CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Eternal sunshine of... [G-En Cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
morguy
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 209
Age : 29
Localisation : au baptême d'un tit Calamar-marin's
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Eternal sunshine of... [G-En Cours]   Jeu 1 Fév - 19:57



_Eternal sunshine of...
_auteur: Morguy
_adresse e-mail:morguy1988@hotmail.fr
_Rating:G
_Catégorie:Romance et souvenirs
_Personnages:tous les persos récurents de JAG
_Spoiler: Aucun (Ben voui c'est fini)
_Résumé:Jamais...Embarassed Rolling Eyes Wink
_Disclaimer:« La série JAG ne m'appartient pas. Elle est en la possession de DPB, Bellisarius Production, CBS et Paramount. Je ne fais qu'emprunter les personnages un petit moment, mais je promets de les rendre plus tard. Je ne touche aucune somme d'argent pour cette histoire. Ce n'est qu'un divertissement. »
_note de l'auteur: Bon pour ceux qui n'auraient pas vu le film ça s'inspire d' Eternal sunshine of the spotless mind de Michel Gondry, alors c'est légèrement spécial Rolling Eyes Embarassed ...Bref je ne fais que survoler le thème central du film (qui est la propriété de son réalisateur) et je ne touche aucune rémunération pour cette fiction.Merci à Didine pour m'avoir conseillé de me lancer bien que j'ai encore (et toujours) mes deux autres fics en ligne...Je me suis éclatée à écrire ce ( Razz cours) début Razz Laughing Embarassed Confused?
Bonne lecture et laissez vos commentaires Wink



Lui…
2003…



Il y a ces bras qui m’entourent, je ne les connais pas, je ne sais pas qui ils sont, d’où ils viennent mais je sais une chose, je les aime

Je suis seul, les photos qui m’entourent sont vides…Vides de sens, cet homme est mort, mort en Russie, je le sais, on me l’a dit…Il y a eu des larmes, les miennes…celles de ma mère ou peut-être celles de quelqu’un d’autre…Je ne sais plus vraiment… Il y a eu des larmes…

Je suis seul, non il y a ce petit garçon, AJ jr…Je ne suis plus au Jag…je ne sais plus bien pourquoi, je ne voulais plus y être…je crois… Je ne sais plus…Je regarde cette photo, ce petit garçon, AJ jr… « Vôtre physique et ma… » Je ne sais plus, je ne me souviens plus…Je regarde cette photo, ce petit garçon, AJ jr…Elle est vide, il y a moi, il y a lui mais où est-elle ?... Je ne sais pas, je ne sais plus…je ne me souviens plus…

J’ouvre un tiroir…Vide, il est vide…J’ai quarante ans et des tiroirs vides…Je cours dans ma chambre et tombe à genoux près de mon lit, elle est là… toujours là…Je la saisi, mes mains tremblent…S’il vous plaît dites-moi qu’elle y est toujours, que je ne suis pas fou…que ce sont ses bras…ses bras…ses bras…ses…

Je l’ouvre…une paire d’ailes, non deux paires d’ailes…Oui ça je m’en souviens, je les garde, je le garde… Papa… Je continue de fouiller dans cette boite…mon trésor…Ca y est je la vois, vite, il ne faut pas qu’elle parte, il ne faut pas qu’ils l’enlèvent pas tout de suite, pas maintenant…Jamais

C’est ce qu’elle a dit …Jamais…elle a dit que plus rien n’était possible…Impossible… c’est ce qu’elle m’a dit …je crois, je ne sais plus, je ne me souviens plus… « Scarlett montez dans ce… » Je ne me souviens plus…

Elle est là sur cette photo, entre mes mains, je la vois, elle est belle, belle comme ce jour là dans cette…où était-ce déjà … Elle est là…
Non ne pars pas…reste…elle est là…puis disparait

Une larme tombe sur le cadre entre mes mains, le sel laisse une étrange trace sur la vitre, étrange trace qui devient le seul ornement de cadre vide…vide

Elle est partie…enfin je crois, je ne sais plus, je ne me souviens plus…

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
morguy
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 209
Age : 29
Localisation : au baptême d'un tit Calamar-marin's
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Eternal sunshine of... [G-En Cours]   Ven 2 Fév - 1:02

Allez soirée pleine d'inspiration...j'espère que ça vous éclairera ...moi je me marre bien à l'écrire Razz
Embarassed Rolling Eyes Wink
Arrow Bonne lecture Wink



Elle…
2003…



Il y a ces yeux… là, quelque part…ils sont bleus et ils me caressent, ils me rassurent et me consolent…qui sont-ils ?... je ne sais pas…je ne sais plus, l’ai-je seulement su un jour ?...Ce dont je suis sûre c’est que je les aime

Je suis seule, les flammes dansent devant mes yeux, aujourd’hui commence ma vie… enfin je crois, je ne sais plus, je ne me souviens plus… devant mes yeux les flammes dansent et les cadres s’étalent…Cadres vides aux allures de passé, à l’attitude désuète et aux souvenirs floués…Je suis seule…

Non je ne le suis pas, il y a cet enfant…Il y a ce petit garçon, ce petit bonhomme de presque cinq ans… « Ne faites de promesse que… » Je ne me souviens plus…Il y a ce petit garçon…AJ jr, il y a lui et il y a moi mais où est-il ?...Je ne sais pas, je ne sais plus, je ne me souviens plus…Il y a ce petit garçon…

Je suis là étalée sur mon canapé trop grand pour moi, trop grand pour ma solitude, je suis là et j’ouvre cet album photo qui me nargue depuis une heure…Je l’ouvre et je suis seule de nouveau… seule en Russie, au Japon, au Panama, en Iran, en Afghanistan, en…je ne sais plus je ne me souviens plus…J’ai l’air heureuse, je souris…heureuse d’être seule…J’ai trente six ans et un album photo vide…vide d’amour et pourtant ces yeux…

Soudain je pleure et ma larme se pose sur mon visage rayonnant, immortalisé dans la partie occidentale du Monde, rayonnant de solitude… je pleure et cours vers ma chambre, par terre l’album s’échoue mollement…J’ouvre mon placard, là il est là, il s’étale à travers les pages blanches où j’ai écris son nom, il s’efface…

Non je ne veux pas, je ne voulais pas…reste…tu m’as sauvé, tu me sauve, tu… je ne me souviens plus…

Ils t’effacent, ils "vous" effacent… « Vous allez travailler ensemble alors… » Je ne sais plus…je ne sais pas…

Je suis seule, seule sur mon lit vide…vide… je suis seule et je pleure…

Il est là et disparait… Qui était-il ?... Qui

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nady
Cravate d'Adam
Cravate d'Adam
avatar

Féminin Nombre de messages : 328
Age : 28
Localisation : belgique
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Eternal sunshine of... [G-En Cours]   Sam 3 Fév - 13:41

Ca m'éclaire pas complètement...

Mais que s'est-il passé????

en tt cas toujours aussi magnifique, pour ne pas changer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
morguy
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 209
Age : 29
Localisation : au baptême d'un tit Calamar-marin's
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Eternal sunshine of... [G-En Cours]   Mar 6 Fév - 0:38

Hey une autre (toute) petite suite pour vous éclairer un peu, mais comme je ne pense pas que ce soit suffisant, je vous met le synopsis du film, même si je m'en écarte un peu ça pourra vous aider à comprendre Michel Gondry Laughing ...Si la suite est petite c'est pour tout mettre en place Wink Rolling Eyes Embarassed
Arrow Bonne lecture et merci pour vos commentaires Wink

Joel et Clementine ne voient plus que les mauvais côtés de leur tumultueuse histoire d'amour, au point que celle-ci fait effacer de sa mémoire toute trace de cette relation. Effondré, Joel contacte l'inventeur du procédé Lacuna, le Dr. Mierzwiak, pour qu'il extirpe également de sa mémoire tout ce qui le rattachait à Clementine. Les souvenirs commencent à défiler dans la tête de Joel, des plus récents aux plus anciens, et s'envolent un à un, à jamais.
Mais en remontant le fil du temps, Joel redécouvre ce qu'il aimait depuis toujours en Clementine - l'inaltérable magie d'un amour dont rien au monde ne devrait le priver. Luttant de toutes ses forces pour préserver ce trésor, il engage alors une bataille de la dernière chance contre Lacuna...


Lui…
2003…


Je ne sais pas ce que je fais là, devant ce bâtiment…Je le connais j’y suis déjà venu, on m’a décoré…Distinguished Flying Cross… C’était il y a longtemps, huit ans… « Je croyais que ça faisait plus longt… » Je ne me souviens plus et pourtant je suis bien, je regarde de loin ce jardin aux mille couleurs, aux senteurs variées…

La nuit va bientôt tomber, les jours raccourcissent mais la lumière de cette endroit reste la même, je ne sais pas ce que je fais là, mais je ne veux pas partir, je veux revenir huit ans en arrière…Là où elle se trouve…Qui Elle ?... Je ne sais pas, je ne sais plus, je ne me souviens plus et pourtant elle est là…Quelque part, voix passée sans visage qui hante mon présent en me promettant un futur…un futur…

Elle est là quelque part…Je veux la retrouver, lui dire que c’était une erreur…notre erreur…Lui dire de me suivre, de ne pas, de ne plus se laisser faire…de ne pas oublier
Je ne sais pas ce que je fais là…mais tout s’efface…et les roses se fanent, et la maison disparaît, Maison Blanche à la couleur de ma mémoire…Non, stop arrêtez tout…Je ne veux pas…Je veux la retrouver...Sar… je ne sais plus…je ne me souviens plus…Et pourtant …

Je cours…et la roseraie disparait, je te cherche attends moi… je serais bientôt là…Et tes bras retrouveront mon regard, ton cœur battra avec le mien… je cours je vais te réapprendre l’amour et tu me redonneras ta confiance… Comme ce jour là…Il y a huit ans…Ou peut-être plus…

Je ne sais plus mais les souvenirs sont là, encore, toujours…Toujours…je cours et traverse notre vie…ma vie…Je traverse les rocheuses de Red Rock Mesa, je poursuis les traces du sauropode, j’arrive à Cuba, je passe par Norfolk, en m’arrêtant au McMurphy’s , mais tu n’es pas là, je ne peux pas crier…je ne sais pas crier…crier ce nom qui me hante mais que je ne connais pas, ce nom qui est le tien « Capitaine Rabb, Major… »…Reviens je t’aim… je ne peux pas tu n’es plus là…

Je m’écroule au milieu de la Taïga, cherchant ton regard qui m’a réconforté quand Il est parti, enterré secrètement au milieu du vent et des oiseaux, ton regard…

Etais-tu là ou t’ai-je seulement rêvé ?...

Je m’écroule au milieu de la Taïga et je pleurs comme ce jour de 1998, mais tu n’es pas là et je pleurs pour toi…

Attends-moi, bientôt tout recommencera…


A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
morguy
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 209
Age : 29
Localisation : au baptême d'un tit Calamar-marin's
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Eternal sunshine of... [G-En Cours]   Mar 6 Fév - 2:59

Allez une autre pour la route et parce que j'avais l'inspiration Laughing...
Arrow Merci pour vos commentaires géniaux et bonne lecture... Wink


Elle…
2003…


Je suis devant ce mur, ce mur que je ne connais pas…
Je ne me souviens pas y être déjà venu, pourtant ces noms me sont étrangement familiers, lettres d’or pour des anges trop vite partis…
Cet ange…Mes doigts effleurent ce nom…nom du passé inlassablement présent…pourquoi Lui je ne sais pas, il m’attire…Douze lettres qui me semblent si…intimes

Une à une je les dessine de mon index, appréciant le creux qu’elles forment dans la pierre, plusieurs fois je m’arrête sur le « Sr » me demandant ce qui me trouble tant…Qui était-il ?...Ce héros qui m’est inconnu ou du moins qui me semble l’être…Mais mon cœur… mon cœur qui s’emballe au toucher de se prénom… « Harmon...»

« Vous savez ce qu’on dit à propos des uniformes de cérémonie et des ailes dor… », Je ne sais plus, je ne me souviens plus…L’ai-je su un jour…Oui…Mais où es-tu?…Je t’entends tu m’appelles mais je ne te vois pas ni ici, ni hier, ni demain tu n’es qu’une ombre sans vie, un souvenir floué par la colère et la douleur, par la peine et …l’amour

Les gens passent à côté de moi et mon regard se perd toujours sur ces lettres, ces lettres qui deviennent indispensables… indispensables à ma survie…J’entends le bruit de la batterie qu’on charge, je me rappelle des pinces que cet homme approche de moi au nom de la vengeance et du pouvoir…Je sens la peur qui m’envahie…Et puis soudain je vis…Et mon espoir porte ce nom… « Harmon »…

Les gens passent à côté de moi et je souris à travers mes larmes, ma tête se pose sur ces douze lettres et je leur demande où tu te trouves…mon sauveur sans visage…Je leur demande, elles gardent le silence et je pleurs…je pleurs au milieu de ces noms qui s’appellent « souvenirs », je pleurs de ne pas connaitre ton nom…Toi, mon souvenir…

Une nuit Russe me frôle alors qu’une larme épouse le nom que je chéris depuis plus d’une heure…nuit Russe aux allures de tristesse et de fantômes…Ce ne sont pas les miens, sûrement les tiens mais ils me font tout aussi peur, tout aussi mal…

Mal, comme un soir de brume sur un quai humide, un soir où je cours pour ne pas te perdre, pour ne pas que tu te perdes…Suis-je arrivée trop tard ?... Est-ce là bas que je t’ai perdu ?... « Je sais, c’est elle que vous embrass… » Qui est- Elle ?... Je ne me souviens plus, mais j’ai mal…

Une autre larme s’accroche au « H » et je l’écarte d’une caresse…Je souris à travers ma peine, essayant de chasser ma douleur…Espérant…

Pourtant je ne sais pas, je ne sais plus, je ne me souviens plus…

Cherche-moi…Je t’en supplie, dis-moi que Toi tu te souviens de moi…Dis le moi… « Ce que je veux le plus, c’est de ne jamais vous per… »… Dis le moi…Je t’attends…

A demain ou plus tard…je t’attends…


A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nady
Cravate d'Adam
Cravate d'Adam
avatar

Féminin Nombre de messages : 328
Age : 28
Localisation : belgique
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Eternal sunshine of... [G-En Cours]   Mar 6 Fév - 22:21

j'adore tous ces moments qui reviennent les uns à la suite des autres... C'est magnifique comme toujours et comme toujours c'est un vrai bonheur de te lire!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
morguy
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 209
Age : 29
Localisation : au baptême d'un tit Calamar-marin's
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Eternal sunshine of... [G-En Cours]   Ven 9 Fév - 2:46

Une petite suite...
Arrow Merci pour vos commentaires et bonne lecture... Wink



Eux…
2003…


Bon sang que fait-il là…Pourquoi ici?...
Parce que c’est là que tout a commencé… que tout c’est terminé…Mais il ne faut pas qu’il reste là, il doit partir, il doit partir pour ne pas l’oublier…l’oublier… l’oubli…

Elle est là devant lui, elle est belle, il lui a dit mais apparemment ce n’est pas assez, démissionner non plus…
Ils sont là, tous les deux regardant cette voiture s’éloigner comme pour signer la fin de cette histoire, de ce cauchemar…

Mais désormais tout est différent, ils le savent tous les deux, désormais il faut qu’ils se sauvent…qu’ils se sauvent mutuellement pour se donner une chance, une chance de tout recommencer, de tout réparer…Tout réparer…répar…

Elle le regarde et doucement sourit, elle se rapproche de la porte du taxi et la claque dans un doux rire, penchant sa tête sur le côté elle attend.
_Où va-t-on ?...
_Je ne sais pas…répond t-il, surprit par son éclat de malice.
_Il faut trouver…vite…vite…Elle s’efface en murmurant.

Ils les ont trouvé, il n’a pas fait assez vite, elle est partie…partie…part…
_Non…Mac…Mac…Je t’en supplie reviens…SARAH…
Elle a disparu…

Voilà…Il vient de briser la nuque de cet homme, son corps sans vie rejoint celui de son camarade écrasé par le véhicule de fortune. Il saisit l’arme et regarde le jeune sergent devant lui…Gunny disparaîtMerde ils sont déjà là…Cours Rabb…

La porte vole en éclat, il appuie sur la gâchette, plusieurs fois et deux autres hommes tombent à terre, morts.
Elle est là, elle ne sourit plus…en fait elle pleure…il la détache et elle se perd dans ses bras, elle lui chuchote un « merci » mais déjà ses traits se dispersent…
_Non pas cette fois…Murmure t-il à travers les cheveux de la jeune femme. On part…
Et il saisit sa main… ils ne s’arrêtent pas dans cette chambre d’hôtel à Ciudad Del Este, ils ne s’attardent pas non plus au QG de la CIA… alors elle comprend, elle sourit et doucement lui demande.
_Tu es sûr de vouloir retourner là-bas ?...
_On réécrit l’histoire pour ne pas l’oublier…Sourit-il, elle approuve doucement et se retrouve assise sur ce tabouret dans cette appartement qu’elle aime tant, elle sourit et le regarde avec ce pull bleu, son instrument serré contre sa poitrine.
Il s’approche et pose sa guitare contre le bar, lentement il pose sa main contre la joue de sa partenaire et meilleure amie…meilleure amie…Meilleure am…
_Pourquoi a-t-on fait ça ?... Sa voix est basse, pleine de regrets…
_Fait quoi ?...questionne-t-elle sa main se posant sur la sienne.
_Pourquoi a-t-on voulu oublier, pourquoi veut-on oublier ce que nous avons vécu, ce que nous sommes et ce que l’on ressent…
_Parce que ce soir là, il suffisait de trois mots pour que je referme cette porte…en étant du bon côté… souffle-t-elle ignorant du mieux qu’elle peut la larme qui frôle ses lèvres. Et parce que tu aurais voulu que ce soit tes lèvres que j’embrasse… Pas celles de Webb. Explique-t-elle en se perdant dans la chaleur de sa paume.
_J’aurais voulu que tu dises « toujours » et non « jamais »…J’aurais voulu que tu comprennes les actes sans nécessairement vouloir les mots…J’aurais voulu…

Il s’arrête sous sa main seul le vide persiste… le vide de l’air d’un appartement trop froid…

Ils sont toujours à leur poursuite…Elle est partie, elle a disparu…Il court…

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nady
Cravate d'Adam
Cravate d'Adam
avatar

Féminin Nombre de messages : 328
Age : 28
Localisation : belgique
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Eternal sunshine of... [G-En Cours]   Sam 10 Fév - 18:08

Que dire?????

C'est tout simplement magnifique... j'adore la fin!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
morguy
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 209
Age : 29
Localisation : au baptême d'un tit Calamar-marin's
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Eternal sunshine of... [G-En Cours]   Dim 11 Fév - 2:18

Voici la suite merci pour tous vos supers commentaires ça me donne envie d'écrire et d'écrire et de ne jamais arrêter... Embarassed Wink
Arrow bonne lecture


Eux…
2003…


Elle sourit…Tu parles d’un souvenir…Il aurait pu trouver meilleur endroit…
Enfin ici au moins ils ne viendront pas tout de suite, elle s’assoit sur le lit misérable et contemple le lavabo qui orne le mur bien trop gris et qui s’accorde parfaitement à l’atmosphère morose de la cellule.

_Alors c’est là… Lâche t-elle incertaine.
_C’est là… Approuve t-il en s’asseyant à ses côtés.
_Je n’aime pas ça…Je n’aime pas savoir que tu as été là…
_Hey...tout ça c’est fini, on ne va pas rester là…il faut seulement que je trouve un endroit où je serais sûr qu’ils ne nous retrouverons pas… Tu n’as pas une idée ?...Un endroit dont ni toi, ni moi ne leur avons parlés… Demande t-il en la serrant contre lui.
_Je leur ai tout dit…soupire t-elle.
_Moi aussi…Affirme le pilote.

Et déjà le gris qui les entoure se fait plus blanc, plus lumineux, plus inexistant… l’évier disparaît lentement ne laissant derrière lui que ses robinets rouillés et grinçants…

_Il va falloir partir…
_Pas tout de suite…s’il te plait…reste encore un peu, juste comme ça… juste toi et moi…

Et alors il reste, il reste là comme ça, simplement heureux de pouvoir sentir son parfum, sa chaleur…son cœur…Si près de lui…Si près de lu…Si près…Si…

_A quoi tu pensais quand tu étais ici?... Elle ne sait pas vraiment pourquoi elle demande ça, elle veut seulement savoir, savoir comment il a vécu cette étape, ce moment où ils n’étaient pas ensemble, où il était seul…Seul ici, en prison…Accusé de meurtre…
_Je pensais... je pensais à plein de choses…A Singer, à Sergueï…à ce que je ferais si je ne sortais jamais d’ici…
Je pensais à ce que tu avais dû ressentir quand tu as su que j’avais enquêté derrière ton dos sur le père de l’enfant du lieutenant…
Je pensais à Toi et à tout ce que je ne t’avais pas dit …
_Tout ce que tu ne m’avais pas dit sur l’affaire Singer ?...
_Non… à tout ce que je ne t’avais pas dit… Murmure t-il.

Et le silence, le silence et le décor qui se fait volage et transparent…transparent… transpar…

_Et toi à quoi pensais-tu quand j’étais ici ?...
_Je pensais à ta promesse…Souffle t-elle s’appuyant un peu plus sur l’épaule de son partenaire.
_Quoi ?... fait le Pilote surpris, en capturant le regard de sa meilleure amie.
_Oui…Je pensais à ce que tu avais dit lors de l’affaire du lieutenant Duncan…Au fait que peut-être je voulais rejoindre le club des « femmes enceintes »…Je me disais que j’aurais mieux fait de te sauter dessus à ce moment là au cas où tu devrais rester dans cette cellule un peu plus d’un an…
_Tu me croyais coupable ?...Demande l’avocat légèrement effrayé.
_Non, je pensais que tu n’avais pas la meilleure défense…
_Pourquoi ça ?...
_Parce que ce n’étais pas moi et que j’avais… que j’avais peur…


Il y a cette larme, douce larme, larme de soulagement…Il est là avec elle, il est sorti d’ici mais voilà ils s’oublient…
Il y a cette larme, douce larme happée par ses lèvres douces et sucrées, happée par ce baiser tendre et réconfortant…
Il y a cette larme…Et puis le silence…Il est parti, elle est seule...

Elle est seule et pleure…pleure puis disparaît…

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nady
Cravate d'Adam
Cravate d'Adam
avatar

Féminin Nombre de messages : 328
Age : 28
Localisation : belgique
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Eternal sunshine of... [G-En Cours]   Dim 11 Fév - 13:57

ils sont mignons tous les deux mais c'est trop triste!!!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
morguy
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 209
Age : 29
Localisation : au baptême d'un tit Calamar-marin's
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Eternal sunshine of... [G-En Cours]   Mer 14 Fév - 2:08

voici la suite, merci pour tous vos commentaires ça illumine ma journée Laughing
Arrow Bonne lecture Wink


Eux…
2002…


Il est planté devant cette porte, il sourit…
Et s’il entrait sans frapper, s’il n’attendait pas de la voir arriver un grand sourire sur le visage et une gentille moquerie sur ses lèvres…Et si

Il rit doucement, puis dans un sourire il entre.
_Homme sur le pont…Lance t-il ne pouvant s’empêcher de fermer les yeux.
_Quoi ?...Non Harm…Tu sors…Ca ne devait pas se passer comme ça…
Dans mon souvenir tu attendais que je t’ouvre, tu déchirais mes livres et nous allions accueillir Sturgis…Mais en aucun cas tu ne rentrais pour me trouver à moitié nue…
_Hey…J’ai les yeux fermés…Rétorque le Pilote essayant de voir le corps de sa partenaire à travers ses cils. Et puis comme tu l’as dit c’est Toi qui nous a ramené ici…termine t-il ouvrant finalement ses yeux océans pour tomber sur la silhouette parfaite de sa meilleure amie.
S’il devait l’oublier autant en profiter tant qu’il le pouvait encore.
_Oh…Tu préférais peut-être que je revienne au moment où tu t’es retrouvé en équilibre sur une mine, ou mieux quand tu as dû téléphoner à Harriet pour lui dire que son mari l’aimait parce que tu n’étais pas certain qu’il pourrait encore le lui dire…
Dis- moi lequel de ces deux fabuleux moments préfères-tu ?... Et ferme les yeux !...Lâche-t-elle en jetant un Tom Clancy encore entier vers son partenaire dont les yeux balayent son corps de bas en haut.
_Pourquoi ?... Mic n’a pas fermé les yeux en Australie…
_Mic m’a demandé en mariage, il ne m’a pas effacé de sa mémoire…
_Attends…Replaçons les choses comme elles doivent être…TU m’as effacée en premier…Si je n’étais pas allé voir le petit AJ et si Harriet ne m’avais pas avoué ce que tu avais fait, nous ne serions pas dans cette situation…S’énerve l’avocat.
_Mais personne ne t’a forcé à venir me retrouver…rétorque la Marines.
_ J’aurais mieux fait de m’abstenir et de laisser ces types t’effacer…je me serais réveillé heureux pour une fois dans ma vie…
Le baiser de toute à l’heure ne signifie rien n’est-ce pas?... C’est un de ces baisers que l’on échange toujours, tout du moins que l’on échangé, mais qui ne nous mènent à rien…à rien d’autre qu’à un mariage avorté ou qu’à un crash d’avion…C’est bien ça Colonel…
_Non Capitaine…Ce n’était pas ça… ce n’était pas un autre de ces baisers…Parce que ce baiser…Et bien ce baiser pourrait bien être le dernier…Alors que…pour les autres il y avait toujours au fond de mon cœur ce petit espoir qu’un jour ou l’autre je pourrais goûter tes lèvres sans avoir à demander la permission à un fantôme, à mon futur ex-fiancé, à une branche de gui ou à foutu protocole militaire…
Et en maintenant…j’espère seulement qu’on ne va pas gâcher le temps qu’il nous reste dans une autre de nos disputes d’ handicapés des sentiments, parce que si je suis d’une chose c’est qu’essayer de t’oublier est de loin la plus grosse erreur de ma vie… Une erreur futile puisqu’au final je ne pourrais jamais t’oublier, je ne veux pas t’oublier…
Et toi ?...Demande-t-elle frissonnante sous le froid qui l’enture et la peur qui la pénètre.
_Hey…Je t’ai retrouvé…Et je ne vais aller nulle part sans toi…Murmure-t-il en serrant le corps tremblant de la jeune femme contre poitrine. Je ne vais nulle part sans Toi…Sans toi...Toi…
_Mais si…

Il pose un doigt sur ses lèvres et ferme les yeux. Il ne faut qu’ils gâchent leur temps avec des « Et si… » Pas ici… Le navire s’évapore avec ses cloisons translucides.

_Il faut qu’on passe par un endroit pour…pour que tout soit régler…pour nous…Ensuite… ensuite on verra… Murmure t-il dans les cheveux de sa meilleure amie.
Elle approuve doucement les yeux pleins de perles salées.

Ensuite…

Les parois de l’U.S.S Seahawk laissent place à un quai humide, aux relents de tristesse et de mort…
Aux souvenirs doux-amers d’une histoire partagée mais pas entièrement comprise…
Un quai humide où ils avancent… lui, une arme dans la main, elle vêtue à la manière d’un lieutenant de Marine…
Ils sont côte à côte leurs cœurs battant dans un même espoir, leurs mains trouvant la même chaleur…celle de l’autre…
Là sur ce quai humide, deux personnes rayonnent éclairées par l’amour…


A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
morguy
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 209
Age : 29
Localisation : au baptême d'un tit Calamar-marin's
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Eternal sunshine of... [G-En Cours]   Mer 4 Avr - 23:43

Ben voilà, hein à me perdre dans toutes mes idées j'oublie certaines de mes fics, toutes mes excuses les gens suis désolée... Embarassed Crying or Very sad Embarassed

Enfin voici une suite et je promet de faire attention la prochaine fois...
Merci pour tous vos superbes commentaires...
Arrow Belle lecture...



Eux…
1997…


Elle tremble, sous la douce pression qu’exercent leurs mains liées, elle tremble.
Elle sait où ils sont, elle porte cet uniforme, cet uniforme qu’elle n’a pas l’habitude de porter, qu’elle ne doit pas porter, qu’elle n’aurait jamais dû porter. Ainsi bien des peines auraient été évitées, bien des espoirs n’auraient été anéantis et leur avenir aurait pu prendre se tournant qui maintenant semble irréalisable puisqu’en y pensant tous deux n’étaient plus que des souvenirs…Des souvenirs…

Il tient toujours sa main et d’une certaine façon cette étreinte les rassure tous les deux, comme pour leur dire que ce n’est pas comme la première fois, que cette fois ils vont se comprendre, que s’il pose ses lèvres sur les siennes c’est elle qui verra et pas une autre, s’ils partagent un peu de cette chaleur que durant toute ces années ils ont partagé par instants, instants fatals où tous deux plongés dans les abysses profondes de l’amour pour s’écraser au fond du gouffre de la déchirure et des ressentiments…Regrets

Mais aujourd’hui ils sont là, Elle et Lui. Il retrouve l’endroit, le même à l’orteil près, entre ses mains chaudes et légèrement tremblantes il prend les siennes froides et anxieuses. Elle regarde le sol humide, sentant le souffle chaud de son partenaire sur sa peau, elle n’ose faire le premier pas, Lui n’hésite pas, n’hésite plus…

Son index vient caresser la peau douce et tremblante de la femme qu’il aime, de cette femme qu’il a toujours aimé même ce jour là sur ce quai, quand elle est apparue en courant le souffle court et le cœur affolé, quand elle est apparue et qu’il a cru retrouver son amour perdu avant de se noyer dans l’étincelle d’amour que les deux prunelles ébènes lui offraient…

Cet amour, ce réconfort, puis cette caresse, ses lèvres qu’il saisit sous les siennes, ses lèvres qu’il souhaiterait ne jamais avoir quitté, qu’il souhaiterait avoir figé à jamais…
Mais elle était partie cette nuit là, elle était partie… comme sous cette véranda, comme sous cette branche de gui, comme devant cet hôtel Paraguayen…
Elle est partie et aujourd’hui ils s’effacent.

Dans un souffle ses lèvres viennent frôler les siennes, par deux fois elles s’assemblent et se libèrent, ils prennent leur temps alors qu’ils n’en ont plus, il joue doucement de sa langue sur ses lèvres sucrées par l’envie et salées par les larmes versées…
Il joue, elle l’aime.

Il fait un dernier pas, celui qui les mène à la conclusion, au baiser vital, au regain de vie, ce baiser qu’ils ont déjà partagé il y a cinq ans sur ce même quai mais aujourd’hui il lui dit, il lui souffle, lui murmure, lui avoue, c’est pour elle, seulement pour elle et rien que pour elle…
Doucement lâchant seulement un instant les lèvres de celle qu’il aime, il lui avoue.
_Je t’aime

Et le tendre ballet recommence cette fois c’est elle qui joue à travers sa joie que matérialisent ces gouttes d’eau salée aux résonnances impossibles d’avenir…
Elle sourit au loin la carcasse du Pier Seven disparaît et on l’entend plus que le bruit de l’eau qui vient mourir sur la digue.

Elle le regarde et sa main vient caresser sa joue mal rasée, il se perd dans la caresse, le brouillard s’enfuit et des cris de joie résonnent, de ces cris qui proviennent de manèges et de trop plein de barbe à papa…
De cette fête foraine qui vient se perdre dans la lumière de ce pont…Eternité

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nady
Cravate d'Adam
Cravate d'Adam
avatar

Féminin Nombre de messages : 328
Age : 28
Localisation : belgique
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Eternal sunshine of... [G-En Cours]   Ven 6 Avr - 20:58

C'est magnifique, plein d'émotions et e souvenirs...

Tout simplement magnifique

bravo!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
morguy
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 209
Age : 29
Localisation : au baptême d'un tit Calamar-marin's
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Eternal sunshine of... [G-En Cours]   Jeu 12 Juil - 15:29

Oulà ça faisait longtemps, je vous promets d'être plus rapide pour les prochaines Razz Embarassed Wink
Arrow Merci pour vos commentaires les filles
Arrow Arrow Bonne lecture Rolling Eyes Wink


Eux …
2000…


Elle n’est pas revenue sur le Ferry…Non elle ne voulait pas. Pourquoi retourner là-bas ? Le temps avait passé et les mêmes erreurs avaient été répétées. Il avait été prêt quand elle ne l’était pas, et finalement au fil du temps ils avaient abandonné, ce donnant comme dernier espoir de s’oublier.
Et voilà qu’à présent ils se rendaient compte qu’ils n’avaient rien abandonné, que toute cette nonchalance, cette indifférence feinte au sujet de l’autre les avait mené à se retrouver au milieu de leur histoire, encore une fois…

Elle s’avance vers le ponton, à l’endroit même où ils avaient reconstitué la scène du crime, là où ils avaient vécu cette danse étrange, là où ils s’étaient perdus dans les bras l’un de l’autre, c’était après la désillusion et avant le désastre, avant la bague et tout le reste.

Elle s’assoit laissant ses pieds se balancer au dessus de l’eau miroitante où viennent se perdre les lueurs dorées de la fête foraine.

Lui ne bouge pas, il la regarde dans son esprit résonnent toujours les mots qu’il a prononcé, ce « Pas encore » qui avait sonné comme« Jamais », il secoue la tête et se demande si un jour ils pourront enfin arrêter de faire les mêmes bêtises…S’ils ne s’oublient pas.

Il s’approche timidement, il veut savoir pourquoi ils sont là, pour se cacher mais pourquoi ici, il veut lui demander mais a peur de la blesser. Il s’assoit à son tour, elle le surprend en entremêlant leurs doigts. Il sourit et attend.
_Tu ne veux pas savoir ? Demande-t-elle en souriant, son regard au loin.
_Si, j’aimerais…j’aimerais savoir mais j’ai aussi peur, peur que l’on recommence à se faire mal encore une fois…
_Ca ne fera pas mal, pas cette fois, il n’est pas dans ce souvenir. Fait-elle en le regardant dans les yeux.
_Il n’y est pas ?...
_Non…Il n’y a que toi et moi, comme ça aurait dû être le cas ce soir là…Mais ce n’est pas pour ça que nous sommes là.
_Non ?... questionne-t-il ne comprenant pas vraiment.
Elle sourit et se tait un moment, comme pour mettre toute sa confiance dans ses mots.
_Non…Nous sommes là, pour que je puisse te dire que je suis désolée, que je crois que ce soir là je n’étais pas prête non plus, je crois que je voulais être sûre que tu ne partirais plus, que tu ne me laisserais pas encore une fois derrière toi, pour aller voler ou pour faire ta vie avec une autre Jordan ou une autre Renée. Je croyais tout ça, mais quand tu es apparu au Paraguay j’ai su que jamais tu ne me laisserais derrière, que jamais tu ne m’abandonnerais et d’une certaine manière ça m’a fait encore plus peur, parce que personne n’avait tout abandonné pour moi, enfin Mic l’a fait mais ça n’était pas dans les mêmes circonstance…Là tu venais de tout abandonner et en plus tu mettais ta vie en danger, tu étais prêt à mourir pour me retrouver, comme…comme Webb était prêt à se faire torturer pour me garder en vie. Elle soupire doucement, pose son regard sur leurs doigts entrelacés et continue, seulement un peu apeurée.
_ Alors j’ai fait mine de le choisir, je t’ai fait croire qu’il y avait quelque chose entre nous, parce que c’était plus simple, avec Lui tout était plus simple, je savais que nous ne finirions pas nos jours ensemble, que même si je me laissais aller, la rupture ne ferait pas si mal que si c’était Toi…
Elle s’arrête un instant, posant sa tête contre son épaule, tandis qu’il l’enveloppe de son bras droit.
_Je savais que si je me laissais aller avec Toi, tout serait vrai, je ne pourrais pas mentir, tout serait brut et véritable. Alors si ça ne marchait pas entre nous, le mal serait trop grand, la douleur trop puissante et je n’étais pas sûr de pouvoir m’en relever un jour…Je ne le suis toujours pas…Seulement maintenant que nous sommes perdus au milieu de ces souvenirs qui font ce que nous sommes, je me dis que peut-être avant de vouloir t’oublier, j’aurais dû te donner une chance, nous donner une chance.
Elle enfouie son visage dans le cou de l’homme qu’elle aime et murmure.
_Je ne veux pas te quitter, je ne veux pas t’oublier…Je veux d’autres souvenirs. Des souvenirs à deux…Des souvenirs à d…Des souven…Souvenirs…

Il la serre fort contre lui, il sait qu’elle entend son cœur s’accélérer, elle sait qu’il a peur, elle aussi, la grande roue de la fête s’évapore avec ses cris, au loin ne subsiste que le dernier lampion d’un pont qu’elle a maudit.
Devant eux apparaît une maison de bord de mer, les vagues se fracassent durement sur la plage et on peut apercevoir les silhouettes matinales des premiers surfeurs.
Soudain retentit le cri d’une mère qui appelle son fils.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eternal sunshine of... [G-En Cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eternal sunshine of... [G-En Cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "The eternal sunshine of a spotless mind"
» Eternal sunshine of the spotless mind
» Eternal Sunshine of the Spotless Mind
» Eternal Sunshine of the Spotless Mind
» Eternal Sunshine of the spotless mind de Michel Gondry

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: FANART :: Les fanfictions :: En cours-
Sauter vers: