CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Dim 27 Nov - 18:04

A venir d'ici quelques temps, les deux premiers chapitres:)

_________________

You smile and you make my life complete


Dernière édition par le Sam 24 Déc - 0:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Dim 4 Déc - 21:55

Je voulais attendre le mois de janvier, après mes partiels pour reprendre l'écriture des futures parties mais l'envie de m'y atteler à été plus forte. Donc j'ai décidé -avec l'accord de ma relectrice- de mettre ce premier chapitre de la deuxième partie en ligne.
Le point de vue est tjs celui de Mac


Bonne lecture.

_______________________________________________________________________

PARTIE DEUX

CHAPITRE UN

Je m'étire doucement dans mon lit moelleux et qui renferme la chaleur du corps masculin, encore endormi à côté de moi. Le réveil n'a pas encore sonné. Mon horloge interne a repris le dessus depuis que je suis retournée au travail.
Tout se passe pour le mieux. Mais ma vie est rythmée toujours de la même façon. C'est une routine à laquelle je m'habitue tant que je peux.
Je me retourne et colle mon corps contre celui de mon homme. Je n'aime pas réfléchir dès le matin à des questions existencielles. Ma main parcours son flan et je la pose sur son ventre. Je joue délicatement avec les quelques poils qu'il a au niveau du nombril. Je sens qu'il bouge doucement. Il adore que je le réveille mais pas de cette manière. Audacieuse m'a-t-il dit, il y a quelques temps. Il aime quand je suis entreprenante. J'embrasse sa colonne vertebrale. Je sens qu'il est éveillé. Harm ne dit rien mais il a un petit tic qui fait que je sais toujours quand il est réveillé. Il se tourne sur le dos et maintenant je peux monter sur lui et m'emparer de ses lèvres avant de partir à l'assaut de son corps qui frémit sous mes caresses et qui frissonne à la température fraîche de la chambre. Ses mains effleurent mon dos du bout des doigts. Et c'est dans ce moment intime et doux que Meg décide de venir nous voir. Elle frappe à la porte. Je regarde mon mari qui me sourit. Il pose son index sur sa bouche signifiant que peut-être si nous ne répondons pas, notre fille repartira dans son lit. Mais elle persiste et elle frappe de nouveau en appelant.

_ Papa, s'il te plait...

Elle pleurniche. Dans mon for intérieur, j'ai dû mal à concevoir cette relation quasi-fusionnelle qu'entretiennent Meg et Harm.

_ Maaammaaann, ouvre....

Je commence à bouger pour sortir de la couche maritale quand je sens que la main possessive de Harmon me retient. Je l'embrasse.

_ Ouvrons-lui, chéri.

Je dépose un nouveau baiser. Il cherche son caleçon avant que je n'ouvre.

_ J'arrive Meg, attends deux petites secondes.
_ Pourquoi? Qu'est ce que vous faîtes? demanda la petite curieuse.

Je tourne la poignée. Elle est dans sa petite grenouillère, tient son doudou dans sa petite main droite. Son pouce est tout mouillé, ses cheveux détachés et emêlés. Elle me tend les bras. Je ne peux résister à la prendre tout contre moi. Elle pose sa tête sur mon épaule et ses petits bras m'entourent. Je sens la peau de sa nuque. Elle a encore l'odeur de son lait pour enfants. Encore jeune, elle est coquette.
Je me dirige vers la couette et la dépose sur le matelas. Son père lui sourit. Ou me sourit. Je ne sais pas trop. Mais il a cette petite flamme qui illumine ses yeux azurs quand il voit le produit de notre amour.

_ Viens faire un câlin à ton papa, dit-il quand elle lui fait un léger bisou sur la joue rapeuse avant de reprendre inévitablement son pouce dans sa bouche.

Elle se colle contre lui et il l'entoure de se bras puissants.
Je reprends ma place et la voilà entre nous deux. Ma main caresse les cheveux de mon enfant. Elle a les yeux d'une couleur incroyable. Quand elle me regarde, je ne peux resister à son charme.

La sonnerie du réveil vient casser cette instant à nouveau magique. Ce bruit signifie que je n'ai plus que 45 minutes pour me préparer et partir pour le JAG. J'ai envie que le temps s'arrête pile à ce moment là.

_ Maman, tu vas au travail? me questionne ma fille.
_ Oui Meg. Mais maman aimerait rester avec ses deux amours pour faire des câlins.

Je me lève à contre-coeur, file dans la salle de bain.
Pendant que je prends ma douche, je les entends rire. Et puis, la voix de Harm résonne. Je coupe l'eau trois secondes rien que pour écouter ce qu'ils font. Il lui lit un conte.
Après quinze minutes, je ressors habillée, prête.

_ Tu sens bon maman, me fait remarquer Meg alors que je l'embrasse pour lui dire au revoir.

Harm attrape mes lèvres. Il est passionné. Je sens qu'il aimerait que je reste et que je ne parte pas. Mais j'y suis obligée. Mes fonctions sont trop importantes. Et puis, depuis que je suis le CO, je me dois d'avoir une équipe impeccable.

_ Je t'aime, me souffle-t-il. Bon courage.
_ Moi aussi, Harm. Bonne journée!

Je les laisse en me retournant une dernière fois.
Un petit tour dans la cuisine, j'avale un café noir, deux pancakes refroidis d'hier, je prends mon attaché-case et sors.

La bise matinale frappe mes joues. Rien de très froid vu le temps qu'il fait à San Diego.
Des officiers qui travaillent sous mes ordres prennent le même chemin que moi. Certains me sourient, d'autres me craignent. Je sais que je peux être très autoritaire. Mais c'est ma façon à moi de montrer qu'en tant que femme et Marine je ne me laisserai jamais marcher sur les pieds...sauf peut-être en amour. Mais au travail, ça jamais.

SEMPER FI

A suivre...

_________________

You smile and you make my life complete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomcat2510
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1394
Age : 30
Date d'inscription : 18/01/2005

MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Dim 4 Déc - 21:58

aaaaaaaaaaaaaaaaaah

je veux des réveils de ce genre plus fréquent chez les Rabb !!!

Eh la ptite Meg !!! C'est une ptite curieuse ac son "vouuuuus faites quoi ?"

Ou la ptit maligne ! mdr

_________________


♥ "Mac and I have an announcement to make... We're getting married" ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynxette
Dans la même ville que Catherine
Dans la même ville que Catherine
avatar

Nombre de messages : 75
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Dim 4 Déc - 22:11

Tu m'etonnes un réveil comme ça...

Suite pas dans trop longtemps et bon courage pour l'écriture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gipsy
Admire Catherine à la TV
Admire Catherine à la TV


Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 25/09/2005

MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Lun 5 Déc - 0:24

Ca fait plaisir d'avoir enfin la suite. Trop chou de les voir tous les 3 aussi heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Lun 5 Déc - 10:42

Ils sont trop mignons tous les trois. J'adore

Vivement la suite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
sarah0076
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1029
Age : 34
Localisation : En cherchant bien vous devriez me trouver... A vous de jouer
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Lun 5 Déc - 13:06

A je usis trop heureuse enfin la seconde partie...

Ben oui je sias je devrias pas lire avant que c'est fini masi celle la je l'avais commencé avant de prendre ma bonen résolution de ne plus lire tant que c'est pas fini, donc pour celle ci j'ia le droit...

En tout cas une pure merveille comem d'hab Macab j'ai trop hate de lire la suite moi. Que va-t-il leur arriver ?

_________________
PROCHAINEMENT... Quand elle sera écrite... lol

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Lun 5 Déc - 20:21

C trop mignon

j'adore

A kan la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Mar 13 Déc - 0:08

CHAPITRE DEUX

_ Je suis rentée, dis-je tandis que je me déchaussais en balançant les clés sur le meuble de l’entrée.

Les baies vitrées sont grandes ouvertes. Au loin, j’entends des rires. Ma fille est enjouée.
Je défais ma veste, la pose sur le bras d’un des fauteuils qui composent le salon et je me dirige d’un pas rapide vers le jardin.

_ Plus haut, plus haut, hurle-t-elle.

Harm la pousse encore plus fort tout en faisant attention à ce qu’il fait. Je n’ai pas besoin de le lui dire, il est très protecteur et attentif à sa fille. Elle compte plus que tout pour lui. Même plus que voler, je crois.

_ Encore, papa, s’il te plaît. J’veux toucher les nuages !

Son sourire irradie tout son petit visage. Je la contemple, mon épaule appuyée contre le crépis du mur de la maison.
Elle est magnifique. C’est ma fille. Je sais que je ne suis pas la mère que je devrais être. Je suis peu présente mais j’essaie de passer le plus clair de mon temps libre avec elle. Cependant, en moi, un sentiment contradictoire se fait ressentir. Je suis coupée dans ma pensée par les cris joyeux de Meg.

_ Maman, regarde !! Je vais très haut !

Harm me regarde et me sourit. Je décide de m’approcher d’eux. Il attrape les deux cordes qui tiennent le morceau de plastique où elle est assise pour ralentir l’allure.
Je suis tout à côté de mon mari. Je me mets sur la pointe des pieds et dépose un doux baiser sur ses lèvres. Meg nous interrompt pour que je la prenne dans mes bras. Je la soulève doucement pour la mettre tout contre ma poitrine. Mes mains sont liées sous ses petites fesses. Elle porte une robe blanche. Sur son col, une petite tâche de chocolat trahit son goûter.
J’embrasse son front. Elle pose sa tête sur mon épaule et caresse mes cheveux libérés de mon chignon.

_ Comment s’est passée ta journée ? me questionne Harm.
_ Plutôt bien. La routine habituelle en quelque sorte. J’ai reçu un coup de fil du secrétaire d’état pour les mutations.
_ Tu vas avoir de nouveaux officiers sous tes ordres alors ? Des petits à matter !
_ Harm, dis-je en riant.
_ Quoi ? Avoue que tu es une vraie tigresse !

Je le dévore des yeux. Il me cherche. Meg tend les bras vers son père. Mes pensées de tout à l’heure refont surface à ce moment là. Mon visage se ferme car Harm me dévisage. J’ai remarqué que ma fille ne supporte pas de rester longtemps dans mes bras. Elle est dépendante de son père.

_ Sarah, tu vas bien ?
_ Hein ?
_ Ca va ?
_ Hum, oui, oui, je pensais à ce que tu me disais…Tigresse, fis-je en me reprenant.

Je lui lance un clin d’œil.

_ Je vais aller me changer et faire un tour sur la plage, annonçai-je.

Il passe son bras autour de ma taille.

_ Je reste ici pendant que tu vas te détendre. Je te ferai un bon dîner.
_ Tu es un amour.

Je veux saisir ses lèvres mais notre fille pose sa petite main sur ma joue et me pousse. Elle rit.

_ Pas de bisou à mon papa !

Je place ma main sur son petit ventre et chatouille gentiment.

_ Tu viens avec ta maman te promener ?

Nos nez se frottent l’un contre l’autre.

_ Non. Je reste avec papa.

Mon cœur se serre.

_ Comme tu veux, tête de mule !

*******

L’écume des vagues vient me mouiller les pieds. C’est un rituel que je fais de plus en plus souvent. J’ai besoin de décompresser. La mer m’apaise. Le perpétuel mouvement du flux et reflux des vagues semblent correspondre à la forme de mes problèmes. Je trouve une certaine quiétude en ceci. Allez savoir pourquoi.

Je regarde machinalement ma montre. L’odeur iodée de l’océan me chamboule. Je me lève et rejoins mon foyer. Harm doit m’attendre.
Le garage est ouvert. Le tricycle de Meg trône en plein milieu de la pièce. Je pense qu’il a dû l’emmener faire un tour cette après-midi d’où certainement le fait qu’elle ne veuille pas venir avec moi.

_ Ah, te voilà, dit-il en léchant le bout de son pouce.

Il a le torchon sur l’épaule. J’aime quand il est ainsi. Il est heureux, ses yeux ne mentent pas.

_ Désolée, je n’ai pas fait attention à l’heure.
_ Pas grave, je testais la sauce.

Il repart dans la cuisine et je le suis. Je m’approche de lui et je passe mes bras autour de ses flans. Ma tête se pose automatiquement contre son dos.
Harm fait volt-face, la cuillère en bois pleine de sa fameuse sauce.

_ Goûte, trésor.

Je bloque mon regard dans le sien et ouvre la bouche. J’happe le bout de la cuillère et savoure. Je passe ma langue sur mes lèvres, sensuellement.

_ Tu es belle, murmure-t-il.

Il jette la cuillère sur le plan de travail avec désinvolture. Ses mains viennent rencontrer mes joues. Et bientôt, ce n’est plus un goût piquant qui active mes papilles mais la salive sucrée de mon amant.

_ Je t’aime, Sarah.

Je lui souris. Je passe mon doigt sur cette nouvelle petite ride au dessus de ses sourcils.

_ Moi aussi.

Nous nous perdons dans un nouveau baiser passionné.

_ Où est Meg ? demandai-je
_ Au lit. Je l’ai faite mangé avant que tu ne reviennes. Je pensais qu’on pourrait peut-être…
_ Oui ?

Je sais ce qu’il va me proposer.

_ Profiter d’un instant rien qu’à nous…

Il colle sa bouche contre mon oreille et me susurre des choses que je n’avais pas entendues depuis un moment.
Je ne peux m’empêcher de rire.

_ Passons au dessert maintenant ! m’exclamai-je.


*********

Je suis nue. Ma jambe gauche est posée sur ses cuisses. Ma tête prend pour oreiller son épaule et mes doigts courent sur son torse. Sa main droite effleure mon creux des reins et remonte le long de ma colonne vertébrale pour chatouiller la base de ma nuque.

_ Harm ?
_ Oui, chérie ?
_ Je… J’ai…

Je soulève ma tête. Je veux le regarder. Mais mes yeux fixent sa poitrine. Il place son index sous mon menton pour que nous nous voyons.

_ Tu peux tout me dire Sarah. Tout.
_ Je suis jalouse.
_ Jalouse ?! fit-il interloqué.

Je me déplace. Je place mon coude sur le matelas mou et pose mon visage sur la paume de ma main.

_ Meg est si différente…

Il se met de côté et rabat le drap. Il ne dit rien.

_ Lorsqu’elle est avec toi et lorsqu’elle est avec moi.

Je suis envahie par une sensation de malaise.

_ Harm, crois-tu que je sois une mauvaise mère ?

Mon mari remet une de mes mèches rebelles collée sur mon front à cause de nos ébats. Il laisse voguer sur ma peau son index qui zigzague sur mon sourcil, passe sur l’extérieur de mon œil et caresse délicatement ma joue.

_ Oh mon amour, dit-il dans un souffle de voix rauque.

Mais je n’obtiens aucune réponse correspondant à mes attentes.

_________________

You smile and you make my life complete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomcat2510
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1394
Age : 30
Date d'inscription : 18/01/2005

MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Mar 13 Déc - 0:44

Bon, tu as déjà droit à mes commentaires sur MSN, en direct live, mais ca ne m'empêche pas de les mettre de nouveau ici





J'adore de trop... C'est tout simplement trop magnifique, bien que Mac soit dans le doute, qu'elle hésite, se pose ses questions...

Cela rend l'histoire plus humaine & plus merveilleuse qu'elle ne l'est dejà

Et puis la fin...

Pauvre Mac... Faites que Harm réponde à la question... et de façon soulageante !!!

_________________


♥ "Mac and I have an announcement to make... We're getting married" ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Mar 13 Déc - 12:28

Wow trop belle ton histoire Macab.

J'adore trop.

Pauvre Mac qui se pose des questions. Au moins elle fait part à Harm de ses inquiètudes et ne garde pas tout ça pour elle.

J'espère que Harm pourra la rassurée sur son rôle de mère et sa relation avec Meg.

Vivement la suite

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Mar 13 Déc - 20:14

CHAPITRE TROIS

_ Papa, j’ai pas envie ! bouda Meg en croisant ses bras contre sa poitrine.

Avec ses petites couettes, elle prend l’aspect d’un ange démoniaque.

_ Meg, tu es obligée. Tu n’as pas avoir peur.
_ Non, je veux pas.

Après le regard méchant, elle lui fit les yeux de chien battu.
Je suis assise à la table du salon. Une tasse de café fume à côté de moi. J’étudie le nouveau budget et les subventions que j’aurai à quémander prochainement.
J’observe d’un œil la scène.

_ Maaammmaaannn, crie ma fille

Elle se réfugie contre moi. Je ne résiste pas à la prendre sur mes genoux.

_ Meg, ma chérie. Papa à raison.
_ Pourquoi ? fit-elle au bord des larmes.
_ Car tu es une grande fille. Tu sais, tu vas rencontrer pleins de filles et de garçons de ton âge.

Elle secoue la tête pour faire un non silencieux. Elle prend son pouce et m’agrippe par le cou pour faire un câlin. Ma main caresse son dos.
Je regarde Harm qui est tout aussi contrarié que moi. Il ne sais pas trop comment réagir. Etre ferme ou bien vraiment prendre en compte les peurs de leur fille.

_ Je veux pas y aller, répéte Meg.
_ Je te promets d’être avec toi.

Elle bouge et me regarde. Elle frôle son index sur l’arrête de son nez.

_ Promis ? demande-t-elle étonnée.
_ Bien sûr mon ange, c’est promis. Je serai avec papa pour t’accompagner à l’école.

Harm me sourit. Depuis que je lui ai fait part de mes inquiétudes, il me prouve à chaque moment que je suis une bonne mère.

_ Est ce que je peux aller jouer ?
_ Bien sûr, tu peux.

Je l’embrasse sur la joue. Et comme par magie, elle me rend mon baiser. Elle descend de son perchoir et cavale du côté du jardin.

_ J’ai peur de l’envoyer la-bas maintenant. Elle n’est peut-être pas prête.
_ Mac, elle est prête. Seulement, comme pour chaque personne, les changements effraient.

Je me lève et viens me réfugier dans ses bras.

_ Tu m’apaises, Harm.


*********

Meg est enfin endormie. Après le repas, elle est allée se mettre en pyjama, puis mon mari et moi lui avons souhaité une bonne nuit. A peine partis, elle s’est mise à pleurer. Je suis allée la voir et j’ai attendu qu’elle se rendorme en me mettant à ses côtés dans son lit.
Maintenant, je suis calée confortablement avec mon oreiller contre la tête de lit. Harm lit les pages sportives.
Alors que mon esprit se concentre à faire des opérations complexes afin de trouver une solution pour obtenir le plus possible d’argent, je sens remonter sur ma cuisse une main puissante et délicate à la fois. Elle atterrit sous ma nuisette et tente d’aller plus intimement.
Je fais tout pour ne pas perdre le fil de ce que je suis entrain de faire. Dieu, c’est impossible ! Sa bouche vient mordiller mon lobe d’oreiller. Son souffle chaud me fait frissonner.

_ Tu as bientôt fini, demande-t-il d’un ton faussement intéressé.
_ Je ne sais pas pourquoi ?
_ Oh non comme ça, rétorque-t-il tandis qu’il colle son corps un peu plus contre le mien.

Je fais style de ne pas être perturbée. Sans que je m’en rende compte, il arrache le dossier de mes mains et le balance au bout du lit. Il est déjà au dessus de moi.

_ Harm, non, ça va me prendre des heures à tout retrier.
_ La prochaine fois, tu sauras qu’il faut toujours numéroter ses pages, me repondit-il alors que sa langue part à l’assaut de mon cou et de mes seins.

Je me mords la lèvre inférieure.

_ Tu es incorrigible !

Il ne me répond même pas. Mes épaules sont complètement dénudées et il m’effleure subtilement.
Je me laisse aller, quand, tout à coup, mon téléphone portable posé sur la table de chevet se met à vibrer.
Je tends le bras pour attraper mais il pose sa main sur la mienne alors que je viens a peine de prendre le portable dans la main.

_ Ne réponds pas.

Je souris et il me répond pour son fameux flyboy grin. Nos lèvres se rencontrent. Mais mon correspondant semble insistant.

_ Ca doit être important, dis-je.

Il souffle bruyamment déçu.

_ Mais tu peux continuer…

Il soulève un sourcil et ne peut réprimer un nouveau sourire. D’habitude, il sait que lorsque je suis au téléphone, je n’aime pas qu’il me touche. Je suis vite perturbée. Mais, comme je n’ai qu’une envie, celle d’envoyer balader rapidement la personne qui m’appelle, je le laisse faire.

_ Allô ?

La langue de Harm chatouille mon téton. Je me mords la lèvre puis serre des dents.
En baissant les yeux, je vois qu’il est heureux. Il adore me torturer. Je préfère fixer le plafond.

_ Bonsoir Monsieur le Secrétaire.
_ Bien, monsieur.

Et je raccroche.

_ Qu’est ce qu’il voulait ? demande Harm.
_ Je ne peux pas respecter ma parole envers Meg, soupirai-je.
_ Quoi ?
_ Je dois partir demain pour Phoenix à 8h. Urgence.

Il stoppe tout. Il se déplace et se met à sa place. Il rabat la couette.

_ Harm ?
_ Tu nous emmerdes avec ton boulot, fit-il.

Je suis sous le choc. Harm est en colère.

_ Ce n’est pas ma faute.

J’essaie de me justifier.

_ Dis-le à Meg.

Et il éteint la lumière.


*******

Je n’arrive pas à dormir, je décide de me lever. Ca ne sert à rien que je me tourne, retourne encore et encore.
Je me mets sur le canapé avec le plaid et j’allume la télévision. Je zappe une première fois. Une deuxième fois.

Je sursaute quand une petite main me tape.

_ Maman, on va à l’école ?

La petite voix de ma fille me tire de mon sommeil.

_ Hein ?
_ On va à l’école ?

Sa question me ramène à la réalité.

Je m’assois et la prend sur moi.

_ Meg, j’ai quelque chose à te dire.

Elle me regarde. Ses yeux transpercent mon être.

_ Tu sais que maman a un travail très prenant ?
_ Oui, me répond-elle.
_ Hier soir, quand tu étais endormie, j’ai eu un appel très important.
_ Tu vas pas venir avec moi ?

Je me sens coupable.

_ Je dois prendre l’avion au moment où tu dois aller à l’école.
_ Mais t’as promis !
_ Je sais mon ange, mais…

Elle se met à pleurer.

Harm est là. En haut des escaliers. J’ai entendu le bois craqué.
En silence, elle descend de mes genoux.

*******

Je suis entrain de faire ma valise. De la chambre, j’entends Harm dire à notre enfant qu’il est tant d’y aller.

_ Va dire au revoir à ta mère, Megan.
_ Non.

L’entendre être si ferme me fend le cœur. Mon amant lui monte les marches.

_ On y va Mac.

Il ne m’appelle pas par mon prénom.

_ D’accord. Je t’aime Harm.
_ Moi aussi. Bon voyage. A dans deux jours.

Il m’embrasse sur la joue et part.

********

Deux jours plus tard

La maison est vide. Personne n’est là. Je vois sur la table une grosse enveloppe avec mon prénom marquée dessus.
Je suis intriguée et avant même de ranger toutes mes affaires, je vais l’ouvrir.
Il y a un petit mot à l’intérieur.

Sarah,

Je sais que j’ai abusé en réagissant comme je l’ai fait. Pour me faire pardonner.
Je t’aime, à ce soir.

Ton homme.


Je vois une cassette vidéo. J’allume le téléviseur et regarde. Sur l’écran, Meg affublée de son cartable est devant le portail de l’école.
Harm a filmé le moment pour que j’y assiste, même par procuration.

_________________

You smile and you make my life complete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sarah0076
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1029
Age : 34
Localisation : En cherchant bien vous devriez me trouver... A vous de jouer
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Mar 13 Déc - 21:57

Tin c'est génial mais mon petit coeur est tout triste pour MAC...

Tin si j'avais à la place de MAC je prmets que je lui aurai mis une belle giffle à Hamr pour ses propos... Remarque je crois que je serai pi être resté complètement abasourdit par ces propos...

Vivement la suite, j'espère que tout ceci va s'arranger.

_________________
PROCHAINEMENT... Quand elle sera écrite... lol

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Mer 14 Déc - 12:59

Pauvre Mac qui ne peut pas tenir la promesse faite à sa fille. Je suis triste pour elle. En plus un premier jour de classe est super important autant pour les enfants que pour les parents.

Et Harm qu'elle belle façon de ce faire pardonner après voir été si froid envers Mac.

Vivement la suite.

J'adore

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Mer 14 Déc - 14:09

Mici pr les commentaires

Suite avant une tite pause obligée pour cause de partiels.


CHAPITRE 4

_ Meg, on y va ! Meg, dépêche-toi ! criai-je en bas de l’escalier.

Harm est encore au lit. Il se lève plus tard ces temps-ci. Je pense que c’est parce qu’il veut que je vois en quoi je suis mère présente dans la vie ma fille. Mais, en ce moment si elle ne descend pas dans la minute qui suit je vais être en retard au travail et, elle, à l’école.

_ Maman, il est où mon doudou ?
_ Megan Rabb…

Je l’entends qui galope. En trois secondes elle est à mes côtés.

_ On peut y aller maman !

********
Attention changement de point de vue. Le « je » correspond à Harm.

J’ouvre un œil puis le referme. Je me mets sur le ventre et passe les bras sous l’oreiller. J’étire mes jambes au maximum. Il est sûrement tant que je me lève. Ma vie est devenue routinière depuis que notre fille est entrée à l’école. Je fais toujours la même chose. Au début, je variais un peu les tâches mais depuis, tout m’ennuie. J’aimerai trouvé un emploi. J’ai beau cherché, rien n’est disponible dans le domaine qui me convient.
Les cristaux liquides du radio-réveil indique 11h30. Mes petites femmes ne rentrent pas à midi pour manger.

Je m’assois sur le bord du lit, attrape mon caleçon, l’enfile et descend dans la cuisine. Sur la table, un post-it jaune fluo trône. Je reconnais instantanément l’écriture de Sarah.

Peux-tu passer chercher Meg à l’école ce soir, j’ai une réunion. Ne m’attendez pas pour manger, je ne sais pas à quelle heure je finis. S’il y a un souci, appelle moi sur mon portable. A ce soir.

Je souffle par la bouche tout l’air de mes poumons. Je me verse un café que je fais réchauffer dans le micro-onde.
Je m’approche de la fenêtre. La voisine étend son linge. La sonnerie indique que mon breuvage est prêt.
Je le prends et vais m’installer dans le canapé en allumant instinctivement la télévision. La chaîne de sport se met automatiquement. Evidemment, hier, quand je suis allée rejoindre Sarah complètement crevée au lit, j’ai regardé le match des Red Sox.
Je scrute autour de moi. Je devrais faire le ménage mais je me dis que j’ai bien le temps avant d’aller chercher ma petite puce.

*******
Je suis dans le bureau. Je discute avec Bud et Harriet. Megan joue dans sa chambre tranquillement. Nous avons dîné. Il est bientôt 21h et Sarah n’est toujours pas arrivée. Ce n’est pas que je suis inquiet mais je n’aime pas quand elle rentre tard à la maison. J’ai toujours peur qu’il lui soit arrivé quelque chose. J’ai envie de l’appeler sur son portable, mais je ne préfère pas montrer que je suis soucieux.
Je suis sur les petites annonces sur internet. Mais il n’y a absolument rien. Je vais finir par devenir fou. Je ne supporte pas que Sarah ramène tout l’argent à la maison.
J’entends la porte d’entrée. Elle balance les clés sur le meuble comme à son habitude.
Elle monte directement.

_ Bonsoir chéri.

Elle s’approche et m’embrasse.

_ Salut beauté.
_ Meg dort ?
_ Non elle joue.
_ Je vais la voir, je reviens.

Je reste à ma place en continuant de discuter avec nos amis. Ils m’envoient des photos de leurs enfants et me racontent les derniers exploits de Tiner, jeune avocat fraîchement diplômé.

_ Je l’ai couchée. Elle n’attend plus que ton bisou, me dit-elle tandis qu’elle commence à enlever son uniforme.

Tout à coup, j’ai comme une montée de jalousie qui me prend aux tripes. Et s’estompe aussi tôt. L’armée et le port de l’uniforme me manquent.

_ J’y vais tout de suite, lui répondis-je tandis que je coupais la connexion.
_ Je vais manger un bout et je monte me coucher. Je suis morte.

Je traîne les pieds dans ce couloir que j’ai arpenté des cents pas de nombreuses fois depuis quelques semaines.

********

Elle est dans la salle de bain quand je sors de la chambre de Meg.

_ Qu’est ce qui se passe ?
_ La vaisselle n’est pas faite, le salon est un bordel monstre et les vêtements de Meg avec les tiens traînent !
_ J’ai été pas mal occupé aujourd’hui…

Je lui mens délibérément. Elle tourne la tête et me regarde en soulevant un sourcil surpris.

_ Quoi ?
_ Rien, dit-elle.
_ Si, dis ce que tu penses ! Quand tu fais cette tête c’est que quelque chose cloche ! je rétorque un peu rapidement.
_ Ecoute, je n’ai pas envie de m’engueuler avec toi avec maintenant.

Elle passe devant moi en me poussant légèrement pour que je la laisse sortir. Mais j’interpose mon bras par réflexe lui bouchant ainsi le passage.

_ Laisse moi passer s’il te plait, Harm.
_ Pas tant que tu ne m’auras pas dit ce qu’il y a.

Elle bout.

_ J’en ai ras le bol ! Je rentre rien n’est fait ! Je passe mes journées au JAG, je suis fatiguée et j’ai encore toutes les tâches à faire ! On avait mis au point un roulement et tu ne respectes pas !
_ Tu n’as pas qu’à pas tant travailler ! lui dis-je méchamment.
_ Qu’est ce que tu fous la journée ? T’es tellement occupé que tu ne te rases même plus !
_ Oui, je suis occupé ! Ca te surprend ?
_ Plutôt en effet ! Tu n’as pas de travail, tu n’as pas d’amis ici. Les tasses de café sont partout, le lit n’est même pas fait !

Elle est énervée et elle m’énerve.

_ J’ai sacrifié ma carrière pour toi !

Et voilà, ce que je me suis promis de ne jamais lui dire vient de franchir le mur labial. Ses yeux s’emplissent de larmes.
Elle me pousse fortement. Elle part dans la chambre. Je secoue la tête.

_ Sarah…Pardonne-moi, ce n’est pas ce que je voulais dire.
_ Tu l’as dit. Maintenant, j’aimerai dormir. Et si tu ne supportes pas non plus de dormir avec une femme qui gagne plus qu’un homme alors nous n’avons plus la même conception des choses. Bonne nuit, Macho !

_ Pourquoi vous criez ? fit une petite voix

Notre enfant pénètre dans la pièce.

_ Maman et papa discutent et parlent un peu fort mon ange, dis-je.

J’essaie de capter le regard de Sarah mais en vain.

******

Nous avons dormi chacun de notre coté sans même nous effleurer. Je décide de faire la paix en tentant une approche câline.
Je me penche sur elle, remets en place ses cheveux. Cette petite et identique mèche toujours rebelle.

_ Sarah…susurrai-je.

Elle grogne. Ses yeux sont cernés et je découvre qu’elle a deux petits traits creusés autour des yeux. Je trouve ça incroyablement sexy.

_ Debout marmotte. Il est l’heure.

Elle se retourne et je pose mes lèvres sur les siennes. Mais elle me repousse vivement. Une vraie marines malgré son réveil.

_ Ne crois pas que c’est en me faisant l’amour que tout s’arrangera. Il faudrait dépasser ce stade.

Elle se lève précipitamment et je me retrouve là comme un con.

_ J’ai merdé, pardon. Ca ne t’arrive jamais à toi de faire des erreurs ?

Elle ne me répond pas. Je déteste quand elle fait ça. Je hais l’indifférence.

_________________

You smile and you make my life complete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Mer 14 Déc - 14:53

Oulà, il y a de l'eau dans le gaz chez les Rabb. J'espère que ça va s'arranger et qu'il trouveraont une solution qui arrangera tout le monde.

Vivement la suite mais on attendra le temps qu'il faudra les partiels sont plus importants.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Pitchounette
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 235
Age : 32
Localisation : Blois ou bien dans les bras de DJE... eh oui moi aussi!!
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Mer 14 Déc - 15:27

trop bien ces deux suites! j'espère aussi que ça va s'arranger pour eux! pour la suite on patientera! tes partiels sont plus importants! alors je te dis un gros M***** pour tes exams et vivement la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shippers-forum.bbactif.com
sarah0076
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1029
Age : 34
Localisation : En cherchant bien vous devriez me trouver... A vous de jouer
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Jeu 15 Déc - 9:28

Excellent.. Tin c'est mieux à hcaque chapitre. Ca m'éclate. Rien de tel comme lecture enter une pause révision.

Par contre sur ce coup Harm a perdu une occasion de se taire. A croire la miss que je savais déjà de quoi tu aallais parler. De toute façon c'était évident que Harm ne supporterait pas rester à rien faire chez lui une fois que Meg commencerait à aller à l'école.

J'ai trop trop hate de lire la suite

_________________
PROCHAINEMENT... Quand elle sera écrite... lol

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Sam 17 Déc - 0:13

Merci pour vos commentaires ça me touche. Je tiens à remercier ma relectrice, Sucrette, qui me soutient et me supporte. Tes conseils m'apportent énormément.

Bonne lecture

CHAPITRE 5

Point de vue de Mac.

_ Madame, un appel de votre banque sur la 3, dit le jeune sous officier, aide de camp.

Je suis un peu surprise par ce coup de fil. Surtout sur la ligne du JAG.

_ Oui ?

Les mots qu’elle prononce sans aucune interruption s’imprègnent dans mon esprit. Mes jambes deviennent lourdes alors que je suis assise, j’ai une vague de chaleur qui monte et les oreilles qui sifflent.

_ Merci de m’avoir prévenu.

Je suis sous le choc. Les larmes montent, un mélange de panique et de colère s’empare de mon être.
Je n’arrive plus à me concentrer. Je ne pense qu’à ce que je viens d’apprendre. Bon dieu, mais qu’est ce qui se passe en ce moment ?
Je décide de ranger mes affaires et de prendre ma demi-journée.
Je prends le combiné et appelle le quartier maître Tovalski.

_ J’ai un problème familial, déplacez tous mes rendez-vous et faites venir le commandant Asthon.

Quelques minutes plus tard, tandis que je mets ma veste, l’officier sous mes commandes fait son entrée.

_ Vous m’avez fait demander, Madame ?
_ Repos, commandant. Vous prenez la tête du JAG pour cette après-midi. Veillez au bon déroulement du procès des deux lieutenants de vaisseau. Les choses risquent de se corser. Les deux veulent gagner et s’emportent.
_ Bien, Madame.
_ Je reste joignable sur mon portable. Rompez.

Il part sur le champ. Et je le suis.

******

_ Harm ? Harm tu es là ?

J’essaie de rester aussi calme que je le peux. Bien que mes joues sont aussi brûlantes que si j’avais couru un marathon.

_ Harm ?

La porte est ouverte mais il n’est apparemment pas là. Je ne pense pas qu’il soit loin. Je m’installe à la table de la cuisine. Instantanément mes doigts s’agitent, mes ongles frappent la table de bois l’un après l’autre méthodiquement et rapidement. Je suis impatiente. Mes yeux passent de ma montre à l’horloge du micro-onde, à la pendule pour revenir de façon cyclique à la trotteuse de ma montre.

J’entends un sifflement. En une seconde je suis debout, près de la fenêtre. Il est là, rasé et souriant. Il parle avec la voisine qui promène son chien. Il a sous son bras gauche le journal quotidien.
Il arrive et je ferme les yeux. J’inspire un bon coup. Je débarque dans l’entrée. Il est surpris de me voir. Il s’approche de moi et veut m’embrasser.

_ Tu es déjà rentrée ?

Mais j’ai un mouvement de réflexe. Je pars en arrière.

_ Ouais, dis-je froidement.
_ Un problème ? me questionne-t-il alors qu’il s’installe dans le fauteuil et commence à lire le journal
_ A toi de me le dire !

Il jette un regard par dessus les feuilles recyclées et me sourit.

_ Aucun problème de mon coté.

C’est plus fort que moi. Je m’avance vers lui et lui arrache méchamment ce qu’il a dans les mains.

_ C’est pas ce que la banque m’a dit !

Je froisse d’exaspération le journal.

_ Je ne vois pas de quoi tu parles, me répond-il sur la défensive.
_ Tu te fiches de moi ? Nous sommes à découvert ! Les dettes s’accumulent depuis plusieurs semaines ! Je te faisais confiance, tu disais gérer notre argent.
_ C’est passager, je vais avoir des revenus d’ici peu.
_ Des revenus ? Des revenus ? répétai-je en m’emportant.

Mes mains sont proches de mon visage et les doigts de mes doigts sont crispés.

_ Ne t’inquiète pas, je te promets que tout s’arrangera.
_ Harm, je ne te crois plus !! Nous sommes vraiment au fond du seau ! Je vais prendre les devants. Je ne veux plus que tu t’occupes de nos comptes.
_ De toute façon, je ne fais jamais les choses assez bien ! crie-t-il

Il est debout à trente centimètres de moi.

_ Je dois toujours être derrière ton dos ! hurlai-je. Qu’as-tu fait pour perdre tant d’argent ?

Il me jette un regard noir, part en direction de la porte qu’il claque en sortant.

_ Fui ! Comme à ton habitude, fis-je aussi fort que je pus.

*******

Meg est assise à sa place. Elle a dû sentir que quelque chose ne va pas. Elle joue avec sa petite cuillère, adjuvante pour manger ses petits-pois. Harm mange en silence et ne lève les yeux que pour sourire à notre fille. Je ne touche pas à mon assiette. Je suis si en colère contre lui. Je ne comprends pas pourquoi notre couple se coupe de toute communication. Il faut bien avouer que cela a toujours été un problème majeur dans notre relation mais de là à en venir à ce point. Je ne sais pas comment vont évoluer les choses. Je me suis souvent imaginée, mariée, mère épanouie, amoureuse toujours comme au premier jour. Mais les femmes ont tendance à être idéalistes. Je le sais au fond de moi que mes aspirations sont celles d’une petite fille qui a manqué d’amour, qui a grandi sans doute trop vite. Mon premier mariage a été un échec, le presque-second pas mieux, et voilà que le bonheur que je pensais acquis me file entre les doigts. Mais il y a des choses que l’on ne peut laisser passer. Il nous fait sombrer. Il ne s’est même pas expliqué. Avec lui je dois deviner. Tout. Rien. Jamais, les choses ne sont telles qu’elles devraient être.

_ Maman, j’ai plus faim.

La voix de Meg est faible.

_ Tu peux sortir de table et aller jouer si tu veux.

Elle s’essuie la bouche et descend précautionneusement de la chaise.
Je me lève et commence à débarrasser.
Je veux rompre le silence, je veux que tout soit mis sur table. Pourtant ce qui bout en moi m’en empêche.

******

Je me tourne, retourne et re retourne encore.

_ Arrête, chuchote-t-il.

J’allume la lumière et énergiquement je m’assois dans le lit conjugal.

_ Qu’est ce qui va plus chez nous ?

Il m’imite.

_ Peut-être que…

Il ne termine pas sa phrase.

_ …Non rien.

Je le regarde. Et tout à coup, face à moi, j’ai l’impression de le voir et de ne pas le connaître.
Je n’ai sûrement pas remarqué qu’il souffrait.

_ Sarah…Notre couple est un miroir qui se fissure. J’ai peur que tout parte en éclats.

Mon cœur rate un battement. Il n’a pas tort mais que veut-il dire par là ?

_ Pourquoi ? parviens-je à articuler.
_ Je ne supporte plus cette vie.

Je me sens insultée. Et je crois qu’il l’a compris.

_ Je veux dire….Ca n’a rien avoir avec Meg. Mais j’en arrive à te détester Sarah.

Les mots sont pénibles. J’aurai préféré une douleur physique. Je déglutis difficilement. Je sens mon cœur se soulever plus haut qu’il ne le faudrait. J’ai mal.

_ Tu m’entretiens, tu nous fais vivre, tu es une femme respectée et respectable. Ton nom est partout sur la base, les gens t’apprécient et te craignent. Et je ne suis que le mari chômeur de cette Marines.
_ C’est donc ça ton problème ? Ton ego ?

Je ne peux pas m’empêcher d’exploser.

_ Il y a des choses qu’une femme ne peut comprendre. Et celle-ci en fait partie.

Il se recouche et rabat la couette. Il me tourne le dos. J’aurai dû tourner ma langue cette fois dans ma bouche. Il se serait ouvert. Depuis quelques temps, il est aussi fermer qu’une huître.

_ Harm, je ne te comprends plus…
_ M’as-tu déjà compris, Sarah ?

Et le bras tendu, il éteint la lumière de son coté.

_________________

You smile and you make my life complete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Sam 17 Déc - 4:08

Désolée pour le retard ma choup...mais des retards de chap comme ça, j'en veux tout le temps lol
Poutin chui en pleure de ce que vient de dire Harm à Sarah, qu'il en vient à la détester... Sad
Et pi je ressens trop les émotions de Mac par rapport à sa fille, quand elle a des attentions envers elle, elle me semble soulagée et le contraire complétement triste...
L'histoire parait si réelle que ça me brise le coeur de les voir ainsi, mais rien ne peux être parfait dans une vie, même pour H&M, et tu le décris vraiment bien, et si naturellement...c'est trop génial !!! Ah et ya quelques évenements qui me rappellent quelques choses Surprised
Franchement, viv'ment la suite, j'ai hâte de voir ce que tu vas nous faire même si j'ai pu avoir quelques échos de ta part, ça ne fait que renforcer ma curiosité Mr.Red
Bravo ma choup Continue comme ça Wink

Ps : la question dans ta signature est intérresante et j'aimerai bien voir ce que le "A venir" nous réserve... scratch lol
Mouah & salut (ah j'ai adoré le Semper Fi à la fin du premier chap Very Happy )

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Sam 17 Déc - 11:12

Oh la la, les choses ne s'arrangent pas du tout entre eu. C'est de pire ne pire en tre eux.

Les pauvres, je suis triste pour eux. J'espère qu'ils trouveront une solution pour arranger tout ça.

Vivement la suite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Lun 19 Déc - 15:21

CHAPITRE 6


Ellipse temporelle de 4ans


Je suis dans la voiture avec ma fille. Elle a le nez plongé dans la dernière bande dessinée qu’une de ses amies lui a prêté.

_ Voilà ton père, dis-je alors que je tourne la clé dans le contact.

Je fais ronfler un peu le moteur du 4x4.
Harm ouvre la portière.

_ C’est gentil d’être passé me chercher.

Il m’embrasse furtivement sur la bouche et passe la main dans le trou entre les deux sièges pour caresser le genou de sa fille. Elle se détache et lui donne un baiser sur la joue.

_ Qu’est ce que tu as fait de beau aujourd’hui à l’école ? questionne-t-il.
_ J’ai appris à conjuguer à l’imparfait. Et Kate m’a invité à dormir chez elle pour son anniversaire. Est-ce que je peux y aller ?
_ On verra, répond-il.

Elle se remet sa ceinture. Un coup d’œil dans le rétroviseur central me permet de voir qu’elle est un peu déçue par la réponse de son père.

_ Charly m’a proposé de travailler les samedi matins aussi, annonce Harm.
_ Ah oui ?
_ Il veut ouvrir une seconde branche de son entreprise à une dizaine de kilomètres. Je m’occuperai des réparations ici pendant qu’il sera là-bas !

Il est très enthousiaste. Depuis maintenant bientôt quatre ans, il a retrouvé un job. Nos relations se sont améliorées mais quelque chose a été brisé. Je n’ai plus confiance en lui, même s’il s’est montré très responsable depuis nos graves problèmes d’argent. Mais notre malaise est plus profond. Je ne sais pas trop si c’est normal ou pas. Je n’ose pas en parler à Harriett qui pourtant m’est souvent d’une grande aide dès que j’ai un souci. Nous avons pensé au divorce, à la séparation. Il y a des moments où tout est bon et d’autres où tout est mauvais. Et quand nous sommes dans le creux de la vague, les anciens dossiers ressortent. La moindre petite pique lancée et c’est un ouragan qui déferle sur notre vie. Je me plonge dans le boulot et je prends plus de temps avec ma fille. Nos rapports changent au fur et à mesure qu’elle grandit. Harm est aussi beaucoup moins présent dans sa vie et par conséquent, je l’ai plus souvent pour moi. La communication n’est pas parfaite mais je ne la questionne pas. Elle sait qu’elle peut me parler quand elle le veut et je suis toujours là pour l’écouter. Mon éducation est stricte comparée à la méthode de mon mari. C’est un sujet de controverse entre nous. Finalement, entre lui et moi, il existe une sorte de tension qui fait que tout débat devient polémique. Même au niveau sexuel, plus rien n’est comme avant. Je prie que ce qui se passe soit la routine mais j’ai bien peur que ni lui ni moi, enfin surtout moi n’éprouvions le moindre désir. C’est une lassitude latente. Un acte qui est devenu banal. Comme de s’atteler à la vaisselle. Et pourtant, une chose est sûre, je l’aime plus que tout. Je ne me vois pas sans lui.

_ Sarah, tu m’écoutes ?
_ Oui, bien sûr, me rattrapai-je en souriant.

********

_ Pas ce soir, dis-je tandis que sa main est partie à l’assaut de mon corps.
_ Pourquoi ?
_ Je n’ai pas envie…

Il stoppe sa vadrouille. Puis lentement, je sens qu’il met plus d’attention en insistant sur les endroits qui me font vibrer.

_ Menteuse, susurre-t-il à mon oreille.

Il n’a pas totalement tort. J’aime quand il est doux comme il l’est ce soir. J’aime quand il est attentif à mes souhaits. Ca n’a pas toujours été ainsi ses derniers temps.

_ Non, pas ce soir, s’il te plaît, finis-je par dire un peu fort.

Mes yeux évitent de rencontrer les siens. Je lui tourne alors le dos. Je l’entends qui expire fortement. Je me sens coupable. Je lui fais alors face.

_ Je te demande pardon, murmurai-je.

Mes doigts touchent son front. Il s’est dégarni.

_ Je préfère que tu me le dises plutôt que tu ne le fasses par devoir conjugal.

S’il savait que je l’ai souvent fait.

Il penche sa tête de mon côté.

_ L’as-tu déjà fait par obligation ?

J’ai l’impression qu’il lit dans mes pensées à ce moment précis. Mes yeux me trahissent. Je vois qu’il déglutit difficilement. Mais sa question est si naïve ! Quelle femme n’a déjà pas feint. Mon regard est posé sur sa pomme d’Adam. Je n’ose pas lui répondre les yeux dans les yeux.

_ Tu m’aimes toujours n’est ce pas ? demande-t-il.
_ Oui, je t’aime Harm. Trop sans doute.
_ Alors pourquoi on en revient toujours au même ? Pourquoi ne pouvons-nous pas être comme les autres ? Simplement en phase et heureux ? Sa voix se brise sur le dernier mot.
_ Peut être que les autres se cachent sous des faux-semblants…

Un silence pesant s’installe.

_ En neuf ans de mariage Harm, les choses changent…
_ Et évoluent…Merci, je connais la rengaine, Mac.
_ Où cela nous mène-t-il ?

Ma dernière question reste sans réponde pendant presque une minute.

_ Au point final, sans doute…

C’est à mon tour de ne rien dire. Mon cœur se serre un peu plus à chaque battement.

_ Et si on repartait sur de bonnes bases ?

Nous nous asseyons à au même instant dans le lit. Comme si mes paroles nous avaient relié sur une longueur d’onde identique.

_ Tu crois que ça marchera ? me fait-il.
_ Le souci ne se situe pas au niveau de croire mais au niveau du vouloir.
_ Alors, je le veux Sarah. Plus que tout, je veux retrouver notre couple.

Il me sourit, nos mains se cherchent, nos doigts s’entrecroisent

_ Je le veux aussi, Harm. Aussi.

_________________

You smile and you make my life complete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Lun 19 Déc - 15:34

Une seule chose.... Je veux la suite!!!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Lun 19 Déc - 15:36

Ma chouuuup, c'est trop beau, touchant et ça brise le coeur...jamais je n'aurais imaginé H&M comme ça, dans ces banalités de la vie, qui sont le plus souvent, pour ne pas dire tout le tps, comme ça !!!
C'est tout ce qui a de plus réel, avec des hauts et des bas, mais j'espère sincerement que ça va aller mieux dans leur couple que même Sad et aussi sexuellement parlant Rolling Eyes Mr.Red
J'ai tin trop hâte de quoi que tu vas nous réserver mtn I love you alors viv'ment la chuite

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitchounette
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 235
Age : 32
Localisation : Blois ou bien dans les bras de DJE... eh oui moi aussi!!
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   Lun 19 Déc - 19:30

trop bien cette suite! ça s'arrange un petit peu! j'ai hâte de voir à quelle sauce tu vas les manger dans leprochain chapitre! vivement la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shippers-forum.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A Lifetime With You - 2nde partie [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Super Mario 64 DS
» S35 heller... 2nde partie
» Comment laisser une seule partie de couleur ???
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Offre terminée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: ARCHIVAGE :: Fanfictions :: Fanfictions terminées-
Sauter vers: