CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "No" Happy Ending [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Mar 8 Mai - 20:41

SUPER CETTE FIC. VIVEMENT LA SUITE!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stitch
Chaussette de Gemma
Chaussette de Gemma


Nombre de messages : 151
Localisation : éxilée dans le 05
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Mar 8 Mai - 22:57

c'est vrai qu'on était prévenu avec le titre mais c'est toujours difficile à accepter

est-ce que Harm va pouvoir vivre tout en sachant que celle qu'il ame est indirectement morte par sa faute ?

trés belle fic en tout cas, jadore bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sarah0076
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1029
Age : 34
Localisation : En cherchant bien vous devriez me trouver... A vous de jouer
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Mer 9 Mai - 0:34

Tin moi j'arrive toujours à la bourre...

Que vois je notre chère admin a écris une nouvelle fic... miam miam... Par contre je suis septique je me tate à commencer à la lire ou résister comme je le fait habituellement et attendre que la fin soit postée...

J'ai vu quelques passages et quelqeus coms et je suis pas certaine... Ma curiosité me dit de lire car apparement MAc serai morte et c'est queqleu chose qui m'étonne de ta part mais d'un auter côté si MAc est vraiment morte je vais déprimer pendant 3 jours...

Quel choix cornélien

A vi et j'oublié il y a aussi le fait que c'est toi l'auteur donc que Mac meure ou pas je finirai par craquer et lire... la vie est dure tout de même...

En tout cas j'ai hate de te lire la miss c'est un plaisir de retrouver un de tes écris sur le net

_________________
PROCHAINEMENT... Quand elle sera écrite... lol

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomcat2510
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1394
Age : 30
Date d'inscription : 18/01/2005

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Ven 11 Mai - 13:42

Mirci pr vos com'

J'avais tjs dit qu'un jour ou l'autre j'arrêterai de faire du ship à chaque détour de couloir loool
Il faut croire que ce jour est arrivé lol

En fait, dps la fin de la série & l'annonce du mariage de h&m... et puis les baisers, la déclaration... enfin vive le ship lol
Bah je suis moins abattue en ne les sachant pas ensemble... je crois qu'en fait, j'ai arrêté d'être fustrée lol

Enfin voilà la suite

Bonne lecture

----

Chapitre 8 : Huit clos

Devant la porte entr’ouverte, Clay comprit qu’il était arrivé trop tard.
Il poussa du pied la porte en bois recouverte d’une peinture blanche et pointa son arme devant lui alors qu’il avançait sur ses gardes. Mais il était clair que les hôtes avaient déjà quitté les lieux.

Il observa les alentours à la recherche d’un quelconque indice, mais rien n’avait été laissé. En perte totale du contrôle de ses nerfs, il jeta rageusement une lampe posée sur une des commodes de la salle de séjour.
Rapidement, d’autres objets se retrouvèrent au sol.
Totalement hors de lui, Clayton Webb brisa tout ce qui l’entourait.

Son poing vint se fracasser contre un tableau accroché contre le mur, lui envoyant une décharge électrique dans le bras.
Bien que la douleur fût présente, Clay recommença une seconde fois, plus violemment cette fois-ci.
Le bout de ces phalanges se mit à saigner, mais l’agent ne s’en préoccupait pas, trop occupé à s’infliger des blessures.

Pris comme un animal, il se mit à tourner sur lui-même et attrapa un vase en verre qui alla se fracasser contre le mur qui lui faisait face. Reprenant peu à peu ses esprits et à bout de souffle, Clay s’adossa contre la commode et ferma les yeux quelques instants. Ca ne lui ressemblait pas de perdre aussi facilement les nerfs, même si ca lui arrivait suivant ces derniers temps, mais le trop plein de stress et le dégout de lui-même avait eu raison de ses nerfs.

Il ne comprenait pas comment qu’il avait pu si facilement entrer dans ce jeu dangereux.

Toute la conversation avec Kershaw lui revint en mémoire et un haut le cœur le prit.

----

Toujours debout au milieu de la pièce, Kershaw l’invita à prendre place dans l’un des fauteuils en cuir qui faisait face à l’imposant bureau.
Sans se faire prier, il s’assit et attendit patiemment la suite des événements, camouflant du mieux qu’il put, la peur viscérale qui lui tiraillait l’estomac.

_Je connais vos relations étroites avec le colonel Mackenzie, monsieur Webb, mais rien ne doit filtrer de cette conversation

Clay aurait sourcillé dans d’autres circonstances quant au ton employé par Kershaw pour parler de leur « relation étroite » mais bien trop concentré sur ce qui se passait, son visage resta parfaitement impassible.

_Bien sûr, monsieur

_Il est temps de vous mettre dans la confidence de l’affaire Rabb.

Il ouvrit un dossier épais qui était posé sur le bureau. Clay n’avait même pas remarqué sa présence avant que Kershaw n’y fasse attention.
Bien que les feuilles soient à l’envers, il reconnut immédiatement le visage de Sadiq. Enfin, tout du moins, un de ces visages.

_Votre mission au Paraguay a été un véritable fiasco

Clay allait dire quelque chose mais le regard perçant de Kershaw l’en dissuada rapidement.

_Sadiq est toujours en liberté, et plus dangereux que jamais. Avant cette histoire, nous n’avions pas le contrôle sur ses agissements mais nous les connaissions.
Nous savons que Sadiq Fahad est sur le territoire américain depuis quatre mois et qu’il prépare quelque chose d’important.

_Quel rapport avec Rabb et Mackenzie ?

_Nous savons une chose néanmois, c’est que Sadiq n’aime pas qu’on lui tienne tête, et davantage quand cela vient d’une femme, comme l’a fait le colonel Mackenzie.
Sadiq Fahad a un mépris non dissimulé pour la culture occidentale. Il méprise les femmes qui affirment leurs libertés, se mettent au rang des hommes et osent dire ce qu’elles pensent.
Le colonel Mackenzie représente tout ce qu’il hait dans notre culture.

_Le colonel Mackenzie…

_Laissez moi finir, les questions viendront plus tard

Le ton du directeur était sans appel.

_Nous avons appris il y a deux mois que Sadiq se trouvait à Washington même.

_Quel rapport avec Rabb ?

_J’y viens. Le capitaine Rabb était l’appât parfait pour que le colonel Mackenzie s’intéresse à l’affaire. Ne vous êtes-vous pas demandé pourquoi l’affaire de Rabb s’était retrouvée sur votre bureau, sans raison apparente ?

Il avait simplement pensé que Catherine Gayle le lui avait remis. Il avait parlé à l’avocate de ses doutes quant au bien fondé de cette affaire. Il jeta un œil à l’avocate sans rien dire, mais intérieurement il bouillonnait de s’être fait avoir si misérablement. S’il suivait le cheminement de Kershaw, il était parfaitement rentré dans le jeu et il détestait ce fait. Et surtout, lentement, l’idée d’avoir mis Sarah en danger le submergea, amplifiant davantage sa rage.
Le blanchissement de ses phalanges montrait parfaitement son état.

_Nous savions que vous aidiez le colonel Mackenzie dans ses recherches et nous savons que Rabb a tenté de la mettre sur une piste, continua Kershaw en reportant son attention sur Catherine Gayle.
Nous avions peur, au départ, que Rabb écarte totalement l’aide de son ancienne partenaire, mais heureusement leur légendaire capacité à se sauver l’un l’autre les précède et c’est sans grande difficulté que Rabb a fait appel à la confiance du colonel Mackenzie.

_Tout cela n’est qu’une mise en scène pour piéger le colonel Mackenzie ?

_Tout comme son agression, il y a quelques jours. Nous devions nous assurer qu’elle poursuivrait ses recherches sur la capitaine qui la ramèneront à Sadiq Fahad.

Clay sauta sur ses deux pieds, hors de lui. Kershaw recula, surpris par le geste brusque de l’agent. Catherine Gayle avança et posa sa main sur l’avant bras de son collègue.

_Ecoutez, le reste

Clay se retourna vers l’avocate et la regarda avec un mépris qu’elle ne manqua pas de remarquer. Il retira violemment son bras et se dirigea vers la porte où se trouvait l’homme basané.

_Je vais avertir le colonel Mackenzie

Alors qu’il n’était plus qu’à un mètre de la porte, l’homme qui n’avait pas dit un seul mot depuis le début de l’entretient, lui barra le passage en secouant doucement la tête.

_C’est exactement pour cette raison, monsieur Webb, que vous n’avez pas été mis dans la confidence.

Webb pivota vers son directeur et le pointa du doigt.

_Laissez moi sortir !

Clay venait de crier cette dernière phrase, surprenant les autres et lui-même d’une telle perte de contrôle. L’agent Webb avait toujours été réputé pour son ton calme dans toutes les situations.
Jamais en vingt-cinq ans de carrière, Webb avait remis en cause l’état de ses nerfs.

_Webb, c’est maintenant que vous entrez en jeu !

N’écoutant plus depuis longtemps les paroles de Kershaw, Clay tenta de passer la porte mais il fût repousser par l’homme qui faisait une demie-tête de plus que lui.
Il retenta l’expérience qui se voua par le même échec cuisant. Il se maudit alors intérieurement de ne pas avoir pris son arme de service, pensant que la matinée allait être routinière.

La culpabilité commençait à pointer le bout de son nez. Tous ses choix des derniers jours n’étaient qu’un amas d’erreurs, et cela avait commencé avec le fait de ne pas avoir tenté de dissuader Sarah de rester à l’écart de ce coup fourré. Puis ça avait continué quand il lui avait remis le dossier de Rabb, trop effrayé à l’idée de perdre une amie. Mais finalement, l’accumulation de ses erreurs, le ramenaient exactement là où il n’avait pas voulu aller : perdre Sarah Mackenzie.

_Si nous ne faisons rien, le colonel Mackenzie se retrouvera à la page nécrologique

_La sécurité nationale est en jeu, monsieur Webb. Vous ne serez d’aucune utilité dans cet état et vous allez un rôle majeur dans cette histoire.

_Je refuse de faire partie de cette machination.

_Vous y êtes pourtant jusqu’au cou alors asseyez-vous et nous discuterons de la façon dont nous allons protéger le colonel Mackenzie

N’ayant d’autre choix, il reprit sa place dans le fauteuil totalement dépité de n’avoir aucune capacité d’action coincé dans ce bureau.

_________________


♥ "Mac and I have an announcement to make... We're getting married" ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bathilde
Moto de Catherine
Moto de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 622
Age : 25
Localisation : France
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Sam 12 Mai - 0:42

Wow kelle suite qui nous révele enormement de choses !
Super suite tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://navygirl.skyblog.com/
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Sam 12 Mai - 15:17

trop bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomcat2510
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1394
Age : 30
Date d'inscription : 18/01/2005

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Sam 12 Mai - 21:45

Mirci bcp ^^
Voila la suite...

Bonne lecture

----

Chapitre 9 : Désespoir

Mac se réveilla péniblement et ignora le mal de tête qui la martelait. Reprenant peu à peu ses esprits, elle s’adossa contre le mur et ouvrit péniblement les yeux, découvrant qu’elle était dans une quasi-totalité obscurité. Elle se frotta l’arrière de la nuque qui était douloureux et se décida à se mettre sur ses deux pieds, ne serait-ce que pour étirer ses membres endoloris.
Tant bien que mal, elle réussit à se mettre debout et tâta à l’aveuglette tout ce qui pouvait bien l’entourer.
Après une inspection rapide de la pièce, elle conclut qu’il n’y avait rien entre ses quatre murs, ne fusse que sa propre présence.

Rien ne filtrait de l’extérieur. Pas un seul bruit. Aveuglée par l’obscurité de l’endroit où elle était faite prisonnière, Mac se concentra essentiellement sur son ouïe, mais même ce sens ne lui servait à rien. Tout était tristement calme.

Elle resta près de la porte en métal qu’elle avait découvert alors qu’elle avançait les mains devant elle, à la recherche par la découverte du moindre obstacle.

Fatiguée, elle se laissa glisser contre la porte et une longue attente commença pour elle.

D’après Mac, deux heures passèrent avant qu’un bruit de l’autre côté de la porte ne se fasse entendre. Elle se remit rapidement sur ses pieds et recula alors que le bruit d’une clé insérée dans une serrure brisa définitivement le silence qui l’entourait depuis son réveil.

La porte métallique s’ouvrit finalement et la carrure d’un homme apparut. Mac plissa les yeux, incommodés par la lumière du couloir qui faisait dos à son geôlier. Il s’avança dans la pièce, une arme au poing.

_Déshabille-toi !

Mac recula jusqu’au fond de la pièce et se mit en position défensive comme le lui avait appris le corps des marines, alors que l’homme avançait toujours dans sa direction. Il s’arrêta à quelques pas de la jeune femme et lui lâcha un sourire qui glaça le sang de Mac.
Mais bien décidée, à ne pas répondre aux demandes de l’homme, elle serra les poings et attendit le moindre geste de l’homme.
Mais il ne semblait pas être prêt à patienter et chargea son arme avant de mettre Mac en joue.

_Je ne le répèterais pas une seconde fois

Résolue, Mac commença à déboutonner sa chemise. Elle se mordit la lèvre alors qu’elle retirait ses chaussures. Le chemisier ouvert, elle le fit descendre de ces épaules.

_Pas de gestes brusques.

Un second homme pénétra à ce moment là dans la pièce, alors qu’elle retirait son pantalon. Il vint se positionner à côté de son collègue et jeta un œil quelque peu gourmant à Mac. Il jeta le reste de ces vêtements aux pieds des deux hommes et croisa les bras sur sa poitrine.

_Le soutif

Sentant une boule se former au creux de son estomac, Mac dégrafa lentement son soutien-gorge qu’elle jeta sur la pile de ses autres vêtements. Seulement vêtue de sa culotte, elle tenta de cacher au mieux sa poitrine. Elle priait intérieurement qu’on ne lui demande pas de retirer la dernière parcelle de tissu qu’elle portait.
Avec soulagement, l’homme qui venait d’arriver attrapa ses vêtements et les jeta à l’extérieur de la cellule. Il sortit alors des menottes de sa poche arrière et s’approcha de Mac.

_Retourne-toi

Sans rien dire, elle obéit et elle se mit face au mur, luttant contre les larmes qui lui piquaient les yeux. Elle n’avait aucune idée des intentions des deux hommes et son instinct de femme prenait doucement le dessus. La panique la submergeait alors que l’homme s’approchait d’elle. Elle pouvait sentir son souffle dans son cou et sans plus de ménagement, il lui attrapa les poignets qu’il menotta dans le dos.

Alors le long supplice de Mac commença. En plus des menottes, le ravisseur sortit un bandeau de sa poche et banda les yeux de la jeune femme, assez fort pour qu’elle ne puisse pas l’enlever.
Il sourit en sentant le léger tremblement de sa prisonnière. Profitant de son avantage, il laissa ses mains courir le long du corps de la jeune femme qui trembla de plus bel.

Mac serrait les dents pour ne pas se mettre à crier, certaine que les deux hommes n’attendaient que cela. Les larmes s’étaient mises à couler sur ses joues, bien contre sa volonté. Mais la peur panique que les deux hommes n’abusent d’elle ne voulait pas la quitter.

Elle pouvait sentir les mains de son geôlier courir le long de sa colonne vertébrale et s’attarder sur la chute de ses reins. Une des mains jouaient dangereusement avec l’élastique de sa culotte. Totalement à sa merci, Mac se laissait faire, suppliant intérieurement pour que la torture prenne rapidement fin.

Comme si ces prières avaient été entendues, les deux hommes sortirent finalement de la pièce, la laissant à nouveau seule. Mac s’autorisa à respirer alors que le cliquetis de la serrure lui faisait comprendre qu’on l’enfermait. Comme si elle pouvait aller bien loin.

Isolée, les mains menottées, les yeux bandés et presque nue, Mac laissa sortir un long gémissement de douleur physique et morale.

Elle aurait aimé ne pas se fier à son instinct qui ne cessait de lui crier de plus en plus fort que ses jours étaient désormais comptés.

_________________


♥ "Mac and I have an announcement to make... We're getting married" ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Sam 12 Mai - 22:32

j'ai eu peur aussi à un moment. Mais franchement ils sont vraiment dingues ses hommes.

Pauvres Mac, devoir endurer tout ça. Et c'est encore pire comme sait ce qui va lui arriver.

En tout cas, bravo pour ta fic, Angel. J'aime beaucoup et j'ai hâte de savoir la suite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
bathilde
Moto de Catherine
Moto de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 622
Age : 25
Localisation : France
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Sam 12 Mai - 23:03

Ou j'ai envie de pleurer quand je lis sa ces hommes sot méprisabls
ils me degoutente encore heureux ils n'ont pas abusés de Mac !
Moralement esperons que Mac n'en ai pas trop pris.
Mais toujours aussi bien mené et j'ai vrmt hâte
d'avoir la suite
Angel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://navygirl.skyblog.com/
Tomcat2510
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1394
Age : 30
Date d'inscription : 18/01/2005

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Sam 12 Mai - 23:33

Mirci bcp ^^

On approche doucement de la fin...
Plus que quelques chapitres avant de connaitre le dénouement de toute cette histoire...

En attendant, bonne lecture

----

Chapitre 10 : Introspection

Harm se sentait de plus en plus nerveux alors que l’audience de son appel approchait. Catherine Gayle lui avait appris le jour avant que le juge avait accepté son appel.

Il était enfermé à Alexandria depuis plus d’un mois et cette situation commençait de plus en plus à peser sur son moral.

Surtout qu’il était innocent de toutes les charges dont on l’accusait. Il ne comprenait même pas comment qu’il avait pu être accusé d’un tel acte, alors que le dossier ne présentait aucune preuve tangible.
Lui-même, ancien avocat, aurait réussi à faire tomber une preuve après l’autre, et Catherine Gayle avait elle-même tenté avec brio de le sortir ce bourbier. Mais tous les efforts de l’avocate avait été en vain, comme si l’opinion avait déjà fait de lui un traitre qu’il n’était pas.

Au départ, il s’était accommodé de cette situation, persuadé que les choses ne pouvaient pas rester dans l’état. Rien dans cette affaire n’avait de sens.

Puis il y avait eu la visite de Mac, qu’il avait pris comme un espoir. Mais les jours s’étaient transformés en semaines et rapidement, il avait passé le mois derrière les barreaux.
Son message caché n’avait pas porté ses fruits. Mac n’était pas réapparut avec l’un de ces sourires légendaires et son regard malin qui lui montrait tout simplement que la marine avait mis le doigt sur quelque chose d’intéressant. Au lieu de cela, il s’était heurté à un silence radio pesant.
Lui et Mac semblaient avoir totalement perdu la capacité de se comprendre d’un simple regard.
La crise était présente depuis des années et le Paraguay avait définitivement donné le coup de grâce à cette relation.

Démotivée à la simple idée de penser à sa non-relation avec Mac, Harm préféra reporter ses pensées sur quelque chose de plus réjouissant.

Son appel allait avoir lieu dans un peu plus deux semaines et avec de la chance, il serait libre.
La première chose qu’il allait faire serait de donner sa démission à la CIA, bien qu’il se doute que l’Agence ne veuille encore de lui après le coup médiatique dont il faisait l’objet.

Mais surtout, sa seule envie était de partir. Quelque part à l’extérieur du capitole. Peut-être aller à Blacksburg et s’envoyer en l’air avec « Sarah ». L’expression le fit sourire, presque rougir.

_Eh Rabb, perdu dans tes pensées ?

Harm se tourna vers son compagnon de cellule et lui lança un rapide et timide sourire.

_J’ai une audience dans deux semaines. Je réfléchissais juste à ce que je pouvais faire une fois sorti.

_T’envoyer un super canon au nom de tous les gars

Harm secoua simplement la tête et s’éloigna des barreaux. Il monta sur sa couchette et s’allongea le regard perdu vers le plafond.

_A moins qu’une madame Rabb ne t’attende dehors. J’ai vu le petit lot qui était là il y a quelques semaines !

Harm ne dédaigna pas répondre, n’ayant aucune envie que ces pensées prennent à nouveau ce chemin sinueux qu’était – avait été – sa relation avec Mac.
Mais malgré sa volonté, son esprit le ramena à penser à la seule femme qui avait été une constante depuis presque dix ans.

Il se promit d’arranger la situation une fois sortie de ce guêpier. Voler avec « Sarah » pouvait bien attendre le temps d’une conversation avec son ancienne partenaire.

Sa détention avait au moins un mérite, il pouvait à loisir repenser à tout ce qui avait jalonné sa vie.

Il se demandait ce que pouvait bien faire sa mère en ce moment, de même qu’Harriet, Bud et les enfants. Il n’avait pas eu le courage de les appeler, bien qu’il savait que sa mère et son beau-père avait eu l’intention de faire le voyage jusqu’à Washington avant qu’il ne les dissuade par le biais de Catherine.

Fatigué de trop réfléchir, Harm ferma les yeux et se laissa emporter par la fatigue. Il aurait tout le temps de réfléchir les deux prochaines semaines.

_________________


♥ "Mac and I have an announcement to make... We're getting married" ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bathilde
Moto de Catherine
Moto de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 622
Age : 25
Localisation : France
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Lun 14 Mai - 7:20

Wow, quelle magnfique suite je l'adore !!! Harm nous ferait-il un ptit chagrin d'amour ???
J'ai vrmt hâte d'avoir la suite pour voir le deroulement de cette enquete !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://navygirl.skyblog.com/
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Mar 15 Mai - 20:57

trop bien cette suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomcat2510
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1394
Age : 30
Date d'inscription : 18/01/2005

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Mer 16 Mai - 0:15

Oulah, je vois que j'ai oublié de poster la suite...
Voila ce que ca fait d'avoir des partiels... on en oublie l'essentiel lol

Mirci bcp pr vos com ^^

Voila la suite, bonne lecture !

----

Chapitre 11 : Bientôt…

Les journées de Mac étaient de plus en plus difficiles. D’après les quelques repas qu’elle avait reçu, elle en était à son troisième jour de captivité.

Elle sentait peu à peu ses forces la quitter, la laissant dans la plupart du temps dans un état léthargique.
Ses journées étaient ponctuées de visites silencieuses où une personne semblait prendre ses mesures, à l’aide d’un mètre qu’elle avait entendu être déroulé, puis sentit contre sa peau.

Au bout du second jour, Mac pouvait entendre le bruit de clous qu’on enfonçait dans des planches en bois. Persuadée que ses geôliers fabriquaient son cercueil, l’espoir la quittait peu à peu, laissant place à une profonde lassitude.

Durant tout ce temps, elle n’avait pas eu une seule fois à faire à Sadiq qui pourtant n’avait cessé de lui rendre visite quand elle avait été au Paraguay avec Clay.

Le premier jour, elle avait attendu qu’on vienne la chercher pour l’amener dans une salle de torture comme cela avait été le cas au Paraguay, mais trois jours après, elle n’avait toujours pas quitté sa cellule. La porte s’ouvrit une nouvelle fois et des pas s’avancèrent vers elle alors qu’elle était toujours croupie dans un coin de sa cellule.

_Colonel Mackenzie

Elle reconnut instantanément la voix de Sadiq Fahad. Elle pouvait le sentir se pencher vers elle et percevoir son souffle chaud près de son oreille.

Effrayée, elle se recula davantage vers le mur.

Sadiq se remit debout et se mit à rire devant la peur évidente de la jeune femme. Elle n’était assurément pas la jeune femme pleine de courage qu’il avait rencontré au Paraguay.

_J’avoue que j’avais imaginé notre rencontre dans d’autres circonstances. Je n’aurai jamais pensé que vous viendriez jusqu’à moi

Mac écoutait attentivement chaque parole de son pire ennemi. Elle remarqua qu’il avait une voix incroyablement calme, ce qui ne la rassura pas. Elle savait de quoi était capable ce genre d’homme, toujours maître de leurs émotions.

A trop vouloir contrôler, il perdait tout en un quart de seconde.

Elle pouvait l’entendre marcher près d’elle. Un léger courant d’air parcourait son corps dénudé à chaque nouveau pas de Sadiq. Il s’arrêta un instant et puis recommença à faire les cent pas.
Totalement plongée dans l’obscurité, Mac ne pouvait que se fier à son ouïe.

_Le monde occidental apprend à ses jeunes filles à devenir des putains.

Mac ne répondit pas, trop affaiblie pour riposter. Sa seule envie était qu’il s’en aille. Elle ne se sentait pas en sécurité avec lui dans les alentours. Il avait quelque chose dans sa voix qui sonnait de façon très malsaine. Elle connaissait son mépris pour la culture américaine et surtout pour elle-même.

_Vous même avez souillé la fertilité

Il s’était à nouveau baissé vers elle. Il caressa doucement sa joue, d’un geste tendre tout à l’opposé de ce que pouvait prétendre le ton de sa voix. Elle se crispa au contact et retint du mieux qu’elle put les larmes qui menaçait à nouveau de couler. Elle n’avait jamais été autant à la merci d’un homme.

_Vous êtes la pire putain sur laquelle j’ai posé les yeux et j’ai honte aujourd’hui d’avoir été impressionné par un esprit aussi intelligent. Qu’Allah me pardonne mon moment de faiblesse.

Mac ne voyait rien de ce qu’il pouvait faire, mais elle l’imaginait parfaitement lever les mains au ciel pour lui demander pardon.
Une boule à l’estomac, qui ne la quittait pas depuis des jours, Mac fut pris d’un haut le cœur qu’elle réussit à maitriser à la dernière seconde. Elle n’espérait qu’une chose. Qu’il s’en aille loin d’elle et qu’il la laisse mourir seule.

L’unique certitude de Mac à cet instant précis était qu’elle ne sortirait jamais vivante de cette histoire. Cette pensée s’étaient insinuée en elle entre le moment où elle était tombée nez à nez avec Sadiq au présumé appartement de Beth O’Neil et celui qu’elle vivait en cet instant même.

Sarah Mackenzie n’avait aucune chance de s’en sortir.
Et ce n’était assurément qu’une question de jours avant qu’elle ne disparaisse.

_________________


♥ "Mac and I have an announcement to make... We're getting married" ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bathilde
Moto de Catherine
Moto de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 622
Age : 25
Localisation : France
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Mer 16 Mai - 7:14

Mais c'est bien tristounai tout ça ... Jé n'ai pas envie qu'lle disparasse moi !
Tout cas j'ai trouvé cette suite superbe malgré soit triste.
Vivement la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://navygirl.skyblog.com/
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Mer 16 Mai - 7:35

Rho pauvre Mac. Je voudrais assurément pas être à sa place. C'est certain.

Et qu'est-ce qu'ils mijotent. Pourquoi avoir pris ses mesures et que va-t-il lui arriver?

Et puis comment Harm va-t-il prendre tout ça quand il le saura? On sait que Webb lui apprend que Mac n'est plus? Mais on ne connait pas encore sa réaction.

En tout cas Angel, ta fic est toujours aussi bien. Et vivement la suite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Jeu 17 Mai - 14:43

Moi non plus je ne veux pas être à la place de Mac.
La suite vite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomcat2510
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1394
Age : 30
Date d'inscription : 18/01/2005

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Dim 20 Mai - 18:49

Mirci bcp les filles ^^

Alors voilà le chapitre 12

L'enfer ne Mac n'est pas encore terminée...

----

Chapitre 12 : Anéantissement

Mac se réveilla en sursis alors qu’un écho se faisait entendre dans la pièce adjacente à sa cellule. Elle se redressa tant bien que mal et s’adossa contre le mur froid.
Elle ignorait depuis combien de temps elle était enfermée entre ses quatre murs, elle avait totalement perdu la notion du temps depuis longtemps.
La moitié du temps, elle dormait, totalement affaiblie. Elle n’avait pas reçu à manger depuis… Elle ne le savait même pas.
Son corps s’endolorissait doucement, rendant chaque mouvement encore plus pénible.

Elle se mit à penser qu’elle aurait préféré que Sadiq en finisse directement avec elle. Une balle logée entre les deux yeux auraient été si rapide. Beaucoup moins douloureux que cette torture dont elle faisait l’objet.
Durant un moment, elle se dit que Sadiq et ses sbires l’avaient laissé croupir dans cet endroit, la laissant tout simplement mourir de faim et de soif.
Mais des pas se firent entendre de l’autre côté de la porte et elle sut qu’elle n’était pas seule.
Légèrement somnolente, elle entendit des coups de feu qui la firent sursauter. Elle releva péniblement la tête et tenta de se concentrer sur les bruits. Mais rapidement le silence se refit à nouveau.

La porte en métal s’ouvrit dans un fracas effroyable. Son corps se mit à frissonner. Quelle que soit la personne qui venait d’entrer dans la pièce, elle s’était arrêtée juste devant l’entrée. Puis des pas s’approchèrent d’elle, l’apeurant davantage. Et si Sadiq était venu mettre fin à ses jours.

Avec une certaine ironie, Mac se dit que c’était ce qu’elle avait espéré quelques minutes auparavant. Mais maintenant devant le fait accompli, des larmes de désespoir se mirent à couler sur ses joues. Sa respiration se saccada alors qu’elle sentait sa dernière heure arrivée.

Elle repensa à tous les moments heureux de sa vie, mais les larmes s’étaient mises à couler sur ses joues.

La première fois qu’elle avait rencontré Chloé, alors qu’elle n’avait que cinq ans. Elle se souvenait encore parfaitement du sourire de la petite fille quand elle lui avait annoncé qu’elle était désormais sa grande sœur. Chloé l’avait simplement pris dans ses bras et avait serré ses petits bras aussi fort qu’elle le pouvait autour du cou de Mac.

Sa remise de diplôme sous l’œil attendri de son oncle Matt. Il avait été fier d’elle ce jour là alors qu’elle brandissait fièrement le petit papier où était inscrit son nom. Ce jour là, le colonel O’Hara lui avait remis une enveloppe qui contenait les clés de sa première voiture.

Son premier jour à l’entrainement des Marines. Elle en avait bavé le premier jour, sous l’œil sévère de l’instructeur qui lui donnait toujours plus de défis qu’elle relevait sans faillir.
A la fin de la formation, le sergent James Grisson l’avait personnellement félicité.

Son premier jour au JAG. Sa rencontre avec Harm, l’amiral et Bud. Elle ne connaissait ce petit monde que depuis quelques minutes et l’enseigne Roberts l’avait déjà fait rire. Ce même enseigne qui avait aujourd’hui une belle et grande famille.

Clay. Elle aurait aimé le remercier pour l’avoir aidé dans ses recherches. Et également pour ce qu’il avait fait pour elle au Paraguay. C’est dans ce pays de malheur qu’elle s’était rendue compte de l’importance qu’elle avait dans la vie de l’agent. Mais depuis longtemps, elle le considérait comme un ami.

Harm. La promesse d’un enfant. Un baiser sous la véranda, un autre sous le gui.
Elle adorait quand ils se cherchaient. Comme la fois où ils étaient allés courir ensemble dans le parc et qu’il s’était mis à la chercher avant de prendre de l’avance. Elle s’était mise à accélérer le pas et quand elle fût assez proche de lui, elle s’était jetée sur son dos, les faisant tous les deux tomber dans l’herbe. D’abord surpris par la chute, ils s’étaient tous les deux mis à rire.

Son cœur se serra quand elle comprit qu’elle n’aurait plus jamais la chance de revivre un seul de ces moments.

Elle allait mourir avant même de dire à toutes ces personnes à quel point elle les aimait.
Et c’était son plus grand regret.

Totalement anéantie par les souvenirs qui la submergeait les uns après les autres alors que le cliquetis du cran de sécurité de l'arme vint perturber le calme morbide de la petite cellule...

... Et elle ferma les yeux en attendant avec fatalité le coup de feu.

_________________


♥ "Mac and I have an announcement to make... We're getting married" ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bathilde
Moto de Catherine
Moto de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 622
Age : 25
Localisation : France
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Lun 21 Mai - 21:49

Nannnnnnnnn pas la c'est sadisme ça Mac meurt pas elle a trop de choses encore à dire !
Comme à son habitude super suite très bien écrite j'adore malgré la tournure que prends ctte ficzs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://navygirl.skyblog.com/
Tomcat2510
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1394
Age : 30
Date d'inscription : 18/01/2005

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Sam 26 Mai - 15:20

Mirci bcp pour vos com'

Alors voilà nous arrivons dans les derniers chapitres...

----

Chapitre 13 : Obscurité

Clay fit signe à son équipe de se préparer à l’assaut.
Voilà six jours qu’il mettait en place un plan de sauvetage pour sortir Sarah de ce guet-apens. A force de persuasion, il avait réussi à convaincre Kershaw de lui donner une équipe. Mais il n’y était pas parvenu seul, il était allé chercher de l’aide auprès de l’amiral Chegwidden, qui en apprenant la nouvelle n’avait pas perdu une seule minute.

Il n’avait jamais vu l’amiral Chegwidden aussi furieux. Il était entré dans le bureau de Kershaw et l’avait empoigné par le col avant de le claquer contre la vitrine qui se trouvait derrière son bureau.
Une seule fois, Clay avait eu à faire à un Chegwidden hors de lui et cela lui avait valu un nez cassé.
La sécurité était rapidement intervenue mais le directeur de la CIA, conscient que ces gars s’en prenait au JAG de l’aéronaval des Etats-Unis avait exigé qu’on les laisse seul.

Clay avait du attendre dehors et une heure plus tard, sans qu’il ne sache par quel stratagème, Chegwidden lui annonçait qu’un plan de sauvetage serait mis en œuvre.

C’est alors avec toute logique que l’amiral Chegwidden se trouvait à ses côtés à cet instant même. Le JAG n’aurait pas aimé être ailleurs qu’ici et Clay lui en était redevable.
Il avait toujours admiré cet homme, plus que son propre directeur. AJ Chegwidden se souciait toujours de ces troupes, il était capable d’aller au devant du danger si cela pouvait garantir la protection de ces poulains.
Il l’avait montré maintes fois avant aujourd’hui. Que ce soit en Russie, lors du crash de Rabb, il avait toujours été présent. Et c’était une fois de plus le cas.

Il n’avait pas eu de difficulté à trouver Sarah. L’Agence avait eu la bienveillance à incruster une puce sous le joyeux de sa bague des marines. Il observait l’installation, près des docks de Washington, depuis presque une semaine, relevant chaque détail qui pouvait les informer sur la façon de gérer le sauvetage.

Clay jeta un œil à sa montre. Il ne restait qu’une minute avant que l’assaut soit donné. Il jeta un rapide coup d’œil à l’amiral Chegwidden qui hocha simplement la tête.
La minute s’écoula trop rapidement au goût de Webb mais c’était l’heure.

Lui et l’amiral partirent avec la première équipe. La seconde était sur leurs pieds, en appuie en cas de problèmes. La sécurité n’était pas vraiment un problème. Il y avait juste deux gardes postés ça et là de l’entrepôt désinfecté. L’amiral neutralisa le premier garde en lui brisant la nuque et donna le signal de continuer la progression.
Ils furent rapidement à l’intérieur de l’entrepôt qui était quasiment vide. Il ne profilait qu’au fond de l’hangar une faible lumière.
Mais alors qu’ils continuaient à avancer, l’entrepôt entier fut éclairé par les néons accrochés au plafond. Cherchant à se mettre à découvert, Clay se planqua derrière un pilonne en acier. Les balles sifflaient des deux côtés. Mais bientôt le calme s’installa à nouveau dans l’entrepôt.

Webb sortit de sa planque et longea le mur jusqu’à atteindre une porte en métal verrouillé par un cadenas. Sans perdre une minute, il s’éloigna et le fit sauter en tirant une balle dessus.
Il ouvrit rapidement la porte et s’avança dans la pièce qui était dans une quasi-totalité obscurité. Il attrapa sa lampe torche qui était accrochée à sa ceinture et l’alluma. Le spectacle qui s’offrit à lui était une véritable vision d’horreur.
Mac était couchée dans un coin de la pièce, totalement recroquevillée sur elle-même. Il avait beau être à quelques mètres d’elle, il pouvait la voir trembler de tous ses membres et plongé dans le silence, il l’entendit gémir. Il remit le cran de sécurité à son arme et la coinça dans la ceinture de son pantalon et s’approcha aussi doucement qu’il le pouvait de Mac qui était complètement terrorisé.

_Sarah, c’est Clay

Il s’agenouilla près d’elle et lui retira le bandeau des yeux, tout en l’aidant à s’asseoir. C’est à ce moment qu’il remarqua qu’elle était presque nue. Il enleva alors sa veste et la lui posa sur les épaules.
Quelques secondes plus tard, l’amiral Chegwidden pénétra dans la pièce et se précipita vers eux.

_Oh mon dieu, Mac !

AJ aida Clay à relever Mac. Une fois debout, Mac s’accrocha au cou de Clay et enfuit sa tête dans son épaule et c’est alors qu’elle s’autorisa de pleurer à chaudes larmes.
Elle n’y croyait plus. Et pourtant, on était venu la sauver.

Ses jambes ne la retenaient presque plus. Elle se cramponna davantage au cou de Clay. L’amiral le laissa seul et ressortit de la pièce, pour aller contrôler le reste de l’hangar.

_Ca va aller maintenant !

Concentré sur Sarah, Clay ne remarqua pas l’ombre se poster devant la porte.
Alors qu’il relevait la tête pour regarder par-dessus l’épaule de Mac, ses yeux s’écarquillèrent d’effroi

_Nooooon

Mais c’était trop tard, l’arme pointé sur le dos de Sarah tira deux coups, atteignant parfaitement la cible. Il sentit le corps de la jeune femme se relâcher dans ses bras. Il la serra encore plus fort dans ses bras alors que Mac avait de plus en plus de mal à respirer.

Elle leva la tête tant bien que mal vers Clay et dans un dernier soupir, elle murmura :

_Merci

Et les paupières de Sarah Mackenzie se firent de plus en plus lourdes, jusqu’à se fermer dans l’obscurité la plus totale.

_________________


♥ "Mac and I have an announcement to make... We're getting married" ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 38
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Sam 26 Mai - 15:26



Même si je savais que ça allait arriver, ça n'empêche pas que je sois en train de pleurer devant mon PC.

C'est trop triste. Alors qu'elle était enfin sauvée de son cauchemar, voilà qu'elle est tuée. Elle était enfin libre

En tout cas, vivement la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
bathilde
Moto de Catherine
Moto de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 622
Age : 25
Localisation : France
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Lun 28 Mai - 13:54

Noonnnnn pk ??? je suis dans le même état que toi Corinne Je sentais que sa allait arriver mais pas de cette façon la !
Mais Bravo encore Tomcat .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://navygirl.skyblog.com/
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Lun 28 Mai - 16:30

trop triste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Lun 28 Mai - 17:39

Bravo ?! Shocked Shocked Na na, pas bravo du tout !! Evil or Very Mad

Comment Shocked Mac libre & tu fais qu'elle se fait tirer dessus Shocked comme si elle avait pas assez souffert Shocked Shocked

rambo rambo

Enfin, j'attendrais la fin de la fic pour un commentaire plus... complet study Sad

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANNE CHARLOTTE
Baby-Sitter de Gemma
Baby-Sitter de Gemma
avatar

Féminin Nombre de messages : 1248
Age : 31
Localisation : marseille
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Mar 29 Mai - 1:09

aaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
c est cruel ca au moment ou ils la liberent
chuis toute triste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ima
Loin de Catherine
Loin de Catherine


Féminin Nombre de messages : 17
Age : 37
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   Mer 30 Mai - 16:00

C'est trop triste !!

Vite une suite pour se rassurer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "No" Happy Ending [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
"No" Happy Ending [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Verbal Jint "You look happy"
» Notre premier "gros" projet est terminé !
» Châle "Rambouillet" terminé
» COE Ford 1953 double cabine "porteur" ( suite du 30 / 09 / 2010: Terminé !!! )
» [Baselworld 2011] Harry Winston Opus "Eleven"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: ARCHIVAGE :: Fanfictions :: Fanfictions terminées-
Sauter vers: