CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Espoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tomcat_tv
Admire Catherine à la TV
Admire Catherine à la TV
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 32
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 05/02/2005

MessageSujet: Espoir   Jeu 30 Juin - 2:17

Cette fic est spoiler, cela se passe au cours de saison 10. A noter que c'est ma première fic et je remercie Macab de m'avoir poussé à commencer!

Espoir


21 :00
Appartement de Harm
Union Station



Elle entra dans l’appartement. Il faisait noir mais elle savait où elle allait. Elle le connaissait comme la paume de sa main. Elle se dirigea vers le sofa et s’y assit, ne prenant même pas la peine d’allumer la lumière.


Elle ferma les yeux un instant et mit ses autres sens en éveil. Elle entendit la tempête qui faisait rage dehors et qui reflétait celle qui faisait rage à l’intérieur de son cœur. Elle était en colère et blessée. Encore aujourd’hui, dans une veine tentative de soutenir son meilleur ami face à l’épreuve qu’il traversait, il l’avait repoussé, comme toujours, et elle se sentit blessée, encore. Elle ressentit à ce moment là ce pincement au cœur, douleur aussi bien morale que physique. Une larme perla au coin de son œil à ce souvenir récent.


Elle ne devrait pas se trouver là mais elle savait qu’il ne serait pas chez lui, qu’il serait au chevet de Mattie et qu’il ne rentrerait que très tôt le lendemain matin afin de se préparer pour aller au travail.


Alors elle était venue.


Elle ne savait toujours pas pourquoi. Peut-être pour se rapprocher de lui en fait, pas physiquement mais en s’immergeant dans son univers. C’est toujours mieux que rien.


Un éclair illumina soudain la pièce suivit de près par le bruit tonitruant du tonnerre. Elle se leva lentement du canapé en se disant qu’il n’avait pas dû tomber loin. Elle alluma la lumière et se figea net. Ce qu’elle vit lui amena les larmes aux yeux. Une d’entre elles descendit lentement, presque au ralenti, le long de sa joue.


L’appartement était dans un désordre inhabituel. La vaisselle dépassait de l’évier et s’étalait sur le bar. Quelques cannettes de bière jonchaient le sol. Le bureau était enfoui sous une tonne de papiers posés nonchalamment et un peu partout, des vêtements sales étaient éparpillés.


Elle n’avait pas encore visité la chambre et la salle de bain !


Elle comprit alors qu’il avait arrêté de vivre et qu’il se contentait seulement de survivre maintenant. Cela lui faisait encore plus mal de savoir qu’il ne lui avait pas demandé d’aide ou plutôt qu’il l’avait refusé. Mais elle décida qu’elle ne le laisserait pas tomber. Elle passerait la nuit à ranger, quitte à encore faire nuit blanche. De toute manière, elle n’était plus à une près !


Ses insomnies ne s’étaient pas arrêtées, même après son entretient avec le Dr McCool. L’espoir, apparut à la fin de l’entrevue, n’avait duré qu’un temps, 1 ou 2 jours tout au plus, et les insomnies étaient revenues.


Elle n’en avait pas parlé !


Elle se rendit soudain compte qu’elle reprochait à son partenaire quelque chose qu’elle-même faisait. Mais elle se servit de l’excuse qu’elle ne voulait pas rajouter ses problèmes au sien, surtout maintenant !


Elle entreprit donc de ranger. Allant chercher un grand sac, elle y mit tous les vêtements sales qu’elle pouvait trouver et le jeta dans un coin du salon en se promettant de l’amener au pressing le lendemain matin.
Elle rangea le bureau et fit la vaisselle. Elle prépara même quelques plats qu’elle mit au frigo. Elle riait doucement en pensant à son meilleur ami qui croyait encore qu’elle ne savait pas faire la cuisine. Elle ne le contredisait pas, à quoi bon ! Dans leur bon moment, elle aimait qu’il lui prépare de bons petits plats surtout ses lasagnes végétariennes, alors le fait qu’elle ne sache pas cuisiner lui donnait une excuse pour s’inviter parfois.


Un léger rayon de soleil vint chatouiller son visage. Elle s’était finalement endormie sur le sofa après avoir terminer son ménage. Elle n’avait pas besoin de consulter sa montre, elle savait l’heure qu’il était. Elle savait aussi qu’il allait bientôt rentrer.


Elle se leva doucement pour éviter ce malaise que l’on ressent quand on se précipite et se dirigea vers la salle de bain. Une fois rafraîchie, elle attrapa son manteau, ses clefs et son sac à main, ainsi que le sac de linge sale et sortit de l’appartement en jetant un dernier regard par-dessus son épaule. Elle affichait un large sourire de satisfaction face au travail qu’elle avait accompli, et elle se dit, finalement, que même s’il ne lui parlait pas, au moins elle l’avait aidé, dans un certain sens.



9 :00
JAG HQ
Falls Church, Virginie



Il s’approcha de la cuisine du JAG en se frottant la nuque. Il avait besoin d’un bon café pour affronter la journée qui l’attendait. Elle était là, à manger un muffin au chocolat avec enthousiasme. Cette vue lui arracha un sourire.
Il s’approcha sans un mot, se servit une tasse de café et se retourna pour l’observer. Elle allait s’en aller, repartir vers son bureau.
Il fallait qu’il lui dise, il le lui devait !


- « Merci » lui lança-t- il, presque inaudible !


Elle sentit en ce simple mot une lueur d’espoir. Peut-être qu’ils y arriveraient finalement à reconstruire cette amitié et cette confiance qui autrefois faisait leur force, et qui se sont égarées quelque part au Paraguay. Avec un peu de temps et beaucoup d’efforts, ils y arriveraient !


- « De rien, Harm ! C’est pour cela que les amis sont faits ! » lui répondit-elle avec un sourire timide.



Elle sortit de la pièce en lui lançant un dernier regard rempli d’amour et un large sourire d’espoir avant d’aller rejoindre son bureau.


‘ Peut-être qu’il y a encore une chance finalement ‘ pensa-t-elle avant de se plonger dans un dossier.



A suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sarah0076
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1029
Age : 34
Localisation : En cherchant bien vous devriez me trouver... A vous de jouer
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Espoir   Jeu 30 Juin - 11:51

Magnifique, et je dois dire qu'une suite est la meilleure chose que l'on puiss attendre.

J'espère qu'ele viendra bientôt...

Félicitation, et j'espère qu'on aura la chance de lire encore beaucoup de fic de ta plume.

_________________
PROCHAINEMENT... Quand elle sera écrite... lol

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: Espoir   Jeu 30 Juin - 14:48

Ma chtite Tomcat-Tv Chu fière de toi parce que tu écris superbement et tu le sais!!
j'attends la suite Wink avec impatience
Continue , tu écris très teès bien

_________________

You smile and you make my life complete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Espoir   Jeu 30 Juin - 18:08

Super début pour une première fic.

Vivement la suite parce qu'elle est vraiment bien partie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Tomcat_tv
Admire Catherine à la TV
Admire Catherine à la TV
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 32
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 05/02/2005

MessageSujet: Re: Espoir   Jeu 30 Juin - 20:12

14 :00
JAG HQ
Falls Church, Virginie



Quelques heures plus tard, Mac sortit de son bureau pour se détendre et se réapprovisionner en caféine. Elle fonça droit sur Harm qui sortait du sien dans le même but.


- Pardon, je ne vous avais pas vu.

- Ce n’est rien Mac.


Sa voix douce, masculine, remplie de chaleur lui faisait monter un frisson sur toute la colonne vertébrale. Il avait presque chuchoté mais ses mots lui parvinrent aisément et elle ne pouvait réprimer un sourire.


Ce qu’elle ressentait lorsqu’elle était près de lui était très spécial. Ce sentiment de plénitude et de bien être.
Il n’y a avait qu’en sa compagnie qu’elle se sentait autant en sécurité.
Il n’y a avait qu’en sa compagnie qu’elle ne se sentait plus seule au monde. Et pourtant, la plupart du temps, il fallait qu’elle occulte ses sentiments, qu’elle les enfouisse au plus profond d’elle-même pour se concentrer sur ses priorités.


Mais aujourd’hui, elle avait envie de se laisser envahir, elle en avait besoin. Quelques brefs instants qu’elle voulait s’accorder afin de recharger ses batteries en quelque sorte.
Alors elle ferma les yeux un instant et elle laissa pénétrer au plus profond de son être cette brise de fraîcheur que seul Harmon Rabb Junior pouvait lui apporter. Petit à petit , elle se sentait apaisée et sereine. La fatigue accumulée de ses insomnies s’était évanouie pour laisser place à ce sentiment de sécurité.


La tasse qu’elle tenait à la main alla se fracasser sur le sol stoppant net toute activité dans les bureaux du JAG. Quelques secondes plus tard, le noir complet se fit dans sa tête et soudain ses jambes ne la tenaient plus.


Elle s’était évanouie sur le sol !

Harm se précipita immédiatement près d’elle. Il prit son pouls et ordonna qu’on appelle une ambulance. Il savait qu’elle ne courrait aucun danger mais il ne voulait prendre aucun risque, et surtout, il voulait savoir ce qui avait causé cela.

A suivre ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: Espoir   Jeu 30 Juin - 23:17

Rhooooouuuuaaaahhhh je j'adore de trop et puis Mac qui s'évanoui et Harm inquiet, c'est ce que j'adore mdr

Viv'ment la suite, c'est trop bien et super bien écrit Wink

Merci de nous la faire partager

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sarah0076
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1029
Age : 34
Localisation : En cherchant bien vous devriez me trouver... A vous de jouer
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Espoir   Jeu 30 Juin - 23:48

Je veux la suite...................................


_________________
PROCHAINEMENT... Quand elle sera écrite... lol

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Espoir   Ven 1 Juil - 14:17

La suite, la suite, la suite !!!!!!

Super fic Tomcat_tv. J'adore

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Tomcat_tv
Admire Catherine à la TV
Admire Catherine à la TV
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 32
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 05/02/2005

MessageSujet: Re: Espoir   Sam 2 Juil - 4:07

50 min plus tard
National Naval Medical Center
Bethesda, Maryland



Harm attendait de plus en plus anxieux dans la salle d’attente de l’hôpital pendant que des examens étaient pratiqués sur Mac. Le général lui avait demandé de la suivre et de lui reporter la situation dès que possible.


Durant le trajet vers Bethesda, Mac avait vaguement repris conscience et avait murmuré son nom à plusieurs reprises :


- Harm … Harrmm ?


- Je suis là Mac, tout va bien se passer. On vous emmène à l’hôpital et …


Mais elle n’avait pas entendu la fin de sa phrase. Elle s’était encore évanouie.


Un médecin vint interrompre ses pensées, un homme d’une quarantaine d’années, assez petit avec les cheveux grisonnant. Il pouvait facilement rappeler un certain Capitaine de Corvette un peu gaffeur.


- Capitaine ! Vous êtes ici pour le Lieutenant Colonel Sarah Mackenzie ? demanda-t-il en vérifiant le nom de sa patiente dans le dossier qu’il tenait.

Harm se leva précipitamment de son siège à l’évocation du nom de Mac, ce qui lui provoqua un léger vertige.


- Oh ! Du calme Capitaine, je ne voudrais pas que vous fassiez comme votre … amie ?


- Oui, comment va-t-elle ? Qu’est-ce qui a provoqué ses malaises ? Est-ce que je peux la voir et est …


- Du calme, du calme ! Je ne peux pas répondre à tout à la fois, Capitaine ! Bon tout d’abord, j’ai besoin de savoir si elle a de la famille ?


- Non, enfin … la personne la plus proche d’elle a pour résidence principale la prison de Leavenworth donc on va dire non. Je suis en quelque sorte… enfin … je suis son meilleur ami et … je suis responsable de prendre une décision en cas de problèmes cliniques et …


- Ok, mais on ne va pas en arriver là ! Ne vous inquiétez pas, elle va bien ! Ses examens sont tous normaux, à part le fait qu’il lui manque un peu de fer et de potassium dans l’organisme mais rien qui ne la mette en danger … pour l’instant !


- Pour l’instant ? Qu’est-ce qui a provoqué cet évanouissement ?


- J’allais y venir. Un manque de sommeil.


- Quoi ?!?


- C’est un manque de sommeil qui a causé ses évanouissements. J’ai pu m’entretenir avec son psychothérapeute, le Capitaine McCool et elle m’a confirmé que le Colonel Mackenzie souffrait d’insomnies depuis plusieurs semaines !


- Son psy ?!?


- Oui. La solution serait de lui faire prendre des somnifères mais justement, cette solution a été écartée par le Dr McCool du fait des antécédents de dépendance de la patiente privilégiant ainsi la voie « diplomatique » comme on l’appelle ici.


- De toute évidence ça n’a pas marché alors est-ce qu’il y a une autre solution ?


- Aucune médicale en tout cas ! Je pense qu’il faut qu’elle prenne des vacances et qu’elle règle le ou les problèmes qui causent ces insomnies, et en tant qu’ami, vous êtes sûrement le mieux placé pour l’aider. D’une manière ou d’une autre, il faut qu’elle retrouve le sommeil car son organisme ne pourra pas supporter ça longtemps et la prochaine fois, les conséquences pourraient être plus grave qu’un simple évanouissement.



- Très bien, je vais faire de mon mieux.


- Nous allons la garder encore quelques heures. Vous pouvez aller la voir. Chambre 325. Je souhaite néanmoins la revoir dans une semaine pour refaire des analyses et voir l’évolution des choses et il est aussi recommandé qu’elle reprenne rendez-vous avec le Dr McCool. Il serait peut-être bien que vous assistiez à cette séance avec elle, ça pourrait peut-être l’aider.


- Merci Docteur.


- De rien. Faites- moi appeler si vous avez des questions !


- Très bien.


Harm était désorienté. En quelques minutes, il avait appris beaucoup de chose sur Mac. Et c’est maintenant qu’il prenait conscience qu’ils étaient presque des inconnus depuis quelques temps. Non, en fait depuis plus d’un an. Le Paraguay ! Il se sentait coupable de ne pas avoir compris qu’elle avait besoin d’aide. Il était tellement occupé ces derniers temps avec Mattie. Mais il fallait que les choses changent.S’il l’aidait, elle pourrait à son tour l’aider et ils pourraient travailler ensemble à reconstruire leur amitié et peut-être même construire plus. Il ne voulait pas abonner cet espoir qu’un jour ils seraient plus que des amis, bien plus que ça !


Avant d’aller la voir, il avait un coup de fil à passer. Non, pas un, mais deux. Autant faire d’une pierre deux coups.


- Quartier Maître Coates !


- Jen, c’est le Capitaine Rabb.


- Monsieur ! Alors comment va le Colonel ? Elle n’a rien de grave ?


- Ca va aller Jen.


Il ne voulait pas vraiment s’étendre sur le sujet pour le moment alors il resta le plus vague possible.


- J’ai une faveur à vous demander.


- Je vous écoute.


- Est-ce que vous pourriez aller au chevet de Mattie ce soir à ma place.


- Bien sur monsieur !


- S’il y a le moindre changement vous pourrez me prévenir sur mon portable.


- D’accord


- Merci beaucoup ! Et j’aurais besoin de parler au général !


- Je vous le passe tout de suite !


- Merci Jen !



15 :00
Bureau du Général
JAG HQ
Falls Church, Virginie



- Monsieur, le Capitaine Rabb sur la 1 !


- Merci Quartier Maître !


Le général Cresswell prit le combiné dans sa main et appuya rapidement sur la touche.


- Capitaine, j’espère que vous avez de bonnes nouvelles !


- Elle va bien, pour l’instant, monsieur, mais son médecin voudrait qu’elle se repose un peu. Elle manque de sommeil et elle a besoin de prendre quelques jours de vacances !


- Très bien, je peux lui accorder une semaine. Quant à vous, vous pouvez prendre le reste de la journée mais je vous attends Lundi à la première heure, Capitaine !


- A vos ordres, monsieur !


- A Lundi Capitaine !


Cela fait, il se dirigea vers la chambre de sa partenaire d’un pas rapide.


A suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Espoir   Sam 2 Juil - 10:04

J'adore cette partie, Harm inquiet pour sa belle .

Vivement la suivante

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
sarah0076
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1029
Age : 34
Localisation : En cherchant bien vous devriez me trouver... A vous de jouer
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Espoir   Sam 2 Juil - 12:37

A que rever de plus pour une petite pause entre 2 révisions...

J'adore trop torp cette fic. J'espère que Harm saura aider Mac, non je suis sure qu'il saura le faire. Il est trop mignon à s'inquiéter pour elle...

J'espère qu'on aura la suite bientot.

J'aurai une petite question tu as fini d'écrire la fic ou il te manque encore la suite et fin à écrire. Si elle est finie, combien pense tu qu'il va y avoir encore de parties ?

Voila en tout cas merci mille fois de partager ça avec nous.

_________________
PROCHAINEMENT... Quand elle sera écrite... lol

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomcat_tv
Admire Catherine à la TV
Admire Catherine à la TV
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 32
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 05/02/2005

MessageSujet: Re: Espoir   Sam 2 Juil - 16:15

J'ai finis de l'écrire et il reste 2 parties !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sarah0076
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1029
Age : 34
Localisation : En cherchant bien vous devriez me trouver... A vous de jouer
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Espoir   Sam 2 Juil - 21:10

Que 2 parties...

Ca veux dire que c'est bientot fini...

_________________
PROCHAINEMENT... Quand elle sera écrite... lol

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomcat_tv
Admire Catherine à la TV
Admire Catherine à la TV
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 32
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 05/02/2005

MessageSujet: Re: Espoir   Lun 4 Juil - 18:03

Bien alors voilà la suite. J'ai fait quelques modifications et des extensions donc en plus de cette partie, il en restera 3 dont une partie NC17!


19h36
Appartement de Mac
Georgetown



- Harm je peux marcher toute seule !


- Il y a quelques minutes encore vous ne sembliez pas pouvoir !


- C’est juste que je suis énormément fatiguée.


- Oui et j’imagine que passer le nuit à ranger mon appart n’a pas dû aider ! lança-t-il sur le ton de la moquerie


Mac lui lança un regard qui disait ‘je voulais seulement aider’ avec un timide sourire. Elle sortit ses clés, ouvrit la porte et s’engouffra dans son appartement suivi de près par Harm qui portait leur repas. Avant de rejoindre l’appartement de Mac, il s’était arrêté en route dans son restaurant préféré. Il voulait faire plaisir à son Marine en lui offrant pour dîner sa nourriture favorite !


- Je n’arrive toujours pas à croire que vous êtes rentré dans un Beltway Burger, Harm ! dit-t-elle de sa chambre alors qu’elle se changeait en une tenue plus confortable.


- Votre réputation va en prendre un coup ! Elle ne put s’empêcher de rigoler.


Elle décida d’aborder un sujet un peu plus sérieux


- Alors, Comment va Mattie ? Est-ce qu’il y a du changement ?


- Non, pas vraiment. Jen est avec elle en ce moment. Elle me préviendra si la situation change. Changeons de sujet, ce soir je veux passer un moment avec ma meilleure amie et la remercier.


- Avec des hamburgers et de la crème glacée ! fit-elle moqueuse.


- Eh ! Ne vous moquez pas ! Vous ne savez pas l’effort qu’il m’a fallu pour rentrer dans ce fast food, Mac !


- Désolée ! Sérieusement comment allez vous ?


- Ce serait plutôt à moi de poser la question ! C’est vous qui vous avez décidé de faire une sieste au milieu du bureau !


- Très drôle ! Mais ne vous inquiétez pas, ça passera ! Je voulais surtout savoir comment vous tenez le coup avec tout ce qui se passe avec Mattie !


- Je tiens le coup Mac. lança-t-il dans un soupir en s’asseyant sur le canapé. Mais ce n’est pas facile. Elle est tellement jeune ! Et en plus son père l’a encore abandonné.

- Quoi ?!?


- Il a recommencé à boire et il ne vient plus à l’hôpital. Il dit qu’il n’y a aucun espoir !


- Et vous le croyez ?


- Non, Mac, jamais, je sais qu’elle va finir par se réveiller, c’est juste une question de temps.


Quelques minutes de silence passèrent. Harm était encore stupéfait de la manière dont Mac avait réussi à renverser la situation en quelques secondes. Elle avait réussi à faire tourner la conversation sur lui. Mais quoi qu’il arrive, il fallait qu’il la fasse parler sur ses insomnies. Il décida de foncer directement sur le sujet sans diversion ou sens caché. Ca les changerait pour une fois d’avoir une conversation simple et sans détour.


- Mac, je veux que vous me parliez de vos insomnies.


- Nous y voilà !


- Je ne compte pas partir d’ici tant que vous ne m’en aurez pas parlé !


- Ok ! On peut en parler autour du repas ? Je suis affamée !


- Certaines choses ne changeront jamais !


Quelques minutes plus tard


Harm observait avec écoeurement sa partenaire manger goulûment son repas. Elle mâchouiller son met en arborant un sourire de satisfaction aux lèvres. Harm se demanda alors depuis combien de temps elle n’en avait pas manger, et même depuis combien de temps elle n’avait pas mangé, tout court. En y regardant de plus près, il se rendit compte qu’elle avait perdu beaucoup de poids ces derniers temps. Peut-être, que ses problèmes n’ont pas provoqué que des insomnies finalement.
Il posa sa fourchette en accompagnant son geste dans long soupir. C’était le moment de découvrir ce qui n’allait pas.


- Alors, dites moi ce qui ne va pas pour que vous n’en dormiez plus la nuit ? Vous faites des cauchemars ?


- Oui. Et je pense beaucoup. Un peu trop même.


- Et le fait de penser vous empêche de dormir ? Harm était un peu confus mais décida de l’écouter jusqu’au bout.


- Oui. Plus ou moins. En fait je pense à ma vie, à ce que j’avais prévu et qui n’est pas arrivé, à ce que je voulais et que je n’ai pas eu, au temps qui passe.


- C’est en rapport avec vos problèmes médicaux, Mac ?


- Y’a un peu de ça.


Harm poussa un léger soupir. De toute évidence, elle ne lâchera pas les réponses à ses questions aussi facilement qui le croyait. Elle restait vague et il allait falloir qui la pousse le plus possible. Après tout, c’était dans son propre intérêt.


- Ok, je sais ce que vous voulez, Mac. Une bonne carrière, un homme bien et plein de chaussures confortables. Dit-il naturellement. Au souvenir de cette conversation passée, Mac eut un sourire. Ils s’observèrent quelques secondes avant que Harm n’enchaîne sur un ton plus sérieux.


- Je sais aussi que vous avez toujours rêvé d’avoir des enfants et de ce fait les derniers évènements vous demande de remettre vos rêves en question, ou plutôt la réalisation de ces rêves.

Mac posa le reste de son Hamburger dans son assiette et fit mine de réfléchir. Dans sa tête, tout ce bouleversait. Il voulait qu’elle se confesse, qu’elle lui fasse part de ses doutes mais elle ne savait pas si elle était prête à lui dévoiler cette partie d’elle. La femme qui est en elle. Il l’a connais, c’est vrai, en tant que collègue de travail, que Marine mais en tant que femme, il n’avait fait qu’effleurait la surface. Ce soir il lui demandait de se mettre totalement à nue, de lui faire part de ses doutes et de ses peurs. Elle ne savait pas si elle était prête à ça et si, lui, l’était. Elle réfléchit encore quelques secondes avant de parler. Elle savait que de toute manière, il ne partirait pas avant qu’elle n’ait craché le morceau.


- C’est vrai, je voulais des enfants.


- Non, vous VOULEZ des enfants et vous en aurez Mac !


- Je veux des enfants mais pas juste des enfants, vous voyez, je veux qu’ils soient ma chair et mon sang, je veux pouvoir les sentir grandir dans mon ventre. Je ne dis pas que je ne pourrais pas aimer des enfants qui ne sont pas les miens parce ce que c’est faux, mais depuis des années j’ai rêvé d’avoir mes propres enfants et les ...

A suivre


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: Espoir   Lun 4 Juil - 19:23

et les votre????? pitié j'espère que c'est ça.

Vivemetn la suite, j'adore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
Tomcat_tv
Admire Catherine à la TV
Admire Catherine à la TV
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 32
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 05/02/2005

MessageSujet: Re: Espoir   Lun 4 Juil - 19:32

Allez une de plus, mais ce sera tout pour la journée!

-----------------------------------

Elle s’interrompit un moment. En réalité, ce dont elle avait toujours rêvé, du moins depuis 9 ans, c’est de porter ses enfants, à lui. Mais elle n’allait pas admettre cela. Pas pour le moment en tout cas.


- J’ai 38 ans, Harm, j’ai peut-être une bonne carrière, … et quelques chaussures confortables, mais je ne suis pas mariée, je n’ai pas d’enfants et ma maladie a totalement pourvu à ce que cela reste comme ça.


- Même si vous ne pouvez pas avoir d’enfants, et je dis bien, MÊME, je ne vois pas en quoi cela peut empêcher le fait que vous vous marierai un jour.


- Pourquoi un homme m’épouserait si je ne peux pas lui donner d’enfants ?


- Parce qu’il vous aime tout simplement.


- Mais moi, en toute conscience, je ne pourrais pas faire endurer ça à quelqu’un. Je ne pourrais pas lui demander de renoncer à avoir des enfants par amour pour moi.


Dans leurs esprits, leurs paroles faisaient référence à l’autre, mais aucun d’eux ne l’admettra à son partenaire. Il fallait encore résoudre beaucoup de non-dit, répondre à de nombreuses questions avant de faire de telles confidences. Mais ils sentaient bien que ce serait bientôt le cas et à ce moment là, il leur faudra du courage pour faire fasse à la peur qu’il les a, jusqu’ici, empêchée de dévoiler leur sentiments.


- Très bien admettons. Mais rien ne vous dit que vous n’aurez pas d’enfants. D’abord 4%, ce n’est pas 0, ensuite il y a plein de solutions et vous le savez. Je ne comprends pas pourquoi vous laissez tomber aussi facilement, Mac.


- Parce que je suis fatiguée de me battre. Et puis quand bien même il y a d’autre solution, c’est le temps qui va manquer.


- Alors je vais me battre à votre place. Je vous ai fais une promesse, vous vous souvenez, et je l’as tiendrais d’une manière ou d’une autre.


- Harm, je n’ai pas envie que vous perdiez votre temps à vous occupez de moi et à tenir vos promesses, vous avez déjà assez de problèmes sans que je vienne vous mettre mon fardeau sur le dos.


- Peut-être que ce n’est pas un fardeau pour moi, Mac, peut-être que c’est ce que je veux.


- Très bien, on verra.


Harm était vraiment décidé à faire que son amie puisse réaliser son rêve et ce n’est pas uniquement pour elle qu’il le ferait, car il n’y a rien au monde, qu’il ne souhaite plus, que d’avoir un enfant avec Mac.
Il décida de changer maintenant le sujet de la conversation. Il savait que tout ça n’était pas la seule raison de ses insomnies. Alors il allait creuser un peu plus.


- Bien, il y a autre chose qui vous tracasse, N’est-ce pas ? Vous m’avez dit tout à l’heure que vous faisiez des cauchemars. Je doute qu’ils soient à propos d’enfants.


- Sadik.


- Je m’en doutais.


- Je l’ai tué, Harm et même si en apparence je parais en paix avec ça, je ne le suis pas.


- Mac, c’était de la légitime défense. Il avait une arme. Il aurait pu vous tuer.


- Ca, c’est ce que le rapport dit.


- Comment ça ?


- Il n’avait pas d’arme quand je l’ai tué. Je l’ai tué de sang froid, Harm, et ce qui me pose un problème, c’est que je ne suis même pas désolée de l’avoir fait.


Harm digéra lentement ce qu’elle venait de dire. Il était très loin de s’imaginer l’ampleur du problème. Néanmoins, cela ne changeait pas sa vision des choses ou ses sentiments pour sa partenaire. Après tout, lui aussi avait tuer de sang froid, des centaines de personne en faite, et pourtant à cette pensée, il n’éprouvait aucun remord. Il servait son pays. Il suivait les ordres. Même si cela voulait dire larguer une bombe sur un bâtiment contenant des dizaines de gens.


- écoutez Mac, si j’avais été à votre place j’aurais probablement fais la même chose. C’était un terroriste et quoi qu’il arrive, le laisser en vie, c’était mettre en danger votre vie, et la sécurité de notre pays.


- Mais ce n’était pas à moi de rendre la justice. Le fait de le tuer est opposition avec mon métier, et toutes mes croyances. Cela va bientôt faire un an, mais parfois, je revis tout à travers mes cauchemars. Ils sont beaucoup moins fréquents au fil du temps et ils vont sûrement disparaître. Mais j’ai quand même un problème de conscience qui persiste.


- En tout cas, moi, j’ai la conviction que vous avez fait ce qu’il fallait. Et je sais que beaucoup de monde penserait comme moi. Quoi qu'il arrive Mac, je serai toujours là pour vous.


Quelques minutes de silence passèrent.


- Merci, Harm.


- Pourquoi ?


- De m’aider.


- De rien, c’est pour ça que les amis sont faits. Dit-il en reprenant la phrase qu’elle lui avait dite plus tôt dans la journée.


Ils passèrent le reste du repas à discuter plus en profondeur des problèmes de Mac. Sadik. Ses 4% de chance de concevoir. Ses petits amis du passé. Ses rêves et ses peurs. Elle se laissa aller à la confidence et il en faisait de même. Mais ils étaient encore très loin d’avoir passer en revue toutes leurs erreurs et leur non-dits. Le plus récent en date et sûrement aussi le plus important était le Paraguay ! Mais ils décidèrent d’un commun accord de s’arrêter là pour ce soir. Ils avaient déjà pas mal avancé.


- Bien, il est assez tard ! Vous devez être fatiguée !


- Oui mais je ne crois pas que j’arriverais à dormir de toute manière !


- Vous voulez que je reste ?


- Harm... fit-elle dans un soupir. Cela ne changera pas grand-chose !


- Alors faites le pour moi ! Peut-être que moi ça m’apaisera de savoir que vous n’êtes pas loin !


Elle le regarda surprise pendant un instant. Elle ne pouvait pas lui refuser ça.


- D’accord. Mais vous n’avez rien pour dormir...


- J’ai mon caleçon ! lança-t-il en soulevant les sourcils et en affichant un large sourire.


- Bien.


Mac se dirigea vers la salle de bain pour se mettre en pyjama. Quant à Harm, en quelques secondes il était en caleçon près à se glisser sous les draps lorsque Mac apparut :


- Qu’est-ce que vous faites ?


- Je me mets au lit Mac ! dit-il en joignant le geste à la parole


- Et moi je dors sur le canapé, c’est ça ?


- Non, à vrai dire, j’avais dans l’idée que vous viendriez vous blottir dans mes bras ! dit-il mi-sérieux, mi-amusé à la tête que faisait Mac.


- Prétentieux ! Murmura-t-elle


- Allez Mac ! dit-il en tapotant le place vide à côté de lui.


Elle céda finalement et prit place dans le lit, un peu mal à l’aise. Harm, moins timide que d’habitude, se rapprocha et la prit dans ses bras. Elle se tendit d’abord puis finit par se relaxer. Elle posa sa tête dans le creux de son épaule et son bras gauche en travers de son torse.
Ainsi installer, elle s’endormit rapidement d’un lourd sommeil amenant un sourire aux lèvres du Capitaine.



A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Espoir   Lun 4 Juil - 20:38

wow 2 suites en peu de temps.

J'ai adoré. Harm entrant dans le lit de Mac Au moins elle a réussi à s'endormir

Vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
gemmabell
Meilleur(e) Ami(e) de Catherine
Meilleur(e) Ami(e) de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 3116
Age : 28
Localisation : 29
Date d'inscription : 17/04/2005

MessageSujet: Re: Espoir   Mer 6 Juil - 1:40

Mais voilà la solution aix insomnies de Mac....... Harm dans son lit !!!! ah lala par contre je vais pas continuer comme ça parce que sinon ça va se finir en nc-17 (finou tu m'influences trop !!! mdr)

En tout cas c'est génial vivement la suite qu'on voit ce qui va arriver à nos deux chouchous !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macharm.skyblog.com/
Tomcat_tv
Admire Catherine à la TV
Admire Catherine à la TV
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 32
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 05/02/2005

MessageSujet: Re: Espoir   Mer 6 Juil - 22:01

Suite et fin. Attention partie NC17


Le Lendemain
10h36
Appartement de Mac
Georgetown



Harm était réveillé depuis un moment. Il l’observait. Elle avait l’air si paisible et elle était si belle. Ses pensées ne le surprenaient plus maintenant. Il avait enfin réalisé et admis que ses sentiments pour la femme qu’il tenait dans ses bras dépassaient de loin la simple amitié. Il avait mis du temps mais, cela fait, c’était déjà un pas dans la bonne direction. En revanche, il ne comprenait toujours pas comment ils en étaient arrivés là. Il avait espéré que les choses prennent une autre tournure. Mais, voilà, Webb et le Paraguay étaient arrivés et avec eux, ses espoirs s’étaient envolés.
Il sentit Mac s’étirer doucement contre lui. Il ne se souvenait pas d’avoir été aussi bien de toute sa vie. Il prit alors la décision qu’aujourd’hui il ferait avancer les choses quoi qu’il arrive. Il en avait marre d’attendre et de perdre un temps plus que précieux désormais.


- Bonjour, la belle au bois dormant !


- Ca fait de vous le prince charmant ! dit-elle encore endormie.


- J’aime bien cette idée !


- J’ai dormi longtemps !


- Disons que vous avez fait votre nuit. Il est 10h30 !


- 10h36 et 57 secondes !


Harm eut un petit rire


- Je me sens mieux, c’est la première fois depuis une éternité que je dors toute la nuit !


Mac était partie dans ses pensées. Elle essayait de se remémorer la dernière fois où elle s’était sentie aussi bien. Mais elle ne pouvait se rappeler aucun moment dans toute sa vie où elle avait éprouvé ce bien-être et cette sécurité qu’elle avait ressentit, blottit dans les bras du Capitaine.


- Mac ? Mac ? Vous vous êtes rendormie ?


- Non, Harm fit-elle encore songeuse. Son visage était illuminé par son magnifique sourire.


- A quoi pensez-vous ?


- A nous !


- « Nous » ?


- Oui


- Je croyais qu’il ne pouvait JAMAIS y avoir un « nous » ! Il avait décidé de tenter sa chance après tout c’est elle qui venait de lui tendre une perche alors pourquoi pas si accrocher.


‘ Voilà le sujet qui fâche ‘ pensa-t-elle


- J’ai menti.


- Pourquoi ?!


- J’étais en colère contre vous et je voulais plus au moins vous testez je crois …


- Mais pourquoi ?


- Quand vous êtes arrivé et que vous m’avez sauvé, à ce moment là, je n’attendais et n’avais besoin que d’une chose !



Un silence s’installa avant que Harm ne se décide enfin à poser la question


- Et quelle chose ?


- Que vous me preniez dans vos bras. Murmura-t-elle. Alors quand ce n’est pas arrivé, j’ai dit « jamais » pour vous rendre votre liberté et à la fois, j’avais espéré que cela vous feriez réagir et que vous vous seriez battu pour moi.


- Je suis désolé Mac


Un autre silence s’installa et Harm en profita pour repasser en revue toutes les conversations qu’ils avaient eues au Paraguay. Il compris soudain quelque chose


- C’est ça que vous vouliez dire quand vous m’avez expliquée que vous vous contentiez de peu de choses ?


- Oui. fit-elle dans un soupir.


- Je suis désolé.


- Vous l’avez déjà dit et puis j’ai aussi mes fautes.


- Mac, nous sommes amis depuis 9 ans maintenant et … je sais que je vous ai beaucoup blessé, pas intentionnellement et, … et vous m’avez aussi blessé mais nous avons toujours su nous pardonner. Je pense d’ailleurs que c’est ça qui fait que notre amitié soit si exceptionnelle et forte. C’est notre capacité à nous pardonner nos erreurs sans se juger ou nous en vouloir l’un, l’autre. Mac, nous avons perdu beaucoup de temps et je pense qu’il faudrait que l’on fasse le pas suivant, enfin si c’est ce que tu veux… Dit-il hésitant mais en la fixant droit dans les yeux.


Mac afficha en léger sourire en remarquant le changement qui s’était effectuer à l’instant. Lui, ne put s’empêcher de la serrer un peu plus contre lui.


- Harm, bien sur que c’est ce que je veux mais tu ne crois pas qu’il faudrait d’abord prendre le temps de reconstruire notre amitié ?


- Je ne crois pas que nous ayons le luxe d’attendre plus de temps Mac. Et puis j’ai confiance en nous. Je sais maintenant que l’on sera capable de reconstruire notre amitié tout en faisant évoluer notre relation vers un autre niveau. J’ai besoin de toi et quand Mattie ira mieux, j’aimerai que tu sois là avec nous.


- Je serais là. Je te le promets.


Ils se regardèrent tous les deux dans les yeux, un petit sourire aux lèvres. Lentement, ils réduisirent la distance qui les séparait. Leurs lèvres se touchèrent d’abord timidement, chacun cherchant à sentir chaque réaction de l’autre. Puis emportés par la passion qui les habitait depuis toutes ces années, le baiser devint lui aussi passionné et fougueux. Mac ouvrit ses lèvres, autorisant ainsi Harm à approfondir leur étreinte. Leurs langues se caressèrent sans retenue pendant que leurs mains respectives se baladaient avec tendresse sur le corps de l’autre. Le besoin d’air finit par les séparer.


Alors que leurs lèvres se reposaient, leurs mains, en revanche, ne restaient pas inactives. Celles de Harm passèrent sous le t-shirt de sa partenaire et remontèrent lentement sa colonne vertébrale provoquant ainsi un frisson chez la jeune femme. Elle poussa un léger gémissement qui ne fit qu’augmenter le désir du Capitaine.
Et pas que son désir d’ailleurs !
L’une de ses mains finit par capturer le sein droit de Mac, entraînant le durcissement de ses mamelons et déclenchant une autre série de gémissements.


Les mains de Sarah se baladaient avec plaisir sur le torse de son compagnon. Elle avait toujours rêvé de pouvoir toucher ses muscles fermes et rassurants. Une main descendit rapidement plus bas jusqu’à atteindre l’élastique du caleçon. Elle s’insinua à l’intérieur et le caressa sans retenue.


Harm avait du mal à respirer face au plaisir que lui infligeait sa partenaire et il ne put retenir des grognements de satisfaction. Reprenant plus ou moins ses esprits, il entreprit de dévêtir Mac de tous tissus encombrants. Il fit de même avec son caleçon et libéra ainsi son érection. Sarah décida de prendre les rênes et alla s’asseoir à califourchon sur son futur amant. Leurs lèvres se joignirent de nouveau pour un interminable baiser.



Harm bascula tout d’un coup et vint, à son tour, se positionner sur sa partenaire. Il emprisonna un de ses mamelons avec sa bouche faisant jouer sa langue sur tout son sein pendant qu’une de ses mains caressait l’autre.
Sarah pencha sa tête en arrière et ferma les yeux. Il en profita pour déposer de nombreux baisers sur son cou avant de reprendre possession de ses lèvres.


Leur exploration respective dura encore quelques minutes avant que, par un simple regard, Mac donna son accord pour commencer la phase ultime de leur union.


Il positionna son sexe à l’entrée du sien et lentement, il l’a pénétra, lui laissant le temps de s’accommoder à l’intrusion. Ils se regardèrent les yeux dans les yeux. Chacun commençant un mouvement de va et vient qui les amènerait vers le plaisir absolue. Seul le bruit de leur deux corps s’aimant passionnément et leurs gémissements respectifs remplissaient la pièce.

Le rythme s’accéléra à chaque seconde qui passait. Et dans une symbiose parfaite, ils finirent par atteindre l’orgasme ensemble.

Après quelques minutes de récupération destinées à reprendre leur souffle, les deux amants retrouvèrent la parole.




- Woaw ! fit Harm. Si c’est ce qui nous attend, il me tarde de recommencer !


- Mais j’espère bien recommencer bientôt, Flyboy ! dit-elle en traçant des petits cercles du bout des doigts sur son torse.


- Bien sur. Mais pas maintenant Mac, il faut…


- … que tu ailles voir Mattie, je sais.


- Tu veux bien venir avec moi ?


- Bien sur, je te suivrai jusqu’au bout du monde s’il le fallait Harm.


- Je sais. Et tu l’as déjà fait.


- C’est vrai !


- Tu sais quoi?


- Non.


- Je t'aime. Il ne fut même par surpris de la facilité par laquelle ces mots sortirent de sa bouche.


Mac était définitivement comblée après avoir entendu, de la part de l'homme qu'elle aime, les mots qu'elle avait toujours rêvé d'entendre. Il ne lui restait plus qu'une chose à faire.


- Je t'aime aussi, Harm.


Finalement, ils y étaient arrivés. Ils avaient mis du temps et ils auraient encore beaucoup d’épreuves à surmonter, mais ensemble, ils étaient décidés à former une famille et à tout faire pour vaincre chaque difficulté qui se présenterait sur leur chemin. Finalement, ni l’un ni l’autre n’avait perdu espoir, et avec une touche de courage ils avaient réussi à trouver le chemin l’un vers l’autre.


Fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gemmabell
Meilleur(e) Ami(e) de Catherine
Meilleur(e) Ami(e) de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 3116
Age : 28
Localisation : 29
Date d'inscription : 17/04/2005

MessageSujet: Re: Espoir   Mer 6 Juil - 22:20

AAAAAAAAAAAAAAAAA JADOREEEEEEEEEEE TROPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPP!!!!!
Oh et puis cette fin elle est ... woaw !!! comme dirai Harm!!!!
En tout cas !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macharm.skyblog.com/
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Espoir   Jeu 7 Juil - 10:12

Wow je ne trouve pas d'autres mots que J'adore ce que tu as écrit.

Ta fic était super et la fin WWWWWWWWWOOOOOOOOOOOOOWWWWWWWWWWW


En tout cas

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
melo
Tétine de Gemma
Tétine de Gemma
avatar

Nombre de messages : 288
Localisation : Belgique (Partie en vacance avec Gemma, je la babysit)
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Re: Espoir   Jeu 7 Juil - 14:15

AHH JAI ADORER!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Je sui fan! ces trop trop beau!! Et quele fin!! mdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
CHAPEAU!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: Espoir   Jeu 7 Juil - 22:06

j'ai adoré, bein sur j'ai sauté le passage NC17, eh oui encore un peu de temps....

Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Espoir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Espoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Gavalda, Anna] 35 kilos d'espoir
» Vers l'espoir d'une vie nouvelle...
» une lueur d'espoir
» Bougie Espoir 2010
» Médaille d'Amour espoir et bonheur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: ARCHIVAGE :: Fanfictions :: Fanfictions terminées-
Sauter vers: