CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 PRISE D'OTAGE [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gemmabell
Meilleur(e) Ami(e) de Catherine
Meilleur(e) Ami(e) de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 3116
Age : 29
Localisation : 29
Date d'inscription : 17/04/2005

MessageSujet: PRISE D'OTAGE [terminée]   Ven 8 Juil - 2:07

Vous savez quoi ??????
J'en ai encore trouvé une !!!!!!!!!!!!!! Bon j'étais toujours jeune quand j'ai écrit ça mais je pense que le style d'écriture de celle-là est moins pire que l'autre enfin à vous de juger!!!!!!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

PRISE D'OTAGE


Un matin, Harm et Mac arrivent au JAG en retard, et prennent l’ascenseur ensemble. Ils conviennent alors d’un rendez-vous chez Harm après leur journée qui, à tous les deux, leur semble avoir très mal commencé. Harm dit que son réveil n’a pas sonné mais qu’il s’est quand même réveillé à temps pour ne pas se mettre trop en retard, et Mac lui dit qu’elle est, elle, tombé au milieu d’un énorme embouteillage causé par un accident. Ils arrivent dans le bureau de l’Amiral avec dix minutes de retard et Sturgis est déjà là. L’Amiral leur demande ce qu’ils ont fait pour arriver en retard et ensemble, ce à quoi Sturgis fait un grand sourire à Harm l’air de dire « ah enfin vous l’avez fait ! C’est là que Harm dit à l’Amiral qu’il a eu une panne de réveil et Mac qu’il y avait des embouteillages. L’Amiral répond « Oui, bien sûr !! » Ce qui fait à nouveau sourire Sturgis et ne fait qu’embrouiller Harm et Mac.
Ils s’installent tous les deux et l’Amiral leur répartie les tâches.
Mac et Harm sont chargés de défendre un Sergent des Marines accusé de délit de fuite et Sturgis secondé de Manetti de l’accusation, ce qui fait sourire Harm car Sturgis n’a jamais fait équipe avec Tracy. Ils sortent tous les trois du bureau et Sturgis va rejoindre Manetti tandis que Sarah et Harmon vont dans le bureau de ce dernier et commencent à discuter de ce qui s’est passé quand ils sont arrivés dans le bureau de l’Amiral et ils en déduisent que Sturgis et l’Amiral croient que Harm et Mac ont couchés ensemble. Harm se lève de son fauteuil et commence à aller en direction de la porte en disant qu’il va étrangler Sturgis, mais Mac qui est plus près de la porte que lui se met en travers en lui disant de les laisser croire ce qu’ils veulent en rajoutant qu’ils ont du travail. Harm dit qu’elle a raison et que de toute façon ils sont adultes et qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent. Mac sourit et commence à parler de l’affaire.
Après un quart d’heure de discussion ils trouvent une anormalité dans le dossier; comment ce Sergent a-t-il pu se trouver à deux endroits à la fois à une minute d’intervalle? Il se serait trouvé à un endroit et une minute plus tard quinze kilomètres plus loin. Ils décident d’aller voir l’Amiral mais Tiner leur dit qu’il est partit et qu’il sera de retour dans une petite dizaine de minutes. Harm et Mac décident de l’attendre dans son bureau. Mais au bout d’un quart d’heure l’Amiral n’est toujours pas là ils décident de retourner dans le bureau de Harm mais au moment où ils se lèvent la porte s’ouvre et ils croient que c’est l’Amiral mais c’est en fait un homme qu’ils n’ont jamais vu, ils demandent où est l’Amiral et l’homme leur répond que c’est le moindre de leurs soucis. C’est là que l’homme sort un 9mm et dit à Harm et Mac de lever les mains bien hautes qu’il puisse les voir. L’homme leur dit qu’ils ne se seraient pas trouver dans cette situation aujourd’hui s’ils ne l’avaient pas condamné à cinq ans d’emprisonnement. Mac lui demande doucement son nom et il répond qu’il le leur donnera seulement après avoir récupérer son honneur et les cinq ans de sa vie qu’il a passé en prison.

Harm et Mac sont donc pris en otage dans le bureau de l’Amiral par l’homme, tout juste sortie de prison. Harm essaye de le calmer et lui dit que tout va s’arranger mais qu’il doit poser son arme d’abord. Pris d’une soudaine colère l’homme pointe son arme en direction de Mac, elle essaye de le calmer, mais ça ne réussit pas mieux qu’avec Harm et la situation ne fait qu’empirer, l’homme en vient bientôt à appuyer sur la détente et Harm se jette sur Mac pour l’écarter de la trajectoire de la balle. Profitant de la confusion de l’homme, Mac le désarme et le maîtrise. L’homme étant inconscient, Mac en profite pour voir ce que fait Harm et elle se rend très vite compte qu’il a été touché, sans prendre le temps de comprendre Mac saisit le téléphone et appelle immédiatement une ambulance. L’équipe du JAG, ayant entendu le coup de feu, s’est précipité dans le bureau de l’Amiral et avant de comprendre quoique ce soit, découvre l’homme inconscient allongé par terre et Mac, du sang sur les mains derrière le bureau de l’Amiral, le téléphone dans les mains, complètement paniquée, avant de comprendre que c’est Harm qui a été touché et que le sang sur les mains de Mac n’est pas celui de l’homme mais de Harm.
Mac essaie de stopper l’hémorragie dont Harm est victime ; l’homme l’a touché au côté droit ; après avoir dépasser le stade de la panique et du chagrin Mac atteint le sommet de sa colère et essaie de se jeter sur l’homme pour le tuer, mais l’Amiral, qui est arrivé entre temps, l’en empêche et l’arrivée des ambulances atténue très légèrement sa colère. Ils évacuent Harm en urgence, et Mac, malgré les conseils de l’Amiral pour ne pas y aller, part avec eux.
Arrivée à l’hôpital, Mac est immédiatement conduit dans une salle d’attente par une infirmière, pendant que Harm est envoyé au bloc. En attendant, Mac tourne en rond dans la salle d’attente et une autre infirmière vient la voir pour lui demander si elle est une parente, ce à quoi elle répond, après un moment d’attente, qu’elle est sa fiancée, car sinon ils ne lui diront rien.

Après le départ de l’infirmière, Mac se décide enfin à s’asseoir et se remémore tout ce qu’elle a vécu avec Harm, leur rencontre, la fois où elle est allée dans la chambre de Harm pour lui demander si le Caporal Cordoba pouvait les accompagner, quand il l’a prise pour Diane, sa soirée de fiançailles avec l’autre …… bip, et enfin à Noël en partant pour la messe de minuit chez Bud et Harriet, tout ce qui leur est arrivé depuis qu’ils se connaissent ressurgit plus clair qu’avant dans la mémoire de Mac. Soudain, perdue au milieu de ses pensées, elle entend la voix de Sturgis qui l’appelle, elle revient soudain à la réalité et il lui demande comment va Harm. Elle répond qu’on ne lui a rien dit et qu’elle sait juste qu’il est au bloc opératoire. Quant, après quelques minutes de silence, une conversation qu’elle avait eue avec Sturgis au sujet de sa relation avec Harm lui revient en mémoire, puis elle demande à Sturgis s’il a parlé de ça avec Harm, il répond que non. Mac se met à pleurer et Sturgis essaie de la consoler mais ça n’arrange rien, elle dit qu’elle a déjà failli perdre Bud mais que si elle perdait Harm elle ne le supporterai pas.

Après un long moment, une infirmière arrive et dit à Mac qu'ils ont réussit à le sauver, qu’il est toujours inconscient mais qu’il va beaucoup mieux qu’a son arrivée. Mac lui demande si elle peut le voir et l’infirmière répond que oui mais seulement une personne. Sturgis lui dit d’aller le voir immédiatement. Une fois arrivée dans la chambre de Harm, Mac demande à l’infirmière si elle peut la laisser seule avec lui. L’infirmière sort, Mac prend la main de Harm, la met contre sa joue et se met à pleurer. Soudain la porte s’ouvre, Sturgis se tient dans l’embrasure de la porte et là Mac se rend compte qu’elle s’est endormie, mais elle tient toujours la main de Harm, Mac demande à Sturgis quelle heure il est et Sturgis lui répond que ça fait deux heures qu’elle est avec Harm et qu’elle devrai rentrer se reposer, mais elle lui répond qu’elle ne partira qu’avec Harm. A ce moment-là l’Amiral arrive et voit Mac, qui tient toujours la main de Harm. En voyant l’Amiral poser le regard sur Harm puis sur elle et enfin sur leurs mains l’une dans l’autre, Mac lâche la main de Harm. L’Amiral s’approche de Harm et Mac lui dit qu’il est toujours inconscient mais qu’il est tiré d’affaire. Après quelques minutes, l’Amiral sort et demande à Sturgis de le suivre. Mac les voit discuter à travers la vitre en la regardant et elle se doute que l’Amiral est en train de demander à Sturgis depuis combien de temps elle est là ; au bout de deux minutes, ils reviennent dans la chambre et Mac leur dit tout de suite qu’elle ne laissera pas Harm, l’Amiral essaye tout de même de la raisonner mais rien à faire, elle ne veut pas partir. L’Amiral lui répond qu’il s’en doutait et dit à Mac de les prévenir dès qu’il y a du nouveau. Une fois que Sturgis et l’Amiral furent sortis de la chambre Mac reprend la main de Harm, s’approche de lui et lui murmure à l’oreille qu’il ne doit pas, il ne peut pas mourir, elle n’a pas eu le temps de lui montrer clairement ce qu’elle ressentait. Puis, après quelques secondes, elle lui murmure : « je t’aime Harmon Rabb Jr. »et elle l’embrasse sur la joue, ensuite elle pose la tête sur son torse et a les larmes aux yeux. Après deux ou trois minutes Mac sent la main de Harm bouger, comme elle la tient toujours, elle relève la tête et voit Harm ouvrir les yeux, elle le sert dans ses bras, lui dit qu’il n’a plus intérêt à lui faire une frayeur pareille durant le restant de ses jours. Elle appelle une infirmière, et le temps qu’elle arrive, Mac retourne auprès de Harm, il lui prend la main et lui dit qu’il l’aime, elle s’approche de lui pour l’embrasser mais à ce moment précis, l’infirmière arrive interrompant son geste et lui sourit. L’infirmière l’examine et lui dit que tout va bien mais qu’il va rester en observation pendant une bonne semaine.
Pendant ce temps, Mac tient sa promesse et va appeler l’Amiral, ensuite elle retourne auprès de Harm après que l’infirmière soit partie et prend Harm dans ses bras. Elle lui dit que cette fois elle a cru qu’il allait vraiment y rester et elle le remercie de lui avoir sauver la vie à nouveau puis se met à pleurer en disant que c’est de sa faute s’il a été blessé. Harm la console en lui disant que c’est terminé et que maintenant il va mieux, que tout ce qui s’est passé n’est pas de sa faute mais celle de l’homme qui les a pris en otage. Puis tout lui revient à la mémoire, et il demande à Mac depuis combien de temps il est inconscient. Elle lui répond que ça fait deux jours. C’est alors que l’Amiral arrive, accompagné de Sturgis, Bud et Harriet. Mac qui tenait toujours la main de Harm ne la lâche pas cette fois et reste près de lui pendant que les autres le salue. Ils sont tous très heureux de voir Harm en bonne santé.

La veille de sa sortie de l’hôpital, Harm demande à Mac si elle peut le ramener chez lui, Mac répond que oui et le lendemain elle vient le chercher. Harm qui a toujours une douleur à l’endroit où la balle lui a transpercé le côté droit, a un peu de mal à marcher et Mac l’aide. Arriver chez Harm, Mac le conduit jusqu’au canapé, va déposé ses affaires dans sa chambre et lui dit qu’elle va s’occuper de tout et qu’il ne doit pas s’en faire. Harm répond que oui et qu’il serai ravi de voir Mac être au petit soin pour lui, ce à quoi Mac répond qu’il peut toujours rêver, elle va s’occuper de tout, pas de lui, ce qui n’est bien sûr que de l’ironie pour ne pas que Harm croit que Mac va être sa bonne, elle va juste prendre soin de lui. Harm dit à Mac que ce n’est pas la peine de s’occuper de lui, qu’il va très bien et qu’elle n’est pas obligée de rester et qu’elle devrai rentrer chez elle se reposer. Mac ne répond rien. Il se lève, difficilement, mais il se demande pourquoi Mac ne répond pas et surtout pourquoi ne revient-elle pas de sa chambre. Il va jusqu’aux marches et découvre Mac assise au pied de son lit en train de pleurer, il la prend dans ses bras et lui demande ce qu’elle a, elle répond que cette fois encore, elle a vraiment cru qu’il allait y laisser sa vie tout ça pour l’avoir sauver d’un dégénéré tout droit sorti de prison. Harm répond que les amis sont faits pour ça et que s’il ne l’avait pas sauver ce serai peut-être lui qui serai en train de pleurer parce qu’elle serai peut-être morte, ce à quoi Mac répond qu’elle aurai préférer que ce soit elle qui soit toucher plutôt que lui sur cette dernière phrase Harm l’embrasse. Mac, étonnée, lui demande pourquoi il a fait ça et il répond que si elle était morte il n’aurai jamais pu le faire et continu en disant qu’il ne veut plus jamais la perdre. Il la reprend dans ses bras et lui murmure à l’oreille qu’il l’aime, que ses sentiments envers elle ne pourront jamais changer, qu’il l’aimera jusqu’à la fin de ses jours et qu’il préfèrerai mourir plutôt que de la perdre.

FIN

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Allez j'arrête de vous embêter avec mes petites fics retrouvées même si je crois qu'ils m'en reste quelques-une........

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macharm.skyblog.com/
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: PRISE D'OTAGE [terminée]   Ven 8 Juil - 10:23

va y mets en d'autre car elle est super, si elle sont dans le même style c'est génial
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 39
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: PRISE D'OTAGE [terminée]   Ven 8 Juil - 10:27

C'était une très belle fic J'adore et la fin est toute mimi

En tout cas, continue à nous retrouver tes fics car elles sont supers

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PRISE D'OTAGE [terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
PRISE D'OTAGE [terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: ARCHIVAGE :: Fanfictions :: Fanfictions terminées-
Sauter vers: