CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Through The Eye Of A Shipper-Saison 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Sam 28 Mai - 17:19

Voici une traduction que j'ai faites, certains épisodes se trouve déjà sur le forum 'jagfashion' mais là il y aura tout les épisodes revus et corrigés. Merci à ma relectrice Sarah et aux auteurs pour m'avoir permis de les traduire.


Dernière édition par le Sam 6 Aoû - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Sam 28 Mai - 17:42

Through the Eye of a Shipper by Michi and Carol



Comment l'épisode aurait continué quand vous voyez ça à travers les yeux d’un Shipper.

Notre plan est de revisiter tous les épisodes de la saison 10. Cependant, cette série n’a pas une règle stricte. Parfois ça peut être une suite, parfois ça peut être un changement de scène, ou même un changement de l’épisode entier. Et si ça ne l’ai pas nous pouvons toujours faire une ‘scène manquante’ à l’histoire. Cela signifie que la longueur de l’histoire est basé sur la façon dont nous voulons ‘manier’ l’histoire. Mais ne vous inquiétez pas…..nous planifions d’utiliser plus de 150 mots.


BIENTOT SUR LE FORUM


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Sam 28 Mai - 23:43

J'ai trop hâte de lire ça

Merci de nous les traduires et nous les faire partager


_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sarah0076
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1029
Age : 34
Localisation : En cherchant bien vous devriez me trouver... A vous de jouer
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Dim 29 Mai - 1:18

Je promets que je vais me dépêcher pour la relecture. Je commence dès demain...

J'ia trop hate de lire tous les épisodes...

Mici Majandraelo.

_________________
PROCHAINEMENT... Quand elle sera écrite... lol

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Lun 30 Mai - 19:19

A travers les yeux d’un Shipper

S10 E01: Hail & Farewell Pt.2

Noms des Auteurs- Carol et Michi ou Michi et Carol
E-Mail- Carol: Writestories315@yahoo.com
Michi: catherinebellfan@gmx.de ou mp111275@yahoo.de
Rating- PG
Paring – Harm & Mac
Spoilers – Saison 10 Episode 01 - ‘Hail and Farewell Pt. 2’
Disclaimer – JAG appartient à DPB, CBS et Paramount.
Résumé- Comment ‘Hail & Farewell’ aurait continué quand vous voyez ça à travers les yeux d’un Shipper.

Notes des auteurs-

1. Notre plan est de revisiter tous les épisodes de la saison 10. Cependant, cette série n’a pas une règle stricte. Parfois ça peut être une suite, parfois ça peut être un changement de scène, ou même un changement de l’épisode entier. Et si ça ne l’ai pas nous pouvons toujours faire une ‘scène manquante’ à l’histoire. Cela signifie que la longueur de l’histoire est basée sur la façon dont nous voulons ‘manier’ l’histoire. Mais ne vous inquiétez pas…..nous planifions d’utiliser plus de 150 mots.
2. Nos relecteurs sont Gum et Shoe- alors soyez attentif. he-he!
3. Je veux remercier Carol pour m’entraîner dans ce bateau. J’espère que tu ne le regretteras pas, mon ami, même si tu as appelé ça une 'idée folle' lol. Je peux toujours envoyer plus de chocolat quand rien d'autre ne peut plus te retenir. he-he'-Michi
4.'La seule chose que je dois dire est....Je suis prête et j'ai ma batte de baseball. Laisse le jeu commencer!'-Gum
5.'Ceci est le bébé de Michi et je suis là en tant que participante bénévole. Bien sur j'espère qu'avec le prochain épisode le VCR commence. Michi, merci pour l'invitation et je suis sur que nous allons avoir beaucoup de plaisir. Et si je traite ça de folle une nouvelle fois, puis avoir plus de chocolat?'-Carol
6.'Gum a la batte de baseball et j'ai ma crosse de Hockey. Nous devrions être capable de garder les filles en ligne.'-Shoe
7. Puisque cette série traitera avec un épisode qui vient juste de passé cela signifie que nous risquons d’avoir une fanfic qui ressemblera peut être avec celle de quelqu’un d’autre. Il y a un espoir que nos idées soient uniques, mais ne devrions pas être dans le cas où nous nous excusons et nous certifions à notre dieu et au chocolat que nous ne savions pas ça ou faisions ça exprès.
8. Les feedbacks sont toujours les bienvenus.
___________________________________________________________

Elle avait besoin d’espace. De temps pour être capable de penser clairement. Après sa discussion avec Clayton Webb, Mac voulait juste s’éloigner. Elle voulait juste être seule.

Quand elle vit un sentier partant de la maison pour descendre vers la plage, elle tenta sa chance et y marcha tout le long. Au moment où les pieds de Mac touchèrent le sable, elle put regarder la plage. Ce fut après qu’elle le vit.

‘Qui sait, je ne suis pas la seule qui veut être seule’, pensa Mac, alors qu’elle voyait Harm à quelques mètres d’elle. Il était assis près du rivage et contemplait simplement l’océan. Sa première réaction fut de se retourner et marcher vers l’autre côté du rivage, mais quelque chose la poussa derrière et la conduisit vers lui.

« Cette place est prise? » demanda Mac avec un petit sourire sur son visage quand elle se tint près de lui. « Mais comme vous voulez être seul je peux revenir. » Elle continua avant que Harm puisse lui donner une réponse.

« Asseyez vous Mac, » lui dit Harm doucement.

Il l’avait vu au moment où elle avait touché la plage. Il était venu ici pour être seul, mais une part de lui espérait qu’elle viendrait à lui. Il vit qu’elle avait hésité et voulait se retourner quand elle avait vu. Mais il fut content quand du coin de ses yeux elle avait marché vers lui.

Mac s’assit près de lui. Pendant un moment, ils étaient assis juste là, ensemble et ils regardèrent vers l’océan.

« C’est fini avec Clay, » Informa Mac à Harm avec un ton sérieux et brisant le silence entre eux.

« C’étais ce que vous vouliez? » Voulut savoir Harm.

« Je n’ai aucune idée de ce que je veux, » répondit Mac avec un ton déçu dans sa voix. « Je sais juste ce que je ne veux pas. Je suis fatigué des relations disséquées. Quand vous commencez à disséquer quelque chose, la chose foutue est morte. » Elle avait regardé Harm pour la première fois depuis qu’ils avaient commencé à parler.

« Alors ne parlez pas à Clay. Parlez moi, » lui suggéra Harm tandis qu’il la regardait.

« J’apprécie l’offre, » lui dit Mac gentiment sans briser le contact de leurs yeux.

« Mais? » Demanda Harm et d’une façon ou d’une autre il savait déjà la réponse.

Mac soupira. « Il y a tellement à dire sur ça, juste après Webb, » dit elle et brisa le contact de leur yeux.

« Bien, Mac, quand vous serez prête faîtes le moi savoir, huh, » lui dit Harm avec un ton légèrement déçu. Il se leva et avec un dernier regard latéral, il marcha vers le rivage et laissa Mac derrière.

Mac le suivit du regard pendant un court moment avant de retourner son attention vers l’océan.

‘C’est ce que vous vouliez?’ Mac pouvait encore entendre les mots de Harm. Elle devait fermer ses yeux et se concentrer sur ce qu’elle voulait. « Que veux tu, Mackenzie? » marmonna t’elle à elle-même et ce qu’elle ne voulait définitivement plus.

Mac regarda à sa droite et pus voir que Harm avait marché pendant un moment, mais qu’il était encore dans son champ de vision. Il était assis à quelques mètres d’elle et faisait la même chose qu’il faisait avant qu’elle ne le rejoigne.

Mac prit une profonde inspiration et se leva. Avec un dernière coup d’œil vers la maison et d’où Clayton Webb était sur le porche, elle fit doucement son chemin descendant le rivage.

Au moment où elle arriva à lui, il la regarda. Ses yeux lui donnèrent la permission de se joindre à lui une nouvelle fois.

Cependant, cette fois elle ne s’assit pas à côté de lui, mais se mit à genoux devant lui. Elle voulait regarder dans ses yeux pendant qu’elle disait ce qui avait besoin d’être dit.

Elle regarda profondément dans ses yeux avant de commencer à parler.

« Ce que je veux avoir c’est une relation où je ne dois pas interroger mon partenaire. Je veux me sentir sûre autour de lui. Je veux me sentir en sécurité et aimée. Je veux savoir que je peux le croire et l’aimer, sans la peur de ne pas savoir si il y aura un lendemain pour nous. Je veux croire que tout ce qu’il me dit est la vérité. Je veux être avec quelqu’un qui prend tellement soin de moi qu’il me voit en premier et non son travail. » Mac devait s’arrêter alors elle pus prendre une profonde inspiration avant de pouvoir continuer avec ses mots. Les mots qui pour elle semblaient être les mots les plus importants qu’elle ne lui a jamais dit.

« Je veux être avec l’homme qui prend si profondément soin de moi. Celui qui recherche des informations juste pour en savoir plus sur ma santé. Je veux juste que cet homme me prenne dans ses bras et me fasse sentir en sécurité et en vie. » Mac avait une lueur d’espoir dans ses yeux. Elle n’avait jamais cessé de regarder dans les yeux de Harm pendant qu’elle lui disait ce qu’elle avait besoin de lui dire.

Harm avait été surpris quand il avait vu Mac marcher vers lui. Au moment où elle se leva il pensa qu’elle ferait son chemin vers la voiture et il était sur le point de se lever et de la suivre. Cependant, quand elle changea son chemin il avait simplement attendu et était resté assis.

Il était encore plus surpris des mots qu’elle avait dit. Il savait qu’il l’avait repoussé plus tôt. Ce n’était pas fait exprès, mais encore il savait ce qu’elle ressentait de cette façon. Ils se ressemblaient tellement dans cet aspect. Il se sentait pousser pour prendre une décision qu’il n’était pas prêt à faire dans le passé. Mais cette fois il décida de lui donner l’espace dont elle avait apparemment besoin et s’était éloigné.

Mais maintenant elle était là, avec lui, et elle avait besoin de lui. Sans dire quelque chose, Harm fit simplement ce qu’elle lui avait demandé de faire. Il la prit dans ses bras et la tint. Il la tint pendant des minutes jusqu’à ce que Mac s’éloigna et le regarda avec un doux sourire sur son visage. Un sourire qu’il lui retourna facilement.

Mac se retourna alors elle s’assit devant lui entre ses jambes. Harm entoura de ses bras ses épaules et la tira contre lui. Elle posa ses mains contre ses bras et le serra contre elle. Harm reposa sa tête sur son épaule et elle put sentir son souffle chaud sur son oreille gauche. Ensemble ils regardèrent l’horizon et savourèrent simplement la brise provenant de l’océan, le son des vagues brisées, et le chant des mouettes.

Cette fois Harm ne repoussa pas Mac. Il attendit simplement qu’elle recommence à parler. Après quelques minutes d’un nouveau silence elle commença à parler de ces derniers jours. Elle lui raconta la discussion qu’elle et Clay avaient partagée quelques minutes avant.

« Alors l’avez vous embrasser, lui avez vous botter le derrière, ou les deux? » demanda Harm avec une note légère de jalousie dans sa voix.

« Aucun des deux. Je lui ai simplement donné un coup de poing sur le visage, » lui dit Mac avec un petit rire. Harm ria aussi. Il la tira encore plus près de lui et pus sentir quand elle devint de nouveau sérieuse.

« Je lui ai demandé si il était le sniper qui avait tiré sur Simon, » continua Mac

« L’était il? » voulu savoir Harm.

« Oui, il l’était. Il a fait le tir en sachant bien que j’étais juste près de Simon. Je lui ai demandé comment il avait pu le faire en sachant que j’étais là aussi. »

« Quelle a été sa réponse? » demanda Harm

« Il a dit qu ‘il voyait simplement son job et pas moi. Et que à ce moment il savait ce qu’il devait faire. Il avait su depuis un moment que le Tanveer était « le faucon » et qu’il ne pouvait me donner aucune mise en garde, » dit Mac tristement avec une note de colère dans sa voix. « Vous n’auriez pas tirer sur Simon bien que je vous aurais dit de le faire. Vous n’auriez pas prit le risque. »

« Je n'aurais pas et ne pourrais pas l’avoir fait, Mac, » répondit Harm sérieusement.

« Je sais, » répéta simplement Mac.

Pendant quelques heures de plus, ils parlèrent des derniers jours passés. Ils avaient déjà mentionné des choses qui étaient arrivées dans les années passées. Quand ils ne parlaient pas ils profitaient simplement de la beauté devant eux. Juste avant que le soleil ne commence à se coucher, Mac commença à frissonner.

« Vous avez froid? » demanda Harm inquiet.

« Un petit peu, » répondit Mac

Harm se leva avant de l’aider à faire de même. « Venez. »

Ensemble ils commencèrent à retourner à la voiture avant que Mac ne prenne la main de Harm. Cela lui fit arrêter son chemin et se retourna. Elle regarda dans ses yeux avant de prendre sa tête dans ses mains et de le tirer à elle. Mac l’embrassa. C’était un court, doux, et gentil baiser. Il avait seulement duré quelques secondes avant qu’elle ne relâche ses lèvres.

« Merci, Harm, » Chuchota Mac, le reste de ses mots étaient dis avec ses yeux.

Il prit la main de Mac dans la sienne et entrelaça leurs doigts avant qu’ils ne continuent leur retour vers la voiture.

A leur insu sur le proche, un Clayton Webb déçu les suivait du regard. La notion qu’il perdait juste la meilleure chose dans sa vie s’échappa de sa tête.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
sarah0076
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1029
Age : 34
Localisation : En cherchant bien vous devriez me trouver... A vous de jouer
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Mar 31 Mai - 0:40

Ca doit bine faire une dixaine de fois que je la li cette fic et c'est avec toujours le même plaisir...

Mici beaucoup Majandraelo. J'ai même pas eu le temps de te renvoyer le fichier que déjà tu postais...lol

_________________
PROCHAINEMENT... Quand elle sera écrite... lol

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Mar 31 Mai - 0:58

Merci à toi de nous faire partager ces moments, c'est super!

_________________

You smile and you make my life complete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 39
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Mar 31 Mai - 17:04

Merci beaucoup pour cette traduction. Je l'avais lue en anglais mais il y avait certaines petites choses que je n'avais pas compris.

Merci de nous faire profiter de tes traductions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
abbyfan
Newbie
avatar

Nombre de messages : 6
Localisation : Avec majandraelo sur une route en directiion de la Californie
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Dim 5 Juin - 12:44

Ah ma p'tite majandra, je vois que le niveau à grimper ce qui m'étonne c'est qu'après je lis sur ton bulletin, dois parler plus en anglais, alors que t'a un super niveau à l'écrit et à l'oral j'en parle pas y avait qu'à voir quand Jill est venue. Tout ça pour te dire Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Mer 8 Juin - 15:51

E02: Corporate Raiders

Noms des Auteurs- Carol et Michi ou Michi et Carol
E-Mail- Carol: Writestories315@yahoo.com
Michi: catherinebellfan@gmx.de ou mp111275@yahoo.de
Rating- PG
Paring – Harm & Mac
Spoilers – Saison 10 Episode 01 - ‘Hail and Farewell Pt. 2’
Disclaimer – JAG appartient à DPB, CBS et Paramount.
Résumé- Comment ‘Corporate Raiders’ aurait continué quand vous voyez ça à travers les yeux d’un Shipper.

___________________________________________________________

Notes des auteurs-

1. Notre plan est de revisiter tous les épisodes de la saison 10. Cependant, cette série n’a pas une règle stricte. Parfois ça peut être une suite, parfois ça peut être un changement de scène, ou même un changement de l’épisode entier. Et si ça ne l’ai pas nous pouvons toujours faire une ‘scène manquante’ à l’histoire. Cela signifie que la longueur de l’histoire est basée sur la façon dont nous voulons ‘manier’ l’histoire. Mais ne vous inquiétez pas…..nous planifions d’utiliser plus de 150 mots.
2. Nos relecteurs sont Gum et Shoe- alors soyez attentif. he-he!
3. Puisque cette série traitera avec un épisode qui vient juste de passé cela signifie que nous risquons d’avoir une fanfic qui ressemblera peut être avec celle de quelqu’un d’autre. Il y a un espoir que nos idées sont uniques, mais ne devrions pas être dans le cas où nous nous excusons et nous certifions à notre dieu et au chocolat que nous ne savions pas ça ou faisions ça exprès.
4. Les feedbacks sont toujours les bienvenus.

______________________________________________________

Appartement de Harm
Nord de Union Station
6:02 PM

Harm tenait encore le sweater de Mattie quand la sonnerie du téléphone le sortit de ses pensées.

« Rabb, » dit Harm tandis qu’il décrochait le téléphone.

{« Hey, Flyboy. » Mac sourit}

« Hey, » répondit Harm en rigolant. « Qu’est ce qui se passe? »

{« Quels sont vos plans pour ce soir? » demanda gentiment Mac pendant qu’elle sortait de sa voiture.}

« Autre que travailler sur tout les papiers provenant du ‘Roi Sturgis’ plus tôt aujourd’hui? Pas grand chose, en faites, » répondit Harm.

{« Où est Mattie? » voulu savoir Mac pendant qu’elle prenait un caddie.}

« Elle est sorti avec son père ce soir. Pourquoi? »

{« Eh bien, Aimeriez vous faire quelque chose pour votre esprit? » demanda Mac doucement.}

« Mon esprit? » s’étonna Harm légèrement confus de ce que Mac était en train de dire.

{« Ouais, votre esprit. Vous m’avez dit que cuisiner pouvait être bon pour l’esprit et j’ai pensé que je devais essayer. Cependant, cuisiner pour moi n’est pas vraiment en haut de ma liste, alors je pensais que nous pourrions faire quelque chose ensemble. Quand vous voulez faire ça, » expliqua Mac. Elle se tenait à l’extérieur de l’épicerie avec un chariot attendant intensément la réponse d’Harm.}

Quand Harm avait entendu l’idée de Mac il s’était senti vraiment heureux et avait sourit à propos de la pensée qu’ils passeraient du temps ensemble. Avec un dernier regard sur son bureau et un haussement d’épaules, il n’avait pas besoin de réfléchir deux fois à sa réponse. « J’aimerais, » répondit il facilement.

{« Bien, » répondit Mac se sentant à la fois soulagée et heureuse. « Je suis à l’épicerie maintenant, et je devrais être chez vous dans 20 minutes. »}

« Ça sonne bien. Qu’aurons nous pour le dîner? » Demanda Harm en fronçant les sourcils.

{« Juste comme a dit Sturgis: Nous sommes dans un mode ‘d’attente et de visualisation’. Juste faites moi confiance Harm, » Lui dit Mac confiante}

« Je le fais, Mac. A dans 20 minutes et soyez prudente, » répondit Harm gentiment.

{« Je le serais. A tout de suite »répondit Mac doucement avant de couper la communication et de faire son chemin dans l’épicerie. Jusqu’ici elle n’avait pas la moindre idée de quoi faire pour dîner. Mais elle était sure qu’avec la bonne intuition qu’elle avait maintenant, depuis la conversation avec Harm, elle trouverait quelque chose qu’il leur plairait à tous les deux.}

Pendant que Mac faisait les courses à l’épicerie Harm décida de prendre une douche et de mettre quelques vêtements civils. La dernière chose qu’il voulait faire était de porter son uniforme en cuisinant et en savourant le temps avec Mac.

17 minutes plus tard il y eu un coup à la porte et Harm se rendit précipitamment de la salle de bain à la porte pour l’ouvrir.

« Vous êtes en avance, » dit Harm et regarda une Mac à moitié surprise.

« Et vous êtes à moitié nu. » Était la seule réponse que Mac pouvait penser et elle ne pouvait s’arrêter elle-même de le regarder de la tête au pied. Harm avait une serviette bleue foncée autour des hanches et une autre autour de son cou, qui lui servait pour sécher ses cheveux mouillés. Les gouttes d’eau couvraient encore son torse et Mac devait refouler la vision devant elle.

« Ouais, désolé…mais j’ai mmmm….perdu la notion du temps. » Harm clarifia sa gorge laissant son léger embarras le quitter. « Pourquoi ne rentreriez vous pas et vous servir vous-même à boire pendant que je m’habille. Je serais prêt dans une minute, » lui dit Harm sur un ton d’excuse. Il lui maintint la porte ouverte alors elle put rentrer.

« Merci, et n’ayez pas besoin de vous excuser. Comme vous dites, je suis en avance, » répondit Mac en souriant et marcha davantage dans son appartement. Quand elle se tint devant le comptoir elle posant les sac de l’épicerie qu’elle portait.

« Ok, je serais vite de retour. Dans le frigo vous devriez trouver de l’eau et du jus de fruits. Prenez ce que vous voulez. » Harm fit son chemin vers sa chambre.

« Je le ferais, merci. Y a t’il quelque chose que vous voudriez boire, Harm? » L’appela t’elle après.

« De l’eau serait bien, » était la réponse qui sortie de la chambre.

Dès que Harm sortit, tout habillé, de sa chambre, ils commencèrent à faire le dîner. Mac avait apporté tout ce dont ils avaient besoin pour faire une julienne de légumes. Des aubergines, des courgettes, des pommes de terre, des oignons, des tomates, des gousses d’ails et différentes épices étaient dispersés sur le comptoir et étaient prudemment prêt à servir dans le dîner

Ils travaillèrent ensemble comme une équipe, en savourant d’être ensemble. Harm était surpris par les talents culinaires de Mac et elle lui donna la réponse qu’elle savait comment cuisiner mais n’aimait pas cuisiner seule. Elle le surprit par sa prochaine déclaration.

« Peut être nous devrions refaire quelques choses comme ça, » dit elle en regardant rapidement Harm pour juger sa réaction.

« J’aimerais, » répondit Harm doucement avec un de ses Flyboy grin.

« Alors c’est un deal, » répondit Mac avec un de ses propres sourires avant de recommencer à couper quelques légumes de plus.

Quand ils eurent finir de préparer la casserole, ils la placèrent dans le four et commencèrent à sortir les plats. Harm mit un peu de musique douce dans sa chaîne hi fi pendant que Mac sortit 2 bouteilles de plus d’eau pour eux du frigo.

Ensemble ils attendirent que la casserole eut finit et se servirent du temps restant pour avoir de petites discussions. Principalement, ils parlèrent du ‘Roi Sturgis’, la situation général du JAG, et les rumeurs du bureau sur qui pourrait être le nouveau JAG.

« Aussi longtemps que Krennick est hors de portée, tout va bien pour moi, » Harm resta avec un grand sourire sur son visage.

« Quoi? Vous n’aimeriez pas être poursuivis autour du bureau? » Demanda Mac en se moquant et en souriant.

« Pas par elle, non, » Chuchota Harm et la regarda tendrement.

Mac le regarda en fronçant les sourcils, mais avant qu’elle ne pus répondre le four leur dit que le dîner était finalement prêt.

Le repas était bon et durant le dîner Mac interrogea Harm sur Mattie. Il lui dit que les plans de Mattie et Tom commenceraient par la réouverture de Grace Aviation et combien Mattie était heureuse de ça. Harm laissa Mac savoir combien il était heureux pour Mattie et Mac pus voir dans ses yeux qu’il était sincère.

Dès qu’ils eurent finit leur dîner ils allèrent dans le salon et s’assirent sur le divan pour continuer leur discussion.

« Alors Mattie va bien s’entendre tout au long avec son père ? » demanda Mac

« Ouais, ça semble prendre ce chemin, » répondit Harm avec un ton désireux

« Et vous? Comment prenez vous la situation? Ou vous vous sentez de trop maintenant qu’elle va être bien tout au long avec son père? » Demanda Mac gentiment, elle ne pus entièrement lire sa réaction.

Harm se mit à rire tout bas quand il entendit la question de Mac. « Vous savez, Mattie a dit quelque chose comme ça aussi. Quand je lui ai dit que je ne pouvais partir avec elle et Tom ce soir, parce que j’avais trop de travail. Elle a pensé que c’était parce que je ne me sentais pas important. Elle voulait que je saches qu’elle avait besoin de moi et des contrariantes questions personnelles que je lui ai demandé dans le passé. »

« Vous ressentez ça? Que vous n’êtes pas important? » Demanda Mac doucement.

« Non, ce n’est pas ça. Et j’ai vraiment trop de travail à faire. » Harm montra du doigt son bureau et la montagne de dossiers.

Mac rigola. « Alors pourquoi vous m’avez dit de venir quand vous avez besoin de faire tout ce travail? Et j’ajouterais peut être qu’il y a beaucoup de dossiers sur votre bureau. »

« Parce que je ne veux pas manquer cette chance, » répondit Harm d’un air embarrassé et retourna le sourire de Mac.

« Nous passons un super moment là, n’est ce pas? »

« Oui. Nous devrions faire ça plus souvent, Mac. » Harm avait une lueur d’espoir dans ses yeux.

« Oui, nous devrions. Et nous le ferons, » chuchota Mac.

« Alors c’est un autre deal. »

« C’est un deal, » répondit Mac. « Alors, Mattie va vraiment bien, n’est ce pas? »

« Oh oui. Et il semblerait qu’il y ait un garçon dans l’histoire aussi. Son nom c’est Kevin, » lui dit Harm d’un ton paternel.

« Un garçon, hein? Cela à avoir avec les ‘contrariantes questions personnelles’ dont vous m’avez parlé plus tôt? » Minauda Mac et en quelque sorte elle savait la réponse. C’était le moment où elle et Chloé avec le même genre de discussions

« Oh oui, » répondit Harm et il eu un rire. « J’ai essayé, vous savez, de savoir si elle savait tout au sujet du…. »

« Sexe? » dit Mac en continuant la phrase de Harm quand il semblait incapable de continuer la sienne.

Harm acquiesça. « Elle m’a dit qu’elle savait les bases. »

« Et qu’avez vous fait? » voulut savoir Mac

« Je lui ai dit que c’est un sujet sérieux et qu’elle devrait en parler avec son père, parce qu’il est l’homme avec qui elle vivra. Heureusement, elle était d’accord. » Rigola tout bas Harm avant que cela ne se changea en un rire et Mac le rejoignit.

Dès qu’ils se calmèrent elle du savoir. « Comment amèneriez vous ça si vos propres enfants ont besoin d’avoir ‘la discussion’? » demanda Mac en fronçant les sourcils et en ayant un sourire sur ses lèvres.

« Et bien, j’aimerais que vous le leur disiez, » minauda Harm avant de reconnaître ce qu’il avait dit et fut de nouveau sérieux. Il regarda profondément dans les yeux de Mac, attendant sa réaction.

« Et si……On leur dit ensemble? » chuchota Mac, ne brisant jamais le contact de leurs yeux. Elle lécha ses lèvres et approcha sa tête doucement de celle de Harm, qui faisait pareille.

« Parfait, » répondit gentiment Harm avant que leurs lèvres ne se rencontrent et ils partagèrent un gentil baiser qui scellait encore un autre pacte entre eux.

The End
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 39
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Mer 8 Juin - 16:40

merci beaucoup pour la traduction de ce deuxième épisode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Mer 8 Juin - 20:07

Michi et Carol nous ont fait une surprise en écrivant un épisode 1023, une superbe réussite très émouvante....

_________________

You smile and you make my life complete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abbyfan
Newbie
avatar

Nombre de messages : 6
Localisation : Avec majandraelo sur une route en directiion de la Californie
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Jeu 9 Juin - 18:13

épisode dont je sais de source sure (en clair majandraelo) que la traduction va commencer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sarah0076
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1029
Age : 34
Localisation : En cherchant bien vous devriez me trouver... A vous de jouer
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Ven 10 Juin - 12:47

Super....

Vivement la suite... Je me mets dès ce week-end à la relecture c'est promis...

_________________
PROCHAINEMENT... Quand elle sera écrite... lol

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Mar 14 Juin - 15:29

E03: Retrial

Noms des Auteurs- Carol et Michi ou Michi et Carol
E-Mail- Carol: Writestories315@yahoo.com
Michi: catherinebellfan@gmx.de ou mp111275@yahoo.de
Rating- PG
Paring – Harm & Mac
Spoilers – Saison 10 Episode 03 - ‘Retrial’
Disclaimer – JAG appartient à DPB, CBS et Paramount.
Résumé- Comment ‘Retrial’ aurait continué quand vous voyez ça à travers les yeux d’un Shipper.

Notes des auteurs-

1. Notre plan est de revisiter tous les épisodes de la saison 10. Cependant, cette série n’a pas une règle stricte. Parfois ça peut être une suite, parfois ça peut être un changement de scène, ou même un changement de l’épisode entier. Et si ça ne l’ai pas nous pouvons toujours faire une ‘scène manquante’ à l’histoire. Cela signifie que la longueur de l’histoire est basé(e) sur la façon dont nous voulons ‘manier’ l’histoire. Mais ne vous inquiétez pas…..nous planifions d’utiliser plus de 150 mots.
2. Nos relecteurs sont Pinky et Brain- alors soyez attentif. he-he!…Nous avons donné à Gum et Shoe une semaine de pause.
3. Puisque cette série traitera avec un épisode qui vient juste de passé cela signifie que nous risquons d’avoir une fanfic qui ressemblera peut être avec celle de quelqu’un d’autre. Il y a un espoir que nos idées sont uniques, mais ne devrions pas être dans le cas où nous nous excusons et nous certifions à notre dieu et au chocolat que nous ne savions pas ça ou faisions ça exprès.
4. Les feedbacks sont toujours les bienvenus.

_________________________________________

Quatier Général du JAG
Falls Church, VA
5:12 PM

« Bon travail, conseiller, » dit Alicia Montes à Harm tandis qu’il sortaient de la salle d’audience.

« Merci, » répondit il calmement.

« Vous savez…..Le sénateur Bolton est un assez mauvais ennemi à avoir. »

« Oh….moi aussi, » répondit Harm avec un petit sourire supérieur sur son visage.

« Encore. Nous ferions mieux de surveiller vos arrières. »

« Nous? » demanda Harm, étonné du commentaire d’Alicia.

« Ha, je vous ai mis dans ce pétrin, » expliqua Alicia gentiment elle prit ensuite son menton dans sa main et lui donna un baiser sur sa joue. « Je vous revois. » Sur ça elle s’éloigna et se dirigea à travers le couloir vers les ascenseur.

« Je pense que des félicitations s’imposent, » dit Mac à Harm quand elle le vit se tenant dehors la salle d’audience en train de regarder Alicia s’éloigner.

« Ouais, ça serais assez bien, » lui dit Harm en souriant. « ça va? Vous semblez comme si vous aviez perdu votre meilleur ami ou quelque chose comme ça. » Il était inquiet quand il vit le regard sur le visage de Mac. Il ne put le lire et ça l’effrayé.

« Ne vous inquiétez pas. Ce n’est rien qu’un long bain moussant, de la nourriture, et un bon livre puisse changer. »

« Vous aimeriez vous joindre à moi pour le dîner? Je pourrais nous cusiner des pâtes, » demanda Harm avec espoir.

« Merci, mais je ne serais pas vraiment de bonne compagnie ce soir. Une autre fois? » répondit Mac doucement.

« Sur, » répondit il avec perspicacité.

« Bien. Je vais appeler ça une nuit. Je vous vois demain, Harm. Bonne nuit. »

« Ouais, à demain. Bonne nuit, » répondit Harm doucement et la suivit du regard tandis qu’elle marchait à travers le couloir. Une part de lui savait qu’il devait la laisser partir, amis l’autre part de lui se sentait comme s’il était en train de faire une erreur.

Appartement de Mac
7:07 PM

Mac sorti de sa cuisine avec un verre de jus de fruits et s’assit sur le canapé pour relater sa journée. Les mots de Morris résonnaient dans ses oreilles et son passé avec les hommes défilait devant ses yeux. Elle était en train de faire un voyage dans son attendrissement sur soi-même et sa dépression quand il y eut un coup à la porte.

« Mac, c’est moi, » dit la voix de Harm derrière la porte en bois.

Mac posa son verre sur la table basse et alla vers la porte. Elle la déverrouilla et l’ouvrit pour voir Harm lui souriant et tenant un sac en papier. « J’apporte du chinois. »

« Je pensais avoir dis que je n’étais pas de bonne compagnie ce soir, » dit Mac légèrement gêner.

« Je ne suis pas de la compagnie, » lui dit Harm. « En outre, vous semblez comme vous pouvez user un ami. Maintenant allez vous me laisser entrer ou ai je besoin d’aller demander à votre voisin de partager le dîner avec moi? »

Mac s’éloigna de la porte. « Venez. »

Harm sourit et alla dans le salon. Il posa le sac de nourriture sur la table basse et retira son manteau. « J’ai pris des nouilles et ce ragoût de crabe que vous aimez, » lui dit Harm.

« Merci. Voulez vous boire quelque chose? »

Harm regarda le verre de jus sur la table basse. « Du jus c’est bien. »

« Ok. » Mac alla dans la cuisine et prit un verre de jus pour Harm et quelques serviettes. Une fois de retour dans le salon, Harm avait étendu le dîner pour eux. Il tendit à Mac le carton de nouilles et une paire de baguette. Mac mordit dans les nouilles. « C’est bon. » Harm lui sourit juste et se focalisa sur son propre dîner.

Ils ne parlèrent pas beaucoup durant le dîner. Juste quelques mots et quelques morceaux du repas de l’autre qu’ils partagèrent. Une fois qu’ils eurent mangé, leurs cartoons de repas vide reposèrent sur la table.

« C’était bien, Harm. Merci, » dit Mac doucement.

« Pas de problème. Maintenant allez vous me dire ce qui ne va pas? »

Mac soupira. « Je suis encore confuse sur comment ces femmes pouvaient être mariées au même homme. »

« Elles l’aimaient. »

« L’amour est une chose confuse. »

« Non, si vous savez que vous êtes amoureuse, » lui dit Harm. « Bud m’a dit que Morris avait ça dans la peau. »

« Légèrement. C’était comme si il avait essayé de me voir que ma vie est mauvaise et la façon dont il menait la sienne est correcte. »

Harm soupira. « Peut être pour lui sa vie à un sens, mais pour le reste de nous elle n’en a pas. IL sait ce qu’il veut dans la vie et que c’est une bonne chose. Maintenant…..est ce juste pour ses femmes et ses enfants d’y être mêlés? Non. Ils sont les seul qui vont être affectés par tout. »

« Je le sais. Mais je ne comprends pas comment elles peuvent encore vouloir être mariées avec lui. LE mariage c’est entre deux personnes qui s’aiment l’une l’autre. Pas entre un homme et quatre femmes. Un mariage est assez dur, mais y inclure trois autres personnes. Mac s’arrêta et expira un long souffle. « Je ne peux pas. »

Harm la regarda fixement pendant une minute. « Peut être que ce n’est pas à nous de comprendre. Il ne sera plus pour longtemps dans l’aéronaval et cela ne nous concerne pas. Vous avez gagné le procès et vous l’avez viré. L’aéronaval n’a pas d’œil noir et maintenant autour du monde quatre femmes doivent réfléchir sur quoi faire avec leur mari. »
« Elles veulent divorcer »

« Qu’est ce qui les a arrêté? »

« Moi. Je leur ai dit que légalement, elles ne pouvaient rester mariées, mais aussi longtemps qu’il est hors de l’aéronaval. Ce n’était pas mon problème ce qu’ils et elles ont fait. »

La main de Harm donna à l’épaule de Mac une secousse amicale. « C’est pour le mieux, Mac. Laissez les y réfléchir. »

« Ouais » dit Mac en lui souriant doucement. « alors pensez vous que vous pourriez le faire? »

« Quoi? »

« être marié à 4 femmes? »

Harm rigola et éloigna sa main de son épaule. « Je serais heureux d’en faire un. »

« Je suis sur que le professeur Montes voudrait bien. »

Harm lui donna un regard confus« Je suis sur qu’elle le voudrait. »

« Vous devriez le lui demander, » suggéra Mac.

« Peut être que je ne veux pas sortir avec elle. »

« pourquoi pas? Elle rencontre vos qualités. Intelligente, jolie, disponible, » lui dit Mac avec une allusion d’amertume dans sa voix.

Harm lui lança un long regard et s’étonna de ce qu’il y avait derrière ses yeux sombres. « Elle l’est, mais peut être qu’il y a autre chose que je recherche. »

« Elle a des étudiants, je suis sur qu’ils pourront vous aider à le trouver, » informa Mac à Harm.

« Mac, pourquoi êtes vous suspicieuse là dessus? »

« Je ne suis pas suspicieuse. »

« Vraiment. Cela sonne comme de la jalousie? »

« Je ne suis pas jalouse. »

« Alors qu’êtes vous. »

Mac prit une profonde inspiration. « Je ne sais pas Harm. »

Harm prit sa main. « Et bien, je pense qu’Alicia avait dans l’idée qu’elle et moi nous aurions un rendez vous, mais je ne veux pas. »

« Vous ne voulez pas? » »

« Non. »

« Pourquoi pas? Elle vous a embrassé et elle est attirante. »

Harm lui lança un regard d’émerveillement. « sur la joue et comment le savez vous? »

« Vous aviez une marque de rouge à lèvres. »

Harm rigola.« bien, je suis seulement intéressé par elle sur un plan professionnel. Avez vous déjà pensé à quand vous seriez prêt pour vous aventurer dans le monde du mariage? »

« Au moment où je peux croire un homme et ne pas m’inquièter. »

« Vous avez confiance en moi? »

« Oui. »

Harm lui sourit gentiment. « Vous êtes à la moitié du chemin. »

Harm se rapprocha d’elle pour l’embrasser, mais Mac éloigna légèrement sa tête de lui. Harm hésita et regarda dans ses yeux.

« Vous aimez bien le partage? » demanda Mac avec un petit sourire.

Harm sourit « Je ne vous partagerai avec personne, Sarah. »

« Je voulais juste être sur, » lui dit Mac avant qu’ils ne se rencontrent dans un doux baiser.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 39
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Mar 14 Juin - 17:40

Merci pour ce troisième épisode. C'est super, bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
sarah0076
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1029
Age : 34
Localisation : En cherchant bien vous devriez me trouver... A vous de jouer
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Ven 17 Juin - 15:25

J'adore toujours autant et même de plus en plus j'attends les épisode 4 et 5 pour la relecture... Au boulot Majandraelo...lol

_________________
PROCHAINEMENT... Quand elle sera écrite... lol

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Mer 6 Juil - 23:35

E04: Whole new ball game

Noms des Auteurs- Carol et Michi ou Michi et Carol
E-Mail- Carol: Writestories315@yahoo.com
Michi: catherinebellfan@gmx.de ou mp111275@yahoo.de
Rating- PG
Paring – Harm & Mac
Spoilers – Saison 10 Episode 04 - Whole new ball game
Disclaimer – JAG appartient à DPB, CBS et Paramount.
Résumé- Comment 'Whole new ball game' aurait continué quand vous voyez ça à travers les yeux d’un Shipper.
________________________________
Notes des auteurs-

1. Notre plan est de revisiter tous les épisodes de la saison 10. Cependant, cette série n’a pas une règle stricte. Parfois ça peut être une suite, parfois ça peut être un changement de scène, ou même un changement de l’épisode entier. Et si ça ne l’ai pas nous pouvons toujours faire une ‘scène manquante’ à l’histoire. Cela signifie que la longueur de l’histoire est basée sur la façon dont nous voulons ‘manier’ l’histoire. Mais ne vous inquiétez pas…..nous planifions d’utiliser plus de 150 mots.
2. Nos relecteurs sont Treasure Seekers Island. Un merci spécial à Vered, Acer, et à noutre Sparky. You gyus rock (je préfère laisser cette expression en anglais, ça le fait mieux.)-Carol Michi
3. Puisque cette série traitera avec un épisode qui vient juste de passé cela signifie que nous risquons d’avoir une fanfic qui ressemblera peut être avec celle de quelqu’un d’autre. Il y a un espoir que nos idées soient uniques, mais ne devrions pas être dans le cas où nous nous excusons et nous certifions à notre dieu et au chocolat que nous ne savions pas ça ou faisions ça exprès.
4. Les feedbacks sont toujours les bienvenus.
_____________________________________
QG du jag
Falls Church, VA
8:17 Pm

« Merci pour ce petit détour, Mac, » dit Harm en souriant tandis qu’ils allaient de l’ascenseur vers le bureau de Harm.

« Petit détour, huh? Conduire d’Andrews à votre appartement avec un arrêt ici, vous appelez ça un petit détour? » demanda Mac en rigolant pendant qu’ils entraient dans le bureau de Harm. « Repensez y, Harm. »

Ils venaient juste de revenir de leur enquête sur l’USS Hennessey. Peu de temps avant qu’ils n’atterrisse à Andrews, Harm s’était souvenu qu’il avait oublié un dossier au bureau, un dossier qu’il avait besoin de finir pour lundi. Comme il avait besoin de travailler sur ce cas ce week-end il avait demandé à Mac si ils pouvaient faire un tour par le QG avant que Mac ne le conduise chez lui. Avant qu’ils ne partent pour le Hennessey, ils avaient laissé sa voiture à Andrews.

« Ok, peut être ce n’était pas exactement un petit détour » commenta Harm tandis qu’il s’assit sur sa chaise et alluma la lampe de bureau. Il commença à chercher le dossier dans le tiroir de son bureau et finalement le trouva. « Ce n’était pas si désagréable, maintenant n’est ce pas? Je pensais que de cette façon, vous étiez capable de passer plus de temps avec moi, » continua t’il en souriant. Il entrelaça ses doigts et se pencha un petit peu en avant, pris appuie sur ses coudes. Il regarda profondément dans ses yeux et attendit sa réponse.

Mac vit son geste et fit l’un des siens. Elle se tenait juste devant son bureau et posa ses mains dessus. Ensuite elle se pencha comme lui, ainsi elle était finalement les yeux dans les yeux avec lui. « Non, ce n’était pas désagréable du tout, » répondit Mac gentiment. « Mais si il n’y avait pas eu cet arrêt, à l’heure qu’il est j’aurai pu être actuellement allongé dans ma baignoire en train de prendre un divin bain moussant. »

« Oh, maintenant c’est un énorme sacrifice que vous avez fait. Comment puis je rendre ça meilleur pour vous, mademoiselle Mackenzie? » demanda calmement Harm, en fronçant les sourcils et il essaya même d’être plus près de Mac. Cependant, puisqu’il était assis derrière son bureau ce n’était pas possible. Mais ce n’était pas vraiment nécessaire de toute façon, puisque Mac était déjà si près qu’il pouvait sentir son souffle sur son visage.

« Hmm, je ne sais pas. Je pense qu’un repas fait maison par vous serait comme un bon début. » Les yeux de Mac dansaient pendant qu’elle attendait avec espoir la réponse de Harm.

« Un dîner fait maison? Tiens! Je pensais que vous chercheriez quelque chose comme un coup de pied ou un botage de derrière, » dit il d’un air penaud. « Je crois qu’ensuite vient le dîner. Aimeriez vous dîner avec moi ce soir, Sarah Mackenzie? »

« Je…., » commença à répondre Mac avant qu’un raclement de gorge derrière elle la fit arrêter et se retourner en un mouvement rapide. Elle se tenait maintenant face avec une vielle connaissance. « Monsieur » Mac prêta rapidement attention face à l’une de ses plus grandes inquiétudes sans montrer sa surprise en le voyant ici.

« Colonel Mackenzie, » répondit le Major Général Gordon Cresswell avant que son regard ne se pose sur Harm qui maintenant prêta attention.

« Capitaine Rabb, je suppose. J’ai vu la lumière et j’ai supposé que je n’étais pas le seul tardif au bureau. »

« Oui monsieur, » répondit Harm. « Nous venons juste de rentrer de l’enquête sur l’USS Hennessey et j’avais besoin de récupérer un dossier pour travailler dessus ce week-end. Oh, et félicitations, monsieur. » Harm était justement aussi surpris que Mac de voir Cresswell ici, mais il ne le montrait pas non plus.

« Oui. Félicitations, monsieur » Mac répéta les mots de Harm. Elle se sentait un peu perturbée et perplexe à ce moment là. De retour de l’Hennessey, ils avaient pensé que Cresswell ne serait pas leur nouveau CO, et maintenant il se tenait devant eux, objectivement en tant que leur nouveau CO. De même, elle ne pouvait pas lire la réaction de Cresswell et elle ne savait pas combien il avait entendu de sa séance de flirt avec Harm plus tôt.

« Merci. Bien j’ai eu une longue journée et que j’appellerai une nuit, maintenant. Colonel, Capitaine, je vous vois lundi. Bonne nuit. » Et avec ça il sortit du bureau de Harm et marcha à travers le plateau vers l’ascenseur.

« Bonne nuit, monsieur, » répondirent ils tous les deux.

« Maintenant que ça allait bien, » marmonna Mac calmement. « Et il semble qu’il est notre nouveau CO après tout.»

« Ouais, apparemment. Mais Mac, arrêtez de vous inquiéter, ok? Comme j’ai dis sur le Hennessey vous avez beaucoup changé depuis Okinawa et peut être que lui aussi. » Harm sentit que Mac était perturbée maintenant et il voulait changer ça. Il était sur qu’il n’y avait aucune raison pour elle d’être inquiète, mais il savait aussi que ce n’était pas facile pour lui de faire croire ça à Mac. Au lieu de se focaliser sur le problème en main il décida de changer de sujet.

« Alors, puisque nous avons été interrompu plus tôt je vais me répéter. » Harm fit un pas en avant et maintenant se tenait devant Mac. Il prit sa main dans la sienne. « Sarah MacKenzie aimeriez vous dîner avec moi ce soir? »

« J’aimerais, » lui dit doucement Mac et sourit.

« Très bien. Je pense que j’ai assez d’ingrédients à la maison pour d’excellentes pâtes et de la salade. » Harm secoua sa main avant qu’il la lâche et prit son dossier sur son bureau. « Venez, sortons d’ici. » Il éteignit la lampe sur son bureau avant qu’ils firent leur chemin vers l’ascenseur. « Vous avez des vêtements civils dans votre voiture? »

« Bien sur, pourquoi? »

« Bien. Si vous voulez vous pouvez prendre un douche pendant que je travaille sur notre dîner. Ce n’est pas un bain moussant, mais ça devrait faire l’affaire, » dit Harm gentiment pendant que l’ascenseur arriva finalement.

« Ça serait bien, merci, » répondit Mac tandis qu’ils entrèrent dans l’ascenseur.

« Vous êtes la bienvenue. »

Appartement de Harm
Nord d’Union Station
9:03 PM

Il était déjà tard quand ils arrivèrent à l’appartement, et Harm put voir combien Mac était fatiguée. Sur le chemin pour son appartement il lui avait demandé si elle voulait avoir autre chose, puisqu’elle semblait tellement fatiguée, mais Mac lui assura qu’elle était okay et ne voulait pas ou n’avait pas besoin d’autre chose. Il du admettre que ça réponse le rendit heureux.

« Nous y voilà, » dit Harm tandis qu’il ouvrait la porte et qu’il allumait les lumières. « Pourquoi n’iriez vous pas à la douche et vous changer pendant que je commencer le dîner? Vous pouvez trouver des serviettes propres dans l’armoire à pharmacie. »

« Voulez vous vous rafraîchir avant? »

« Non, peut être que je prendrais une rapide douche pendant que vous faites la salade? »

« OK, c’est un pacte, » dit Mac avant d’aller dans la salle de bain de Harm.

Harm avait eu raison quand il lui avait demandé si elle était fatiguée. Elle était très fatiguée entre l’enquête et l’inquiétude à propos de leur nouveau CO, elle n’avait pratiquement pas dormi. Elle avait été heureuse d’avoir eu une bonne nuit de sommeil après tous les problèmes des quelques mois passés. Mais maintenant il semblerait que les nuits agitées étaient de retour à nouveau.

Ce n’était pas une pensée importante. Elle était tellement excitée d’être ensemble avec lui ce soir que, quand il lui avait proposé autre chose, elle n’avait pu dire ‘oui’. Elle espérait justement que la douche et la bonne nourriture la réveilleraient. Et plus que tout, elle espérait qu’être avec Harm lui ferait tout oublier. Non, elle n’espéra pas. Elle savait qu’être avec Harm lui ferait ça.

Pendant qu’elle commença à se déshabiller dans la salle de bain elle put entendre Harm en arrière fond. Il était dans la cuisine et faisait du bruit avec des marmites. Mais il y avait un autre bruit qu’elle put entendre provenant de lui. C’était un son qui amena un doux sourire sur son visage. Il sifflait et semblait clairement et simplement heureux.

Dès que l’eau chaude frappa son corps, elle se sentit relaxée. Harm avait raison quand il avait dit que ce n’était pas un bain moussant, mais que ça ferait sûrement l’affaire. Mac ferma ses yeux et profita du petit massage que le jet d’eau donnait à son dos.

Pendant ce temps dans la cuisine.

Harm ne pouvait retirer le sourire stupide sur son visage et il ne le voulait vraiment pas de toutes façons. C’était si bon d’avoir une fois de plus cette connexion perdue avec Mac. C’était comme si sa partie manquante était revenue là où elle commençait. Il avait juste trouvé une façon de la ravoir pour de bon. Et il savait qu’il y avait qu’une seule façon pour en être sur. Et il en serait sur. Tôt ou tard.

Quand Mac lui avait dit sur le Hennessey qu’elle était effrayée que leur nouveau CO pourrait peut être la transférer dans un autre bureau et les séparer, il ne savait pas comment réagir. Il n’était pas sur si elle était effrayée d’être séparée de lui d’un point de vue professionnel, ou si elle était même effrayé(e) de perdre totalement leur connexion. Si le second point était le cas, Harm savait ensuite ce qu’il devait faire.

Un juron venant de Mac dans sa chambre sortit Harm de ses profondes pensées. Il avait été si perdu en elles qu’il n’avait pas entendu que la douche s’était arrêtée. Harm leva les yeux vers l’entrée de la chambre. « Mac? Tout va bien? » demanda t’il un petit peu inquiet, mais il n’eut aucune réponse. « Mac? » Harm laissa tomber le couteau qu’il tenait dans sa main et commença à aller dans sa chambre avant qu’une vue devant lui le fit arrêter subitement son chemin. ‘Je ne me suis pas cogné la tête récemment, n’est ce pas? » était la seule pensée qu’Harm put avoir.

Juste devant lui et revêtu avec une seule serviette bleue se tenait Mac. De l’eau coulait le long de sa nuque et de sa cage thoracique avant de disparaître sous la serviette. Elle semblait magnifique à voir. Sa gorge se serra et il se dit à lui-même de respirer à nouveau.

« Harm? » La voix de Mac le ramena dans le présent et cela semblait comme si elle essayait d’avoir son attention pour un moment maintenant.

« Ouais? »

« C’est vraiment embarrassant , mais vous n’avait pas par hasard des boxer que je pourrais emprunter? D’une façon ou d’une autre j’ai oublié mes dessous. » Mac rougit. Elle avait entièrement préparer sa valise mais objectivement elle avait oublié les sous vêtements. La valise dont elle s’était servi pendant l’enquête sur le Hennessey avait encore ses culottes, mais puisque c’était encore dans le coffre de sa voiture elle ne pouvait pas les récupérer sans courir en portant seulement la serviette d’Harm. Et ce n’était pas une option.

« Bien sur. Je pense que j’ai une paire que vous pouvez user, » répondit doucement Harm. Il alla dans sa chambre mais ne put résister et se tourna avec un petit sourire supérieur. « Vous êtes sure que vous ne voulez pas y aller commando?

« crétin, » fut la courte réponse qu’il obtint de Mac et tout les deux rirent. « En plus où serai le fun commando quand vous portez un short de toute façon? » Continua t’elle et elle rigola même plus quand elle vit le regard choqué de Harm.

« Voilà, ceux là vous iront. Ils sont trop petit pour moi de toute façon, » dit Harm en souriant tandis qu’il donnait à Mac une paire de boxer coloré.

Mac ne put arrêter son ricanement quand elle regarda plus près le vêtement dans sa main. « Speedy? Harm, vous avez des boxer ‘Speedy Gonzales’? Qui sais que vous aimiez porter quelque chose comme ça. C’est plutôt mignon. » Elle ne put se retenir et rigola.

« très drôle, Marine. Juste pour que vous le sachiez, c’est un cadeau d’anniversaire de notre cher neveu AJ. Je ne pouvait pas lui dire que ce n’était pas vraiment mon style, n’est ce pas? » Harm essaya d’être sérieux, mais le rire de Mac était juste trop contagieux et il rigola.

« Non, bien sur que non. Trop horrible ils sont trop petits pour vous. Je parie qu’ils vous iraient. »

« Allez vous changer, MacKenzie! » Harm essaya de paraître autoritaire, mais échoua à cause de leur rire.

« Ouais, ouais, Monsieur! » Mac alla dans la salle de bain pendant que Harm retournait dans la cuisine pour vérifier ses pâtes bouillantes.


Dernière édition par le Mer 6 Juil - 23:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Mer 6 Juil - 23:36

deuxième partie:

____________________________

10:15 PM

« Il pleut vraiment beaucoup dehors, » dit Mac tandis qu’elle se tenait devant la fenêtre du salon de Harm.

Harm bougea derrière elle. « Oui. »

« Je devrais y aller avant que cela soit pire. »

Mac se retourna mais Harm attrapa ses épaules. « Je ne sais pas si c’est une bonne idée, Mac. Vous êtes fatiguée et il pleut. En plus il y a de grande chance que ça s’aggrave bientôt , vous ne pensez pas. Attendez que ça s’arrête, s’il vous plait. » Harm était inquiet et ne voulait pas qu’elle conduise à travers ce genre de temps, et bien sur pas quand elle était si fatiguée. Ils avaient profité de leur dîner avant de passer le reste de la soirée sur le divan de Harm, buvant un café et parlant de choses comme la grossesse d’Harriet, du petit AJ et de Jimmy. La plus grande partie de la conversation s’était passée, discutant des problèmes entre Sturgis et Harm

Elle allait ouvrir la bouche quand un lourd coup de tonnerre secoua l’appartement. Elle regarda par dessus son épaule pendant qu’un violent éclair éclaira le ciel. Elle regarda de nouveau Harm. « Je crois que vous avez raison. »

« J’ai une tendance à le faire à chaque fois maintenant. » Minauda Harm et fit courir sa main le long du bras de Mac et dans sa main. « Que pensez vous d’un doux massage de pied? »

« cela semble très bien. » dit Mac tendis que Harm les conduisaient au canapé.

Mac soupira et s’allongea sur le divan pendant que Harm s’asseyait de l’autre côté et il prit son pied sur ses genoux. Il commença un gentil massage à son pied droit. « Mac? » Harm brisa le silence grandissant entre eux. Jusqu’ici ils n’avaient pas parlé de son commentaire sur le Hennessey, mais il voulait au moins essayer de le faire.

« Hmmm. »

« Vous savez qu’il ne pourra jamais nous séparer, vrai? Que, si Cresswell vous transfère vraiment dans un autre endroit, nous serons toujours ensemble et pas séparés? » Demanda Harm doucement et regarda Mac.

« Je sais, » répondit gentiment Mac. « Mais ça me manquerait de travailler avec vous et l’énergie entre nous. »

« Ouais, ça me manquerais à moi aussi. Ce qui veut dire que nous devons user toute l’énergie qu’habituellement nous usons pendant que nous travaillions l’un contre l’autre au tribunal, pour des choses que nous pourrons faire ensemble après le bureau. Il y a quelques activités où vous aurez besoin de beaucoup d’énergie, » minauda Harm avec les sourcils froncés.

La première réponse qu’il eut fut un mouvement taquin du pied gauche de Mac sur son genou, qui lui signalait qu’elle avait très bien compris la signification de sa phrase. « Ouais, je pense que vous avez raison sur ça. »
« Pensez vous que Farrow entendra parler de notre nouveau CO? » demanda Harm intéressé.

« Nous sommes toujours en contact et parlons via le téléphone parfois. Il a entendu la retraite d’AJ et m’a appelé pour ça. Je lui ai promis de lui parler de notre nouveau CO, dès que je saurais qui c’est. »

« Bien, depuis qu’il a entendu parler de la retraite d’AJ je suis sur qu’il aura des infos sur Cresswell. Comment va il? » voulut savoir Harm. Il avait senti au début un petit peu de jalousie quand il avait entendu qu’il y avait encore un contact existant entre Farrow et Mac, mais c’était parti aussi vite que c’était revenu. Il savait que John Farrow avait une place spéciale dans son cœur, comme Diane aura toujours une place spéciale dans son cœur.

« Il a démissionné et a déménagé dans le Colorado. Il a construit une cabane dans la forêt et conduit des bateaux pour les visites guidées sur la rivière. C’était toujours le rêve de John de faire quelque chose comme ça un jour, » dit Mac à Harm avant qu’elle ne ferme les yeux et savoure le massage de pied que Harm lui faisait encore.

« Vous me faites marcher n’est ce pas? » gronda Harm. Ça n’arriverait pas, n’est ce pas?» Il pensa à la scène avec la serviette bleue était d‘une étrangeté inquiétante, mais c’était le comble. Mac lui avait juste dit que John faisait exactement ce qu’il avait vu faire dans la vision de Harm pendant que l’équipe du JAG avait célébré la promotion de Coates au restaurant Chinois. C’était au delà d’une étrangeté inquiétante et Harm ne pourrait ce retenir et devait poser la question la plus important pour lui maintenant. « Et vous? Pourriez vous faire quelque chose comme ça? Démissionner et partit vivre dans le Colorado dans une cabane dans la forêt? »

« Non, je suis plus civilisation dans ce genre. J’ai besoin de gens autour de moi. Je pense que ça me rendra plus facilement folle. Et je veux que mes enfants aient des amis chez les voisins. La cabane de John est très éloigné de la ville la plus proche, » expliqua Mac calmement.

« Je suis heureux d’entendre ça, » répondit Harm avant de laisser le pied droit de Mac pour commencer à masser son pied gauche. Un nouveau silence commença à se construire entre eux.

Les 20 prochaines minutes passèrent avec le massage que Harm faisait au pied gauche de Mac. « Comment vous sentez vous. » demanda Harm doucement et regarda Mac. Il sourit quand il vit qu’elle s’était endormie. Il ne put s’arrêter de la regarder et continua à masser légèrement son pied.

Finalement il pensa qu’il était temps pour eux d’appeler ça une nuit. Il était presque minuit et il pleuvait encore dehors. C’est pourquoi il ne voulait pas que Mac rentre chez elle et décida de la porter dans sa chambre alors elle pourrait passer la nuit.

Il était heureux qu’elle ne se soit pas réveiller durant leur chemin vers sa chambre. Cependant, dès que sa tête toucha le coussin elle ouvrit les yeux doucement et le regarda endormi. « Hi, » dit elle calmement tandis qu’elle discernait son environnement.

« Hi, » répondit Harm gentiment. « je pense que vous ne devriez pas conduire chez vous si tard pendant que vous êtes plus assoupie que réveillée. De plus, la pluie ne s’est pas encore arrêté. Alors pourquoi ne vous donnerais je pas quelque chose pour dormir et vous vous changeriez avant d’essayer de vous rendormir, » continua il quand il vit son regard interrogateur.

« ok, peut être vous avez raison. Mais peut être je devrais prendre le canapé, » dit Mac incertaine et commença à sortir du lit.

« Pensez vous que c’est vraiment nécessaire? » demanda Harm gentiment pendant qu’il lui prenait un T-shirt pour dormir dans son tiroir.

« Non, je ne pense pas que c’est nécessaire. » Mac sourit à Harm et prit le T-shirt dans sa main. « Merci. »

« Vous êtes la bienvenue. Il y a une nouvelle brosse à dent dans la salle de bain que vous pouvez user. »

« Ok, » dit elle et elle se tourna vers la salle bain où elle put se changer.

Harm commença à se déshabiller. Il décida de dormir comme d’habitude avec un boxer shorts et l’un de ses T-Shirt.

« La salle de bain est à vous, » dit Mac quand elle sortit de la salle de bain quelques minutes plus tard. « Umm, y a t’il un côté de votre lit que vous préférez pour dormir? »

« Non, pas vraiment. Vous pouvez choisir, » répondit Harm et il alla dans la salle de bain. « Je reviens »

Mac s’était déjà installée quand Harm revint finalement. Elle avait choisi le côté gauche de son lit et s’était allongée sur son côté droit. Elle regarda par la fenêtre et son expression laissait paraître qu’elle était profondément plongée dans ses pensées.

« Vous êtes confortable, Mac? » demanda Harm tandis que sa tête toucha le coussin.

« Non, pas encore, » chuchota Mac.

Sa phrase fit tourner Harm sur le côté alors il put la regarder. Elle était encore face à la fenêtre.

« Vous allez bien? Y a t’il quelque chose dont vous avez besoin? » voulut il savoir.

Mac ne lui répondit pas et simplement lui tendit sa main. Harm comprit et se rapprocha un petit peu ainsi il était allongé juste derrière elle et put mette sa main dans les siennes.

Au moment où Mac sentit sa main chaude dans les siennes, elle entrelaça leurs doigts et tira leur(s) mains jointes à elle alors elles purent se poser près de sa tête. Elle embrassa ses doigts avant de tourner sa tête, ainsi elle put regarder profondément dans ses yeux et sourit. « Maintenant je suis confortable. Merci, » chuchota Mac. « Bonne nuit, Harm. »

Harm pencha un petit peu sa tête pendant que Mac essayait de rapprocher sa tête de la sienne. « Bonne nuit, Sarah, » répondit Harm doucement avant que leur lèvre ne se rencontrent dans un doux baiser.

Bientôt tout deux tombèrent de sommeil, Harm allongé contre Mac et leurs jambes et leurs mains entrelaçaient. Ils étaient ensemble et rien ne les sépara durant leur sommeil.

The End
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 39
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Jeu 7 Juil - 10:24

Merci pour ce nouvel épisode.

J'ai adoré et vivement le prochain épisode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Mer 3 Aoû - 12:41

L'épisode étant long je l'ai divisé en trois parties
__________________________________________
This Just In From Baghdad


Noms des Auteurs- Carol et Michi ou Michi et Carol
E-Mail- Carol: Writestories315@yahoo.com
Michi: catherinebellfan@gmx.de ou mp111275@yahoo.de
Rating- PG
Paring – Harm & Mac
Spoilers – Saison 10 Episode 05 - This Just In From Baghdad
Disclaimer – JAG appartient à DPB, CBS et Paramount.
Résumé- Comment 'This Just In From Baghdad' aurait continué quand vous voyez ça à travers les yeux d’un Shipper.
________________________________
Notes des auteurs-

1. Notre plan est de revisiter tous les épisodes de la saison 10. Cependant, cette série n’a pas une règle stricte. Parfois ça peut être une suite, parfois ça peut être un changement de scène, ou même un changement de l’épisode entier. Et si ça ne l’ai pas nous pouvons toujours faire une ‘scène manquante’ à l’histoire. Cela signifie que la longueur de l’histoire est basée sur la façon dont nous voulons ‘manier’ l’histoire. Mais ne vous inquiétez pas…..nous planifions d’utiliser plus de 150 mots.
2. Nos relecteurs sont Treasure Seekers Island.
3. Puisque cette série traitera avec un épisode qui vient juste de passé cela signifie que nous risquons d’avoir une fanfic qui ressemblera peut être avec celle de quelqu’un d’autre. Il y a un espoir que nos idées soient uniques, mais ne devrions pas être dans le cas où nous nous excusons et nous certifions à notre dieu et au chocolat que nous ne savions pas ça ou faisions ça exprès.
4. Les feedbacks sont toujours les bienvenus.

________________________________________________

PART 1

Appartement de Mac
Georgetown
6:07 PM

‘C’est bon d’être chez soi, » fut la première pensée de Mac quand elle rentra dans son appartement.

Elle et Harm venaient de rentrer de leur enquête en Iraq et la seule chose qu’elle voulait faire maintenant était d’apprécier un long bain chaud et moussant avant de dormir calmement dans son propre lit confortable.

Le flash de la lumière rouge du répondeur attira l’attention de Mac, elle posa son attaché case près de son bureau et appuya sur le bouton ‘Lecture’ avant d’aller dans la chambre.

« Vous avez deux nouveaux messages…message 1...’Hey Sarah, c’est moi. Je suis de retour en ville et j’ai pensé que nous pourrions nous voir. J’aimerais te voir. S’il te plait appelle moi. Tu me manques. »

Dès que Mac avait entendu sa voix elle s’était arrêté subitement avant de se tourner et de retourner vers le répondeur. « Dans tes rêves, Clay »marmonna Mac et elle appuya sur la touche ‘effacer’. « Combien de fois devrais je te dire que c’est fini avant que tu le comprenne? »

Depuis Manderlee, Webb l’avait appelé plusieurs fois disant qu’il voulait la voir et lui parler. Au début, elle parlait avec lui et essayait de mettre au clair le fait que c’était fini entre eux, mais après le septième appel elle n’avait plus voulu répondre. Elle espérait que tôt ou tard il comprendrait.

« Message effacé…message deux… ‘Hi, Colonel. C’est Bud Roberts. Je voulais juste vous faire savoir que le capitaine Turner, Coates, Harriet et moi serions au McMurphy’s ce soir. Quand j’ai entendu que vous et le capitaine seriez de retour ce soir vers six heures j’ai pensé que vous aimeriez venir aussi. Nous y serons vers huit heures. J’espère vous voir, au revoir. »

‘Ca me donne une heures et cinquante cinq minutes pour décider quoi faire.’ Pensa Mac après avoir entendu le message de Bud. Juste maintenant, le seule endroit où elle voulait être était dans sa baignoire ou son lit, et rien de ce qui se passait fit de ça une option valide.

‘Attendons de voir.’ sur cette dernière pensée Mac alla dans sa chambre.

Appartement de Mac
Georgetown
7:27 PM

Mac avait finit de prendre son bain et se séchait les cheveux. Elle sortit de la chambre pour prendre du jus de fruit dans la cuisine quand il y eut un coup à la porte. Alors qu’elle regarda dans le judas elle put voir Harm se tenant de l’autre côté.

« Hey, Harm, » le salua Mac avec un sourire. « C’est une surprise, entrez. »

« Hey, Mac. Merci, » répondit Harm avec son flyboy grin et il entra dans son appartement. « J’espère que c’est pas un problème que je sois venu sans prévenir. J’ai eu le message de Bud et j’ai pensé que nous pourrions aller ensemble au McMurphy’s. Je voulais vous prendre, mais j’ai l’impression que vous n’avez pas prévu de venir. Bud vous a appelé, juste? » demanda Harm incertain quand il remarqua que Mac était en pyjama. Il repensa au message de Bud et espérait qu’il avait eu raison dans son idée que Bud avait appelé Mac.

« Oui, j’ai eu le message de Bud. Je ne me sentais pas vraiment de sortir ce soir. »

« Oh, c’est possible de changer votre avis? » demanda Harm avec espoir. « j’aimerais vraiment y aller avec vous. Ensemble. S’il vous plait? » Harm essayait de la faire venir et savait que son regarda de chiot marchait comme un charme la plupart du temps.

« Harm, vous êtes pire que notre neveu. » Ricana Mac quand elle vit son regard, qui fut suivit par un dépassement de sa lèvre inférieur (c’est la seule traduction que j’ai trouvé). Il semblait tout simplement adorable et elle ne put y résister.

« Hey, quand ça marche – ça marche. Alors, venez vous avec moi, Mac? »

« Oui, j’aimerais. Donnez moi juste cinq minutes pour me changer. Si vous voulez boire quelque chose il y a du jus de fruit dans le frigo. Faites comme chez vous. » lui dit Mac doucement et retourna dans sa chambre pour s’habiller rapidement.

« Super. Merci, Mac. »

« Vous êtes sur de ne pas vouloir prendre nos deux voiture? Il n’y a aucune raison pour que vous conduisiez pour le chemin du retour pour me ramener à la maison, » lui dit Mac cinq minutes après quand elle sortit de sa chambre, habillée.

« Ne vous inquiétez pas. Je voulais vous prendre et je vous ramènerais à la maison, » répondit Harm.

« Hmmm, ça paraît proche d’un rendez vous. Aurais droit à un bisou sur la joue à la fin? » demanda doucement Mac et en plaisantant légèrement pendant qu’elle mettait son blouson.

« Oh, qui sait? Vous auriez peut être même droit à un vrai baiser de bonne nuit, » répondit Harm en fronçant les sourcils. « Venez, allons y. »

« Ca sonne bien pour moi. »

A suivre partie 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Mer 3 Aoû - 12:44

PART 2

McMurphy’s Bar & Tavern
Falls Church, Virginie
8:02 PM

« Capitaine, ici, » cria Bud quand il vit Harm et Mac entrer dans le bar. Bud, Harriet, Sturgis et Coates étaient déjà assis dans un box au fond du bar.

« Salut, Bud, » saluèrent Harm et Mac en même temps.

« M’dame, monsieur, c’est bon de vous voir, » dit Harriet à ses amis et elle eux deux étreintes chaleureuses en réponse.

« C’est bon de vous voir aussi, Harriet. Comment allez vous et les enfants? » demanda doucement Mac à son amie et elle toucha le léger ventre arrondi d’Harriet.

« Nous allons bien, M’dame, » répondit Harriet et elle eut deux regards sévères de la part de Harm et Mac en même temps. « Je veux dire Mac, » se corrigea t’elle et elle rigola.

« Comment vont petit AJ et Jimmy? » demanda Harm hors d’intérêt.

« Ils vont beaucoup mieux maintenant , Harm. Mikey s’occupe d’eux ce soir. Ce qui veut dire qu’actuellement ils devrait avoir une rafale de vent, » répondit Bud en rigolant.

« Salut Jen, Sturgis, » salua Mac à ses coéquipiers et Harm fit de même.

« Salut Colonel, Capitaine. Je voulais justement aller nous chercher quelque chose à boire. Puis je vous apporter quelque chose? » demanda Coates tandis qu‘elle se levait de son siège.

« Un soda serait bien, merci Jen, » répondit Harm et il prit place près d’Harriet. « Mac? »

« C’est bon pour moi aussi, » répondit Mac. « Merci, Jen. »

« Vous êtes les bienvenus. Je reviens. »

« Alors, que s’est il passé au JAG pendant que Mac et moi étions en Irak? » demanda Harm pendant que Mac s’asseyait à côté de lui. « Comment est notre nouveau patron? »

« Laissez moi vous dire que certain d’entre nous ont eu leur moment avec lui et ont marché comme sur des coquilles d’œufs. » rigola Bud.

« Quelque chose s’est passée pendant que nous étions partis? » demanda Mac inquiète.

« Nan, rien à s’inquiéter, Mac. Je pense que nous irons bien avec lui, » répondit Sturgis.

« Et vous, Coates? Comment ça se passe pour vous avec lui? » demanda Harm à Jen, qui était revenue à la table avec leurs boissons.

« C’est bon, monsieur. Une fois que vous avez travaillé avec le Général et fait la différence entre lui et l’Amiral tout va bien, » répliqua Jen avec un sourire et en distribuant les boisson. « Alors, Monsieur, que pensez vous de revenir dans votre bureau? »

« De quoi parlez vous? Je ne sais rien à propos de revenir dans mon ancien bureau, « déclara Harm inquiet et regarda autour de la table avant que ses yeux ne fixèrent ceux de Mac, qui haussa seulement les épaules en retour. « Quand cela est il arrivé? »

« J’ai demandé à changer les bureaux pendant que toi et Mac étiez en Irak » lui répondit Sturgis sobrement.

« Tu as demandé ça? Pourquoi tu as fait ça? Et en plus, comment le Général a approuvé la requête? » demanda Harm légèrement irrité.

« Le Général voulait en savoir plus sur vous deux et pendant que nous parlions j’ai demandé si toi et moi nous pourrions changer de bureau de nouveau. »

« Et il a simplement dit ‘Oui’ et a accepté la requête? »

« Non, il m’a demandé les raisons et je lui ai dit pourquoi nous avions du changer de bureau la première fois, » expliqua Sturgis.

Pendant que Sturgis racontait à ses amis la discussion qu’il avait eue avec Cresswell, Mac put sentir que Harm n’était pas du tout à l’aise avec ce que son ami avait fait. Elle sentit qu’il était légèrement en colère de ce qu’il entendait et voulait intervenir avant que la situation ne soit plus sous control. Elle plaça sa main gauche sur la cuisse de Harm et lui donna une légère secousse. Harm en retour bougea sa tête et la regarda infailliblement.

Mac bougea sa tête et lui chuchota à l’oreille. « Ne vous inquiétez pas, Harm. Laissons passer. »

« Mac, vous n’avez pas entendu ce que Surgis a dit? Il a raconté à Cresswell sur le fait que vous soyez allez au Paraguay et moi allant après vous, »lui chuchota Harm en retour.

« Sturgis pensait qu’il faisait une bonne chose, » dit Mac en caressant la jambe d’Harm.

« Il n’avait pas raison, » déclara Harm un peu plus fort qu’il le pense faisant qu’ Harriet se tourna et fit face aux deux officiers.

Mac sourit doucement à Harriet et attrapa la main de Harm. « Venez, flyboy. Vous me devez une danse. »

Harm suivit Mac et dès qu’ils furent sur la piste de danse parlèrent loin de leur amis. « Pourquoi faites vous une si grosse affaire de ça? Crevasser a demandé et Sturgis lui a dit. Cresswell pouvait jeter un coup d’œil dans nos dossiers et trouver l’information, » informa Mac à Harm.

« Tout ce qui est dit est que vous avez été assigné à la CIA pour un dossier. Je suis marqué comme étant en congés. Il n’y a rien sur notre escapade dedans. »

Mac soupira et put sentir la tension dans le dos de Harm. « Pourquoi êtes vous ennuyé avec ça? Et pourquoi ne pas dire que c’est parce que Sturgis lui a dit. »

Harm regarda dans les yeux de Mac et vit qu’elle était concernée. Il prit un profond soupir. « Je déteste juste avoir ça qui plane sur nos têtes. »

Mac rigola. « Vous vous inquiétez pour une petite besogne assignée à la CIA et non pour votre histoire pour avoir tirer dans la salle d’audience. »

Les yeux de Harm riaient tandis qu’il essayait de regarder Mac sévèrement. « Salle d’audience. C’était seulement le plafond. » Il joignit ensuite Mac dans un petit rire et se trouva relaxer. Il la tira plus prêt de lui. « ça sera bon d’être de retour où mon bureau m’appartient. »

« Et où c’est? » demanda Mac reposant sa joue sur son épaule.

« Juste la porte à côté de vous. Nous sommes de nouveau voisins. »

« J’aime votre voisin, » dit Mac doucement dans son épaule.

A suivre dans la partie 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Mer 3 Aoû - 12:45

PART 3 et FIN

Appartement de Mac
10:35

Le reste de la nuit se déroula avec des rires et des amis profitant chacun de la présence de l’autre. Harm et Sturgis avaient eu une petite conversation sur quoi dire et quoi ne pas dire au nouveau patron. Sturgis avait dit qu’il essayerait plus durement la prochaine fois et Harm n’essayerait pas de faire mention à l’incident de basket-ball d’il y a quelques mois. Ils avaient rit et s’étaient quittés comme les meilleurs amis après ce qu’ils avaient été durant les mois précédents.

Harm gara le SUV et éteignit le moteur devant l’appartement de Mac. Mac détacha sa ceinture et regarda l’homme à côté d’elle. Depuis qu’ils avaient quitté le bar, il semblait perdu dans ses pensées. Elle plaça gentiment sa main sur sa nuque. « Harm? »

Harm la regarda et lui donna un doux sourire. « Désolé, je crois que j’étais perdu dans mes pensées. »

« Rien que vous vouliez partager? » demanda Mac.

Harm retira une main du volant et la plaça au dessus de la sienne. « Ouais. Vous vous sentez de faire une promenade dans le parc? »

Mac lui donna un doux sourire et secoua sa main. « Bien sur. »

Ils sortirent de la voiture et doucement allèrent dans le parc qui était juste à un bloc de l’appartement de Mac. Ils firent leur route descendant le chemin des lampadaires allumés. D’une façon ou d’une autre à leur insu leurs mains se trouvèrent elles mêmes se tenant l’une et l’autre.

Dix minutes passèrent sans un mot, jusqu’à ce qu’un motard passa entre eux et ils trébuchèrent l’un sur l’autre.

« Désolé, » dit Mac en rigolant.

« Ca va? » demanda Harm rapidement.

« Ouais, il devrait rouler à droite, pas à gauche. »

Harm regarda le chemin que le motard avait déjà fait. « Il ne devrait pas rouler aussi vite si tard. »

Mac secoua sa main et le tira un peu plus près alors que Harm faisait un pas vers elle. « Qu’est ce qui ne va pas, Harm? »

« Je pense que je suis juste fatigué. »

« Vous voulez rentrer à la maison? Je ne suis pas contre. »

« Non, je vous ai demandé de marcher pour une raison. »

« Quelle raison? » demanda Mac tandis qu’ils s’arrêtaient devant un banc du parc.

Harm désigna le banc et ils s’assirent. Ils se firent face et Mac attendit que Harm commence à parler. Harm prit quelques inspirations profondes et regarda prudemment la femme près de lui. « Comment vous sentez vous? »

« Je vais bien, Harm. Le docteur.. », commença Mac, mais Harm l’interrompit.

« Non. Je veux parler de tout. Comment allez vous? »

Mac soupira. « Je vais mieux, de temps en temps tout va beaucoup mieux. Mais ensuite quelque chose se passe et ce comme si je faisais un pas en arrière. »

« Quelque chose s’est passé récemment? »

Mac regarda par dessus l’épaule de Harm le lampadaire derrière lui. « Pas si récemment. Clay m’a appelé pendant que nous étions partis. J’ai effacé le message, il sait que je ne veux rien avoir à faire avec lui. Tout du moins il devrait le savoir maintenant. »

« Bien, » dit rapidement Harm.

Mac fronça ses sourcils. « Ne dites pas vous sentiments aussi vite. Vous devriez peut être actuellement dire à une fille ce que vous ressentez. »

Avant que Harm ne put s’arrêter les mots sortirent de sa bouche, « peut être que c’est ce que je veux faire. »

Mac le fixa avec confusion. « Quoi? »

Harm ouvrit la bouche pour parler, mais Mère nature avait autre chose en tête quand une brise froide les frôla, suivit d’un coup de tonnerre. Harm regarda le ciel sombre et sentit l’odeur de l’orage approchant. Ensuite il bougea ses yeux dans ceux de Mac et vit l’anticipation dans ses yeux. « Nous ferions mieux de rentrer avant que le ciel ne tombe. »

« Bien sur, » dit Mac apeurée par le fait que probablement ça avait été la seule façon pour Harm d’éviter la conversation.

Ils retournèrent à son immeuble, cette fois sans se tenir la main. Harm se sentait à des kilomètres de Mac et ne savait pas ce qui était le plus froid…le vent ou ses sentiments pour lui. ‘Mince. Pourquoi le ciel nous a arrêté?’ pensa Harm dans sa tête pendant que la pluie commençait à tomber.

Leur pas s’accéléraient alors qu’ils arrivaient au escalier de l’immeuble de Mac. Ils restèrent sous le store de la porte. Mac regarde Harm, la pluie descendait le long de leur tête et ils tremblaient tout les deux de froid. « Vous devriez monter. Je pense que j’ai quelque chose de sec pour vous. »

« Merci, » dit Harm tandis que Mac déverrouillait la porte et ils entrèrent dans l‘immeuble.

Le trajet dans l’ascenseur fut calme et Mac déverrouilla la porte de son appartement. Harm restait dans le salon pendant que Mac allait dans sa chambre. Elle s’arrêta devant la porte quand elle remarqua que Harm n’était pas derrière elle. « Nous ferions mieux de nous sécher, avant d’attraper froid. »

Harm la prit à demi mot et la suivit dans sa chambre. « Ouais. Je détesterais avoir à expliquer à notre nouveau patron que nous sommes malades parce que nous avons prit la pluie. »

Mac rigola et lui tendit une serviette depuis la salle de bain. « Ca serait fun de l’expliquer. » Elle rigola et leurs mains se frôlèrent l’une contre l’autre quand Harm prit la serviette.

Harm regarda dans les yeux de Mac et sentit la température monter. « Je veux répondre à votre question. »

« Quelle question? » demanda doucement Mac.

« Au sujet de mon commentaire sur ce que je veux faire.. » lui dit Harm.

Mac ferma ses yeux. « Vous n’avez pas besoin de le faire. »

« Je sais. Je le veux. » Harm toucha gentiment la joue de Mac. « Je ne sais pas si c’est le bon moment ou pas, mais Mac…vous...je... »Harm ferma ses yeux avant de regarder de nouveau dans ses yeux. « Je tiens profondément à vous. »

« Je tiens à vous, aussi, Harm. C’est ce que font les meilleurs amis. »

« Je tiens à vous plus que pour ma meilleure amie. Je tiens à vous comme je devrais le faire pour la femme que j’aime, » dit Harm en laissant le mot ‘aime’ flotter dans la pièce.

Avant que Mac ne put répondre, Harm se pencha gentiment et captura ses lèvres avec les siennes. Rapidement le corps mouillé de Harm entoura celui de Mac, leurs bras s’enroulèrent l’un l’autre et ils se tenaient pendant que leur baiser grandissait. Une fois que le baisé se brisa, Mac ouvrit doucement ses yeux ainsi que Harm.

« Je sais que le timing n’est pas une de nos fortes habitudes et je ne veux pas que vous pensiez que j’échappais à la question. Je veux juste vous dire. Quand vous serez prête, venez me voir. »

Mac secoua sa tête et enroula ses bras autour de sa nuque. « Je suis prête, » dit elle doucement avant que leurs lèvres ne se rencontrent une nouvelle fois. Leurs bras et leur âme étaient unis l’un à l’autre, les amenant tout deux à faire un pas plus près de ce qu’ils voulaient vraiment dans la vie. L’un l’autre.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 39
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Mer 3 Aoû - 13:26

Merci pour ce nouvel épisode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   Jeu 4 Aoû - 19:23

E06:One Big Boat


Noms des Auteurs- Carol et Michi ou Michi et Carol
E-Mail- Carol: Writestories315@yahoo.com
Michi: catherinebellfan@gmx.de ou mp111275@yahoo.de
Rating- PG
Paring – Harm & Mac
Spoilers – Saison 10 Episode 06- One big boat
Disclaimer – JAG appartient à DPB, CBS et Paramount.
Résumé- Comment 'Onebig boat' aurait continué quand vous voyez ça à travers les yeux d’un Shipper.
________________________________
Notes des auteurs-

1. Notre plan est de revisiter tous les épisodes de la saison 10. Cependant, cette série n’a pas une règle stricte. Parfois ça peut être une suite, parfois ça peut être un changement de scène, ou même un changement de l’épisode entier. Et si ça ne l’ai pas nous pouvons toujours faire une ‘scène manquante’ à l’histoire. Cela signifie que la longueur de l’histoire est basée sur la façon dont nous voulons ‘manier’ l’histoire. Mais ne vous inquiétez pas…..nous planifions d’utiliser plus de 150 mots.
2. Puisque cette série traitera avec un épisode qui vient juste de passé cela signifie que nous risquons d’avoir une fanfic qui ressemblera peut être avec celle de quelqu’un d’autre. Il y a un espoir que nos idées soient uniques, mais ne devrions pas être dans le cas où nous nous excusons et nous certifions à notre dieu et au chocolat que nous ne savions pas ça ou faisions ça exprès.
3. Les feedbacks sont toujours les bienvenus.

________________________________________

Appartement de Harm
Nord de Union Station
6:49 PM

Harm était assis sur le divan jouant de la guitare. Quelques minutes auparavant il était revenu de ses qualifications et heureusement il avait eu la chance de voir Mattie avant qu'elle ne reparte habiter avec son père.

A ce moment là, il avait ressenti un étrange sentiment. Il se sentait heureux et triste à la fois. Heureux que Mattie ai retrouvé le bonheur avec son père mais, triste de l'avoir laissée partir. Il l'avait perdue. C'était un sentiment qu'il n'avait ressenti qu'une seule fois auparavant dans sa vie. C'était quand Mac avait projeté de se marier avec Mic Brumby.

La sonnerie du téléphone sortit Harm de ses pensées et lui fit arrêter de jouer de la guitare. Posant la guitare à côté, il prit le téléphone sur la table.

"Rabb"

{"Hey", ce fut une réponse douce qu'il entendit et le son de cette voix le fit sourire}

"Hi!, quelle bonne surprise. Que me vaut ce plaisir?" Demanda Harm et il se relaxa contre le dos du divan.

{"Un petit oiseau m'a dit que vous étiez rentré de vos qualifications et j'ai pensé que je devrais vous appeler et demander comment ça s’était passé. Alors, comment ça s’est passé ?}

"Ca marche à merveille, merci" Harm ria tout bas avant qu'un court moment de silence ne se fit sentir.

{"Harm, je sais pour Mattie"}

Harm soupira " je vais bien", répondit il calmement

{"Et c'est pourquoi vous jouiez de la guitare?", demanda t'elle gentiment}

La question de Mac le mit sur ses gardes. "Comment? Comment savez vous que je jouais de la guitare?", demanda Harm surprit. Mac ne pouvait pas savoir qu'il jouait de la guitare avant qu'il ne prenne son appel.

{"Ouvrez la porte"}

Harm fronça ses sourcils et regarda étonné sa porte avant de se lever du divan et de marcher vers celle-ci. Sans retirer le téléphone de son oreille, il ouvrit la porte et finalement se trouva face à face avec Mac.

"Hi", chuchota Mac et elle regarda profondément dans ses yeux. C'était clairement visible pour elle, combien cela avait été dur pour lui. Il semblait triste et d’une certaine manière, perdu.

Harm ouvrit grandement la porte avant de retirer le téléphone de son oreille. Il se tourna et le posa sur l'étagère à droite de la porte sans briser le contact de leurs yeux.

Mac ouvrit ses bras pour lui comme elle avait fait une fois en Iran et il accepta volontiers son étreinte. "Elle est parti Mac" chuchota Harm dans ses cheveux.

"Je sais", répondit elle tendrement et elle embrassa son oreille.

Ils restèrent ainsi pendant un moment avant que Mac ne brise leur étreinte. Harm voulait fermer la porte mais Mac l'arrêta. « Juste une seconde, j'ai oublié quelque chose dans le hall." Elle sortit par la porte et revint avec une boite blanche dans ses mains.

"Ici, j'ai pensé que tous les deux nous en aurions besoin aujourd'hui", dit Mac doucement et donna la boîte à Harm. "Pourquoi ne pas vous asseoir sur le divan? Je vais nous prendre deux fourchettes"

"Bien sur" dit Harm et il se dirigea vers le divan. Quand il ouvrit la boite il se mit à rire "un gâteau au chocolat? Vous nous avez apporté un gâteau au chocolat, Mac?"

"ouais, vous n'avez jamais entendu le proverbe 'il n'y a rien de mieux qu'un meilleur ami, excepté un meilleur ami avec du chocolat'? Ou comment les effets du chocolat cause chez certaine glande endocrinienne, une sécrétion d’hormones qui affectent vos sentiments et votre attitude, vous rendant heureux?" demanda Mac tandis qu'elle s'assit à côté de Harm. "Voilà votre fourchette"

"Merci et non, je n'ai pas entendu ça avant. Mais j'ai entendu le proverbe qui dit que 'le chocolat est meilleur que le sexe'." Répondit Harm en souriant

"Et bien, ça aussi. Précisément j'ai toujours espéré le jour où quelqu'un me prouverait que j'ai tort à propos de ça. Et maintenant laissez nous manger. Oh et avant j'ai oublié, j'ai quelque chose d'autre pour nous"

"C'est quoi?", voulut savoir Harm

Mac se leva et alla au comptoir de la cuisine et pris son sac à main et son autre sac qu'elle avait amené avec elle. Elle fouilla dans son sac et finalement trouva ce qu'elle cherchait et le montra à Harm

"Le monde de Nemo. J'ai pensé qu’après une overdose de chocolat nous pourrions regarder un bon film", expliqua Mac tandis qu'elle s'assit de nouveau sur le divan. "Qu'est ce que vous en pensez?"

"Bonne idée, MacKenzie. Dory est justement ce dont j'ai besoin maintenant. Mais d’abord nous devrions manger ce délicieux gâteau au chocolat", dit Harm et prit sa première part de gâteau au chocolat. "Hmmm, pas mauvais. Alors comment en êtes-vous arrivé à avoir un si grand besoin de chocolat aujourd’hui? Quelque chose s'est passé au JAG?"

"Ouais, j'ai déjeuné avec Cresswell. " Mac regarda un Harm désorienté

"Comment c'était?"

"Il semble qu’il ait deviné ce que je pensais qu'il allait me juger pour ce qui s'est passé à Okinawa. Il voulait que je sache que ce qui s'était passé avant n'allait pas ensuite affecté son opinion sur moi maintenant .Je lui ai demandé pourquoi ça m’était apparu comme ça"

"Et? A t'il répondu à la question?"

"Oui, il l'a fait. il m'a dit que je suis un Marine qui passe beaucoup trop de temps avec un officier de marine et que malheureusement leur culture a déteint sur moi. Il attend que je surmonte cette condition"

"ça ressemble à un dur travail". Harm rigola et Mac se joint bientôt à lui.

Quelques minutes après se déroulèrent dans le silence. Ils jouirent seulement du gâteau au chocolat et de leur compagnie.

"Mac?" Harm brisa le silence

"Hmmm?"

"Comment saviez vous que Mattie était repartie avec son père? Je n'ai jamais eu l'occasion de vous en parler?", demanda Harm, se demandant comment Mac avait eu cette information. "C'est arrivé si vite que je n'ai pas eu le temps avant mes qualifications"

"Mattie me l'a dit elle-même. Elle est venu au bureau et elle voulait me parler de vous."

"De quoi voulait elle vous parlez?" Harm avait une faible peur que Mattie puisse avoir partagé son petit secret avec Mac.

"Elle avait peur que vous soyez blessé par sa décision de partir avec son père"

"Qu'est ce qu'elle vous a dit?"

"Mattie m'a dit que vous sembliez d'accord avec sa décision, mais elle ne sait pas lire en vous et ne sait pas si vous vous sentez vraiment bien avec ça" expliqua Mac

"Que lui avez vous dit?"

"Je lui ai dit que vous vous étiez investi en elle, mais que vous aviez toujours senti qu'elle avait besoin de se réconcilier et de mettre les choses en ordre avec son père. En d’autres mots, vous êtes à un moment de votre vie où vous n’avez pas besoin de posséder quelqu’un pour les aimer. Et la raison de ça est Mattie. Elle vous a apprit comment aimer inconditionnellement. Peut-être qu’elle ne l’a pas réalisé mais moi oui…", lui dit Mac doucement et regarda profondément dans ses yeux.

"Comment a t'elle réagi?"

"Elle a demandé si vous n'alliez pas lui manquer, mais je lui ai dit que vous alliez lui manqué. Et ensuite elle m'a demandé une faveur."

"Quel genre de faveur?" demanda Harm, encore surpris du fait que Mattie ai rendu visite à Mac au JAG.

"je lui ai promis de vous surveiller. Vous savez, être sure que vous n’êtes pas trop triste trop longtemps."

"C'est pourquoi vous êtes ici maintenant, Sarah?", demanda Harm paisiblement et il prit la main libre de Mac dans la sienne.

"Oui et non. Oui, je suis ici pour être sure que vous n'êtes pas trop triste, mais non je ne suis pas ici par ce que je lui ai promis. Je suis ici parce que je m'inquiète pour vous et parce que je sais combien ça vous a blessé de la laisser s'en aller. Quand même c'est une juste décision cela vous blessera moins", répondit Mac et elle serra la main de Harm

"Non, ça ne l'ai pas. Mais je la verrai à nouveau le week-end prochain, alors elle ne sera pas loin toujours"

"Le week-end prochain?" demanda Mac étonné

"Ouais, pourquoi?"

"Hmmmm.....c'est étrange parce que d'une autre façon elle m'a appelé sur mon portable et m'a demandé si je voulais la rencontrer le week-end prochain. Quand elle est venu à mon bureau je lui ai raconter que je pensais que nous devrions changer le fait que nous ne nous connaissions pas très bien. Elle m'a dit au téléphone qu'elle pensait que nous pouvions commencer à y travailler le week-end prochain. Saviez vous de quoi elle parlait?"

"Je n'en sait rien. Très vilaine pensée. Très ressemblant à une fille." Harm rigola

"C'est une super fille, Harm"

"Oui, elle l'est, " répondit Harm et il prit une autre part du gâteau au chocolat.

"Voulez vous regarder le film maintenant?" demanda Mac quelques minutes après tandis qu'ils finissaient leur gâteau. Elle emmena sa fourchette et celle de Harm et la boîte vide dans la cuisine avant de revenir dans le salon.

"J'aimerais" répondit Harm en souriant

"Je ne peux pas encore croire que Mattie ai put vous faire acheter une grande TV et un lecteur DVD." Mac mit le DVD dans le lecteur avant de se retourner."

"Ouais, c‘est" Harm ria tout bas et s'assit confortablement sur le divan

"Ouais, c'est sure.......," Commença à dire Mac avant d’apercevoir Harm. "C'est sure comme ça. êtes vous confortable, Harm?", demanda t'elle en fronçant les sourcils.

"Oui très. Autre chose que j'ai appris par Mattie," Dit Harm tandis qu'il s'étendait sur le divan. "Toujours essayer de regarder un film dans la position la plus confortable. Venez." Il tapa l'espace juste à côté de lui, montrant à Mac où il voulait qu'elle s'allonge comme lui. "Je ne vous mordrais pas. Promis."

La seule réponse de Mac fut un sourire avant de retirer ses chaussure et de s'étendre juste à côté de Harm

"Là venez, ce n'est pas plus confortable de s'asseoir sur le divan pendant que l'on regarde un film?" demanda Harm, résonnant un peu comme un je sais tout

"Oui, ça l'est", dit doucement Mac. "Et maintenant silence, je veux regarder le film."

"Oui, oui, Ma'am." Ria tout bas Harm avant d'étendre son bras gauche autour de la taille de Mac, l'amenant plus prêt de lui.

Mac frissonna tandis qu'elle sentait le corps de Harm plus proche du sien.

"Vous avez froid?" chuchota Harm

"Non, je vais bien," répondit Mac en chuchotant et prit sa main, qui était posé sur son ventre, dans les siennes. Elle entrelaça leurs doigts avant de les attirer à elle alors ils purent poser juste à côté de sa tête. "Cela ne pourrait pas être mieux"

"Non, cela ne pourrait pas être mieux"

Harm se sentait perdu une nouvelle fois, mais cette fois ci c'était dans le bon sens. Il se sentait perdu dans sa chaleur et dans la situation dans laquelle ils étaient. Elle était ici, ici avec lui, dans ses bras. Avoir Mac si près était tout ce qu'il voulait. 'Non, ce n'est pas tous ce qu'il voulait', pensa Harm tandis qu'il regardait Mac, qui apparemment était absorbé par le film. 'Je veux avoir nos enfants couché sur le sol regardant le film avec nous. Oui, c'est ce que je veux'. Maintenant il se rendit compte qu'elle devait vouloir aussi bien.

"Mac, puis je vous demandé quelque chose?" chuchota Harm à son oreille

"Bien sur? Qu'est ce que vous voulez savoir?" chuchota Mac et se retourna un petit peu pour pouvoir le regarder.

"Croyez vous que je pourrais être un bon père?" demanda Harm et il commença à caresser sa main.

"Oui vous pourriez, Harm. Je pense que vous ferez un bon père. Vous l'avait montré avec Mattie"

"Avant, quand je me battais pour la cause de Mattie, pensiez vous ce que vous avez dit à la cour? Suis je le genre d'homme que vous souhaitez pour être le père de vos enfants? Est ce que vous le pensiez?"

Mac ne répondit pas immédiatement et Harm était effrayé qu’il ne l’ait poussée un peu trop loin. "Mac, je suis déso.......", commença t'il à s'excuser mais elle le coupa.

"Non, je ne le pensais pas", tenta d'expliquer Mac et elle prit une profonde inspiration avant de continuer. "Vous n'êtes pas le genre d'homme que je voudrais pour être le père de mes enfants. Non attendez laissez moi vous expliquer, s'il vous plait," dit Mac alors qu'elle sentait Harm s'éloigner. "vous n'êtes pas ce GENRE d'homme. Vous êtes L'HOMME que je veux avoir comme père pour mes enfants, Harm. Je n'ai pas trouvé meilleur père pour mes enfants, et je ne veux pas en trouver un autre." finit Mac avec des larmes dans ses yeux.

Cependant, elle n'était pas la seule à avoir les larmes aux yeux. Mac vit des larmes rouler sur les joues de Harm. Ils se sourirent tendrement chacun avant que Mac ne poser sa main sur son cou. Elle approcha sa tête près de la sienne et embrassa premièrement ses larmes et ensuite les deux yeux avant que finalement ses lèvres rencontrent les siennes dans un tendre et court baiser. Quand Mac brisa leur baiser, elle lécha ses lèvres et regarda profondément dans les yeux de Harm. "Je t'aime Harm."

"Je t'aime, Sarah," dit Harm en même temps et tout les deux sourirent sur ce qui venait juste de ce passer avant que leurs lèvres ne se rencontrent pour un autre baiser. Ce baiser était plus passionné que les autres baisers qu'ils avaient partagés avant.

"Wow," était le seul mot que Harm put dire après qu'ils aient finit leur dernier baiser.

"Ouais, wow. Umm peut être devrions nous continuer de regarder le film," suggéra Mac sans beaucoup de conviction

"Bonne idée. Ou je peux te prouver que tu avait tort à propos de la théorie sur le chocolat", dit Harm avant de donner à Mac un autre baiser

"Hmmm, ouais tu pourrais"

"De cette façon, quand Cresswell te diras plus ou moins que j'ai déteint sur toi. Cela ne signifie pas que je ne pourrais pas encore me frotter à toi? Tu pourrais obéir à un ordre direct." dit Harm d'une voix rauque en souriant et il obtint seulement une claque sur le derrière de la part de Mac avant qu'ils ne partagent un autre baiser passionné.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Through The Eye Of A Shipper-Saison 10   

Revenir en haut Aller en bas
 
Through The Eye Of A Shipper-Saison 10
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» a chaque espèce de poisson, sa meilleure saison
» Tous les personnages de la saison 3
» assiettes de fruits saison à la crème dessert
» Les animés de la prochaine saison
» Buffy : votre saison préférée ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: FANART :: Les fanfictions :: Traduction en cours-
Sauter vers: