CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Crayons et Pudding (Traduction - tout public) [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Crayons et Pudding (Traduction - tout public) [Terminée]   Jeu 11 Déc - 21:10

Auteur: keru.m
Mail: keru.modh@gmail.com
Classification: Harm & Mac – Général/Romance
Résumé: un autre moment dans le foyer Mackenzie-Rabb : dans lequel Harm transmet de la sagesse à son fils.
Disclaimer : ne m’appartient pas.

*

Mac regarda Harm faire les cent pas dans le salon, marmonnant dans sa barbe tout ce temps.

« Mac ! Mon fils, ma propre chair et mon sang a poussé une fille, une fille, Mac, durant la récré. Comment tu expliques ça ? » Il se tourna pour lui faire face, comme si elle devait avoir toutes les réponses.

« Harm, il a juste six ans. » Raisonna-t-elle. « Laisse-le finir de ranger ses affaires et ensuite nous le ferons descendre pour discuter. »

« Mon fils, Mac. Mon fils—» continua Harm en toute inconscience, pointant sa poitrine de son index.

Elle mit sa main sur son bras pour le garder sous contrôle. « Harmon Rabb tu as besoin de te calmer. Il a juste 6 ans. On lui expliquera, calmement, que la violence n’est pas une solution. Ça se passera bien. » Elle essayait d’apaiser son mari. Il réagissait de façon excessive, voir dramatique, pensa-t-elle.

Elle regarda Harm dans les yeux. « Sois gentil avec lui, Harm. En faites, laisses moi peut être commencer la discussion, ok ? »

Il la regarda d’un air douteux, mais avant qu’il ne puisse répliquer ils entendirent les pas trainant et hésitant de Matt qui descendait les escaliers à contre cœur et allait dans le salon. Il regarda ses parents, son expression était presque comiquement triste. Mac lui fit un signe de la main pour qu’il aille vers le canapé, et ensuite tira Harm avec elle. Ils prirent place chacun à côté de leur enfant.

Mac regarda Harm par-dessus la tête de Matt et espérait qu’il garderait son contrôle pendant qu’ils essaieraient d’obtenir de Matt une explication sur le pourquoi lui, leur enfant habituellement si bien éduqué, responsable, avait montré une soudaine vague d’agressivité plus tôt dans la journée à l’école, et avait poussé une fille à la récré. Ils n’avaient jamais eu besoin d’avoir ce genre de discussion avec Matt auparavant. Elle savait qu’Harm mettait beaucoup d’espoir dans son fils aîné dévoué et était complètement perdu par l’évènement d’aujourd’hui.

« Matt, » elle retourna son attention sur leur fils, décidant de sauter le pas, « Pourquoi as-tu poussé Sophie à l’école aujourd’hui ? »

Matt regarda ses genoux, Son visage portant une expression de profonde pénitence et de tant de remords, Mac du se mordre l’intérieur de la joue pour s’empêcher de rire. Elle adorait voir combien il ressemblait à Harm. Matt était d’une honnêteté innée et était si expressif qu’elle voyait toute sorte d’expression qu’elle pouvait voir assez rarement chez Harm – comme celle-là. Ça lui avait donné un coup, sans parler des heures interminables à s’entrainer. C’était absolument adorable.

Mac jeta un coup d’œil à Harm, qui regardait Matt avec une expression qu’il voulait sérieuse. Il prenait ça si sérieusement, il n’avait probablement pas réalisé ce que Matt avait pensé bien qu’elle en avait une petite idée.

« Matt, » Déclara-t-elle doucement. « Tu sais que c’est mal de frapper ou pousser quelqu’un n’est ce pas ? »

Matte acquiesça solennellement.

« Et nous t’avons appris que tu devais toujours respecter les filles, fils. Et ne jamais les frapper ou les pousser. Jamais. » Ajouta Harm d’un ton gentil. Mac lui donna un sourire encourageant par-dessus la tête de Matt.

Matt acquiesça à nouveau et renifla légèrement avant que deux grosses larmes ne coulent le long de ses joues. Il ne prit pas la peine de les essuyer.

« Je suis désolé. » Il renifla encore, ensuite regarda Mac. « J’ai dit à Sophie je suis désolé, avant que Mme Jamie arrive, quand elle a commencé à pleurer. » Plus de larmes coulèrent sur ses joues alors qu’il regardait Mac pour avoir son approbation. Elle sentit son cœur se serrer à la vue du visage en larmes de son fils. Elle jeta un coup d’œil sur Harm, et vit que son expression reflétait la sienne, bien qu’il soit toujours inquiet du comportement si inhabituel de Matt. Il était le plus gentil de leurs deux enfants ainés. Il avait en faites déjà poussé une fois Katie, et s’était sentit si mal après ça qu’elle et Harm avait trouvé un peu inutile de le gronder et de le punir.

« Je ne voulais pas qu’elle pleure. » Continua Matt, reniflant toujours.

« Pourquoi tu l’as poussé, fils ? » Demanda Harm.

Matt regarda d’un air abattu son père. « Billy a poussé Annie hier mais Annie a pas pleuré. Elle a partagé son déjeuner avec lui et sa maman lui donne des cookies et Sophie a toujours du pudding pour déjeuner et elle a des crayons de couleur et on joue toujours ensemble après l’histoire. »

Il s’arrêta pour respirer, essuya ses yeux avec le dos de sa main, et renifla bruyamment, attendant d’avoir une réponse venant d’Harm. Mac se mordit l’intérieur de la joue plus fort pour se retenir de rire. L’expression d’Harm était sans prix. Elle pensa que Matt avait peut être à ce moment là réussi à court-circuiter le cerveau de son père. Ce qui était habituellement le travail de Katie.

Elle décida d’intervenir. Elle tira Matt sur ses genoux.

« Matt, chéri, tu penses que pousser Sophie était une bonne chose à faire ? »

Matt regarda sa mère et secoua sa tête.

« Pourquoi ? »

« Parce que ça l’a fait pleurer et que ça me rend triste. »

« C’est juste, tu as blessé ses sentiments, ce qui est mauvais, et tu aurais pu vraiment lui faire bobo en la poussant. Tu comprends, trésor ? »

« Oui. » Acquiesça désespérément Matt.

« Et la prochaine fois que tu veux partager les crayons de couleurs de Sophie, tu devras dire quoi ? »

« Dire s’il te plait. » Renifla-t-il.

« Bon garçon. » Elle serra Matt dans ses bras. Il était si mignon.

« Maman, » marmonna Matt contre l’épaule de Mac. « Pourquoi Billy a poussé Annie ? »

« Eh bien, » elle s’arrêta et regarda Harm pour avoir de l’aide. Il portait toujours la même expression de choc, ses yeux grands ouverts. Il la regarda et secoua sa tête, semblant assez perdu. Elle soupira : il pouvait être d’aucune aide parfois. « Eh bien, parfois quand un garçon aime une fille, veut être amie avec une fille, un garçon fait des choses idiotes. »

Matt s’assit plus droit sur les genoux de Mac et y réfléchit.

« Comme quand David a poussé Mary de son cheval à bascule et qu’il a du aller tout seul au piquet ? » Demanda-t-il.

Mac du encore se retenir de rire. Qui pouvait savoir qu’il y avait autant de drame à la garderie. Que dieu les aide elle et Harm pour quand Matt atteindrait le lycée.

« Comme ça. » Confirma-t-elle.

Matt fronça les sourcils.

« Maman ? »

« Oui, Matt le maître ? »

« Papa t’as fait des choses idiotes ? »

Mac sourit.

« Parfois. » Dit-elle, jetant un coup d’œil sur Harm. Sa réponse semblait l’avoir secoué de sa stupeur et il lui donna un regard ironique en réponse.

« Il t’as poussé de ton cheval ? » Matt jeta un coup d’œil sur Harm puis sur Mac.

Elle rit. « Quelque chose comme ça. »

Matt regarda son père avec stupeur. Il fronça ensuite légèrement les sourcils et lui demanda, « maman a partagé son pudding avec toi ? »

Harm souleva Matt et le mit sur ses genoux. Il tape le nez de son fils. « Seulement après que j’ai dit pardon. »

« Oh. » Dit Matt, son expression était sérieuse alors qu’il considérait les mots de son père.

« Mais quand j’ai arrêté de la pousser de son cheval, elle a partagé ses crayons de couleurs avec moi. » Dit solennellement Harm. Il eut de Mac un regard bref plein d’amusement, ses yeux brillant d’une affection chaude.

« Vraiment ? » Les yeux de Matt s’ouvrirent d’admiration. « Wow. »

Mac pensa que son fils avait atteint un tout nouveau niveau de respect pour son père. C’était le moment Hallmark le plus mignon qu’elle ait pu voir.

« C’est juste. » Harm continua sur un ton sérieux. « J’ai appris qu’il fallait mieux être gentil avec les filles et les respecter que de les pousser de leur cheval. Les filles n’aiment pas qu’on les pousse de leur cheval. Ok ? »

Matt acquiesça solennellement. « Ok, papa. »

Mac le regarda alors qu’il réfléchissait aux mots d’Harm. Il avait cette même expression de concentration qu’elle avait vu un nombre incalculable de fois sur le visage d’Harm.

Finalement, Matt regarda Harm puis Mac. « Je vais partager mon fromage et mes crackers avec Sophie demain. » Proclama-t-il grandement.

Harm eut un grand sourire et ébouriffa les cheveux de Matt. « Ça c’est mon garçon. »

Mac put en faites voir sa poitrine se soulever de fierté. Elle secoua sa tête ironiquement – c’était exactement ce dont le monde avait besoin : un autre charmant Rabb avec le regard d’Harm. Au moins Matt n’avait pas l’arrogance de son père.

Matt sauta des genoux de son père et sortit en courant de la pièce, pas d’inquiétude de savoir si Katie et Leila voulait jouer aux dinosaures contre Tomcats.

Mac et Harm se regardèrent l’un l’autre, et ensuite éclatèrent de rire doucement. Harm glissa sur le canapé jusqu’à ce qu’il soit à côté de Mac, lui faisant toujours face. Il allongea un bras sur le dos du canapé.

« Il a poussé une fille parce qu’il voulait partager son pudding et ses crayons ? » Il secoua sa tête, mais elle put entendre du rire dans sa voix. « C’est quelque chose, n’est ce pas ? »

Elle lui lança un regard incrédule. « Tu es fier. »

« Foutrement oui. » Répliqua-t-il, son sourire suffisant fermement en place. « Il a six ans, Mac, et il fait déjà un pas vers les filles. »

Elle tapa son bras. « Harm ! » Réprimanda-t-elle, en riant. « As-tu remarqué que tu commences à penser beaucoup comme lui ? Il est juste aussi doux que toi tu l’étais. Harceler les filles au lieu de juste leur dire que tu aimerais partager les crayons de couleurs. »

« Alors, je suis un peu long à la détente. » Harm tendit la main et gentiment attrapa une boucle de ses cheveux.

Elle regarda la dance espiègle et chaude dans ses yeux alors qu’il la regardait.

« Faire des choses idiotes, Harm ? » Elle arqua ses sourcils, le regardant avec amusement.

« Parce que je t’aime, » plaisanta-t-il. Il traça sa cache thoracique avec son doigt.

« Alors c’est ça ? » Elle se mordit la lèvre quand elle vit son expression familière de désir dans ses yeux.

Il acquiesça. « Je peux partager mon pudding avec toi ? » Il sourit d’un air diabolique et remonta sa main sur son cuisse, « S’il te plait. »

Elle rit de bon cœur, arrêtant le mouvement de sa main. « Doux, Rabb. »

Son sourire s’agrandit alors qu’il se penchait vers elle. « J’ai eu des conseils d’un enfant de six ans. »

« Plus comme une fracture dans le continuum espace-temps, je pense. » Elle se pencha pour le rencontrer à mi-chemin.

Sa seule réponse fut un baiser.

--

Le jour suivant.

Mac gara sa voiture dans l’allé à temps pour voir Harm mettre son SUV à côté d’elle. C’était son tour de récupérer Matt et Katie de l’école. Il sortit de la voiture et lui lança un sourire brillant. Elle lui sourire en retour, et se demanda ce qui l’avait mis de si bonne humeur. Avant de pouvoir demander, la porte arrière du SUV s’ouvrit et Matt sauta hors du véhicule, lui envoyant une exacte réplique du sourire de son père. Son sourire s’agrandit en guise de réponse. Elle allait demander ce qui les mettait dans un si bon esprit un mercredi après-midi, quand elle remarqua le gros pansement sur le genou gauche de Matt. La peau autour du pansement était d’un rouge vif et elle pouvait voir des égratignures.

« Matt ! Chéri, qu’est ce qui est arrivé à ton genou ? » Elle s’agenouilla à côté de lui.

Elle regarda Harm qui se tenait à coté d’elle, et remarqua la fierté dans sa façon de se tenir poitrine gonflée. Elle fronça les sourcils vers lui avant de retourner son attention à son fils.

Matt se tenait juste comme son père, deux paons fiers se tenant dans l’allée.

« Sophie m’a poussé ! » Répliqua-t-il avec joie.

La mâchoire de Mac tomba. Elle regarda Harm puis Matt et ne put se retenir de rire, même quand elle secoua sa tête à la tenue d’Harm et la joie de Matt. Et ils pensaient que Matt prenait sa personnalité d’elle. Tellement pour ça. Elle et Harm allaient définitivement devoir diviser le travail à faire quand Matt serait au lycée.

Elle jeta un coup d’œil au genou de Matt et rayonna à la pensée que Sophie avait toute les façons de faire d’une marine. Au moins leur fils avait bon goût.


****FIN*****
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 39
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Crayons et Pudding (Traduction - tout public) [Terminée]   Jeu 11 Déc - 21:27

Tu sais déjà ce que j'en pense.

Je trouve cette fic toute mimi. Matt est adorable. Tout ça pour plaire à une fille.

J'adore trop. Merci de nous faire partager d'aussi belle histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: Crayons et Pudding (Traduction - tout public) [Terminée]   Jeu 11 Déc - 23:59

J'ai beaucoup aimé lire ta fic

BRAVO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Crayons et Pudding (Traduction - tout public) [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Crayons et Pudding (Traduction - tout public) [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SC] Et cette fois, c'est tout public lol
» CSI NY- L'amour au bout du chemin -Don/Danny-tout public
» [Trad][Terminé][Comique] Twilight Sparkle joue avec des poupées
» Surextraction: j'ai trouvé le café qui va bien
» Superman Returns !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: FANART :: Les fanfictions :: Traduction en cours-
Sauter vers: