CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Happy New Year... (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
didine
Crayon machouillé de Catherine
Crayon machouillé de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 191
Age : 38
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: Happy New Year... (terminée)   Sam 31 Déc - 18:24



Une petite fic pour vous souhaiter une très bonne année 2006.

Londres
31 Décembre 2005

La sonnerie stridente du réveil se fit entendre.
Une main commença à le chercher, pour le faire taire. L’attrapant dans la main et cherchant à tâtons le bouton marche/arrêt. L’impatience eut raison d'elle quand le réveil alla s’écraser contre le mur.

Mac se remit sous la couette se nichant contre Harm.

- Paix à son âme.

En éclatant de rire.

Elle grommela quelque chose, quelque chose qui fût inaudible pour lui.

Elle sentit le souffle chaud de son mari dans son cou, faisant bouger une mèche de cheveux avec sa respiration. Avant de déposer un baiser.

- Bonjour Mme Rabb.
- Jour. Amour.

Elle sentit les bras de Harm l’enlacer un peu plus, tandis qu’il se pressait un peu plus contre son dos.

- Pauvre petit réveil, il n’avait que quelques jours.
- C’était un accident.
- Je vais te croire.

Harm se fit câlin, posant des baisers dans le cou de son épouse.

- Retourne toi, pour que je vois ton visage, avant d’aller travailler.
- Après tout, tu n’avais pas à me laisser de ce côté-là. Je dors à gauche moi.
- Cela ne te dérangeait pas hier. Que je te laisse là, comme tu dis.

Harm recula pour que Mac puisse se mettre face à lui.

- J’étais épuisée hier. Harassée, par le traitement infligé par mon mari.
- Ma pauvre chérie, prochaine fois. On sera sage.

Mac s’approcha un peu plus contre le corps nu de Harm.

- Je pourrais alors enfin garder mon pyjama plus de dix minutes. C’est gentil, je n’aime pas avoir froid la nuit.
- Je croyais que tu aimais ma technique pour te réchauffer ? En attendant, je vois que tu t’es rhabillée, dommage. Frôlant le tissu chaud du pyjama. Tu t’es levée ?
- Oui. Je n’avais pas eu le temps de faire deux trois trucs hier. Et cela m’empêchait de dormir.
- Mac. J’aimerais que tu lèves le pied. Tu cours toute la journée pour Mattie, son kiné, etc. Tu l’aides dans ses cours par correspondance. Tu gères la maison…. Repose-toi un peu. Et pour mon travail moi, ça va se calmer, maintenant. Les premiers mois sont passés. J’ai une solide équipe, donc je vais pouvoir lever le pied, j’ai moins à faire mes preuves. Et je serais là un peu plus.
- Tu vas donner ça à ton bras droit Rebecca. De la jalousie dans la voix.
- Mac.
- D’accord, tu m’as dit qu’il n’y avait rien, je te fais confiance. Et que tu m’aimes.
- Ah oui, je t’ai dit ça ? Moi ? Qui ne dit jamais ses sentiments ?

Mac tapa le torse de Harm avant de laisser la main posée.

- Je t’aime Mac. Posant un baiser sur ses lèvres. Mais il faut que j’aille travailler. Par contre, il faut que je te dise quelque chose qui ne va pas te plaire.
- Ne me dis pas que tu vas encore partir pendant deux semaines.
- Non. Cérémonie officielle ce soir à l’ambassade.
- Non ! Pas question.
- Mac.
- Vas y tout seul. Tant pis pour notre réveillon qu’on avait prévu, c’est non ! Moi je n’irais pas.
- Quelle tête de mule !
- C’est ça que tu aimes en moi.

Harm s’allongea le plus doucement possible sur elle. Ouvrant les boutons du haut de pyjama. Glissant un baiser dans son cou. Puis l’écarta pour glisser ses lèvres sur son épaule.

- Harm, je t’en veux.
- Ah oui ? Alors pourquoi tu gémis, quand je pose mes lèvres là ? Posant un baiser dans son cou. Et là, pour en poser un derrière l’oreille.
- C’est pas du jeu.
- Je suis désolé, Mac. Mais je suis tenu d’y aller. Avec ma petite famille. Et la femme du JAG Europe serait la bienvenue. Après, ils vont croire que j’ai épousé la femme invisible.
- Mais alors à mes conditions.

Harm se mit sur le dos.

- Lesquelles ?
- Tu ne m’abandonnes pas dans un coin, tu ne me montres pas comme un trophée.

Harm leva un sourcil.

- Ai-je déjà fait ça ?
- Non. Mais je suis passée par là. Et Mattie, si elle le désire ne viens pas.
- Pour cela, on est tout à fait d’accord.
- Si on est d’accord.

Elle posa un baiser sur les lèvres de Harm.

- Tu vas être en retard !
- Je sais.

Harm chercha à tâtons, le téléphone resté sur la table de nuit. Appuya sur une touche.

- Capitaine… Juste pour vous dire que je serais en retard.

Mac commença à descendre le long du torse de Harm.

- Une heure, voire deux.

Il commença à regarder vers Mac, qui descendait toujours.

Reprit son souffle.

- Deux heures, je pense… Oui, problème familial.

Tout en raccrochant.

Mac leva les yeux. Revenant à sa hauteur, tout en laissant la main errer sur le corps de son bel et merveilleux amant.

- On va régler ce problème familial.

En posant ses lèvres contre les siennes, et en se collant plus contre son corps.

Deux heures après, Harm montait dans sa voiture. Pour aller travailler.

Cela faisait quelques mois qu’ils avaient emmenagé à Londres tous les trois. Il avait été le premier à partir, pour son assignation. Le lendemain de leur mariage, à l’hôpital, unis par l’aumônier Turner. Les médecins leur ayant recommandés d’attendre un peu pour Mattie.

Elles l’avaient rejoint mi-juillet. Harm ne les ayant pas vu pendant plus d’un mois et demi. Les attentats à Londres, et certainement la peur qu’il lui arrive quelque chose avait poussé Mac à arriver plus vite.

Harm avait réussi à trouver une maison dans un beau quartier de Londres. Il l’avait faite aménager pour que Mattie puisse se déplacer sans problèmes dans la maison avec son fauteuil roulant.

Et entre Mac et lui, tout allait bien. Il savait que la transition marine’s/femme au foyer pouvait lui poser des problèmes mais apparemment cela se passait bien. L’année prochaine, il essayerait d’être plus présent, revenant plus tôt pour alléger un peu son emploi du temps en espérant que Mac retrouve un travail. A moins que ce projet soit repoussé pour cause de bébé.

Il espérait de tout cœur que l’année prochaine, Mac porte son bébé. Repensant à ce qu’ils venaient de faire, ils ne pouvaient pas dire qu’ils n’essayaient pas. Au niveau sexuel, tout allait très bien entre eux. Il espérait donner tort aux médecins et avoir un enfant. Même si Mattie était devenue officiellement Mathilda Rabb, il y a quelques mois. Mac et lui l’ayant adoptés.

Sans faire attention, la voiture commença à se déporter vers la droite.

Il redressa le volant vers la gauche, file de circulation normale.

Pensant que Mac et lui faisant l’amour était bien la dernière chose à laquelle il devait penser, surtout au volant.

Le reste de la journée continua normalement, dans la routine d’un bureau du JAG.

Vers 15 heures, il leva les yeux de son bureau pour voir le Capitaine de Corvette Rebecca Jerkins.

- Vous devriez rentrer Rebecca.
- Je ne vais pas vous abandonner, Monsieur. Je reste encore un peu. Vous allez à la réception ?
- Oui. Et vous ?
- Oui. Accompagné ?
- De ma femme et de ma fille.
- Je serais enchantée de les rencontrer. Regardant vers la photo sur le bureau. Avec une voix qui avait changé.

Harm eut un petit sourire, tout en s’appuyant sur le dossier de sa chaise, en regardant Rebecca quitter son bureau. Mac avait raison il se faisait draguer par un Capitaine de Corvette. Rebecca était une très belle femme. Et il trouvait ça très agréable de se faire draguer. Mais cette femme ne l’intéressait pas, même si à une autre époque, moins de différence de grade, pas de mariage il n’aurait pas dit non. Mais il était un homme marié et éperdument amoureux de sa femme.

Il regarda son alliance, puis regarda de nouveau la photo trônant fièrement sur son bureau. Avant de retourner vers ses dossiers.

Il entendit quelqu’un rentrer dans son bureau, faisant le tour.

- Rebecca. Rentrez chez vous. Je peux finir seul.

Il sentit des lèvres se poser près de son oreille. Des lèvres qui posèrent un baiser ardent, le faisant frissonner. Il se reprit, sursautant et se relevant d’urgence.

Constatant avec soulagement que c’était Mac.

- Une petite visite surprise.
- Je vois ça.

Mac s’assit sur le bord du bureau.

- Et laisse moi deviner un petit test, aussi ?
- Non, tu me manquais.
- Etrangement, je ne te crois pas.

S’appuyant sur le dossier.

- J’ai confiance en toi.

Mac se penchant pour poser un baiser sur les lèvres de son mari.

- Seulement tu as eu l’air d’apprécier le baiser, avant de t’écarter vivement.
- Oui. Mais cela ne veut rien dire. Le baiser était agréable.
- Et si ça avait été elle.
- Il n’y a rien, Mac. Il n’y aura jamais rien avec elle. La femme que j’aime c’est toi. La femme qui me donne le plus de plaisir c’est toi. Et la seule femme de qui je veux obtenir ses baisers c’est toi.

Il regarda Mac, qui avait les yeux humides.

- Et j’ai confiance en toi.
- J’ai trop fait de bêtises dans ma vie. Je t’aime, Harm. Je ne peux plus me passer de toi. Et celle de prendre le risque de te perdre serait la pire de toutes.
- Pour le meilleur et pour le pire alors ?
- Jusqu’à ce que la mort nous sépare.
- Le destin nous a mit ensemble Mac.

Elle posa de nouveau ses lèvres sur les siennes. Lui chuchotant à demi-mot.

- Tu te rappelles m’avoir confié, être tombé sur la tête et avoir eu des fantasmes.
- Le trésor ? Et te faire l’amour dans un bureau comme cela.

Mac desserra la cravate de son mari.

- Oui, et si on le réalisait.
- Ici ?
- Ce n’est pas Washington, mais il pleut, et j’aime quand tu me fais l’amour. Et ta charmante Rebecca va rentrer chez elle. Je reviens, elle va savoir ce qu’est une marine’s.

Mac fut de retour quelques minutes après.

- Alors ?
- Elle est partie, et te dit à ce soir. On a bu un thé.

Harm leva un sourcil.

- Un thé ?
- Oui avec des petits gâteaux, elle a du comprendre qu’il ne fallait plus draguer mon cher et tendre.
- Dommage, j’aimais bien. Avec un sourire au coin des lèvres.

Mac ne répondit pas à la remarque.

Fermant la porte.

- En commençant à s’avancer vers Harm. Il va pleuvoir cet après-midi, un temps presque idéal pour faire l’amour.
- Mais vous devriez le savoir. Trésor.

Harm attira Mac sur ses genoux. Pressant ses lèvres contre les siennes. Murmurant un Mac, plein de promesses.

Harm était debout, reboutonnant sa chemise.

- J’ai bien fait de perdre !

Harm regarda sa femme, qui avait stoppé de se rhabiller, s’asseyant sur le fauteuil où ils venaient de faire l’amour.

- Pardon ?
- Oui j’aime Londres. Il y pleut souvent. Et j’aime quand on fait l’amour.

Harm posa les deux mains sur les accoudoirs, se penchant pour l’embrasser.

- Alors, vive Londres !
- Oui, et cela fait une raison de plus pour faire l’amour. Mac glissa les mains autour de la taille de son mari, et déposa les mains sur les fesses de son sexy pilote.
- Il faut que j’y aille Harm. On se retrouve à la maison.
- D’accord.

Harm glissait ses lèvres dans le cou de Mac.

- Alors laisse moi passer.
- Pas envie.
- Moi non plus, j’aimerais rester avec toi. Et refaire ce que tu viens de me faire.

Harm s’écarta pour que Mac puisse quitter le fauteuil, elle finit de s’habiller.

- A dans une heure à la maison.
- Oui.

Pendant qu’elle quittait le bureau.

Vers 20 heures, Harm en uniforme de gala attendait patiemment que Mac le rejoigne.

- Elle va arriver, papa.

Il regarda vers Mattie.

Ses cheveux étaient lâchés, elle avait mis une robe noire.

- Je suis content que tu viennes avec nous.
- Il est peut-être temps que je sorte de mon trou. Même si c’est une cérémonie officielle. Et je sais que cela te fait plaisir.
- Je ne voudrais pas que tu te sentes mal à l’aise.
- Ca va papa, ne t’inquiète pas. Et bon, je suis pressée que cette année se termine. Désolée.
- Désolé, de quoi ?
- C’est l’année de tous les changements pour toi. Pour toi et maman. Ta promotion, ton nouveau poste, votre mariage. Donc excuse moi.
- Ca ira mieux, l’année prochaine Mattie, ne t’inquiète pas.
- Je sais.

Ils entendirent du bruit. Harm vit sa femme les rejoindre.

- Je connais cette robe.

Mac eut un sourire.

- Tu ne l’aimes pas ?
- Je l’adore.
- Cela ne m’étonne pas.

Tout en resserrant le nœud papillon de son mari et posant un baiser sur ses lèvres.

- Oh, s’il vous plaît, nous allons être en retard. Vous ferez ça l’année prochaine.

Ils quittèrent la maison, rejoignant l’ambassade américaine où ils étaient conviés.

Ils rejoignirent le supérieur hiérarchique de Harm.

- Monsieur, je vous présente mon épouse Sarah Rabb. Ainsi que ma fille Mathilda.
- Enchanté de vous rencontrer Madame, Mademoiselle. Je ne crois pas vous avoir encore vue avec votre époux. Vous étiez dans l’armée je crois.
- Oui dans les marine’s pour être plus précise.

Le supérieur eut un sourire.

- Passez une très bonne soirée, mademoiselle Rabb, ma fille cadette doit avoir à peu près votre âge et est en train de me maudire de l’avoir entraînée là. Je vous présente ?

Harm encouragea Mattie du regard. Harm la regardant s’éloigner vers une jeune fille.

- Ca s’est plutôt bien passé ?
- Oui.

Harm veillant le plus possible sur Mattie pendant une bonne partie de la soirée. Ne voulant pas qu’elle se sente rejetée. Il constata qu’elle se mêlait aux gens avec un sourire aux lèvres.

Vers 23h55, il sentit la main de Mac se mêler à la sienne.

- Viens.

Harm la suivit, vers la terrasse.

Mac avait mit son manteau. Ils descendirent les quelques marches. S’éloignant de la vue de la salle.

- J’avais envie que l’on soit tous les deux pour le passage en 2006, que tous les deux.
- Tu vas attraper froid.
- Tu me réchaufferas tout à l’heure.

En ayant un sourire, pour la soirée qui allait suivre.

- Alors quelles sont tes résolutions pour l’année prochaine ? Beau brun.
- Honneur aux dames.
- Que l’année 2006 soit aussi belle que l’année 2005, sauf bien sûr pour Mattie, que tout cela s’arrange pour elle. Et pour nous deux, que cela soit encore plus beau, même si tout se passe très bien entre nous. Et toi ?
- Te rendre heureuse, encore plus heureuse. Que cela aille mieux pour Mattie. Etre plus présent avec vous deux. Et... ?
- Et ?
- Et te faire un enfant l’année prochaine.

Mac le regarda.

- Cela ne sera pas possible.
- Pas possible ? On a 4%, Mac. Ce n’est pas rien.
- En fait, pour me faire un enfant l’année prochaine cela ne sera pas possible.
- Cela s’est aggravé.
- Non, mais jusqu’à fin juillet cela ne sera pas possible. Cela fera juste pour que tu me fasses un autre enfant.

Harm allait dire quelque chose, mais il s’arrêta.

Les mots : « un autre enfant » lui résonnaient dans le cerveau.

- Tu es enceinte ?

Mac hocha simplement la tête.

- D’un peu plus de deux mois. Je voulais être sûre et certaine avant te le dire.
- Tu es enceinte ?
- Oui.

Harm prit Mac dans ses bras.

- Je ne risque pas vous faire du mal, hein ? Un peu inquiet de la serrer dans ses bras.
- Non.

Harm posa ses lèvres sur les siennes.

Ils entendirent un 5, 4, 3, 2, 1…

Harm et Mac se mêlèrent dans un doux baiser. Avant de se dire en même temps un bonne année

Fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://djeaddict.bb-fr.com
AnneSoMac
Connaissance de Catherine
Connaissance de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 996
Age : 30
Localisation : Avec Catherine Bell!! Merci ma Gazelle!
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: Happy New Year... (terminée)   Sam 31 Déc - 18:32

Outin ça devrait être les fêtes de fin d'année tous les jours!!!

Merci Didine pour cette fic qui est !!!

Bonne année à toi aussi ainsi qu'à tout le monde!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matrix98
Newbie
avatar

Féminin Nombre de messages : 3
Age : 35
Localisation : dans les bras de DJE
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Re: Happy New Year... (terminée)   Sam 31 Déc - 18:32

merci didine cette fic etait vraiment geniale






a quand la prochaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ladyflash
Newbie


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Happy New Year... (terminée)   Dim 1 Jan - 4:55

Merci Didine pour cette magnifique fic et bonne année à tous !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Sheppard
Loin de Catherine
Loin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 25
Localisation : A Atlantis...
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: Happy New Year... (terminée)   Dim 1 Jan - 17:18

Merci pour cette fic !!

Elle est géniale !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KatieP
Admire Catherine à la TV
Admire Catherine à la TV
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 29
Date d'inscription : 28/12/2005

MessageSujet: Bravo   Lun 2 Jan - 1:02

elle est vraiment super belle cette fic bravo!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gemmabell
Meilleur(e) Ami(e) de Catherine
Meilleur(e) Ami(e) de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 3116
Age : 29
Localisation : 29
Date d'inscription : 17/04/2005

MessageSujet: Re: Happy New Year... (terminée)   Lun 2 Jan - 1:59

Ah c'est trop fort !!! En plus comment Mac elle lui annonce ça à la fin !!

BRAVOOOO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macharm.skyblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Happy New Year... (terminée)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Happy New Year... (terminée)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Version 21 - Happy New Year ! [Cangel]
» Happy New Year Everyone !
» SRK va travailler avec Farah Khan sur Happy New year!
» HAPPY NEW YEAR
» Nouveau CadavrExquis de la Cie des Réals "Happy Old Year" :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: ARCHIVAGE :: Fanfictions :: Fanfictions terminées-
Sauter vers: