CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le prix du destin [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Mer 7 Mar - 15:58

Après s’être reposés, pris une douche et s’être changés, Harm et Mac hélèrent un taxi, pour se rendre jusqu’à l’hôpital. Ils furent accueillis par une jeune infirmière qui les mena jusqu’à la petite fille.

« Elle est là-bas, » dit l’infirmière en montrant un lit du doigt. Mac regarda et vit ce petit visage qu’elle avait espéré tant revoir. Lyliana était allongée dans un lit, la tête entourée par un épais pansement. Mac s’approcha, Harm la suivant à quelques pas. Quand Lyliana vit Mac approcher, elle se mit à sourire.

« Je ne suis pas en train de rêver ? Vous étiez partie, » dit la petite fille.

« Oui et me revoilà, » dit Mac en s’asseyant au bord du lit pendant que Harm prenait une chaise pour s’asseoir et assister aux retrouvailles.

« Comment te sens-tu ? »

« Ma tête me fait mal. »

« Ça ne m’étonne pas du tout, » dit Mac en caressant la tête de Lyliana.

« Et je voulais vous donner votre dessin. »

« Je suis désolée de ne pas être revenue le chercher. Et toi aussi, » dit Mac d’une petite voix.

« Vous n’avez qu’à le prendre. Il est dans le tiroir, » dit Lyliana en montrant la petite table de nuit. « Les hommes qui m’ont trouvé, voulaient le laisser là-bas. Je les ai suppliés de le prendre. Il est tout abîmé, c’est dommage. »

Mac sortit le dessin du tiroir et le regarda comme la première fois qu’elle l’avait vu, avec admiration. « Il est magnifique. J’ai quelque chose pour toi aussi, » dit Mac en se retournant vers Harm pour prendre son sac.

« C’est génial. J’adore les cadeaux. »

Mac sortit une boîte de son sac et l’ouvrit pour prendre la médaille qui s’y trouvait et la lui tendit.

« Une médaille ! Pourquoi faire ? » Demanda la petite fille.

« C’est pour les gens plein de bravoure comme toi quand tu nous as conduis à ton école. C’est une décoration pour ton exceptionnelle et ta merveilleuse conduite ainsi que pour ton courage. »

« J’ai du courage ! »

« Ça oui tu en as, » dit Mac en souriant.

« C’est quoi du courage ? »

« Ça veut dire que tu es forte et que tu as du tempérament et de la bravoure, » lui expliqua Mac.

« Je suis comme vous. »

« Tu es beaucoup plus courageuse que moi quand j’avais ton âge. »

Lyliana prit la main de Mac et la serra très fort. Durant un moment aucune des deux ne parla jusqu’à ce que Mac se souvienne de la présence de Harm. Elle avait été tellement heureuse de retrouver la petite fille qu’elle en avait oublié qu’il était là.

« Lyliana, j’aimerai te présenter quelqu’un qui compte beaucoup pour moi et sans qui je ne serais pas là aujourd’hui, » dit-elle en se retournant vers Harm et en lui faisant un signe d’approcher. « Il s’agit de mon partenaire le Capitaine Harmon Rabb Jr. Il est venu avec moi parce qu’il avait quelque chose à te dire. »

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
bathilde
Moto de Catherine
Moto de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 622
Age : 25
Localisation : France
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Mer 7 Mar - 20:24

Qu'a t-il a lui dire ???? Je suis super contente pour Mac elle a enfin retrouvée Lilyana
J'attends la suite ac impatience !
CoCo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://navygirl.skyblog.com/
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Jeu 8 Mar - 11:12

Merci le miss.

****

Harm s’approcha du lit et sourit à Lyliana. « Bonjour Lyliana, » dit-il avec un énorme sourire.

« Bonjour Capitaine. »

« Tu peux m’appeler Harm, tu sais, » dit-il. « Et Mac, à raison, je voulais te dire quelque chose. Je voulais te remercier pour avoir veillée sur cette Marine à ma place quand elle était ici. Si quelque chose lui était arrivée je ne sais pas ce que j’aurais fait. Elle est la personne la plus importante dans ma vie et grâce à toi elle y est pour toujours. Je ne pourrais jamais assez te remercier pour ce que tu as fait et tu mérites amplement cette médaille, » dit-il en l’embrassant sur le sommet de sa tête là où il n’y avait pas de pansement, avant de faire le même à Mac.

« Merci Capitaine, » dit Lyliana avec un sourire.

« Lyliana, est-ce que ta maman sait que tu es ici ? » Demanda Mac, tout à coup inquiète que sa mère ne sache toujours rien et soit morte d’inquiétude.

« Oui. Les infirmières m’ont demandé son nom et comment la contacter. Elle vient tous les jours. »

« C’est bien chérie. Je suis contente. »

Ils restèrent encore un peu à l’hôpital le temps que la maman de Lyliana arrive. Ensuite ils partirent mais pas en direction de leur hôtel. Ils décidèrent de visiter la ville avant d’aller manger dans un petit restaurant. Ils finirent la soirée assis dans le sable regardant le soleil se coucher, ne disant rien mais appréciant simplement le spectacle.

« Comment tu te sens maintenant que tu sait que Lyliana va bien ? » Demanda-t-il quelques minutes plus tard.

« Beaucoup mieux. Je suis rassurée de la savoir en vie et de retour près de sa maman. Et je vais pouvoir mettre ça de côté maintenant, » dit-elle doucement.

« Tu te rends compte que maintenant nous avons cinq jours de vacances dans un magnifique pays en plus, » lui dit-il.

« Oui, nos premières vacances en amoureux, » dit-elle en se retournant dans ses bras et en l’embrassant. Le baiser doux au début devint plus passionné au bout de quelques secondes. Harm s’allongea sur le sable entraînant Mac avec lui sans jamais rompre le baiser. Ils continuèrent à s’embrasser et à se caresser jusqu’à ce que Harm y mette fin.

« Mac, on doit s’arrêter là sinon on risque d’avoir des ennuis. »

« Je sais, » dit-elle en soufflant et en posant sa tête sur son torse.

« Autant j’aimerai te faire l’amour là sur cette plage, autant j’aimerai que notre première fois soit un moment spécial pour nous. »

« Oui c’est ce que je ressens aussi et je ne veux rien précipiter non plus, » répondit Mac.

Ils restèrent allonger là, l’un contre l’autre à discuter jusqu’à ce que le soleil ait complètement disparu. Ils rentrèrent à l’hôtel où après une bonne douche ils allèrent se coucher.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Jeu 8 Mar - 17:24

Les jours suivants, ils les passèrent à visiter la ville et ses alentours, en profitant des magnifiques plages. On était déjà la veille de leur retour à Washington et Harm eut une idée pour leur dernière nuit en Indonésie. Ce qu’il ne savait pas c’est que Mac avait aussi préparé quelque chose. Ils voulaient tous les deux, passés une merveilleuse soirée avec l’être aimé. Harm profita que Mac était sous la douche pour téléphoner à la réception afin qu’ils réservent en son nom une table dans le plus romantique des restaurants.


Mac, qui ne savait encore rien pour le restaurant avait aussi prévu une soirée romantique. Ils iraient se promener pour voir leur dernier coucher de soleil sur l’île et durant ce temps, la réceptionniste décorerait la chambre de bougies, disposées un peu partout. Elle voulait que cette dernière nuit soit un moment merveilleux, pour eux deux. Elle appréciait le fait de s’endormir au creux de ses bras chaque soir, mais maintenant elle voulait plus. Elle voulait tout donner à Harm. Son cœur, son corps et son âme. Elle ressentit un frisson qui parcourut tout son corps en sachant déjà que cette nuit serait magique.

Ils profitèrent de cette journée pour aller dire au revoir à Lyliana. La petite fille était sortie de l’hôpital deux jours auparavant et fut contente de les revoir. Elle montra même à Mac où elle avait installé la médaille qu’elle lui avait remise. Elle se tenait juste au dessus de son lit.

Après avoir quittés la petite fille, ils retournèrent à l’hôtel où ils se préparèrent pour sortir. Harm expliqua à Mac que le patron lui avait conseillé un restaurant qu’ils fallaient qu’ils essayent avant de partir. Elle n’avait apporté aucune tenue de soirée mais seulement quelques vêtements décontractés qui feraient malgré tout habillés. Quand elle sortit de la salle de bain, Mac portait une blouse en satin, dos nu couleur or et la jupe qui allait avec ainsi que des tongs. Et elle était légèrement maquillée. Quand il la vit, il en fut époustouflé. Harm, quand à lui, portait un jeans avec une chemise et en dessous un tee-shirt. Il avait laissé deux boutons ouverts.

En partant, Harm s’arrêta à la réception où le patron l’attendait pour lui remettre l’adresse du restaurant. Mac, pendant ce temps s’écarta un peu et alla parler avec la jeune femme qui s’occuperait de leur chambre pour vérifier si tout allait être ok. Les bougies seraient installées comme prévues durant le coucher du soleil ainsi tout serait prêt pour leur retour.

Ils partirent peu de temps après pour le restaurant et Mac eut le souffle coupé en le voyant. On aurait dit un palais des milles et une nuit. La décoration était toute en finesse, faite de couleur or et de tentures de voile blanche ce rejoignant au centre du plafond pour effectuer une corolle de pétale flottante au dessus de leur tête. Mac n’avait jamais vu plus bel endroit. Ils furent accueillis par un serveur qui les conduisit à leur table un peu retirée et au calme de la salle, près d’une cascade. L’eau retombait dans un immense bassin où le bruit de la chute donnait un petit côté encore plus exotique et sensuelle à leur dernier tête à tête. À la surface de cette eau limpide reposait un tapis de nénuphars ainsi que quelques poissons rouges ornés de blancs qui nageaient à merveille dans leur habitacle paisible et sain. Ils prirent place sur leur chaise l’un en face de l’autre, toujours main dans la main, excités et heureux et furent définitivement subjugués en constatant que la plage de sable blanc, fin et chaud qu’ils avaient pu expérimenter pendant leur séjour se trouvait à quelques mètres d’eux. Ils n’avaient qu’à passer la baie vitrée et ils y étaient. Le restaurant était éclairé exclusivement par de petites bougies et de petites lanternes fixaient au mur ce qui rendait l’endroit intime et romantique. Tout ce qu’avait voulu Harm pour cette soirée.

Le serveur vint leur apporter la carte et ils commandèrent un apéritif sans alcool et quand celui-ci refit son apparition avec deux verres à la main, ils commandèrent leurs plats. Le repas se déroula tranquillement, appréciant l’atmosphère où ils se trouvaient. Ils avaient échangé leurs plats à la moitié du dîner afin de goûter les deux et ils firent de même avec le dessert. À la fin du repas, Mac proposa d’aller sur la plage, expliquant à Harm qu’elle voulait voir une dernière fois le coucher de soleil prétextant qu’à Washington ils ne pouvaient pas en profiter.

Ils marchèrent quelques minutes le long de l’eau, laissant les vagues rafraîchir leurs pieds puis ils s’installèrent sur le sable, dans les bras l’un de l’autre, pour observer le spectacle. Quand le soleil fut couché, ils rentrèrent à pieds jusqu’à l’hôtel flânant toujours le long de l’eau main dans la main. Ils n’avaient pas envie que cette soirée finisse et avec ce que Mac avait préparé, ça n’allait sûrement pas arriver de si tôt.

Quand Harm ouvrit la porte de leur chambre, une quantité impressionnante de bougies illuminaient la pièce. Il y en avait partout. Harm se retourna vers Mac qui avait un large sourire sur le visage et s’approcha de lui pour l’encercler de ses bras.

« J’avais envie que notre dernière nuit ici soit la plus romantique de toute. Et je peux voir maintenant que tu as eu la même idée, » sourit-elle.

« C’est vrai. Je voulais t’offrir la plus belle des soirées, ce soir, » dit-il en l’embrassant.

« Eh bien, elle ne fait que commencer, » lui dit Mac contre ses lèvres avant de l’embrasser à nouveau.

Le baiser s’intensifia et Harm les emmena vers la chambre où ils passèrent la plus merveilleuse des nuits sous la lumière tamisée des bougies. Ils firent l’amour plusieurs fois durant la nuit, ne pouvant se rassasier du corps de l’autre avant de finalement s’endormir épuisés.

Au petit matin Mac se réveilla la première. Ils ne pouvaient pas trop traîner au lit parce qu’ils avaient leur avion qui décollait à 11:00. Elle entreprit de réveiller Harm avec de légers baisers sur son visage, son torse pour finir sur ses lèvres auquel il répondit immédiatement. Le réveil fut des plus agréable pour eux et après avoir fait l’amour encore une fois, ils filèrent sous la douche, réussissant à garder leurs mains chez eux, parce qu’ils allaient être en retard s’ils tardaient trop.

Après un copieux petit déjeuner, ils se rendirent à l’aéroport afin de rentrer chez eux. Lundi le travail reprenait et ils voulaient encore profiter de leur dimanche pour se reposer du vol, s’ils y arrivaient. Ils avaient quand même six ans à rattraper.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Ven 9 Mar - 19:26

Quartier Général du JAG
Falls Church, VA

Le lundi arriva vite, bien trop vite et ils retournèrent travailler. À leur arrivée, l’Amiral les fit appeler dans son bureau, il avait quelque chose à leur communiquer d’important.

« Prenez un siège, » dit-il, quand ils furent entrés, ne les laissant même pas le temps de se mettre au garde-à-vous. « Colonel, j’espère que ce voyage s’est révélé fructueux ? » Questionna-t-il.

« Oui, Monsieur. Il s’agissait bien de la petite Lyliana, » répondit-elle.

« Bien. Je suis content d’apprendre que tout va bien pour elle. En fait, je vous ai fait venir au sujet de notre petite discussion, le jour de votre départ. » Harm et Mac étaient suspendus à ses lèvres souhaitant tous les deux qu’ils resteraient au JAG. « Voilà, j’ai trouvé je pense la meilleure des solutions pour vous garder tous les deux. »

« Quelle est-elle ? » Demanda Harm qui avait recommencé à respirer à cette nouvelle.

« Eh bien, il manque des juges au département juridique du JAG et il y aurait une place pour Mac. Je me suis dit que c’était une bonne chose pour vous. Vous pourriez toujours travailler ensemble mais d’une autre manière. Et quand le Colonel ne présidera pas au tribunal, elle pourra travailler avec vous sur certaines affaires.

Ils se regardèrent l’un l’autre, heureux de cette décision.

« Merci Monsieur, » dirent Harm et Mac en même temps.

« Quand est-ce que je dois prendre ma nouvelle fonction ? » Demanda Mac.

« Pas avant la semaine prochaine, » répondit AJ. « Mais vous serez sûrement appelée un jour de cette semaine, pour vous briefer sur vos prochains dossiers. »

« Bien Monsieur, » dit-elle.

« Quand allez-vous l’annoncer à l’équipe ? » Demanda-t-il.

« Fin de la semaine, je pense, Monsieur, » dit-elle en regardant Harm qui hocha la tête pour lui signifier qu’il était d’accord avec elle. « Juste le temps qu’on puisse s’habituer à cette idée, » finit-elle.

« Bien, rompez, » leur dit l’Amiral.

« Oui Monsieur, » dirent en cœur les deux officiers.

Ils partirent dans leur bureau, prévoyant de discuter de cette nouvelle fonction ce soir, car ils ne voulaient pas que des oreilles indiscrètes entendent la nouvelle avant vendredi. Quand il fut l’heure de partir, Harm passa chercher Mac dans son bureau et ils prirent la direction de chez elle.

« Alors, que penses-tu de ce nouveau travail ? » Demanda Mac quand ils furent dans la voiture.

« Je pense que c’est une très bonne solution, » répondit-il.

« Tu es sûr ? Ça ne t’ennuie pas que ce soit moi qui devienne juge ? » Demanda-t-elle.

« Du tout. Je suis vraiment heureux pour toi, » dit-il sincèrement. « La seule chose qui m’ennuie c’est que j’aurais quelqu’un d’autre dans le bureau à côté du mien. »

« Tu n’auras pas à aller très loin, non plus. Juste monter d’un étage si tu veux me voir ou moi descendre. Et puis il y a des jours où je travaillerais avec toi si tu en as besoin. »

« Tu peux compter là-dessus, » dit-il en souriant.

« Mais voyons le bon côté des choses, non seulement nous sommes encore au JAG et nous pouvons aller au travail ensemble mais en plus maintenant nous n’avons plus à craindre d’être vu ensemble au risque d’avoir des problèmes, » dit Mac.

« C’est vrai, » dit-il avant de continuer. « As-tu une idée de comment le dire aux autres ? » Demanda-t-il.

« Eh bien, je ne sais pas encore. Peut-être attendre la réunion du personnel vendredi matin. »

« Oui pourquoi pas, » dit Harm. « Mais ça ne nous permettra pas de leur dire pour nous et ils risqueront peut-être de se demander pourquoi tu as été mutée, » réfléchit Harm.

« Aurais-tu une idée ? » Demanda Mac.

« Eh bien, j’y ai un peu réfléchi durant la journée et je me disais qu’on pourrait le faire au Mc Murphy. Ça nous permettrait de fêter les deux nouvelles en même temps, » proposa-t-il.

« Oui c’est une bonne idée. Et puis ça fait longtemps que l’on a plus passé une soirée tous ensembles. Alors on dit 19:00, vendredi ! Ça devrait convenir à tout le monde, » dit Mac en sortant de la voiture car ils étaient arrivés chez elle.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Sam 10 Mar - 12:45

La semaine passa vite. Comme prévu, Mac fut appelée une après-midi pour être briefée sur son nouveau poste et voir son nouveau bureau. Ça lui faisait quand même bizarre d’avoir certains juges qui avaient présidé à ses procès comme nouveaux collègues, mais eux, ils étaient ravis de l’avoir dans leur équipe sachant qu’elle avocate elle était. N’ayant pas encore prévenu les avocats du JAG, elle n’avait pas encore de dossiers désignés pour qu’ils ne se posent pas de questions et de toute façon, seulement deux procès étaient prévus dans le planning de la semaine suivante.

Le vendredi, Harm et Mac arrivèrent un peu plus tôt au Mc Murphy. Ils voulaient être là pour accueillir leurs amis. Comme toujours, c’est Bud et Harriet qui furent les premiers, suivit peu de temps après par Sturgis et l’Amiral. Il y avait aussi Tiner, Galindez, Gloria, sa petite-amie, et Singer qui firent leur apparition chacun à leur tour. Les discussions allaient bon train jusqu’à ce que l’Amiral parle tout haut afin d’obtenir l’attention de tout le monde.

« Alors Capitaine, Colonel, n’y aurait-il pas quelque chose que vous devez partager avec certains d’entre nous ? » Demanda AJ avec un petit sourire. Tout le monde se retourna vers Harm et Mac. Ils se levèrent en même temps et Harm vint se placer derrière Mac, mettant ses mains sur ses hanches.

« En fait si, Amiral. Tout d’abord nous aimerions vous remercier tous pour être venus ici ce soir. Ça comptait beaucoup pour nous. Il y a deux choses dont nous voudrions vous faire part, » dit Harm en observant Mac qui avait légèrement tourné la tête pour le regarder. « La première chose, c’est que Mac et moi avons enfin réussi à sortir nos têtes de nos six heures et à exprimer les sentiments que nous avons l’un pour l’autre. » Il fut interrompu par un petit cri de joie venant d’Harriet. Tout le monde se mit à rire face à cette réaction. Elle avait tellement attendu ce moment.

« Félicitations à vous deux, » dit Sturgis. « Et cette seconde chose ? »

« Eh bien, » commença Mac, « comme vous le savez, le fait qu’on soit ensemble pose problème pour l’armée. Mais l’Amiral a trouvé une solution afin qu’on puisse rester tous les deux au JAG. A partir de lundi, je serais juge et occasionnellement je travaillerais encore avec Harm comme avocate. »

« Ce sont de bonnes nouvelles. Félicitations à tous les deux, » dit Bud en prenant Mac dans ses bras et en serrant la main de Harm.

Ils reçurent les félicitations de tout le monde et Mac fut questionnée par une Harriet, toute excitée face à ces nouvelles. Elle voulait tout savoir. Du moment où ils s’étaient enfin laissés aller à leurs sentiments, à celui où l’Amiral leur avait annoncé sa nouvelle fonction et en lui demandant comment elle se sentait face à tous ces changements. Mac lui raconta tout, du moins ce qui était racontable. Il y avait quand même certaine chose qu’elle voulait garder pour elle.

La soirée se termina tard, Harm et Mac retournèrent chez cette dernière. En se mettant au lit, Harm pensa à quelque chose.

« Mac, » dit-il en se couchant.

« Oui, » répondit-elle en s’installant contre lui, la tête sur son épaule.

« Je viens de penser à quelque chose. »

« A quoi ? »

« Eh bien, tous les deux jours on passe chez moi pour que je prenne de nouveaux vêtements et des uniformes. En fait, ma garde-robe est presque toute chez toi, » dit-il en riant.

Mac releva sa tête, le regardant droit dans les yeux. « Serais-tu en train de me demander qu’on emménage ensemble ? » Le questionna-t-elle.

« Eh bien, oui, » dit-il incertain fasse à sa réaction. « Tu trouves que c’est trop tôt, peut-être ? »

« Harm, comme tu dis, ta garde-robe est presque ici et depuis mon retour du Guadalcanal tu dors toutes les nuits ici. On part tous les jours, ensemble pour le travail et on revient ensemble. Je pense qu’on peut dire qu’on est déjà en ménage en quelque sorte. »

« En quelque sorte ? » Demanda-t-il confus.

« Eh bien, il manque le reste de tes affaires dans mon armoire, » dit-elle en riant mais en redevenant vite sérieuse. « A moins que tu préfères qu’on emménage chez toi à la place. Tu as tellement travaillé dedans. »

« Ça ne m’ennuie pas de le quitter surtout au point de vue voisinage. Et puis je n’ai déjà plus beaucoup d’affaires à déménager. Ça te dit de m’aider à m’installer complètement ce week-end ? » Dit-il en déposant un léger baiser sur ses lèvres.

« Avec plaisir, » répondit-elle avant d’approfondir le baiser et de le mener vers ce qu’elle savait maintenant comme une nuit magique.

Le samedi, ils le passèrent à emballer les affaires de Harm avec l’aide de Bud et Harriet. Mac les avait appelés le matin pour voir s’ils voulaient bien leur donner un coup de main pour certaines choses. Tout ce qui était mobilier, Harm le laissait ainsi il le louerait meubler. Ils passèrent donc la journée ensemble et au soir, Bud alla chercher Petit AJ pendant que les femmes préparaient le repas qu’ils allaient partager avec leurs amis afin de les remercier de leur aide.

Le lundi matin, Mac et Harm se séparèrent quand celui-ci arriva à son étage. Il embrassa Mac une dernière fois avant de quitter l’ascenseur.
Deux dossiers attendaient Mac sur son nouveau bureau. Elle commençait à présider dans une semaine et elle jugerait une audience avec Bud, comme l’un des avocats.

Les semaines passèrent et, Harm et Mac apprenaient à vivre ensemble et à travailler séparément. Ce n’était pas toujours facile pour eux, mais ils avaient appris à ne plus laisser de non dit. Dès que quelque chose n’allait pas, ils en parlaient calmement et résolvaient le problème même si ça prenait toute la nuit.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Sam 10 Mar - 21:13

Centre Commercial
Washington D.C.

Thanksgiving était dans une semaine maintenant et Harm voulait en faire un évènement spécial. Comme chaque année, ils le fêtaient chez Bud et Harriet et Harm s’était arrangé avec Harriet pour une surprise pour Mac. Il voulait la demander en mariage ce jour-là, entourés de tous leurs amis. Il allait le faire au moment du bénédicité. Normalement c’était toujours Bud qui le faisait mais cette année cela serait différent et magique.

Harm se trouvait devant une bijouterie pour choisir la bague qui serait idéale pour Mac. Et dès qu’il la vit, il sut que se serait celle-là. Il s’agissait d’un simple solitaire, monté sur un anneau en or blanc, dont la monture était toute fine. Le vendeur lui en montra d’autre mais Harm revenait sans cesse sur celle-là. Elle était parfaite.

En rentrant à l’appartement, Mac était absente. Elle avait prévu d’aller voir Petit AJ dans l’après-midi. Il rangea la petite boîte au fond de son tiroir à chaussettes. S’il y avait bien un endroit où elle n’allait rien lui prendre c’était bien là. Le soir, quand elle rentrait du boulot, elle se mettait à l’aise et lui piquait souvent un de ses caleçons et une de ses chemises ou un de ses tee-shirts. Elle aimait beaucoup ça, d’être dans ses vêtements. Parfois elle dormait même avec.


A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
nady
Cravate d'Adam
Cravate d'Adam
avatar

Féminin Nombre de messages : 328
Age : 28
Localisation : belgique
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Dim 11 Mar - 1:05

J'avais du retard, j'avais du retard... Mais j'ai tout rattrapé

Harm et Mac son ensemble, ils ont retrouvé Liliana et ils enménagent enfin tous les deux!!! Et ben je suis contente d'avoir lu la suite moi

Et bientôt il va la demander en mariage!!! waou mais quelle suite!!

J'espère que rien ne va venir gâcher tout ça... OUh là pourquoi je pense toujours au pire moi??

une petite (ou une grande j'aime autant moi ) suite demain alors???

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomcat2510
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1394
Age : 30
Date d'inscription : 18/01/2005

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Dim 11 Mar - 1:33

Aaaaaaah na mais j'avais qq chapitres de retard...
& que vois-je ?!!!!

Une future demande en mariage... quoi de mieux pr combler une shipper...
Aaaargh ca va etre un moment mémorable...
Il me tarde d'y être...

_________________


♥ "Mac and I have an announcement to make... We're getting married" ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Dim 11 Mar - 11:34

Merci les filles. Je suis contente que ça vous plaise. Voici une suite avant la prochaine cette après-midi.

*************

Appartement des Roberts
Rosselyn, Virginie

Harm et Mac étaient en chemin pour chez les Roberts. Harm était nerveux comme il ne l’avait jamais été. Il avait peur de sa réponse quand il lui demanderait de l’épouser même si au fond de lui, il savait qu’elle dirait oui. Mais jusqu’à ce qu’il entende sa réponse, il serait anxieux.

« Harm, tu te sens bien ? » Demanda Mac qui sentait que quelque chose n’allait pas.

« Oui pourquoi ? » Demanda-t-il un peu trop vite.

« Parce que tu sembles bizarre et tu n’as rien dit depuis qu’on est parti. »

« Non ça va. J’ai juste beaucoup à l’esprit avec le procès de lundi. Mais je devrais mettre ça de côté et profiter au maximum de cette soirée entre amis. »

Ils arrivèrent peu de temps après chez les Roberts où ils furent accueillis par Petit AJ qui leur sauta dans les bras. Mac lui fit un énorme câlin avant de le passer à Harm qui en fit tout autant. Certains invités étaient déjà là et ils allèrent les saluer avant que Mac n’aille aider Harriet à la cuisine.

« Harriet vous ne trouvez pas Harm bizarre, ce soir ? » Demanda Mac inquiète. Elle n’avait pas été tout à fait convaincue par son explication dans la voiture.

« Non ! Pourquoi pensez-vous cela ? » Demanda innocemment Harriet.

« Eh bien, je ne sais pas. Il semble nerveux depuis quelques jours et il n’a presque rien dit durant tout le trajet pour venir ici. »

« Je ne sais pas. Peut-être quelque chose au travail. N’a-t-il pas un procès contre Bud sous peu ? Je sais que Bud a dit que c’était assez complexe comme affaire. » Dit Harriet.

« Si, il commence lundi, » répondit Mac. « Vous avez peut-être raison. Je me tracasse peut-être pour rien. » Elle resta silencieuse quelques temps puis reprit. « Harriet, vous pensez que… » Elle laissa sa phrase en suspens.

« Quoi ? » Demanda Harriet se demandant ce que Mac pensait.

« Vous croyez qu’il pourrait regretter, »

« Regrettez que vous soyez ensembles ? »

Mac hocha la tête n’ayant pas confiance en sa voix pour répondre.

« Mac !! » S’exclama Harriet en prenant ses mains dans les siennes. « Harm vous aime plus que tout autre chose en ce monde. Il ne regrette absolument rien de ce qu’il y a entre vous. Je sais qu’au fond de vous vous le savez. »

« C’est vrai. Depuis qu’on est ensemble je ne me suis jamais sentie aussi bien, aussi épanouie. »

« Et vous avez peur de perdre ça ? »

« Oui. Je ne sais pas ce que je ferais si je devais le perdre. Il fait tellement partie de moi. »

« Ça s’appelle l’amour, Mac, » dit Harriet en souriant. « Le véritable amour. »

Rassurée par cette conversation, Mac alla rejoindre Harm dans le salon où il discutait avec Bud et Tiner. Elle passa son bras autour de sa taille et il en fit de même lui souriant largement. Ces gestes étaient devenus si naturels devant leurs amis.

L’heure du repas arriva et ils s’installèrent tous à table. Au moment du bénédicité, Bud prit la parole.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
bathilde
Moto de Catherine
Moto de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 622
Age : 25
Localisation : France
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Dim 11 Mar - 16:43

Ahhhhhhhhhhhhh trop bien Harm va enfin demander Mac en mariage !
J'ai vrmt hâte de voir la réaction de Mac !! Vivement la suite !
CoCo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://navygirl.skyblog.com/
nady
Cravate d'Adam
Cravate d'Adam
avatar

Féminin Nombre de messages : 328
Age : 28
Localisation : belgique
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Dim 11 Mar - 19:19



qu'ils sont mignons...

je veux voir comment ilva la demander en mariage!!!!

la véritable amour... c'est vraiment ça!!!

j'aime toujours autant!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Dim 11 Mar - 19:25

Allez avant ton départ voici la demande.

****

« Cette année, ça ne sera pas moi qui ferais le bénédicité. Quelqu’un m’a demandé de le faire. Harm c’est à vous. »

Tout le monde se retourna vers Harm afin de l’entendre.

« Merci Bud. Je voulais cette année faire le bénédicité parce que j’ai énormément de chose à remercier au Seigneur. Je voudrais le remercier pour vous avoir tous mis sur ma route. Vous êtes tous comme ma famille. Mais surtout, je voudrais le remercier pour avoir mis la plus merveilleuse des femmes dans ma vie. Je ne sais pas ce que j’aurais fait durant toutes ces années sans elle. Elle a toujours été là pour moi. Elle m’a vu dans les meilleurs et les pires moments de ma vie et ne s’est jamais encourue. » Tout le monde rit à cette remarque. « Je l’aime plus que ma propre vie et ce depuis des années mais j’étais trop idiot pour m’en apercevoir. Alors aujourd’hui, devant vous tous, je vais lui témoigner mon amour. » Il se leva et se mit à genoux devant Mac qui le regardait ébahie.

« Harm, mais qu’est-ce que tu fais ? » Chuchota Mac, gênée.

« Je fais ce que j’aurais dû faire il y a des années. Sarah Catherine Mackenzie, je t’aime plus que tout autre chose en ce monde. Voudrais-tu m’épouser ? »

Mac resta sans voix un instant, ne s’attendant pas une seconde à cette demande mais elle n’hésita pas pour la réponse. « Oui…Oui je t’épouserai. Je t’aime tellement. » Dit-elle en l’embrassant. Ensuite il passa la bague à son doigt. Tout le monde les félicita avant de finalement s’attaquer au repas préparé par Harriet. Durant le dîner, Harriet et Mac discutèrent déjà mariage mais surtout se donnant déjà rendez-vous samedi prochain, pour aller à la chasse de la robe de mariée. Pour le reste, il faudra d’abord que les nouveaux fiancés en discutent ensemble.

Et ça arriva cette nuit-là juste après qu’ils aient fait l’amour. Harm demanda à Mac quel genre de mariage elle avait envie.

« Je le vois en petit comité. Juste nous, ta famille et nos amis du JAG. Au printemps avec des champs de fleurs tout autour de nous. Une arche de fleurs au dessus de l’autel. Je veux que Petit AJ apporte les alliances sur un petit coussin, que Chloé soit la petite fille aux fleurs. Je veux un mariage tout simple. » Au contraire de ce que Mic avait prévu, pensa-t-elle pour elle-même.

« Alors je connais l’endroit parfait, pour ça, » dit Harm en embrassant ses cheveux.

« C’est vrai ? » Demanda Mac. « Mais et toi, comment le veux-tu notre mariage ? Il n’y a pas que moi qui dois choisir. »

« Vu comment tu m’as décrit celui que tu veux, j’ai l’endroit idéal et c’est tout ce qui compte pour moi. Le plus important c’est que se soit le plus beau jour de notre vie et qu’on soit entouré par les gens qu’on aime. »

« Tu es l’homme le plus incroyable qui existe, tu sais ça, » dit Mac en relevant sa tête pour le regarder. « Alors où se trouve ce merveilleux endroit ? » Demanda-t-elle curieuse.

« Ça c’est une surprise. Mais que dis-tu si nous y allions pour le week-end ? »

« Ce week-end ? Mais tu ne veux pas te préparer pour ton procès lundi ? Et avec Harriet, on avait prévu de faire les magasins de robes de mariée. Quoi que ça peut encore attendre un peu ça. » Pensa-t-elle tout haut.

« Je peux encore travailler demain sur mon procès, mais tout est prêt de toute façon. Je partirais plus tôt lundi pour revoir mes notes, s’il le faut. »

« Alors je serais plus que ravie d’aller voir cet endroit ce week-end. Harriet comprendra que l’on doive remettre notre petite sortie entre femmes. »

« Y a encore une chose dont nous devons discuter. A quelle date veux-tu que l’on se marie ? » Demanda-t-il.

« Je ne sais pas encore. Comme je l’ai dit au printemps ou en été. Mais pour être certaine de quelle date choisir, il faudra regarder le calendrier. Et puis je veux voir d’abord l’endroit où tu m’emmènes pour savoir ce qui sera le mieux. »

« Je peux suggérer quelque chose ? »

« Bien sûr, » dit Mac en se relevant et en le regardant. « Harm c’est aussi ton mariage. Et je veux qu’on prépare notre mariage à deux. »

« Je le sais. Je ne voulais pas que ça sorte de cette façon, désolé, » dit-il en la serrant contre lui. « Tout ce que je voulais dire, c’est que connaissant l’endroit où je veux t’emmener et sachant comment tu veux le mariage, le milieu du printemps serait idéal. »

« Va pour le milieu du printemps alors. Si tu dis que ce sera le moment parfait, alors faisons comme ça. Je te fais confiance, » dit-elle et puis se faisant câline elle continua, « dis, il est où cet endroit ? » Elle déposait de petits baisers légers un peu partout sur le torse de Harm et remontait le long de son cou pour arriver à sa bouche.

« Tu peux faire tout ce que tu veux je ne dirais rien. Ce sera une surprise, » dit-il en ayant de plus en plus de mal à respirer face à toutes les sensations qu’il ressentait sous ses baisers. Elle continua quand même, même si elle savait qu’elle n’obtiendrait rien et encore moins de cette façon. Mais maintenant elle n’en avait plus cure, tout ce qu’elle voulait, c’était de retrouver toutes ces choses que Harm lui faisait ressentir quand ils faisaient l’amour. Des choses qu’elle n’avait jamais ressenties avec aucun autre homme.

******

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Lun 12 Mar - 9:02

Belleville, Pennsylvanie

Plus ils approchaient, plus Mac devenait nerveuse. Elle avait bien vu les panneaux Pennsylvanie et Mac savait pertinemment bien, qui habitait là-bas. Elle allait rencontrer la grand-mère de Harm pour la première fois. Rencontrer la femme la plus importante dans la vie de son fiancé. Harm avait sentit Mac se tendre au fur et à mesure qu’ils approchaient.

« Tu vas bien ? Tu n’es pas fâchée que je ne t’aie rien dit sur le lieu où on allait ? » Demanda Harm inquiet qu’elle lui en veuille de lui avoir imposée cette rencontre.

« Non pas du tout. Je suis juste nerveuse parce que je vais rencontrer la femme la plus importante dans ta vie. Je savais que ça arriverait un jour surtout si nous nous marions. »

« La femme la plus importante au monde c’est toi, Sarah. Même si ma grand-mère a toujours tenu une place spéciale dans ma vie. »

Il tourna dans une petite allée et tout au loin, Mac put apercevoir une petite ferme et des terres à perte vue. Rien que de voir déjà ça, Mac était sous le charme de l’endroit. La ferme était toute blanche avec un porche et un grand saule pleureur devant. Elle était entourée d’une barrière tout aussi blanche que la maison. Un peu plus loin sur la droite se trouvait une énorme grange. Quand la voiture s’arrêta devant la ferme, une vieille femme sortit et descendit les quelques marches menant à l’allée.

« Harm, mon chéri, » dit la vieille femme quand celui-ci sortit de la voiture. Mac fit de-même pendant que Harm serrait sa grand-mère dans ses bras et elle regarda la scène. Elle aurait tant voulu connaître quelque chose comme ça avec ses propres grands-parents mais elle n’en avait jamais eu l’occasion.

« Bonjour Gram. Comment vas-tu ? » Demanda-t-il.

« Très bien et heureuse de te voir. » Elle lâcha son petit-fils et se tourna vers Mac qui se tenait toujours en retrait près de la voiture. « Vous devez être Sarah, » dit Gram à Mac. Harm la suivit et passa un bras autour de la taille de Mac.

« Oui Gram, c’est Sarah Mackenzie, » dit-il avant de continuer, « ma fiancée. »

Les yeux de Gram s’agrandir face à cette déclaration puis un énorme sourire se dessina sur son visage.

« Félicitations à tous les deux, » dit-elle en prenant Mac dans ses bras. « Bienvenue dans la famille Sarah. Je suis tellement heureuse pour vous. Depuis le temps que j’attendais ça, je vais enfin voir mon petit-fils se marier. »

« Merci Madame, » dit Mac en retournant l’étreinte.

« Pas de Madame. Vous allez devenir ma petite-fille. Appelez-moi Gram. »

« D’accord Gram, » dit Mac avec un sourire.

« Félicitations Harm, » dit-elle en étreignant une nouvelle fois son petit-fils. « Ta mère est au courant ? »

« Oui je lui ai téléphoné pour le lui annoncer. On va passer Noël là-bas cette année ainsi elle pourra faire la connaissance de Mac. »

« Elle a dû être toute excitée, » rit Gram.

« Oh oui. Elle m’a même dit qu’il était temps que je me réveille et que je vois enfin ce que j’avais devant moi depuis des années. »

Ils rentrèrent dans la maison et Mac put admirer l’intérieur. C’était aussi beau que l’extérieur. La décoration était rustique. Une cheminée se trouvait dans le salon et dessus se tenait des dizaines de photos dont la plupart étaient de Harm à plusieurs moments de sa vie. Il y en avait aussi de Harm Sr et de Trish avec Frank.

Gram les emmena dans la cuisine où un gâteau les attendait. Elle l’avait préparé quand Harm l’avait prévenue de leurs venues. Ils mangèrent tout en discutant. Mac raconta à Gram comment Harm lui avait fait sa demande.

« Gram, si on est entre autre venu ici ce week-end, c’est aussi parce que Mac a une idée précise sur l’endroit où elle veut se marier. Elle aimerait que ça se passe dans une grande étendue de champs remplis de pâquerettes avec au dessus de l’autel une arche de fleurs. Quand elle m’en a parlé, j’ai tout de suite pensé que chez toi serait le lieu idéal. »

« Tu as tout à fait raison. Il y a tout ce dont elle a envie ici au printemps et je serais ravie que vous vous mariiez ici, » dit Gram. « Il faudra que tu montres à Sarah les terres et qu’elle trouve l’endroit qu’elle préfère. »

« C’est gentil, Gram, » dit Mac. « Une chose est certaine, je suis déjà sous le charme de ce que j’ai vu. »

« Et ce n’est pas encore beaucoup, » rit Harm. « Mais j’ai une petite idée pour le lieu, » continua Harm avec des yeux rêveurs.

Mac n’eut pas à attendre longtemps pour savoir de quel endroit il parlait. Après avoir déposé leurs sacs dans sa chambre, Harm entraîna Mac dehors pour le lui montrer. Il l’emmena près d’une petite rivière pas trop loin de la maison. Il y avait aussi un énorme chêne et ils étaient entourés de champs.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Lun 12 Mar - 20:32

Harm avait raison en disant qu’il connaissait le lieu idéal. Avec les fleurs qui seraient partout au printemps, ce serait parfait.

« Harm, c’est tout à fait ce que je voulais. »

« Je savais que l’endroit te plairait c’est pourquoi j’ai voulu t’emmener ici, » dit-il en se mettant derrière elle et en la prenant dans ses bras. Ils contemplèrent durant quelques minutes les lieux, s’imaginant déjà le jour de leur mariage.

« Nous avons le lieu, le moment, et maintenant il ne reste plus qu’à choisir la date, » dit Mac.

« Alors rentrons et prenons le calendrier, » dit Harm en prenant la main de Mac et en la ramenant vers la ferme.

Ils regardèrent donc pour une date au milieu du printemps. Prenant en compte les qualifications de Harm, ils choisirent la date du 12 mai. Le beau temps serait là et le principal surtout, les champs seraient remplis de fleurs. Ils parlèrent aussi un peu du repas. Que faire, et où le commander. Du genre de cérémonie qu’ils voulaient, et de tout ce qu’un mariage avait besoin. Les faire-part et les alliances, ils s’en occuperaient une fois de retour à Washington. Mac savait déjà qui prendre comme dame d’honneur. Seule, Harriet pouvait tenir se rôle à ses yeux. Malgré la différence de grades, Mac l’avait toujours considérée comme une petite sœur. Harm, quant à lui, porta son choix sur Bud comme témoin. Avec AJ junior comme porteur des alliances et Chloé comme petite fille aux fleurs. Mac redemanderait à l’Amiral de la conduire à l’autel.

Le dimanche, ils allèrent à l’église. Mac apprécia ce moment en compagnie de Harm et de Gram. Ce n’était pas une chose qu’elle avait le temps de faire quand ils étaient à Washington. Elle écouta le sermon et une fois l’office finit, elle alla remercier le pasteur.

De retour à la maison, Mac discuta avec Gram du repas qu’elle voulait avoir. Ils avaient encore le temps pour y penser mais avec tout ce qu’il y aurait à faire, ça ne faisait pas de mal d’y réfléchir à l’avance.

« Eh bien, je ne sais pas trop. Je pensais à un buffet sous le chêne près de la rivière. Au mois de mai il fait chaud et l’ombre du chêne et la brise de la rivière serait l’endroit rêvé pour la cérémonie et le repas. »

« Il est certain que l’endroit est un des plus beau de la région, » répondit Gram. « Si vous voulez, je peux demander aux dames de l’église de s’en occuper. Elles aiment beaucoup aider pour ce genre d’évènement. »

« Ce serait bien gentil de leur part. Vous pensez que le Pasteur Jacob serait d’accord pour faire la cérémonie ? »

« Il en serait ravi, j’en suis certaine. Vous savez qu’il a marié les parents de Harm ? » Dit Gram.

« C’est vrai ? Je n’en savais rien. Harm ne m’en a rien dit. »

« Je ne suis même pas certaine, qu’il le sache. En fait je pense qu’il sait simplement qu’ils se sont mariés ici. »

« Harm ne parle pas beaucoup de sa jeunesse. Tout ce qu’il m’a dit, c’est qu’il venait ici durant les vacances étant petit et qu’il est venu après son crash. C’est ainsi qu’il avait remis ‘Sarah’ sur pied. »

« Alors je vais pouvoir combler tout ce qu’il n’a pas dit, » dit Gram en souriant. Elle adorait raconter les histoires de son petit-fils lors de ses séjours chez elle. Elle commença à lui raconter les péripéties de Harm et Mac se régala. Pendant ce temps, Harm était en train de faire quelques travaux, chose qu’il faisait souvent quand il venait chez sa grand-mère. Il aimait bien mettre la main à la patte et ça évitait à Gram de toujours faire appel au voisin. Quand il rentra après avoir travaillé dans la grange, Gram montrait les albums photos à Mac et lui racontait ces frasques enfantines.

« Gram, ne racontes rien de compromettant, il s’agit quand même de ma fiancée. Après elle risque de changer d’avis, » dit Harm en souriant.

« Ça je peux t’assurer que ce ne sera pas possible. Elle t’aime trop pour ça, » dit Gram en regardant de Mac à son petit pour voir le regard amoureux qu’ils se lançaient. « Et puis il faut bien qu’elle sache quel enfant tu étais petit, comme ça elle saura à quoi s’attendre quand vous aurez les vôtres, » continua Gram en riant.

« Et connaissant notre caractère à tous les deux, je peux déjà dire que ça ne saura pas toujours facile, c’est certain, » dit Harm en venant s’asseoir à côté de sa fiancée, en passant un bras autour de ses épaules.

Ils continuèrent à regarder les photos et écoutèrent Gram raconter ses souvenirs. Ils passèrent un moment agréable et une fois l’album fini, ils allèrent manger puis Harm et Mac décidèrent d’aller faire une dernière ballade avant de repartir pour Washington et pendant que Gram faisait sa sieste.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Mar 13 Mar - 9:04

Mac voulut retourner près de la rivière, pour se ressourcer de cette merveilleuse vue qui serait bientôt le témoin de son mariage avec l’homme qu’elle aimait plus que tout autre chose dans sa vie.

« J’ai discuté un peu avec Gram au sujet de la réception. Elle a proposé de demander aux femmes de l’église de faire le repas le jour du mariage. »

« C’est une excellente idée. Je sais d’expérience qu’elles sont très bonnes cuisinières et je suis certain que le repas sera parfait. »

« Je pensais que peut-être on pouvait mettre la arche de fleurs pour la cérémonie, ici près de la rivière avec les chaises de chaque côté pour laisser une allée et faire le repas sous le grand chêne. En mai il fera chaud et l’ombre de l’arbre sera idéal et la brise venant de la rivière fera que ce ne sera pas trop chaud. »

« C’est une bonne idée. Je vois que tu as déjà bien réfléchi à tout ça, » dit Harm.

« Oui, mais si ça ne te convient pas, je veux que tu me le dises. Je veux que ce jour soit parfait pour tous les deux. »

« Il sera parfait et ne t’inquiète pas. Tu sais que je ne suis pas du genre à me taire quand quelque chose ne me plaît pas. »

« Oui, je sais. »

« Mais y a une chose que j’aimerais bien m’occuper tout seul. Je sais que tu n’aimes pas spécialement les surprises, mais j’aimerais choisir notre lieu de vacances pour notre voyage de noces. J’ai déjà une petite idée où je voudrais t’emmener. »

« C’est vrai que je n’aime pas trop les surprises, mais là c’est notre voyage de noces. Je te fais confiance et je sais que la destination sera très belle, » dit-elle en déposant un léger baiser sur ses lèvres. « Avec Gram on a aussi discuté pour la cérémonie. Je pensais qu’on pourrait demander au Pasteur Jacob de nous marier. Tu savais qu’il avait marié tes parents ? A moins que tu aies une autre idée. »

« Eh bien, le père de Sturgis est Aumônier et j’ai toujours pensé qu’il me marierait le jour où ça arriverait. Mais non je ne savais pas pour mes parents. Je savais qu’ils s’étaient mariés ici mais pas que c’était le pasteur Jacob qui avait dirigé la cérémonie. »

« Oh je ne savais pas que Sturgis était fils d’Aumônier mais on peut lui demander si tu le veux, » dit-elle.

« J’ai une idée. On peut le demander à tous les deux, de le faire. Je suis certain que ça ne les ennuiera pas de faire la cérémonie ensemble. »

« Oui, c’est pas mal ça. Il faudra qu’on aille leur en parler, » dit Mac. « Et le plus tôt possible au cas où ils auraient déjà quelque chose de prévu ce jour-là. »

« On peut déjà aller voir Jacob et lui en parler. On est déjà sur place. Et dans la semaine je peux téléphoner au Révérend Turner pour lui demander. »

« Alors allons-y. »

Ils se rendirent donc jusqu’à l’église où ils trouvèrent le Pasteur Jacob dans son bureau. Après lui avoir expliqué ce qu’ils désiraient, le Pasteur accepta de faire la cérémonie avec le Révérend Turner. Harm lui promit de le tenir au courant pour savoir s’ils seraient deux à célébrer leur mariage ou non. Et ils promirent de revenir le voir pour la préparation mais ça ne serait qu’après Noël.

Ils retournèrent chez Gram où ils devaient encore préparer leurs affaires afin de rentrer. Ils mirent la vieille femme au courant de leurs idées. Elle promit d’aller voir les dames de l’église et de les tenir au courant dans la semaine. Harm promit de revenir après Noël. Après des aux revoirs, Harm et Mac reprirent le chemin de Washington.

****

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Mar 13 Mar - 19:14

La Jolla
Californie

Comme prévu, Harm et Mac partirent pour La Jolla pour Noël. Ils étaient d’abord passés chez les Roberts afin de remettre les cadeaux pour Petit AJ avant de se diriger vers l’aéroport. Maintenant qu’ils étaient dans l’avion, Mac, comme le jour où elle avait rencontré Gram, était nerveuse. Elle allait faire la connaissance de ses beaux-parents et même si elle savait qu’ils avaient attendus ça depuis des années, elle ne pouvait empêcher cette peur de monter en elle. Elle avait pourtant eu Trish plusieurs fois au téléphone depuis qu’ Harm avait emménagé avec elle et qu’ils avaient annoncé leurs fiançailles.

A leur descente d’avion, Trish et Frank les attendaient.

« Harm, je suis tellement contente de te voir, » dit Trish en prenant son fils dans bras. « Ça fait longtemps. »

« Je sais maman, » dit-il en resserrant son étreinte avant de se reculer et de se tourner vers Frank.

« Bonjour Frank, » dit Harm en le prenant aussi dans ses bras. Il ne l’avait peut-être jamais considéré comme un père, mais il le considérait malgré tout comme un homme très important dans sa vie. Grâce à lui, et même s’il avait mis du temps à s’en rendre compte, c’est lui qui avait rendu le sourire à sa mère. Ensuite il se tourna vers Mac dont il prit la main.

« Maman, Frank je vous présente ma future femme, » dit-il avec un énorme sourire.

« Mac, c’est vraiment un plaisir de finalement vous rencontrer, » dit Trish en la prenant dans ses bras. « Je vous l’ai déjà dit, mais je le redis, bienvenue dans la famille. »

« Merci Trish, » dit Mac en embrassant sa future belle-mère. Et ensuite elle fit de même avec Frank.

« Allez, direction la maison maintenant, Je suis certain qu’après ce vol vous avez une faim de loup, » dit Frank en prenant le sac de Mac.

« Moi ça va, mais j’ai entendu plusieurs fois l’estomac de Mac ronchonner pendant le vol, » rit Harm en reprenant la main de Mac dans la sienne, mais recevant un petit coup sur son avant bras.

La route ne prit pas plus de trente minutes et quand Mac sortit de la voiture, elle ne put qu’admirer la vue qui s’offrait à elle. La maison était immense, faite en pierre avec de grandes baies vitrées donnant sur la terrasse et la plage. C’était aussi un merveilleux endroit pour célébrer un mariage pensa Mac, mais la ferme de Gram est tout ce qu’elle avait toujours voulu.

Ils montèrent leurs affaires et ensuite se retrouvèrent dans la véranda où Trish avait dressé la table.

« Alors où en sont les préparatifs pour le mariage ? » Demanda Trish.

« Eh bien on a réussit à avoir le Révérend Turner pour célébrer le mariage avec le Pasteur Jacob. Nous n’avons pu le lui demander que cette semaine parce qu’il était parti en vacances. Avec Harriet on a trouvé sa robe et celle de Chloé ainsi que le costume pour Petit AJ. Les hommes ce n’est pas difficile, ils seront tous en uniforme. Par contre je n’ai pas encore trouvé ma robe. Je me suis dit que je pourrais profiter de ces vacances pour voir ici. On sait jamais, je trouverais peut-être celle que j’ai envie de ce côté-ci du pays. »

« Si vous voulez, je connais quelques magasins. On pourrait y aller ensemble, » proposa Trish.

« Avec plaisir, » répondit Mac avec un petit sourire. « Il nous reste encore les alliances aussi. On n’a pas encore eu le temps de bien regarder ce que nous voulions. Et on a rendez-vous dans un mois avec le Pasteur Jacob et le Révérend Turner pour préparer la cérémonie. Voilà en gros où nous en sommes. »

« Et le voyage de noces ? » Demanda Frank.

« Ça, c’est moi qui m’en occupe et personne ne peut connaître le lieu où nous irons jusqu’à ce que nous soyons rentrés, » répondit Harm avec un sourire qui allait d’une oreille à l’autre.

« Quoi ? Tu ne vas pas dire à ta femme où tu l’emmènes ? » Demanda Trish.

« Non. Je m’en occupe et c’est moi qui m’occuperais également des bagages, » répondit-il. « Tout ce qu’elle devra faire c’est de monter dans l’avion et de profiter du voyage. »

« Mac, vous avez une idée ? » Demanda Trish curieuse de savoir.

« Pas la moindre. Il ne veut rien me dire et ce n’est pas faute d’avoir essayée de le faire parler, » dit Mac avec une petite lueur dans le regard.

« Je peux confirmer. Elle a tout tenté pour savoir, » dit Harm en se rappelant tout ce que Mac avait bien pu faire pour lui soutirer les vers du nez. Du combat au corps à corps des plus sensuels, à l’abstinence qu’elle n’avait pas su tenir, en passant par la fouille dans les armoires.

« Il peut être têtu quand il veut, » répondit Trish en riant.

« Oh mais, je n’ai pas encore dit mon dernier mot. Et puis j’ai encore 5 mois pour le découvrir. Je finirais peut-être bien par le savoir. »

« Oui, mon amour, au moment où on partira, » dit Harm en l’embrassant.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Mer 14 Mar - 9:03

Trish aimait les regarder. Elle n’avait pas vu son fils si heureux depuis longtemps et le voir ainsi avec Mac réchauffait son cœur. Depuis le jour où elle avait entendu Harm parler de sa nouvelle partenaire, elle avait toujours su qu’ils formeraient un beau couple plein d’amour. Quand Harm parlait de Mac, c’était toujours avec une lueur dans ses yeux qu’elle n’avait jamais vu quand ils parlaient des autres femmes. Même avec Renée, ça n’avait jamais été comme ça. Sa relation avec Mac l’avait transformé. Il était plus calme, plus heureux et elle voyait en lui des choses qu’elle n’aurait jamais soupçonnées chez lui. Il avait toujours été très discret sur sa vie privée, et là il n’hésitait pas à montrer ce qu’il ressentait en public.

Après le repas, ils allèrent tous les quatre se promener sur la plage. On était en décembre, mais malgré tout, il faisait encore doux. C’était vraiment autre chose qu’à Washington où le temps était glacial avec de la neige partout. Noël était dans deux jours et elle ne l’aurait jamais cru s’il n’y avait pas eu toutes ces décorations un peu partout autour d’eux. Ils marchèrent un moment avant de faire demi-tour et de rentrer vers la maison. Alors qu’ils avaient au départ, marché les couples côte à côte, la promenade se termina avec Mac et Trish devant tandis que Frank et Harm suivaient derrière. Chacun en grande discussion. C’est là que Harm en profita pour parler d’une chose en particulier avec Frank.

« Frank, j’aimerais te parler de quelque chose. C’est pour notre mariage, » dit Harm en ralentissant ses pas afin que les femmes prennent de l’avance.

« Vas-y je t’écoute, » dit Frank en se demandant de quoi il s’agissait.

« Eh bien voilà, j’aurais besoin de ton aide pour notre voyage de noce. J’aimerais emmener Mac aux Iles Vierges mais je ne veux pas qu’elle connaisse la destination avant qu’on y soit, » expliqua Harm.

« Et tu voudrais m’emprunter mon jet pour y aller ? » Demanda Frank en connaissant déjà la réponse.

« Si ça ne t’ennuie pas ? »

« Je serais plus que ravi de t’aider pour la surprise. Dis-moi juste l’heure à laquelle tu veux partir et d’où et quand tu veux revenir, et le jet sera là. »

« Merci Frank. Tu es vraiment le meilleur, » répondit Harm.

« Pas de quoi. Et si tu en as encore besoin pour une raison ou pour une autre, n’hésite pas à me le demander. Juste une question…Est-ce que je dois prévoir un pilote ? »

« Euh, j’aurais pu te dire non, mais je pense que ce sera mieux. Mac n’est jamais très rassurée de me savoir aux commandes et puis comme ça je pourrais profiter de ma toute nouvelle femme. Je ne pense pas que ce sera le cas durant la journée. »

« Ça tu peux en être sûr, » répondit Frank en se souvenant de son propre mariage avec Trish.

Le lendemain, Trish emmena Mac à San Diego pour chercher après sa robe. Elle en essaya plusieurs mais aucune ne plaisait vraiment à Mac. Elle avait une idée précise de ce qu’elle voulait et ce n’était pas facile à trouver. Après deux heures d’essayage, elles allèrent déjeuner.

« Mac, j’ai une dernière idée pour votre robe, » dit Trish alors qu’elle buvait son café.

« Quelle est-elle ? » Demanda Mac curieuse.

« Eh bien après avoir fait tous les magasins de robes de Washington et ceux de San Diego, et que vous avez une idée précise de votre robe, je me disais que vous pourriez la faire faire. Je connais une styliste qui serait plus que ravie de vous la réaliser si vous le désirez bien sûr, » expliqua-t-elle.

« Trish… Je ne sais pas. Ce n’est pas bon marché une robe faite par un styliste. »

« Ne vous inquiétez pas pour ça, je vous l’offre. Ce jour doit être le plus beau de votre vie, alors il faut que vous ailliez tout ce que vous voulez. Si c’est une robe faite sur mesure, eh bien, je serais heureuse de vous l’offrir. »

« Je ne sais pas quoi dire, merci, » répondit-elle, toute émue face au geste de sa future belle-mère.

« Vraiment pas de quoi. Allez, terminons ce café et je vous y emmène. »

Vingt minutes plus tard elles se trouvaient devant la boutique de l’amie de Trish.

« Marie, je te présente Sarah Mackenzie, ma future belle-fille, » dit Trish à son amie.

« Enchantée, mademoiselle, » répondit-elle.

« Voilà, Sarah a déjà fait toutes les boutiques possibles ici et à Washington pour trouver sa robe, mais elle n’a rien trouvé de ce qu’elle veut. En fait elle a une idée précise de la robe qu’elle voudrait alors je me suis dit que tu pourrais la dessinée et la réalisée. »

« Bien sûr. Pour quand est le mariage ? » Demanda la styliste.

« Le 12 mai, » répondit Mac.

« D’accord. Alors nous allons commencer par la dessiner. Vous allez me décrire ce que vous voulez et j’en ferais le croquis au fur et à mesure. »

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Mer 14 Mar - 19:58

Mac commença à décrire la robe de ses rêves qui prenait vie sous ses yeux. Quand le dessin fut fini, elle en fut émerveillée. La styliste avec un don pour redessiner ce qu’elle lui avait dit. Elle prit ses mensurations et sa taille. Mac avait même dit dans quel tissu elle la voulait ce qui rendait la tâche plus facile pour Marie qui n’aurait pas à chercher ce qui serait le mieux.

Heureuse d’avoir enfin trouvé ce qu’elle cherchait, elles rentrèrent à la maison. Comme ils restaient pour les deux semaines de vacances, Marie téléphonerait quand il faudrait faire les essayages.
Les jours passèrent et durant ce temps Harm et Mac profitaient de leurs vacances. Ils se promenaient sur la plage rien qu’eux deux ou parfois avec les parents de Harm. Ils visitaient la ville en profitant pour regarder les bijouteries afin de trouver leurs alliances mais jusque-là ils n’avaient rien vu qui leur plaisaient, mais ils ne perdaient pas espoir. De plus, ils avaient encore cinq mois devant eux.

Aujourd’hui c’était le réveillon de Noël et cela allait être le premier de Mac avec sa nouvelle famille. Elle ne pouvait pas se souvenir des Noëls passés en famille en dehors de ceux passés avec ses collègues du JAG et elle savait qu’elle n’oublierait pas celui-ci. Et ces vacances en compagnie de ses beaux-parents. Mac se préparait pour le souper. Elle avait opté pour une robe noire à bretelles et de longueur en dessous du genou. Quand elle descendit, Harm l’attendait, dans un costume sombre, aux pieds des escaliers pour l’escorter au salon où trônait le sapin. Les cadeaux débordaient de partout mais comme la tradition le voulait, ils ne seraient ouverts que le lendemain.

Le repas se passa dans une agréable ambiance rien qu’eux quatre. Trish souhaita silencieusement que dans un avenir proche, il y aurait quelques rirent et cris d’enfants autour d’eux.

« Harm, je me demandais, » commença Trish, « est-ce que vous allez rester dans l’appartement ou vous allez chercher une maison ? »

« Eh bien, nous n’en avons pas encore discuté, » dit Harm. « Pour le moment, je pense que ça nous convient parfaitement. C’est juste nous deux et on verra le jour où la famille s’agrandira, » continua-t-il en regardant sa future épouse et en repensant au pacte qu’ils avaient fait.

Des enfants non plus, ils n’en avaient pas encore parlé et maintenant qu’ils étaient ensembles et presque mariés, ils n’allaient certainement pas attendre les cinq ans de leur filleul pour concrétiser leur pacte.

« J’ai hâte de voir ce jour arriver, » dit Trish avec un large sourire.

« Nous aussi maman, mais avant que ça n’arrive on aimerait bien profiter un peu de notre vie à deux. Il nous a fallu longtemps pour arriver jusqu’ici mais un petit bout’ chou viendra, c’est certain, » dit-il tout en soutenant le regard de Mac qui l’observait amoureusement avec un léger sourire.

« Mais qui sait…? Ça peut encore arriver vite après notre mariage, » sourit-elle.

Sur ce, ils continuèrent leur repas puis se préparèrent pour la messe de minuit. Quand ils revinrent à la maison après l’office, ils se dirent bonne nuit et chaque couple regagna sa chambre.

« Mac, » dit Harm en la prenant dans ses bras une fois qu’ils furent au lit. « Tu le pensais vraiment quand tu as dit à ma mère que l’on pourrait avoir un enfant très vite après notre mariage ? » Demanda-t-il.

« Oui. Pourquoi, tu préfères attendre encore un peu ? »

« Non, je ne veux pas attendre. Et encore moins jusqu’aux 5 ans d’AJ comme on avait dit. »

« Moi non plus. Rien ne me ferait plus plaisir que de commencer notre famille maintenant, mais j’aimerais attendre notre mariage. Je veux pouvoir profiter de notre vie de couple avant. Et puis je n’ai pas envie de ressembler à une grosse baleine le jour J. »

« Tu ne ressembleras pas à une grosse baleine. Tu seras une magnifique femme enceinte. Mais je peux comprendre pourquoi tu veux attendre. »

« En attendant rien ne nous empêche de nous entraîner, » dit Mac en souriant et en poussant Harm sur le dos pour qu’elle puisse s’allonger sur lui afin de l’embrasser passionnément.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Jeu 15 Mar - 9:06

Le lendemain Mac se réveilla avec la place vide à côté d’elle. N’entendant pas de bruits venant de la salle de bain, elle passa sa chemise de nuit et son peignoir avant de descendre. Elle trouva Harm dans la cuisine avec Trish. Ils préparaient le petit déjeuner ensemble. Elle leur lança un bonjour et accepta la tassa de café que Trish lui tendait. Ils n’attendirent plus que Frank pour déjeuner et pour pouvoir ouvrir les cadeaux. Ce qu’ils firent une heure plus tard.

Assis au pied du sapin, Harm et Mac déballaient leurs présents avec enthousiasme. Ils étaient comme des enfants. C’était vraiment le premier Noël où Harm ne se sentait pas mélancolique. Il avait prévu d’aller au mur avec Mac à son retour. Comme il lui avait dit avant de partir, quand elle lui avait rappelée qu’ils ne seraient pas là la veille de Noël. « Où que j’aille mon père sera toujours avec moi et je penserai à lui. Il comprendra que je ne puisse pas être là cette année. »

Les jours passèrent et il ne restait plus qu’une semaine avant le mariage. Harm et Mac s’apprêtaient à partir chez Grams pour la semaine. Ils avaient pris trois semaines de vacances. Une semaine avant le mariage pour tout finir de préparer sur place et les deux semaines pour leur voyage de noces. Mac, qui ne savait toujours rien de leur destination ne fut autorisée qu’à préparer ses affaires pour la semaine chez Grams, Harm s’étant occupé lui-même de ce dont ils avaient besoin pour leur lune de miel. Il avait même envoyé Mac chez les Roberts quand il avait préparé les valises, pour être certain qu’elle ne viendrait pas y fourrer son nez et il les avait directement mis dans le coffre de la voiture pour être certain. Il voulait que la surprise soit totale pour elle.

Avant de démarrer, Mac refit un rapide inventaire de leurs affaires.

« Tu as les alliances ? » Demanda-t-elle.

« Dans ton beauty case. Et le coussin est dans le sac pour la semaine. »

« Bien ! Ton uniforme de cérémonie est dans la house sur le siège arrière, mes chaussures sont dans le sac dans le coffre. »

« Ta robe c’est maman qui l’amène demain. Et on a les livrets de cérémonie. »

« Tiens en parlant de ta mère, pourquoi ils ont pris le jet au lieu d’un vol commercial ? » Demanda Mac curieuse.

« Euh je ne sais pas, elle ne m’a rien dit, » dit Harm, prit au dépourvu. « Peut-être qu’ils ont décidé de partir quelque part après le mariage. Ils aiment encore bien partir comme ça sans but précis. »

« Ta mère ne m’a pas parlé de voyage quand je l’ai eu hier au téléphone pour savoir à quelle heure je devais passer les prendre à l’aéroport. »

« Eh ben, ils ont peut-être préféré venir avec le jet parce qu’ils avaient beaucoup de choses à prendre et qu’en plus ils ne voulaient pas que ta robe soit abîmée lors d’un vol commercial. »

« Oui peut-être. C’est vrai que c’est plus facile pour eux et plus confortable aussi, » dit Mac en réfléchissant.

Harm fut soulagé qu’elle accepte cette réponse et recommença à respirer normalement.

« Juste une chose encore, » dit Mac. « Comment tu sais que je ne vais pas avoir besoin, pour notre voyage de noces, de ce que j’ai pris pour chez Grams ? »

« Une chose dont tu auras besoin pour sûr c’est ton beauty case. Le reste j’ai vu ce que tu as empaqueté et tu n’en auras pas besoin. Bud et Harriet reprendront nos sacs avec eux dimanche en retournant à D.C. »

« C’est gentil à Grams d’accueillir tout le monde comme ça chez elle, » dit Mac en repensant à la conversation qu’elles avaient eue il y a quelques semaines au sujet de trouver un hôtel pour les invités. Grams lui avait dit qu’il n’était pas question que leurs collègues et amis du JAG passent la nuit à l’hôtel et qu’elle avait assez de place pour loger Chloé, les Roberts, l’Amiral et Sturgis. Il était donc prévu qu’ils arrivent tous le vendredi dans l’après-midi et qu’ils partageraient ainsi le repas et ensuite les hommes iraient de leur côté et les femmes du leur. Harm serait le seul qui ne dormirait pas chez Grams ce soir là, mais il irait chez le Pasteur Jacob avec le Révérend Turner ainsi ils pourraient mettre au point les derniers détails pour la cérémonie.

Le reste du voyage se fit dans la gaieté. Mac était impatiente de revoir le lieu où se déroulerait la cérémonie. Elle ne l’avait pas encore vu avec les arbres et les champs en fleurs mais en elle-même, elle savait que ce serait parfait. Elle décomptait les jours jusqu’au moment où ils deviendraient mari et femme. Elle avait tellement hâte d’y être.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Jeu 15 Mar - 19:21

Ils arrivèrent trois heures plus tard et après avoir déchargé la voiture, ils allèrent avec Grams voir la rivière.

« C’est encore plus beau que ce que j’avais imaginé, » dit Mac en souriant d’une oreille à l’autre quand ils furent arrivés.

« Je savais que ça te plairait, » sourit Grams. « On a de la chance que l’herbe ne soit pas encore trop haute sinon on aurait eu un problème, » continua-t-elle.

« Oui et on était bon pour tondre et changer de lieu à la dernière minute, » dit Harm. « Nous avons choisi le bon week-end. »

« J’en suis contente parce que je n’aurais pas voulu un autre endroit que celui-ci pour ce qui sera le plus beau jour de ma vie, » dit Mac en serrant Harm dans ses bras et en posant sa tête contre son torse.

Ils rentrèrent peu de temps après et Harm et Mac rangèrent les affaires qu’ils avaient laissé dans le couloir de l’entrée afin d’aller au plus vite voir le lieu qui serait le témoin de leurs vœux.

Samedi Mac alla chercher ses futurs beaux-parents à l’aéroport pendant que Harm s’occupait de quelques petits travaux à la ferme. La barrière avait besoin d’un bon coup de peinture et il y avait deux marches à réparer sur le perron. Quand ils arrivèrent, Mac emmena Harm à l’écart afin que Trish puisse monter la robe dans sa chambre. Elle était dans une housse opaque mais elle préférait que Harm ne voit même pas ça afin qu’il n’ait aucune idée de ce à quoi elle pourrait ressembler. Si elle était toute droite ou un peu plus ample. Une fois la robe rangée à l’abri des regards, Trish vint embrasser son fils.

« Mon chéri c’est tellement bon de te voir, » dit-elle en le serrant dans ses bras.

« C’est bon de te voir aussi, maman, » répondit-il. « Vous avez eu un bon vol ? »

« Excellent comme toujours quand on prend le jet. Et puis Frank a eu la bonne idée de le prendre parce qu’avec tout ce qu’on avait à emporter, on aurait payé un surplus de poids, » sourit Trish.

Harm alla saluer Frank et l’aida ensuite à monter les bagages mais il n’était autorisé qu’à les déposer devant la porte de la chambre, Frank s’occupant de les mettre à l’intérieur. Une fois la voiture déchargée, Mac et Harm allèrent montrer à Trish et Frank le lieu où la cérémonie et le repas se tiendraient. Trish connaissait bien l’endroit pour y avoir souvent été promenée que ce soit avec Harm Sr ou avec Frank et elle l’aimait aussi beaucoup. Ils leur expliquèrent comment tout serait installé et où.

« Et les photos, où les ferez-vous ? » Demanda Frank.

« Eh bien, on pensait les faire ici aussi. Il y a la rivière, le petit pont un peu plus bas. On voulait aussi installer un petit banc tout près ainsi il y aurait plusieurs possibilités de décors différents. »

« C’est une bonne idée. Et pour venir jusqu’ici Mac, comment vas-tu faire ? Tu ne vas quand même pas marcher de la maison à l’autel ? » Demanda Trish.

« Non, j’arriverais en calèche jusqu’ici avec Harriet et Chloé. L’Amiral m’attendra un peu plus loin et on rejoindra l’autel où Harm se trouvera avec Bud, Sturgis et petit AJ. »

« Ça va être magnifique. J’ai hâte d’être à samedi, » dit Trish les yeux brillants de larmes. Frank la prit dans ses bras en le voyant.

« Nous aussi maman, nous aussi, » répondit Harm.

Ils retournèrent à la maison où Grams avait préparé le repas en les attendant. Ils mangèrent tout en discutant et pas nécessairement du mariage. Ils avaient encore une semaine pour en discuter et pour peaufiner les derniers détails. Et à courir à gauche et à droite, ils ne virent pas le temps passer et le vendredi arriva.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Ven 16 Mar - 9:06

Veille du mariage
11 mai
Belleville, PA

Trish et Mac préparèrent les chambres pour les invités pendant que Frank et Harm allèrent chercher Chloé à l’aéroport. Il était convenu que comme Harm ne dormirait pas là, Chloé dormirait avec sa grande sœur. Les Roberts prendraient la chambre au bout du couloir où un lit de bébé avait été installé pour petit AJ. L’Amiral et Sturgis prendraient la chambre en face de celle des parents de Harm, vu qu’elle contenait des lits jumeaux. Tiner, Gunny, et les autres collègues du JAG viendraient pour le matin de la cérémonie et retourneraient une fois celle-ci finie.

Dès que Harm, Frank et Chloé arrivèrent, celle-ci se précipita dans les bras de sa sœur.

« Mac, je suis tellement heureuse pour toi, » dit-elle en la serrant fort. « Depuis le temps que j’attendais ce jour. »

« Moi aussi je suis contente, » dit-elle en retournant l’étreinte. « Tu as passé un bon vol ? »

« Très. C’est toujours chouette de voyager seule, parce qu’on se fait dorloter, » rit la jeune fille.

« Allez, viens que je te présente à Grams et Trish. » Elles rentrèrent toutes les deux dans la maison et se dirigèrent dans la cuisine, où les deux femmes plus âgées préparaient le repas pour tout le monde.

« Grams, maman, j’aimerais vous présenter ma petite sœur Chloé, » dit Mac quand elles entrèrent.

« Chloé, c’est tellement bon de te connaître enfin. Ta sœur n’arrête pas de parler de toi, » dit Trish en embrassant la petite fille.

« Enchanté aussi, Madame Burnett, » dit Chloé.

« Ah non, pas de Madame. Tu peux m’appeler Trish ou si tu veux, tu peux m’appeler grand-mère. Tu fais partie de la famille, ma chérie. »

« D’accord Grand-mère. »

« Viens par ici, que je te présente Grams. »

« Bonjour Chloé, »

« Bonjour. » Voyant que Chloé hésitait, Grams sourit.

« Tout le monde m’appelle Grams. »

« Bonjour Grams, » répondit Chloé en acceptant l’étreinte de la vieille dame. « Tu es comme chez toi ici, alors, sens toi libre de te mettre à l’aise. »

« Merci Grams. »

« Allez, viens on va monter tes affaires dans la chambre. Ce soir tu dormiras avec moi, » dit Mac en dirigeant sa petite sœur vers les escaliers.

« Cool, mais Harm il va dormir où ? » Demanda-t-elle.

« Harm, selon la tradition, n’a pas le droit de dormir sous le même toit que moi la veille du mariage. Alors, il ira chez le Pasteur Jacob. Ils viendront ensemble demain matin pour la cérémonie. »

« Ah, » dit seulement Chloé.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Ven 16 Mar - 22:20

Elles rangèrent les affaires dans les tiroirs et redescendirent près des autres pour accueillir l’équipe du JAG qui venait d’arriver. Tout le monde prit possession de sa chambre et ils allèrent ensuite tous au bord de la rivière. Ils furent émerveillés par ce qu’ils voyaient devant eux. L’arche était installée avec les rubans, mais les fleurs ne seraient mises que tôt dans la matinée afin qu’elles ne soient pas fanées ce qui serait dommage. Le pont ainsi que le petit banc étaient aussi décorés de rubans et les fleurs seraient aussi installées en même temps que pour l’arche.

« C’est magnifique Mac. Vous avez choisi un très bel endroit pour votre mariage, » dit Harriet.

« Oui. Ça a toujours été un de mes rêves de faire un mariage de ce genre. Et demain ce sera le cas. »

« Vous êtes nerveuse ? » Demanda Harriet qui s’était un peu écartée du groupe avec Mac.

« Pas encore, » répondit-elle.

« Attendez demain alors, ça changera, » rit Harriet.

« Je n’en doute pas, » rit aussi Mac.

Le reste de la journée passa vite et il était déjà l’heure pour Harm et Mac de se dire au revoir jusqu’au lendemain. Ils se trouvaient sur le perron devant la maison dans la balancelle.

« Tu vas me manquer cette nuit, » dit Mac alors qu’elle était confortablement installée dans les bras de Harm.

« Toi aussi tu vas me manquer. Mais ce n’est pas comme si on m’envoyait deux semaines en mission. Demain sera le jour de notre mariage et on aura les deux prochaines semaines, nuit et jours, rien que pour nous.

« J’ai hâte d’être à demain et de devenir Madame Harmon Rabb Jr., » dit Mac.

« Et j’ai hâte que tu le deviennes aussi, » répondit-il en l’embrassant.

Le baiser durant un petit moment, chacun faisant passer à l’autre tout ce qu’il ressentait par ce baiser, mais ils furent interrompus par un toussotement de la part de Bud.

« Monsieur, il est temps d’y aller, » dit-il un peu gêné d’avoir interrompu ses supérieurs et amis.

« J’arrive Bud, » dit Harm en se levant de la balancelle et en tirant Mac avec lui.

« A demain. Je t’aime, » dit-il en embrassant Mac une dernière fois.

« Je t’aime aussi. Passe une bonne soirée. »

« Je ne rentrerais pas tard, c’est promis. »

« Appelle-moi quand tu rentres. Je ne dormirais certainement pas tant que je ne saurais pas que tu es rentré. »

« Tu es sûre ? » Demanda-t-il.

« Oui certaine, » dit-elle.

Il déposa un dernier baiser sur ses lèvres et il partit rejoindre les autres pour leur sortie en ville. Ils n’avaient pas prévu quelque chose de spécial. Juste boire quelques bières avant de conduire Harm chez le Pasteur.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
bathilde
Moto de Catherine
Moto de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 622
Age : 25
Localisation : France
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Sam 17 Mar - 1:39

Désolé j'ai des chapitres de retard ! Outin toujours aussi bien et vivement le grand jour tant attendus !
Bravo CoCo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://navygirl.skyblog.com/
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   Sam 17 Mar - 10:26

Merci Baptilde.

****

« Ça va Mac ? » Demanda Trish en la voyant rentrer avec une petite mine.

« Oui. C’est juste que depuis mon retour du Guadalcanal, on n’a pas souvent été séparé. Mais je lui ai fait promettre de me téléphoner une fois qu’il sera chez Jacob. »

« Il risque de rentrer tard, »

« Ce n’est pas grave. Je ne dors jamais beaucoup quand il n’est pas là, de toute façon. » Avoua-t-elle rougissante.

« Allez, viens, Gram a tout préparé pour notre soirée à nous et la coiffeuse est là pour tes cheveux, » dit Trish en tirant Mac dans le salon. Elle avait demandé que des rajouts dans ses cheveux, lui soit posée, pour qu’une fois défait, ça lui tombe en cascade sur les épaules et dans le dos. Demain, ainsi, un chignon lui serait fait pour le mariage. Quand elles entrèrent dans la pièce, Mac vit tous les cadeaux. C’était la tradition pour la future mariée de recevoir des cadeaux des plus subjectifs et des plus utiles pour son voyage de noces. Mais vu la présence de Chloé parmi elles, qui n’avait quand même que quatorze ans, elles avaient opté pour des choses softs. Le premier paquet que Mac ouvrit, elle y découvrit une jarretière avec une finition bleue.

« Oh, c’est juste. J’avais complètement oublié qu’il m’en fallait une, » rit Mac en la sortant de la boîte. Merci Harriet, » dit-elle.

« C’est à ça que servent les dames d’honneurs, Mac. Au cas où la mariée oublie quelque chose. Et comme nous n’avions parlé de rien à ce sujet, je me suis doutée que ça vous était sortie de la tête. »

La seconde boîte que Mac défit, la laissa sans voix. C’était un collier de perles et une paire de boucles d’oreilles qui allait avec.

« Trish, Grams, je ne sais pas quoi dire, » dit-elle en sortant le collier.

« Il te fallait aussi quelque chose de vieux à porter demain. Ce collier m’a été offert par ma belle-mère le jour de mon mariage et je l’ai ensuite passé à Trish pour son mariage avec mon fils. Aujourd’hui il te revient de droit. Et si un jour tu as une fille, j’espère que tu lui passeras aussi, pour continuer la tradition. » Expliqua Grams.

« Je n’y manquerais pas. Merci à vous deux. C’est absolument magnifique. » Elle les remit délicatement dans leur boîte et en prit une autre.

« Celui-ci c’est de ma part, » dit Chloé en lui tendant son paquet. Mac l’ouvrit et s’étonna de l’achat.

« Chloé, mais… »

« Quoi, il te fallait bien quelque chose de sexy pour ton voyage de noce, » dit la jeune fille. « Je te rassure tout de suite, je ne suis pas allée seule pour l’acheter. Nona est venue avec moi et elle pensait aussi que c’était une excellente idée. »

Mac sortit le cadeau de la boîte afin que tout le monde puisse le voir. Il s’agissait en fait d’un déshabillé des plus subjectifs, où il n’y avait pas beaucoup de tissu et quand il y en avait, il était plutôt transparent.

« Et dire qu’on avait dit rien de oser parce qu’il y avait une jeune ado avec nous, et c’est elle qui fait le cadeau le plus sexy de tous, » rit Harriet, suivie par les autres femmes.

« Merci Chloé. Harm va l’adorer j’en suis certaine, » dit Mac en embrassant sa petite sœur. « Il va aussi être bien surpris quand il saura que ce cadeau vient de toi.

Mac reçut aussi un livre d’or pour que le jour du mariage, tous les invités puissent laisser un petit mot ainsi qu’un album où elle pourrait y mettre toute l’organisation et les photos.

« Merci à tout le monde pour tous ces beaux cadeaux. Je ne pourrais jamais assez vous remercier pour tout ce que vous avez fait pour que notre mariage soit le plus beau jour de notre vie à Harm et moi. »

Elles passèrent le reste de la soirée à discuter de choses et d’autres. Chacune racontant le jour de leur mariage et le bonheur qu’elles avaient connu même si pour certaines ce bonheur avait été de courte durée.

Vers minuit les rajouts de Mac furent finis d’être posés et elles montèrent se coucher. Harm n’avait pas encore téléphoné mais Mac ne se faisait pas trop de souci. Il l’appellerait dès qu’il en aurait la possibilité et d’après ce que Bud avait dit, ils ne rentreraient pas trop tard. Et elle eut raison, parce que dix minutes après qu’elle se soit mise au lit avec Chloé, elle entendit son portable vibrer sur la table de nuit.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le prix du destin [terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le prix du destin [terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» La pluie du destin (terminée)
» Osiris : un exilé à la recherche de son destin.... - [terminé]
» M. Prix étudie le prix des téléréseaux en Suisse
» [LIEN] microsd 8 GO classe 6 à prix gratos
» [Collection] Nous deux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: ARCHIVAGE :: Fanfictions :: Fanfictions terminées-
Sauter vers: