CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tout à une fin spoiler[terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AnneSoMac
Connaissance de Catherine
Connaissance de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 996
Age : 30
Localisation : Avec Catherine Bell!! Merci ma Gazelle!
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Tout à une fin spoiler[terminée]   Sam 17 Sep - 13:16

ATTENTION CETTE FIC EST SPOILER!!
Voici une autre fic, shipper évidemment
Je remercie Didine pour la relecture et tous ses conseils.

Tout à une fin.



Mac était rentrée plus tôt du bureau aujourd’hui, elle se sentait incapable de rester là-bas et de faire semblant d’être heureuse. Une douleur intense à l’intérieur d’elle même lui coupait le souffle. Elle avait mal à un point qu’il lui était devenu impossible de prononcer un seul mot lorsque l’annonce avait été faite. Elle ne savait pas vraiment comment réagir. Certes elle savait d’où provenait cette douleur mais n’avait aucune idée de comment l’arrêter, ni même si cette douleur allait cesser un jour. En rentrant Mac s’était précipitée sous la douche avec l’espoir que l’eau chaude allait lui faire oublier quelques instants cette nouvelle qui lui paraissait encore inconcevable.
Mais non, au bout d’une heure elle ressorti puis s’installa sur son sofa lorsque trois coups furent frapper à la porte.

Harm : Salut !
Mac : Salut !

Harm pénétra dans l’appartement avec un air tout aussi triste que celui de Mac.

Ils se regardèrent un instant sans rien dire, puis Harm prit la parole :

Harm : Alors San Diego et Londres.

Mac cru un instant qu’elle allait cesser de respirer pour de bon, les mots qu’elle n’arrivait toujours pas à digérer, ceux qui étaient à l’origine de cette douleur étaient donc bien réels, puisque Harm venait de les lui rappeler. Comme en écho à ce qu’il venait de dire Mac répéta ces mots dans un souffle :

Mac : Oui, San Diego et Londres. Puis essayant de reprendre le dessus elle continua :
Félicitations !
Harm : Je vous les retourne, félicitations à vous aussi !

Tous deux essayaient de sourire mais la tristesse était bien trop présente et se faisait ressentir dans l’atmosphère autour d’eux.

Harm : Je dois avouer que je suis un peu perdu.
Mac : Oui, moi aussi, c’est une telle opportunité mais…
Harm : …nous serons si éloignés.

Mac avait du mal à croire que Harm venait de dire cela et que surtout il venait d’exprimer ce qu’elle ressent au fond d’elle.

Mac : Beaucoup trop à mon goût.
Harm: Pour moi aussi. Qu’allons nous faire ?
Mac : Je ne sais pas… parler me semble être une bonne chose.
Harm : Oui. Mais nous avons essayé de parler de nombreuses fois durant ces neuf ans et cela n’a mené nulle part.
Mac : C’est sûre mais vous vous souvenez vous devenez excellent lorsque j’ai un pied dehors.

Et là nous sommes tous les deux avec un pied à l’extérieur donc je pense que ça mènera quelque part, de toute façon il le faut.

Harm sourit à la petite référence de Mac.

Harm : Il est évident qu’il faut que cette discussion aboutisse à quelque chose… mais… même si cela doit nous séparer ?

Mac senti que Harm avait dit cette dernière phrase avec une pointe de crainte, la même qui lui comprimait l’estomac.

Mac : Nous sommes obligés d’aboutir à quelque chose, parce que je ne voudrai pas partir en ayant laissé tous ces non-dits entre nous. Donc c’est le moment d’être totalement franc l’un envers l’autre.
Harm: D’accord… Je propose de me lancer. Harm avait dit cela avec un sourire timide.

Mac le lui rendit.

Mac: Si vous voulez, allez-y. Harm alla s’asseoir sur le sofa suivi de Mac.
Harm : Vous savez lorsque vous déménagez et que vous allez dans un autre pays, en temps normal vous êtes excité, vous ne tenez plus en place et vous vous imaginez de nombreux scénarios sur ce qu’il va vous arriver et les personnes que vous allez rencontrer. Et bien moi je n’y arrive pas. Certes cela ne fait que deux heures que je sais que je suis muté à Londres, mais je n’y arrive pas et pourtant en deux heures on a le temps de s’imaginer de nombreuses choses. Mais pour l’instant il m’est impossible de le faire parce que je viens de passer deux heures à m’imaginer non pas ma nouvelle vie mais plutôt comment je vais faire pour…

Voyant qu’ Harm avait du mal à continuer Mac lui posa une main sur le genou comme pour l’encourager à finir sa phrase. Harm mit la sienne sur celle de Mac et dit:

Harm : …je me suis imaginé comment j’allais faire pour vivre sans vous, et je n’ai pas réussi.

Mac ne réalisait pas ce qu’elle venait d’entendre, elle sentait que les larmes commençaient à lui piquer les yeux, elle toussota pour se donner de la constance.

Mac : Depuis que le général nous a annoncé cette nouvelle je n’arrive pas à réagir, et pourtant je me dit que je devrai être heureuse puisque je viens d’avoir une promotion, ce pour quoi je me suis battue pendant toutes ces années, mais… mais rien n’y fait je n’arrive pas à sauter de joie parce que cette promotion je ne peux pas l’accueillir comme une source de bonheur puisque cela signifie que je devrai vivre loin de vous et ça je ne peux m’y résoudre.

Harm leva sa main libre pour caresser la joue de Mac, celle-ci ferma les yeux lorsqu’elle sentit la douce chaleur procurée par le contact de la main de Harm sur sa peau. Mac ouvrit de nouveau les yeux, puis tous les deux se rapprochèrent davantage, leurs respirations se faisaient de plus en plus courte, jusqu’à ce que leurs lèvres se rencontrent dans un tendre et doux baiser si important à leurs yeux. A ce contact des milliers de frissons les traversèrent de part en part. Au bout d’un moment ils se détachèrent l’un de l’autre. La main de Mac toujours dans celle de Harm.

Ensuite pour ne pas briser la magie du moment ils se regardèrent droit dans les yeux pendant un certain temps, durant lequel les mots n’étaient pas nécessaires pour exprimer ce que ce baiser signifiait pour chacun d’eux. Puis Harm brisa ce silence langoureux.

Harm : Je sais que j’ai fait beaucoup d’erreurs en ce qui nous concerne et je m’en veux terriblement, parce que je ne pense pas que nous en serions là si j’avais agit autrement à Sydney par exemple.
Mac : Ecoute Harm, certes je t’en ai voulu de m’avoir repoussé sur le ferry, mais moi aussi je suis fautive. Tu m’avais demandé de t’attendre et je ne l’ai pas fait au lieu de cela je me suis jetée dans les bras de Mic. Tout comme avec Clay, je n’ai pas réfléchi, à ces moments là je me disais que tu ne voulais pas de moi et que cela ne servirait à rien que je t’attende puisque jamais tu ne changerais d’avis à mon propos. J’ai toujours eu l’impression que pour toi, je n’étais que ta collègue, ta meilleure amie mais rien d’autre. Alors que moi ça fait longtemps que je ne te vois plus simplement comme mon meilleur ami.
Harm : C’est sur ce point que je m’en veux parce que je n’ai jamais su te faire comprendre la place que tu as dans mon cœur. Au début je ne le pouvais pas parce que je me disais que je voyais Diane à travers toi. Mais je me suis aperçu que non, et là j’ai en quelque sorte paniqué, parce que pour la première fois de ma vie je perdais le contrôle de mes sentiments, et enfin quelqu’un devenait plus important pour moi que tout le reste, plus important que ma propre vie. Mac, beaucoup de choses sont incertaines dans ce monde, mais je peux te dire que ce dont moi je suis sûr et certain c’est que je t’aime. Je t’aime plus que tu ne peux l’imaginer, tu es ma moitié, la femme de ma vie, celle avec qui je veux vivre jusqu’à la fin de mes jours. Tu es ma plus belle rencontre sur cette terre et chaque jour je m’aperçois que je suis l’homme le plus chanceux et le plus heureux du monde parce que je t’ai dans ma vie.
Les mots se percutèrent dans la tête de Mac, elle n’arrivait pas à croire qu’Harm venait de lui dire tout cela.

Il lui était devenu impossible de retenir ses larmes, ne pouvant dire quoique ce soit Mac embrassa Harm de la plus tendre des manières, faisant passer à travers ce baiser tout l’amour qu’elle ressent à son égard, lui montrant par l’intermédiaire de ce baiser que ce qu’elle ressent est exceptionnel et unique.

Puis elle s’écarta doucement de Harm encore enivré par ce magnifique baiser.

Mac : Je t’aime plus que tout Harm, tu es unique pour moi. Je n’ai jamais éprouvé un tel sentiment auparavant, et je me croyais incapable d’aimer à ce point. Mais il s’agit de toi, l’homme le plus merveilleux que je n’ai jamais rencontré. Je t’aime tellement que cet amour me fait vivre et avancer dans la vie. Au début cela m’effrayais un peu car je ne voulais pas dépendre de quelqu’un comme ça, mais je me suis aperçue que mon cœur t’appartient et que quoique je fasse je ne pourrais jamais renier cet amour parce qu’il est ma vie, tu es ma vie Harm. Je t’aime et jamais je ne pourrais aimer quelqu’un d’autre.

Suite à ces mots Harm était ému, enfin leurs timing étaient parfaits, enfin ils avaient réussi à s’avouer l’un l’autre l’amour qu’ils se portent, puis ils s’embrassèrent, tendre au départ le baiser se transforma en un brasier qu’ils ne pouvaient, ni ne voulaient en aucun cas éteindre.
Une explosion d’émotions jaillissait de leurs deux corps, toute cette frustration et cette retenue des neuf dernières années passaient à travers ce baiser.
La nuque, le dos, la taille, les hanches, le ventre… les mains de Harm n’oubliaient aucune parcelle du corps de Mac. Celle-ci se sentait faiblir sous ses caresses qui la consumaient petit à petit. Le désir croissait de plus en plus emmenant Harm et Mac vers d’autres cieux, les amenant dans une bulle bien à eux où rien d’autre ne compte à part l’envie de ne faire plus qu’un.
La chemise de Harm trouva vite une place sur le sol ainsi que le t-shirt de Mac.
Mac interrompit quelques instants ce moment magique pour diriger Harm vers sa chambre, afin d’assouvir tous leurs désirs et d’être en parfaite harmonie avec leur cœur et leur âme.

Le lendemain matin

Mac dormait paisiblement dans les bras de l’homme qui venait de lui faire l’amour avec une telle tendresse, qu’elle aurait tout donné pour que ce moment ne finisse jamais. Pour la première fois de sa vie elle avait été totalement comblée, Harm était à l’écoute du moindre de ses désirs, la faisant chavirer vers un monde de plaisir, de joie et de bonheur intense. Il l’avait mené avec délicatesse, tendresse et amour vers le chemin vertigineux de l’extase.

Mac savait depuis toujours que la première fois qu’elle ferait l’amour avec Harm, cela serait splendide mais là elle était bien loin de ce qu’elle avait imaginé. C’était parfait, jamais elle n’oublierait ce moment.

Et là Harm était en train de lui offrir le plus doux des réveils, il lui caressait le dos et l’embrassa tendrement sur le front. Mac ouvrit les yeux.

Mac : Bonjour ! Lui dit- elle avec un sourire radieux sur les lèvres.

Harm lui rendant son sourire : Bonjour ! Ca va ?

Mac : Oh que oui !!!Et toi ?
Harm : Je vais très bien, je dirais même très, très bien.

Sur ce il l’embrassa avec une ferveur qui en ferait craquer plus d’une (vivivi !!!)

Après ce fougueux baiser Mac redevint sérieuse.

Mac : Qu’est-ce que l’on va faire maintenant ?
Harm : Je ne sais pas… mais une chose dont je suis sûr c’est qu’après ce qu’il vient de se passer je ne veux plus jamais te quitter. Je t’aime Mac et il faut que l’on trouve une solution parce que maintenant que j’ai réussi à te dire ces trois mots, je ne compte plus jamais être loin de toi.
Mac : Moi non plus je ne veux pas que l’on soit séparés, je ne le supporterai pas.
Harm : Et si on laissait faire le destin.
Mac : C’est-à-dire ?
Harm : Tu es bien d’ accord avec moi que si l’on veut vivre ensemble il faut que l’un deux nous deux quitte sa carrière.
Mac : Oui.
Harm : Donc je propose que l’on tire à pile ou face. Car si on laisse le destin décider de cela au moins on ne pourra pas en vouloir à l’autre de ne pas avoir quitter sa carrière.
Mac : Mais je vois que vous avez toujours l’esprit pratique Capitaine.

Mac avait dit cela en se positionnant sur Harm qui n’était pas mécontent de la tournure des événements.
Harm caressait le dos de Mac puis ses hanches.

Harm : Et oui colonel vous ne pouvez pas vous passer de moi parce que je suis très utile.

Mac et Harm rigolèrent. Puis le plaisir et l’envie reprirent le dessus, permettant ainsi à nos deux amoureux de voler vers d’autres cieux où il n’ y aurait plus qu’eux.

L’amour leur donnant ainsi des ailes, celles que tout le monde cherche, les ailes du bonheur et de l’amour pur et sincère.

Ainsi le destin allait en décider San Diego ou Londres ?


FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: Tout à une fin spoiler[terminée]   Sam 17 Sep - 13:48

Outin ben je dois dire que si on avait eu une fin comme tel ce serait peine perdu de vouloir m'en remettre lol
Elle est magnifique, trop bien écrit, génialeeeee
Un réel plaisir que de la lire, et ils sont trop choupi
Merci pour ce moment de pur bonheur
Une autre ?

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 39
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Tout à une fin spoiler[terminée]   Sam 17 Sep - 14:01

Super ta fic J'ai beaucoup aimé.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
didine
Crayon machouillé de Catherine
Crayon machouillé de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 191
Age : 38
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: Re: Tout à une fin spoiler[terminée]   Sam 17 Sep - 14:03

De rien, ce fut un plaisir, juste un souci d'envoi mes pensées dérivant ailleurs.

Je te l'ai dit, je l'adore. Et j'attends la prochaine, avec un je peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://djeaddict.bb-fr.com
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: Tout à une fin spoiler[terminée]   Sam 17 Sep - 14:35

Juste avant de partir, une petite fic so Shippy so mimi comme ça!!! Rooo comme j'adore de trop làààà

Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii et bravo c'était encore tout bon pr nos petits coeurs de shippers!!!

_________________

You smile and you make my life complete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitchounette
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 235
Age : 32
Localisation : Blois ou bien dans les bras de DJE... eh oui moi aussi!!
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: Tout à une fin spoiler[terminée]   Sam 17 Sep - 16:54

super fic merci et bravo! une autre pour bientôt?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shippers-forum.bbactif.com
lilyrose
Chaussette de Gemma
Chaussette de Gemma
avatar

Nombre de messages : 153
Localisation : dans les bras de mon chevalier servant...
Date d'inscription : 18/08/2005

MessageSujet: Re: Tout à une fin spoiler[terminée]   Sam 17 Sep - 18:41



c'est tout simplement génial
a quand ta prochaine fic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnneSoMac
Connaissance de Catherine
Connaissance de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 996
Age : 30
Localisation : Avec Catherine Bell!! Merci ma Gazelle!
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: Tout à une fin spoiler[terminée]   Sam 17 Sep - 21:00

Merci beaucoup!
Pour la prochaine fic je ne sais pas encore quand elle sera finie mais vous le saurez.
Et il y aura pitêtre un JE pour certaines personnes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
math42
Mouchoir usagé de Catherine
Mouchoir usagé de Catherine
avatar

Nombre de messages : 128
Localisation : humm In my dream!!
Date d'inscription : 20/01/2005

MessageSujet: Re: Tout à une fin spoiler[terminée]   Dim 25 Sep - 16:00

Cette fic est sympa comme tout, une bonne dose de shipperisme ds ce monde ca remet d'attaque looool.
Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout à une fin spoiler[terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout à une fin spoiler[terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CM Punk surprend tout le monde ! (Spoiler Over The Limit)
» [Fottorino, Eric] L'homme qui m'aimait tout bas
» Topic SPOILER harry potter 7, pour ceux qui l'ont terminé.
» Tout perdre...( OS post 5x01, spoiler)^
» Un homme tout nu !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: ARCHIVAGE :: Fanfictions :: Fanfictions terminées-
Sauter vers: