CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A snowy week-end [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Jeu 6 Déc - 22:52

Partie 20

8:13PM

Ils avaient finis de dîner il y avait environ vingt minutes et pendant que Harm était dans la cuisine préparant du popcorn pour leur soirée films, Mac était toujours avec les garçons dans la salle de bain leur donnant un bain plus que nécessaire. En particulier Jimmy qui en avait plus que besoin, puisqu’il avait joué avec son dîner plus qu’il n’en avait mangé, juste comme Mac l’avait prédit.

Harm rit tout bas à la mémoire du tas de spaghetti sur le haut de la tête de son plus jeune filleul. Jimmy avait semblé totalement désordonné, mais aussi comme l’une des choses les plus belles que Harm ait vu dans sa vie. Le souvenir des yeux brillants de Jimmy, de la sauce étalée partout sur son visage et ses mains avec un rire joyeux avait réchauffé immensément le cœur de Harm.

« Qu’est ce que c’est que ce sourire béat ? » Demanda tendrement Mac avec un de ses sourires, s’appuyant avec relaxation sur l’embrasure de la porte.

Harm sursauta légèrement de surprise puisqu’il n’avait pas remarqué son apparition à cet instant. Il se tourna doucement pour la regarder. Il secoua sa tête avec incrédulité de sa propre nervosité et eut un petit rire, la pointant de son index. Tu devrais savoir qu'il ne faut pas s'approcher furtivement d'un vieil homme, Marine. Et depuis combien de temps es-tu là au fait? »

Mac haussa juste ses épaules et doucement s’avança un peu plus dans la cuisine. « Pas longtemps, mais assez pour voir que tu as quelque chose en tête. Et je ne t’ai pas approché furtivement, tu étais trop dans tes pensées pour me remarquer, » lui fit elle remarquer et elle prit du popcorn dans le saladier qu’il avait dans les mains avant de les fourrer dans sa bouche. « Et enfin et surtout, tu n’es vraiment pas si vieux, Harm. Alors, je disais….qu’est ce qui t’apporte ce sourire béat sur ton visage ? » Demanda t’elle une fois de plus, espérant qu’il partagerait ses pensées avec elle. Le sourire qui avait recouvert son visage était juste en l’occurrence un de pure joie.

« Je pensais juste à Jimmy et à combien il semblait mignon et adorable durant le dîner, » expliqua calmement Harm et il éloigna le saladier du champ de vision de Mac quand elle essaya de chaparder plus de popcorn. « Non, non, non. Pas si vite, Marine. C’est pour notre soirée films et vous devez attendre le reste de la troupe. »

Mac ne pouvait plus faire attention au popcorn et rayonna de joie en pensant à leur souper et à ce que ressemblait leur plus jeune filleul quelques minutes plus tôt. Ils avaient rit beaucoup durant tout le dîner, mais plus que tout quand elle avait essayé de faire arrêter Jimmy de jouer avec ses spaghettis ainsi il commencerait à manger correctement. Elle avait presque fini avec son plat de spaghetti et à ce moment elle pensait qu’elle ferait mieux de se mêler à son activité. « Je suis fier qu’il se soit ennuyé avec son jeu après un certain temps et qu’il est en fait mangé quelques pates. Mais oui, il semblait vraiment mignon. »

Harm acquiesça de la tête mais ne dit rien. Il la regardait juste avec une certaine expression dans ses yeux. Mac put voir qu’une fois de plus il avait quelque chose en tête, et qu’il se battait avec.

« Hey ? Tout va bien ? »

« Ouais, tout va bien. Je……pensais juste, » répliqua calmement Harm.

Mac haussa les sourcils et minaude. « Tu fais ça assez souvent ces jours-ci, » plaisanta t’elle mais devint à nouveau sérieuse rapidement et continua d’une voix douce. « A quoi pensais-tu ? »

« Et bien, il y a en fait quelque chose que je voulais te demander, » commença à dire Harm mais ensuite il s’arrêta à nouveau, ne sachant pas comment continuer, comment lui demander ce à quoi il avait pensé durant tout l’après midi. Il secoua sa tête et commença à rire. « Seigneur, je me sens comme un adolescent. »

Mac le rejoignit dans son rire. « Oh crois moi, je connais ce sentiment, » répliqua t’elle, ne sachant que trop bien ce dont il parlait, puisqu’elle s’était attrapée à plusieurs reprises durant ce week-end à se sentir comme une adolescente transi d’amour alors qu’il était avec elle. « Je dirais que c’est très mutuel. Maintenant que voulais-tu me demander ? »

Harm prit une profonde inspiration et posa le saladier sur le comptoir de la cuisine ainsi il pouvait prendre les mains dans Mac dans les siennes, ne brisant jamais le contact visuel. « Sarah, voudrais tu m’accorder un rendez vous ? »

Dire qu’elle était surprise à ce moment serait l’euphémisme de l’année. « Un rendez vous ? Tu veux dire comme un diner et peut être un film ou une danse après ? » Demanda étonnée Mac, essayant de son mieux de ne pas commencer à bégayer. ‘Et te voilà encore, MacKenzie. Le voilà, agissant pour te faire agir comme une adolescente encore et toujours,’ pensa t’elle, étouffant un petit rire sur sa propre réaction et agissement.

« Oui…non…en quelque sorte, » répondit vaguement Harm et lui donna un sourire penaud.

Mac leva les sourcils, essayant de trouver où il voulait en venir. « En quelque sorte ? »

Acquiesçant de la tête, Harm laissa ses mains ainsi il pouvait encercler avec amour sa taille. « Je veux que ça soit quelque chose de spécial, Mac. Quelque chose que nous n’avons jamais partagé avec quelqu’un d’autre, » expliqua t’il doucement.

Mac copia son geste et doucement encercla sa taille avec ses bras pendant que ses mains la tirait plus près de lui ainsi leur corps de mêlés ensemble. «Comme quoi? Comme un restaurant où nous ne sommes jamais allés avant ? » Demanda t’elle, alors que ses mains faisait de lents cercles sur son dos, profitant du sentiment d’être dans ses bras forts.

« Je n’en suis pas sûr, mais non, je pense que je veux que nous ayons un rendez vous qui soit unique de toutes les façons possibles. Ça doit juste être spécial, » clarifia t’il d’avec une voix qui était basse et rauque. Et en ce moment leurs visages n’étaient qu’à quelques centimètres l’un l’autre et ils pouvaient sentir la chaleur du souffle de l’autre sur leur visage.

Mac doucement se mit sur la pointe des pieds, se blottissant dans sa nuque et posa un doux baiser à un certain endroit sous son oreille. « Chaque rendez vous avec toi sera quelque chose de spécial, Harm. » Elle prit ensuite le lobe de son oreille dans sa bouche, le suçant légèrement. « Juste dis moi quand et ou, et je serais là, » murmura t’elle sa réponse dans son oreille.

Il prit son visage dans ses mains et lui donna un baiser avec tout l’amour qu’il avait pour elle. « Vous pariez que je le ferais, » dit il et après un autre court mais doux baiser il la laissa partir à contrecœur et il prit le saladier de popcorn sur le comptoir de la cuisine. « Et maintenant nous ferions mieux d’aller rejoindre les garçons, et qu’ils ne tombent pas de sommeil avant que le film n’ait commencé. » Harm sortit de la cuisine, suivis de près par Mac. « Quel DVD regardons-nous alors ? ‘L’âge de glace’ ou ‘Le chant de Noël des Muppets’ ? »

Mac éteignit les lumières de la cuisine et du salon, ainsi la pièce était seulement éclairé par les lumières du sapin de Noël scintillant, les quelques bougies et le vacillement des flammes de la cheminées, que Harm avait allumé après leur dîner.

« Ça lui a prit un moment mais à la fin AJ a pu choisir et décider de mettre les Muppets, » lui fit elle savoir et vit que Petit AJ et Jimmy avaient déjà trouvé leur place devant la table basse. Alors que Petit AJ était allongé sur son ventre avec sa tête posé sur ses mains, son petit frère était assis juste à côté de lui, tenant son meilleur ami Pooh Bear en sureté dans ses mains. Mac vit qu’il était déjà fatigué et qu’il avait baillé pas mal de fois alors qu’il était assis dans la baignoire tout à l’heure. « Je ne suis pas sûre du temps que nous allons garder ces deux là éveillés, mais je doute qu’ils voient beaucoup du film. »

Harm mit le saladier de popcorn sur la table basse avant de trouver sa propre place sur le canapé de nuit et maintenant confortable. Mac leva ses sourcils quand elle le vit pratiquement allongé sur le canapé. « Êtes vous installé confortablement, Harm ? »

Il lui donna juste un sourire de petit garçon et tapa l’espace entre ses jambes étendus. « Venez là. »

Elle n’avait pas besoin qu’on le lui demande par deux fois et exécuta avec plaisir son souhait. Dès qu’elle s’assit entre ses jambes et qu’elle sentit ses bras autour de son corps, elle prit la télécommande sur la table pour mettre en marche le film. « C’est agréable, » dit elle calmement, essayant intentionnellement de se câliner encore plus près de lui.

Harm consolida son étreinte, la tirant même plus près de lui. Mac frissonna quand elle sentit son corps si près du sien. « Vous n’avez pas froid, n’est ce pas ? » Murmura Harm dans son oreille, obtenant d’elle encore plus de frissons en guise de réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Jeu 6 Déc - 23:59

« Non. Non, je vais bien, » répondit calmement Mac. Elle prit sa main, qui était posé sur son ventre, dans la sienne et entremêla leurs doigts. « Ça ne pourrait pas être mieux. »

Harm mit son autre main sur leurs doigts entremêlés alors qu’il embrassait le sommet de sa tête. « Tout comme moi, » lui fit il savoir avant de tourner son attention au film maintenant commencé.

Le film était déjà en route depuis vingt minutes quand une scène apparu sur l’écran de télé quand Kermit et quelques pingouins dérapaient dans les rues givrées. Harm, Mac et les garçons rirent de ça quand soudain Harm trouva l’idée pour son premier rendez vous avec Mac. ‘Parfait, absolument parfait,’ pensa avec enthousiasme Harm au sujet de son plan et immédiatement un grand sourire couvrit son visage. Il posa sa bouche juste à côté de l’oreille gauche de Mac. « Mac ? » murmura t’il, essayant d’avoir son attention.

« Hmm, » répliqua t’elle calmement et tourna un peu son visage ainsi elle put regarder profondément dans ses yeux luisants.

« Que faîtes vous le Jeudi, vingt-trois Décembre ? » Continua-t-il à dire dans un murmure.

Mac fronça les sourcils, pas sûre de où il voulait en venir avec sa question. « Je n’en suis pas sûre. C’est le premier jour de mes vacances, mais je n’ai pas prévu de plan encore. Pourquoi ? »

« Bien, je pense alors que nous avons un plan maintenant. Jeudi, vint-trois Décembre. L’étang des Rabb à Belleville, Pennsylvannie, » dit simplement Harm et lui donna encore un autre de ses flyboy grins. « Vous pouvez écrire ça sur votre calendrier. »

« Hein ? »

Harm rit de l’actuelle Mac visiblement légère abasourdie. « Ok, laisse-moi me répéter et te reformuler ma précédente question. Sarah, voudrais-tu sortir avec moi le Jeudi, vingt-trois Décembre ? Nous pouvons prendre le petit déjeuner ensemble avant de partir à Blacksburg pour emprunter un CESSNA’S pour qu’il soit prêt pour une petite excursion. »

« On va voler ? Pouvons-nous le faire en fait à cette période de l’année ? Cependant, jusque-là ça semble être une très bonne idée. »

« Alors laisse moi te dire la suite de ça, et le vol ne devrait pas être un problème. Au moins tant qu’il ne neige pas. S’il neige, nous devons trouver quelque chose d’autre. De tout façon, j’aimerais que nous aillons notre première rendez vous à l’étang de la ferme de ma grand-mère. Nous pouvons alors patiner et avoir un petit piquenique d’hiver ensuite. Comment aimes-tu le son de ça ? » Voulut savoir doucement Harm, espérant qu’elle aimerait l’idée juste autant qu’il l’aimait.

Mac se déplaça un petit peu jusqu’à ce qu’elle soit capable de toucher ses lèvres avec les siennes. Elle lui donna un court mais doux baiser. « Je l’adore, Harm, et ça semble être une idée très spéciale pour notre première rendez-vous. Je ne peux pas attendre. Mais je dois te prévenir, je n’ai jamais fait de patinage avant alors tu devrais m’apprendre. »

« Bien, alors voici un rendez-vous. Et ne t’inquiètes pas, je t’apprendrais comment patiner et je serais toujours près de toi, juste au cas où tu tombes, » lui assura Harm avec un sourire. « Mais il y a en faites plus, » continua t’il doucement, espérant qu’il ne dépassait pas les limites maintenant et ne l’effraie.

« Maintenant ? Tu prévois de nous amener faire de la pêche sur glace aussi, vrai ? »

Il rit et secoua sa tête. « Non. Mais hey, nous pouvons faire ça pour notre second rendez vous. »

« Hmmm, notre second rendez-vous. J’aime le son de ça. »

« Oh, c’est seulement le début, Sarah MacKenzie. Je prévois d’avoir beaucoup de rendez-vous avec toi. »

« Ouais. J’aime de plus en plus le son de ça, » dit tendrement Mac avant de se remettre dans son ancienne position et les bras de Harm immédiatement la tirèrent à nouveau dans une étreinte et plus près de son corps. « Et parle du plus, il y a quelque chose de plus dont tu voulais me parler pour notre premier rendez-vous, » lui rappela t’elle, laissant le bout de ses doigt bouger doucement sur sa manche pour les laisser courir le long de son bras gauche.

Harm prit une profonde inspiration et commença à enfouir sa tête contre son oreille. « Umm, tu sais que mes vacances commence le même jour que les tiennes, hein ? »

« Ouais, je sais. »

« Et que Mattie vient pour passer les vacances avec moi ? »

Mac allait lui répondre quand un Jimmy visiblement très fatigué apparu juste à côté d’eux. « Dans les bras, » chuchota t’il, frottant ses yeux fatigués avec ses petits poings. Ensuite il tendit ses bras dans les airs, montrant à sa marraine qu’il voulait être soulevé. Mac lui sourit et laissa les bras de Harm pour prendre Jimmy, le plaçant au dessus d’elle ainsi sa tête était posé sur sa poitrine. Son pouce instantanément trouva son chemin à sa bouche et il commença à le sucer. « Je crois que celui là sera éteint dans quelques minutes, » dit calmement Mac et elle embrassa le sommet de la tête de Jimmy. Ensuite elle regarda Petit AJ, voyant qu’il était déjà absorbé par le film. «De toute façon, pour répondre à ta question, oui je me souviens que tu m’as dit pour tes plans avec Mattie. Pourquoi ? »

« J’aimerais que tu passes les vacances avec nous, » lui dit Harm et Mac immédiatement tourna sa tête ainsi elle put le regarder dans ses yeux brillants. Avant qu’elle ne puisse dire quelque chose Harm leva la main pour qu’elle attende de répondre et continua sa proposition. « Nous pouvons rester chez Grams toute la nuit et sur le chemin du retour nous pouvons prendre Mattie à Blacksburg. Nous n’avons pas encore fait de plans. La seule chose que je lui ai promise était que nous irions faire de la luge le jour de Noël s’il y avait assez de neige. »

Mac rit et secoua sa tête. « Ça me semble très familier. »

« Ça l’est, n’est ce pas ? J’espère que la réaction de Mattie ne sera pas aussi dramatique que celle d’AJ, si ça ne marche pas, » dit Harm entre ses propres rires avant de redevenir sérieux. « Alors, qu’en penses-tu ? Aimerais-tu passer Noël avec Mattie et moi ? »

Mac prit une profonde inspiration et commença à caresser le dos de Jimmy, obtenant un doux et visiblement fatigué soupir de sa part en guise de réponse. « Harm, il n’y a rien d’autre que j’aimerais plus que passer les vacances avec toi et Mattie, mais je ne suis pas sûre que ça soit une bonne idée. Ne devriez vous pas passer un peu de temps que tous les deux, ensemble ? Je ne suis pas sûre que Mattie aimerait m’avoir dans les environs ? »

« Mac, elle adorerait t’avoir dans les environs. Elle me l’a dit au téléphone vendredi matin. »

« Tu veux dire que tu as déjà parlé avec elle de cette idée ? » Demanda Mac étonnée, surprise qu’Harm ait en fait ce plan même avant qu’il ne sache qu’ils passeraient ce week-end ensemble.

« Non, pas de la manière que tu penses. Mattie était la seule qui l’a eu. Elle m’a demandé que tu passes Noël avec nous et j’ai été d’accord avec elle, ça semblait être une bonne idée. Alors s’il te plait…passe les vacances avec nous, » bégailla Harm avec un petit regard de chiot. « Et si on peux faire de la luge, nous pouvons amener Petit AJ et Jimmy avec nous et faire ce que nous n’avons pas pu faire ce week-end. »

« Si tu es absolument sûr que Mattie ne sera pas contre, j’aimerais passer Noël avec vous deux. » Elle ferma ses yeux et profita de la chaleur qu’elle ressentit à l’extérieur contre son corps, juste comme la chaleur qu’elle ressentait à l’intérieur, qui étreignait son corps d’une manière charmante.

« Elle ne le sera pas. C’est parfait. Absolument parfait, » murmura Harm dans son oreille et embrassa sa tête. Ensuite il retourna son attention à la télé, sachant qu’il ne serait pas capable de focaliser à nouveau son attention sur le film. Il était trop excité par l’issue de ce week-end, sachant que c’était le début d’un rêve devenu réalité, son rêve et plus important leur rêve. ‘Evident et simplement parfait,’ conclut t’il en silence dans sa tête et il intensifia son étreinte sur la femme qu’il aimait de tout son cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Ven 7 Déc - 0:11

trop super
la suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Ven 7 Déc - 15:18

Part 21

9:37 PM

Harm et Mac avait regardé le reste du film en silence et avec beaucoup de manque d’intérêt. Tous les deux étaient plus occupés dans leurs pensées au sujet de leur premier rendez-vous imminent et des vacances qu’ils allaient passer ensemble avec Mattie, que par le film des Muppets et leur version de ‘Un chant de Noël’. (NT : Ceci est encore une référence à Dickens, c’est l’œuvre de Noël la plus importante pour les anglo-saxons, qui s’en servent beaucoup pour faire des petites références, comme ici avec le personnage de Mme ‘Ebenezer’. On peut même retrouver des références à ce conte dans un truc aussi simple que les Simpson : souvent ils disent Ebenezer Burns au lieu de Montgomery Burns qui est en fait son vrai prénom)

Jimmy s’était endormi il y a un moment déjà, sa chaleur et même sa respiration soufflaient doucement contre la nuque de Mac. Quelques fois il laissa échapper un simple soupir avec un peu de salive s’échappant de sa bouche et coulait sur le côté de sa lèvre inférieure. Harm et Mac avaient entremêlé les doigts de leur main gauche et ensemble ils caressaient doucement le dos de Jimmy d’une manière apaisante.

Petit AJ n’avait jamais quitté sa place sur le sol devant la table basse et maintenant était juste comme son petit frère endormi, se servant du meilleur ami de Jimmy Pooh Bear comme oreiller.

« Je pense qu’il est l’heure de mettre ces deux là au lit. C’est une bonne chose qu’ils soient déjà en pyjama, » murmura Harm dans l’oreille de Mac et il enfouit sa tête dans ses cheveux, inhalant profondément le doux parfum de son shampoing.

« Hmmm, » répliqua seulement Mac et Harm su par sa réaction qu’elle était à peine réveillé et elle aussi prête à aller dormir.

« Et je pense qu’il est l’heure pour nous aussi d’aller dormir, » compléta Harm et doucement il laissa la main de Mac ainsi elle pouvait se lever du canapé.

Il le regretta immédiatement quand il sentit petit à petit sa chaleur s’éloigner de lui pendant qu’elle se levait doucement, abandonnant leur cocon qu’ils avaient fait. «’K, » murmura t’elle endormi et elle bailla. Mac berça Jimmy dans ses bras, laissant une de ses mains courir le long de ses cheveux en embrassa sa joue. « Tu prends AJ ? »

« Bien sur. » Harm se leva doucement du canapé et ne put réprimer un grognement, sentant ses muscles raides protester contre ses mouvements.

Mac avait entendu le grognement et s’arrêta à mi-chemin pour le regarder avec une expression légèrement inquiète sur le visage. « Ça va ? »

Harm eut un petit rire et acquiesça. « Ouais, je vais très bien en fait, merci. Je suis juste trop vieux pour faire des câlins sur le canapé comme ça, » lui fit il savoir et immédiatement du ajouter ce qu’il pensait de ça avec un sourire de petit garçon. « Mais ça méritait que tous mes muscles fatigués me fassent mal maintenant. »


« Si tu veux, après je peux te donner un petit massage pour te faire partir ces fichues douleurs, » répondit Mac ave un sourire chaleureux et lui fit un clin d’œil. « Je pense que la prochaine fois nous devrons simplement inverser les positions un peu ainsi je serais en bas et tu pourras être sur le dessus. » Sans attendre qu’il lui réponde elle se tourna et alla dans la chambre d’ami pour mettre Jimmy dans le berceau.

« J’aime la façon dont tu penses, » commenta seulement Harm avec un sourire avant de soulever l’aîné de ses filleuls du sol et de le prendre dans ses bras sécurisants. « Allez viens, mon pote. C’est l’heure d’aller au lit, » dit il doucement quand il sentit Petit AJ remuer.

« ‘K, » murmura Petit AJ plus endormi que réveillé et il jeta ses bras autour de la nuque de Harm en enroulant ses petites jambes autour des hanches de son parrain.

Harm eut un petit rire quand il entendit son filleul commençant à ronfler contre sa nuque, son souffle chaud le chatouillant légèrement. « Ce fut une longue journée et un long week-end. Pas étonnant que nous soyons tous fatigués et prêts pour le marchand de sable, » murmura Harm plus pour lui que pour son filleul et suivit Mac dans sa chambre d’ami, posant gentiment petit AJ dans son lit.

Dès qu’AJ et Jimmy furent bordés et reçurent leur baiser de bonne nuit de leur parrain et marraine, Mac éteignit la lumière du plafond et laissa seulement la petite lumière de nuit près du berceau. Ensuite elle prit le baby phone avec elle et suivit Harm dans le salon.

« C’était plus facile que ce que je pensais, » dit gentiment Mac et elle alla vers le sapin de Noël pour éteindre les guirlandes électriques pour la nuit avant d’aller vers la table basse où elle posa le baby phone juste à côté des bougies encore allumées.

« Ouais, ils se sont éteints comme une lumière. Espérons qu’ils pourront dormir toute la nuit cette fois, » ajouta gentiment Harm alors qu’il vérifiait le feu, brûlant légèrement toujours dans la cheminée de Mac. Il mit l’écran devant la cheminée et souffla les bougies sur le chambranle de la cheminée. Ensuite il alla vers le meuble vidéos de Mac pour éteindre la télé et le lecteur DVD.

« Si ils sont aussi groggy que moi, ça ne devrait pas être un problème, » dit calmement Mac avec un sourire avant de se mettre à bailler fortement. Elle se laissa s’enfoncer un peu plus dans le canapé juste pour jeter ses pieds sur la table basse. Mac ferma ses yeux et appuya sa tête contre le sommet du canapé, profitant du calme autour d’elle.

« Pourquoi…, » commença à dire Harm et il prit place sur un côté de la table basse juste devant Mac, prenant doucement son pied gauche dans sa main. « …n’irais je pas prendre une douche rapide et ensuite je pourrais te préparer un bain chaud moussant ? »

Mac soupira profondément et garda ses yeux fermés. « Ça semble être le paradis, merci, » murmura t’elle quand Harm commença à masser son pied. « Et ton idée semble être le paradis aussi. Je suis juste inquiète de tomber de sommeil dans la baignoire, » répliqua t’elle avec amusement et finalement ouvrit ses yeux pour regarder dans ceux de Harm brillants.

Harm haussa ses épaules et lui donna un des ses flyboy grins. « Ne t’inquiète pas de ça. Si tu devrais tomber, je serais là pour te sauver. Je suis un calmar après tout. »

« Vrai, » fut d’accord Mac avec un clin d’oeil et soudain lui donna un petit cri quand Harm toucha une zone particulièrement douloureuse sur son pied, le retirant rapidement en guise de réponse.

Il secoua juste sa tête avec un petit rire et attira à nouveau le pied sur ses genoux pour continuer son massage, la faisant se sentir à nouveau relaxée. « Et garde à l’esprit que si tu t’endors sur moi, tu ne pourrais pas me rendre ce massage que tu m’as promis. » Doucement Harm laissa le pied gauche de Mac juste pour prendre son pied droit dans sa main, lui donnant la même attention et commença aussi à la masser.

« Ton dos te fait mal comment ? » Demanda Mac inquiète et du fermer ses yeux à nouveau, quand les doigts de Harm pétrirent son autre pied. Elle pouvait pratiquement sentir combien la tension douce mais constante quittait son corps.

« Si je te dis que ce n’est pas si douloureux, me ferais tu toujours le massage ? » Se renseigna Harm avec un regard de petit chiot.

Mac dut rire quand elle ouvrit ses yeux et vit le regard sur son visage, qui lui rappelait tant celui qu’AJ avait eu sur son visage plus d’une fois. « Ouais, je pense que ça peut s’arranger, » lui dit elle dans un murmure et copia son doux petit sourire. « Après ce magique massage de pied c’est le moins que je puisse faire. »

Harm donna à son pied une dernière secousse avant de doucement le laisser. « Donne moi juste quelques minutes pour me doucher et te préparer ton bain. » Harm se leva de la table et embrassa son front. « Juste ne t’endors pas là, Marin’s, » dit il avec un clin d’œil et ensuite il alla dans la chambre.

Mac retira son pied de la table et se leva du canapé pour étirer son corps fatigué, mais maintenant plus que relaxé. « Nan, je vais aller nettoyer un peu. Ça devrait m’occuper pendant un moment, » lui fit elle savoir avec un sourire et prit le saladier de pop corn vide sur la table basse. « Profites de ta douche, » dit-elle à Harm, qui se trouvait devant la porte de sa chambre.

« Je le ferais, » répondit il rapidement pendant que Mac apportait le saladier et quelques verres sales dans la cuisine. Elle remplit le lave-vaisselle avec les plats de leur dîner et de leur soirée-film avant de mettre les bouteilles d’eau et les briques de jus dont ils s’étaient servis plus tôt dans le frigo.

Quand elle eut fini dans la cuisine, Mac retourna dans le salon et puis alla vers la porte de sa chambre pour être sûre que Harm était déjà dans la douche. Quand elle put entendre l’eau de la douche coulant, elle alla vers la table basse souffla sur les bougies pour les éteindre, prit le baby phone avec elle et entra rapidement dans la chambre. Mac voulait se servir du temps que Harm était sous la douche, pour se déshabiller et mettre sa robe de chambre.


*****
Pendant ce temps dans la salle de bain

Harm avait allumé la douche et dès que l’eau fut assez chaude il s’avança sous le jet d’eau fumant. Il ferma les yeux de soulagement et leva un peu sa tête ainsi l’eau le frappait juste sur le visage.

Pendant un moment Harm laissa l’eau masser son corps fatigué avant de chercher aveuglement le gel douche juste à côté de lui, juste pour n’attraper rien d’autre que de l’air. « Merde, » jura t’il, réalisant qu’il avait oublié de prendre le gel douche et le shampoing avec lui plus tôt.

Sans s’inquiéter d’arrêt la doucement, il attrapa rapidement une serviette sur le porte serviette et la jeta autour de ses hanches avant de sortir de la salle de bain pour retourner dans la chambre, où se trouvait son sac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Ven 7 Déc - 15:19

*****

« Woaw, » Harm, prit par surprise, cria dès qu’il entra dans la chambre et qu’il vit Mac se tenant devant son armoire, lui tournant le dos. Ce n’était pas sa présence dans la pièce qui l’avait fait hurler comme ça, mais plutôt son apparence et ce qu’elle portait, ou en fait, ce qu’elle ne portait pas.

Il savait qu’il devait fermer les yeux, mais son cerveau ne semblait simplement pas fonctionner non plus et il regarda, ou plutôt la fixa, avec ses yeux grands ouverts. ‘Dieu qu’elle est belle,’ fut la seule pensée qui traversa son esprit.

Mac sursauta de surprise quand elle entendit le cri de Harm derrière elle et se tourna par pur réflexe, ne réalisant pas qu’elle lui montrait encore plus de son corps presque nu.

« Wow, » furent les seuls mots qu’Harm put murmurer, étant complètement perplexe de la sensation de son corps.

En voyant le derrière de son corps et en remarquant qu’elle portait un string ça lui avait fait perdre la tête. Mais, voir le soutien-gorge couleur blanc de neige assorti qu’elle portait, le ferait sortir de ses chaussettes s’il en portait. Le soulèvement et la descente rapides de sa poitrine lui montrait qu’elle était actuellement juste aussi affecté par leur situation que lui, et Harm s’ordonna de laisser ses yeux rencontrer les siens. Finalement il éloigna son regard de sa poitrine, seulement pour voir les yeux de Mac ne rencontrant pas les siens et qu’ils étaient rigidement collés au soulèvement et la descente rapide de son torse.

« Mac…je, » commença à dire Harm, mais ne fut visiblement capable de trouver ses mots. « Je suis désolé…je ne savais pas… » Continua t’il à bégayer et doucement commença à s’approchait. « …je ne savais pas que tu serais là… »

Il fit un autre pas en avant et n’obtenant toujours pas de réaction d’elle du tout, ses yeux étaient toujours collés aux gouttelettes d’eau sur la partie supérieure de son corps. « …j’avais oublié… » Harm pointa le sac, qui était juste à côté d’elle. « …oublié de prendre le shampoing et… » Plus il s’approchait d’elle, plus il pouvait sentir son doux et unique odeur, et plus il était dur apparemment pour lui de penser ce dont il avait besoin d’explique. « …et le gel douche…Ouais, le gel douche que j’ai oublié, » murmura Harm la fin de son explication, il souligna ça avec un fort acquiescement juste pour s’arrêter soudain dans ses mouvements quand Mac fit un pas en retour.

Harm ne bougea pas, effrayé qu’il ait dépassé les bornes et qu’elle faisait un pas en arrière pour s’éloigner de lui. Il fronça les sourcils quand Mac soudain fit un autre pas en arrière, même s’il ne continuait pas à avancer vers elle. « Mac, » lui dit il calmement, mais ses yeux ne rencontraient toujours pas les siens. « Laisse moi juste prendre mes affaires, et je serais hors de ton chemin, » dit-il avec une voix légèrement forte et une fois de plus pointa avec son doigt son sac par terre.

Mac ne disait toujours rien et la pièce plongée doucement dans le silence, seulement interrompu par leur respiration lourde. Elle fit encore un autre pas en arrière et heurta la porte qui se ferma avec tant de force qu’elle claqua. Harm et Mac sautèrent de surprise au bruit lourd et finalement leurs yeux se rencontrèrent pour la première fois depuis qu’Harm était entré dans la pièce.

Quand il vit au coin de ses yeux que les lèvres de Mac bougeaient il ne put s’empêcher et il laissa ses yeux errer sur ses lèvres, seulement pour voir que le bout de sa langue sortait doucement pour lécher le haut de ses lèvres humides, et était pour lui très invitant. Soudain il semblait que tout l’oxygène était parti de la pièce et Harm n’avait même pas réalisé qu’il retenait sa respiration.

Quand le besoin d’oxygène devint de plus en plus intense, Harm prit une profonde inspiration, seulement pour laisser un halètement irrégulier quand il vit la main droite doucement et aveuglement s’égarer sur la poignée de la porte derrière elle. Harm pensa qu’elle essayait de chercher la poignée de la porte ainsi elle pouvait à nouveau ouvrir la porte et s’éloigner de lui et donc, il fut plus qu’étonné quand il put entendre qu’elle tourner doucement la poignée et le reconnaissable entre mille ‘click’ du loquet de la porte qui suivit.

Harm retourna son regard à la porte juste pour voir Mac prenant une profonde inspiration et qu’une fois de plus elle fixait le mouvement rapide de son torse. Il ne savait pas comment il devait réagir et resta simplement là, attendant.

Il n’eut pas à attendre longtemps pour avoir sa réaction. Après juste quelques minutes Mac fit deux petits pas en avant ainsi elle se tenait directement devant lui. Elle put sentir son souffle chaud, et irrégulier contre sa peau et sans bougeait ses yeux de son humide torse qui bougeait rapidement elle posa tendrement sa main droite dessus, immédiatement obtenant un sifflement du profond de lui comme réponse.

Mac laissa doucement courir ses doigts de sa clavicule à sa cage thoracique juste pour suivre le sillon étroit de poils au sud de son nombril. « Tu es si beau, » furent les premiers mots que Mac murmura depuis qu’il qu’il était surpris de la tenir contre son torse avant d’avancer légèrement sa tête, finalement pour être capable de toucher son sternum avec ses lèvres douces.

« Mac, » dit Harm d’une voix légèrement rauque, essayant du mieux qu’il pouvait de se garder sous contrôle, ce qui était à peine possible en sentant le bout de sa langue courir le long de son corps humide. Son corps réagissait déjà quand il l’avait vu se tenant là, pratiquement nue, mais ses touchers étaient sa perte, et il sut que ça ne prendrait pas longtemps pour qu’elle découvre combien il la voulait, avait besoin d’elle.

A son insu Harm commença à serrer ses mains en poing et le réalisa seulement quand doucement il leva un peu ses bras pour laisser ses mains courir doucement sur ses bras. Finalement il prit son visage dans ses paumes et éloigna sa tête de sa nuque ainsi il put regarder profondément dans ses yeux. « Sarah ; si tu pense que je suis beau, le monde devra tenter de trouver un mot pour décrire ta beauté. »

Juste un regard dans les yeux de Mac lui montra tout l’amour, le désir et la passion qu’elle ressentait pour lui, sachant que ses yeux montraient les mêmes sentiments qu’il avait pour elle. Il baissa son visage un peu ainsi leurs visages n’étaient qu’à quelques centimètres l’un de l’autre. « Mac, as-tu une idée de ce que tu fais sur moi, » demanda t’il avec une voix rauque, ses lèvres touchant à peine les siennes.

Le regard de Mac doucement alla sur les lèvres d’Harm avant qu’une fois de plus elle ne lève le regard et regarda profondément dans ses yeux, léchant ses lèvres. « Si je te fais ce que tu me fais, alors je pense que nous avons tous les deux beaucoup de problèmes maintenant, » murmura Mac, essayant de garder sa respiration sous contrôle encore mais faillit quand les lèvres de Harm s’écrasèrent soudain sur les siennes.

Le baiser était chaud, passionné, et demandeur alors qu’il était plein d’amour et de douceur. Ça semblait comme s’ils mettaient toute la tension sexuelle et leur sentiment l’un pour l’autre, qu’il avait doucement construit à travers les années, dans cet unique baiser. Ils avaient partagé quelques baisers durant les années, mais aucun d’eux ne pouvait être comparé à celui là.

Mac fit le pas final en avant et ferma la distance restant entre eux, les deux grognant au moment où leurs corps vinrent ensemble finalement, peau contre peau. Elle enroula ses bras autour de son coup et fit courir ses mains à travers ses cheveux épais, essayant de l’attirer encore plus près. Au moment où elle sentit sa langue sur ses lèvres elle gémit et ouvrit la bouche pour l’accueillir. La langue d’Harm entra doucement dans sa bouche chaude et leurs langues se battirent en duel, se cherchant et se sondant plus alors que le baiser grandissait encore et encore.

Les mains de Harm ne restèrent pas en place non plus et laissèrent son visage, descendant doucement le long de son dos, trouvant leur place sur son derrière, tirant son corps encore plus près du sien et où il la voulait le plus.

Mac s’écrasa contre lui et tous les deux gémirent une fois de plus de ce contact. Tous les deux savaient que leurs jambes ne tarderaient pas à les abandonner en même temps, sans briser leur baiser, ils commencèrent à avancer à l’unisson, essayant de trouver leur chemin vers le lit de Mac. Harm fit un pas en arrière pendant que Mac avançait.

Quand le besoin d’air leur fit briser leur baiser, Harm commença à déposer de doux baisers sur tout son visage alors que leurs souffles étaient irréguliers. Finalement ses jambes butèrent contre le coin du lit de Mac, pendant que Mac prenait sa tête entre ses mains pour caresser ses lèvres dans un baiser plein d’amour et de désir. Harm doucement s’assit sur le lit sans briser leur baiser. Ensuite il resserra son emprise sur elle et tendrement la tira sur ses genoux.

Au moment où Mac l’enjamba ils durent tous les deux arrêter leur baiser avec un gémissement. Alors qu’elle commençait à laisser un sillon de baiser le long de son cou vers sa poitrine, Harm doucement faisait glisser ses mains sur ses jambes douce, passant sur son derrière jusqu’à atteindre l’attache de son soutien-gorge. « Sarah, » haleta t’il et Mac immédiatement releva sa tête pour regarder dans ses yeux brûlant de désirs.

« Ouais, »répondit-elle d’une voix haletante.

La main gauche de Harm laissa l’agrafe du soutien-gorge de Mac pour prendre son visage en coupe dans sa paume. « Avant que nous n’allions plus loin, es-tu sûre que c’est vraiment ce que tu veux ? » Demanda t’il, sachant qu’il ne pourrait s’arrêter s’ils continuaient. « Il n’y a rien d’autre que j’aimerais faire que de te faire l’amour, mais si tu n’es pas sûr, chéri, on ferait mieux de s’arrêter maintenant avant que je perde totalement mon contrôle. »

Mac lécha ses lèvres et les laissa toucher les siennes pour un court mais doux baiser. Ensuite elle tourna sa tête et déposa un doux et tendre baiser sur la paume de sa main. « Ouais, je suis plus que sûre. Je le veux Harm. Je te veux. Je veux que tu me fasses l’amour. »

C’était tout ce qu’il avait besoin de savoir. Harm laissa sa langue suivre le chemin de son pouls sur sa nuque et commença doucement à s’allonger sur le lit, la tirant avec lui. Ensuite il laissa sa bouche descendre avec faim sur la sienne, l’embrassant avec force et besoin pendant que les lèvres de Mac immédiatement s’ouvrirent. Ses doigts coururent à travers ses cheveux, tenant sa tête en place pendant que sa langue entrait dans sa bouche chaude. Leurs langues se battirent en duel et s’explorèrent avec une passion qu’ils n’avaient jamais perçu avant.

Harm laissa ses mains coururent le long de sa nuque et de son dos, jusqu’à trouver l’attache de son soutien-gorge. Ensuite il arrêta leur baisser et regarda profondément dans ses yeux brillants. « Je t’aime, Sarah, » lui dit il tendrement avant doucement laisser se doigts ouvrir l’attache de son soutien-gorge. Ensuite ses doigts allèrent à ses épaules, doucement faisant tomber les bretelles du soutien-gorge sur ses bras avant de le laisser tomber sur le sol.

Avant qu’elle ne puisse dire quelque chose Harm coucha Mac et pressa son dos contre le lit et les oreillers.

Mac lui sourit alors qu’il la surplombait. Ses mains coururent le long de la partie supérieure de son corps et sous le bord de la serviette, qu’il portait toujours autour de ses hanches. « Je t’aime aussi, Harm, » murmura Mac d’une voix rauque avant de retirer affectueusement la serviette de son corps pendant que ses lèvres s’écrasaient sur les siennes pour un autre baiser torride.

Bientôt tout autour d’eux se brouilla et fut non existant. La seule chose pertinente dans leur monde était leur amour et être ensemble. Aucun mot supplémentaire n’était nécessaire et tous les deux laissèrent leurs yeux et leurs corps dire ce qu’ils ressentaient l’un pour l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Ven 7 Déc - 23:59

trop super
la suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
isa69jag
Mouchoir usagé de Catherine
Mouchoir usagé de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 103
Age : 47
Date d'inscription : 29/10/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Sam 8 Déc - 3:09

Quelle fic !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Sam 15 Déc - 19:11

Part 22

11:58 PM

Leurs ébats amoureux avaient été frénétiques et demandeurs par moment, doucement et tendre par d’autre moment. Ils avaient exprimé leur amour l’un pour l’autre d’une manière qu’ils n’avaient jamais fait avec quelqu’un d’autre auparavant. C’était comme s’ils avaient fait l’amour pour la toute première fois, et tous les deux savaient que c’était parce qu’ils n’avaient jamais fait l’amour en étant amoureux avant.

Harm et Mac étaient totalement satisfait et épuisé de leurs ébats ; le seul son dans la pièce était leur respiration encore irrégulière. Une douce couverture couvrait leurs jambes jusqu’à leur taille alors que la partie supérieure de leurs corps était nu, juste légèrement couverte de sueur.

Harm avait mis sa tête sur la poitrine de Mac, laissant le bout de ses doigts courir doucement sur son abdomen et autour de son nombril. Après un court moment il s’arrêta à mi-chemin, posa sa main au milieu de son ventre. Il descendit un peu sa tête jusqu’à ce qu’il put remplacer la main par ses lèvres, posant de doux baisers sur sa peau douce.

Mac prit une profonde inspiration et posa sa main sur la tête d’Harm, commença à laisser ses doigts courir à travers ses cheveux épais.

« Mac, » murmura Harm, avec son souffle chaud et même encore plus chatouillant sa peau toujours très sensible.

« Hmmm, » répliqua t’elle étant profondément dans ses pensées.

Harm tourna un peu sa tête ainsi il pouvait la regarder, voyant la lueur dans ses yeux et le doux sourire qui couvrait son visage. Un sourire de garçon et en quelque sorte un sourire embarrassé couvrit soudain son visage et ça surprit Mac de le voir en fait rougir un peu. « Umm…je sais qu’on aurait dû parler de ça avant….je veux dire, nous n’avons pas mis de…, » commença t’il à expliquer seulement pour être arrêté par les doigts de Mac sur ses lèvres.

Mac acquiesça de la tête, sachant exactement où il voulait en venir. « Je sais, Harm. Et je sais qu’il n’y pas de raison de s’en inquiéter. Nous avons fait nos tests récemment et je sais que nous aurions dit à l’autre si quelque chose n’allait pas. »

« Absolument. Et je ne m’inquiétais pas de ça pendant un instant. »

« Alors je pense que tout est plus que bon, Harm, »lui fit elle savoir et ensuite continua d’une voix basse. « Nous savons tous les deux aussi que les chances pour que je tombe enceinte sont minces voir non existantes. »

« Mais il y a toujours une chance, » répliqua doucement Harm avec un petit sourire avant de se relever un peu et d’embrasser doucement ses lèvres, se mettant entre ses jambes. « Ce fut un week-end si magiques, alors qui sait, » continua t’il à confier.

« Vrai, » accorda Mac avec un de ses sourires. « Très juste. »

« Et je ne peux pas dire que ça m’inquiète non plus, » répondit honnêtement Harm avec une lueur dans ses yeux, le sourire toujours en place. « Et toi ? Ça serait bon pour toi ou ça serait trop tôt ? »

« Définitivement pas trop tôt. Je veux dire, je voulais que ça arrive depuis près de 5 ans maintenant. » Le sourire de Mac devint un grand sourire. « Te souviens-tu de ce que j’ai dit au tribunal pendant que tu essayais d’avoir la garde Mattie ? » Voulut-elle savoir, laissant ses doigts courir le long de son dos couvert de sueur.

« Chaque mot, » Harm lui donna sa réponse juste pour laisser place à un de ses flyboy grins qu’elle aimait tant. « Tu as dit que tu avais souvent pensé au genre d’homme que tu voulais comme père de tes enfants et si tu devais en avoir….et je suis ce type d’homme. »

Cette fois Mac fut celle qui acquiesça de la tête, légèrement surprise qu’il se souvenait en fait de chaque mot qu’elle avait dit ce jour là. « Ouais. Je dois admettre que…umm.., » commença-t-elle à dire, laissant ses lèvres à peine toucher les siennes. « Ce jour je n’ai pas dit au juge toute la vérité. En y repensant, tu peux dire que j’ai un peu menti. »

Harm la regarda juste avec un haussement de sourcils, mais avant qu’il ne puisse la questionner, Mac continua son explication.

« La vérité est que tu n’es pas le GENRE d’homme. Toi, Harmon Rabb Jr., tu es le SEUL homme que je veux comme père de mes enfants. Tu as toujours été là et tu serais toujours là. Alors si je devais vraiment être enceinte après cette nuit, tu auras fait de moi la plus heureuse des femmes sur terre. Non que je ne le sois pas déjà. »

Harm l’embrassa tendrement et laissa ses doigts danser sur son corps toujours humide, lui causant la chair de poule. « Alors nous sommes les deux personnes les plus heureuses sur terre, » dit Harm contre ses lèvres avant que sa langue ne suive la ligne de son pouls sur sa nuque.

Mac soudain commença à rire et la tête de Harm se leva pour la regarder avec étonnement. « Es-tu chatouilleuse ? »

« Non, » répondit-elle à bout de souffle entre ses rires.

« Alors qu’est ce qui est si drôle ? » voulut savoir Harm.

« La douche. »

« Hein ? »

« Je viens de réaliser qu’elle coule encore, » lui dit Mac, essayant de faire de son mieux pour se calmer.

« Oh merde ! » cria Harm et d’un mouvement rapide il sauta hors du lit pour courir dans la salle de bain, ne faisant pas attention au fait qu’il était nu.

Sa réaction était trop pour Mac et elle éclata de rire en se tenant le ventre.

« Aarrrggghhh, » cria soudain Harm quand l’eau froide le frappa de plein fouet alors qu’il essayait d’atteindre le robinet de la douche. Il le tourna pour éteindre l’eau et prit une serviette sur le porte-serviette pour la mettre sur son corps.

Quand il revint dans la chambre, il put voir que Mac riait tellement fort que des larmes coulaient sur ses joues. « Tu trouves ça drôle, hein ? »

Mac acquiesça. « Ouais, bien sûr. Tu aurais dû te voir quand tu as sauté hors du lit, » essaya-t-elle de lui dire entre ses rires et Harm était à peine capable de la comprendre. « Hilarant. Juste hilarant. »

Harm s’appuya contre le chambranle de la porte, et secoua sa tête et put seulement rejoindre Mac dans son rire.

« Je suis désolé pour ça, Mac. Je crois que j’étais un peu trop occupé pour remarquer que la douche marchait toujours, » dit Harm penaud avec un sourire dès qu’ils avaient sous contrôle leur rire à nouveau, désignant avec sa tête la direction de la salle de bain. « Je prendrais toute la responsabilité pour ta prochaine facture d’eau. »

Mac doucement rejeta la couverture et sortit du lit pour récupérer la serviette, son soutien-gorge et son bas sur le sol, sentant que ses yeux suivaient chaque mouvement qu’elle faisait. Ensuite elle tourna sa tête et regarda Harm avec un petit sourire supérieur. « Harm, je pense que c’est plus que sûr de dire que nous étions tous les deux trop engagé dans quelque chose d’autre pour réaliser que l’eau coulait toujours, » répliqua t’elle et elle mit la serviette et les vêtements dans le panier. « Ce n’est pas un gros problème. »

Elle marcha vers lui et jeta ses bras autour de sa nuque, laissant ses doigts courir dans ses cheveux épais. « Cependant, si tu te sens que tu dois faire quelques partages de factures, tu pourrais m’inviter à ton appartement ainsi je pourrais me servir de ta douche une fois pendant un moment, » soumis Mac avec séduction pendant que les mains d’Harm erraient doucement le long de son dos juste pour prendre dans ses mains son derrière.

Il pressa son derrière et la tira vers lui ainsi leur corps se façonnaient ensemble. « Hmm, je pense que ça peut s’arranger, » répondit-il d’une voix rauque contre ses lèvres, laissant suivre un baiser plein de passion et de désir.

« Bien. Maintenant que c’est arrangé je pense que nous ferions mieux de nous habiller et essayer de dormir un peu, » dit calmement Mac avec réticence dès que leur baiser se stoppa. Elle n’était pas sûre si AJ se réveillerait une fois de plus en plein milieu de la nuit pour les rejoindre dans son lit, mais elle ne voulait pas risquer qu’ils soient surpris par lui.

Harm acquiesça de la tête, se souvenant soudain qu’ils n’étaient pas seuls dans l’appartement, et avec réticence ils se séparèrent l’un l’autre ainsi ils pouvaient s’habiller pour la nuit. Harm mit son boxer et son maillot de corps, alors que Mac se souvenait du souhait d’Harm de la nuit dernière et ouvrit la porte de son armoire pour en sortir une culotte et son pyjama de cowboy. Elle ferma son armoire à nouveau et commença à s’habiller, juste pour s’arrêter à mi-chemin alors qu’elle boutonna le haut de son pyjama.

Harm qui la regardait depuis le lit, sut exactement ce qui attirait ses yeux et il sourit alors que son commentaire planifié sur son pyjama sexy avait déjà été oublié. « Ça semble bon, n’est ce pas ? » Demanda t’il doucement et il sortit Mac de ses pensées.

Elle retira ses yeux de leur uniforme, qui était pendu l’un à coté de l’autre à la porte de l’armoire, et ensuite laissa son regard errer sur Harm. Elle vit son sourire et ça lui apporta immédiatement un sourire sur son visage aussi. « Ouais, ça semble avoir sa place, » lui répondit-elle et elle alla à la porte de la chambre pour la déverrouiller.

Ensuite elle alla vers le lit et, sans s’ennuyer à mettre le bas de son pyjama, elle se rallongea dans le lit et sous les couvertures, juste dans les bras impatient d’Harm. « C’est parce ça a sa place, » répliqua Harm avec une voix forte mais douce et il embrassa son front. « Bonne nuit, Sarah, » murmura t’il dans ses cheveux avant d’éteindre la lampe sur la table de nuit. « Je t’aime. »

« Ouais ça l’est ; ensemble et toujours côte à côte. Je t’aime aussi, » répéta doucement Mac avant de bouger un peu pour donner à ses lèvres un baiser affectueux. « Bonne nuit, Harm, » dit elle et elle retourna dans son ancienne position.

Harm s’allongea sur le dos alors que la tête de Mac reposée sur son épaule gauche. Leurs jambes nues s’entremêlèrent et la main d’Harm courut doucement le long du dos de Mac. Sa main à elle ne restait pas inactive, caressant gentiment son torse sous son maillot de corps.

Tous les deux fermèrent leurs yeux en sachant que ça ne leur prendrait pas longtemps pour eux de s’endormir. Ils étaient fatigués de leurs ébats amoureux et par toute l’excitation qu’ils avaient traversée pendant ce week-end magique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Sam 15 Déc - 20:16

trop super
Vivement la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Sam 22 Déc - 17:52

Partie 23

Lundi
Décembre 13, 2004
Chambre de Mac
5 :43AM


La céleste odeur du café fraîchement préparé réveilla Harm de son profond sommeil. Doucement il ouvrit un œil et fut salué par le plus beau sourire qu’il ait jamais vu, venant de la femme de ses rêves. Harm ouvrit l’autre œil aussi, les laissant doucement errer sur elle. Il put voir qu’elle s’était déjà douchée et qu’elle ne portait plus son pyjama de cow-boys mais plutôt son T-shirt en flanelle d’hier.

« Bonjour rayon de soleil, » dit il avec une voix endormie en frottant ses yeux fatigués.

« Bonjour belle aux bois dormant, » répondit Mac avant de lui donner un tendre baiser. « J’ai pensé que tu ne te réveillerais jamais. »

« Qu’elle heure est-il ? » Harm étira son corps fatigué avant de mettre un oreiller contre la tête du lit ainsi il pouvait s’appuyer contre.

Mac prit un mug de café sur le plateau, qu’elle avait posé juste devant elle et le tendit à Harm, qui immédiatement prit une longue gorgée de la boisson chaude. « Il est encore tôt. Pour être exacte, il est cinq heures quarante-quatre. »

Harm grogna dès qu’il entendit sa réponse. « Pour sûr, tu peux dire que c’est tôt. »

Mac sourit, sachant déjà que Harm n’était pas une personne du matin. « Je sais, mais j’ai pensé que tous les deux nous pouvions profiter d’un petit déjeuner au lit avant que les enfants ne demandent le leur, » lui dit-elle doucement et elle arrangea sa position sur le lit, trouvant la place parfaite pour elle sur les genoux de Harm.

Harm posa son mug de café sur la table de nuit et prit la tête de Mac dans ses mains pour lui donner un vrai bon baiser de bonjour. Il laissa sa langue courir le long de ses lèvres et avec un gémissement elle ouvrit immédiatement la bouche pour l’accueillir. Sa langue se glissa dans sa bouche chaude, se mêlant à la sienne pour obtenir plus. « Hmmm, j’aime ta façon de penser, Marine, » dit-il contre ses lèvres et il laissa ses mains courir le long de son dos avant de la tirer encore plus près de lui. « Et j’aime le fait que mon T-shirt te va si bien. Il te va beaucoup mieux qu’à moi. »

« Merci, » dit-elle avec douceur et elle prit son propre mug de café sur le plateau pour en prendre une grande gorgée.

« Je dois te demander quelque chose. Comment se fait-il que tu te sois déjà douché et que je n’ai rien entendu ? Et je dois ajouter que ça arrive souvent ces derniers jours. »

« C’est simple, » répliqua immédiatement Mac avec un clin d’œil. « Je t’ai épuisé la nuit dernière, matelot, et tu dormais comme un bébé. » elle posa rapidement un petit baiser sur son nez avant de finir sa déclaration. « Et tu sembles si mignon quand tu dors. »

« Oui, hein ? » Répondit-il simplement avec un sourire de petit garçon et ensuite il regarda ce qu’il y avait sur le plateau. « Alors tu as déjà préparé le petit déjeuner. »

« Eh bien, comment sonne des croissant avec des œufs brouillés, du jus frais et des fruits de saison ? »

« Hmmm, ça semble comme si j’étais au paradis, » s’extasia rêveusement Harm et il lécha ses lèvres. Il ouvrit sa bouche et accueillit le morceau de croissant encore chaud que Mac tenait devant lui. Ensuite il prit la fourchette sur le plateau et piqua un peu d’œufs brouillés pour nourrir Mac à son tour.

Leur petit déjeuner se tourna rapidement en un jeu de nourriture romantique pendant qu’ils se donnaient toutes la nourriture que Mac avait préparée pour eux, seulement entrecoupé de quelques baiser qu’ils partageaient entre.

Cependant, une heure après ils purent entendre dans le baby phone que les garçons commençaient à se réveiller et ils surent que c’était l’heure et que leur petit déjeuner romantique était fini.

« Pourquoi n’irais-tu pas prendre une douche rapide pendant que je prépare les garçons ? Nous devrions avoir fini quand tu sortiras de la douche et peut-être que tu pourras leur faire leur petit déjeuner pendant que je m’habille, » proposa Mac et doucement embrassa ses lèvres.

« Ça semble être un bon plan, » répondit-il et avec un dernier baiser ils se séparèrent pour aller s’affairer à leurs tâches respectives.

Le reste de la matinée dans l’appartement de Mac se passa sans incidents nommables, et dès qu’AJ et Jimmy eurent fini avec leur petit déjeuner, ils furent tous prêts pour la journée.

« AJ, as-tu ton sac et celui de Jimmy ? » Demanda Mac alors qu’elle aida Jimmy à mettre ses bottes et sa veste.

« Ouais, Tante Mac, » répondit Petit AJ et il lui montra les deux petit sacs qu’il avait dans ses mains.

Mac regarda AJ et lui donna un sourire reconnaissant. « Super, » lui dit-elle et rapidement embrassa le nez de Jimmy pour obtenir en réponse un petit rire. Ensuite elle se leva, étant à genoux, et prit son manteau sur le portemanteau.

« Ok, j’ai tout fait, » annonça Harm au moment où il sortit de la chambre, portant déjà son manteau, son couvre-chef et ses gants.

« Nous aussi, » lui répondit Petit AJ rapidement avec un grand sourire.

« Alors je pense que c’est l’heure de prendre la route, » dit Harm au groupe et il alla à la porte de l’appartement.

Mac attrapa son bras, l’arrêtant à mi-chemin. « Umm, Harm. Tu n’as pas oublié quelque chose ? »

Il regarda sur lui, essayant de trouver ce qu’elle voulait dire mais ne trouva aucun indice. « Pas que je sache. »

Mac désigna simplement avec son doigt une certaine boîte sur la table.

« Mince, » murmura calmement Harm et il marmonna, en marchant vers la table. « Oh super, je les avais totalement oubliés, » expliqua t’il et il prit la boîte sur la table.

Mac ouvrit la porte de son appartement et attendit Harm pendant que Petit AJ et Jimmy marchait déjà dans le couloir. « Quel est ton plan ? Le général les veut pour demain. »

Harm haussa juste des épaules et suivit ses filleuls hors de l’appartement. « Je ne suis pas encore sûr. Mais je trouverai une solution, même si ça veut dire travailler toute la nuit. »

« Tu veux de l’aide ? » Demanda Mac avec un petit regard séduisant et intentionnellement lécha ses lèvres.

Harm approcha sa tête, ainsi sa bouche était proche de toucher son oreille. « Tu paries que je veux que tu m’aides, mais en quelques sorte je doute que nous puissions en finir avec les dossiers, » murmura Harm dans son oreille avec une voix rauque et ensuite l’embrassa.

« Oh non, c’est là que tu te trompes. Pas de dessert avant que tout le travail ne soit fini, Harmon, » lui dit Mac avec une voix faussement maternelle et immédiatement eut un grognement comme réponse de sa part.

« Vous êtes très cruelle, mademoiselle Mackenzie, » dit Harm, juste pour laisser place à un court baiser sur ses lèvres

« Vraiment ? Hmmm, la nuit dernière vous pensiez différemment, Monsieur Rabb, » le contredit Mac avec un petit sourire supérieur et ensuite regarda la boîte qu’il tenait. « Pourquoi ne laisserais-tu pas la boîte ici ? Si tu veux, tu peux revenir chez moi ce soir et travailler dessus. Ou as-tu besoin des dossiers au travail aujourd’hui ? »

« Non, je suis au tribunal toute la journée alors ça ne devrait pas être un problème. »

« Alors, aimerais-tu venir à la maison ce soir ? »

Harm retourna rapidement dans son appartement et mit la boîte sur la table basse avant de retourner à ses côtés. « Tu n’as pas à me le demander deux fois, » lui fit-il savoir et il embrassa sa joue avant de sortir et de rejoindre les garçons.

‘Je ne pensais pas le contraire,’ pensa Mac, en fermant l’appartement derrière elle et la verrouillant alors que Harm, AJ et Jimmy traversaient en courant le couloir pour aller aux escaliers, chacun d’eux essayant d’être le premier à la lourde porte qui les menait au parking.

Elle sourit, profitant du son venant de ses garçons pendant que Harm coursait ses filleuls. Tous les trois riaient fortement pendant tout ce temps et Mac rit quand soudain Jimmy cria, sachant que Harm l’avait attrapé. Mac jeta un dernier regard sur la porte de l’appartement et doucement se tourna pour suivre Harm et les garçons.

En fermant la porte elle fermait aussi le chapitre de leur week-end enneigé mais plus que tout magique. Un week-end qui les avait conduits à un futur rempli de beaucoup d’épreuves, quelques aventures, et de bonnes expériences tout comme des mauvaises. Un futur auquel ils feraient face et survivraient ensemble avec la force de leur amour éternel.

Ce week-end était le premier chapitre du livre ‘Nous’ de Harm et Mac et plusieurs autres chapitres de leur conte suivraient. Et dans seulement quelques semaines Harm et Mac allaient découvrir juste combien ce week-end avait été magique.

…Fin…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
isa69jag
Mouchoir usagé de Catherine
Mouchoir usagé de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 103
Age : 47
Date d'inscription : 29/10/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Dim 23 Déc - 23:53

Très belle fic. Merci de l'avoir traduite.
J'ai eu beaucoup de plaisirs à la lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tophie
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 217
Age : 30
Localisation : En france
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Lun 24 Déc - 1:37

SNIF SNIF SNIF elle est finie...
Enfin comme on dit... toutes les bonne choses ont une fin...

J'ai hâte de lire une prochaine traduction de toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tophie51.skyblog.com
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Lun 24 Déc - 11:34

Elle était super cette fic.
Merci beaucoup de l'avoir traduite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Lun 24 Déc - 13:42

Une fin? Oh mais Michi a été une petite joueuse comme moi. Elle nous a fait un tit cadeau en plus

Epilogue

« Mac, viens. Tu dois voir ça, » cria Harm au moment où elle sortait du bâtiment et qu’elle remarqua que lui et les garçons se tenaient devant Mr et Mme Bonhomme de neige. Un grand sourire prit place sur son visage, et Mac ne savait pas si c’était le sien, celui d’AJ ou peut être de Jimmy qui était le plus éclatant.

« Qu’est-ce que c’est que toute cette mascarade, » Demanda Mac dès qu’elle l’eut rejoint lui et les garçons. Harm immédiatement désigna les bonhommes de neige mais ne lui répondit pas puisqu’il était attiré par quelque chose d’autre.

« Regarde, Tante Mac. Mr et Mme Bonhomme de neige sont devenus maman et papa cette nuit, » lui dit Petit AJ avec excitation et juste comme son parrain, lui désigna les bonhomme de neige avec son index.

Mac prit une photo et remarqua cette fois le petit bonhomme de neige entre les deux plus grands. Ensuite elle regarda avec un haussement de sourcils Harm et eut un petit sourire, sachant exactement qui avait construit le petit bonhomme de neige après qu’ils soient rentrés à son appartement la nuit dernière.

« Mme Ebenezer, » dirent-ils tous les deux en mêmes temps et ils rirent avant de marcher main dans la main avec un grand sourire sur le visage et les deux petit Roberts derrière eux jusqu’à la voiture de Harm, prêt à faire face à leur premier jour de la semaine de leur nouvelle aventure ensemble.

…FIN… et cette fois pour de vrai (à moins qu’une brillante idée me frappe )

Je ne peux pas croire que tout est fini. Je remercie tous ceux qui ont lu mon histoire et plus que tout ceux qui m’ont envoyé des commentaires tout au long de ce petit conte de vacance sur notre couple favori. Cette histoire est très spéciale pour moi et donc tout votre support et les mots gentils signifient beaucoup pour moi, plus que vous ne le croyez. Merci beaucoup encore.

Et enfin et surtout pour reprendre Clement C Moore dans son œuvre ‘La nuit avant Noël’…..Joyeux Noël à tous. Et à tous une bonne nuit !- Avec affection, Michaela alias Michi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
cam
Invité(e) chez Catherine
Invité(e) chez Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1838
Age : 27
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   Lun 24 Déc - 16:11

Super l'épilogue.
BRAVO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A snowy week-end [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A snowy week-end [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» One week later (post 4x24 -> Spoilers) ^
» Week end du 14/15 nov à Disneyland Paris (hotel hors disney)
» Week-end de reve au CASTEL CLUB!! du 5 au 7 février
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Week end supermotard les 24 et 25 Janvier à Rivesaltes (66)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: FANART :: Les fanfictions :: Traduction en cours-
Sauter vers: