CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Just A Second [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Just A Second [Terminée]   Sam 29 Oct - 10:41

Quoi déjà presque la fin J'adore trop ce que tu écris, c'est génial.

En tout cas, super partie. Je vois que je suis pas la seule à voir eu cette réaction.

En plein dedans et puis paf, cassée net ne plein élan.

Vivement la suite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: Just A Second [Terminée]   Dim 30 Oct - 2:09

Bon j'ai encore hésité de le faire en deux fois et puis je me suis dis que je devrais arrêter de réfléchir ! LOL
Donc, c'est mieux d'avoir tout ensemble, enfin je pense, et puis comme toutes les histoires, il y a une fin...
Enfin trève de blable et voici la fin de Just A Second !!! Bon faut me le dire de fermer ma gueuler, car j'ai la facheuse habitude de l'ouvrir surtout quand il faut pas et les conséquences s'en suivent MDR (Ta gueule Delphine !!!) salut
Oui donc...Bonne lecture et merci pour vos comm's
Encore merci à Sarah pour la relecture et son aide et merci à ma AnneSoso pour son avis sur le collage Wink

~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~



Just A Second
Suite et Fin





Appartement de Sarah Mackenzie
Georgetown – Washington DC
13h57 G.M.T.



Nous sommes toujours allongés sur le sol. Sa présence à mes côtés m'enlève la pensée que le sol paraît très dur malgré la couette. Nous ne parlons pas. Je suis juste accolée à lui. Ma main passe sur son torse, en le caressant avec légèreté. Nous fixons le plafond, très attentif, comme si nous attendions qu'il nous parle. Comme si nous attendions qu'il décide du chemin que nous devons prendre. Nous montre la voie à prendre. Que les réponses s'affichent, pour nous éclairer sur nos interrogations. Mais ce n'est juste qu'un point de chute pour nos regards afin de chasser nos pensées qui pourraient provoquer à nouveau le plaisir en nous.

Il soupire, de bien être sûrement, et m'attire encore à lui. Je ne résiste pas et me laisse aller dans son étreinte.

Les questions fusent dans mon esprit pour ce qui est du « nous ». Certaines me torturent. Surtout celles qui font référence au bonheur de Harm.

J'ai peur qu'il ne soit pas heureux avec moi. Je ne peux pas avoir d'enfant et il le souhaite plus que tout. Je ne devrai pas penser à cela maintenant, mais c'est plus fort que moi. Je dois mettre les points sur les « i » avant que cette relation n'aille trop loin et que nous en sortions encore plus meurtris que dans nos différentes relations.

Je sais que je serai la plus heureuse à ces côtés. Je me suis souvent imaginée comment lui et moi, nous nous trouverons. Comment les choses évolueront. Sommes nous vraiment compatible ?!

Nos caractères ne vont pas tentés de s'exprimer encore plus pour en quelque sorte écrasée l'autre. Un genre de compétition inconsciente, où notre amour est trop beau et trop pur pour que quelque chose vienne interférer dans notre bonheur.

Mes doutes me hantent, si bien que la pensée que nous redevenions amis ne m'échappe pas. C'est une bonne solution. Je l'aurais toujours dans ma vie, comme précédemment, en tant que mon meilleur ami, et lui pourra être libre et épouser une femme qui puisse lui offrir ce que je ne peux pas. Je n'ai rien d'autre à lui apporter à part mon amour. Rien d'autre...

Alors la boule se transformant dans mon ventre me ramène à la réalité que ce ne sera pas une vie pour lui. Il ne sera jamais heureux s'il n'a pas d'enfant.

Nous cherchons à éveiller le désir en nous. La nuit dernière, nous ne sommes pas allés dans la finition. Mais le degré de plaisir que j'ai attend m'effraie dans un certain sens. Nous avons gravit les échelons au fur et à mesure, sans jamais arriver au sommet de nos espérances. Maudite cicatrice ! Mais, je sais que ce jour arrivera si je ne commence pas à me détacher de lui et lui faire comprendre que son amitié compte presque autant pour moi.

Son touché fut subtil et mes réactions incontrôlables. D'une seule et même personne, nous avons chanté les louanges d'un amour qu'il est indéniable de nous cacher. De nous révéler les doutes de la sincérité de nos sentiments réciproques. De nous mettre devant le fait accompli, que sur cette Terre, les âmes se croyant à jamais seules, trouveront toujours sa jumelle sous son aile.

Les rapports nous liants depuis ces interminables années à se souvenir, ne furent pas totalement amicaux. L'amitié est le bras droit de l'amour. Un amour perdu, les larmes déversées, l'amitié les essuiera et nous donnera le baume au coeur. L'amitié brisée, l'amour envolé, personne pour nous rattraper.

Je ne sais pas nos motivations à être restés toujours là l'un pour l'autre, coûte que coûte, en dépit des sentiments qui nous arrachaient le coeur à vif. Être là, quoi qu'il en soit. L'amour plus fort que tout. Le plus beau des sentiments mais le plus destructeur.

Notre amitié pour se cacher, pour en fin de compte rester toujours disponible. Partie intégrante de la vie de l'autre...malgré les raisons de sa tristesse. Se montrer plus fort pour lui, le soutenir, le soulever, l'aimer...?!

Nous avons mis trop longtemps à nous trouver. Trop d'années à se mentir, à nous mentir, à leur mentir, aux personnes plus lucides que nous, mais non plus fortes que notre fil d'amour et d'amitié. Il a pu se briser à de nombreuses reprises, mais toujours rafistolé aux dernières secondes par des excuses dites avec sincérité, et une poignée de main effaçant tout.

Notre relation vaut bien plus que toutes les autres réunies. Une amitié, qu'est ce que c'est pour certaines personnes ? Quelqu'un partageant le même centre d'intérêt, les mêmes goûts...et à la moindre divergence d'opinion, cette amitié part en fumée.

Je pense que je ne me suis jamais autant investie que dans cette relation. Même dans les relations amoureuses, je ne suis jamais allée aussi loin dans la compréhension des cassures et dans les réparations.

Notre relation ne marcherait que par notre amitié et non pas par le soit disant amour qui nous habitait. Que nous sommes fait que pour nous aimer mais ne pouvoir être ensemble, juste d'amitié ?

Nous avons failli partager une nuit d'amour. Certes, l'amour était au rendez-vous. J'étais sur le point de m'offrir à lui. Il s'est quand même amouraché de mon être. La nuit la plus merveilleuse et bénéfique pour moi. Le plaisir devenu palpable. L'excitation extériorisée avec passion.

Il m'a emmenée au delà des lois, goûter au fruit défendu. Il m'a libérée d'un poids qu'à présent je me sens vide. La peine se construisant que de remords et regrets, reste ma seule émotion. Les autres se sont envolées, quand il m'a allongé sur les monts dépossédant la moindre parcelle de contrariété.

En l'espace de quelques secondes, il m'a emmenée dans un monde qui m'était inconnu, il a su m'en rendre dépendante. En l'espace de quelques secondes, il m'a fait pousser des ailes, que je vais certainement brûler. Il a choyé mon être de tendresse, il m'a conquise d'une étrange manière. Je vais, dans le pire scénario, me retrouver sans lui, une repentie sans vie.

De fil en aiguille, mes interrogations m'amènent à la plus grande décision de ma vie. Je ne peux me permettre d'avoir Harmon Rabb Jr dans celle-ci. C'est indéniable. Il a trop d'espérances que je ne peux suivre. Ce n'est pas un choix à prendre avec légèreté.

Je n'arrive pas à comprendre pourquoi il est avec moi. Pourquoi s'être ouvert alors que le bonheur rayonnant dans ma vie a disparu avec mon âme le jour de mon opération. Pourquoi me faire croire des choses qu'à présent je ne pense pas réalisables. L'amour est très important dans la vie, mais il y a d’autres choses qui le sont tout autant.

Pourquoi tient-il par dessus tout à être à mes côtés de cette façon ? Son amitié m'aurait tout aussi bien comblée, si ce n'est plus... J'ai le droit de me cacher la vérité sur mes raisons, mais avouer que je ne suis pas amoureuse de lui, serait le plus gros mensonge que j'aurai raconté.

Je l'aime de toute mon âme. Il est mon oxygène, mes poumons, ma lumière dans l'obscurité, ma bouée pour m'empêcher de me noyer, ma conscience, ma raison, mon coeur, il est indispensable à mon existence...et à ma survie.

J'en suis consciente et presque désolée pour lui. Mais il faut que je sois honnête avec moi. Ma vie est incompatible avec la sienne. Ce n'est pas un fait, c'est la réalité. Le bonheur rime avec malheur. Deux mots tellement distincts que tout oppose. C'est exactement pareil entre lui et moi. Je suis la candidate préférée du malheur. Et il ne reste pas assez de place pour le bonheur. La joie ne se nourrit pas de moi. La mort, l'abandon, la stérilité, sont mes alliés. Et c'est ce qui me mène droit dans un mur. Et je n'ai aucun droit de l'entraîner avec moi. Il doit faire sa vie avant qu'il ne soit trop tard pour lui aussi...

_Sarah ?

_________________
I love you Surprised


Dernière édition par le Dim 30 Oct - 2:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: Just A Second [Terminée]   Dim 30 Oct - 2:10

J’entends une voix lointaine qui m'appelle. Elle résonne dans ma tête et arrive à me sortir de mon mutisme qui commence à me détruire.

_Hmmm ?
_Je ne sais pas à quoi tu pensais, mais ça avait l'air très intéressant.

Par son petit ton taquin, je comprends à quoi lui pensait. A les hommes et leur libido !

_Je pensais seulement à nous.

Ma joue se pose sur son torse. D'une manière féline, je m'accroche à lui. Je goûte encore au plaisir de l'avoir près de mon corps. La dernière fois sans doute.

_Tu sais que tu peux tout me dire. Si tu veux me faire part de tes doutes.
_Je ne sais pas si ce serait le bon moment.
_Sarah, promets moi de pas prendre une décision, qui pour toi, semble la meilleure.
_Que veux-tu dire ?

Je me relève et m'appuie sur mon bras tendu. Je regarde Harm, qui est encore allongé. Il se relève pour se mettre à la même hauteur que moi, même s'il est plus grand que moi, et me regarde profondément. Comme s'il essaye de lire en moi.

_Je ne sais pas, mais je te connais.

Je crois comprendre où il veut en venir, et par ses brides de phrases, il tente à me faire réagir afin que je lui étale mes songes.

_J'ai peur que tu ne sois pas heureux avec moi...

Oula, il ne devait peut-être pas s'attendre à ça. Il capture mes mains dans les siennes.

_Pourquoi dis-tu ça ?
_Haarm...je connais ton envie d'avoir des enfants. C'est le même pour moi. Et je sais que ton bonheur ne se fera pas si je ne peux t'offrir cette chance.
_Sarah, écoutes. Je pensais que mon bonheur se ferait le jour où j'aurai un enfant. Pour prendre, en quelques sortes, une revanche sur mon père. Il n'a jamais été là pour moi et ma mère, et malgré que je l'admire, je lui en veux pour ce qu'il a fait. Et je ne veux pas faire les mêmes erreurs que lui. Mais...oui parce qu'il y a un mais ! Je t'ai rencontré. Il est vrai certes que quand je t'ai proposé ce deal, l'idée que tu ne puisses pas avoir d'enfant, m'a complètement échappé. Mais ce n'est pas pour autant que je regrette. Tu m'as donnée d'autres ambitions dans ma vie. Et croire que celle de revoler passe en première position est totalement fausse. Je sais que je n'arrive sûrement pas à effacer ce petit côté de toi, qui se sacrifie pour le bonheur des autres. Je sais que tu penses à moi en réagissant ainsi et non à toi. Je sais qu'au plus profond de toi ce n'est pas ce que tu veux réellement.
_Harm...s'il t...
_Non Sarah, laisse moi finir. Je sais qu'une vie parfaite n'existe pas. Mais je vais tout faire pour que tu comprennes quelle importance tu as dans la mienne. Depuis que nous nous connaissons, tu as continuellement pris une importance majeure dans celle-ci. Je ne veux pas qu'on se prive de s'aimer et rester les meilleurs amis du monde maintenant que nous savons que nous nous aimons. Je t'aime plus que ma propre vie Sarah. Tu es celle qui me donne espoir. Tu es celle que je veux rendre heureuse. Je veux que tu comprennes que tu représentes tout pour moi et que tu es unique...mon unique.

Il passe sa main sur ma joue et remet une mèche de cheveux en place. J'ai baissé la tête et regarde nos mains liées. Mes yeux sont secs mais cela ne veut pas dire que tout mon être ne pleure pas à l'intérieur de moi. Mon regard traduit mes émotions. Au fur et à mesure de son récit, il arrive à effacer les doutes. Toute façon qui pourrait résister à de telles révélations. Mais je me dois de lui faire part de mes peurs. Faire la mise au point, et éclaircir les côtés sombres.

_Harm, écoutes toi aussi.

Il s'abstient à me faire taire. Et je l'en remercie.

_Nous...je t'aime et tu le sais. Mais l'idée que je ne puisse plus te rendre heureux dans l'avenir et qu'un jour tu me reproches de ne pas être père, me paralyse. Mon amour est tout ce qu'il me reste, et je sais que ce ne sera pas suffisant pour te garder près de moi. Malgré que tu représentes tout pour moi, et avec ce que nous venons de partager, je sais que je ne pourrais plus vivre sans toi. Mais je devrai me faire une raison. Cette raison qui me dit que tu seras tout compte fait mieux sans moi. Que nous reviendrons amis comme avant.
_Laisse moi te prouver que tu te trompes.

Je ne le regarde toujours pas dans les yeux, ça serait trop dur d'affronter son regard, qui me transpercera de toute part.

Il se lève, et se dirige vers sa veste. Il revient près de moi avec elle. Il se rassoie à mes côtés et plonge sa main dans une des poches.

_Je comptais le faire ce week-end, mais j'attendais le bon moment pour ça. Et puis, j'ai pu voir ton sourire, et au fond de tes yeux de la joie que je me suis résigné de le faire. Attendre. En pensant que nous allions trop vite pour toi peut-être. Mais...je ne veux plus attendre Sarah. Nous avons passé huit longues années à nous chercher, et maintenant que nous nous sommes dévoilés, je ne veux pas que nous fassions le plus grand bon en arrière qu'on aurait pu faire jusqu'à maintenant. Si...si tu n'es pas convaincu de la sincérité de mon amour. Reconsidère la chose en prenant en compte ma demande.

Les yeux relevés, je regarde ce qu'il fait et je n'arrive pas à en croire mes yeux. Il ouvre sa main et apparaît une somptueuse bague. Il la fait rouler dans sa main et la fixe tout en parlant.

_Ne crois pas que c'est de la pitié Sarah. J'ai cette bague depuis de long mois. Le moment que je pensais opportun, les choses ne se sont pas passées comme je l'espérais. Il y a eu mon arrestation, ton départ au Paraguay...avec la fin de notre « idylle ». Je pensais réellement vivre sans toi. Mais comment ai-je pu y croire vraiment....Ce que je ne t'ai jamais dit Sarah, c'est qu'après que tu sois venu pour m'apporter les dossiers de Imes, j'ai demandé à Catherine...Gayles, d'être le père de son enfant.

Quoi ! J'ouvre de grands yeux à ses révélations. Je ne comprends pas ce qu'il veut dire ou prouver. Mais je ressens ça comme un coup de poignard en plein coeur...

_Ne te méprends pas. Elle était déjà enceinte, l'enfant n'était pas de moi, car il n'y a rien eu entre nous. Mais après les sacrifices que j'avais fait et le fait que tu m’ais repoussé, je t'en voulais énormément. En plus, tu étais avec Webb et rien ne présageait que tu ne sois pas heureuse dans cette relation. Alors j'ai voulu avancer comme tu l'as fait. Avec la même force de caractère que tu as eu à tourner la page....en fait, ce que j'essaye de te dire, c'est que j'étais près à m'investir dans une relation, où la famille était déjà toute faite. Tu comprends ce que je veux dire...que même si l'enfant n'était pas de moi, rien n’empêcherait mon bonheur. Nous pouvons adopté Sarah ou pas. Je t'aimerai toujours autant, et je le considérerais comme mon enfant. L'élevant avec la femme que j'aime. Dans une maison à nous, avec un jardin, une barrière blanche, un chien et des tas de chaussures confortables.

Il sourit et je réponds à son sourire. La première larme vient de rouler sur ma joue. Je ne l'essuie pas et lui laisse la chance de finir comme il se doit son aventure. Tout comme je dois le faire pour notre relation.

_Je t'aime Sarah, je t'ai toujours aimée, et t'aimerai toujours plus. Si tu veux mon bonheur comme tu le souhaite...deviens ma femme.

Il prend du bout des doigts la bague et la met à la hauteur de ma vue. Entre nos deux visages. Ce simple bijou, attire nos regards, notre centre d'intérêt à ce moment là.

_Donne nous une chance...

Je lève la main et capture sa main que je caresse jusqu'au bout de ses doigts où je le dépossède de la bague. Je baisse la tête et tout me paraît clair à cet instant. Mon autre main s'élève et je passe l’anneau de notre amour à ma main gauche.

Je rigole et souris en pleurs.

_J'ai confiance en toi, et ne douterai plus de l'amour que tu me portes. Alors oui Harm, je t'aime, et je veux faire que ce conte ne se termine jamais en étant ta femme.

Ce n'est pas le plus beau jour de ma vie. C'est ma renaissance, ma nouvelle vie, la deuxième chance qui mets donnée. Et je sais que les années à venir ne pourront être que plus belles. Parce que maintenant je sais que je l'aime. Parce que maintenant je sais qu'il m'aime. Et parce qu'avec tous les moyens dont je vais disposer, je sais que nous formerons tôt ou tard, un « trois ».



Wink~ FIN ~ Wink

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gemmabell
Meilleur(e) Ami(e) de Catherine
Meilleur(e) Ami(e) de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 3116
Age : 28
Localisation : 29
Date d'inscription : 17/04/2005

MessageSujet: Re: Just A Second [Terminée]   Dim 30 Oct - 2:26

C'EST TROP BIEN !!!!!! je te jure j'ai les larmes aux yeux c'est trop mimi toutes ces déclarations entre Harm et Mac et Harm qui est trop mignon, Mac toujours incertaine... c'est tout simplement génial!!!!

Merci beaucoup d'avoir partagé cette fic avec nous mais surtout merci de l'avoir écrite!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macharm.skyblog.com/
AnneSoMac
Connaissance de Catherine
Connaissance de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 996
Age : 30
Localisation : Avec Catherine Bell!! Merci ma Gazelle!
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: Just A Second [Terminée]   Dim 30 Oct - 2:47

Qui est-ce qui jette de l'eau sur l'écran de mon ordi? mdrrr
Je comprends pas je n'y vois plus rien ma vue est brouillée!!!

Poutin ma Finou je t'ai déjà fait des tas de compliments sur ta fic mais alors là je ne sais pas si je vais trouver les mots justes.
Je suis en larmes devant mon ordi et là tout en écrivant ce message je pleures encore, tu m'as touché en plein coeur ma choukinette et rien que pour ça MERCI !!

Ta fic est sublime et divinement bien écrite!!
Je vais m'arrêter là parce que je pourrai écrire un livre entier de compliments sur ta fic!

De rien pour le collage comme je te l'ai (aussi) dit il est magnifique!!
Je suis ta FAN number ONE!!

Bravo ta fin est superbe!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Just A Second [Terminée]   Dim 30 Oct - 13:11

Magnifique, tout simplement magnifique ce que tu as écrit Finou.

J'ai trop adoré et la fin est tellement émouvante avec ce qu'ils se disent

Bravo et continues à nous écrire d'aussi belles fics.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: Just A Second [Terminée]   Mar 1 Nov - 18:38

Vous ai même pas remercier pour vos comm's alors MERCHI bcp bcp les filles, chui qu'elle vous ai plus Wink
Un tit truc mais rien de sûr, tétre qui aura une suite...mais rien de définitif faut juste que je trouve le déclic alors tétre à bientôt MDR
Mouah !

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gemmabell
Meilleur(e) Ami(e) de Catherine
Meilleur(e) Ami(e) de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 3116
Age : 28
Localisation : 29
Date d'inscription : 17/04/2005

MessageSujet: Re: Just A Second [Terminée]   Mer 2 Nov - 0:34

oh oui une petite suiiiiiiiteeeeeeeee!!!! une grande même !!!!!!!
d'ailleurs il est super beau le collage !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macharm.skyblog.com/
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: Just A Second [Terminée]   Mer 2 Nov - 1:11

OUUUUUUUUUUTTTTTTTTTTTIIIIIIIIIIIIIIIIIIINNNNNNNNNNNNNN j'arrive toujours à la bourre mdr, alors je vais te mettre mes impressions!!!
Bon ma Finouche par où commencer? J'ai des frissons partout avec le Harminou Gentlema, trop gentil qu'on aimerait que tous les mecs soient comme ça! tout compréhensif !!!
T'as analysé les sentiments de Mac de la façon la plus approfondie que j'ai jms lue dnas une fic francaise!En tout as c'est géniale et j'espère que tu pourras nous en faire d'autres des fics comme celle la!!
Et puis c'est shipper c'est trop bien!
merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

_________________

You smile and you make my life complete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
math42
Mouchoir usagé de Catherine
Mouchoir usagé de Catherine
avatar

Nombre de messages : 128
Localisation : humm In my dream!!
Date d'inscription : 20/01/2005

MessageSujet: Re: Just A Second [Terminée]   Dim 13 Nov - 18:46

Comme il n'est jamais trop tard pour bien faire je viens de pdre le tsp de lire ta fic Finou mais comme j'avais lu le début ya lgtps j'ai tout relu juste pour le plaisir .
aya comment que j'ai adoré . ms pdt un moment jmenervais toute seule: me disait vont encore tourner autour du pot et aboutir a rien ces deux la grrrr. Ms te connaissant ca m'étonnait aussi looool et j'ai ro aimé la facon dont tu les a fait se réunir & aps c'est tout doux, tout mignon, ils sont attentionnés et moi je fonds .
Fin bref des comme ca moi j'en redemande .
& puis la fin de quoi faire de beau rêves.

PS: bientot l'épi d'ajd aps avoir lu une fic aussi shipper le retour sur terre va être dur loooooool!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Just A Second [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Just A Second [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Offre terminée.
» Les cycles ou séries que vous avez terminé
» Venet, "Doubles lignes indéterminées", 1988, acier, La Défense
» Banniere et modif image [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: ARCHIVAGE :: Fanfictions :: Fanfictions terminées-
Sauter vers: