CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A snowy week-end [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: A snowy week-end [Terminée]   Dim 24 Déc - 14:33



Rating : GS-IM15
Nom de l'auteur : michi
Site internet: http://www.michisjagheaven.com
e-mail: mp111275@yahoo.de
Classification: Harm et Mac/ Romance
Spoilers : tout jusqu’à la Saison 10 Episode 9 ‘L’homme sur le pont’ (Harm n’a pas repris son bureau) le reste de la Saison 10 ne s’est pas encore passé dans cette histoire.
Disclaimer : JAG et ses personnages sont la propriété de Bellisario Productions, CBS, et Paramount.
Résumé : Un week-end enneigé plein de joie, de rire d’enfants et d’amour.

Notes d’auteurs :
-Comme toujours, je me suis servi de l’Internet pour obtenir l’information sur la distance entre le point A et le point B et respectivement entre le point B et le point C. Je ne suis pas sûre que les distances soient correctes ou pas, c’est pourquoi j’ai pu me servir d’un PA (=Privilège d’auteur) pour cette histoire.
-Un grand merci à ma relectrice et l’équipe avisée Vered et JJ. Avoir deux filles juives pour mon équipe avisée pour une histoire de Noël était véritablement une rafale lololol. Vous les filles êtes étonnantes et je vous aime ! Les erreurs restantes sont les miennes.
-Le feedback est toujours le bienvenue.
-Cette histoire est en mémoire à mon amie Kim, que j’ai rencontré grâce à JAG…tu me manques, maman.

--------------------------------------------------------------

Partie 1 :

Samedi
Décembre 11, 2004
Quartier général du JAG
Falls Church, VA
9 :43 AM


‘Ça ne s’arrêtera jamais ?’ Pensa Harm alors qu’il signait et fermait encore un autre dossier devant lui avant de jeter un coup d’oeil sur le côté au large tas de papiers juste à côté de lui. Travailler ensemble avec Mac sur le dossier au sujet de l’absence du meilleur scientifique en armes biologiques de la NAVY cette semaine était très fun, mais faire toute la vieille paperasse maintenant n’était pas fun du tout. De plus, le faire seul n’aidait pas non plus.

Il était dans son bureau depuis près de deux heures maintenant, et c’était comme si la paperasse ne se finirait pas bientôt. Heureusement c’était Samedi, parce qu’il était presque sûr qu’il pourrait faire les papiers sans aucun dérangement. Harm était le seul au bureau aujourd’hui et un regard à travers la fenêtre lui montra que peut être ça ne changerait pas. Il neigeait depuis la nuit dernière et le sol et les arbres étaient déjà recouverts d’un épais manteau de neige.

Harm rit tout bas alors qu’il se souvenait du déchaînement de Mattie ce matin. Elle avait appelé vers sept heures pour lui parler de l’énorme quantité de neige qu’ils avaient à Blacksburg. Mattie avait révélé à Harm combien elle aimait la neige et combien elle espérait qu’ils auraient un Noël blanc cette année. Il passait le jour de Noël ensemble et il irait patiner avec elle. Son bonheur était sa ruine et maintenant il avait un rendez vous glissant le jour de Noël. Rien que la pensée de ça lui donnait un petit peu le sourire. Elle lui manquait, mais il savait aussi qu’ils avaient pris la bonne décision pour sa situation avec son père.

Harm prit un autre dossier de la pile et l’ouvrit avec un long soupir. Il commença à lire les papiers quand soudain la pensée qu’il ait entendu un son provenant du plateau lui fit arrêter. Harm se leva et sortit doucement de son bureau. Le plus près il serait du plateau, plus clair deviendrait le son.

« Rudolph le renne au nez rouge ? » Marmonna Harm à lui-même perplexe quand il découvrit que quelqu’un était en faites en train de chanter les dernières notes du chant traditionnel de Noël. Encore plus curieux maintenant il continua sa route vers le plateau. Au moment où il franchit les portes du plateau, il entendit les rires d’enfants et « Mac ? » s’étonna Harm à voix haute.

Dès que Harm tourna au coin et fut capable pour dominer du regard le plateau entier, il vit qu’il avait raison. Juste là dans son bureau se tenait Mac. Elle était en train de chercher dans la commode à dossiers pendant qu’elle tenait un bébé gazouillant et sautillant contre son épaule gauche. Juste à côté d’elle se tenait un petit enfant et même si il tournait le dos à Harm, les cheveux blonds, qui dépassaient du bonnet à pompon, donnaient l’identité. Ils parlaient de quelque chose qui les faisait rire tout le temps.

Ce qu’il voyait réchauffait immensément son cœur et il ne pouvait s’arrêter de les regarder. Pour lui ça semblait parfait, comme tout ce qu’il rêvait toujours. Sarah Mackenzie avec une bande d’enfants autour d’elle, ses enfants. Leurs enfants. ‘Dieu, j’espère que tu ne lui a pas enlevé ça. A moi. A nous.’

C’était une pensée que Harm avait eu plusieurs fois dans les mois précédents, et ça donnait du chagrin à son cœur. Il y avait un diction qui disait que le temps cicatrisait toutes les blessures, mais le temps pourrait il cicatriser cette blessure profonde et blessante ? Harm regretta de ne pas connaître la réponse, et pour une fois il n’en trouverait pas un. Il ne pourrait pas enlever la peine qu’elle ressentait, une peine qu’il ressentait aussi.

Harm n’avait aucune idée de combien de temps il s’était tenu là et les avait regardé sans crainte, mais soudain il fut sorti de ses profondes pensées par un cri proche.

« Oncle Harm ! » cria petit AJ alors qu’il reconnaissait son parrain les regardant à quelques mètres de là. « Tante Mac, Oncle Harm est là, » continua t’il à crier pendant qu’il courait vers les bras de Harm. « Hey, Oncle Harm, » salua t’il à son parrain en retirant son bonnet à pompon alors qu’il glissait légèrement sur ses yeux.

« Salut mon pote. Qu’est ce que tu fais là ? » Lui demanda Harm pendant qu’il prenait petit AJ dans ses bras.

« Je suis là avec tante Mac, » répondit petit AJ joyeusement et il désigna du doigt le bureau de sa marraine.

« Je peux voir ça, » dit Harm doucement pendant que lui et son neveu allait vers le bureau de Mac, la rencontrant au milieu du plateau. « Bonjour, Mac. »

« Bonjour, Harm, » répondit gentiment Mac en souriant vraiment surprise de le voir ici. « Je ne savais pas que vous seriez ici. Je ne me souviens pas d’avoir vu votre voiture sur le parking. »

« Non, j’ai du prendre un taxi ce matin. Mac voiture a décidé de tomber malade. » Harm rit tout bas. Ça le surpris en faites qu’il puisse rire et se moquait de ça. Il y a deux heures la seule chose qu’il avait dans son esprit était que son SUV ne démarrant pas était une chose bizarre. Puisqu’il ne voulait pas conduire la corvette à travers ce genre de temps, il avait du appelé un taxi.

« Ta voiture est malade, Oncle Harm ? » Demanda petit AJ avec compassion. « Alors, tu dois aller chez un docteur avec elle, » continua t’il tellement sérieux que Harm et Mac ne purent retenir un petit rire.

« Ouais, je crois que je ferais ça, » dit Harm doucement avant de poser petit AJ sur ses pieds et fit un pas en avant ainsi il se tenait juste devant Mac. « Et comment va ce petit garçon ? » Demanda t’il doucement faisant courir son doigt le long de la joue rose de jimmy. Le petit garçon avait caché sa tête dans la courbe du cou de Mac et était apparemment endormi maintenant.

« Il va bien. Je pense qu’il fait un beau rêve en ce moment, » murmura Mac et vit la question dans les yeux de Harm. « Il bave le long de ma nuque, » expliqua t’elle avec un sourire sur son visage. C’était un sourire que Harm retourna avidement.

« Alors, qu’est ce que vous faites tous les trois ici un samedi ? Et j’espère que vous n’êtes pas venu là avec votre corvette par ce temps ! » Dit Harm inquiet avec les sourcils froncés. « Et si oui, je ne veux pas entendre comment vous avez tenu tous les trois dans cette voiture, » continua t’el avec une voix sévère.

« Non, bien sur que non. Ma corvette est garée dans le garage des Roberts. J’ai conduit Harriet et Bud avec leur mini van à l’aéroport plus tôt et décidait de prendre quelques dossiers dans mon bureau ainsi je pourrait travailler pendant que les garçons feront leur somme. »

« L’aéroport ? » Demanda Harm étonna avant de se souvenir. « New York. Bud, Harriet, le Ritz Carlton et un long week-end comme une petite fuite romantique. Une seconde lune de miel si on peut dire. Je m’en souviens, maintenant. Alors, je crois que vous avez un devoir de baby-sitting ce week-end ? »

« Tante Mac, Jimmy et moi faisons une pyjama partie chez elle ce week-end, » expliqua joyeusement petit AJ et Harm put voir combien son filleul était excité par leur plan. « Et tante Mac a dit que nous lui achèterons un arbre de Noël et nous le décorerons ensemble. Tu viens aussi, Oncle Harm ? S’il te plaaaiiittt, »demanda AJ avec des grands yeux implorants.

Harm s’agenouilla ainsi il put regarder droit dans les yeux de petit AJ. « Je suis désolé, AJ, mais je ne peux pas. Je dois travailler ce week-end. Que dirais tu d’une autre fois ? »

« Ok, » répondit doucement AJ. Il semblait plus que déçu et c’était clairement lisible sur son visage. « Tante Mac, je vais récupérer mon camion dans ton bureau, ok ? »

« Oui, chéri. » Elle ébouriffa ses cheveux avant qu’il ne fit son chemin doucement vers son bureau. Les yeux de Mac et Harm le suivirent.

« Maintenant ça va bien se passer, » dit Harm calmement, se sentant juste aussi déçu que son filleul.

« Ne vous inquiétez pas trop, Harm. Ça ira. » Mac secoua son bras. « Comment va le travail ? »

« Je crois que je vais devoir prendre la moitié des dossiers à la maison avec moi, ainsi je peux aussi travailler dessus demain. »

« Quand est la date limite ? »

« Mardi au plus tard. »

« Voilà, tante Mac, j’ai ton attaché case, » expliqua petit AJ alors qu’il revenait du bureau de Mac. Il portait son camion dans une main pendant qu’il avait l’attaché case de Mac dans son autre main.

« Merci, trésor. » Mac prit son attaché case de AJ avant de regarder Harm. « Je crois que nous ferions mieux de vous laisser retourner à votre travail maintenant. Mais n’en abusez pas, ok ? » Dit doucement Mac.

« Je le promets. Et vous trois ayez beaucoup de fun ce week-end, ok ? »

« Oui. Au revoir, Harm. »

« Au revoir, oncle Harm. » Petit AJ sourit et donna à son oncle une fort étreinte avant de courir vers l’ascenseur.

« Au revoir, AJ, » l’appela Harm, regardant son filleul alors qu’il remettait son bonnet à pompon bleu.

« Vous voyez, je vous avez dit de ne pas trop vous inquiétez, » dit doucement Mac à Harm.

« C’est un super enfant, » Harm rit tout bas. « Quand il n’a pas ses crises de rages il l’est. »

Mac rit. « Il a cinq ans, Harm. Il n’a pas encore commencé à avoir les vraies crises,” commença t’elle à dire et soudain elle perdit son sourire au moment où elle dit ces mots, se souvenant du pacte qu’elle et Harm avait. Harm put clairement voir la peine dans ses yeux et voulut la sortir, ainsi il pourrait lui dire que tout irait bien, que tout marcherait pour eux. Mais ensuite elle recommença à sourire et continua dans une voix douce. « Je vous vois Lundi, ok ? »

« Ouais, on se voit Lundi, Mac, » répondit doucement Harm avant de soulever la capuche de la tête de Jimmy pour l’embrasser. « Au revoir, petit homme. »

Harm regarda Mac jusqu’à ce qu’elle rejoint petit AJ, qui était déjà en train d’attendre à l’ascenseur. Avec un dernier clin d’œil et un doux sourire d’elle et AJ les portes de l’ascenseur se fermèrent et Harm fut une fois de plus seul dans le bureau.

Il prit rapidement une tasse de café dans la kitchenette avant de retourner dans son bureau, espérant qu’un miracle arrive et que, pendant qu’il parlait avec Mac et AJ, la pole de dossiers soit partie. « Ça serait trop beau pour être vrai de toute façon, » marmonna Harm quand il se tint dans son bureau et vit que la pile de dossiers était toujours là. « Et bien, Capitaine, c’est le moment de retourner à votre travail, » s’ordonna Harm avant de s’asseoir sur sa chaise et de retourner à ses dossier avec un doux « oui, oui, Monsieur ! »

Bureau de Harm

« Et que pensez vous d’un marcher ?” Demanda soudainement une voix quelques minutes plus tard depuis la porte du bureau de Harm et fit relever sa tête avec surprise.


Fin de la partie 1


A suivre demain


Dernière édition par majandraelo le Lun 24 Déc - 13:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 39
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Dim 24 Déc - 14:57

Ca y est tu as posté la miss.

Quel plaisir que de relire cette fic, très bien traduite en plus. J'adore

Vivement demain pour la suite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
nady
Cravate d'Adam
Cravate d'Adam
avatar

Féminin Nombre de messages : 328
Age : 28
Localisation : belgique
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Dim 24 Déc - 16:59

Je parie que c'est Mac!! Qui ça pourrait être d'autre limite...

Je me suis empêchée d'aller lire la fic originale... Pour mieux apprécier ta traduc! Faut que je tienne!!!!!!!!!!!!

En tout cas le début est très bien traduit, bravo!! Et bravo à l'auteur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Lun 25 Déc - 11:56

Partie 2 :

Quartier général du JAG
Falls Church, VA
10 :13 AM


« Hein ? » fut la seule réponse de Harm. Il était trop surpris de la revoir si vite.

« Un marché, » Mac répéta sa déclaration et s’avança dans son bureau. « Vous savez, quand j’ai attaché Jimmy et Petit AJ, j’ai vu cette boîte dans le van, » continua t’elle et montra à Harm la boîte à dossier qu’elle tenait dans sa main droite. « Et j’ai trouvé une idée. J’ai pensé que nous devrions utiliser la boîte pour mettre tous les dossiers sur lesquels vous devez encore travailler et les prendre avec nous. Ensuite je vous conduirez à votre appartement ainsi vous pouvez prendre quelques vêtements, des articles de toilettes et plus que tout quelques chose pour dormir pour le week-end. Et quand vous finirez l’empaquetage vous passerez le reste du week-end avec Jimmy, petit AJ et moi, » expliqua doucement Mac avec une lueur dans ses yeux.

« Aussi tentant que ça puisse paraître Mac, je ne peux pas, » répondit Harm vaincu en regardant la pile de papiers. « Pour l’instant on dirait que je ne vais pas avoir beaucoup de sommeil tout au long du week-end. Passer un week-end plein de fun avec vous et les garçons rendra impossible de faire les dossiers pour Mardi, » continua t’il tristement.

« Et bien vous n’avez pas encore entendu la partie la plus importante du marché, » lui dit gentiment Mac avec un sourire, pendant qu’elle s’asseyait sur une des chaises pour visiteur de Harm.

« Non pas encore, n’est ce pas ? Le colonel aimerait il me parler de la partie la plus importante de son marché ? » Demanda Harm avec les sourcils froncés et croisa ses bras.

« Bien sur, j’aimerais, capitaine. Je pense que vous et moi pourrions travailler sur les dossiers ensemble pendant que les garçons sont soit endormis soit en train de regarder quelques dessins animés à la télé. Je suis sure que nous les finirons pour Mardi, si ce n’est plus tôt. Il y a peut être quelques dossiers où je ne peux pas vous aider du tout, mais je suis sure qu’il y a assez de choses que je peux faire. »

« Ça semble vraiment tentant. »

« Oui, n’est ce pas ? » Minauda Mac. « Harm, j’aimerais vraiment passer le week-end avec vous et les garçons. Et je sais déjà combien Petit AJ aimerait vous avoir, » expliqua t’elle gentiment. « En plus je suis sûre que dès que Jimmy sortira de son pays des rêves il sera plus qu’heureux de voir son oncle Harm. » Mac sourit et espéra qu’elle avait finalement fait accepter à Harm ses plans.

« Hmmm, voyons voir. Un week-end avec vous et les garçons, » commença à dire Harm pendant qu’il regardait dans les yeux souriant de Mac. Ensuite il tourna sa tête pour jeter un autre coup d’œil à la pile de dossiers. « Ou un week-end avec Johnson, Murphy et compagnie. Vous savez quoi ? Je dirais allons y sortons de cet enfer, » décida t’il avec un sourire et en un geste rapide se leva de sa chaise.

« Ok, ça c’est mon flyboy. Maintenant quelle pile est faite et laquelle est toujours à faire et doit venir avec nous ? » Demanda Mac, attendant les instructions de Harm.

« Celle là nous devons la prendre avec nous, » répondit Harm vaincu et pointa par 3 fois les grosses piles de dossiers sur le côté gauche.

« D’accord. » Mac commença à mettre les dossiers dans la boîte pendant que Harm prenait son manteau, sa casquette et son attaché-case.

« Où sont les garçons ? »

« Ils sont dans la voiture. Je ne voulais pas les amener avec moi, puisque je ne savais pas quelle serait votre réponse. Il n’y avait aucune nécessité de risquer faire encore de la peine à AJ. Je lui ai dit que j’avais oublié quelque chose et qu’il devait prendre soin de son petit frère. Le gardien à l’entrée m’a promis de les surveiller jusqu’à ce que je sois de retour, » expliqua Mac.

« Bonne idée. Ok, je suis prêt. Sortons d’ici avant que le sort ne décide de se retourner contre moi. »

Ensemble ils allèrent vers l’ascenseur.

« Alors, qu’est ce qui est prévu pour ce week-end ? » Demanda Harm incertain, pendant qu’ils entraient dans l’ascenseur. La pensée de passer le week-end entier avec ses deux garçons favoris et sa fille favorite apporta un sourire presque loufoque sur son visage. ‘Mais n’oublie pas que tu dois travailler aussi sur ses dossiers,’ essaya de se souvenir Harm. ‘Ouais, c’est peut être vrai. Mais je peux faire ça avec ma fille favorite.’ Les yeux de Harm pétillèrent de bonheur.

« Et bien, AJ vous a déjà parlé de notre plan pour l’arbre de noël. Je pense entre autre que nous passerons le week-end entier à traîner, regarder des films, boire du cacao, lire des histoires devant la cheminée ou faire des câlins ensemble dans le lit. Je leur ai aussi promis que nous irions faire de la luge si il y a assez de neige, Ce que je devine est chose faite, » dit Mac à Harm avec un petit rire.

Quand Harriet et Bud lui avaient demandé, il y a quelques semaines, si elle aimerait s’occuper de leurs garçons ce week-end, Mac savait que ça serait un super week-end pour elle. Maintenant que Harm le passait avec eux, elle était sur que ça pourrait être mieux. C’était comme si un rêve secret à elle devenait vrai. ‘Harm et moi allons passer le week-end entier comme si nous avions notre propre petite famille,’ pensa Mac et cela réchauffa immensément son cœur.

« Faire des câlins dans le lit ? » Demanda Harm avec les sourcils froncés et un sourire alors qu’ils se dirigeaient vers la voiture.

Sa question sortit Mac de ses pensées. Elle sourit et le regarda. « Umm, ouais. Croyez le ou non, les garçons aiment faire des câlins. Vous devriez en profiter aussi longtemps que possible, parce que tôt ou tard ça sera de l’histoire ancienne, » expliqua Mac alors qu’elle ouvrait le coffre du van. « Nous voilà, posez juste la boite à côté de la luge d’AJ et les sacs des garçons. Vous voulez conduire ? »

« Bien sur, » dit Harm et il prit les clés des mains de Mac.

Appartement de Harm
Nord de Union Station, DC
11 :04 AM


« Nous voilà. Entrez, » dit Harm à Petit AJ et à Mac, qui portait toujours Jimmy endormi dans ses bras, alors qu’il ouvrait la porte de son appartement. « Je vais juste me changer et faire mon sac pour le week-end. »

« Oncle Harm, je peux t’aider à le préparer ? » Lui demanda doucement AJ ainsi il ne réveillerait pas son petit frère.

Le moment où AJ avait découvert que son oncle passerait le week-end avec eux après tout, il avait voulu crier de joie. Cependant, Harm et Mac lui avaient immédiatement dit d’être calme puisque son frère était toujours endormi juste à côté de lui. Rayonnant de joie, Petit AJ avait seulement murmuré ‘cool’ et sourit gaiement. Un sourire, qui tint sa place sur son visage tout au long du voyage jusqu’à l’appartement de son parrain.

« Bien sur tu peux, » répondit Harm à la requête de son filleul avant de regarder Mac. « Nous revenons, » lui dit il et entra avec AJ dans sa chambre.

« Bien sur, prenez votre temps, » répliqua Mac doucement avant de se diriger vers une des fenêtres du salon.

Il neigeait toujours et Mac sut que si ça ne s’arrêtait pas bientôt, ils devraient changer leurs plans pour le week-end.

« Hey, ça va ? » Demanda Harm doucement quand il sortit de sa chambre quelques minutes plus tard et vit Mac regardant par la fenêtre. Tendrement il caressa la joue de Jimmy et eut un doux soupir comme réponse du garçon endormi.

« Ouais, je vais bien, » répondit Mac calmement avec un sourire. « J’essayais juste de penser à ce que nous ferons si il n’arrêtait pas de neiger bientôt. »

« Ça tombe vraiment maintenant, n’est ce pas ? » Ensemble ils regardèrent les épais flocons de neige dansant devant eux.

« Ouais, ça tombe. Et si ça ne s’arrête pas bientôt, il n’y aura aucun moyen pour aller faire de la luge avec AJ ou acheter un arbre de Noël. D’ici demain, nous serons bloqué par la neige, » expliqua Mac avec un ton triste dans sa voix. Elle savait combien Petit AJ voulait aller faire de la luge et avoir un arbre de Noël ; mais maintenant elle avait peur de devoir le décevoir. « A ce propos où est AJ ? » Demanda Mac à Harm quand elle ne put localiser son filleul le plus âgé dans le salon.

« Il fait toujours mon sac. AJ m’a dit qu’il était un grand garçon et qu’il pouvait le faire tout seul. J’ai pensé que je devais au moins lui donner une chance, » dit Harm avec un petit rire. « Quand avez-vous prévu d’acheter l’arbre ? »

« Demain juste après le petit déjeuner. Hier j’ai vu une publicité dans le journal de l’épicerie près de mon appartement. Ils commenceront à vendre des arbres dès demain. »

« Vous voulez acheter un arbre de noël dans une épicerie ? » Demanda Harm avec un regard d’aversion sur son visage. « Ce n’est pas Noëlien, Mac ! »

« Noël quoi ? »

« Noëlien. »

« Harm, Noëlien n’est pas un mot, » expliqua Mac avec un petit rire.

« Je sais que ce n’est pas un mot, mais ce n’est pas le but ! Mac, nous ne pouvons pas aller avec nos enfants dans une épicerie et acheter un arbre de Noël. Nous devons le faire de la bonne manière. Ils doivent sentir l’esprit de Noël, » dit Harm réjoui et manifestement son lapsus freudien lui échappa.

Cependant, il n’avait pas échappé à Mac et elle sourit à l’idée qu’apparemment Harm pensait la même chose qu’elle au sujet de ce week-end. L’idée d’être ensemble comme une famille. « Ok, et qu’elle serait la bonne manière ? Comment cela serait Noëlien, monsieur Rabb ? »

« Prendre la hache et quelques lanières dans mon garage avant d’aller chasser le parfait arbre de Noël, » expliqua Harm avec confiance.

« Aller chasser un arbre avec une hache ? » Mac était tellement perplexe, tout ce qu’elle put faire était de répéter ses mots.

« Oui, et je pense que nous devrions le faire de la bonne manière, avant que nous soyons bloqué par la neige, » continua Harm encore plus confiant de son idée. « Avec le SUV ça ne devrait pas être un problème d’aller à la ferme. »

« Je pensais que vous aviez dit que votre voiture était malade. »

« C’était juste la batterie. Quelqu’un de mon garage est venu et l’a remplacée. Alors qu’est ce que vous en pensez ? »

« Aller chasser un arbre avec une hache. »

« Oui, mademoiselle Mackenzie. Alors qu’est ce que vous en pensez ? » Dit ardemment Harm attendant la réponse de Mac et espérant qu’elle aimerait son idée.

« J’aime. Je n’ai jamais coupé un arbre de Noël de ma vie, » dit Mac à Harm doucement. Noël n’avait jamais été un grand évènement dans son enfance, et la plupart du temps ils avaient eu un arbre artificiel, si ils en avaient un.

« Ensuite nous devrions parcourir la route et essayer de trouver un arbre pour nous. Pourquoi n’irais je pas récupérer AJ et mon sac dans ma chambre, pendant que vous distrayez notre petit ami, là ? » Harm embrassa le maintenant réveillé Jimmy sur le front qui lui gazouilla en retour, la joie de voir son oncle était clairement visible sur son visage. Avec un dernier signe de la main à son filleul et à Mac, Harm alla dans sa chambre.

« Bien sur, » répliqua Mac doucement avec une expression rêveuse sur son visage pendant que ses yeux le suivaient. ‘Ça va être un super week-end,’ pensa t’elle et embrassa le front de Jimmy ‘un super week-end’

A suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
gemmabell
Meilleur(e) Ami(e) de Catherine
Meilleur(e) Ami(e) de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 3116
Age : 28
Localisation : 29
Date d'inscription : 17/04/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Lun 25 Déc - 12:56

Et ça c'est une super traduc !!!!!!!!!!!!!!!!! Laughing
J'adoreeee, en plus on peut pas dire que ça s'annonce mal pour Harm et Mac ce qui est infiniment mieux !!!!

Merci pour cette traduction Majandraelo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macharm.skyblog.com/
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 39
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Lun 25 Déc - 16:17

Excellent comme toujours.

J'adore trop les voir avec les deux petits Roberts.

Vivement la suite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Jeu 28 Déc - 13:40

Partie 3 :

Ferme pour arbre de Noël de la forêt de Bellevue
Choose-n-cut (Choisir et couper)
Forêt de Bellevue, VA
12 :03 PM


« Woaw, » dit Petit AJ étonné alors que lui, son oncle et sa tante se tenaient à l’entrée de la ferme d’arbre de Noël. Cependant, son bonheur était moins pour les arbres devant lui et plus pour l’étable à moitié ouverte à quelques mètres à leur côté. Dans la ferme se trouvaient une vache avec un petit veau, quelques chèvres, des porcs, et même deux ânes. « Cool, » continua t’il excité.

« Ool, » Jimmy essaya de répéter les mots de son grand frère entre les rires et commença à sautiller dans les bras de Harm en tapant des mains avec délice.

Harm regarda interloqué Mac.

« Ne me demandez pas, Harm. Harriet est juste heureuse que Jimmy sache déjà comment dire maman et papa avant qu’il n’apprenne les mots d’AJ, » expliqua Mac et secoua sa tête.

« Où AJ l’a-t-il appris ? » Demanda doucement Harm.

« Si vous saviez ce qui se passe en préscolaire de nos jours, » Mac rit tout bas et s’agenouilla ainsi elle put regarder AJ dans les yeux. « Pourquoi n’irions nous pas trouver un arbre de Noël d’abord ? Et quand nous en trouverons un, Oncle Harm pourra le mettre dans la voiture, pendant que nous trois irons jeter un coup d’œil aux animaux, » suggéra Mac et elle pointa du doigt l’étable à moitié ouverte.

« Oui, » cria Petit AJ et se jeta dans les bras de Mac.

« ui, ui,ui, » répondit Jimmy avec bonheur alors qu’il répétait encore les mots de son grand frère.

« Très bien, allons y et trouvons notre arbre de Noël. Allez, » dit Harm et il tendit sa main libre à AJ ainsi il put glisser sa main dans la sienne. L’autre main d’AJ glissa dans celle de Mac, qui tenait la hache de sa main gauche, avant qu’ils ne se dirigent vers la petite forêt ensemble.

Ils pouvaient profiter d’une promenade offerte dans une charrette mais ils pensèrent qu’une promenade à travers la forêt serait encore plus fun et Harm était sur qu’il pourrait se charger de ramener l’arbre coupé à la voiture.

Ils passèrent la demi heure suivante à chercher le bon arbre pour l’appartement de Mac. La plupart des arbres étaient trop court, trop long, trop mince ou simplement trop plein. Petit AJ, qui marchait la plupart du temps à quelques mètres devant Harm et Mac, fut le premier à trouver finalement l’arbre parfait.

« Qu’est ce que vous en pensez, Mac ? » Demanda Harm mais il savait déjà la réponse.

« Parfait, » répliqua doucement Mac.

« Bon travail, mon pote, » dit Harm à Petit AJ et pressa son épaule. « Ok, Mac, on change les rôles vous prenez Jimmy pendant que je coupe l’arbre »

Dès que Harm l’eut coupé, ils retournèrent à l’entrée de la ferme, où Harm laissa l’arbre être enveloppé avant de le mettre sur la voiture. « Pourquoi n’allez vous pas déjà rendre visite aux animaux ? Je viendrais dès que l’arbre est attaché sur la voiture, » suggéra Harm pendant qu’il payait l’arbre.

« Bien sur, pourquoi pas. On vous voit dans quelques minutes. Allez, les gars, allons rendre visite aux animaux, » annonça Mac avant de marcher vers la ferme avec Jimmy dans son bras gauche et tenant Petit AJ par sa main droite.

Harm les rejoignit bientôt et ensemble ils profitèrent de quelques moments calmes dans la ferme. Pendant que Petit AJ aimait caresser chaque animal qu’il y avait, Jimmy était un peu effrayé par eux. Chaque fois qu’un des animaux l’approchait, il enterrait sa tête dans la courbe de la nuque de Mac. AJ de son côté ne pouvait pas s’approcher et il voulut être soulever par Harm ainsi il pouvait être à leur niveau.

« Harm, Jimmy et moi allons jeter un coup d’œil à l’étable là bas, » dit Mac et pointa du doigt l’arrière de l’étale. « On revient. »

« D’accord, amusez vous tout les deux, » l’appela Harm avant de retourner son attention sur Petit AJ, qui commençait à rire joyeusement quand le petit veau commença à lécher sa main tendue.

« Ça chatouille, » dit Petit AJ entre ses rires, mais il n’éloigna pas sa main de la langue râpeuse du veau.

Harm rit et s’agenouilla ainsi il put tendre la main à traverser la fente et caresser le front du veau. « Je parie que ça l’est, AJ. Elle semble t’aimer. »

« Oui. » Petit AJ éloigna sa main du veau et regarda son oncle avec des yeux implorants grands ouverts. « Tu penses que Maman et Papa m’autoriseraient à avoir un de ces animaux ? ça serait si cooooooooll . »

Harm rit et éloigna ses yeux du veau juste pour regarder son filleul. « je pense que ça ne serait pas…, » commença t’il à nier à la question de son filleul quand il cria soudainement par surprise, se remettant debout en un bond et sursautant.

La main de Harm vola immédiatement à sa joue droite, que le petit veau avait léchée avec sa langue râpeuse, pendant que Petit AJ ne pouvait plus se retenir et commença à rire fortement et à tenir son ventre. « Elle t’as juste embrassé, oncle Harm, » dit AJ à son oncle apparemment perplexe entre ses rires. « Elle t’aime vraiment, vraiment. »

Harm caressa alors le veau et fit un clin d’oeil à son filleul. « Je pense que je suis un peu trop vieux pour elle, » répliqua t’il en riant et Petit AJ dut même rire encore plus fort.

« Tu es bête, Oncle Harm. »

« Je le suis, n’est ce pas. » répondit juste Harm et rejoignit Petit AJ dans son rire.

Pendant ce temps Mac et Jimmy était à l’arrière de la ferme. Au moment où Jimmy vit les lapins dans un des étals, il commença à pousser un cri perçant. Mac s’agenouilla ainsi il pouvait mieux voir les animaux. Jimmy n’était pas du tout effrayé par eux, depuis que son grand frère avait un lapin noir et blanc nommé ‘Peanut’ (= cacahouète) comme animal de compagnie à la maison.

« Pea, » gazouilla gaiement Jimmy.

« Non, chéri, ce n’est pas Peanut, » dit doucement Mac avant de l’aider à caresser le lapin confiant.

« Viens, allons trouver Oncle Harm et ton grand fère. Tante Mac a faim, » dit Mac après un moment et eut une prompte réponse de son estomac gargouillant.

« ‘kay. Bibi, pea, » gazouilla Jimmy et fit un signe de la main au lapin.

« Harm, je pense que nous devrions repartir. J’ai faim et je suis sûre que vous et les garçons aimeriez aussi manger quelque chose. Et ça ne sera pas long avant que le petit gars là soit de nouveau fatigué et ai besoin d’un bon petit somme, » expliqua Mac pendant qu’elle retournait au côté de Harm.

« Ça me va. »

« Tante Mac, devines quoi ? Le petit veau a embrassé Oncle Harm, » lui dit Petit AJ avec excitation et un sourire illuminait son visage.

Mac regarda avec un froncement de sourcils et un petit sourire affecté son partenaire. « Vraiment ? Vous avez trouvé une nouvelle petite amie, Harm ? »

Harm sourit juste. « Non, le baiser était un peu trop humide pour moi. Pourquoi sommes nous jaloux, Marine ? » Demande t’il en plaisantant avec un de ses flyboy grins qu’elle aimait tant.

« Pour sur, » lui répondit immédiatement Mac, essayant de son mieux de paraître sérieux alors qu’elle devait se battre contre son propre rire. « Et si je n’avais pas si faim maintenant, j’aurais une discussion avec la demoiselle là, » continua t’elle et pointa du doigt le veau à quelques mètres d’eux. Puis, sans y réfléchir à deux fois, elle se mit sur la pointe des pieds et lécha rapidement la joue gauche de Harm, le surprenant foutrement et spécialement elle.

Maintenant elle ne put se retenir et ensemble avec Petit AJ elle rit tout haut et commença à quitter la ferme et un Harm apparemment abasourdi derrière. Avec un dernier coup d’œil avec un signe de la main. « Venez, Harm, une marine affamé est là, » lui dit elle alors que ses pensées étaient passé à sur ce qu’elle avait fait, ne croyant pas en faites qu’elle l’ai fait.

Harm secoua la tête étonné et commença à rire aussi. ‘Cette marine,’ pensa t’il avant de regarder de nouveau le petit veau. « Désolé, ma fille, mais sa technique était meilleure que la tienne, » dit il à l’animal avant de suivre Mac et les enfants à l’extérieur de la ferme.

« Vous avez toujours besoin de prendre quelque chose à l’épicerie ? » voulut savoir Harm dès qu’il les rejoignit à la voiture.

« Non, j’ai déjà fait des courses hier. Ça devrait être assez pour nous quatre, » expliqua Mac alors qu’elle mettait Jimmy dans sa chaise pour bébé. Petit AJ était déjà attaché juste à côté de lui.

« Bien, allons y. Il semblerait que Mère Nature a décidé de faire une petite pause aussi, alors espérons que nous n’aurons pas beaucoup de soucis à retourner à DC, »Dit Harm alors que lui et Mac rentraient aussi dans le SUV.

« Elle ferait mieux de revenir bientôt, alors il y aura plus de neige quand nous irons faire de la luge, » dit AJ sérieusement.

Harm et Mac rirent. « Il y a plus qu’assez de neige pour aller faire de la luge, AJ » dit Harm avant de démarrer la voiture. « Rentrons à la maison. »

« Ouais, rentrons à la maison, » Mac copia doucement les mots de Harm avec un sourire sur son visage.

Appartement de Mac
Georgetown, DC
1 :59 PM


Le voyage jusqu’à l’appartement de Mac prit plus de temps que d’habitude à cause des conditions climatiques et du trafic levant. Maintenant Mère Nature était pleinement de retour dans ses éléments et il neigeait de nouveau, maintenant même encore plus qu’avant.

Jimmy avait commencé à être difficile dès qu’ils avaient quitté la ferme et Petit AJ avait pensé que c’était mieux de commencer à chanter des chants de Noël. Cependant, ça faisait seulement crier son frère plus fort. Donc, Harm commença à leur raconter un conte de Noël et bientôt le petit garçon avait arrêté de crier et eut les yeux lourds.

« Nous voilà, » dit Mac alors qu’ils se tenaient devant la porte de son appartement. « Ça va aller avec l’arbre, Harm ? »

« Oui, ne vous inquiétez pas. L’arbre n’est pas lourd du tout. Et c’est pour sur une bonne séance d’entraînement pour moi, » expliqua Harm et lui donna son meilleur Flyboy grin. Dès que Mac eut déverrouillé la porte, il entra dans son appartement posant l’arbre.

« Oh, Salut, Sarah, » appela soudainement une femme âgé derrière eux. Elle était dans l’embrasure de son appartement, opposé à celui de Mac. « J’ai entendu un enfant chanter ‘Let it snow’ et quelques rires. J’ai pensé que ma fille, mon gendre et mon petit Timmy étaient déjà là. »

« Bonjour, Mme Ebenezer. Désolé, mais c’est seulement nous. Petit AJ était juste en train de jouer son chant de Noël préféré de la journée. J’espère que nous ne vous avons pas réveillé ? » Demanda Mac inquiète.

« Ne vous inquiétez pas, ma chère. Il a une belle voix, » répondit gentiment Mme Ebenezer.

« Merci, » dit Petit AJ un petit peu embarrassé et rit.

« Vous avez les enfants pour le week-end, Sarah ? » Demanda Mme Ebenezer quand elle vit le sac que Mac tenait de sa main gauche, et le ardemment réveillé Jimmy sur son épaule droite. « Si oui, peut être que Petit AJ aimerait venir ici de temps en temps ce week-end pour jouer avec mon Timmy. »

« Oh cool. Je peux, Tante Mac ? S’il te plait ? » Supplia légèrement petit AJ. Il connaissait déjà le petit fils de Mme Ebenezer par une autre nuit passée à l’appartement de sa tante. La dernière fois Mac avait même eut du mal à le ramener à son appartement, puisqu’il avait passé un très bon moment à jouer avec Timmy et le train électrique de son grand père.

« Je suis sûre que nous pouvons trouver quelque chose, AJ. Merci, Mme Ebenezer, » Dit Mac et sourit à la dame âgée.

« Mon plaisir, Sarah. J’aime les avoir autour de moi. Oh ma bouilloire qui siffle m’appelle. A bientôt. Au revoir, » dit Mme Ebenezer avant de se retourner et d’entrer dans son appartement.

« Au revoir, » dirent Mac et AJ en même temps avant d’entrer aussi dans l’appartement de Mac.

« Avec qui parliez vous ? » Demanda Harm curieux quand il sortit de la cuisine de Mac, pendant que Mac fermait la porte de son appartement derrière elle. Il avait entendu Mac parler avec une autre femme dans le couloir et ne voulait pas les interrompre.

« C’était ma voisine, Mme Ebenezer. Elle a entendu AJ chanter et a pensé que nous étions la famille de sa fille. »

« Mme Ebenezer ? » Demanda Harm avec un froncement de sourcils et rit.

« Oui, Mme Ebenezer. Mais elle n’est définitivement pas une grippe sou,* » expliqua Mac avec un rire. « Voilà, pourriez vous tenir Jimmy pendant une minute ? »

« Bien sur. Pourquoi n’irais je pas changer Jimmy pendant que vous préparez à dîner pour lui et nous ? » Suggéra Harm et prit le petit garçon des bras de Mac.

« Merci, Harm. Ça serait super, » dit doucement Mac. Elle posa le sac du garçon près de la porte avant de retirer son blouson. « Vous pouvez aller le changer sur mon lit. Avec lui c’est l’endroit le plus sur, » continua Mac avec un petit sourire et elle alla dans la cuisine.

Harriet leur avait raconté plus d’une fois combien changer le petit gars est une aventure. Jimmy est plutôt un garçon actif et n’est jamais capable de rester toujours allongé pendant qu’on le change.

« Ok, je le ferais, » répondit Harm avec son propre rire.

Il savait exactement ce dont Mac parlait à cause de ses propres expériences. Cependant, Harm ne s’était pas seulement aperçu de combien Jimmy bougeait quand on le changeait. Oh non, il avait eut aussi la fameuse douche de la part du petit gars. Après cela, quand Harm l’avait dit à Mac, elle avait seulement répondu ‘vous voyez, c’est un marin’s. Il a déjà une bonne visée.’ Harm du rire alors qu’il se rappelait de leur conversation dans son bureau.

« Salut, AJ, quand tu aura retirer ton blouson pourrais tu m’apporter le sac de Jimmy dans la chambre de tante Mac ? » Demanda Harm à son filleul.

« Bien sur, Oncle Harm, » répondit petit AJ avec un sourire avant de commencer à retirer son bonnet à pompon, ses gants et finalement son blouson d’hiver.

« Merci, mon pote, » répondit Harm et alla vers la porte de la chambre de Mac. Il prit une profonde inspiration avant de poser sa main sur la poignée de la porte. ‘Il n’y a aucune raison d’être nerveux, Rabb. Ce n’est pas la première fois que tu vois sa chambre,’ pensa Harm, essayant de se calmer. ‘Non, mais la dernière fois il n’en restait plus rien. Grâce à Coster.’ Harm secoua la tête, rit de sa propre nervosité et regarda le petit garçon dans ses bras. « Un homme dois faire ce qu’un homme dois faire, hein ? Allez, Jimmy. C’est le moment de faire notre job, » dit Harm à Jimmy et entra dans la chambre de Mac, suivit par son filleul AJ, qui portait le sac de son petit frère.



* Alors, petite explication : Aux USA et au Royaume Uni, un des plus populaires contes de Noël s’intitule A Chrismas Carol de Charles Dickens (Oliver Twist, David Copperfield). Il raconte l’histoire d’un vieil homme avare : Ebenezer Scrooge qui reçoit la visite de trois fantômes incarnant le Noël passé, présent et futur. Chacun des trois fantômes lui fait revivre un moment de sa vie qui lui fait prendre conscience qu'il ne trouvera la paix qu'en se consacrant aux autres. Pour les fans de Walt Disney le personnage Balthazar Picsou est inspiré d’Ebenezer Scrooge, car en plus en anglais son nom c’est : Scrooge McDuck. On peut aussi le comparer au personnage Harpagon de l’Avare de Molière qui est donc l’équivalent de Scrooge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
gemmabell
Meilleur(e) Ami(e) de Catherine
Meilleur(e) Ami(e) de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 3116
Age : 28
Localisation : 29
Date d'inscription : 17/04/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Jeu 28 Déc - 14:12

Ah j'adore!!! Et merci pour la petite explication ça m'a donné envie de lire le compte tiens !! Laughing

Mais c'est trop, surtout quand Mac lui lèche la joue gauche trop fort mais surtout quand Harm arrive devant la chambre de Mac, mdrr pauvre petit ...

Toujours aussi génial Majandraelo!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macharm.skyblog.com/
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Dim 21 Jan - 19:40

Partie 4 :

2 :24 PM

Harm sortit de sa cuisine justement quand Petit AJ et Harm avec Jimmy dans ses bras, sortaient de sa chambre. Pendant qu’elle préparait leur déjeuner, quelques restes de lasagnes aux légumes, Mac put entendre les rires et fous rires des garçons dans sa chambre. Apparemment ils passaient un bon moment en changeant Jimmy.

« Les gars soyez à l’heure parce que les lasagnes sont prêtes à être servies, » leur dit Mac alors qu’elle posait le plateau avec les plats, les verres et du jus.

« Super. J’ai faim, » annonça son filleul avec un sourire alors qu’il s’asseyait sur une des chaises de la table basse.

« C’est bon à entendre, AJ. As-tu déjà lavé tes mains ? » Voulut savoir Mac pendant qu’elle retournait dans la cuisine.

« Oui, tante Mac. Oncle Harm me l’a dit, » lui cria AJ.

« Et ton oncle Harm ? A-t-il lavé ses mains ? » Demanda Mac alors qu’elle sortait de nouveau de sa cuisine, cette fois apportant les lasagnes.

« Oui, maman, » répondit Harm et roula des yeux, essayant de sembler et paraître fâché, mais échouant totalement.

« Tu es drôle, Oncle Harm, » lui dit son filleul et il rit.

« Oui il l’est, n’est ce pas ? » Dit Mac doucement et elle tira la langue à Harm quand AJ ne regardait pas.

« Très mature, Marin’s, » murmura Harm et rit.

« Que puis je dire ? C’est la compagnie, » minauda t’elle. « Voilà, pourquoi ne me donneriez vous pas Jimmy, ainsi vous pouvez commencer à manger, » dit Mac et elle prit Jimmy à Harm. « Je prendrais ses lasagnes. Je vais les couper et les refroidir. Je vous rejoindrai les gars dans une seconde. »

« Hmmm, c’est bon, tante Mac, » dit Petit AJ avec la bouche pleine.

« Ouais, c’est parfait, Mac, » approuva Harm, ayant aussi la bouche pleine.

« Merci, les gars. Ravi que vous les aimiez. »

« Et vous ? » Lui demanda Harm dès que Mac le rejoignit sur le divan.

« Et moi ? » Voulut savoir Mac alors qu’elle commençait à nourrir Jimmy, qui était assis sur ses genoux.

« Vous ne voulez pas manger ? »

« Je le ferais dès que ce petit gars là est nourrit. »

« Peut-être nous devrions mettre une partie des lasagnes dans le micro-onde ? De cette façon, votre part sera toujours chaude quand vous serez prête à manger, » suggéra Harm et il prit une autre bouchée de sa part.

« Ou tu pourrais la nourrir, Oncle Harm, » dit AJ à son parrain avec un rire. « Juste comme elle nourrit Jimmy en ce moment. »

« Je ne pense pas que ce soit nécessaire, AJ » répondit doucement Mac et lui sourit.

« C’est une super idée, mon pote, » dit Harm au même moment. « Qu’en pensez vous, Mac ? Puis je vous nourrir ? »

« Comme je l’ai dit, Harm, je ne pense pas que ce soit nécessaire. »

« Oh, vous êtes quelque peu rabat joie, » luit dit Harm avec un sourire supérieur avant de regarder son filleul. « N’est ce pas, AJ ? »

« Oui, elle l’est, Oncle Harm, » approuva Petit AJ enthousiaste et rit.

Mac gémit quand elle entendit la réponse d’AJ pendant que Harm commençait à rire aussi.

Avant que Mac sut ce qui se passait, Harm fait des vagues avec sa fourchette de lasagnes devant elle pendant qu’il imitait le son d’un avion. « Air Rabb est prêt à atterrir, » annonça Harm. « Requiers permission d’atterrir. »

Pendant que Mac le fixait, Jimmy était très ravi des actions de Harm. Il rit et tapa dans ses mains. « Bbbbrrrmmmmm, bbbbrrrrmmmm, » Jimmy imita le son de l’avion et rit, crachant un peu de son déjeuner dans la processus.

« Tu dois ouvrir ton hangar, tante Mac, » éclaira Petit AJ à sa marraine sur le processus connu.

« Mon hangar, » répéta Mac et elle fixa ensuite son partenaire.

« Ouvrez juste votre bouche, Macon » lui dit gentiment Harm et finalement il put poser la fourchette juste quand elle voulut lui répondre. « Air Rabb a atterri sûrement. »

Ils passèrent le reste du déjeuner avec beaucoup de fun et de joie. Harm n’arrêta jamais de nourrir Mac pendant qu’elle continuait à nourrir Jimmy. Après un moment, le petit garçon devint capricieux et il fit comprendre qu’il était l’heure de son plein de sommeil. Pendant que Mac préparait Jimmy, Harm descendit au parking et prit son sac et les dossiers dans le SUV.

Quand Harm retourna à l’appartement, il put entendre que Mac était toujours avec Jimmy dans la chambre d’ami. Après avoir posé son sac à côté de la porte, il alla à la table basse et posa la boîte avec les dossiers juste à côté.

Il prit ensuite le plateau sur une des chaises et apporta la vaisselle sale dans la cuisine. Juste quand il remplit le lave vaisselle, il put entendre que Mac et AJ revenait dans le salon.

« Tante Mac, puis-je regarder un film maintenant? » Demanda Petit AJ avec espoir d’une voix douce.

« Bien sûr. Mais tu devras le regarder avec les écouteurs ainsi Oncle Harm et moi nous pouvons travailler un peu. C’est d’accord pour toi? » Demanda-t-elle et posa le baby phone sur la table basse.

« Pas de problème, » répondit AJ avec un sourire.

« Ok. Alors, quel film veux tu vois? » Voulut savoir Mac alors qu’elle allait vers son centre de divertissement (NT: en clair là où se trouve tout les DVD…).

« Umm, je peux regarder ‘L’île aux trésors des Muppets’? Ou ‘Les Muppets de l’espace’? »

« Alors lequel veux tu? »

« l’île, » répondit sûrement petit AJ après quelques secondes.

« ‘L’île aux trésors des Muppets’ce sera. » Mac prit le film désiré et les écouteurs dans le placard avant de mettre le DVD dans le lecteur. Elle donna ensuite les écouteurs à petit AJ, qui était déjà assis par terre juste devant la table basse. « Voilà, AJ, » dit Mac et embrassa sa tête avant d’allumer la télé et le lecteur DVD.

« Tout est installé? » Demanda Harm quand il sortit de la cuisine.

« Ouais. Jimmy est éteint comme une lumière et AJ regarde les Muppets, » répliqua doucement Mac. « Pour les cent prochaines minutes nous devrions avoir assez de calme pour faire quelques uns de vos dossiers. »

« Ça semble être un bon plan. Pourquoi ne vais-je pas allumer un feu et ensuite nous pourrons nous attaquer au papier, » suggéra Harm et alla vers la cheminée.

« Bien sûr, pourquoi pas. Faites comme chez vous, Harm, » Mac lui sourit et obtint un sourire de sa part en guise de réponse. ‘Je sais, je sens comme s’il était ici chez lui,’ pensa-t-elle et alla sur le canapé.

« Je me sens déjà comme à la maison, » se murmura Harm pendant qu’il commençait à allumer le feu.

Pendant l’heure et demi suivante, Mac et Harm furent capable de faire près de trois dossiers. Ils avaient commencé avec les dossiers simples et donc ils purent faire des progrès considérables.

Le calme dans la pièce était seulement interrompu quand AJ rigolait à une scène du film des Muppets, ce qui arrivait toutes les minutes. Tellement souvent que ça apportait un sourire sur le visage de Harm et Mac. Souvent ils pouvaient même entendre un ronflement ou un soupir de Jimmy dans le baby phone. Tous les deux pensèrent que ces sons étaient mieux que n’importe quelle musique.

Harm et Mac étaient assis sur le canapé. Harm manifestement se sentait vraiment comme à la maison et avait ses jambes rendues sur la table basse, pendant que Mac était assisse en tailleur à l’autre bout du canapé. Ils étaient plongeaient dans leur travail mais ne pouvaient s’arrêter de se regarder l’un l’autre occasionnellement quand ils pensaient que l’autre ne regardait pas. Cependant, ça arrivait plus d’une fois que leurs yeux ne se rencontrent et c’était toujours compété par un sourire timide chez tous les deux.

« Tante Mac? » L’appela petit AJ de l’autre côté de la table basse.

Les yeux de Mac quittèrent le papier devant elle pour regarder son filleul. « Oui, AJ? »

« Le film est fini, » annonça AJ et il pointa avec son index droit la télé.

« Les cent minutes sont déjà finies? » Demanda Harm étonné et il regarde Mac.

« Apparemment, » répondit-elle, étant légèrement surprise.

« Apparemment? Mac où est passé cette horloge humaine que vous êtes? Ne me dites pas que ce travail était si excitant que vous avez tout oublié à ce sujet, » dit Harm en plaisantant.

Mac lui fit simplement un petit sourire supérieur avant de regarder AJ. « Pourquoi ne vas tu pas voir si ton frère est déjà réveillé? Et je pense qu’il est l’heure de commencer à décorer le sapin de Noël. »

« Cool. Je vais voir si Jimmy est réveillé, » leur dit Petit AJ et il alla dans la chambre d’ami de Mac, où lui et Jimmy dormiraient ce week-end.

« Cool, hein? Quelqu’un a t’il pensé à lui dire qu’il ne devrait peut être pas utiliser ce mot? » Demanda Harm à Mac avec un froncement de sourcils.

« Ouais. Mais vous obtenez seulement comme réponse ‘Mais pourquoi? C’est un mot cool’. C’est vraiment plus qu’inutile de lui dire de ne plus l’utiliser, » lui dit Mac avec un petit rire. « Bud et Harriet ont abandonné après un moment. Je pari que de nos jours vous pouvez même trouver le mot dans un dictionnaire normal. »

« Ça pourrait être pire, n’est ce pas? »

« Oui, ça pourrait, » répondit doucement Mac et elle se leva du canapé. « Ok, je crois que nous en avons fini avec ces dossiers pour l’instant. Avec de la chance nous pourrons travailler dessus ce soir. »

« C’est bon pour moi. Alors, êtes vous prête pour le sapin de Noël? » Demanda Harm et il se leva aussi.

« Je pense que oui. Du moins quand Jimmy sera réveillé nous pourrons commencer à décorer. »

« Vous voulez que je vous aide pour prendre les décorations » Voulut savoir Harm.

« Non, c’est bon. Mais si vous voulez, vous pouvez prendre Jimmy. Apparemment il est réveillé. » Mac sourit quand elle entendit les rires de lui et de Petit AJ à travers la porte et même encore plus fort à travers le baby phone sur la table.

« Je suis déjà sur le coup, » dit Harm avec un de ses flyboy grins et il alla dans la chambre d’ami.

« Bien. Je vous vois sous peu, » répondit Mac et elle éteignit le babylonien avant d’aller dans sa chambre pour sortir les décorations de son débarras.

Chambre d’ami de Mac.

« Hey, regardez qui est réveillé, » dit Harm d’une voix tendre alors qu’il ouvrait la porte de la chambre d’ami de Mac , voyant Jimmy bondissant pendant qu’il tenait bien fort le bord du lit d’enfant.

Jimmy poussa un cri perçant de plaisir en levant ses bras, montrant à Harm qu’il voulait être soulevé.

« Hey, mon pote. Quel beau berceau tu as là, » dit Harm au petit garçon alors qu’il prenait Jimmy dans ses bras. Harm fut surpris de ne pas voir le lit de voyage qu’il connaissait, dont petit AJ se servait déjà à chaque fois qu’il passait la nuit dans son appartement. Il n’avait jamais pensé à voir ce lit d’enfant luxueux en bois solide naturel avec un alignement de cheville tournés sur le côté. Il y avait un sommier trois positions en bleu léger, couverte d’une lune souriante, quelques étoiles et quelques nuages. Les couvertures et draps étaient des mêmes motifs. « Pourquoi Mac devrait elle se servir du lit d’enfant en bois solide de Jimmy? » Se demande Harm à voix haute.

« Ce n’est pas le lit de Jimmy, Oncle Harm, » dit Petit AJ à son parrain en réalité.

« Non? » Demanda Harm légèrement perplexe.

« Non. Tante Mac l’a acheté pour ses propres enfants. »

« Ses propres enfants? » Demanda Harm, étonné par ce que Petit AJ lui avait dit. En même temps il ressentait un élancement de peine autour de son cœur.

« Oui. Elle a acheté le berceau ainsi elle pourrait l’utiliser pour les enfants qu’elle aurait un jour. »

« Comment tu sais ça, AJ? »

« Elle l’a dit à maman. Jimmy et moi on passait un week-end ici, et pendant que tante Mac et maman préparait Jimmy pour dormir, maman lui a demandé. Je jouais dans le salon et je pouvais les entendre, » expliqua doucement Petit AJ. « Je jure que je n‘écoutait pas au porte, Oncle Harm. Je sais que ce n’est pas une bonne chose, mais maman et tante Mac parlaient assez fort pour que je puisse les entendre et la porte était ouverte aussi, » commença à se défendre Petit AJ.

« Ne t’inquiètes pas AJ. Tu n’as rien fait de mal, » lui dit doucement Harm et donna à son épaule une petite secousse sentant que AJ pensait qu’il avait fait quelque chose de mal. « Pourquoi n’irions nous pas rejoindre tante Mac et commencer à décorer l’arbre de Noël? »

« Oui, » cria Petit AJ avant de sortir en courant de la chambre d’amis. « Tante Mac! Oncle Harm a dit que nous allons décorer l’arbre de Noël maintenant, » il continua à crier, essayant d’obtenir l’attention de Mac.

Harm rit et regarda le complètement réveillé Jimmy dans ses bras. « Je crois que c’est le moment des décorations, hein, » dit il au petit garçon avant de sortir aussi de la chambre d’ami, jetant un dernier regard au berceau. « Oh Mac, » marmonna t’il doucement avant de fermer la porte derrière lui.

a suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
nady
Cravate d'Adam
Cravate d'Adam
avatar

Féminin Nombre de messages : 328
Age : 28
Localisation : belgique
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Lun 22 Jan - 15:18

Ah c'est génial!!!

On dirait vraiment un petit couple!!!

Y'a pas à dire, ça leurs va bien les enfants...

J'adire ta traduc!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Lun 26 Fév - 19:02

Partie 5 :

4 :52 PM

« Hey, les gars, vous voilà, » salua Mac à Harm et Jimmy dès qu’ils entrèrent dans le salon. Elle donna à Jimmy un petit baiser sur la joue et sourit à Harm. « Je pensais que vous étiez perdu pendant un moment. »

« Non, un pilote ne se perd jamais, » lui dit Harm sûr de lui. « Donnez nous cinq minutes pour nous changer et ensuite nous pourrons commencer à décorer l’arbre. Ok ? »

« Ça marche pour moi. Pourquoi n’irais je pas nous faire du chocolat chaud pendant ce temps ? »

Harm lui lança un de ses flyboy grins. « Vous avez des marshmallows ? »

« Ouais, bien sur. Allez préparer Jimmy et AJ et moi nous préparons le chocolat chaud. »

« On revient, » répondit Harm et il entra dans la chambre de Mac. « Avez-vous quelques chants de Noël, Mac ? Décorer un arbre sans la bonne musique ne marche pas, » cria Harm depuis la chambre.

« Vous voulez dire que ce n’est pas Noëlien, n’est ce pas? » Cria Mac en retour et elle rit. Elle sortit ensuite du lait du frigo et une casserole du placard pour la poser sur la cuisinière.

« Exactement. Vous apprenez vite, Colonel, » répondit Harm et il embrassa le ventre de Jimmy, qui rit en retour. « Ta tante est une femme vraiment intelligente, tu le sais ça, Jimmy? » Dit Harm à son plus jeune filleul, qui gazouilla en regardant très intéressé son parrain. « Et aussi une femme vraiment belle, » ajouta t’il doucement et il prit le gazouillis joyeux de Jimmy comme une affirmation.

Dès que Harm eut fini de changer Jimmy, il alla dans la cuisine, où Mac et petit AJ préparaient toujours le chocolat chaud. « Hmmm, ça sent bon, » leur dit il et il essaya de s’approcher de la cuisinière.

« J’ai fais le chocolat, Oncle Harm, » dit fièrement petit AJ à son parrain et il sourit à son parrain et à sa marraine.

« Tu as fait du bon travail, mon pote, » lui fit savoir Harm et il ébouriffa les cheveux de petit AJ. Il regarda ensuite sa meilleure amie. « Vous n’avez jamais répondu à ma question, Mackenzie, » lui dit Harm. « Avez vous quelques chants de noël pour notre aventure décorative? »

« Les chants à la radio ne marche pas? » Voulut savoir Mac. « Je veux dire, ils commencent à les jouer dès que Pâques est fini, »continua t’elle avec un petit rire. « Nous ne devrions pas avoir de problèmes pour trouver une station où les chants seront diffusés. »

Harm du rire à son commentaire. « Très juste. Mais non, je ne pense pas que les chants de Noël à la radio ça marche. Seulement si vous voulez entendre « Last Christmas’ des Wham toutes les heures. Alors vous êtes la bienvenue pour allumez la radio, Mac, » lui dit il et il espéra qu’elle déclinerait son offre.

Mac fit une grimace dès qu’elle pensa à la torture qui les attendrait. Jimmy vit sa marraine faire un drôle de visage et commença à rire. « Merci, mais non merci, » répondit t’elle elliptiquement. « Il devrait y avoir quelques CD de Noël dans mon placard à CD. Je pense que vous pouvez choisir entre Bing Crosby, Dean Martin, Nat King Cole et Frank Sinatra. »

« Quoi? Vous n’avez pas le King? » Demanda Harm étonné qu’il manquait la version du King dans la collection de chant de Noël de sa meilleure amie. Il ouvrit le placard à CD de Mac et fut salué par un placard débordant de CD et de DVD. « Woaw, jolie collection que vous avez là, Mac, » lui dit Harm et il essaya de trouver la sélection de Noël. Il regarda ensuite Jimmy, qui était en train de s’accrocher à l’épaule de Harm. « Maintenant, où pouvons nous trouver la collection de Noël de ta marraine, Jimmy? »

« Merci, et je pense que j’ai aussi la version d’Elvis, » répondit Mac dès qu’elle sortit de la cuisine avec deux tasses de chocolat chaud dans ses mains. « Besoin d’aide? » Voulut t’elle savoir, posant les mugs sur la table basse.

« Non, nous l’avons déjà trouvé. Je pense que ça devrait aller avec Dean, Bing et Frank. Vous avez toujours le changeur de CD, n’est ce pas? » Voulut savoir Harm et il regarda Mac. Il eut un court signe de la tête en guise de réponse.

Bientôt quelques chants traditionnels de Noël, la douce odeur du cacao, un feu brûlant et un sapin frais flottaient à travers le salon pendant que des rires joyeux autour de l’arbre de Noël complétaient l’ambiance parfaite.

Ils passèrent un bon moment en décorant le sapin. Pendant que Petit AJ, Mac et Harm mettaient les décorations sur l’arbre, Jimmy était assis sur sa couverture, qui était étendue à gauche de l’arbre, avec quelques uns de ses jouets favoris.

Il regardait avec intérêt ce que son frère, son parrain et sa marraine faisaient. Tous les scintillements causés par les guirlandes de lumière que Harm avait installé plus tôt le fascinaient particulièrement. Son parrain et sa marraine lui jetaient souvent des coups d’œil, s’inquiétant qu’à leur insu, il se mettait sous l’arbre, mais il n’était pas intéressé par l’idée d’être plus près de l’arbre qu’il ne l’était déjà.

Petit AJ profitait immensément du temps de la décoration. Ils avaient divisé l’arbre en trois territoires. Pendant que Petit AJ faisait la partie inférieure de l’arbre, Mac faisait le milieu et Harm la partie supérieure. Souvent ils se rentraient dedans, mais ça amenait seulement quelques rires.

Petit AJ faisait souvent des ‘ah’ ou des ‘oooh’ quand il prenait une décoration spéciale de Mac. En faites, il admirait particulièrement le bonhomme de neige avec l‘écharpe en laine, le chapeau haut de forme et le nez en carotte. Il avait trouvé une place spéciale pour Monsieur bonhomme de neige, ainsi il pouvait toujours le regarder s’il le désirait.

« Woaw! »

Harm et Mac regardèrent Petit AJ après avoir entendu son cri de fascination.

« Quoi? » Voulut savoir Harm.

« Regarde, oncle Harm. Tante Mac a ton avion pour l’arbre de Noël, » dit Petit AJ à son parrain avec étonnement. Il regarda ensuite perplexe sa tante. « Tante Mac, tu dois repeindre celui-là, » dit il comme un état de fait. « L’avion de Oncle Harm est jaune, pas rouge. Regardes, » continua t’il à expliquer et comme preuve que l’avion était rouge, il montra à son parrain et à sa marraine la décoration.

Harm et Mac regardèrent la décoration qu’il tenait, devant eux avant de se regarder l’un l’autre avec un sourire. « Ouais, je crois que je vais devoir le repeindre ainsi il sera jaune dans le futur, » approuva Mac.

Petit AJ était satisfait de la réponse de sa tante, et trouva encore une autre place spéciale pour l’avion de son oncle.

« Woaw, en effet, » dit soudainement Harm avec une voix douce alors qu’il regardait l’objet qu’il venait de sortir de la boîte.

Il jeta un coup d’œil étonné à Mac avant de retourner son regard une fois de plus à la décoration qu’il tenait dans sa main. « Mac c’est beau, » murmura t’il étonné.

Mac alla vers Harm, ainsi elle put voir exactement ce qui attirait son attention. « Ouais, c’est beau, n’est ce pas? » Répondit elle doucement dès qu’elle vit ce qu’il regardait.

« Puis je le voir aussi, Oncle Harm? » Demande Petit AJ, voulant savoir de quoi parlaient son parrain et sa marraine. « S’il te plait? »

Harm acquiesça de la tête et s’agenouilla pour montrer à son neveu la décoration spéciale de Noël.

« Woaw. Cool, » murmura Petit AJ et il regarda sa marraine. « C’est mon frère, » dit il avec stupéfaction et il pointa du doigt l’objet que Harm tenait dans sa main. C’était une décoration en cristal. Un verre clair avec un portrait glacé de Jimmy gravé dans son centre. En dessous du portrait était écrit son nom en monogramme dans une très belle écriture ancienne. Il avait un ruban en soie ainsi il pouvait être accroché à l’arbre.

« Tu en as un de moi aussi, Tante Mac? » Demanda Petit AJ alors que Harm essayait de trouver la bonne place sur l’arbre pour l’ornement de Jimmy.

« Bien sur que j’en ai un, chéri. Voilà, » répondit Mac avec un sourire et lui donna le sien. Ensuite elle ébouriffa ses cheveux avant de retourner à son travail.

Petit AJ le fixa avec étonnement avant de le donner prudemment à Harm. Il alla ensuite à la boîte essayant de découvrir si sa marraine avait plus de ces décorations spéciales de Noël dedans.

« C’est vraiment magnifique, Mac, » lui dit doucement Harm, répétant ces mots qu’il avait dit plutôt. « Où les avez vous fait faire? »

« Je les ai commandé dans un magasin spécialisé dans le Vermont, » commença à expliquer Mac d’une voix douce, ne s’arrêtant jamais de décorer l’arbre.

« Il y a une histoire là dessous? »

Mac s’arrêta, regarda Harm avec un sourire et acquiesça. « Il y a quelques années j’ai trouvé une photo de l’arbre de Noël que mon oncle Matt avait dans son salon. Et je me suis souvenu qu’il avait toujours un de ses ornements avec mon portrait dessus comme décoration. J’ai pensé que c’était une très jolie tradition familiale et que je devrais la reprendre. C’est pourquoi j’ai commencé à collectionner mes décorations de ma propre famille. »

Harm répondit avec un de ses sourires quand Petit AJ toucha son bras. « Regarde, Oncle Harm. Maman et Papa, » expliqua t’il joyeusement et donna à son oncle la décoration avec les Roberts dessus. « Et c’est Chloé avec Jingo, hein Tante Mac? »

« Oui, c’est Chloé avec Jingo, » lui répondit Mac avant de prendre son petit frère, qui était toujours allongé sur sa couverture, ayant Winnie l’ourson en toute sécurité dans ses bras. « Et bien, j’ai fini ma partie de l’arbre. Et vous les gars? »

« Nous devons toujours mettre Oncle Harm sur l’arbre, » répondit immédiatement Petit AJ et il alla à la boîte. « Voilà. » Il prit la dernière pièce dans la boîte et la donna à son oncle.

« Merci, AJ, » dit Harm et il jeta un coup d’œil à son propre portrait avant de regarder Mac avec un sourire sur son visage. Il embrassa ensuite son front, pendant un court moment laissant ses lèvres s’attarder sur sa peau douce. « Merci, Mac, pour me laisser être une partie de votre belle tradition, » lui dit il doucement avant de la placer aussi sur l’arbre.

Mac se rapprocha de Harm et l’embrassa sur la joue. « Vous êtes une partie de ma famille, et tout le monde qui est important pour moi a une place spéciale dans mon cœur et sur mon arbre de Noël, » lui dit elle tendrement avec un sourire avant de sortir la toute dernière décoration. « Et vous êtes très spécial et très important pour moi, Harm, » continua t’elle avec une voix calme. Elle donna ensuite à un Harm légèrement confus la toute dernière décoration qu‘elle avait. « Je crois que c’est le moment pour l’événement majeur de ce soir. Qui veux faire les honneurs? » Demanda t’elle et elle regarda les deux hommes devant elle.

Harm regarda la décoration que Mac lui avait donné et sourit. « Je pense que c’est un job parfait pour Mr Roberts, vous ne croyez pas, Mac? »

Mac lui fit un oui de la tête et sourit ensuite à son filleul. « Ouais, je pense que c’est un job parfait pour lui. »

Sur ce Harm donna à Petit AJ le haut de l‘arbre, une étoile claire et brillante, avant qu’il ne le souleva ainsi il s’assit sur ses épaules. « Êtes vous prêt, mon monsieur Roberts? »

« Oui, monsieur, » répondit fièrement Petit AJ et attacha l’étoile illuminé au somment de l’actuel arbre de Noël entièrement décoré.

Harm fit quelques pas en arrière et se tint maintenant juste à côté de Mac, qui tenait toujours Jimmy et Winnie l’ourson dans ses bras. Ensemble, ils admirèrent l’arbre scintillant devant eux pendant un moment.

« Qu’en penses tu, AJ? Avons nous fait un bon arbre de Noël pour tante Mac? » Demande Harm à son filleul et il essaya de le regarder, puisqu’il était toujours assis sur ses épaules.

« Uh-huh, c’est beau, » murmura AJ et jeta ses bras autour du cou de Harm pour lui donner une forte étreinte.

Harm regarda ensuite Mac. « Qu’est ce que vous en pensez? Avons nous été bons? »

Mac lui sourit et fit un signe de la tête. « Nous avons été bons. C’est vraiment beau. »

« Ouais, je le pense aussi, » dit Harm et embrassa le front de Jimmy. « L e petit gars semble penser la même chose. Maintenant quelle est la suite sur l’agenda? »

Mac regarda son filleul sachant qu’il serait capable de donner la réponse. « AJ? »

« Pyjama partie, » cria t’il de joie et eut un cercle de rire en guise de réponse, pendant que son petit frère tapait d’excitation dans ses mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Lun 26 Fév - 19:04

Partie 6:

6:07 PM

« Les gars vous voulez aller vous préparer pour la pyjama partie, ou plutôt manger avant? » Demande Mac à Harm et Petit AJ alors qu’ils se tenaient toujours devant le magnifiquement arbre de Noël décoré et scintillant dans le salon.

Harm mit Petit AJ sur ses pieds et haussa simplement des épaules avant de lui donner sa réponse. « Ce n’est pas un soucis pour moi. AJ? »

« Je veux porter mon nouveau pyjama pour dîner, » répondit-il promptement avec un large sourire sur son visage et il courut pour prendre son sac à la porte de l’appartement.

« Bien sûr, pourquoi pas. Harm, pourquoi n’iriez vous pas vous doucher en premier, avant que nous ne donnions un bain aux garçons? Je prendrais une douche plus tard, pendant que vous pourriez peut-être faire des sandwiches avec AJ pour dîner, » suggéra Mac et elle ébouriffa la tête de Jimmy, qui était toujours bercé dans ses bras.

« Ça semble être un bon plan, » répondit Harm avec un sourire.

« Regardes, Oncle Harm, » l’appela Petit AJ derrière et Harm se tourna pour voir ce que son filleul voulait lui montrer. « C’est mon nouveau pyjama. Tante Mac en a acheté ce matin pour moi, Jimmy et elle. Comme ça on a tous un pyjama de Noël pour notre pyjama partie ce soir, » expliqua AJ à son parrain avec excitation et lui donna son ensemble vert ainsi il put jeter un meilleur regard. « Le mien a dessus Rudolph le renne au nez rouge et Jimmy a un ROMPED avec le Père Noël. »

« Très bel ensemble, AJ, » commenta Harm avec un sourire et redonna l’ensemble à son filleul. « Je crois que je suis le seul ici qui ne portera pas un pyjama de Noël. » Il se tourna ensuite pour regarder sa meilleure amie avec un froncement de sourcils et un sourire. « Alors……quel type de pyjama allez vous porter, Mac? »

Mac sourit et haussa les épaules. « J’aimerais mettre celui avec le bonhomme de neige et les enfants sur leur luge. »

Harm soupira et secoua sa tête. « Je crois alors que je ne vous verrais pas dans votre pyjama de cow-boys ? » Demanda Harm, semblant légèrement déçu.

Mac minauda et alla dans la chambre. Juste avant qu’elle ne rentre dans la pièce elle se tourna pour le regarder à nouveau. « Le week-end n’est pas encore fini, Harm. Soyez gentil et vous me verrez peut-être le porter, » lui dit elle et elle rit, avant de disparaître derrière la porte de la chambre.

Elle sortit à nouveau de la chambre et mit Jimmy sur le divan juste à côté de son grand frère AJ, qui feuilletait un des nombreux livres pour enfant que sa tante avait. « Je vous ai sorti quelques serviettes, donc vous pouvez y aller et prendre une douche, » dit-elle à Harm et prit place entre ses filleuls.

Harm lui sourit et prit son sac à la porte. « Bien. Merci et je ne serais pas long. Je le promets, » lui dit-il et il alla dans la chambre.

« Ne vous inquiétez pas, Harm. Il y a assez d’eau chaude pour nous tous. Prenez votre temps et profitez-en, » lui fit-elle savoir et elle prit le livre que tenait Petit AJ, qui voulait préparer l’histoire que sa tante lirait.

« Tante Mac, » chuchota Petit AJ à son oreille, ne voulant pas que son oncle entende quelque chose. « On peut donner à Oncle Harm son cadeau de Noël ce soir? » Lui demanda t’il avec ses yeux de chiot. « Ainsi il ne sera pas triste ce soir. S’il te plait? »

« Tu es sûr que tu ne veux pas attendre jusqu’à Noël, AJ? Toi et Jimmy l’avez acheté pour lui comme cadeau de Noël, » répondit doucement Mac, voulant être sûre que son filleul le plus âgé soit certain de sa décision.

Petit AJ acquiesça fortement de la tête et répondit dans un cri « Oui! ». Il mit ensuite immédiatement ses mains sur sa bouche, espérant que son oncle ne l’ai pas entendu, même s’il n’y avait aucune chance que son Oncle sache pourquoi Petit AJ hurlait. « Oops, » dit AJ dans un murmure et il continua ensuite. « Oui, je suis sûr, Tante Mac. Je veux qu’on le lui donne ce soir, » lui dit-il calmement. Il voulait vraiment donner à son oncle le cadeau que lui, Jimmy et sa tante Mac avaient acheté pour lui ce matin. « Jimmy et moi on peux lui faire un dessin ou quelque chose d’autre pour Noël. Je suis sûr que Papa et Maman nous aiderons à trouver quelque chose d’autre. S’il te plaît, Tante Mac! »

Mac acquiesça seulement de la tête et se leva du divan. Elle pouvait entendre que l’eau de la salle de bain coulait et savait que Harm était déjà sous la douche. Elle tendit sa main à Petit AJ, ainsi il la prit et ensemble il entrèrent dans sa chambre.

Elle ouvrit la porte de son placard et prit la petite boîte en carton. Elle était enveloppée par un papier cadeau vert et avait un ruban rouge dessus. Sur le dessus il y avait une petite carte de Noël, avec écrit ‘Pour Oncle Harm. » Elle la donna à son filleul. « Voilà, AJ. Pourquoi n’irais tu pas le placer sur mon lit juste à côté de son sac? Je suis sûre que Oncle Harm le verra quand il sortira de la salle de bain. »

« Ok, » dit Petit AJ et il prit le cadeau que tenait sa tante pour le placer sur son lit. « Tu crois qu’il l’aimera? » Demanda-t-il, semblant un peu incertain maintenant.

« Je suis sûre qu’il l’adorera, AJ, » lui dit Mac et elle embrassa son front. Elle prit ensuite sa main dans la sienne à nouveau. « Viens, retournons avec ton petit frère et lire un peu plus de ‘Le conte de l’agneau’ avant que ce soit l’heure de ton bain. »

«Ouais. »

« Oh, attends, » dit soudain Mac et elle retourna à son placard pour prendre un autre petit cadeau. Comme le cadeau le plus gros, elle le posa sur le lit avant de sortir finalement de la chambre.

6:31 PM
Salle de bain de Mac

Harm prit Mac aux mots et profita de la douche et de l’eau chaude. Donc, il se doucha plus longtemps que prévu.

C’était si bon. Non pas tellement par l’eau chaude, mais par les sensations qu’il avait sur les conséquences de cette journée. Elle avait commençait pour lui comme une journée démotivante avec peu d’espoir d’un week-end joyeux. Et maintenant? Maintenant il était là, dans la salle de bain de Mac, portant seulement une serviette autour des hanches pourtant, et il se sentait relaxé. Il se sentait complètement et simplement heureux.

Il avait toujours su qu’une vie de famille avec Mac et des enfants serait comme un rêve devenu réalité, quelque chose à chérir. Et cette journée n’était pas une déception du tout et confirma ce qu’il savait.

Il s’était beaucoup amusé à passer la journée avec Mac, Petit AJ et Jimmy. En faite, ça le surprenait, de combien il profitait de tout le truc de Noël et qu’il sentait l’esprit ‘Noëlle’ à nouveau après tant de temps, après beaucoup de temps. La dernière fois qu’il avait senti autant de bonheur à Noël était quand il était encore un petit garçon et qu’il avait été chassé un arbre de Noël avec son père. En revenant il avait dit à ses parents combien il aimait l’esprit ‘Noëlien’.

Mais son père était ensuite parti et l’esprit ‘Noëlien’ aussi.

Cependant, maintenant c’était si facile d’aimer tout de Noël et il était étonné du fait qu’il soit si facile pour les garçons et Mac de lui faire ressentir ça. Harm rit tout bas de ses pensées et sortit de la salle de bain pour s’habiller dans la chambre de Mac. « Ils ont d’une façon trop de pouvoir sur vous, Capitaine, » se dit-il avec un sourire. « D’une façon trop de pouvoir. »

Dès qu’il sortit de la salle de bain, il vit deux jolies boîtes emballées et s’approcha pour voir mieux. Ainsi il fut capable de lire l’inscription sur la carte du plus gros. « Pour Oncle Harm, » lut il à voix haute et prit le cadeau sur le lit. Tel un enfant il le secoua, essayant de trouver ce que c’était. Ça ne fit aucun bruit et il fut seulement salué par un silence. « Hmmm, » commenta Harm d’étonnement et doucement ouvrit la carte. Comme l’inscription au dessus, celle du message à l’intérieur était écrite par Mac.

« Joyeux Noël, Oncle Harm! On t’aime. Bisoux, Jimmy et Petit AJ. »

Harm sourit et commença à débattre avec lui même s’il devait ouvrir le cadeau, ou s’il devait plutôt attendre. « S’ils voulaient que tu attendes, ils ne l’auraient pas mit sur le lit, où je pouvais clairement le voir, n’est-ce pas? » Demanda Harm à voix haute. « Oh, tu es un avocat intelligent, Harm, » se dit-il et il fut satisfait de sa réponse. Avec un large sourit il commença à déchirer le papier cadeau, une fois encore se sentant comme un enfant.

Dès que le papier fut retiré, il ouvrit doucement la boîte et il dut sourire. « Parfait, » dit-il et il sortit le cadeau de la boîte en carton.

Il prit ensuite le petit cadeau sur le lit et lut l’inscription sur la carte. ‘Pour Harm’ se tenait là et une fois de plus c’était écrit par Mac. Il ouvrit prudemment la carte et lu le message à voix haute. « Juste pour compléter le dessin. Joyeux Noël, Harm. Affectueusement, Mac. » Harm prit une profonde inspiration, ouvrit le cadeau et commença à rire. « Absolument parfait. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
Stitch
Chaussette de Gemma
Chaussette de Gemma


Nombre de messages : 151
Localisation : éxilée dans le 05
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Lun 26 Fév - 20:31

jadore cette fic ! je me souviens l'avoir lu en anglais et c'est un vrai plaisir de la redécouvrir traduite ! merci pour ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Mer 14 Mar - 19:07

Part 7

6:39 PM

Petit AJ fut le premier qui perdit l’intérêt dans le livre quand la porte de la chambre s’ouvrit et il leva la tête. Avec un large sourire il regarde son oncle avant de toucher rapidement le bras de Mac, essayant d’attirer son attention. « Tante Mac regardes, Oncle Harm est de retour, »cria AJ d’excitation. Il sauta ensuite du canapé, courut vers son oncle et lui donna une forte étreinte.

Harm rit tout bas de l’enthousiasme du petit garçon et le prit dans ses bras. « Alors, qu’est ce que tu en penses? Je parais comment, mon pote? »

« Tu es cool, Oncle Harm, » lui dit Petit AJ puis il tourna sa tête pour regarder sa tante. « Tu ne penses pas, Tante Mac? »

Harm suivit le regard de son filleul, regarda Mac et fut salué par son sourire lumineux. Elle était toujours assise sur le canapé avec Jimmy sur ses genoux. Mac tenait le livre qu’elle lisait aux garçons dans ses mains, mais s’était arrêtée de lire dès qu’elle avait vu Harm sortir de la chambre.

Mac sourit à la vue devant elle. Harm portait le cadeau de Noël de petit AJ et Jimmy, un pyjama en flanelle douce couvert de bâton de sucre d’orge et de gui. « Oui, AJ, je pense qu’il est cool, » répondit-elle et elle regarda ensuite dans les yeux de son partenaire. « Ça vous va vraiment bien, Harm, » lui dit-elle doucement, essayant de ne pas rire. Il semblait si mignon dans ce pyjama. Simplement adorable.

« Ouais, je le pense aussi, » répliqua Harm avec un sourire et il donna une étreinte à son filleul le plus âgé. « Merci pour ce cadeau de Noël en avance, AJ. Je l’aime vraiment. »

« Tu aimes le cadeau de Tante Mac aussi? » Demanda Petit AJ en suspens avant de continuer. « Maintenant tu sembles parfait pour la pyjama partie, » dit-il avec plaisir pendant que son oncle le remettait sur ses pieds.

Ensembles ils allèrent vers le divan, où Harm embrassa le front de Jimmy. « Merci, Jimmy. Toi et ton grand frère avaient vraiment bon goût. » Il se tourna ensuite vers Mac et lui donna un petit baiser sur la joue. « Et j’adore votre cadeau aussi. Merci, Mac. J’ai toujours voulut en avoir un, » lui dit-il doucement avec un sourire et pointa le bonnet de nuit qu’il portait. Le bonnet en flanelle était justement comme le pyjamas, couvert de bâton de sucre d’orge et de gui.

« Je suis heureux que vous l’aimiez. Pendant que nous achetions nos pyjamas de Noël ce matin, Petit AJ a vu celui là et il était sûr qu’il serait parfait pour vous. Ensuite j’ai vu le bonnet assorti et j’ai su que je devais l’acheter aussi, » lui dit-elle et elle toucha le tissu de son pyjama.

« Pourquoi n’irions nous pas donner le bain aux garçons maintenant ainsi les retardataires seront prêts aussi pour la partie? » Soumit Harm et il prit Jimmy dans bras de Mac. « J’ai déjà commencé à remplir la baignoire et ça devrait être bientôt fini. »

« Ça semble un bon plan, » répondit Mac et elle prit la main d’AJ dans la sienne. Ils se dirigèrent ensuite vers la salle de bain.

Cuisine de Mac
7:23 PM

Harm était en train de préparer quelques sandwiches pour le dîner, pendant que Mac prenait toujours sa douche. Les garçons étaient lavés et vêtus dans leur ensemble de Noël, attendant leur oncle et tante devant la cheminée.

Harm voulait faire quelque chose de spécial ce soir et avait créé une petite place de pique-nique devant la cheminée de Mac. Une couverture était étendue par terre et la lumière du salon venait du feu flamboyant, de l’arbre de Noël scintillant et des quelques bougies qu’il avait allumées autour de la pièce. Il faisait déjà presque sombre dehors et il y avait juste quelques flocons de neige qui tombaient encore.

Harm jeta un rapide coup d’œil au salon, pour être sûr que les garçons allaient bien. Petit AJ était assis à la fenêtre et regardait les flocons de neiges dansant dans la lumière de la rue, pendant que son petit frère Jimmy était assis sur la couverture, tenant son ‘meilleur ami’ Winnie l’ourson dans ses bras.

Harm remplissait justement leur mugs avec du chocolat chaud maison quand il sentit un doux toucher sur son épaule. « Vous avez besoin d’aide? » Demanda doucement Mac derrière.

« Non, tout est fait et prêt pour le pique-nique, » répondit Harm et doucement il se tourna pour regarder Mac. Il lui donna un sourire brillant. « Vous êtes belle, Mac. Le pyjama semble parfait sur vous. »

Mac baissa sa tête et rougit légèrement. « Merci, » dit-elle calmement avant de retourner son regarder à Harm. « Allons manger, » continua-t-elle en prenant le plat avec les sandwiches du comptoir. « Ça semble appétissant, Harm. »

« Merci. J’espère qu’ils sont aussi bons qu’ils y paraissent. »

Bientôt ils furent tous assis sur la couverture devant la cheminée et profitaient de leurs sandwiches et de leur chocolat chaud. Jimmy avait à la place du lait et des œufs brouillés. Ils faisaient la foire avec leur pique-nique en faisant plus de plans pour le reste du week-end.

Petit AJ plus que tout voulait aller faire de la luge demain et peut être aussi construire un bonhomme de neige.

« Et qu’est ce que vous aimeriez faire quand nous aurons fini notre pique-nique ? » Voulut savoir Mac et elle prit une autre bouché de son sandwiches. « Aucune idée? »

« On peux lire ‘La nuit avant Noël’ * ? » Demanda Petit AJ et il regarda Mac avant de tourner son regard vers Harm. « Oh, et peut être ‘Frosty le bonhomme de neige’. »

Harm et Mac rirent. « Pourquoi ne commencerions nous pas par ‘La nuit avant Noël’ et on verra après? » Suggéra Harm et il ébouriffa les cheveux blonds de AJ.

« Ok, » répondit AJ et il regarda ensuite Mac avec une lueur dans ses yeux. « On peux faire des smores** aussi, Tante Mac? »

Maintenant c’est Mac qui ébouriffait ses cheveux. « Laisses-moi vérifier si j’ai les ingrédients pour, Ok? »
Répliqua-t-elle et elle se leva pour se diriger vers la cuisine.

Bientôt elle revint dans le salon. Le sourire sur son visage et les ingrédients dans ses mains montrèrent à Harm et aux enfants qu’ils pourraient y allez et faire des smores dans la cheminée de Mac.

« Ok, j’ai quelques graham-crackers***, des tablettes de chocolat Hershey et des marshmallows bien sûr, » leur dit Mac et elle posa les ingrédients sur la couverture. « Maintenant je dois juste trouver quelque chose dont nous pourrions nous servir comme bâtons. »

« Avez vous quelques barres métalliques dans votre dressing ? Ça devrait aller, » suggéra Harm et le sourire de Mac lui donna la réponse.

« Vous pariez que j’en ai, » exprima-t-elle sa réponse et elle se dirigea vers la chambre pour les prendre.

Quelques minutes plus tard ils préparaient leurs smores. Chacun d’eux avait prit un graham-cracker et le cassèrent en deux, prit la moitié de la barre de chocolat et la placèrent sur le dessus du graham-cracker. Ils prirent ensuite deux marshmallows et les mirent sur leur bâton. Harm avaient raison au sujet des cintres. Ils avaient juste à brûler la peinture à l’extrémité et ils pouvaient s’en servir parfaitement pour faire des smores. Ils firent rôtir les marshmallows et les placèrent au sommet du chocolat avant de poser l’autre moitié du graham-cracker dessus. Ensuite ils pouvaient retirer les bâtons. Le marshmallow fondait sur le chocolat et tous les deux coulerait alors qu’ils prenaient leur première bouchée. Ensembles ils passèrent du bon temps ensembles à faire et à manger des smores.

Quand ils eurent finis avec les smores et bien mangé, Harm et Mac apportèrent les plats dans la cuisine et remplirent le lave-vaisselle. Ils remplirent à nouveau leur mugs avec du chocolat et le biberon de Jimmy avec du lait avant de retourner dans le salon.

Harm donna à Petit AJ son mug avant de se mettre à nouveau sur la couverture. Il mit Jimmy sur ses genoux et lui donna son biberon.

Mac mit son mug sur la table basse et alla ensuite vers le meuble du lecteur à CD et l’éteignit. Allant vers les étagères, elle regarda à travers sa bibliothèque et trouva finalement ‘La nuit avant Noël’ de Clement C. Moore. Elle sourit et rejoignit Harm et les garçons sur la couverture.

« Si vous êtes d’accord, j’aimerais que vous nous lisiez l’histoire, » dit doucement Mac à Harm et elle lui tendit le livre. Elle ajouta calmement ensuite. « J’aime entendre votre voix. »

Harm lui sourit, acquiesça de la tête et prit le livre. Mac prit place juste à côté de lui, épaule contre épaule, et toucha la main de Jimmy, qu’il lui tendait. Elle embrassa son poing avant de la laisser partir à nouveau. Elle ouvrit ses bras ensuite ainsi Petit AJ put s’appuyer sur elle.

Harm tenait le livre ainsi que Jimmy, Mac et Petit AJ étaient capables de voir les images sans aucun problème. «Tout est prêt? » demanda calmement Harm.

« Oui, » murmurèrent Mac et Petit AJ en même temps et Jimmy suivit rapidement avec un hochement de la tête.

Harm hocha de sa tête, s’éclaircit la gorge et ouvrit le livre. Il commença ensuite à lire doucement avec une voix douce et réservée, faisant beaucoup de pauses pour que les garçons puissent admirer les images.

« C’était la nuit avant noël, quand tout dans la maison
Pas une créature ne bougeait, pas même une souris
Les chaussettes étaient accrochées à la cheminée avec soin,
Dans l’espoir que St Nicolas arrive bientôt

Les enfants étaient blottis tous confortablement dans leur lit,
Alors que des images de bonbons dansaient dans leur tête;
Et maman dans son fichu et moi avec mon bonnet,
Étions juste plongés dans un long somme d’hiver. »

Harm s’arrêta pendant une minute et regarda Mac et ensuite Petit AJ. Il avait changé un peu de position et sa tête était maintenant posée sur les genoux de Mac, mais il était toujours capable de regarder le livre. Elle faisait courir doucement sa main à travers ses cheveux d’une manière apaisante. Harm retourna son regard à Mac et regardait profondément dans ses yeux. Il fut salué par un doux sourire, que Harm lui retourna avec désir. Il embrassa ensuite son front avant de retourner son attention au livre et il continua à lire le reste de l’histoire.

Ça ne prit pas longtemps pour Jimmy à s’endormir dans les bras de son oncle, et ça paraissait être pareil pour son grand frère qui le suivit bientôt dans le pays des rêves. De plus en plus il baillait en écoutant avec impatience l’histoire que son oncle lisait. Ce fut une longue journée pour eux. Une journée pleine d’aventure, d’excitation, de rire et de bonheur.

« Joyeux noël à tous. Et à tous une bonne nuit, » dit Harm en finissant l’histoire, il ferma le livre et le mit sur la table basse.

« Ils sont éteints comme une lumière, » commenta Mac dans un murmure et elle regarda AJ et ensuite Jimmy, qui était toujours en sécurité dans les bras de son oncle. « Nous devrions les mettrez au lit. Ce fut une longue journée pour eux. »

« Juste comme ce le fut pour nous aussi. Peut-être devrions nous appeler ça une nuit aussi, » suggéra Harm et il se leva doucement.

« Si vous êtes fatigué, Harm. Mais sinon, nous pourrions peut être ensuite travailler sur quelques un de vos dossiers. Au plus nous pouvons avancer aujourd’hui, au moins nous aurons à y penser demain. »
Harm lui sourit et acquiesça de la tête. « J’aimerais. »

« Alors c’est un marché. »
------------------------

* La nuit avant Noël est un poème de Clement C. Moore. Dans ce poème l’auteur s’amuse autour du folkore américain de Noël, c’est pour ça que ce n’est pas le père Noël qui vient mais St Nicolas. Dans certains endroits de la Terre beaucoup donne plus d’importance à St Nicolas qu’au père Noël. Tout dépend des traditions et surtout de la religion.

** Les Smores est une confiserie purement américaine. Il faut faire fondre du marshmallow et du chocolat que l’on met ensuite dans deux biscuits. C’est comme un sandwich sucré. J’ai testé y a pas longtemps c’est pas mauvais mais bonjour les calories.

*** Les graham crackers sont des crackers allégés. On pourrait comparer ça à des tuc nature ou puisqu’ils servent à faire des smores, à des petits beurre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
nady
Cravate d'Adam
Cravate d'Adam
avatar

Féminin Nombre de messages : 328
Age : 28
Localisation : belgique
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Dim 25 Mar - 18:45

Je l'avais lue et je pensais avoir mis un comm mais je me rends compte que non!!!

Je me rattrape

J'dore harmet mac et cette façon qu'ils ont de se comporter avec les enfants... on dirait une petite famille et c'est trop mignon!!

Bientot la suite ?

merci pour cette traduc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Lun 16 Avr - 14:55

Trop bien. LA SUITE STP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Jeu 1 Nov - 13:42

non vous ne rêvez pas c'est bien la suite après tout ce temps. Ce passage m'a bloqué pendant des semaines à cause du language familier qui n'est pas présent dans tous les dictionnaires. De plus avec mon bac à préparer je n'ai pas eu la tête à la traduction. Mais depuis (grace à mes deux namours de relectrice) je me suis remis à la traduction (aujourd'hui j'en suis à la traduction de la dernière partie de cette fic) en laissant de côté ce passage que j'ai relu et grâce à mes novueaux dictionnaires et un meilleur niveau de traduction j'ai pu traduire tous les passages qui me posaient problèmes. donc voici la suite tant attendu et désolé encore pour cette longue attente.



Partie 8 :

9:10 PM

Harm jeta un dernier coup d’œil aux garçons, qui dormaient tout les deux dans leur lit maintenant. Il pouvait clairement entendre leur respiration et parfois même un soupir ou un petit ronflement. Il éteignit la lumière du plafond ainsi la pièce était seulement illuminé par la lumière trouble du lampadaire de la rue et la veilleuse près du berceau de Jimmy.

Doucement il ferma la porte et alla dans le salon pour rejoindre Mac sur le canapé. Elle était déjà assise les jambes croisées et travaillait sur quelques dossiers. Elle ne s’était pas dérangé à allumer la lumière, et il semblait que la lumière venant de la cheminée, de l’arbre de Noël et des bougies dans la pièce étaient suffisantes pour elle pour travailler.

Harm s’assit sur le canapé et prit une profonde inspiration. Il retira ensuite son bonnet de nuit pour le poser sur la table basse.

« Fatigué? » Demanda Mac inquiète et elle leva le regard du dossier qu’elle tenait dans ses mains. « Je vous ai dit que nous pourrions dormir si vous le vouliez. C’était vraiment une longue journée et peut être que du sommeil serait bon maintenant. »

Harm secoua sa tête et lui sourit. « Nah, ce n’est pas ça. Je ne suis pas vraiment fatigué en faites, » lui dit il et il rit tout bas. « Je suis effrayé d’avoir trop d’énergie pour dormir cette nuit. »

Mac sourit, ferma le dossier et en prit un autre dans la boîte à dossiers. « Ne vous inquiétez pas, Harm. Dès que votre tête touchera le coussin vous vous éteindrez comme une lumière et vous ronflerez juste comme les deux garçons derrière cette porte, » dit elle et elle pointa la porte de sa chambre d’amie. Elle continua ensuite d’une voix douce. « Ce fut vraiment une longue journée, n’est ce pas? »

Harm acquiesça de la tête et prit une des mains de Mac dans la sienne pour lui donner une légère pression. « Ouais, je pense que nous avons passé un bon moment, » lui dit il doucement avant de lâcher sa main. « Merci beaucoup pour avoir eu cette super idée. »

« Non, je dois vous remercier, Harm, » contrecarra immédiatement Mac. « C’était votre idée d’aller chasser le sapin avec une hache. Et vous aviez raison. Nous n’aurions pas du aller avec nos enfants à l’épicerie et acheter un arbre de Noël. Ce n’est pas Noëlien du tout, » lui dit elle avec un petit rire. Elle aimait vraiment ce mot.

Le sourire quitta ensuite son visage et Harm sut qu’elle s’était rendue compte de son propre lapsus freudien comme il l’avait fait. Plus tôt, dans son appartement, il en avait fait un aussi et avait dit ‘nos enfants’ aussi. En y repensant il ne savait pas qu’elle l’avait entendu, mais maintenant il était presque sûr qu’elle l’avait entendu fort et clair.

« Hey, » dit il doucement et il retira le dossier des mains de Mac et le posa sur la table basse avant de prendre ses deux mains dans les siennes pour les secouer.

« Je suis désolé, Harm. Je….Je ne devrait pas dire ça, » lui dit elle dans un murmure.

« Pourquoi pas? Je l’ai dit aussi, plus tôt dans mon appartement, et je sais que vous m’avez entendu. Vous m’avez entendu, n’est ce pas? »

Mac ne répondit pas vocalement mais acquiesça de la tête.

« Mac, ce jour fut magique et c’est normal de sentir ce que nous ressentons. Il n’y a rien de mal à ça, » lui dit il doucement.

« Non, il n’y en a pas, » répondit doucement Mac et elle lui donna un petit sourire. « C’était vraiment une belle journée. »

« Et une très assommante aussi, mais belle néanmoins, » accepta Harm et il répondit avec un de ses sourires avant de lâcher ses mains.

« Alors vous êtes fatigué, » conclu rapidement Mac et elle le pointa avec son index droit, touchant légèrement sa poitrine. « Menteur, menteur, vous brûlerez en enfer. »

Harm rit tout bas. « Ouais, un peu peut être. Ces deux garçons là ont plein d’énergie. »

Mac ne put se retenir plus et rit, faisant de son mieux pour ne pas rire trop fort ainsi elle ne réveillerait pas les garçons. « Harm, ils sont les enfants de Bud. Bien sur qu’ils ont plein d’énergie. »

Harm rit aussi et acquiesça de la tête. « Un bon point, conseiller. Un très bon point. »

« Ouais, et attendons juste jusqu’à la naissance des jumeaux. Je suis sure que nous n’avons encore rien vu, » remarqua Mac avec une minauderie.

« Peut être qu’Harriet aurons au moins une fille cette fois. »

« Donc? » Demanda Mac, curieuse de savoir où il voulait en venir avec cette déclaration.

Harm haussa des épaules. « Les filles sont…, » commença t’il à dire mais il ne semblait pas trouver les mots justes.

« Oui? » Mac secoua sa main, montrant à son meilleur ami qu’il pouvait continuer et qu’elle attendait avec impatience sa réponse.

« Plus calmes. Elles sont plus calmes. »

« Plus calmes? » Mac répéta seulement ses mots.

« Ouais, elles sont plus…douces. »

« Douces? »

« Pourquoi répétez vous mes mots? » Voulut savoir Harm et il fronça ses sourcils. Ça ne lui tapait pas sur les nerfs, mais en quelque sorte le faisait éprouver un manque d’assurance.

« Mauvaise habitudes, » répondit immédiatement Mac et elle continua ensuite. « Ne vous inquiétez pas à propos de ça. Maintenant vous disiez…? »

« Je disais que les filles sont….elle sont des filles, okay. Elles aiment jouer avec leurs poupées, coiffer leurs cheveux ou faire des dînettes. » Harm vit que Mac secouait seulement sa tête. « Non? Vous voulez dire qu’elles ne le font pas? »

« Et bien, je suis sur qu’il y a certains filles qui aiment des trucs comme ça, mais je suis navré de vous le dire, Harm. Les filles peut être comme les garçons ou même pire, » lui dit elle comme un état de fait.

« Elles le sont? » Demanda Harm étonné. « C’est dur à croire. »

Mac le regarda abasourdi, ne croyant pas ce qu’elle entendait. « Harm, je n’ai jamais aimé jouer avec des poupées, coiffer mes cheveux ou Dieu oubliez les dînettes. »

« Non ? »

« Non, c’est ennuyant. »

« Ennuyant? »

« Ouais, ennuyant. Harm, je dois vous faire savoir que j’étais un vrai garçon manqué. J’aimais grimper aux arbres. Plus haut ils étaient, plus c’était fun à les conquérir. Ou à devenir sale. C’était terrible. Plus j’étais sale mieux je me sentais. J’adorais sauter dans les flaques de boue, elles ne pouvait pas être assez profonde pour moi, » lui dit Mac avec enthousiasme.

« Oh, vraiment? »

« Oui, vraiment. De plus, la seule poupée que j’ai jamais eu, je l’ai eu de ma tante Agnès. La première chose que j’ai fait était de couper ses cheveux. Je pensais qu’elle semblait mieux avec des cheveux coupés courts, plutôt que d’avoir ces cheveux blonds, gênants. En tout et pour tout j’ai joué avec la poupée pendant 5 minutes avant de la mettre dans le placard. Elle ne s’est jamais remontrée. »

Mac attendit que Harm dise quelque chose, mais il lui sourit. « Quoi? » Demanda Mac.

« Merci, Mac, » était la seule chose que Harm dit en réponse.

« Merci pour quoi? » Voulut t’elle savoir, ne comprenant pas ce qu’elle avait fait pour qu’il la remercie.

« Pour partagé tout ça avec moi, » lui dit il doucement, il prit une de ses mains dans la sienne et la pressa. « Ça représente beaucoup pour moi. »

« De…, » commença t’elle à répondre et elle s’en rendit soudain compte « …rien, » continua t’elle doucement avant de prendre un des coussins du canapé pour le frapper au visage. « Vous! »

Harm rit tout bas et retint tout juste son rire. « Quoi? » Demanda t’il, et finalement il dut rire, essayant d’être le plus discret possible. Il ne pouvait juste pas se retenir. « Qu’est ce que j’ai fait? » Demanda t’il, essayant de paraître innocent.

« Oh, vous. Ne faites pas comme si vous ne saviez pas de quoi je parle, Mr. Innocent, » dit Mac alors qu’elle sautait sur Harm, essayant de le chatouiller. Son rire était contagieux et bientôt elle rit avec lui. « Vous m’avez eu cette fois, n’est ce pas? » Demanda t’elle et finalement trouva son point chatouilleux juste au dessus de ses hanches. Maintenant elle était plus ou moins allongée sur lui.

« Un max, Marine. Un Max, » répondit t’il rapidement, semblant légèrement à cour de souffle. Cependant, ça ne lui prit pas beaucoup de temps et il fut capable de répondre à l’attaque de chatouilles de Mac. En un rapide mouvement il bougea ainsi il était celui qui avait la main maintenant.

Tous les deux s’arrêtèrent de rite et ils sourirent l’un l’autre. Heureusement, il n’y avait pas de son provenant du baby phone, ainsi leur raillerie amusante n’avait pas réveillé les garçons.

Harm prit une profonde inspiration et prit une des mains de Mac, l’aidant à s’asseoir à nouveau. « Je suis désolé d’avoir jouer avec vous, Mac, mais je suis vraiment ravi que vous ayez partagé tout ça avec moi, » lui dit il doucement en remettant une mèche de cheveux perdue derrière son oreille.

Ce n’était pas souvent que Mac s’ouvrait sur son passé, surtout sur son enfance, et il était heureux qu’elle ait partagé cette petite chose avec lui. Il n’avait pas prévu de faire l’imbécile sur le sujet des filles, mais il y avait tellement de choses drôles à faire qu’il n’avait pu se retenir. Il n’avait pas oublié son idée d’interroger Mac sur la question du berceau dans la chambre d’ami. Mais ce n’était pas le bon moment pour le lui demander. Du mois pas pour l’instant.

« Je vous aurait pour ça, » promis Mac qui frappa légèrement son lit. « Un jour quand vous vous y attendrez le moins. »


« Vous l’avez cherché, Marine. Je ne peux attendre, » lui dit Harm avec un petit sourire supérieur et étouffa ensuite un bâillement. « Mais, vous connaissez assez bien Mattie pour savoir qu’elle n’a jamais été une fille jouant avec ses poupées et ayant des parties de thé non plus. Ce n’est pas ma faute que vous me croyez, » fit il remarquer. « Je dois admettre en faites, votre visage pendant que j’en parlais n’avait pas de prix. »

Mac lui tira seulement la langue. Elle regarda ensuite les dossiers qu’il avait mis sur la table basse plus tôt. « Vous vous sentez toujours prêt à travailler sur ces quelques dossiers? » Demanda t’elle à Harm, voyant qu’il étouffait encore un autre bâillement. Elle était fatiguée, mais elle voulait laisser Harm décider si ils devaient continuer de travailler ou s’en tenir là.

« Non, je ne peux même plus voir droit. Je pense que nous devrions nous en tenir là. Nous en avons fait assez aujourd’hui. »

« Ok, ça semble bon pour moi, » dit gentiment Mac et elle pointa du doigt ensuite la porte de la chambre. « Vous voulez prendre le lit? Ce canapé ne vous donnera vraiment pas beaucoup de place et je serais mieux dedans que vous. »

« Non, ce n’est pas un problème, Mac. J’ai assez de place ici. Donnez moi juste un coussin, une couverture et je vais bien. »

« Vous êtes sure? » Demanda elle et elle se leva du canapé.

« Très, » confirma Harm et il se leva aussi. « Donnez moi juste cinq minutes pour me servir de votre salle de bain et je serais hors de votre chemin. »

« Vous n’êtes pas sur mon chemin, Harm, » lui dit tendrement Mac et elle trouva soudainement son tapis très intéressant.

Harm lui sourit et lui donna une rapide étreinte. « Je suis heureux d’entendre ça, » lui dit il gentiment. Il embrassa ensuite son front avant d’aller dans la salle de bain.

« Un court moment plus tard Harm revint dans le salon, où Mac avait déjà préparé son lit pour la nuit. Le scintillement de la cheminée était maintenant la seule source de lumière dans la pièce. Harm portait toujours le bas de son pyjama de Noël, mais il avait troqué le haut en faveur d’un de ses marcels.

« Merci, Mac, » dit Harm et il alla vers le canapé.

Mac se tourna et vint faire face à lui et son sourire. « De rien, » répliqua t’elle avant de se mettre sur la pointe des pieds pour embrasser sa joue. « Bonne nuit, Harm. Faites de beaux rêves, » dit elle et elle alla dans la chambre.


« Bonne nuit, Mac, et ne laissez pas la bête sous le lit vous mordre. »


Ils échangèrent un dernier sourire avant d’entrer dans la chambre et de fermer la porte.


A suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 39
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Jeu 1 Nov - 22:51

Super mistinguette,

Merci pour cette suite, même si moi j'ai la traduction finie en entier dans mon PC, j'aime toujours autant la relire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Jeu 1 Nov - 23:02

TROP SUPER

Merci beaucoup pour cette suite et vivement la prochaine!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
isa69jag
Mouchoir usagé de Catherine
Mouchoir usagé de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 103
Age : 47
Date d'inscription : 29/10/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Ven 2 Nov - 4:50

J'adore cette fic.
La suite est....mmmmmm....cette nuit, ce réveil (de mémoire)...........
J'ai essayé de la traduire mais je n'ai pas réussi à la finir - mon niveau d'anglais est nul !
Merci Elo pour cette très belle traduction.
Je suis contente, je vais enfin connaître la fin de l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Ven 2 Nov - 11:37

Partie 9

Dimanche
Décembre 12, 2004
Appartement de Mac
Georgetown, DC
1:03 AM



Harm se réveilla et était effrayé pendant un moment, ne sachant pas où il était et ce qui l’avait réveillé. Ça lui prit seulement un moment pour se souvenir qu’il était chez Mac, mais la raison pour laquelle il s’était réveillé était toujours incertaine pour lui. ‘Je pense que c’était un mauvais rêve,’ pensa t’il et il ferma ses yeux, essayant de se rendormir.

C’est à ce moment là qu’il l’entendit. Une voix douce. Quelqu’un parlait et le bruit venait de la chambre de Mac. Mais ce n’était pas le seul bruit qui dérangeait le silence dans l’appartement sombre. Maintenant il pouvait l’entendre clairement. Un reniflement. Quelqu’un pleurait apparemment « Mac, » marmonna Harm et il s’inquiéta. Doucement, il se leva du divan pour se diriger vers la porte de la chambre. Elle était légèrement entrouverte et une lumière trouble brillait à travers l’entrebâillement.

Harm toucha la porte, mais pendant un moment il fut incertain s’il devait ou pas avancer et découvrir ce qui n’allait pas derrière cette porte. Cependant, un autre petit reniflement sortant de la pièce le sortit de ses pensées. Doucement il poussa un peu la porte, ainsi il était capable de voir à l’intérieur.

Il pouvait voir le lit et la vue devant lui le fit sourire. Ici, sur le côté droit du lit, était Mac. Elle était allongée sur le dos et sur elle, avec sa tête posée sur sa poitrine, était Jimmy. Il suçait son pouce pendant que Mac caressait son dos d’une manière apaisante.

Mac tenait un livre dans son autre main et lisait calmement l’histoire pour lui. Harm détecta immédiatement que c’était l’histoire préférée de Jimmy ‘Winnie l’ourson : Belles histoires du soir’. Harm le savait puisqu’il l’avait lu beaucoup de fois à son plus jeune filleul.

Maintenant Harm pouvait entendre que Jimmy était celui qui criait. Il laissa ensuite ses yeux errer un petit peu plus loin et il put voir que son autre filleul était allongé dans le milieu du lit. Il était pelotonné contre Mac et était apparemment endormi.

A son insu, la main de Harm avait poussé la porte un peu plus et ses pieds commencèrent à avancer dans la pièce. Soudain la porte grinça et fit prendre conscience de sa présence.

Man entendit le grincement et leva les yeux du livre juste pour voir Harm se tenant à l’embrasure de la porte. Il ne disait rien et regardait juste la scène devant lui. Elle essayait de lire son regard, mais pour quelques raisons c’était illisible pour elle.

« Salut, » murmura Mac et elle le regarda fermer la porte avant de s’approcher encore plus dans la pièce.

« Salut, » répliqua calmement Harm. « Tout va bien? J’ai entendu un reniflement et je me suis inquiété. »

Mac acquiesça de la tête. « Ouais, tout va bien. Jimmy a fait un mauvais rêve et s’est réveillé. Je l’ai entendu crier à travers le baby phone et ça a aussi réveillé Petit AJ. » Elle regarda ensuite l’aîné. « Heureusement, il est déjà de nouveau endormi mais Jimmy lutte encore contre sa fatigue. »

Harm ne dit toujours rien et regarda simplement comme s’il essayait de mémoriser la scène devant lui. Mac vit sa réaction et le désir ardent dans ses yeux. Sans y réfléchir à deux fois elle tapota l’espace juste à côté d’elle et Petit AJ, lui demandant de se joindre à eux sans user de mots.

Harm n’eut pas besoin d’y réfléchir à deux fois et il fit rapidement le tour du lit pour y entrer doucement essayant de ne pas réveiller Petit AJ par la même occasion.

Dès qu’il fut installé Mac lui tendit le livre. « Alors, voulez vous lire la suite? Ça ne prendra pas beaucoup de temps pour replonger Jimmy dans le pays du rêve. »

« Bien sur, » répondit doucement Harm et il commença à lire l’histoire là où elle avait arrêté.

Exactement comme Mac l’avait prédit, ça ne prit pas beaucoup de temps pour Jimmy à se rendormit et même quand il était déjà endormi, Harm ne s’arrêta pas de lire l’histoire jusqu’à la toute fin. « ça a marché comme un charme, » dit calmement Harm et il toucha doucement la joue de Jimmy, obtenant un petit soupir en réponse.

« Ouais, au moins on n’a pas besoin de berceuse cette fois, » lui dit Mac et elle sourit. « Je pense que nous devrions les ramener dans leur lit. Ca devrait être sûr maintenant. »

Harm acquiesça et ensemble ils ramenèrent les enfants dans la chambre d’amis.

« Je ne peux pas croire que les pleurs de Jimmy ne m’aient pas réveillé plus tôt, » commenta Harm confus dès qu’ils retournèrent dans le salon. « Et même pas quand vous avez traversé le salon en courant ne m’a réveillé. »

Mac sourit et acquiesça de la tête. « Je crois que vous êtes plus fatigué que vous ne le pensiez. »

« Ouais, je crois que oui, » répliqua Harm et il s’assit sur le canapé, essayant de trouver une position confortable. « Rendormons nous. Bonne nuit, Mac. »

« Bonne nuit, Harm, » dit tendrement Mac mais elle ne retourna pas dans la chambre. Elle se tint debout dans l’embrasure de la porte de sa chambre et le regarda essayant de se rendormir. Elle pouvait voir qu’il avait des difficultés à trouver une position confortable.

Harm frappa l’oreiller, tourna le dos et grogna. ‘Ça n’était pas confortable avant. Ça ne l’est plus du tout,’ s’étonna Harm et il regarda le plafond. C’est à ce moment là qu’il vit la main tendue devant lui. Il suivit le bras et regarda dans les yeux brillants de Mac. « Venez dans le lit, Harm, » lui dit elle tendrement.

« Vous êtes sure? Il n’y a vraiment pas de problèmes pour moi à dormir sur le canapé. »

Mac acquiesça de la tête et prit la main de Harm dans les siennes. « Je suis tout à fait sûre, » dit elle et main dans la main ils se dirigèrent dans sa chambre. « Mais pas de bêtises. »

« Qui? Moi? Non, je suis un Prince Charmant, Mac. Vous ne saurez même pas que je suis allongé juste à côté de vous, » fit remarquer Harm avec un sourire et il pensa ensuite au fond de lui. ‘Ça va être une longue nuit.’

‘Ouais, c’est vrai. Comme cela a déjà pu se produire. Ça va être une longue nuit,’ pensa Mac au fond d’elle et elle dit tout haut. « Essayez juste de ne pas ronfler trop fort. Oh et rendez vous bien compte que si vous accaparez toutes les couvertures, vous serez hors du lit aussi vite que vous pouvez dire ‘oops’, » plaisanta t’elle.

« Wow, vous êtes une femme exigeante dans le lit, hein? » Rit tout bas Harm, heureux et même surpris que la situation entre eux ne soit pas embarrassante du tout.

Mac minauda et fronça ses sourcils. « Vous plaisantez, Flyboy, » lui dit elle avant de fermer la porte derrière elle.

Chambre de Mac
4:21 AM


Quelqu’un la regardait Mac pouvait le sentir et elle se réveilla immédiatement. Elle pouvait entendre le doux ronflement de Harm juste derrière elle et elle su qu’il dormait toujours.

Doucement elle ouvrit ses yeux et fit face à son intrus. « Salut chéri, » murmura t’elle et elle toucha gentiment la joue de Petit AJ, sentant les gouttes de sueur et de larmes sur ses joues. « Mauvais rêve? »

Petit AJ acquiesça de la tête et prit une profonde inspiration. « J’ai peur, » lui dit il calmement.

Mac acquiesça de la tête et recula un tout petit peu, en étant prudemment ainsi elle ne dérangerait pas Harm dans son sommeil. Elle souleva ensuite sa couverture. « Tu veux dormir ici, chéri? »

Petit AJ acquiesça une fois de plus de la tête et grimpa rapidement dans le lit à côté de Mac. Elle couvrit son petit corps avec sa couverture et le tira dans ses bras, le faisant se sentir en sécurité.

« Tante Mac? » Murmura t’il.

« Ouais? »

« Oncle Harm avait peur aussi? »

« Qu’est ce que tu veux dire, AJ, » demanda curieusement Mac.

« Il dort dans ton lit aussi. Ça veut dire qu’il avait peur aussi comme moi? » Demanda Petit AJ plein d’innocence.

Mac dut sourire et pendant un moment elle ne sut pas comment réponde à la question. Petit AJ essayait toujours de faire croire aux grands autour de lui qu’il était déjà un grand garçon, et qu’il n’y avait rien qui lui faisait peur. L’idée que son Oncle Harm ai peut être eu peur après avoir fait un mauvais rêve aussi, lui faisait se sentir mieux. Si c’était normal pour son héro d’être effrayé, alors c’était normal pour Petit AJ d’avoir peur.

« Ouais, chéri. Ton Oncle Harm a eu peur aussi. Mais maintenant tout va bien à nouveau et il dort. »

Petit Aj rit et essaya tout pour se calmer. « Il ronfle. »

Mac rit tout bas. ‘Ouais. Mais au moins il ne monopolise pas la couverture,’ pensa t’elle avant de donner à son filleul un réponse. « Ouais, il ronfle, n’est ce pas. Ça te dérange? »

« Non, papa ronfle aussi. Seulement beaucoup plus fort, » lui dit AJ en fait et il bailla. « Maman dit toujours qu’il agit comme s’il sciait une forêt entière. »

« Et bien, nous sommes heureux que Oncle Harm ne sait pas comment ronfler aussi fort. Tu penses que tu peux te rendormir maintenant? »

« Oui, Tante Mac. Bonne nuit. Je t’aime, » dit il et il semblait déjà être plus endormi que réveillé.

Mac embrassa son front. « Bonne nuit, chéri. Je t’aime aussi, » dit elle et elle ferma ses yeux.

La respiration de Petit AJ, le doux ronflement de Harm et le son du vent soufflant dehors étaient les dernières choses qu’elle entendit avant de rejoindre ses garçons dans le pays du rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Ven 2 Nov - 15:33

Ils sont trop mimi

TROP SUPER
VIVEMENT LA SUITE!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harm-mac
Mouchoir usagé de Catherine
Mouchoir usagé de Catherine
avatar

Nombre de messages : 104
Age : 28
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Ven 2 Nov - 18:10

Jadore !
vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Sam 3 Nov - 12:27

Partie 10

7:56 AM

Harm marmonna, n’aimant pas le réveil qu’il avait aujourd’hui. « Éteins la radio, Bébé, » dit il d’un ton maussade, toujours plus endormi que réveillé et il essaya de rapprocher la chaleur qu’il tenait dans ses bras. « C’est Dimanche et on peut dormir. »

La seule réponse qu’il eut fut un petit murmure et Harm ne comprit pas un mot. « Quoi? »

Mac soupira, ne voulant pas se réveiller. Elle faisait en quelque sorte un beau rêve, et elle ne voulait pas le quitter. « J’ai dit, je n’ai pas de radio dans ma chambre, » murmura t’elle avec une voix endormie et bailla.

« Alors qu’est ce que c’est que ce bruit couinant? » demanda Harm d’une façon agaçante et il commença à embrasser sa nuque. ‘Hmmm, elle a bon goût,’ pensa t’il et il prit ensuite une profonde inspiration. ‘Et elle sent encore plus bon.’

‘Ça semble bien,’ pensa Mac. ‘Et ça sembles si vrai…’ Soudain ça la frappa. ‘Attends, ce n’est pas un rêve. C’est vrai,’ elle laissa son esprit continuer à se balader et finalement elle se réveilla avec un sourire illuminé sur son visage.

Elle pouvait sentir la chaleur juste à côté d’elle, sa chaleur. Harm était contre elle et un de ses bras était enroulé autour au milieu d’elle, dessinant légèrement de petits cercles sur son ventre sous son haut de pyjama, ce qui provoquait la chair de poule sur sa peau. Sa tête était sur son autre bras étendu. Les jambes de Harm étaient mêlées aux siennes et elle pouvait sentir son souffle chaud contre sa nuque pendant qu’il continuait à l’embrasser. Elle n’avait pas idée de comment ou même quand ils s’étaient mis dans cette position, mais elle l’aimait vraiment. ‘Je ferait mieux de le réveiller avant que ça soit hors de contrôle,’ pensa t’elle et elle dit ensuite à voix haute. « Harm, debout. »

Mac doucement ouvrit un œil et put voir que l’endroit où AJ avait dormi plus tôt était maintenant vacant. Ça lui indiqua alors d’où venait ce bruit.

« Je suis réveillé, » marmonna Harm contre sa nuque et son souffle chatouillait sa peau. « Et je regrette que nous ne pouvons pas arrêter ce grincement ainsi on pourrait se rendormir. »

Mac rit tout bas. « Au vue de certaines raisons je doute que vous soyez totalement réveillé, et ne laissez pas votre filleul entendre que vous appelez son chant un ‘grincement’, Harm. »

« Hein? »

« Le bruit que vous entendez vient du baby phone. AJ chante ‘The Bare Necessities’* à son frère. Jimmy adore cette chanson. »

Harm s’arrêta d’embrasser sa nuque, ouvrant ses yeux et il leva le regard pour voir le baby phone se trouvant sur la table de nuit de Mac. Il écouta un peu plus attentivement le son et reconnu alors la voix de Petit AJ. Harm laissa sa tête retomber sur l’oreiller et il marmonna. « Comment un enfant peut il être aussi joyeux si tôt le matin, ça me dépasse. »

« Ça doit être dans ses gênes, » répondit calmement Mac et elle se mit doucement sur le côté de cette manière elle faisait face à Harm.

Maintenant elle était capable de regarder Harm dans les yeux et elle pouvait voir l’éclat brillant dans ses yeux. Il était clair pour elle qu’il savait exactement ce qu’il faisait tout à l’heure. Peut être qu’il n’avait pas eu l’intention de l’appeler ‘bébé’, mais les baisers avait été donnés intentionnellement. De ça elle en était sûre. « Salut. »

“Salut.” Harm sourit et commençait à caresser sa joue avec le bout de ses doigts. « Bonjour, beauté. C’est vraiment plaisant, » dit il doucement à Mac, lui fit t’il d’abord remarquer avant de s’en rendre compte.

Mac acquiesça de la tête. Se réveiller dans ses bras était en effet une chose plaisante, et quelque chose dont elle rêvait depuis un long, long moment. « Ouais, c’est vrai. Très plaisant. »

« S’il vous plait ne vous attendez pas à ce que je m’excuse pour le fait que vous vous réveillez dans mes bras, ou pour vous avoir embrassé, » sollicita calmement Harm et il remit en place une mèche perdue de cheveux derrière son oreille.

« Je ne m’y attends pas, » lui dit Mac dans un murmure et avec un sourire timide sur son visage.

Harm lui retourna ardemment son sourire en lui en donnant un des siens. « Bien. Et aussi sachez que j’étais assez réveillé pour savoir qui je tenais dans mes bras et à qui je faisais référence en disant ‘bébé’. »

Doucement leurs têtes commencèrent à se rapprocher, attendant avidement le moment où leurs lèvres se rencontreraient finalement.

« Ouch, » gémirent Harm et Mac en même temps quand une petite tornade sauta sans prévenir sur le lit et juste sur eux. Ils prirent une longue inspiration et laissèrent leur front se toucher. Ils étaient si proches, mais apparemment ça n’était pas le bon moment. Avec un soupir, ils laissèrent leur regard aller sur Petit AJ, qui était assis sur leurs hanches avec un sourire immense.

« Bonjour ! » Hurla gaiement Petit AJ et il rit. “C’est l’heure de se lever, j’ai faim, » annonça t’il en fait et il croisa ses bras devant lui. « On peut avoir des pancakes en forme de dinosaure, Oncle Harm ? »

Harm gémit encore et lança un coup d’œil à Mac, qui semblait encore un peu choquée. « Vous pensez que si on l’ignore assez longtemps il partira ? » lui demanda t’il avec espoir dans un murmure.

Mac le regarda avec un regard qui disait ‘vous croyez’. « Bien sûr, Harm. Bien sûr, » répondit t’elle sarcastiquement.

« Mince, » se maudit il calmement et il jeta sa tête en arrière sur l’oreiller. Il regarda ensuite son filleul. « Bien sûr, AJ. Des pancakes en forme de dinosaures est une bonne idée. Bien entendu, si ta tante a les ingrédients dans sa cuisine. »

Deux paires d’yeux regardèrent maintenant Mac. « Bien sûr. Il ne devrait pas y avoir de problème, » répondit elle sur d’elle.

« Cool ! » Hurla Petit AJ et il sauta du lit. « Venez. On doit se dépêcher. Plus vite on aura fini, plus vite on ira faire de la luge. » Il prit ensuite la main de Mac dans la sienne et commença à la tirer hors du lit. Bien évidemment il n’était pas assez fort pour le faire, mais Mac l’aidait plus ou moins et elle sortit du lit. Le moins volontaire fut cependant Harm, qui dut la laisser partir de ses bras.

« Pourquoi ne partirais tu pas devant, AJ? On arrive, » dit elle à son filleul et elle étira sas muscles fatigués.

« Ok! »Cria Petit AJ et il sortit en courant de la chambre. Il ne se passa que quelques secondes avant qu'il ne recommence à chanter gaiement, interprétant cette fois sa chanson favorite 'Le lion est mort ce soir.'

Mac se retourna pour regarder Harm et vit qu'il avait jeté la couverture sur sa tête. Elle secoua sa tête et rit tout bas. Mac prit un des coins de la couverture dans sa main et la tira loin de lui. « C'est l'heure de se lever, Harm. Vous avez entendu le petit homme. Il veut vos fameux pancakes en formes de dinosaure. »

Avant que Mac n'eut la chance de réagir, Harm l'avait attrapé dans ses bras et la tirait sur lui. « Je ne me lèverais pas de ce lit avant d'avoir eut mon baiser du matin, » dit il avec une mine boudeuse.

Elle le regarda avec un froncement de sourcils et minauda. « Et maintenant qui est si exigeant au lit, hein? »

« Vous n'avez encore rien vu, Marin's »

« Oh, vraiment? »

« Vraiment! Et maintenant embrassez moi pour l'amour du ciel, » commanda Harm avec un sourire sur son visage.

Mac lécha ses lèvres et approcha son visage plus près du sien. « Mon plaisir, » murmura t'elle et elle lui donna ce qui semblait être un rapide et taquinant bisous sur ses lèvres.

Cependant, une fois que leurs lèvres se séparèrent Mac regarda Harm dans les yeux, seulement pour être saluer par un regard plein d'amour et de désire, et elle était sûre que la même regard se reflété dans ses propres yeux. C’est tout ce qu’il fallait à Harm et Mac pour se rapprocher ensemble à nouveau dans un lent, long et aimant baiser. Harm soupira par soulagement et ils pensèrent tout les deux à ce 'foutu temps.'

« Tante Mac! Oncle Harm! Vous venez quand? » Cria Petit AJ depuis la cuisine. « J'attends. »

Harm gémit alors qu'ils brisèrent leur baiser et Mac s'éloigna doucement de lui.

« Allez, vieux monsieur. C'est le moment de nourrir les plus jeunes. »

Harm prit sa main tendue et se leva du lit aussi. Ensuite il l'attira à lui pour un autre court baiser. « Nous sommes si maudit, » lui dit il et il eut un petit rire en guise de réponse.

« Allez faire un brin de toilette pendant que je prends Jimmy. On se revois dans la cuisine. »

« Ok, » dit Harm et il se dirigea vers la salle de bain avant de se tourner son regard vers Mac. « Et Mac? »

Mac s'arrêta dans l'embrasure de la porte et regarda Harm. « Ouais? »

« Nous avons besoin de parler, » lui dit il doucement.

Mac sourit et acquiesça de la tête. « On parlera, Harm. Croyez moi, on parlera, » dit elle et elle sortit de la chambre.

'Oui, nous parlerons,' pensa Harm et il entra dans la salle de bain.


---------------------

* ‘The Bare Necessities’= plus connue sous le nom de ‘il en faut peu pour être heureux’ du fameux dessin animé de Disney : ‘le livre de la jungle’.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Sam 3 Nov - 14:09

Super cete suite.
J'adore. Vivement la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A snowy week-end [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» One week later (post 4x24 -> Spoilers) ^
» Week end du 14/15 nov à Disneyland Paris (hotel hors disney)
» Week-end de reve au CASTEL CLUB!! du 5 au 7 février
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Week end supermotard les 24 et 25 Janvier à Rivesaltes (66)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: FANART :: Les fanfictions :: Traduction en cours-
Sauter vers: