CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 If tomorrow never comes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stephjag
Photo de famille
Photo de famille
avatar

Féminin Nombre de messages : 515
Age : 39
Localisation : Plongée dans le blue des yeux de Harm ou ceux de Grissom ou ceux bleu acier de Gibbs
Date d'inscription : 04/09/2005

MessageSujet: If tomorrow never comes   Mar 18 Oct - 18:10

Auteur : Stephjag

Email : Stephjag

Site Web : http://www.daenarsjagfanfiction.com/StephJAG.html

Disclaimers : Les personnages ne m’appartiennent pas, mais sont la propriété de Donald P. Bellisario et de la CBS…

Genre : Romance (H/M)

Classification : PG

Spoilers : « Lawyers, Guns and Money »

Résumé : Harm est sidéré par ce qu’il vient d’apprendre de Mac. Et prend une décision.


Note de l’auteur : L’histoire est située fin de la saison 8. Je me demandais ce que les choses auraient donné si Harm en avait dit plus pour une fois. Entendez-moi bien je ne dis pas que les choses auraient dû être différentes quoi que sur certains points il est vrai que… non moi c’est plus quelque chose que Harm aurait pu faire après le départ de Mac. Déjà que je ne jure que par lui. Mon intention ici n’est pas de faite une fic chanson, mais bien d’utiliser les paroles pour faire comprendre quelque chose à Harm. J’ai pris la liberté de la traduire alors au cas où cela ne vous plaît pas poursuivez-moi en justice *sourire*

Merci à Garth Brooks de chanter cette superbe chanson

Mille mercis a Isa (ma fleur) et Imagina pour la béta-lecture

Feedbacks : Ceux-ci sont les bienvenus, mais seulement s’ils sont positifs. Chacun a le droit d’avoir son opinion, mais si celle-ci est négative, je préfèrerais que vous ne me dites rien.




23:05 GMT
Appartement de Harm
Au nord de Union Station
Washington DC

Harm était assis dans son canapé regardant fixement la porte close de son appartement. Mac était partie et d’une certaine manière il avait un peu l’impression qu’elle était partie pour de bon cette fois. Elle était venue le voir pour voir comment il allait, lui avait-elle dit. Voir si tout allait bien avec lui après tout ce qu’il venait de traverser. Mais oui, voyons tout allait bien, il n’était pas poursuivi pour meurtre. Mais il se sentait comme si c’était le cas après ce que Sarah Mackenzie venait de lui dire… Clayton Webb avait décidemment toujours de drôle de façon de faire les choses, mais entraîner Mac dans ces histoires, alors là ! Pourquoi l’avait-il choisie elle ? N’y avait-il donc pas assez d’agents de la CIA dans la gente féminine ? Non apparemment pas !


Harmon Rabb Jr réalisa brusquement qu’il était en colère contre Webb, mais aussi contre lui, pourquoi n’avait-il pas dit à Sarah le fond de sa pensée ? Pourquoi ? Pourquoi avait-il fallu une nouvelle fois qu’il ne dise que les choses à moitié ? A présent, elle allait partir au Paraguay, de pus elle ne pouvait pas lui dire où exactement ni pour combien de temps. Il réalisa que pour la première fois il avait vraiment peur, peur de la perdre. Mais s’il avait si peur de la perdre, pourquoi ne lui avait-il rien dit dans ce cas ? Il bascula en arrière, reposa sa tête sur le dossier et ferma les yeux : toute leur conversation lui revint en mémoire et les derniers mots que Mac avait prononcés avant qu’elle ne ferme la porte revenaient résonner dans sa tête comme un écho [« Votre intérêt diminue quand je pourrais être en mesure de vous le rendre. »]


Il devait admettre, qu’elle n’avait pas tout à fait tort. Mais il avait peur. Peur que le jour où elle lui rende la pareille et que les choses tournent mal, ce ne serait plus pareil. Seulement que se passerait-il s’il ne lui disait rien ? Il ne voulait pas vraiment y penser, mais maintenant Harm y était forcé. Tout en y pensant, il écoutait la radio d’une oreille distraite. La musique était belle, mais les paroles étaient sans grand intérêt. Le chanteur chantait la chanson, seulement on avait plutôt l’impression qu’il se lamentait sur son sort. La chanson finit enfin, un peu de repos pour mes oreilles pensa Harm. La chanson suivante allait changer beaucoup de choses dans sa vie, mais ça Harm l’ignorait encore…



Parfois tard la nuit
Je suis couché éveillé et la regarde dormir
Elle est perdue dans un doux rêve
J’éteins les lumières et reste là dans le noir
Et la pensée traverse mon esprit
Si je ne me réveille plus au matin
Douterait-elle des sentiments
Que j’éprouve pour elle dans mon cœur

Si demain ne vient jamais
Saura-t-elle combien je l’aimais
Ai-je essayé par tous les moyens de lui montrer chaque jour
Qu’elle est la seule
Et si mon temps sur terre était terminé
Et qu’elle devait affronter le monde sans moi
Est-ce que l’amour que je lui ai donné par le passé
Serait suffisant
Si demain ne vient jamais

Parce que j’ai perdu des êtres chers dans ma vie
Qui n’ont jamais su combien je les aimais
Maintenant je vis avec le regret
Que ce que je ressentais pour eux n’a jamais été dit
Alors je me suis fais une promesse
De lui dire à quel point elle compte pour moi
Et éviter la circonstance
Où il n’y a pas de seconde chance

Si demain ne vient jamais
Saura-t-elle combien je l’aimais
Ai-je essayé par tous les moyens de lui montrer chaque jour
Qu’elle est la seule
Et si mon temps sur terre était terminé
Et qu’elle devait affronter le monde sans moi
Est-ce que l’amour que je lui ai donné par le passé
Serait suffisant
Si demain ne vient jamais

Alors dites à la personne que vous aimez ce
Que vous pensez d’elle
Si demain ne vient jamais



Harm avait écouté attentivement les paroles de la chanson et ne savait pas si c’était les paroles ou la voix de Garth Brooks, mais tout en écoutant il s’était imaginé étant dans cette situation. Que se passerait-il si demain ne venait jamais ? Sarah ne saurait jamais à quel point il l’aimait, il savait très bien que c’est elle qui partait, mais cela ne changeait rien. Elle avait ri en disant qu’elle reviendrait, mais la possibilité qu’elle ne revienne jamais était bien réelle. Et brusquement il se rendit compte qu’il voulait qu’elle sache. Si jamais le pire devait arriver ― Dieu m’en préserve ― il ne voulait pas que Sarah quitte cette terre en ignorant qu’il l’aimait.

Harm prit ses clés et prit l’ascenseur et monta ensuite dans sa corvette priant pour que Sarah Mackenzie ne soit pas encore partie « Seigneur faites qu’elle soit encore à son appartement. Je vous en prie ! »

Il se gara devant l’immeuble du Lieutenant-colonel Mackenzie 5 minutes plus tard. Il pensa qu’il n’avait jamais roulé aussi vite. Harm monta, attendit quelques secondes avant de frapper, respirant profondément. Il donna deux coups sur la porte et attendit. Harm était nerveux. Mac vient ouvrit elle était sur le point de mettre sa veste.

« Dieu merci vous êtes encore là ! »

[« J’étais sur le point de partir. »]

« Je sais. Mais il faut que je vous dise quelque chose… »

[« Quoi Harm qu’est-ce que vous voulez me dire ? Que vous ne voulez pas que je parte ? Ça vous l’avez déjà dit. »] Répondit-elle exaspérée.

Pourquoi agissait-il toujours comme ça quand il pensait qu’il était sur le point de me perdre ? La même chose s’était produite à sa soirée de fiançailles sur le porche de l’amiral Chegwidden il y a deux ans… Elle soupira. Elle en avait vraiment assez de ce petit jeu entre eux…

« Je sais ce que je vous ai dit Mac. Je ne veux toujours pas que vous partiez. Mais cela ne changera rien. Le devoir avant tout ! Mais je tenais à vous dire quelque chose avant que vous ne quittiez le pays. Je vous aime Sarah Mackenzie. Je vous aime comme je n’ai jamais aimé personne auparavant et c’est ce qui me faisait peur. Mais je n’ai plus peur à présent. Je t’aime Sarah.

La jeune femme face à lui avait les larmes aux yeux. Elle avait du mal à croire ce qu’elle venait d’entendre. L’homme qu’elle aimait depuis la première fois qu’elle avait posé les yeux sur lui venait de lui dire les trois petits mots qu’elle avait si souvent rêvé d’entendre…

[« Je t’aime aussi, Flyboy. »]

Harm et Mac s’unirent dans un baiser tendre mais passionné à la fois, il est vrai qu’elle devait partir en mission avec Webb au Paraguay, une mission dangereuse qui comportait pas mal de risques et il est vrai qu’il était possible que demain ne vienne jamais… mais il était convaincu qu’elle lui reviendrait saine et sauve et même si ce n’était pas le cas, elle savait maintenant …


******* The End *******
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: If tomorrow never comes   Mar 18 Oct - 18:48

pk DPB ne lis aps nos fics. Trop michtou cette fic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
gemmabell
Meilleur(e) Ami(e) de Catherine
Meilleur(e) Ami(e) de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 3116
Age : 29
Localisation : 29
Date d'inscription : 17/04/2005

MessageSujet: Re: If tomorrow never comes   Mar 18 Oct - 19:03

ah c'est clair ça serai tellement génial il aurai pu rallonger JAG d'au moins 10 ans encore!!!!!!

elle est trop belle cette fic je sais que je l'avais déjà lu sûrement sur jag-en-ligne en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macharm.skyblog.com/
Pitchounette
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 235
Age : 32
Localisation : Blois ou bien dans les bras de DJE... eh oui moi aussi!!
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: If tomorrow never comes   Mar 18 Oct - 22:20

cette fic! je l'ai tellemnt lue et relue que je la connais par coeur! mais elle est toujours aussi géniale!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shippers-forum.bbactif.com
Stephjag
Photo de famille
Photo de famille
avatar

Féminin Nombre de messages : 515
Age : 39
Localisation : Plongée dans le blue des yeux de Harm ou ceux de Grissom ou ceux bleu acier de Gibbs
Date d'inscription : 04/09/2005

MessageSujet: Re: If tomorrow never comes   Mer 19 Oct - 15:57

Merci les filles c'est trop gentil à vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: If tomorrow never comes   

Revenir en haut Aller en bas
 
If tomorrow never comes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A Better Tomorrow 1 & 2 (J. Woo - 1986)
» A BETTER TOMORROW TRILOGY
» Tomorrow [drama]
» The Day After Tomorrow (2004, Roland Emmerich)
» The Tomorrow People [série]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: ARCHIVAGE :: Fanfictions :: Fanfictions terminées-
Sauter vers: