CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cadeaux du ciel [Terminée-PG-13]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
morguy
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 209
Age : 29
Localisation : au baptême d'un tit Calamar-marin's
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Cadeaux du ciel [Terminée-PG-13]   Sam 10 Mar - 18:04

Voici une autre pitite suite, c’est vraiment très beaucoup bientôt la fin…
Merci pour tous vos commentaires, ça fait vraiment très plaisir et ça me donne l’envie de continuer
Arrow Bonne lecture Rolling Eyes Wink


Washington…

Un doux sourire vint s’échouer sur ses lèvres alors que l’imperceptible grincement de la porte de sa, de leur, chambre déchira le silence ensommeillé qui l’entourait.
Ecoutant les pas de la femme qu’il aimait se rapprocher, il enfouit sa tête sous la masse de plumes qui lui servait d’oreiller et grommela les yeux toujours fermés.
_Pour un Marines tu n’es pas très discrète, Mademoiselle Mackenzie. Sourit-il toujours à moitié endormi et sa voix couverte par l’oreiller.
_Hey monsieur le pilote, j’aimerais bien te voir essayer de mener à bien une mission de ce genre avec ton fils qui me chatouille le cou depuis cinq minutes… Répondit-elle faussement énervée.
_Que veux-tu un Rabb sait toujours déstabiliser son ennemi, surtout quand l’ennemi est aussi joli que Toi. Rétorqua l’avocat en soustrayant des bras de sa compagne la boule d’amour qui souriait doucement le pouce à moitié dans la bouche et un nounours aux oreilles légèrement humides dans la main droite.
_Humm serait-ce un compliment ?...Demanda-t-elle taquine.
_Comme si je ne t’en faisais jamais…Souffla son amant avant de capturer ses lèvres et de conclure le baiser par un « je t’aime » dont elle partagea l’écho...
_Alors quels sont nos plans pour aujourd’hui ?... Questionna de nouveau le Pilote en installant son fils qui replongeait déjà dans les bras de Morphée, sur sa poitrine.
_Et bien je pensais aller habiller cet angelot pendant que tu nous préparerais un merveilleux petit déjeuner, puis je le conduirai à l’école et Toi tu iras le chercher ce soir, quand pensez-v…
_Non, ye soir c’est la maman de Lisa qui m’amène au travail de vous deux… La Coupa Evan en ouvrant un œil.
_Mais oui, voyons Sarah, ce soir c’est la maman de Lisa qui va le chercher…avec Lisa bien sûr, pas vrai mon pote…Rit Harm en soulevant son fils au dessus de sa tête ;
_Vi parce que Lisa c’est mon amoureuse…Murmura le petit garçon à l’oreille de son père tandis qu’il reprenait sa place initiale, l’oreille sur le cœur de son Papa.
_Tout ça est très bien mais si ces messieurs ne se dépêchent pas, l’un sera en retard à l’école et devra attendre la récréation pour voir son amoureuse et l’autre devra s’attendre à des représailles, pour avoir mis sa fiancée dans une situation compromettante face à leur CO, qui leur dira qu’ils ont dépassé leur quotas de retards pour les dix prochains siècles…Expliqua la Marines en attrapant le petit ange brun avant de sortir de la chambre non sans laisser échapper un « Allez Pilote… » Dans un dernier clin d’œil.


Le bonheur…Alors c’était donc ça…Cette sensation constante d’être à sa place, d’être entouré d’amour et de ne plus se soucier que de savoir s’il y a aura assez de lait pour le petit déjeuner…Elle sourit c’était donc ça le bonheur.
Alors qu’elle posait le petit bonhomme sur le sol de sa chambre, son regard se posa sur l’anneau doré incrusté d’un tout petit diamant qui ornait désormais son annulaire gauche, depuis la veille, quand dans un murmure timide mais confiant l’homme qu’elle aimait depuis le premier jour lui avait demandé de devenir sa femme. N’hésitant pas même une demi-seconde, le « Oui » était sorti doucement, avec fluidité, comme si c’était la plus belle chose qu’elle pouvait lui offrir à l’instant présent…C’était la plus belle chose… Le bonheur…


Deux mois… Deux mois depuis la Californie et tout ce qu’elle avait apporté et Dieu sait qu’elle avait apporté des choses…Une famille tout d’abord, comme si la Russie et la découverte d’une vérité avait fait éclater toutes les autres, plus de secret, de mensonge, seulement l’Amour… D’une mère, d’un père, d’une grand-mère, d’un homme et d’une femme et même à leur plus grande surprise d’un Amiral deux étoiles littéralement tombé sous le charme d’un bambin de deux ans et trois cents un jours.

Le lundi qui avait suivi leur retour de la Jolla, Harm et Mac s’étaient présentés à leur Commandant, un sourire sur les lèvres et leurs mains entrelacées.
L’ancien SEAL avait sourit avant de sortir une feuille de papier…
Il les gardait tous les deux…C’est fou ce qu’on pouvait faire avec un agent de la CIA apeuré et de vraies-fausses révélations sur les prisonniers de guerre au Vietnam transférés en Russie…
Si on questionnait Harm, il avait de nombreuses informations sur ce sujet, mais ne dirait rien…enfin tant qu’il n’y serait pas obligé…Sourires
Cependant à part l’Amiral personne n’était au courant, pas encore…il leur restait toujours des choses à régler…Un divorce, une adoption… mais qu’importe, ils étaient tous les trois, nouvelle famille pleine d’amour…


Un Evan tout habillé dans les bras Mac descendit les marches de l’immense loft où elle et Harm avaient emménagé quelques temps après leur retour. Désormais elle comprenait mieux ce qu’Evan avait voulu dire quand il avait dit que la maison qu’il préférait était celle de son Papa. A chaque fois qu’Harm passait du temps avec son fils à Washington, ils vivaient ici, dans ce duplex.
Harm avait expliqué a la jeune femme que Diane et Lui l’avait acheté avant la naissance du petit garçon, mais il devait être totalement restauré, aussi le Pilote s’était-il mis au travail. Et puis à la mort de la mère de son fils il avait laissé tomber les travaux, les décorations, il avait arrêté d’essayer de donner à cet endroit l’atmosphère dont Lui et son premier amour avaient rêvé…
Il avait tout arrêté jusqu'à ce qu’un soir de 1997 quand en rentrant libre d’une quête vengeresse, il avait su qu’un nouvel avenir lui ouvrait les bras…Elle lui ouvrait ses bras…

Et voilà que désormais ils vivaient ici, tous les trois, nouvelle famille dans cette atmosphère qui leur ressemblait tant…A eux…
La jeune Marines sourit à ces souvenirs tout en prenant les céréales préférées du petit garçon dans le placard et avant qu’elle ne l’ait entendu Il se trouvait déjà derrière elle, sa tête perdue dans la chaleur de son cou déposant de doux baisers sur sa nuque.
_Ca c’est une mission réussi ninja-girl… Sourit le Pilote en capturant les lèvres de sa compagne. Cette dernière donna au baiser amoureux un peu plus de passion et lorsque par manque d’air ils se séparèrent, elle posa sa tête contre la poitrine de son partenaire et sourit doucement.
_Tu as un allié de taille que je n’avais pas…Rétorqua-t-elle. Qu’as-tu fait pour qu’il t’écoute ?... Je lui ai promis deux histoires pour ce soir plus un passage au Beltway et pourtant il n’a pas arrêté ses chatouilles…Expliqua la jeune femme ses yeux se perdant sur la douce silhouette de l’angelot brun qui attendait patiemment que les adultes aient terminé de se dire « Bonjour ».
Harm ne répondit pas souriant seulement davantage, son regard brillant d’une étrange lueur que son amante remarqua tout de suite, cette lueur qu’elle avait déjà côtoyé une ou deux fois…
_Sarah… Soupira-t-elle faussement exaspérée. Tu lui as promis un tour dans Sarah…J’aurais dû le voir venir…Fit –elle tentant de retenir le gloussement qui menaçait au bord de ses lèvres, en vain…
Et le tendre ballet de leurs langues reprit avec douceur, avec amour, avec tout ce qu’ils avaient partagé, tout ce qu’ils partageaient et tout ce que leur avenir leur promettait…

Une légère secousse au niveau de leurs jambes, leur fit baisser les yeux et tous deux tombèrent sur leur petit garçon souriant et tendant les bras vers eux dans un simple :
_J’ai faim…
Eclats de rires…


Washington…

Refermant le dossier qu’elle avait sous les yeux dans un soupire d’exaspération, elle saisit sa tasse qui lui avait déjà servit deux ou trois fois dans la matinée et se dirigea vers la kitchenette.
Dans un peu plus de deux heures le courrier allait être déposé amenant avec lui les deux plus importantes lettres de sa vie…de leur vie…Ces lettres qu’elle ne pouvait s’enlever de la tête et qui l’empêcher de se concentrer…
Un capitaine de Corvette de plaça juste devant elle et manqua de la faire de tomber.
_Capitaine…Je peux faire quelque chose pour vous ?... Demanda-t-elle, essayant de garder un ton posé. Depuis que ce type était arrivé il la suivait partout.
_A vrai dire, puisque vous le proposez, je pense qu’il y a une chose que vous pouvez faire pour moi… Sourit l’Australien.
_Je vous écoute. Répondit Mac se dirigeant toujours vers sa source de caféine.
_Un Dîner … Rétorqua Brumby dans un sourire juste un peu trop fier pour qu’il puisse plaire à la jeune femme.
_Un Dîner…vous et moi, dans un restaurant ?... Questionna le Major un sourire en coin, il est arrivé ce matin et déjà il se met en chasse…
_Heu…Quelque chose comme ça…enfin sans la partie restaurant, je pensais plus à vous et moi chez vous, avec des chandelles… Répondit le Capitaine souriant toujours et se rapprochant un peu plus de sa collègue.
_Désolée mais ce soir je ne suis pas libre…Une autre fois peut-être. Conclu la Marines en entrant dans la petite salle de repos, plantant du même coup son assaillant.
Ce dernier resta quelques instants abasourdi puis secouant la tête il décida de tenter une autre stratégie et se dirigea vers un autre bureau…à la recherche d’informations.


_ Vous avez vu son regard…Je suis sûre qu’il a quelqu’un, et vous pouvez me croire, je dirais même que c’est une relation sérieuse… Fit la voix légèrement excitée et curieuse d’Harriet.
_Rabb avoir une relation sérieuse avec une femme…J’en doute…Lui répondit la voix amusée de Caroline Imes.
_De quoi doutez-vous ?...Questionna Mac en rentrant dans la pièce.
_L’enseigne Sims était en train de me soumettre une hypothèse… Expliqua le Capitaine de Corvette.
_Qui est ?... Demanda de nouveau la Marines en servant une tasse de liquide noir encore chaud.
_Oh… Et bien je me disais que ces derniers temps le Capitaine Rabb était plutôt joyeux, et…et je pense, enfin comme à dit le Capitaine Imes ce n’est qu’une hypothèse…Mais je me demandais si par hasard il n’y avait pas une femme qui pourrait expliquer son attitude… Argumenta la jeune femme blonde rougissant seulement légèrement comme par peur de faire de la peine à sa supérieure et amie.
Mais cette dernière se contenta de sourire en amenant sa tasse de café jusqu’à ses lèvres, faisant du même coup briller le petit diamant qui ornait l’anneau d’or passait à son annulaire gauche.
Les yeux d’Harriet s’agrandirent tellement que Mac s’attendait à les voir sortir de leur orbite. Mais ils n’en firent rien et quand ils retrouvèrent leur taille normale, la voix à la fois heureuse et euphorique de la jeune Enseigne se fit entendre.
_Oh mon Dieu…Mac…Madame est-ce que c’est que je pense que c’est ?...
La Marines sourit malicieusement et demanda avec amusement.
_Je ne sais pas Harriet que pensez vous que ce soit…
_Vous êtes fiancée Madame ?... Lança la jeune femme blonde avec une voix penchant légèrement vers les aigüe.
-Quelque chose comme ça… Lâcha simplement son amie en sortant pour rejoindre son bureau.

Les deux autres femmes restèrent un moment sans rien dire, puis dans un même regard lâchèrent.
_Vous ne pensez pas que…
Sourires

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Cadeaux du ciel [Terminée-PG-13]   Sam 10 Mar - 18:08

J'ai trop hâte de pouvoir enfin lire ta fic Morguy. J'avais commencé, mais comme j'ai raté plusieurs suites, je préfère la lire en entier quand elle sera finie d'être postée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
morguy
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 209
Age : 29
Localisation : au baptême d'un tit Calamar-marin's
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Cadeaux du ciel [Terminée-PG-13]   Mer 14 Mar - 21:09

Voici la fin, enfin la fausse fin puisqu’il reste un épilogue à venir…
Merci pour tous vos commentaires supers méga giga supra ultra gentils Embarassed Wink
Arrow Bonne lecture Rolling Eyes :grin:



Washington…

Report d’audience…c’est tout ce qu’il avait pu avoir contre Mattoni, et cette option n’allait pas lui permettre de passer un week-end tranquille. C’est sur cette pensée que le Capitaine de Corvette Harmon Rabb Jr se dirigea vers son bureau, non sans jeter un coup d’œil au bureau vide de sa partenaire.
Déviant son regard vers la sortie de la kitchenette il l’aperçu et lui sourit… Dans un clin d’œil elle lui répondit.

Ouvrant la porte de son bureau il se trouva face au même Capitaine qui avait fait face à sa compagne quelques instants plus tôt.
Assis sur la chaise du Pilote, il attendait patiemment le retour de ce dernier, une drôle de lueur dans les yeux.
_Bamby que puis-je faire pour vous ?... Fit Harm se forçant à sourire ; ce type ne lui plaisait pas et la manière dont il suivait Mac partout encore moins.
_C’est Brumby, Rectifia l’Australien ; Et j’aurais besoin de quelques précision pour une affaire, dont à mon avis vous savez beaucoup.
_Si voulez bien me rendre ma chaise, je verrais ce que je peux faire pour vous. Répondit l’avocat en avançant vers le Capitaine de Corvette.
Brumby se leva de la chaise et se dirigea vers l’autre côté du bureau, après un dernier raclement de gorge il se lança.
_Voilà…J’aimerais inviter le Major Mackenzie pour un Dîner romantique mais mon approche ne semble pas être la bonne, et… et bien je me demandais si par hasard vous ne sauriez pas comment faire pour l’amadouer…Je vous serais éternellement redevable Harm…
« Harm » depuis quand était-il devenu « Harm », ça faisait moins de six heures qu’il était là, et déjà il se croyait le meilleur ami de tout le monde.
_vous voulez « l’amadouer » ?... Questionna le Pilote pas sûr de bien comprendre, ou peut –être inquiet de trop bien comprendre…
_Oui, enfin vous voyez ce que je veux dire…Vous êtes un homme vous aussi et le Major…Et bien on peut dire qu’elle a certains avantages non négligeables… Aussi je me suis dit, que comme vous et elle, vous aviez l’air proche mais qu’apparemment ça ne marche pas entre vous…Continua d’argumenter l’Australien.
_Ca ne marche pas entre nous ?... Demanda une fois encore Harm avançant ses bras sur son bureau, histoire d’avoir ses mains à portée de la gorge de son collègue.
_Voyons Harm, si elle et vous, vous aviez…enfin si vous aviez tiré le Jackpot, le bureau entier serait au courant…Donc j’en déduis qu’elle n’a pas voulu de vous…Mais ça à l’air d’être une femme difficile à cerner donc je conçois qu’elle soit dure à… séduire… Expliqua Brumby…Mais…donc aucun conseil ?...
_J’en ai bien un pour vous mais je ne crois pas que ce soit celui que vous attendez…
Il fut interrompu par un coup à la porte de son bureau, sans jamais quitter l’Australien des yeux il laissa échapper un glacial « Entrez ».
Aussitôt que son regard se posa sur la douce silhouette de celle qu’il aimait la glace fondit instantanément.
_Je vous dérange ?... Demanda la voix légèrement fébrile de Mac.
_Jamais… Répondirent d’une même voix les deux hommes, ce qui amena un sourire amusé sur les lèvres du Major, sourire qui passa vite quand son regard rencontra celui de son amant, doucement elle lâcha.
_Elles sont arrivées…souffla-t-elle en montrant les deux enveloppes qu’elle tenait dans sa main droite.
Le regard de son partenaire changea instantanément, oscillant entre excitation et peur. Sans un mot pour Mic, il se leva et doucement guida Mac dans le bureau de cette dernière.
Après avoir baissé les stores et fermé la porte, il s’approcha de son amante et doucement posa son front contre le sien avant de l’entourer de ses bras.
Durant quelques instants ils restèrent ainsi, elle tremblante tenant dans ses mains une toute autre route pour leur avenir et lui essayant de garder son calme, son optimisme. Lentement ils se séparèrent et avant qu’elle ne commence à ouvrir les lettres il stoppa sa main, déposa un rapide un baiser sur ses lèvres accompagné d’un doux « Je t’aime quoiqu’il arrive… »
Elle lui tendit alors une des deux lettres, celle qui lui était adressée, il la saisit doucement sans trembler, confiant quoique disent ces deux morceaux de papier…
Le papier que l’on déchire résonna comme mille cloches à leurs oreilles, dans un même mouvement ils sortirent les deux uniques feuilles de leurs écrins de papier, les déplièrent et silencieusement commencèrent à lire le verdict.

Mac fut la première à relever la tête, quelques secondes plus tard elle rencontra les yeux de glaces de son amant, alors ils comprirent, ils lurent dans les yeux de l’autre qu’il n’y avait plus de Madame Christopher Raggle, qu’il y avait seulement eux, Harm, Mac… Evan… Seulement eux…
Dans une même seconde ils se prirent dans les bras et le Capitaine de Corvette lui chuchota doucement à l’oreille.
_Félicitations Maman…
Sourires, larmes, baisers…
Evan Harmon Schonke Mackenzie Rabb…



Washington…

Il marchait à vive allure passablement énervé, ce type avait le chic pour lui pourrir chacune de ses journées, du moins toutes celles où ils se rencontraient et en ce moment le Secrétaire d’Etat à la marine avait l’air de bien aimer sa compagnie…Il devait être maudit…

Soudain le sourire et la bonne humeur lui revinrent instantanément, quand un peu plus loin, attendant patiemment l’arrivée de l’ascenseur, il reconnut les deux petites têtes brunes. Accélérant le pas il vint à la rencontre de la jeune femme qui tenait la main des deux enfants.
_Madame Higgins c’est un plaisir de vous revoir. Lâcha AJ Chegwidden en serrant amicalement la main de son interlocutrice.
_AJ… le plaisir est partagé…Rigola doucement Andréa Higgins.
_Vous venez nous ramener ce petit Diable ? Continua l’Amiral en prenant dans ses bras le fils de son subordonné. Hey Champion…
_Oui Mac et Harm m’ont dit de le déposer ici après l’école mais je pense que je peux vous le laisser. Expliqua la jeune femme.
_Sans problème… Ca va Lisa ?... Demanda gentiment L’Amiral en ce mettant à hauteur de la petite fille caressant doucement sa joue pour lui signaler qu’il se trouvait devant elle.
_ Vi ‘J… ‘Van a dit qu’un jour tu me montrai ton bureau avec le siège qui tourne vite…Tu f’ras ça une fois ?...
_Je te le promets Lisa, la prochaine fois que je viens vous chercher à l’école vous aurez tous les deux droit à un tour de fauteuil tournant ? Rigola l’ancien SEAL.
_Mais aujourd’hui nous sommes un peu pressées… Intervint Andréa. Merci AJ, dîtes à Harm que demain je passerais prendre Liz chez eux vers dix neuf heures, si ce n’est pas moi, ce sera Pete. Sourit la jeune femme châtain.
_Je lui dirai. Sourit à son tour L’amiral, avant de poser le petit garçon par terre pour qu’il puisse convenablement dire « au revoir » à la petite fille et sa Maman.
Les deux enfants tendirent leurs mains afin de pouvoir se toucher et une fois que chacun ait repéré l’autre ils tombèrent dans les bras l’un de l’autre pour une étreinte dont seuls les enfants ont le secret. Puis Evan se détacha de Lisa et la maman de cette dernière déposa un doux baiser sur le front du petit garçon.
_ A demain ‘Van. Lança une dernière fois la petite fille avant de saisir une nouvelle fois la main d’Andréa.
_Demain Liz… Répondit Evan avant de tendre les bras en l’air dans l’espoir d’être saisit par le CO. Dans les bras…Ajouta t-il en souriant pour bien être compris.
_Allez Matelot allons voir si tes parents n’ont pas créé un désastre en mon absence…Sourit AJ attrapant le petit garçon.

Quand ils arrivèrent sur le plateau Evan avait déjà sa tête calée dans le creux de l’épaule de l’Amiral et son pouce bien en place, ses paupières justes un peu trop lourdes. Soudain une fusée Australienne leur fonça dessus et AJ l’esquiva au dernier au moment.
_Un problème Capitaine ?... Demanda le CO, un sourire de bonheur toujours en place.
_Rien qui ne concerne le travail, Monsieur…Répondit Mic, puis son regard se porta sur la petite tête brune qui somnolait dans les bras de l’homme aux cheveux blancs. Qui est ce petit garçon ?...
_Je ne peux rien vous dire pour le moment, il me faut une autorisation spéciale, mais dès que je l’aurais obtenu, vous serez le premier à le savoir. Gloussa L’Amiral.
Brumby hocha la tête.
_Si vous voulez bien m’excuser Monsieur je dois parler au Colonel Mackenzie. Rétorqua le Capitaine de Corvette et alors qu’il tournait les talons pour se diriger dans le bureau de sa collègue, AJ posa une main sur son épaule.
_Elle va venir à vous…Sourit-il doucement. Et pour lui donner raison la porte du Major s’ouvrit, laissant apparaître une Mac toute sourire, les yeux pétillant de bonheur.
_Hey mon cœur… La maman de Lisa t’a déposé ? Demanda la Marines en caressant toute en douceur la joue de celui qui désormais était son fils.
_Il y a quelques minutes seulement. Répondit L’amiral pour le petit garçon, puis capturant le regard de sa subordonnée il demanda. Est-ce que ?...
_Elles sont arrivées tout à l’heure, apportant toutes les deux de magnifiques nouvelles. Approuva le Major comprenant la question de son CO.
_Félicitations Mac…Sourit chaleureusement AJ. Où est Harm ?...
_Il avait une cour martiale, il ne va pas tarder…Répondit Mac. Vous permettez…Demanda-t-elle en tendant les bras vers son petit garçon.
_Je vous en prie…Rigola l’Amiral ; Je crois qu’il bave sur mon uniforme…
Il tendit le petit garçon presque endormi à la jeune femme, dès qu’il sentit le parfum de la Marines, Evan sourit et murmura un « Maman » très somnolant.
_Oui chéri…Répondit Mac en embrassant le haut de la tête de l’angelot, tout en le serrant un peu plus fort.
_J’ai des papiers à finir, mais lorsque Harm reviendra envoyez le dans mon bureau. Fit simplement L’Amiral.
_Oui monsieur. Approuva la jeune femme. J’ai quelques présentations à faire…Ah, et AJ…nous avons pensé que ce serait bien de fêter ça au Mac Murphy’s…
_J’y serais… Pour vingt heures ?...
_Ca semble bien Monsieur. Sourit le Major avant de se diriger vers le bureau de Bud où elle venait de voir Harriet s’engouffrer. Un raclement de gorge se fit entendre derrière elle, et lui fit tourner la tête.
_Un problème Brumby?... Demanda-t-elle devinant ce qui allait suivre.
_Quelques uns… Ce petit garçon est vôtre neveu, ou bien ... Et qu’allez-vous fêter ce soir, je pourrais peut-être vous y accompagner ?... Demanda l’Australien en souriant.
Mac sourit à son tour, mais d’un sourire qui voulait dire « tu n’as rien compris mon pauvre… »
_Non ce n’est pas mon neveu…C’est mon fils…Et c’est ce que je vais fêter ce soir, pour ce qui est de m’accompagner, j’ai déjà ce qu’il me faut…Mais si vous voulez venir …Expliqua le Major.
_Alors vous êtes mariée ?... Conclu Mic penaud en la suivant devant le bureau du Lieutenant Roberts.
_Bientôt… A vrai dire je vais aussi fêter ça, ce soir… Sourit Mac.
_Oh…Et je le connais… Continua Brumby, une envie pressante de cogner l’homme qui avait pris le cœur de Sarah Mackenzie, le submergeant.
La jeune femme ne répondit rien et s’engouffra dans le bureau de son ami, laissant le Capitaine à la porte, ce dernier décida de rester là, observant la scène.
_Madame ?... vous avez besoin de quelque chose ?... Demanda Bud en se mettant sur ses pieds.
_Repos Lieutenant, Enseigne… Rigola Mac. Je viens vous présentez quelqu’un… Harriet, Bud, voici Evan…mon fils… Fit la Marines une touche de fierté dans la voix.
Harriet ouvra et referma la bouche plusieurs fois, son mari l’imitant.
_Vôtre fils Madame ?... Finit par dire la jeune femme blonde. Mais comment…Enfin je veux dire.
_C’est une longue histoire Harriet, on vous la racontera ce soir au Mac Murphy’s, enfin si vous êtes libres. Expliqua la jeune femme en souriant.
_Si nous sommes libres ?... Bien sûr que nous sommes libres. Répondirent d’une même voix les époux Roberts, ce qui amena un rire collectif.
_Mais si je puis me permettre Madame, Mac, qui est le « On » ?... Demanda Bud, les sourcils levés, en s’approchant du petit garçon endormi.
_On ?... C’est nous…Fit une vois connue derrière eux, gloussant aux regards ébahis que ses amis avaient figé sur leurs visages.
_C’est Vous ?... fit le jeune lieutenant comme s’il ne pouvait y croire.
_C’est Moi…Répondit Harm en embrassant doucement Mac, avant de déposer un autre baiser sur la joue de son fils.
Le silence ce fit quand tout à coup la voix plus qu’enthousiaste d’Harriet ce fit entendre.
_J’ai gagné…J’ai gagné… TINER !... La cagnotte… J’ai gagné…
Rires, baisers et étreintes…

Au même instant, non loin de là, dans un ascenseur un Capitaine de Corvette Australien abat son point contre la paroi…Mais rien ne change…

Toujours le bonheur…


Fin… [Epilogue à suivre]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
morguy
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 209
Age : 29
Localisation : au baptême d'un tit Calamar-marin's
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Cadeaux du ciel [Terminée-PG-13]   Sam 17 Mar - 14:41

Voilà l'épilogue, j'espère qu'il vous plaira autant que la fic...
Je ne sais pas que vous dire d'autre qu'un immense MERCI pour tous vos commentaires...

Arrow Bonne lecture à vous... :grin: Wink Rolling Eyes Embarassed



Washington…

L’odeur de sardines et de viandes grillées émanait du barbecue pour emplir rapidement le jardin aux mille regards, aux doux sourires et aux éclats d’enfances.

Les quatre hommes partageaient des bières en silence, regardant les plus petites têtes blondes et brunes courir en tout sens, profitant de la liberté que leur offrait l’immense jardin aux senteurs fleuries.
Une légère mélodie s’échappait de l’intérieur de la jolie maison, on pouvait entendre différentes voix en couvrir la surface pour venir se perdre au milieu de la brise de fin de printemps et des oiseaux légèrement étouffés par la chaleur.
La mélodie s’arrêta, pour laisser place à des applaudissements enjoués et des rires féminins. Les quatre hommes secouèrent la tête en partageant un regard entendu, ils étaient là dans ce jardin en plein bonheur, quatre hommes séduisants, gentils et honorables, ils étaient là mais les rires de leurs femmes restaient à l’intérieur, autour d’un piano, pour un petit garçon de six ans.

La petite idole sortit un instant plus tard tenant la main de sa maman, cette main qu’il lâcha bien vite quand une autre, plus petite, vint le guider vers le centre du jardin.
Il se mit à rire tandis que ses trois camarades de jeu le faisaient tourner sur lui-même, dans l’espoir de le désorienter et comme elle avait commencé la folle ronde s’arrêta, les plus petits tentant de réprimer leurs rires d’excitation, de peur et d’amusement. Lui les bras devant cherchait dans un sourire ses silhouettes silencieuses qu’il ne pouvait qu’imaginer…imaginer et entendre.
Un gloussement de trop et le petit garçon attrapa un morceau de tissu, ce dernier ne tenta même pas une dernière évasion se laissant tomber dans un fou rire qui fit sourire l’assemblée. Sans même chercher à connaître les traits du prisonnier qu’il venait de faire, Evan reconnu son petit frère dès le premier éclat de rire.
_Jaylen… Fit-il triomphalement en chatouillant son petit frère de trois ans.
Celui-ci rigola un peu plus fort avant de supplier son père de venir le sauver.
Le Pilote lâcha sa bière et dans un sourire plein d’amour il attrapa ses deux fils aînés et en pris un sous chaque bras ce qui ne fit qu’accroître leurs rires, il les déposa prés de la grande table dressée et les y installa dans une dernière caresse.

Sa femme arriva derrière lui et lui tendit sa fille, alors qu’elle saisissait la chaise haute un peu plus loin. Le Capitaine de frégate la fit voler avant de la déposer sur la chaise et de laisser un baiser bruyant dans son cou au parfum de bébé…Doux parfum…
Aujourd’hui Taylor Mackenzie Rabb fêtait ses un an, née, jour pour jour, quatre ans après un certain AJ Roberts, lui aussi roi du jour.
Ce dernier arriva près de sa place d’honneur en tenant par la main sa petite sœur de quatre ans qui lui ressemblait traits pour traits, il essaya de la hisser sur la chaise à côté de la sienne mais son homonyme voyant le drame pointer son nez, vint le secourir dans un léger rire. Pour toute réponse l’aîné des Roberts fit un impeccable garde à vous, seulement terni par le plus grand des sourires.

Les adultes prirent ensuite place mélangeant les genres, les âges, les couples et l’amour, mélangeant leur passé pour en faire un merveilleux présent.
Alors ce ne fut que brouhaha enjoué, cacophonie aux tons d’amitiés, de souvenirs, de difficultés et d’enfants…
Les plats passaient de mains en mains, ponctués de rires, de petites piques entre amants, de tendres gestes et de baisers amoureux qui, malgré les années ne perdaient rien de leur sensualité, leur romantisme… Et les rires…



Rires d’une mère et d’une grand-mère qui trop facilement lâchent des détails qui compromettent un certain Pilote…Pilote rougissant…

Rires d’une femme qui avec entrain conte ses mille et une expériences…Femme à la recherche d’adrénaline et d’amour…L’amour d’un ex-commando aux allures de Shakespeare…

Rires d’un ancien sous-marinier qui d’une voix mélancolique, les yeux nostalgiques se souvient du regard de son meilleur ami quand il y a un peu plus de six ans, un soir d’hiver avait compris qu’il deviendrait un modèle, un homme heureux…un Papa… rire de cet ami et de celle qu’il aime, chanteuse à la voix envoûtante…cette femme qui bientôt sera Maman…

Rires de cet homme qui un an plutôt a connu cette lumière dont on ne reviens pas…Cette lumière qu’il n’a pas suivi rattrapé par les douces voix des ses enfants, cet homme unijambiste qui bientôt sera Papa…pour la cinquième fois… Auprès de lui sa femme sourit…Une nouvelle voiture s’impose, il y a cinq ans elle se souvient, des « reprises », du Buddy,des Hamburgers, des monospaces pour méméres, de l’éléphant, de la petite souris et de la Porsche, elle se souvient et les rires…

Rires d’une femme, Lieutenant Colonel des Marines… rires d’une femme qui se remémore une roseraie, des coups de feu dans une salle de tribunal, un séjour à Cuba…Qui se remémore ses souvenirs et qui n’en voit plus que les plus beaux aspects, de ces aspects qui dans un malheur lui on offert le plus beau de tous les cadeaux…

Elle rit et doucement sa tête vient se perdre sur la poitrine de son compagnon, là, elle écoute la douce résonance de son rire, Lui qui rit à ses bêtises, à son culot, à ses ordres que parfois il n’aime pas suivre…Il rit et dépose un baiser sur le front de celle qu’il aime…Sa femme…
Une seconde il ferme les yeux prenant conscience de la joie qui l’entoure, il les ouvre de nouveau et ses prunelles grises viennent se fondre dans le ciel d’un bleu d’été, il sourit et la remercie…
Elle son amour perdu trop tôt, trop vite, trop douloureusement…Il sourit et la remercie…
Pour Elle, jeune femme aux allures de devil dog qui a volé son cœur sans même en demander la permission…Il en redemande…Sourire
Pour Elle et pour Lui, petit garçon perdu dans un monde imaginaire, dont il est le seul à avoir la clé…Petit virtuose qui aime laisser ses doigts voguer sur les touches bicolores…Petit bonhomme aux mille promesses…Promesses qu’il a toutes tenues…et qui les tiendra toutes…Parce que…

Il sourit et la remercie pour ses cadeaux du ciel…

The end


Dernière édition par le Dim 18 Mar - 3:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Cadeaux du ciel [Terminée-PG-13]   Sam 17 Mar - 15:11

Ayé je vais pour imprimer tout ça et la lire ce soir dans mon lit.

J'ai trop hâte de lire cette fic qui m'a l'air vraiment géniale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
morguy
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 209
Age : 29
Localisation : au baptême d'un tit Calamar-marin's
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Cadeaux du ciel [Terminée-PG-13]   Dim 18 Mar - 3:45

Ah oui boulette de moi encore une fois j'ai oublié de préciser que pour une fois j'ai décidé de garder la petite Sarah, ben voui je me suis dit pour une fois... Rolling Eyes Embarassed Wink

C'était juste une tite précision si jamais vous vous posiez la question Embarassed Wink

Merci pour vos commentaires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Cadeaux du ciel [Terminée-PG-13]   Dim 18 Mar - 11:47

Ah ta fic est trop magnifique. J'ai adoré.

Grâce à un petit garçon, les voilà réunis en une grande et belle famille.

Merci de nous avoir fait partager cette petite merveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cadeaux du ciel [Terminée-PG-13]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cadeaux du ciel [Terminée-PG-13]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Un arc-en-ciel filait dans le ciel... [Terminée]
» "Terre et Ciel" au graphite [Terminé]
» Cb, grésil, arc-en-ciel
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» cadeaux pour maitresse et atsem

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: ARCHIVAGE :: Fanfictions :: Fanfictions terminées-
Sauter vers: