CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Joyeux Noel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
didine
Crayon machouillé de Catherine
Crayon machouillé de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 191
Age : 38
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: Joyeux Noel   Sam 24 Déc - 16:24

Une petite fic de Noel sans aucune prétention.

Je l'ai écrite hier pour 5 filles super que j'adore, et qui me supportent.

C'était pour moi la manière de leur souhaiter de passer un Joyeux Noel. Donc elles l'ont eu en avant première hier au soir.

Gros gros bisous donc à chascaa, coloradospace, lynxette, matrix98 et mac79.

Elle n'est pas corrigée, je voulais la publier que lundi.

Mais ça fera un cadeau avant l'heure.

Donc à tous je vous souhaite de passer un très beau jour de Noel.


Joyeux Noël.

L’ange lui semblait plus petit que dans son enfance. Tandis qu’il décochait sa flèche. Une aile un peu ébréchée.

Elle leva les yeux pour voir Harm à la porte de son bureau.

- Je ne vous ai pas entendu frapper.
- C’est parce que je ne l’ai pas fait.
- Vous êtes là depuis longtemps ?
- Quelques minutes. Je vous regardais, sans un mot. Et je vois que ça ne va pas fort.

Mac reposa l’ange au fond du carton et le referma.

- Si. Ca va très bien.
- Alors pourquoi vous avez les yeux humides comme si vous veniez de pleurer ?

Harm entra sans y être invité, ferma la porte derrière lui, et abaissa les stores.

Il fit le tour du bureau, s’asseyant sur le bord de celui-ci. Lui tendant un mouchoir.

Mac l’attrapa pour s’en essuyer les yeux.

- On ne vous a jamais dit qu’il ne faut pas ouvrir les cadeaux de Noël, avant.
- Ah ça, c’est rien.
- Rien ! Pourtant cela vous fait pleurer.
- Je suis en train de me rendre compte que…
- Que quoi ?
- Que je n’ai pas fêté de vrai Noël depuis mes 6 ans. Mais vous ne pouvez pas comprendre ! Oh ! Désolé.
- C’est rien. Dites-moi tout Mac.
- Jusqu’à mes 6 ans, je passais des Noëls idylliques, un grand sapin, des tas de cadeaux, un repas de fête, de la joie. Et après, quand mon père s’est fait licencier, la seule chose qu’on attendait c’est combien de coups allaient pleuvoir. Belle façon d’apprendre que le Père Noël n’existe pas.
- Qui vous a dit qu’il n’existait pas ?
- Très drôle Harm.
- Sérieusement.
- J’ai passé quelques bons noëls après avec Chloé, chez Bud et Harriet, avec vous, mais je ne retrouve plus cette magie de Noël
- C’était comment la magie de Noël chez vous ?
- Et vous ?
- Non vous d’abord.

Mac prit son souffle.

- Un grand sapin, ma mère qui nous emmenait à la patinoire. J’espérais qu’il y ait de la neige le jour de Noël, mais bon l’Arizona.
- Comme la Californie, quoi.
- Voilà. Un dîner somptueux même si ma mère, qui est une mauvaise cuisinière achetait tout fait. Il y avait mon oncle qui venait. De la famille, tous ceux qui après ont tourné le dos à mon père. On s’amusait. Et après j’aurais tout donné pour voir le sourire de ma mère à Noël. Et vous ?
- Je me rends compte, que jusque mes 6 ans, je n’en profitais pas, je ne me rendais pas compte. J’ai eu tout ce qui vous a manqué. Et à partir de 6 ans, je n’en profitais plus.
- Vous passiez vos Noëls où ?
- Chez ma grand-mère. Il y avait de la neige, un sapin d’au moins 2 mètres 30 dans la maison, frôlant le plafond. Des bons petits plats préparés par ma grand-mère, mais moi j’attendais autre chose mon père. Nos noëls avec mon père étaient merveilleux, enfin le Noël avec mon père, car je ne m’en rappelle plus des autres, hormis celui de mes 5 ans. Mes parents chantant les chants de Noël… Moi me demandant si mes parents étaient normaux.

Mac et Harm eurent un sourire.

- Vous faites quoi à Noël, Mac ?
- Rien, Chloé est chez sa famille. Et vous ?
- Rien, Mattie est chez son père, elle viendra le 25 pour qu’on fasse un réveillon en léger différé. Et si on partageait ensemble nos solitudes.
- D’accord, mais pas de fêtes de Noël, une pizza, un jeu de société et c’est tout. Pas de Noël Promis ?
- Promis.

Mac ne vit pas Harm croiser les doigts.

Mac regarda Harm,

- Je crois que je peux vous le montrer.

Tout en ouvrant le carton. Harm regarda l’ange qui visait sur eux une flèche.

- Il est très beau.
- Ma mère me l’a envoyé, elle déménage, et il lui restait quelques affaires à moi. Voilà pourquoi j’avais un coup de cafard. Merci.
- Pas de quoi ! Je n’ai rien fait.
- Si. Vous êtes là.
- C’est normal.

Harm se leva, quitta le bureau.

- Alors demain le 24. Rendez vous chez moi à 9 heures.
- Du soir ?
- Non du matin.
- Harm !
- Soyez chez moi à 9 heures c’est tout ce que je vous demande.

Vers 18 heures, il regarda Mac partir du bureau, elle lui fit un petit signe de la main, esquissant un sourire. Apparemment elle n’avait pas pris le carton avec elle.

Il alla dans son bureau. Ouvrant le carton placé sur le rebord de la fenêtre.

- Ta propriétaire t’as oublie. J’espère qu’elle ne va pas m’en vouloir. Je promets qu’elle va passer le plus beau Noël. Toi qui a vu quand elle était heureuse, je compte sur toi.

Ayant un sourire et quittant le JAG, après avoir glissé l’ange avec précaution dans sa mallette.

24 décembre

Il entendit sonner à la porte. Il ouvrit pour découvrir Mac sur le pas de la porte, les mains dans les poches de son blouson. Vêtue d’un jean.

- Hey
- Hey
- Vous êtes à l’heure.
- Comme d’habitude.

Mac regarda l’appartement de son ami. Il n’y avait aucune décoration dans l’appartement, même pas un sapin.

- Vous avez fait des frais !
- Je n’avais pas l’intention de fêter Noël, j’ai un sapin en plastique que je déplierais demain.
- Sapin en plastique avec une grimace.
- Souvent on est envoyés en mission, et on retrouve le sapin sans épines autour du 20 Janvier, et s’asseoir sur un canapé et avoir des épines dans les fesses pendant 6 mois, c’est loin d’être agréable.

Mac eut un sourire.

- On fait quoi, vu que vous m’avez fait lever aux aurores.
- Vous allez m’aider à acheter le cadeau de Noël à Mattie, il faut bien prévoir 9 heures du matin avec la foule qu’il va y avoir.
- Vous ne pouviez pas faire ça plus tôt.
- C’est une adolescente, et je ne savais pas quoi lui offrir. Vous allez me donner un coup de main. En prenant la veste d’une main. Et fermant la porte de l’autre.

Harm trouva une place au 3e niveau du parking souterrain sous le centre commercial, après avoir passé plus de 15 minutes à faire le tour du parking. Mac se retenait de ne pas éclater de rire, Harm se retenant de ne pas éclater à force de tourner en rond.

Il ne put s’empêcher de pousser un soupir.

Mac posa la main sur la cuisse de Harm.

- On est arrivés, vous voyez.

Elle retira la main.

- Désolé.
- Je parie qu’à votre place, vous n’auriez pas eu la même patience.
- Bien sûr que non. Vous me connaissez ?
- Voilà pourquoi je préfère avoir conduit.
- Allons y.

Harm et Mac arrivèrent au grand hall du rez de chaussée du centre commercial, un énorme sapin trônait au milieu de l’entrée.

Le magasin grouillait de monde.

- Vous avez une idée pour Mattie ?
- Je sais pas j’avais pensé à un livre.

Mac fit une grimace.

- Quoi ? Un livre. C’est une adolescente, Harm.
- Je ne sais pas un livre sur l’aviation, elle adore ça.
- Et pourquoi pas un petit pendentif dans une bijouterie.
- Son petit ami risque de lui offrir ça. Vaut mieux les enfants ça va plus vite, un jouet et ils sont ravis.
- Harm.
- Quoi ! C’est vrai. Je n’ai aucune idée de ce que je vais lui acheter.

Harm se dirigea vers le banc le plus proche.

- Si ça vient du cœur elle adorera.
- Je sais, mais je me rends compte que je l’ai perdu.
- Harm, elle a choisi de vivre avec son père. Elle vous adore, et elle n’aimerait pas vous voir comme ça. Et elle m’a demandé.
- Quoi ?
- De veiller sur vous.

Harm attrapa la main de Mac, dans la sienne.

- Et moi, j’aime veiller sur vous.

Tout en se penchant vers elle, pour poser ses lèvres sur les siennes. Partageant un baiser.

- Mac, je sais ce que je vous ai dit. Que je patienterais, mais Mac.
- Chut.

Elle posa un doigt sur les lèvres de Harm.

- Merci Harm. On reparlera de ça après, ce n’est pas le lieu, ni l’endroit.
- D’accord.

Harm se releva quelque peu découragé.

- On devrait aller faire les boutiques.
- D’accord.

Harm vit un pendentif pour Mattie, symbolisant un ange, hésitant un peu avant de se décider.

- C’est une bonne idée.
- Vous trouvez ?
- Vous êtes son ange gardien. Après tout.
- Je croyais être le votre.
- Je peux vous partager, surtout avec Mattie.
- Pas de souci à se faire, c’est ça.
- On peut dire ça.
- Donc je vais le prendre.

Harm passa à la caisse, tandis que Mac regardait les bagues serties de pierres précieuses.

Harm la rejoignit, regardant au-dessus de son épaule.

- Vous cherchez votre bonheur.
- C’est idiot mais je regarde comme ça, les bagues.
- Vous pourriez vous faire un cadeau.
- Mais non ! Déjà c’est trop cher. Et peut-être…
- Peut-être que ?
- Rien.

Harm regarda Mac s’éloigner de la vitrine.

- Peut-être que… en regardant une nouvelle fois vers les bagues, ayant un petit sourire.

Harm rattrapa Mac et l’entraîna dans un magasin de jouets.

- Harm, on a passé l’âge.
- En fait, je voulais voir les maquettes. Baissant les yeux.
- Harmon Rabb, vous êtes un grand enfant. Mais c’est ce que j’aime en vous.
- C’est tout ? Que mon côté grand enfant !

Mac était déjà partie en avant.

- Mac, je veux une réponse.
- Sans commentaire.

Ils passèrent du temps dans le magasin de jouets.

Harm entendit pleurer, s’éloigna un peu.

Un petit garçon était assis. Tout seul.

- Tu es perdu ?

Il renifla.

- J’ai perdu ma maman.
- J’ai une petite idée.

Harm l’attrapa dans ses bras. Et le fit s’asseoir sur ses épaules.

Mac sourit de la scène.

- Tu la vois ?
- Oui. Elle est vers les caisses.

Harm reposa le petit garçon.

- Allez on y va.

Mac regarda le petit garçon tenir la main de son pilote, arrivant à peine à la hauteur de la taille de Harm.

Elle le vit disparaître au coin du rayonnage.

Il fut de retour au bout de 5 bonnes minutes.

- Alors ?
- Elle voulait m’inviter pour le réveillon.
- Encore une femme amoureuse de Harmon Rabb. A force de jouer les héros, aussi.
- Vous êtes jalouse ?
- Non, car je sais que je vous ai pour Noël rien qu’à moi.
- Je vais aller voir si je peux trouver un petit nœud rouge alors.
- Exactement.

Vers midi, ils mangèrent à une petite cafétéria. Mangeant dans la bonne humeur.

- Vous voulez un dessert ? Je vous l’achète.
- Et ma ligne ?

Harm ne put s’empêcher d’éclater de rire.

- C’est la première fois que je vous entends dire quelque chose, comme ça.
- Ca sera ma bonne résolution, être moins gourmande.
- Ah oui ?
- Oui, entre autres. Je n’ai pas toujours été très sympathique cette année. Y compris avec vous.
- C’est oublié.
- Sûr ?
- Certain.
- Je vais prendre de bonnes résolutions pour l’année prochaine. C’est décidé. Et vous ?
- Moi je suis parfait.
- Et modeste ?
- Exact. Alors ce dessert ?
- D’accord, après tout on n’est pas encore à l’année prochaine.

Harm partit les chercher, revenant qu’au bout d’un long quart d’heure.

- Il y avait du monde.
- Pas grave.

Après avoir réglé, ils quittèrent le restaurant.

Décidant de se promener en pleine ville, pour regarder les animations.

Harm ressentit que Mac frissonnait.

- Froid ?
- Oui.

Il se mit contre elle, passant le bras autour de son épaule. L’attirant à lui.

Ils passèrent l’après midi, dans les rues fraîches de Washington.

- Harm, on peut s’arrêter, j’ai mal aux pieds.
- J’ai une meilleure idée.
- Quoi ?
- Venez.

Harm héla une calèche mise à disposition des touristes pour les fêtes.

- Allez princesse.

Harm passa le bras sur le dossier en cuir derrière elle. Mac se mit contre Harm, pendant qu’ils se promenaient. Posant la tête sur son épaule.

- Merci Harm.
- Pour quoi ?
- Pour cette journée.
- Elle n’est pas finie.
- Alors déjà, merci. Vous m’avez réconcilié avec Noël

Ce fut Mac qui chercha les lèvres de Harm. Les caressant avec les siennes. Le baiser se fit langoureux, passionné. Harm attirant Mac à lui. Pour ne pas la laisser s’éloigner.

Ils ne se rendirent pas compte que la calèche avait stoppé.

- Monsieur, madame. Je suis désolé, mais…

Harm s’écarta des lèvres de Mac.

- Ah, c’est nous qui sommes désolé.

Ils descendirent de la calèche, riant aux éclats. Avant que Harm se penche pour chercher à nouveau ses lèvres.

- Je suis prêt, Mac.
- Moi aussi.
- Alors ? Ca veut dire que l’on est ensemble.
- Oui. On peut dire ça.
- Whaouh.
- Embrasse moi Harm.
- J’aime quand tu me tutoies.

Mac et Harm repartirent se promener.

Ils arrivèrent près de la patinoire extérieure.

- Harm si on y allait.
- Si tu veux, mais moi je reste à te regarder.
- Harm, pas d’inquiétude, je suis rouillée de toute manière.
- Mac.
- S’il te plaît.
- De toute manière je ne risque rien avec mon 50 fillette, il n’y a aucune chance qu’il y ait des patins faits pour moi.
- Retourne-toi !

Harm vit le panneau.

« Toutes les tailles. De l’enfant au grand enfant. »

- Aie. J’ai déjà peur.
- Mais non. Ne t’inquiètes pas, il faudra juste que tu ne lâches pas ma main.
- Ca j’aime bien.
- De quoi.
- Ne pas lâcher ta main.

Harm trouva la paire de patins à glace à sa taille.

Les premiers pas, plus exactement glissades sur la glace se firent de manière assez erratique. Mac manquant de s’écrouler plusieurs fois. Et Harm restant raide comme un piquet, ne pliant pas les genoux.

- Ne sois pas si raide, Harm.

Harm ne put s’empêcher de la regarder, un sourire aux lèvres. Faisant rougir Mac.

- Ce n’est pas ce dont je parlais.
- Ah mais j’avais compris.
- Ben voyons.

Harm se mit face à elle, d’un mouvement sûr de lui. Faisant sauter la glace.

- Tu m’as menti.
- Près de chez ma grand-mère il y a un lac, gelé l’hiver. Où on fait du patinage.
- Tu m’as menti !
- Oui. Allez, Mac, tiens bien ma main et ça ira tout seul. C’est comme le vélo ça s’oublie pas.

Ils sortirent de la patinoire essoufflés, hilares.

Ils s’assirent dans un coin.

Harm attrapa les jambes de Mac, pour les poser sur ses genoux. Mac se serrant contre le corps de Harm.

- Qu’est ce qu’on fait maintenant ?
- J’ai une petite idée. Tu me fais confiance, Mac ?
- Oui.
- Alors, on doit aller récupérer la voiture. Ca ira ? Tu veux que j’aille chercher la voiture ?
- Tu ferais ça. Pour moi ?
- J’ai pas envie que tu t’endormes pendant le repas. Ou même après. Posant un baiser sur ses doigts. Si tu en as envie ? Ce soir nous deux ! Enfin si tu ne veux pas, et que tu veux qu’on attende.

Mac hocha la tête.

- On a assez attendu Harm, non ?
- Je suis tout à fait d’accord.

Harm passa la main derrière les reins de Mac, et l’attira contre lui, posant un baiser sur ses lèvres.

- Avant que j’y aille. Juste un baiser. Enfin quelques baisers.

Parsemant ses lèvres de baisers.

- Je reviens vite.
- D’accord.

Harm s’éloigna.

Mac attrapa son téléphone portable, quand elle ne distingua plus la silhouette de Harm.

- Rabb.
- Tu me manques déjà.
- Déjà ?
- Oui. Harm ?
- Oui.
- Je t’aime.


Dernière édition par le Sam 24 Déc - 19:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://djeaddict.bb-fr.com
didine
Crayon machouillé de Catherine
Crayon machouillé de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 191
Age : 38
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: Re: Joyeux Noel   Sam 24 Déc - 16:25

C’était plus simple pour Mac de le dire par téléphone.

- Harm ?
- Je t’aime aussi. Même si j’aurais aimé te le dire face à face.
- Je suis désolée.
- Aucune raison. On se le redira tout à l’heure.

Harm raccrocha le téléphone.

Il rejoignit Mac au bout d’une demi-heure, sur le même banc.

- Allons-y.

Ils rejoignirent les ventes de sapins sur un parking.

- Harm.

Harm l’entraîna vers les sapins. S’arrêtant devant un grand sapin, dépassant facilement les deux mètres de Harm.

- On prend celui-là ?
- Il me plaît.
- Vendu.

Harm regretta un peu le choix quand il dut se bagarrer pour le mettre dans son VSU.

- Comment faisait ma grand-mère. Suis-je bête, le tracteur.
- On peut en trouver un si tu veux.
- Trop drôle, marine’s.

Avec bien du mal, ils rejoignirent l’appartement de Harm.

Harm installa le sapin, trônant au milieu du salon.

Mac s’assit sur le canapé

- Alors tu en penses quoi ?
- Tu es plus petit que lui !
- Justement c’est ça l’intérêt.
- J’avais raison un grand enfant.

Lui souriant.

- On décore le sapin ?
- Oui.

Harm et Mac regardèrent le résultat.

- Il manque quelque chose.
- Je ne crois pas.
- Si. Il manque quelque chose.

Harm se dirigea vers le bureau, ouvrant sa mallette.

Lui montrant l’ange.

- Harm. Tu as ?
- Oui, je l’ai pris dans ton bureau hier. Tu me pardonnes ?

Il s’approcha d’elle. Penchant la tête sur le côté.

- Pardonne-moi. S’il te plaît.

Avant de se pencher sur ses lèvres. Et de l’embrasser.

- Je t’aime Mac.

Mac répondant à son baiser.

- Je t’aime aussi Harm. Je n’ai jamais aimé quelqu’un d’autre comme toi.
- Alors on le met cet ange. A toi l’honneur, et moi j’ai le vertige alors, au boulot.

Mac monta sur le tabouret mettant l’ange dans le sapin.

Harm passa devant elle, pour l’attraper, la faisant descendre le long de son corps.

Le baiser se fit ardent.

Harm enlaca tout simplement Mac, contre lui.

- Harm.
- Oui.
- Tu n’as pas été au mur. Levant les yeux vers lui.
- Ce n’est pas grave. J’irais demain avec toi. Mais Mac, je te propose quelque chose. Tu vas sous la douche, je te prépare le repas. On dîne en amoureux.
- Et…
- On verra bien où nous conduit ce réveillon ?
- Je prends mon sac et j’y vais.
- Non, une surprise t’attend. Regarde dans le sac. Sur le canapé.

Mac en sortit un écrin de lingerie, écrin constitué que d’une culotte.

- Devaient être en rupture de stock.
- Bien sûr.

Puis sortit une robe noire. Au dos nu.

- C’est le prix du tissu, tu sais, de nos jours.
- C’est pour ça qu’elle est ouverte sur la cuisse.
- Oui, on ne peut plus compter sur les couturiers pour avoir une robe finie.
- Pour le plaisir de tes yeux ?
- Accessoirement, tu me connais.
- Bon j’y vais.

Et sorti une boîte à chaussures, avec une paire de hauts talons.

- Comment ?
- Mystère.

Elle posa un baiser sur ses lèvres.

- Merci.

Elle prit son temps sous la douche.

Harm regarda Mac sortir de la salle de bains, habillée.

Il resta bouche bée.

- Ferme la bouche, Harm.
- Whaouh.
- Ca te plaît ? En tournant sur elle-même et montrant son dos nu.
- Euh, je vais peut-être passer pour un obsédé, mais j’ai envie de te l’enlever.
- Je te conseillerais une douche froide, Harm.
- J’y vais. Au fait, cela cuit. Tu n’as rien à faire.

Mac regarda la table mise. Pour leur repas en amoureux. Leur premier repas en amoureux.

Elle se mit à sourire.

Elle assura la finition, en allumant les chandelles. Quand elle sentit Harm derrière elle, posant un baiser dans son cou.

Elle se retourna, pour voir Harm en chemise blanche entrouverte, un pantalon noir.

- Pas mal non plus. Si on mangeait ?
- Je te reconnais bien là.

Mac s’assit, refusant que Harm l’aide. Il lui amena le premier plat.

- Ce n’est pas une pizza ?
- Non, tu m’en veux.
- Non.

Le repas se passa dans la bonne humeur, Harm et Mac parlant d’eux, de diverses choses, pour en revenir à leur sujet préféré : eux. Ne pouvant se retenir de se dévorer des yeux.

Harm sentit, le pied nu de Mac remonter le long de sa jambe.

- Si on passait au deuxième dessert.
- Tu es entreprenante. On dirait.
- Cela te gêne. Je peux arrêter.
- Non. N’arrête pas. Mais patiente un peu.
- Un peu ?
- Promis. Mais avant j’ai envie de te donner ton cadeau de Noël
- Il n’est pas minuit. Il est 23h37
- Peut-être que j’ai envie de te donner un autre cadeau à minuit. Enfin, une demi-heure ça sera juste pour te faire tout ce que je veux te faire, nous attendrons minuit.

Lui faisant un sourire en coin.

- Je ne vois pas du tout de quoi tu veux parler.
- Alors pourquoi tu rougis ?
- Tu ne voudrais pas me faire un dessin, plutôt.
- Allons sur le canapé, nous serons mieux.

Harm se leva tendant la main à Mac.

S’asseyant dans le canapé. Mac se glissa dans les bras de Harm s’adossant à lui.

Harm et Mac regardant l’ange.

- Tu crois que c’est grâce à lui.
- Non, je te veux depuis longtemps.

Mac se retourna pour poser un baiser sur les lèvres de Harm.

- Si on se donnait avant nos cadeaux. S’il te plaît, Harm. S’il te plaît. Comme ça après, on passera à une autre distribution de cadeaux.
- Mac.

Elle taquina avec ses lèvres les lèvres de Harm, son nez, son front.

- D’accord. Je ne tiendrais pas plus longtemps.

Mac sortit de l’étreinte des bras de Harm. Harm sortit quelque chose de son bureau.

Elle revint rapidement.

- Moi d’abord. Tiens pour toi.

Lui tendant une boîte.

- C’est petit.
- Harm !
- Moi qui voulais un ordinateur c’est raté.

Il ouvrit découvrant une montre d’aviateur.

- Mac.
- Tu te plains que la tienne ne fonctionne plus.
- Mac, je sais la valeur de cela, et je ne peux pas.
- Harm, tu veux me faire de la peine. Elle te permet de nombreux calculs dont conversions de miles, de monnaies ou des unités métriques…
- Mac
- Calculs de vitesse, de distances, de temps, de durées de vol, de consommations, étanche jusqu’à 50 mètres.
- Chérie.
- Oui.
- Merci.
- De rien, mon amour. J’aime bien quand tu dis chérie. Et moi mon cadeau ?
- Ferme les yeux. Ne t’inquiètes pas.

Il lui passa une chaîne autour du cou.

- Rouvre-les.

Mac regarda le pendentif. C’était un cœur.

- Cela me paraît bien dérisoire.
- Harm.

Elle regarda mieux, distinguant un avec « Tout mon amour, Harm. »

- J’aime beaucoup et ça me touche beaucoup.
- Alors, je pense qu’il y a quelque chose d’autre qui va te faire pleurer, mais j’essuierais chaque larme après.

Il posa un genou au sol.

- Mac, je n’ai pas envie de faire de longs discours. Alors épouses-moi.
- C’est un ordre direct ?
- Si tu veux.
- Alors à vos ordres.

Il ouvrit l’écrin sur la bague onéreuse qu’avait admiré Mac plus tôt dans la matinée.

Passant la bague à son doigt, tandis qu’il lui murmurait un je t’aime.

Mac se leva, prenant la main de Harm.

- Viens.

Ils passèrent devant la table, Mac éteignant les chandelles, tandis que Harm, glissait des baisers dans sa nuque.

Il l’attrapa dans ses bras, pour se diriger vers la chambre.

Plus tard… Beaucoup plus tard.

Mac était sorti de l’étreinte des bras de Harm. Lui encore endormi par la nuit précédant Noël qu’ils venaient de passer. Une nuit câline et tout sauf reposante.

Elle referma les boutons de la chemise de Harm, sortant de la chambre pour se diriger vers le salon. Le sapin trônant fièrement dans le salon. L’ange au sommet. Souriant du bonheur qu’elle connaissait. Caressant le pendentif, puis la bague.

Regardant par la fenêtre avant de s’asseoir sur le canapé pour voir la neige tomber.

Elle sentit les bras chauds de Harm, l’enserrer contre lui.

- Tu as vu, il neige.
- Hmmm.

En glissant un baiser dans son cou.

- Bonjour.
- Bonjour. Tu es déjà levé ?
- Je veux profiter de mes derniers moments avant.

Ils entendirent les pas courir dans l’escalier.

- Trop tard. C’était trop beau.

Mac lui donna une petite tape.

Ils entendirent les voix cristallines de leurs enfants criant un

- Le père Noël est passé. Youpi.

Harm s’écarta d’elle, et ils allèrent s’occuper de la supervision de l’ouverture des cadeaux.

Harm regarda tour à tour Mac devenue sa femme, 5 ans auparavant, leur fils de 4 ans et leur fille de 3 ans.

Il regarda sa femme avant de regarder vers leurs enfants.

Regardant avec leurs yeux d’enfants plein d’innocence la magie de Noël

Fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://djeaddict.bb-fr.com
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: Joyeux Noel   Sam 24 Déc - 16:31

tro belle.
un bo cado de noël

bravo didine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
matrix98
Newbie
avatar

Féminin Nombre de messages : 3
Age : 35
Localisation : dans les bras de DJE
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Re: Joyeux Noel   Sam 24 Déc - 17:06

alors didine,

je tenait a te remerciait car cette fic est genial, magnifique, superbe et enfin une fic heureuse pour noel

continue comme ca c'est vraiment geniale et oui on t'adore et non pour moi en tout cas je te supporte pas car lire des fics comme ca me donne envie de te dire un grand MERCI.

continue a nous faire rever

je vais m'arreter la car sinon tes chevilles vont gonfler


pour didine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Sheppard
Loin de Catherine
Loin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 25
Localisation : A Atlantis...
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: Joyeux Noel   Sam 24 Déc - 19:23

Merci ! Merci beaucoup !!

Ta fic est géniale !!

et....

JOYEUX NOEL A TOUS ET A TOUTES !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnneSoMac
Connaissance de Catherine
Connaissance de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 996
Age : 30
Localisation : Avec Catherine Bell!! Merci ma Gazelle!
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: Joyeux Noel   Sam 24 Déc - 19:38

MAGNIFIQUE !!!

Elle est vraiment trop belle ta fic bravo Didine!!

JOYEUX NOEL TOUT LE MONDE!!!!!!!AINSI QU'A NOS DEUX AVOCATS D'AMOUR!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 39
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Joyeux Noel   Dim 25 Déc - 12:18

Magnifique Didine . Bravo.

Joyeux Noël à tout le monde

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: Joyeux Noel   Dim 25 Déc - 20:37

Merci Didine pr cette fic! On est vraiment gâtés!!!
Elle est toute mimi

_________________

You smile and you make my life complete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gemmabell
Meilleur(e) Ami(e) de Catherine
Meilleur(e) Ami(e) de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 3116
Age : 28
Localisation : 29
Date d'inscription : 17/04/2005

MessageSujet: Re: Joyeux Noel   Mar 3 Jan - 20:50

Ah c'est trop adorable !!!!!!!!!! j'aime trop!! surtout à la fin avec les enfants !!! c'est trop mignon !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macharm.skyblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joyeux Noel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joyeux Noel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» joyeux noel et bonne annee
» JOYEUX NOEL
» Joyeux Noel à toutes
» Joyeux noel.
» Joyeux noel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: ARCHIVAGE :: Fanfictions :: Fanfictions terminées-
Sauter vers: