CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~~ espoir ~~ Traduction

Aller en bas 
AuteurMessage
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4209
Age : 40
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: ~~ espoir ~~ Traduction   Dim 4 Sep - 11:19




Auteur : Stephjag alias Steph
Traductrice : Corinne

Email de Stephjag : stephrabb@hotmail.com
Email de Corinne : corinnemartin@skynet.be

Site Web http://www.daenarsjagfanfiction.com/Steph/StephJAG.html

Disclaimer : personnages de JAG ne m’appartiennent pas, ils sont la propriété de CBS, Paramount Studios et ils appartiennent à Donald P Bellisario.Aucun copyright n’a été appliqué à cette histoire.

Classification : Vignette/Drame/Romance Harm et Mac

Rating : PG-13

Spoilers : « Hail and Farewell »

Résumé : Les pensées de Harm. Après sa conversation avec Mac, il a besoin d’aller voir son père au mémorial du Vietnam. – Mur est la traduction exacte, mais en français en ne dit pas « mur » lorsqu’il s’agit dans ce cas-ci du mémorial du Vietnam.

Note de l’auteur : Ne me demandez pas d’où ceci me vient, parce que je n’en ai aucune idée. C’est venu c’est tout. J’espère que vous l’apprécierez. Il n’y a rien de plus à dire là-dessus. Je pense que vous pourriez dire que l’histoire est un genre de point de vue de Harm, mais c’est à vous d’en juger. Cette petite histoire est pour toi Dae – tu es une véritable amie. Merci beaucoup pour être mon amie et de rester mon amie même si je sais que je ne suis pas si facile, et merci à AeroGirl pour toujours croire en moi.

Merci beaucoup à AeroGirl et à Dae pour la béta-lecture !

Note de la traductrice : Merci Steph pour me laisser traduire tes fics que j’aime vraiment beaucoup. Tu as beaucoup de talent.

Feedback : S’il vous plaît seulement si vous voulez exprimer votre plaisir. Si mon travail ne vous plaît pas pour quelques raisons, je n’ai pas de problème avec ça, mais pas besoin de le partager avec moi.

----------------------------------------------------------------------------------------------------


Espoir

25 juin 2004
01:57 GMT
Mémorial du Vietnam
Washington, D.C.

Harm était debout face au Mur – où tous les noms des hommes qui avaient perdu la vie durant la Guerre du Vietnam étaient gravés dans la pierre. Il tendit la main et effleura le nom de son père avec son pouce, déglutissant difficilement. Le capitaine Harmon Rabb Junior était venu ici durant toutes ces années et il était toujours submergé par les émotions – cette fois ce qu’il ressentait était plus intense, peut-être à cause des circonstances. Le fixant, il ne bougea pas d’un pouce.

« Salut, papa. » Murmura-t-il.

Harm soupira. C’était la première fois à une autre date que le 24 décembre, depuis les années qu’il venait ici rendre visite à son père. Harm avait besoin de parler à quelqu’un, quelqu’un d’autre que ses collègues du JAG. D’ailleurs, il n’aurait pas pu leur parler de ce qu’il ressentait depuis sa conversation avec Mac. Personne au JAG n’était au courant pour la biopsie de Mac ou des résultats, exceptés lui et Mac. C’était leur secret, mais Dieu savait à quel point Harm aurait souhaité avoir partagé un autre secret avec elle – un secret bien plus doux.

Harm se sentait désespéré et pour la première fois depuis longtemps il se sentait désarmé, impuissant. Il voulait aider son amie, mais il ne le pouvait pas – en fait, il le pouvait, mais ce n’était pas comme s’il pouvait faire quelque chose. Tout ce que Harm pouvait vraiment faire c’était l’écouter, et lui donner son épaule pour pleurer et ça le rendait fou.

Quelque chose d’inexplicable l’avait fait parler de leur promesse la nuit de la retraite de l’Amiral. Il savait que ce n’était pas le bon moment pour le faire parce qu’elle pleurait Clay, et il savait aussi qu’elle l’aimait, mais c’était comme si les mots étaient sortis de sa bouche sans qu’il ne le veuille. Il devait lui en parler.

D’abord Mac avait été prise au dépourvu et choquée, mais ensuite elle avait levé les yeux pour le regarder droit dans les yeux. Ce qu’elle lui avait dit ensuite tournait encore et toujours dans sa tête.

« Vous savez, les hommes semblent passer dans ma vie, excepté vous. Serez-vous toujours là ? »

Harm se souvint d’avoir répondu « Oui » sans aucune hésitation et ensuite elle lui avait annoncé qu’elle avait un cancer. A ces mots, il s’était raidi, et son cœur s’était brisé. Son monde entier s’effondra en million de morceaux. Cela ne changea rien, sa réponse ne changeait pas, et il savait qu’elle ne changerait jamais. Il savait qu’il voulait rester à ses côtés à chaque moment difficile qu’elle aurait à traverser dans un futur proche. Les funérailles de Clayton, les visites à l’hôpital, et tout. Harm savait qu’il serait là pour elle chaque fois qu’elle aurait besoin de lui.

« Papa, Mac a une maladie. Sa vie n’est pas vraiment menacée, mais elle devra faire un choix – un choix qui l’affectera pour toujours. Je veux être là pour elle, je veux être fort pour elle. Mais que se passera-t-il si je ne peux pas ? Papa, je suis amoureux d’elle, mais je ne peux trouver les mots pour lui dire ce que je ressens pour elle, et de plus, maintenant n’est pas vraiment le moment approprié pour le faire. Elle vient tout juste de perdre l’homme qu’elle aimait – il est tombé par-dessus bord et s’est noyé. Je ne comprends toujours pas pourquoi elle était avec lui, mais ça ne me regarde pas. En tout cas, je ne sais pas pourquoi j’ai reparlé de notre promesse d’avoir un bébé ensemble.

Il y a quelques années, cinq ans pour être exact, j’ai pris une sorte d’engagement envers elle – je lui ai fait une proposition. Si chacun de nous était toujours célibataire dans cinq ans à venir alors nous aurions un bébé ensemble. Et c’est cette semaine, j’en ai reparlé. La vérité papa, est que je veux vraiment avoir un bébé avec elle. Je me sens mal de souhaiter une telle chose. Je ne supportais pas vraiment le type avec qui elle était, mais ce n’est toujours pas une raison pour faire une telle proposition. C’était tellement mal placé.

Papa, je me sens si mal à propos de ce que je ressens – mais pour la première fois de ma vie, je semble vraiment savoir ce que je veux et je suis prêt pour ça. Je ne veux pas la pousser, et je ne la pousserai pas, mais j’ai peur de la perdre. Que dois-je faire ? Papa, je suis perdu dans un océan d’incertitudes. Comment est-ce possible ? Je sais ce que je veux mais je suis encore tellement incertain. J’aimerais que tu sois ici pour aider… pour m’aider à trouver une réponse à toutes les questions que je me pose. J’aimerais que tu puisses me dire quelle direction prendre et ce que je dois faire… Tu me manques tellement papa. »

Harm baissa les yeux sur la petite boîte rectangulaire qui contenaient les ailes de son père. La même paire d’ailes que Jenny Lake avait gardé avec elle toutes ces années – les ailes qu’il lui avait données comme cadeau de Noël en 1969 parce qu’il pensait que tout le monde devait avoir un cadeau de Noël la veille de Noël. Jenny les avait rendues à Harm trente-deux ans plus tard, et il les avait rendues à la personne à qui elles avaient appartenu en premier lieu, son père, en les plaçant en face du mur à côté d’une bougie qui brûlait. La flamme qui reflétait dedans les faisant briller et ça les faisait paraître comme étant un symbole cette nuit-là.

Aujourd’hui encore, Harm pouvait toujours voir qu’il y avait une bougie brûlant à côté de la petite boîte qui contenait les ailes, quoi que; c’était seulement dans son esprit parce que la petite boîte avait été emmenée – comme c’était supposé être fait avec les objets personnels. Regardant l’endroit où elles avaient eu leur place, Harm ne put s’empêcher de murmurer, « S’il te plaît, papa, aide-moi à trouver une façon d’aider la femme que j’aime. »

Harm attendit un peu et ferma les yeux. Une douce brise se leva et Harm aurait pu jurer entendre la voix de son père.

« Fils, tout ce que tu as à faire c’est de suivre ton cœur, et souviens-toi qu’aussi longtemps qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir… et il y en aura toujours parce que l’espoir ne meurt jamais. »

Harm ouvrit à nouveau les yeux et se redressa pour saluer son père avant de partir, il murmura un dernier « Merci. »…

Si son père lui avait vraiment dit ça, il avait raison, Harm pensa pour lui; aussi longtemps qu’il y avait de la vie, il y avait de l’espoir.


FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
gemmabell
Meilleur(e) Ami(e) de Catherine
Meilleur(e) Ami(e) de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 3102
Age : 30
Localisation : 29
Date d'inscription : 17/04/2005

MessageSujet: Re: ~~ espoir ~~ Traduction   Mar 6 Sep - 22:59

Bravo les filles !!!!

C'est superbement bien écrit et surtout superbement bien traduit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macharm.skyblog.com/
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4209
Age : 40
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: ~~ espoir ~~ Traduction   Mer 7 Sep - 10:20

Merci beaucoup. Ca me fait plaisir que la traduction plaît.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~~ espoir ~~ Traduction   

Revenir en haut Aller en bas
 
~~ espoir ~~ Traduction
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'espoir [débat]
» [Gavalda, Anna] 35 kilos d'espoir
» traduction anglais pour cuttlebug
» traduction allemande en cas de commande de pieces de site ALL
» Comparaison traduction La boussole du club des cinq

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: ARCHIVAGE :: Fanfictions :: Traductions terminées-
Sauter vers: