ? Mais elle ne trouva pas de réponse, elle avait juste besoin de savoir.

- Répondez juste à ma question, Harm… C’est important pour moi...

Mac put voir immédiatement dans son regard qu’il était plongé profondément dans ses pensées pour trouver la meilleure réponse à lui répondre, mais surtout la plus sincère.

- Je suppose qu’il ne reste que le néant…

Sarah baissa alors la tête, comme troublée au plus profond d’elle que Harm confirme ses propres doutes. Il ne restait rien, le néant… Alors qu’elle était perdue dans ses pensées, elle sentit la chaleur d’une main se poser sur sa joue et lui redresser le visage. Puis d’une main caressante, il effaça la dernière trace de larme qu’il y avait sur le si tendre visage de sa partenaire.

- Mais même dans le pire des néants, il y a toujours une faible lumière et un amour inespéré qui vient nous sauver, Sarah…

Sans que ni l’un ni l’autre ne s’y attende vraiment, Harm se pencha légèrement pour poser ses lèvres sur celles de Mac. Un baiser aussi léger que les ailes d’un papillon, un frôlement qui les transportèrent dans un autre monde, leur faisant tout oublier autour d’eux. Le baiser ne dura pas plus d’un seconde, mais il les avait plongés dans un moment de délice pour une éternité.

- Serez-vous toujours cette petite lumière pour moi, Harm ?

Sa voix n’avait été qu’un murmure, mais Harm avait parfaitement entendu la question. Inspirant une bouffée d’air, Harm plongea son regard bleu dans celui de marron qui le fixait. Il tacha de faire passer dans son regard toute la sincérité de sa réponse et bien plus encore.

- Aussi longtemps que tu seras la mienne, et bien plus longtemps encore…

Sarah lui adressa un magnifique sourire, le premier depuis qu’il avait fait irruption dans son bureau. Et ne résistant pas, cette fois-ci, c’est elle qui s’approcha pour lui voler un baiser. S’il fut aussi doux que le premier, ce baiser scellait la promesse secrète qu’ils venaient de se faire et était la preuve de leurs envies pour l’avenir. Harm se recula légèrement et posa un baiser sur le front de Mac avant de faire un pas en arrière. Puis soudain comme si elle reprenait pieds avec la réalité, une interrogation vient à la mémoire de Mac.

- Pourquoi étais-tu venu me voir ?

Harm rit doucement avant de lui répondre.

- Eh bien, j’étais venu te voir pour t’inviter à manger chez moi… J’avais dans l’idée, qu’il était temps que toi et moi ayons la conversation qui nous fait si peur depuis longtemps…

Mac ne put empêcher une légère teinte rosée de venir peindre ses joues.

- Mais il semblerait qu’une fois de plus tu te sois montrée plus rapide que moi…

- Reconnaîtrais-tu la supériorité de Mariens ?

- Oh non, juste ta perspicacité…

Cet échange leur arracha un rire communicatif. C’est ce qui faisait la force de leur partenariat, leur confiance mutuelle, mais surtout leur complicité.

- Nous pourrions diner toute de même ensemble, qu’en dis-tu ?

- Tous les soirs que tu voudras !

- Faites attention Mr RABB, je pourrais vous réclamer toutes vos soirées…

Harm sourit, heureux que leur relation semble aller de l’avant.

- Je te prépare à manger. Soit chez moi à 19h.

Ne lui laissant pas le temps de répondre, Harm sortit du bureau de sa partenaire pour retourner se mettre au travail. Mac le regarda partir avec une nouvelle étincelle au fond des yeux. Venait-il vraiment de se passer ce qu’elle croyait ? Elle alla se rassoir à son bureau, et son regard fut immédiatement attiré par un objet qui dépassait sous le dossier qu’elle avait posé dans l’urgence quand Harm avait pénétrait dans son bureau. Elle souleva le dossier et se saisit du livre qui gisait sur son sous-main. Cet auteur l’avait plongée complètement dans son histoire. Les mots avaient semblé lui transpercer le corps, le cœur et l’âme… Le désespoir de cette héroïne l’avait submergée au point qu’elle se retrouvait le témoin direct de sa tombée aux enfers.
Elle se leva d’un bond, et tira le tiroir de son bureau avant d’y plonger le livre dedans. Elle ne lirait pas la fin de cette histoire, quelle qu’en soit la fin, Mac s’était sentie trop impliquée dans cette histoire, et c’était à elle d’en écrire la fin qu’elle souhaitait pour sa propre vie. Car comme Harm le lui avait dit plutôt, même dans le néant il y a toujours une petite étincelle qui vous rappelle qu’il y a toujours un espoir…

Et dans sa vie, cet espoir portait le doux nom de HARMON RABB …


FIN

_________________
PROCHAINEMENT... Quand elle sera écrite... lol

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 39
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Juste une seule larme... [Terminée]   Sam 20 Sep - 23:41

Que dire que je ne t'ai déjà dis il y a 10 minutes sur MSN.

J'adore ta fic. J'en avais le coeur serré surtout au début. Je dois dire que j'ai imaginé le pire, la preuve je t'ai demandé si ça allait être triste.

Mais bon je te connais et au fond de moi je savais que ça n'allait pas l'être et j'avais raison.

Merci pour cette fic et pour ce gentil petit mot.
Merci à toi aussi d'être toi et merci pour toutes ces heures passées avec toi sur MSN ou chez toi durant nos week-ends. Ce sont toujours de merveilleux moments.

En tout cas, je suis contente de t'avoir demandé d'écrire durant tes absences sur le net, même si comme tu le dis, je pensais plus à la suite de "Vacances aux sports d'hier". Parce que la saison va bientôt recommencer je veux la suite moi (hihi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
sarah0076
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1029
Age : 34
Localisation : En cherchant bien vous devriez me trouver... A vous de jouer
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Juste une seule larme... [Terminée]   Sam 20 Sep - 23:47

Citation :
En tout cas, je suis contente de t'avoir demandé d'écrire durant tes absences sur le net, même si comme tu le dis, je pensais plus à la suite de "Vacances aux sports d'hier". Parce que la saison va bientôt recommencer je veux la suite moi (hihi)

Promis ma Coco tu auras rapidement une suite... J'ai jsute eu cette subite idée dans la journée et comme je savais que c'était court, ben j'en ai profiter pour l'écrire de suite plutot que de la reléguer avec les autres dans le classeur à idées... hihi...

Ravie que tu ais aimé en tout cas...

_________________
PROCHAINEMENT... Quand elle sera écrite... lol

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KatieP
Admire Catherine à la TV
Admire Catherine à la TV
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 28
Date d'inscription : 28/12/2005

MessageSujet: Re: Juste une seule larme... [Terminée]   Lun 22 Sep - 21:44

Que dire à part WAWWWWWWWW alala mon petit cœur à fait des bons, je croyais trop que Mac allait se suicider alala quel frayeur hihi en tout car chapeau c'est une super belle fic. bravo bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juste une seule larme... [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juste une seule larme... [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RÉCIT 40K] Juste une larme.
» Comment laisser une seule partie de couleur ???
» Juste une larme (Alea & Kaena)
» Plusieurs photos sur une seule - montage photoshop
» LOUIS XIII LE JUSTE (14/05/1610-14/05/1643) Denier tournois de Navarre - 1635

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: ARCHIVAGE :: Fanfictions :: Fanfictions terminées-
Sauter vers: