CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un Charmant Syndrome [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tomcat2510
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1394
Age : 30
Date d'inscription : 18/01/2005

MessageSujet: Un Charmant Syndrome [Terminée]   Sam 4 Fév - 3:27

Alors voilà ce qui ressort à 4h du matin, quand la fatigue nous guette mais que l'envie n'est pas là pour aller dodoter !

Mirciiiiiiiiiiii à ma biquette pour la relecture (tjs des pb de féminins)

Et mirciiiiiiiiii Finou qui me suit dans mes délires noctures ! Alala parfois un rien nous fait perdre les pédales pour complètement délirer sur un détail

Alors bonne lecture

____________________________

Un charmant syndrome

_Vous avez le syndrome du prince charmant

Mac leva les yeux et rit sournoisement.

_Le syndrome du prince charmant, je ne pense pas, répondit-elle sarcastique

_Expliquez-vous, qu’en est-il avec Harmon Rabb ?

_C’est l’anti-prince par excellence, commença Mac sournoise. Il n’a rien qui nous amènerait à penser que c’est un prince venu sauver sa princesse, continua-t-elle sur le même ton. Bien sûr, il aime être le sauveur de la veuve et de l’orphelin, mais il n’est incontestablement pas un prince charmant

_Pourtant vous l’aimez, affirma plus que demanda le docteur McCool

_Plus que tout, avoua Mac dans un murmure.

Son ton était devenu tout à coup gêné et ému.

_Alors êtes-vous attirée par les mauvais garçons ?

Mac entremêla ses doigts et les posa sur sa jupe kaki.

_On pourrait le croire. Un alcoolique : Chris, puis il y a eu Dalton qui s’avérait être un profiteur plus qu’un amant et surtout il a voué une obsession après notre rupture qui l’a conduit à la mort.

Elle parlait d’une voix plate qu’elle ne se connaissait pas.

_Ensuite, il y a eu Mic, gentil bien sûr mais il ne pouvait s’empêcher de narguer Harm ! Pas très loyal, énuméra-t-elle tout en levant les yeux au ciel. Puis la cerise sur le gâteau, la crème des crèmes, John !

Sa voix était montée dans les aigus, signe de son agacement.

_Vous a-t-il déçu ? Blessé ? Écœuré ? Demanda la psychologue en tentant d’entrer dans le vif du sujet

_Je peux utiliser mon joker, demanda Mac pince sans rire. En fait, il a fait les trois en même temps, mais le pire de tout, je me sens complètement stupide d’avoir marché dans sa combine !

Elle se leva furax et se dirigea vers la bibliothèque. Depuis leur premier entretien, dès qu’elle se sentait agresser ou en danger, elle se réfugiait près des livres qu’elle s’amusait à caresser du bout des doigts tout en ignorant la femme qui ne cessait de l’observer depuis l’autre bout de la pièce.

_Et Harm ?

_Harm… Il n’y a rien ! Nous nous tournons autour, nous flirtons, un baiser par-ci, un baiser par-là, une promesse, des sourires…

Elle frappa dans ses mains tout en se retournant vers le docteur McCool

_Et puis, il y a le clash !

_Est-ce le cas, ces derniers temps ? Demanda la jeune femme en connaissant déjà la réponse

_En ce moment, c’est un véritable amour, avoua Mac en baissant les yeux. On pourrait dire que c’est un prince, mais dès alors, je le repousse !

Elle soupira et reboutonna le premier bouton qui venait de s’ouvrir.

_Alors le syndrome du prince charmant, désolée de vous le dire, docteur, mais je n’y crois pas trop ! Je suis de celles qui espèrent l’antipode du prince charmant

_Un homme comme votre père, osa-t-elle

Mac redressa la tête et défia le médecin du regard.

_Vous êtes en train de dire que je cherche un alcoolique qui serait capable de lever la main sur moi et qui délaisserait sa fille pour une bouteille de whisky, demanda-t-elle entre la colère et la peur.

_Je n’irai pas jusque là, mais d’un homme qui ne vous montre qu’un intérêt quand celui-ci lui est profitable

_Harm n’a jamais tenté de profiter de la situation, dit-elle d’une voix basse plus pour elle que pour le médecin

_Avez-vous pardonnée à votre père ?

_J’ai essayé, je pense avoir réussi, dit-elle tout en s’asseyant dans le fauteuil.

_Et votre mère ?

_Après mon père, ma mère, dit-elle en soupirant. Vous n’avez pas l’intention de faire toute la famille, demanda sarcastiquement Mac

_Vous savez être sarcastique n’a jamais aidé mes patients à comprendre leurs maux

_Ils ne sont pas moi ! Répondit-elle en la défiant du regard

_Vous vous sentez mieux à me défier ?

_J’ai l’impression d’avoir au moins le contrôle sur quelque chose

_Et si je vous dis que vous n’avez pas le contrôle, dit calmement la psychologue. J’en apprends plus par vos gestes et défis que vous ne le pensez !

La doctoresse savait qu’elle jouait en terrain miné. Surtout avec Sarah Mackenzie comme patiente.

_Oh, je suis curieuse de savoir ce que vous avez appris sur moi, dit-elle en lui lâchant un sourire sournois. Rien de compromettant, j’espère

McCool se leva et vint s’asseoir derrière son bureau. Sarah Mackenzie voulait jouer, elle allait être servi.

_Vous êtes une enfant blessée, commença la psychologue tout en suivant Mac du regard.

Mac s’assit devant le bureau et écoutait avec attention.

_Vous avez essayée de panser vos blessures toute seule, mais en vain. Un élément extérieur a toujours fait en sorte de rouvrir cette vieille cicatrice, continua-t-elle sans la quitter des yeux. Chris, Dalton, Mic, John ont été des éléments qui vous ont réconforter dans l’opinion que vous vous faîtes de vous-même, celle qui dit que vous ne valez pas mieux que vos parents.

Elle marqua un temps et remarqua que Mac n’avait plus l’air si sûre d’elle.

_Puis, il y a Harm, cet élément qui tente tant bien que mal de vous montrer que vous avez tort ! Dit-elle plus gentiment. La seule raison qui vous pousse à le rejeter est que vous avez peur parce qu’il vous éloigne de l’idée que vous vous faîtes de vous-même.

Le visage de Mac se décomposa.

_Et qu’alors, dès l’instant où il vous réconforterait dans l’idée que vous n’êtes pas comme vos parents, une nouvelle crainte, pire encore que celle que vous ressentez depuis enfant, viendrait se rajouter.

_Celle où finalement Harm aurait eu tort, dit Mac dans un murmure, au bord des larmes.

Un silence se fit dans le cabinet.

_Dès l’instant où il s’avérait qu’il ait eu tort et que la réalité serait celle d’être comme vos parents, la chute serait fatale, termina le docteur McCool

Elle tendit un mouchoir à Mac qui, sans qu’elle ne veuille, avait commencé à pleurer.

_Mais qui est bien placé pour dire s’il a tort ou raison. Laissez lui vous prouvez que votre opinion n’est pas la seule à prendre en compte, dit le médecin avec conviction. Acceptez le fait que vous n’êtes pas comme vos parents !

_Superbe analyse, docteur ! Dit Mac avec un sourire gêné. Mais qui me dit que je ne suis pas comme eux ?

_Cessez de vous sentir responsable de leurs bêtises, dit le médecin sans répondre à la question de Mac. Ils n’ont pas su les assumer, ce n’est pas à vous d’en pâtir !

_Que faire alors ?

L’attitude de Mac avait considérablement changé depuis le début de l’entretien, au grand soulagement du docteur McCool. Après une dizaine de séance, elle avait enfin réussi à canaliser la colère du colonel Mackenzie.

_Vivez simplement votre vie en vous basant sur ce qu’elle est actuellement et non sur ce qu’elle a été par le passé, dit-elle en se penchant vers elle. Sortez de ce bureau et allez embrasser votre avenir, faîtes table rase du passé !

_Et si j’avais raison ! Demanda Mac en relevant la tête

_Et si vous aviez tort, lui renvoya la psychologue en lui souriant.

La séance toucha à sa fin. Sans une parole, elle accompagna Mac à la porte. Sa patiente lui fit un sourire timide avant de finalement fermer la porte sur elle.

[…]

Une nouvelle journée commençait pour le docteur McCool, capitaine de frégate dans l’aéronaval. Elle posa sa veste sur le dossier de sa chaise et mit sa mallette au pied de son bureau, comme tous les matins quand elle arrivait.

Elle alluma son ordinateur portable et remarqua que le bouton rouge de son répondeur clignotait.

Elle l’ignora le temps de consulter le planning de ses visites. Un nom retint son attention : Sarah Mackenzie.

Elle avait quitté le bureau un mois auparavant. En écrivant son rapport sur le patient, elle s’était demandée si elle n’était pas allée trop loin en poussant le colonel Mackenzie dans ses derniers retranchements.

Elle soupira et appuya finalement sur le bouton « play » de l’appareil.

« Capitaine McCool, je vous téléphonais pour vous informer que la conférence est repoussée au 15 de ce mois-ci»

Elle nota sur le coin du bloc note l’information. Elle vérifia la concordance dans son agenda quand le second message retint alors son attention

« Docteur McCool, c’est Sarah Mackenzie, il avait raison »

Le message court eut pour effet de faire sourire la psychologue. C’était dans des moments comme celui-ci qui lui rappelait qu’elle faisait le plus beau métier du monde.

[…]

A quelques kilomètres de là, dans un appartement de Washington, une femme apprenait les plaisirs de la vie à deux.

Un homme prenait plaisir à réveiller sa princesse.

_Bonjour princesse

_Bonjour mon prince

Loin d’être atteinte du syndrome du prince charmant, elle avait trouvé son prince. Sarah Mackenzie était devenue une princesse aux yeux du seul homme qu’elle n’avait jamais aimé.

FIN

_________________


♥ "Mac and I have an announcement to make... We're getting married" ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnneSoMac
Connaissance de Catherine
Connaissance de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 996
Age : 31
Localisation : Avec Catherine Bell!! Merci ma Gazelle!
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: Un Charmant Syndrome [Terminée]   Sam 4 Fév - 5:46

Bon tu viens d'avoir mes comms mais faut que je te redise mdrrrrr!!

J'ai adoré tin de tin superbe le coup du syndrome du prince charmant!!!

Bravo trop bien de bien mdr!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 39
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Un Charmant Syndrome [Terminée]   Sam 4 Fév - 11:33

Magnifique. Je ne peux trouver que ce mot pour dire ce que je pense de ta fic.

Bravo Tomcat2510 c'est superbement écrit et magnifique à lire je trouve.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Stitch
Chaussette de Gemma
Chaussette de Gemma


Nombre de messages : 151
Localisation : éxilée dans le 05
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Un Charmant Syndrome [Terminée]   Sam 4 Fév - 13:33

j'aime bien voir Mac poussée dans ses retranchements, surtout quand ça se fini comme ça!
très bonne analyse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilyrose
Chaussette de Gemma
Chaussette de Gemma
avatar

Nombre de messages : 153
Localisation : dans les bras de mon chevalier servant...
Date d'inscription : 18/08/2005

MessageSujet: Re: Un Charmant Syndrome [Terminée]   Sam 4 Fév - 13:37


Superbe fic

L'analyse du comportement de Mac est géniale

Et tellement vrai

Bravo Tomcat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitchounette
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 235
Age : 33
Localisation : Blois ou bien dans les bras de DJE... eh oui moi aussi!!
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: Un Charmant Syndrome [Terminée]   Sam 4 Fév - 15:31

alors voici mon avis sur cette fic :
mici tomcat pour cette jolie fic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shippers-forum.bbactif.com
stephanie
Dans la même ville que Catherine
Dans la même ville que Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 72
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Un Charmant Syndrome [Terminée]   Sam 4 Fév - 19:28

MAGNIFIQUE



Le syndrome du prince charmant il faut que je la replace celle la.

C'était vraiment très beau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Charmant Syndrome [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Charmant Syndrome [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Offre terminée.
» Le syndrome crevettien
» Serge Brussolo - Le Syndrome du Scaphandrier
» [Loevenbruck, Henri] Le syndrome Copernic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: ARCHIVAGE :: Fanfictions :: Fanfictions terminées-
Sauter vers: