CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Just Like Heaven (PG-13-Terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
nady
Cravate d'Adam
Cravate d'Adam
avatar

Féminin Nombre de messages : 328
Age : 29
Localisation : belgique
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Just Like Heaven (PG-13-Terminée)   Sam 16 Sep - 20:05

trop beau le moment où ils s'avouaient tout tous les quatre!!!
Mic comme ticket de sortie... Qu'il revienne pas dans l'histoire, ça m'aurait pas dérangée... Il me rend !!

j'adore!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
morguy
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 209
Age : 29
Localisation : au baptême d'un tit Calamar-marin's
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Just Like Heaven (PG-13-Terminée)   Dim 17 Sep - 3:05

Voilà une petite suite la prochaine , je ne sais pas pour quand et là c'est vrai de vrai parce que demain déménagement à Aix, et pas d'ordi avant un petit moment ...peut-être ce week end avec de la chance Rolling Eyes Embarassed
Arrow Enfin bonne lecture et merci pour vos commentaires Rolling Eyes Wink
P.S: je ne porte pas Mic Brumby dans mon coeur au cas où... Razz

Dernière nuit…l’obscurité qui nous entoure, lui est là…mais toi où es-tu ?...Dernière nuit…obscure…


Appartement d’Harmon Rabb Jr.


Une fois à l’intérieur de l’appartement, elle s’empressa de sortir de cet horrible fauteuil roulant où Mic l’avait collé ;
Définitivement libérée de sa prison mouvante, elle regarda l’homme qui se disait être son fiancé.
_C’était quoi ce manège…Demanda t-elle passablement énervée.
_Hey…Tu voulais sortir…Je t’ai fait sortir…Désolé si j’ai quelque peu froissé l’amiral, mais j’ai pensé qua c’était la meilleure solution...Répondit-il essayant de prendre un air désolé.
_Un peu froissé…Tu l’as carrément fait passer pour une personne qui n’a aucune idée de ce que veut dire le mot « responsabilité »… S’emporta t-elle, puis radoucissant quelque peu son ton, elle fit un pas vers l’australien. Mic…pourquoi est-ce qu’il faut que tu t’obstines à vouloir rabaisser les hommes qui gravitent autour de moi ?...
Son fiancé la regarda quelques secondes, puis se dirigea vers le sofa où il se laissa tomber.
_Tu te souviens de ton procès, lors de l’assassinat de ton ex-mari ?...
_Comment pourrais-je l’oublier…Répondit-elle, ironique.
_Oui…et bien toujours est-il que durant ce fameux procès nous avons eu une discussion dans le bureau de l’Amiral….Poursuivit l’avocat.
_Oh…je suis déjà au courant…murmura Mac, regardant soudainement ses chaussures à l’évocation du souvenir de sa soirée de fiançailles.
_Comment ?... Demande subitement Mic, surpris qu’elle connaisse cette partie de l’histoire.
_Harm…Répondit-elle simplement.
_Bien sûr…Harm... qui d’autre…Rétorqua l’australien, en se levant avec violence du divan.
_Mic…écoutes…Essaya la marine’s.
_Non, Sarah, non pas cette fois…que vas-tu me sortir cette fois…après le fantôme ou je ne sais quoi...tu vas me dire que vous avez un enfant caché… S’emporta l’australien. Tu veux vraiment savoir…tu veux savoir pourquoi je « rabaisse » tous les hommes que tu côtoies…Pour la simple et bonne raison que même s’il ne sont plus que des « légumes » allongés sur un lit d’hôpital, tu passes plus de temps avec eux qu’avec moi…Souffla l’avocat.

La marine’s ne savait plus quoi penser, quoi dire…Ce que Mic venait de dire résonner à ses oreilles telle une vieille chanson qui s'obstine à rester présente alors qu'elle appartient au passé....depuis longtemps…
Ses paroles l’avaient blessées, mais elles avaient aussi donné naissance à une petite voix dans sa tête… "Brumby avait raison en parlant de certaines personnes amoureuses de vous "..."quelles personnes "…
_Je ne peux pas…lâcha t-elle. Je ne peux pas faire comme s’ils n’existaient pas… Elle ferma les yeux puis les rouvrit...sur sa vie...
_L’amiral…l’amiral et bien…il m’a donné la chance de devenir quelqu’un de bien…il a fini le travaille que mon oncle avait commencé…Commença t-elle les mots se bousculant dans sa bouche. Bud, lui c’est en quelque sorte le petit frère que je n’ai jamais eu…sans compter qu’il a fait de moi la plus heureuse des marraines…Poursuivit-elle, un doux sourire se formant sur ses lèvres…Pour ce qui est de Harm, lui…lui…
_Lui t’as fait sentir femme…Souffla tristement son fiancé, faisant face au silence de celle qui aurait dû être sa femme...Que pouvait-elle dire alors qu’il avait déjà tout compris…
_C’est moi qui aurait dû avoir ce rôle Sarah, moi… pas ce pilote arrogant; Dit-il d’une voix neutre et froide.
_Mic…Pour le moment je ne sais pas… Fit-elle, sachant au fond elle que ce n’était pas tout à fait vrai…L’envie de voir Harm qui la démangeait depuis plus de cinq heures en témoignait…
L’australien ne répondit rien, amorçant sa sortie vers la porte, il jeta un dernier regard sur la femme avec qui il aurait dû passer le reste de son existence.
_Oh si, tu le sais Sarah…
Claquement de porte.

Elle resta là... au milieu de cet appartement vide, où des vérités venaient d’être dites, des vérités qui se devaient d’être dites…pour avancer…et peut-être aimer…un jour…

_Alors c’est fini… fit une voix dans son dos.
Sa voix…
Quelques heures encore…

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
morguy
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 209
Age : 29
Localisation : au baptême d'un tit Calamar-marin's
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Just Like Heaven (PG-13-Terminée)   Dim 24 Sep - 1:27

voilà une petite suite Laughing , la prochaine dans quinze jours Rolling Eyes enfin avec de la chance... Wink confused
Arrow Merci pour tous vos commentaires et bonne lecture :lovely:


Revenu…tu es revenu…pourquoi sommes-nous là ?...Pourquoi je vis, pourquoi tu meurs ?... Pourquoi nous ?... Attends…


Appartement d’Harmon Rabb Jr

Elle ne voulait pas se retourner…se retourner pour voir quoi…Il n’y avait plus rien à voir, il allait mourir, elle resterait seule… Mic était parti, Lui allait mourir…Que lui resterait-il…Rien, comme toujours…

Mais voilà son cœur n’était pas de l’avis de sa tête… oui elle allait de nouveau être seule…elle allait perdre la seule personne qui avait su trouver le sentier perdu de son cœur depuis…depuis toujours… Elle allait le perdre, alors ce soir elle devait en profiter, ils devaient en profiter, parce que c’était la dernière fois, parce qu’ils étaient les seuls a profiter de cet ultime adieu…Parce que justement ce « parce que » n’avait plus besoin d’être, plus ce soir…

Lentement comme par peur que finalement tout ceci ne soit qu’un rêve, un rêve improbable, que son imagination torturée lui offrait…lui imposait, pour l’obliger à faire face à ses démons intérieurs, ses démons qu’elle aimait garder au creux de son estomac et qui se réveillaient par un simple sourire, son sourire à Lui…Ses démons qui se transformaient en papillons printaniers à la couleur de son regard océan…

Et pourtant…pourtant, il était là comme ce jour de 1996, au milieu des roses et des hauts gradés, comme ce jour où leurs mains s’étaient serrées, leurs yeux s’étaient accrochés, leurs destins entremêlés…Leurs âmes trouvées…Ce jour où sa vie avait commencé…

Elle s’avança vers lui, grimpant les trois marches de la chambre, elle s’arrêta au sommet le regardant dans les yeux. Lui, dos à la verrière, lui rendant son doux regard...
Finalement sans rien se dire, juste par leur langage des sourires et du regard, ils se dirigèrent vers le lit et s’y laissèrent tomber lourdement, le même sourire peint sur leurs visages.

L’armée d’ange qui planait dans la pièce, rendait l’atmosphère, non pas lourde mais paisible, comme si désormais plus rien ne pouvait se mettre entre eux, parce que…
Le sourire de Harm s’élargit doucement puis d’une voix calme et posée :
_Alors Marine’s, votre film préféré ?...
_Vous voulez jouer à ça ?...Demanda la marine’s surprise que le sujet « Brumby » ne soit pas à l’ordre du jour. Manque de temps…
Le Capitaine approuva silencieusement gardant ses yeux fixaient sur le plafond.
_Top Gun…fit-elle, joignant son regard au point invisible que scrutait son ami.
_vous vous fichez de moi ?... Gloussa Harm.
_Non pas du tout, j’ai dû le regarder un bon millier de fois, c’est pour ça que vôtre sourire ne me fait plus aucun effet…Rit-elle en réponse.
_Que vous dîtes…rétorqua le pilote ironique. Le sourire de sa coéquipière s’agrandit sur ces derniers mots.
_Et vous pilote, quel film connaissez-vous par cœur ?... Demanda t-elle curieuse.
_Mac, je n’ai pas la télé…Soupira le Capitaine.
_Le cinéma, Harm, vous êtes déjà allé au cinéma…s’exaspéra le Colonel.
_La vie est belle… Lâcha t-il, résigné par l’éclat de rire de sa partenaire.
_Harmon Rabb Jr…un incorrigible romantique qui aurait cru…mais rassurez-vous je ne le dirais à personne…Dit-elle portant sa main sur son coeur entre deux sursauts de rire.
_Trop aimable…Sourit son ami.
_Bon, je continue…votre plus grande joie ?... Demanda t-elle plus sérieusement.
_Le jour où j’ai mis la dernière touche de peinture à la carrosserie de « Sarah », j’étais euphorique, ma grand-mère ne savait plus quoi faire de moi, rigola le Capitaine. Je vous retourne la question ninja-girl…
_Hmmm… Mon entrée dans les marine’s… pour la première fois de toute ma vie, je me prouvais que je pouvais faire quelque chose de bien, quelques chose qui rendait service aux gens…quelque chose d’autre que de boire, de boire et de boire…fit-elle nostalgique.
_et bien croyez-moi vous faites ça très bien…rendre service aux gens…pas boire… se justifia le pilote, capturant le regard de sa partenaire pour lui faire comprendre de quoi il voulait parler.
_J’avais compris Harm…répondit-elle, son ton se faisant rassurant, ses yeux plongeant dans ceux de son meilleur ami. Bon…nous passerons sur les moments tragiques de nos vies, on les connaît déjà…Le moment que vous n’oublierez jamais ?...
_Il y a en a plusieurs…Je pense à un jour en particulier, un jour de 1999…la naissance de AJ…parfois je me demande si c’était bien réel... et puis je me souviens de son premier cri, de sa première prise d’oxygène, je revois ce petit bonhomme dans les bras de l’Amiral, je revois Harriet fatiguée et tellement heureuse…je revois Bud qui ne savait plus où il était…et je nous revois nous, spectateurs singuliers de ce moment…féerique…et alors je rêve, je m’imagine à la place de Bud...je m’imagine tenant notre enf…Il s’arrêta brusquement, prenant conscience de ce qu’il venait de dire ; il jeta un coup d’œil rapide à sa partenaire et fut surpris de tomber sur un sourire.
_C’est rassurant de savoir que quelqu’un partage les mêmes rêves que vous…Répondit-elle simplement ;
Les deux amis se retournèrent, dans un même mouvement, sur leurs flanc, se retrouvant de ce fait face à face…Souriant, leurs yeux exprimant toute leur gratitude…Puis sans savoir pourquoi Harm leva sa main gauche à hauteur du regard de la marine’s ; Celle-ci posa son regard quelques instants sur la large et forte main, puis leva la sienne à son tour. Sa main droite s’approcha doucement de celle de son ami, légèrement peureuse…

Tous deux arrêtèrent leurs gestes, juste avant que leurs deux corps ne fassent de nouveaux qu’un, là leurs sourires s’élargirent, atteignant cette sorte de paix, qui cette fois ne serait pas gâchée par le couteau déchirant auquel ils avaient déjà goûté…deux fois…
Puis, comme il l’avait levé, Harm abaissa sa main, la redéposant dans la lignée de son corps. Sa coéquipière fit de même, alors l’armée des Anges revint, apportant son même climat paisible…amical…mais aussi passionné…

Finalement les paupières de la jeune femme se firent de plus en plus lourdes, s’excusant doucement au près de son partenaire elle se laissa glisser dans les bras de Morphée.
Le pilote la regarda basculer lentement dans le pays des rêves…leurs rêves…la trouvant belle, souriant, il se pencha vers son oreille et dans un simple murmure… « Je t’aime… »
Et puis…

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manon1989
Dans la même ville que Catherine
Dans la même ville que Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 81
Age : 28
Localisation : dans les bras d'Harm
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Just Like Heaven (PG-13-Terminée)   Dim 24 Sep - 12:37

woua!!!! c'est toujours aussi beau !!!!!!!!!!!!!
j'en reviens pas!!!! tu écris magnifiquement bien !!!!!!!!!
vivement la suite!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
morguy
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 209
Age : 29
Localisation : au baptême d'un tit Calamar-marin's
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Just Like Heaven (PG-13-Terminée)   Lun 2 Oct - 2:27

Voilà une suite qui n'était pas prévue mais comme je n'arrivais pas à trouver le sommeil Smile Elle n'est pas très longue mais je me rattraperais la prochaine fois. Wink

Arrow bonne lecture, merci pour vos comms

Le soleil décline avec la vieillesse du jour…tu fais pareil avec le jeunesse de notre amour…

Appartement d’Harmon Rabb Jr

Elle commençait à s’y habituer, à cette sensation de douceur qui glissait sur son corps, sur ses formes, cette sensation toute simple et si apaisante… son regard…
Et voilà, une fois de plus elle avait perdue la notion de temps, quelle heure était-il, quel jour?...de quelle année ?... Qu’importe il était là, mais pourtant…
_ Alors la belle au bois dormant, on commence à ouvrir les yeux, rit Harm. Pour toute réponse la marine’s attrapa l’oreiller à ses côtés et le rabattit sur sa tête, dans l’espoir de retrouver les bras de Morphée, mais cette possibilité ne semblait pas être à l’ordre du jour.
_vous avez fait de beaux rêves ? Demanda le pilote curieux, la dernière fois qu’il l’avait observé dormir, elle n’avait fait que parler, hors hier elle était restée calme, son corps se soulevant à chacune de ses respirations silencieuses.
_Mmm, j’aurais souhaité que ce soit réel…répondit-elle sortant sa tête ébouriffée des masses de cotons où elle s’était réfugiée.
_Ah oui ? Pourquoi ça…sourit son ami ; Vous vous trouviez dans un fast-food avec petit déjeuner à volonté…Eclat de rire…
_oh… mais regardez qui essaie d'être drôle ce matin, rétorqua t-elle, riant à son tour. Son partenaire lui tira la langue, mais n’abandonna pas.
_Alors de quoi avez-vous rêvez ?...
_De trucs de filles…en fait c’est un rêve que je fais de plus en plus souvent…je suis dans un lit immense mais pas dans une chambre, non…un lit qui se trouve sur une plage de sable blanc et le bruit des vagues pour réveil, j’ouvre les yeux et j’entends des cris de joies, je tourne la tête et je v… Enfin rien qui vous intéresse matelot, termina t-elle se rendant compte que des papillons s’étaient formés au creux de son estomac. Voyant que son partenaire la regardait d’un air étrange, elle décida de changer de sujet.
_bon je crois que j’ai faim, non en fait j'en suis sûre… sourit-elle. Comprenant qu’elle ne voulait pas s’étendre sur le sujet, il reprit l’attitude désinvolte qui l’avait pris l’habitude de prendre depuis son « retour ».
_Et bien je dirais que cet argument est tout à fait valable sachant qu’il est un peu plus de midi…Mais vous devez le savoir… Lança t-il un sourire ornant son visage.
Le silence qui plana après sa réplique l’alarma… pourquoi ne lui avait-elle pas renvoyé la balle, pourquoi son regard ne brillait plus…pourquoi son sourire était…mort…pourquoi…
_Sarah ?...Tenta t-il ; elle leva ses yeux ébènes vers lui, une étrange supplique dans les yeux ;
_Trop tard…C’est trop tard…pourquoi aujourd’hui, pourquoi elle s’est arrêtée aujourd’hui, putain, mais pourquoi…hurla t-elle, faisant du même coup reculer son partenaire. Ce dernier se rapprocha doucement de sa meilleure amie, essayant de capter son regard, elle lui offrit un champ de désespoir.
_Hey, du calme marine’s… Quel est le problème ?... Demanda t-il doucement mais ne pouvant empêcher une étrange sensation s’emparer de lui, comme si…comme si tout allait s’arrêter aujourd’hui…
_Votre mère, je devais voir mère pour…pour prendre une décision au sujet de…de…vous savez…Je voulais lui dire d’attendre un peu, je voulais un peu plus de temps pour trouver une solution, pour … pour mettre au clair ce qui ne l’était pas … mais elle a dû croire que je la laissais décider, et connaissant votre position sur le maintien en vie artificielle… Elle s’arrêta un sanglot transperçant sa gorge.
_oui, mais c’était avant…avant tout ça…Fit Harm se mettant à faire les cent pas, à travers la chambre. Elle n’a pas pu faire ça, non je la connais, elle ne doit pas encore avoir pris de décision…On va aller à l’hôpital, on va leur expliquer…ils comprendront…
_Comprendre quoi Harm, que vous êtes là…un fantôme ou je ne sais quoi que je suis la seule à voir…Vous voulez qu’ils m’enferment ou quoi ?... Sourit tristement la jeune femme.
_Un bon point pour vous…Répondit-il, reprenant sa marche infernale. Soudain, il se stoppa, plantant son regard de glace déterminé dans les yeux de sa coéquipière. Je sais…on va passer au plan A…
_Le plan A ?... Demanda la jeune femme interdite.
_Oui le plan A, on va voir ma mère et on lui explique tout…Elle comprendra…Dit-il essayant de se persuader lui-même.
_Et si elle ne comprend pas ?... Rétorqua l’avocate.
_alors il y aura toujours le plan B… Fit-il simplement.
_qui consiste à faire quoi ?...
_Je vais y réfléchir pendant que vous conduirez…Mais d’abord habillez- vous, parce que si vous sortez avec ce caleçon et ce tee-shirt, là, elle va vraiment vous prendre pour une folle…Lança t-il en levant les sourcils.
_Idiot… Lâcha son amie en se dirigeant vers la salle de bain. Que je vous trouve derrière le rideau de la douche et vous me supplierez de vous tuer une fois que vous serez sorti de votre monde onirique…

Pourquoi penser au pire, alors que l’on vit le meilleur, pourquoi ne donner que les larmes alors que les derniers sourires sont si précieux…Ne pas gâcher l’espoir en croyant le pire, ne pas gâcher l’amour en croyant les silences…
Sursis…



A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nady
Cravate d'Adam
Cravate d'Adam
avatar

Féminin Nombre de messages : 328
Age : 29
Localisation : belgique
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Just Like Heaven (PG-13-Terminée)   Sam 7 Oct - 23:15

j'adore les phrases en italique, c'est très bien écrit!! 'le reste aussi hain :d:d)
bravo pour cette suite elle est géniale!!!
à quand la prochaine???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
morguy
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 209
Age : 29
Localisation : au baptême d'un tit Calamar-marin's
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Just Like Heaven (PG-13-Terminée)   Dim 8 Oct - 23:32

voilà une suite qui est assez longue...une prochaine pour je ne sais pas quand... Embarassed Désolée mais c'est un peu périlleux d'avoir une connection internet ces derniers temps... Confused??:
Arrow Bonne lecture et merci beaucoup pour vos commentaires... Wink



Dernière ligne droite, dernière étape, dernière muraille, dernier barrage, dernier espoir…ton dernier souffle…


Quelque part

Elle roulait à une allure effrayante, même pour une personne à demi morte…Callé dans le fond de son siège, Harm priait silencieusement pour qu’ils arrivent en vie, non en fait pour qu’elle arrive en vie…
_Vous savez Mac, ça n’aidera pas beaucoup mon cas si vous finissez sous un trente cinq tonnes…Tenta t-il pour la faire ralentir, en vain.
_Il y a quelque chose que vous n’avez pas compris dans mon explication matelot…nous n’avons plus le temps…Alors fermez les yeux et taisez-vous ; Ordonna la marine’s.
_Qu’est-ce qui vous fait croire que ma mère va vous croire … c’est vrai après tout vous êtes la seule à me voir, alors ce ne serait pas étonnant qu’elle aussi vous prenne pour une…enfin vous savez pour quelqu’un d’un peu dérangé…même si moi je sais que c’est vrai,elle, elle ne me verra pas… essaya t-il à nouveau ;
_ Pour votre gouverne pilote, votre mère et moi nous nous entendons très bien…Un sourire de satisfaction s’élargit sur son visage tandis que son ami percutait la signification de ses mots. Et puis pour qu’elle me croit et bien…je ne sais pas vous n’avez cas me raconter un truc que vous êtes le seul à connaître sur elle, un souvenir ou je ne sais pas moi… quelque chose comme la fois où vous avez terrorisé les douches des filles avec des boules puantes dans l’espoir de voir défiler les plus belles filles de votre lycée et que finalement vous êtes tombé sur cette bonne vieille madame Grichman, votre prof de maths…Qu’elle âge avait-elle déjà ?... Je ne m’en souviens plus…votre mère me l’a pourtant répété mais ça ne me reviens pas…Son sourire prit l’allure d’un rire, alors que l’avocat frissonnait à ce souvenir.
_Elle vous en raconté d’autres des histoires comme celle là ?... Demanda Harm les mâchoires serrées.
_Oh…Et bien tout ce que je peux dire c’est que vous avez de la ressource matelot…et je ne parle pas de vos années à l’académie et de cette pauvre mascotte…Son éclat de rire résonna dans l’habitacle du véhicule,alors que son partenaire prenait sa tête dans ses mains, laissant tout de même un sourire prendre possession de ses lèvres.
_Pourquoi a-t-il fallu que vous la rencontriez… juste au moment où je ne peux même pas me défendre…Souffla t-il.
_Rassurez-vous il n’y a rien à défendre vous êtes un cas désespéré… rétorqua simplement sa partenaire.
_a charge de revanche…fit son meilleur ami, une drôle de lueur dans les yeux.
_bon ce détail matelot…Nous arrivons… Fit Mac reprenant son sérieux tandis que l’immense silhouette de l’hôtel déchirait l’horizon.
_Je ne trouve rien…Comment voulez vous qu’un garçon sache des trucs indiscrets sur sa mère…Logiquement ce serait plutôt le contraire…D’ailleurs c’est le contraire les informations qui sont en votre possession en sont la preuve irréfutable… s’exaspéra t-il.
_Mais il doit bien y a voir quelque chose…vous n’allez pas me faire croire que vous n’avez jamais surpris votre mère dans une position inconfortable…Dit-elle sa voix ne laissant transpercer qu’une légère nuance taquine.
Harm la regarda un sourire en coin, puis essaya de fouiller sa mémoire à la recherche de ce souvenir embarrassant.
_Je me souviens… Fit-il soudain alors qu’un étrange sourire se formait sur son visage, sourire qui se transforma en gloussement. C’était lors de son mariage avec Franck…disons que la soirée touchait à sa fin et ma mère était on ne peut plus joyeuse…enfin vous voyez…Bref le mariage se déroulait en plein air et le fond de l’air commençait vraiment à devenir frais, alors ma mère a décidé d’aller cherche son manteau dans la maison, elle est entrée dans la salle où les serveurs avaient entreposé les manteaux de tous les invités, il n’en restait plus beaucoup, elle n’a donc pas allumé la lumière, et s’est dirigée vers le lit… c’est alors qu’une autre personne l’a suivi dans le vestibule, une personne dont la taille et la carrure étaient très semblables à celle de mon beau-père… L’inconnu est arrivé derrière ma mère et a posé une main sur son épaule, ma mère s’est retournée et dans la pénombre sans compter sur sa vision flouée par l’alcool…et bien disons qu’elle a voulu avancer la nuit de noce…avec le témoin de Franck… Jonathan Bergson…Finissant son histoire, il éclata de rire, revoyant la tête de sa mère quand après un baiser torride échangé avec le pauvre homme, elle avait fondue en larme.
_Vous avez assisté à toute la scène ?... Demanda Mac qui elle aussi essayait de refouler ses rires.
_Oui…vous savez voir ma mère se remarier ce n’était pas une grande nouvelle…pour moi elle trahissait mon père…alors je m’étais réfugié dans ce vestibule…pour pouvoir être au calme…Mais elle nous a fait promettre de ne rien dire…jamais, sinon Jonathan et moi aurions de sérieux problèmes, et la connaissant comme nous la connaissions nous n’avons jamais rien dit…sourit-il. Vous l’avez votre souvenir, marine’s alors à vous de jouer ; Termina t-il alors que son amie stoppait la voiture.
_Souhaitez-moi bonne chance…fit-elle souriant doucement.

Elle se dirigea alors vers la résidence, cherchant durant la montée vers la chambre, la meilleure façon de présenter la chose à Trish. Mais alors qu’elle se demandait si toute cette histoire était vraiment raisonnable, elle se retrouva devant la porte qui portait le numéro 258.

Elle frappa… des pas se firent entendre, ces pas qu’elle avait appris à reconnaître pour les avoir entendu dans le couloir d’un hôpital durant les deux dernier mois.
_Sarah…Fit Trish surprise, en ouvrant plus largement la porte.
_Trish…Je suis contente de vous trouver là ; expira Mac. J’ai quelque chose à vous dire…Continua t-elle hésitante.
_Moi aussi Sarah…Entre…Répondit la mère de son ami, la voix tremblante.
La marine’s remarqua le ton de la voix de celle qui était devenue son amie, ou plutôt la mère qu’elle n’avait pas eu…ou si peu…
Elle avança dans la pièce, le pilote à ses côtés, alors tout deux remarquèrent la personne qui accompagnait le couple Burnett. Mac l’avait déjà vu, elle était venue quelques jours après l’hospitalisation de Harm, elles avaient parlé et l’aînée avait compris qu’elle partageait plus que son prénom avec la jeune femme brune qui chaque jour tenait la main de son petit-fils en lui chuchotant des mots qu’elle gardait secret…
Sarah Rabb avait compris que Sarah Mackenzie était plus que la partenaire de Harmon, en fait elle était tout sauf sa simple partenaire…Et elle l’avait aimé cette jeune femme vulnérable aux allures de marin’s, elle l'avait écouté parler de ces cinq ans, cinq années mêlées de défis, de duels, de joies, de conflits, de peines, de confessions…et de ce sentiment que tous les deux s’obstinaient à ne pas voir…d’amour…
_Oh oh, Grams est là, mauvais signe…Ma mère ne l’aurait pas fait venir juste pour voir quel beau légume je fais…Fit Harm essayant de rester léger malgré la situation qui ne semblait pas aller en s’arrangeant. Mac, elle aussi avait compris que la présence de son homonyme n’avait rien de très rassurant. Plantée au milieu du salon de la suite, elle décida de se lancer.
_Ecoutez, je sais que ce que je vais vous raconter peut paraître totalement dingue, mais il faut que vous me croyiez…Hm, euh comment dire ça…Bien…disons que depuis ces deux derniers jours, je vois Harm…Fit-elle légèrement crispée ;
Trish sourit du même sourire qui ornait le visage de Sarah Rabb à cet instant présent…Elle le voyait…
_Sarah, chérie…Ca n’a rien de surprenant, et encore moins de fou…sinon nous serions toutes les trois bonnes pour l’asile… Rit Sarah.
_alors…Alors vous aussi vous le voyez, Rétorqua Mac une lueur d’espoir prenant place au fond de son cœur.
_Oui, nous aussi…Répondit Trish, posant une main rassurante sur l’épaule de la jeune femme. Mais tu sais, j’ai vu Harm Sr durant presque toute l’année qui a suivi sa disparition…on les voit mais ça ne veut pas dire qu’ils sont encore là…Continua la mère du pilote, détruisant du même coup l’espoir naissant en Mac. Cette dernière secoua la tête et se détacha de l’étreinte de son amie.
_Non, non …il est encore là…il n’est pas mort, il est là à côté de moi…il me parle, je lui parle… Lança la jeune femme tentant de faire comprendre aux trois autres personnes qu’il fallait encore y croire, qu’il ne fallait pas abandonner…
_Parlez lui de Jonathan Bergson, lui chuchota Harm, comme si son beau père pouvait l’entendre alors qu’à cet instant il n’était présent que pour sa meilleure amie.
_Il m’a raconté pour Jonathan Bergson… Lâcha Mac, ne faisant pas attention à Franck. Il m'a raconté le mariage...
L’effet fut immédiat Trish stoppa tout mouvement, comment avait-elle pu savoir ?... Elle ne lui avait rien dit à ce sujet, elle ne connaissait pas Jonathan, et Harm ne lui aurait sûrement pas confié ce secret au détour d’une conversation, qu’elle soit professionnelle ou personnelle.
_comment…Comment sais-tu pour Joe ?... Fit Trish, perturbée.
_Harm me l’a dit en venant ici…je vous assure Trish c’est la vérité…Il est là…Et je sais que nous devions aller à l’hôpital ensemble, mais je n’ai pas vu l’heure…Mais maintenant vous comprenez pourquoi il ne faut pas qu’ils débranchent Harm…Il ne le faut pas parce qu’il est toujours là. Finit-elle la voix brouillée.
_je croyais…je croyais que tu n’en avais pas eu la force…que tu n’avais pas eu la force de venir, que c’était trop dure… Je pensais faire ce qui était le mieux…le mieux pour mon petit garçon… Je pensais…son regard se planta dans les yeux d’ébène de la jeune femme brune. C’est trop tard Sarah… J’y suis allée ce matin, je leur ai dit que j’allais réfléchir…je les ai appelé il y a une demi heure… Harm sera débranché ce soir… Termina t-elle les larmes débordant de ses yeux fatigués.


Harm sera débranché ce soir…débranché ce soir…ce soir… Fini, que pouvaient-ils faire…Plus rien…un appel téléphonique avait décidé pour eux…ce soir


Elle qui s’écroule, là sur cette moquette de luxe, dans cet hôtel de luxe…Elle s’écroule au milieu des larmes des deux autre femmes…au milieu des larmes de l’homme aussi…cet homme qui finalement perd son fils… Et lui…lui qui ne peut pas tomber, s’écrouler…Qui n’arrive plus à pleurer, il voit la femme qu’il aime au milieu de cette chambre, il la voit et l’impuissance s’empare de lui, encore, cette impuissance qui lui donne envie de partir, de se laisser aller, là-bas, vers cette contrée paradisiaque…
Mais des mots, des promesses, le bruit de cette feuille qu’elle déchire, le bruit de cette porte qui claque sur Michaël Brumby, lui disent de croire…encore…encore un peu…
Ce soir…



A Suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
macnj
Cravate d'Adam
Cravate d'Adam
avatar

Féminin Nombre de messages : 336
Age : 32
Localisation : France
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Just Like Heaven (PG-13-Terminée)   Lun 9 Oct - 0:09

j'ai les larmes aux yeux. Ne le laisse pas mourir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jag.fansforum.info/index.php
lovedejag59
Baby-Sitter de Gemma
Baby-Sitter de Gemma
avatar

Féminin Nombre de messages : 1103
Age : 27
Localisation : Hazebrouck (59)
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Just Like Heaven (PG-13-Terminée)   Mer 11 Oct - 0:38

Nonnnnnnnnn tout sauf ca mais vraiment tout SAUF ca!!!!Faut pas que Harm soit débranché et meurt s'il te plait pas ca!!
J'pleure a moitié devant mon écran la!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nady
Cravate d'Adam
Cravate d'Adam
avatar

Féminin Nombre de messages : 328
Age : 29
Localisation : belgique
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Just Like Heaven (PG-13-Terminée)   Sam 14 Oct - 21:04


"J'ai la vie qui m' pique les yeux
J'ai mon p'tit cœur qu'est tout bleu
Dans ma tête j' crois bien qu'il pleut.
Pas beaucoup, mais un p'tit peu."

Chanson de Renaud

voilà comment je me sens après avoir lu ta fic!!!
naaaannnnnn je veux pas qu'il meure!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
morguy
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 209
Age : 29
Localisation : au baptême d'un tit Calamar-marin's
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Just Like Heaven (PG-13-Terminée)   Mar 24 Oct - 1:28

voilà une suite la prochaine sera l'épilogue... Rolling Eyes Embarassed
Merci, comme toujours pour tous vos commentaires...
Arrow bonne lecture


Comment vais-je faire si tu pars, si tu meurs...Comment vais-je faire sans toi...Toi que j'aime ... Comment?... Je te rejoindrais... Reviens...

Hôtel

Pas un seul bruit ne transperçait l'atmosphère irréelle de la chambre, les sanglots s'étaient arrêtés laissant place au silence, ce silence qui fait tant de bruit,qui tambourine dans les têtes, qui résonne dans les coeurs, ce silence qu'on ne sait comment briser...
Elle était toujours au milieu de la pièce, les larmes ayant laissé des traces salées sur son visage perdu, les yeux dans le vague, l'esprit floué... Elle ne comprenait pas pourquoi?... pourquoi avait-il fallu qu'elle le retrouve, qu'elle le sauve, pour finalement devoir assister à sa mort...et lui pourquoi était-il revenu?...pourquoi lui faire croire à un miracle...quand la mort s'en suit...Pourquoi le destin s'amusait-il avec eux, pourquoi leur avoir offert ces deux jours, ces deux merveilleux jours, où ils avaient partagé une amitié sans taboue, où ils avaient commencé un amour sans barrière... Pourquoi?...


Et c'est alors que ses yeux perdus s'égarent sur une photo, cette photo dont elle connaît les traits par coeur pour les avoir regardé des millions de fois depuis un peu plus de deux mois, cette photo qu'il aimait, non, qu'il aime tant, elle la regarde, elle le voit lui âgé de cinq ans dans cet avion de chasse, et son père lui montrant comment devenir le plus talentueux des pilotes, elle la regarde et elle sourit...et puis...elle sait ce qui lui reste à faire, l'ultime solution, plus que quelques heures...


_Je dois faire une dernière chose, lâcha t-elle simplement se relevant et essuyant les dernières gouttes d'eau qui sont accrochées à ses cils.
_QUOI!!! S'écrie son partenaire qui depuis l'annonce de sa mort prochaine, cherchait vainement des solutions qui ne venaient pas. Mais il faut que l'on trouve...vous n'allez pas abandonner comme ça Mac, vous êtes un marin's...vous...Un regard de devil dog le fit taire et il comprit qu'elle n'était pas si résignée que ça...Il la laissa faire, silencieux.
_Sarah, chérie je ne crois pas que ce soit une bonne idée de rester seule avant...enfin tu sais...Tenta doucement Trish essayant de contrôler le flux de liquide salé qui menaçait de s'échapper de ses yeux déjà bouffis.
_Ne vous inquiétez pas Trish, c'est seulement une chose que je lui ai promise et que je dois faire seule, je serais revenue pour...je serais revenue...Elle leur sourit doucement et sortit.
Une fois dans la voiture son partenaire se tourna vers elle un drôle de sourire sur le visage.
_Alors?...Demanda t-il curieux.
_Alors quoi? Rétorqua le colonel feignant de ne pas comprendre de quoi voulait parler son partenaire.
_Vous m'avez fait une promesse?... Continua Harm pour la mettre sur la voie. Quelle promesse?...
_Vous ne vous souvenez plus?...Je vous ai promis que vous ne me perdrez jamais, et vous ne me perdrez pas… enfin si tout marche...murmura t-elle.
_si tout marche?...Questionna le capitaine de Frégate, désormais inquiet. C'est quoi votre plan marine's?...
_Bud...Répondit-elle simplement mais ne regardant pas son ami.
_Bud??? Qu’est-ce que Bud vient faire dans cette histoire...
_Et bien puisque vous n'êtes plus en « sécurité » à l'hôpital, il nous suffit de vous sortir de l'hôpital...le temps que l'on trouve une solution à notre, a votre problème... Mais je n'y arriverais pas toute seule, et comme Bud m'a cru quand je lui ai raconté votre réapparition et qu'en plus il a gardé le fourgon qui devait servir pour les décorations de la cérémonie, il a tous les éléments pour me venir en aide...Conclu la jeune femme.
_Sauf les compétences médicales...Rétorqua l'avocat. Mac je suis à moitié m...enfin je ne suis pas au mieux de ma forme, et si vous vous rappelez bien je suis entouré d'une demi douzaine de machines, dont une qui me fait respirer...Enchaîna Harm.
Sa partenaire le regarda quelques secondes, le désespoir visible dans ses yeux d'ébènes...Il avait raison. A sa grande surprise les yeux du Pilote reprirent leur lueur maligne.
_J'ai trouvé… Sturgis...Fit-il souriant.
_Sturgis ?...
_Oui quand nous étions à l'académie, il y avait une formation à la médecine d'urgence, et ils abordaient aussi les soins lourds, enfin tout ce qui impliquait une réanimation et les éventuelles complications de cette réanimation....Ca avait lieu pendant les vacances d'été, tout un mois...Jack, Diane et moi ont avait prévu d'aller passer nos vacances à la Jolla, on a proposé à Sturgis, mais il nous a assuré qu'il préférait faire ce stage...quand nous sommes revenus il avait son diplôme de secouriste et trois petites copines. Rigola Harm.
_Et vous croyez qu'il va accepter de nous aider?... Demanda son amie.
_Oui...il suffit de ne rien lui dire, jusqu'à ce que nous soyons dans la camionnette à une allure raisonnable, sourit doucement l'avocat.
_De toute façon on a pas le choix, soupira la marine's. On va passer prendre Bud et on s'occupera de Sturgis après.
_c'est vous le chef, rigola son coéquipier, reprenant espoir.



_QUOI!!! Mais vous êtes complètement malades tous les deux, vous savez ce que l’on risque à faire ça...On risque de le tuer et si par je ne sais quel miracle on ne le tue pas, on aura de sacrés ennuis et le mot est faible...S'écria Sturgis alors que Mac venait de lui expliquer son plan. Le lieutenant Roberts avait accepté sans trop de mal l'idée de sa supérieure et amie ayant reçu quelques secondes plus tôt le coup de téléphone de Frank Burnett, lui annonçant que son meilleur ami serait débranché dans la soirée. Désormais le plus dur était de retenir l'ex sous marinier qui ne croyait pas un traître mot de ce que lui racontait la jeune femme. Ecoutez Mac, je crois que ce sont vos sentiments quels qu'ils soient, envers Harm qui vous poussent à croire qu'il est encore là mais il faut que vous vous fassiez une raison, il nous a quitté et sa mère a pris la meilleure décision...La décision de le laisser partir...comme vous devriez vous résoudre à faire... continua le Capitaine.
_Sturgis je me fiche totalement de savoir si vous me croyez ou pas, le fait est que vous êtes le seul actuellement à pouvoir nous aider à déplacer Harm, sans le tuer, comme vous dîtes, alors si vous ne le faîtes pas pour nous, faîtes le au moins pour votre amitié avec Harm...Rétorqua la marine's accélérant...Le temps passait.
_qui vous dit que je peux vous aider, je ne suis pas médecin...Tenta une fois de plus son collègue.
_Harm m'a raconté votre stage d'été avec ces trois jolies demoiselles...Sourit Mac.
_Il...il vous a raconté ça...Mais quand?...questionna Sturgis légèrement déboussolé.
_vous ne me croiriez pas si je vous le disais, Sturgis...rigola Mac.
Ce dernier réfléchit quelques secondes, essayant de se convaincre lui-même qu'il y avait une explication rationnelle à tout ça...Mais le temps de la trouver, il allait les aider, pour son amitié avec Harm et pour l'amour que le pilote et cette jeune femme avaient le droit de partager.
_Allons-y...soupira t-il finalement, mais ce n'est pas moi qui fournirais des explications à l'Amiral...
Sourires...


Les couloirs du service de réanimation étaient calmes, mais les trois personnes étant désormais des habitués de cet étage, personne ne fit attention à eux. Quand ils rentrèrent dans la chambre ils virent que les divers cadeaux, cartes et autres dessins ainsi que les photos que Mac et Trish avaient apporté, avaient été rassemblées dans le but d'être rendus à la famille, après...après...
Sturgis mit en place le dispositif qui garderait leur ami en place le temps qu'ils trouvent une meilleure solution, le temps qu'ils trouvent la solution...
Une fois cette installation terminée il regarda les deux autres officiers, tous trois se comprirent et dans une dernière seconde de calme et de silence, ils prièrent pour qu'ils arrivent à sauver leur ami...pour quelques temps encore...
_Rappelez-moi pourquoi on fait ça déjà; demanda Sturgis un demi sourire sur le visage, essayant ainsi de masquer son angoisse.
_Parce que je suis toujours en vie…Souffla le pilote exaspéré, qui depuis que le plan de Mac avait commencé, observait en silence, priant lui aussi pour que ça marche.
_Parce qu'il est toujours en vie...Répondit Mac en écho, souriant légèrement à la vue de la moue boudeuse qui ornait le visage de son meilleur ami.
_Mac nous sommes dans la même galère que vous sur ce coup là, alors nous apprécierions d'avoir la véritable raison, n'est-ce pas lieutenant?... Fit l'ex sous marinier, une lueur taquine dans le regard.
_La vraie raison madame...sourit à son tour Bud.
La jeune femme jeta un regard noir au Capitaine de corvette avant de lui lancer:
_C'est la vrai raison capitaine, maintenant si nous pouvions y aller avant de nous faire remarquer, Insista t-elle, espèrant ainsi éloigner cette question à laquelle elle ne voulait pas répondre.
_Je ne bouge pas d'ici, enfin pas avant d'avoir eu une véritable réponse. Fit Sturgis en croisant les bras sur sa poitrine. Mac tourna alors le regard vers le jeune lieutenant mais celui-ci lui fit « non » de la tête...Elle n'avait plus le choix... Elle ancra ses yeux d'ébènes dans ceux d'acier de son partenaire puis les ramena vers ses chaussures.
_Parce que je suis amoureuse de lui...Souffla t-elle alors qu'une larme s'écrasait sur le carrelage blanc.
_Et ben mon pote si t'es par là, tu vas pouvoir lui donner cette bague maintenant...
Cette bague...

Ils n'entendent pas le cri de cette infirmière qui leur demande ce qu'ils font, ils ne veulent pas l'entendre, ils ne l'entendent pas non plus appeler la sécurité, ils continuent, tout droit, encore, encore, toujours, des cris qui courent derrière eux, des ombres qui se précipitent à leur suite et eux qui avancent, il faut avancer, plus vite, plus loin...Pour lui, Pour eux...
Elle ne les sent pas tout de suite ses deux bras qui lui entourent la taille, elle ne les voit pas tout de suite les visages désolés de ses amis coincés entre deux agents de sécurité, elle ne l'entend pas tout de suite ce bip continu...Non, elle le voit seulement Lui, qui s'efface sous son regard impuissant, Lui à qui elle crie de rester, qu'elle l'aime...Le respirateur gît sur le sol, annonçant sa mort, à cet homme qui dans une dernière image floue, lui lance un « je t'aime »...et disparaît...

Il ne la tient plus, cet homme en bleu avec son badge « sécurité », il la lâche, la laisse se précipiter vers le corps inerte de celui qui était son partenaire, son ami, le meilleur...celui qu'elle aimait...Il la laisse…
Ses collègues aussi ont lâché les deux hommes, les amis de cette jeune femme...Ils sont là, ils pleurent, le dos contre les murs blancs...Finalement eux aussi y avaient cru... et puis ce cri qui perce l'étrange silence morbide de la scène, ce cri d'une mère qui vient de perdre son fils...Son fils unique... Ils sont tous là, les amis, la famille, ils sont tous là à regarder cette jeune femme poser sa tête contre la poitrine silencieuse de l'homme qu'elle n'a pu aimer...c'était ce soir...

Il s'avance, cet homme qui arbore deux étoiles sur ces épaulettes, il s'approche pour la soutenir cette jeune femme qu'il aime à sa façon, il veut la soutenir mais prit pour ne pas s'écrouler... s'écrouler de peine...
Elle sent ses deux paumes douces se poser sur ses épaules secouées de sanglots silencieux, elle les sent et leur demande encore quelques minutes... Elle s'approche de ce visage qu'elle gardera graver dans son coeur, elle s'approche de ses lèvres, qu'elle n'a goûté que trop rarement, elle s'approche de ce sourire qu'elle ne verra plus, elle s'approche et cèle cet amour impossible par un ultime baiser...

Il ne partira pas, pas cette fois, plus maintenant, maintenant qu'ils se sont tout avoué...maintenant qu'ils vont s'aimer...Il ne partira pas, et comme les autres fois, il lui rend cet ultime baiser qui bizarrement ressemble au premier...
Il ne partira pas...ils s'aimeront...
L’Eveil puis l’amour…


A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
macnj
Cravate d'Adam
Cravate d'Adam
avatar

Féminin Nombre de messages : 336
Age : 32
Localisation : France
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Just Like Heaven (PG-13-Terminée)   Jeu 26 Oct - 1:00

On a un beau au bois dormant !!!!!! Un bisou, il est réveillé!! que c'est beau !!!! la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jag.fansforum.info/index.php
morguy
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 209
Age : 29
Localisation : au baptême d'un tit Calamar-marin's
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Just Like Heaven (PG-13-Terminée)   Sam 28 Oct - 15:35

Voilà la fin de ma fic, j'espère qu'elle vous plaira tout autant que la l'histoire... Embarassed
Merci pour tous vos commentaires qui me font continuer et qui me permettent d'imaginer plein d'autres histoires...
Arrow sur ce bonne lecture

Epilogue...


Show me how you do that trick
The one that makes me scream he said
The one that makes me laugh he said
And threw his arms around my neck
Show me how you do it !
And I promise you I promise that
I'll run away with you !
I'll run away with you !



Ses yeux refusaient de s'ouvrir, là au milieu de ce monde perdu entre rêve et réalité, elle voulait y vivre, y vivre pour toujours...Oublier ce qui avait été, ce qui aurait pu être...Oublier...
Une mèche se déplaçant au gré du vent et venant lui chatouiller le nez, lui fit comprendre qu'il était pourtant tant de revenir parmi les vivants et accepter cette réalité...Réalité...
Douce réalité... Réalité rêvée...

Spinning on that dizzy edge
I kissed his face and kissed his head
And dreamed of all the different ways I had
To make him glow
Why are you so far away? he said
Why won't you ever know that I'm in love with you
That I'm in love with you !



Ses yeux s'ouvrent sur ces rires, ces rires d'enfants... et d'adulte... Lui, toi...Nous... Le soleil n'est pas très haut, il ne doit pas être tard...neuf heures, peut-être dix, et ces rires, ces rires qui ne s'arrêtent pas, ces rires qu'elle ne se lassent pas d'entendre...Ces rires qui la font sourire, ces rires qu'elle a la chance de pouvoir entendre tous les jours depuis un peu plus de deux ans...déjà deux ans... bien sûr il y a les pleurs, les colères, les caprices, les jalousies...Mais toujours au bout l'amour...

Cet amour qu'elle...qu'ils ont découvert un soir d'octobre au milieu d'un couloir d'hôpital, au milieu du silence qui devait précéder sa mort et qui annonçait sa résurrection...leur résurrection...Il l'avait prise dans ses bras et l'avait embrassé, encore, encore...encore...
Et puis ils avaient ri...Eux seulement, au début...et puis il y avait eu la mère, la famille...les amis...Ils avaient compris,, compris que l'histoire allait continuer, mais différemment...avec un « Nous » formé par Sarah Mackenzie et Harmon Rabb Jr...ils avaient ri, pleuré, crié...ils avaient tous compris, même l'homme derrière les portes automatiques qui n'avait pas pris la peine d'aller à la rencontre de ces effusions de joie...Cet homme qui pensait tenter sa chance, encore une fois et qui était tombé sur un trop plein d'amour...pour son coeur...un sourire triste et des perles dans les yeux, il était parti...là- bas en Australie...


You, soft and only
You,lost and lonely
You, strange as angels
Dancing in the deepest oceans
Twisting in the water
You're just like a dream !
You're just like a dream !


Pourquoi ne voulait-elle pas sortir de son monde onirique, son monde rêvé...Ce monde qu'elle avait sous les yeux...dans son coeur...
Le soleil ne l'éblouit plus, une ombre rassurante lui a volé sa place...ombre rassurante...Il l'appelle sa belle au bois dormant, elle lève un peu plus la tête pour se rapprocher de ce visage qu'elle aime tant, et leurs lèvres se cèlent dans un baiser, le premier...de la journée...ils se séparent, par manque d'air, mais elle ne veut pas...elle veut encore y goûter à cette douceur câline, à cette saveur douce et sucrée, cette saveur dont elle devenue dépendante, dépendante de Harmon Rabb Jr...oui dépendante...à vie... Elle l'aime...aime...Toi,Lui,Nous...
Elle l'attrape par le col de sa chemise bleu clair, légèrement ouverte et les manches relevées, quelque peu mouillées par l'eau marine, elle l'attire il n'oppose aucune résistance et dans un sourire dont lui seul a le secret il se laisse tomber à ses côtés , mêlant ses jambes aux siennes, jouant à nouer leurs doigts...à mêler leurs langues, Il l'aime...aime...Toi, Elle, Nous...


Daylight licked me into shape
I must have been asleep for days
And moving lips to breathe his name
I opened up my eyes
And found myself alone alone
Alone above a raging sea
That stole the only boy I loved
And drowned him deep inside of me



“Je t'aime...” « moi aussi »... « depuis toujours »... « pour toujours ... » Rires...et tempête...tempête aux allures de tornades brunes soupoudrées de ces reflets roux du soleil levant, ils arrivent, les pieds et les mains pleines de ce sable dans lequel ils se sont roulé... Avec l'aide leur de papa...Ils arrivent, Lui,le plus grand, plus grand d'une année et deux jours, Joshua... qui du haut de ses deux ans tient la petite main de sa soeur qui depuis une semaine fait ses premiers pas...Liv...Ils tentent de grimper sur ce lit, ce nid d'amour, ils tentent mais échouent, alors deux bras, ces bras forts et rassurants qui soulèvent un premier ange et qui le pose entre Lui et la femme de sa vie, et puis la plus petite s'envole à son tour vers les yeux océan de son héros, de son père...Il la garde contre lui, contre son torse, et la petite se recroqueville, s'enfouit sous la douceurs des couvertures et la chaleur de son protecteur, elle s'amuse un moment avec le bracelet de montre qui entoure le poignet gauche du pilote, et finalement lassée elle pose sa tête au creux du biceps de l'avocat, saisit un morceau de sa chemise, met son pouce dans la bouche et laisse enfin ses paupière lourdes l'emporter vers le pays des rêves...
Son frère s'est serré contre le parfum apaisant de sa maman, elle a passé un bras protecteur autour du petit corps, et alors qu'elle termine son histoire, elle entend le soupir de son fils qui lui dit merci... « Dors bien mon ange ... »

Il ne reste qu'eux, ces deux amis devenus amants, il ne reste qu'eux qui se regardent avec cette même lueur qui ne se tarie pas, Il ne reste qu'eux sur cette plage immense dans ce lit en plein air, une légère brise emportant les mots d'amour qu'ils se murmurent, les emportant pour les semer dans les coeurs de ces personnes qui chaque jour disent « je t'aime » avec leur yeux, « moi non plus » avec leurs têtes, et dont les coeur battent secrètement à l'unisson jusqu'au jour où...

"...en fait c’est un rêve que je fais de plus en plus souvent…je suis dans un lit immense mais pas dans une chambre, non…un lit qui se trouve sur une plage de sable blanc et le bruit des vagues pour réveil, j’ouvre les yeux et j’entends des cris de joies, je tourne la tête et je v… Enfin rien qui vous intéresse matelot..."


You, soft and only
You, lost and lonely
You, just like heaven !

You, soft and only
You, lost and lonely
You, just like heaven !



The end

Chanson de Katie Melua, parole et traduction par là:
Just like Heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
macnj
Cravate d'Adam
Cravate d'Adam
avatar

Féminin Nombre de messages : 336
Age : 32
Localisation : France
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Just Like Heaven (PG-13-Terminée)   Sam 28 Oct - 20:26

je suis vraiment soufflée par ce que tu écris. Tu as une façon de tourner tes mots qui me fait chavirer et entrer dans ton rêve. Superbe fic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jag.fansforum.info/index.php
bathilde
Moto de Catherine
Moto de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 622
Age : 25
Localisation : France
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Just Like Heaven (PG-13-Terminée)   Dim 29 Oct - 12:22

Encore Bravo ! ! au plaisir de te lire à nouveau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://navygirl.skyblog.com/
lovedejag59
Baby-Sitter de Gemma
Baby-Sitter de Gemma
avatar

Féminin Nombre de messages : 1103
Age : 27
Localisation : Hazebrouck (59)
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Just Like Heaven (PG-13-Terminée)   Lun 30 Oct - 19:56

Woaw super fic pleine de sentiments!!!
Bravo Morguy!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titi1018
Chaussette de Gemma
Chaussette de Gemma
avatar

Féminin Nombre de messages : 152
Age : 31
Localisation : Lausanne Suisse
Date d'inscription : 06/08/2006

MessageSujet: Re: Just Like Heaven (PG-13-Terminée)   Mar 31 Oct - 0:12

C'est super bravo!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 39
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Just Like Heaven (PG-13-Terminée)   Mer 8 Nov - 19:40

J'ai enfin pu lire ta fic. J'attendais qu'elle soit finie de poster pour m'y mettre et je dois dire qu'elle est magnifique.

Je l'ai littéralement dévorée du début à la fin. C'est superbement écrit.

Bravo pour cette fic et je suis certaine que les prochaines seront tout aussi magnifique d'après le peu où j'ai déjà jeté un coup d'oeil.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
nady
Cravate d'Adam
Cravate d'Adam
avatar

Féminin Nombre de messages : 328
Age : 29
Localisation : belgique
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Just Like Heaven (PG-13-Terminée)   Dim 19 Nov - 17:13

J'ai adoré lire ta fic debut à la fin!!! J'adore ta façon d'écrire, d'employer les mots, de tourner les phrases.
encore bravo, c'était vraiment magnifique!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Just Like Heaven (PG-13-Terminée)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Just Like Heaven (PG-13-Terminée)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Angel Beats! Heaven's Door
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Offre terminée.
» Les cycles ou séries que vous avez terminé
» Venet, "Doubles lignes indéterminées", 1988, acier, La Défense

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: ARCHIVAGE :: Fanfictions :: Fanfictions terminées-
Sauter vers: