CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mer 22 Mar - 21:29

Je me redresse pour me tenir avec mon bras tendu sur le lit.

- Je t'écoute. Fit-elle attentive.
- J'ai remarqué que tu avais remis ton piercing...
- Ouai, ça m'arrive de temps en temps...
- Tout le temps ne me dérangerait pas plus que ça. Dis-je dans mon Flyboy grin. Enfin...je me suis souvenu par la suite que tu avais laissé échapper la présence d'un tatouage sur toi. J'ai eu beau me rappeler chaque parcelle de ton corps, mais il ne me semble pas l'avoir vu...
- Et tu te demandes où pourrait-il bien être ?!
- Oui...
- Tu as vraiment regardé de partout ? Fit-elle mystérieuse.
- Bah oui, et puis je n'ai pas d'idée de son emplacement, à part que tu l'ais fait enlever...
- Non. Dit-elle en secouant la tête. En faite, il se trouve à un endroit particulier...

Je ne cherche pas à lui demander où, sinon elle va se sentir harcelée !

Elle se mets sur un flanc et me tourne le dos. Je suis de plus en plus curieux et impatient de rencontrer ça.

Elle est pratiquement sur le ventre, et de sa main libre, elle relève les cheveux. Je suis surpris d'un tel endroit pour un tatouage, surtout fait pour qu'il se voit, non ?!

Et à cet instant, je l'aperçois tandis que de petites mèches viennent le cacher. Sarah ne bouge plus et reste dans cette position. J'en profite pour, du bout des doigts, frôler le dessin, et m'en approcher plus près afin de l'identifier.

- C'est un signe chinois ! Dis-je, troublé.
- Oui. Répond-elle d'une voix douce.
- Que représente t-il ?! Fis-je de plus en plus intrigué.
- L'Espoir. Lâche t-elle d'un seul coup.
- L'espoir ! Répétais-je. Pourquoi ce signe en particulier ?!

Un ange passe, et je conçois que je suis peut-être indiscret.

- Je ne veux pas te paraître trop curieux, Sarah... Repris-je vite.

Elle ne répond pas, et j'ai peur d'avoir brisé quelque chose.

- Sans espoir, il n'y a pas de vie... Dit-elle avec conviction.

Maintenant, je n'ose plus rien dire. Si elle veut me parler, elle sait qu'elle le peut, sinon je ne lui en voudrais sûrement pas....

- Je l'ai fait après être revenus de Red Rock Messa avec mon Oncle... J'ai compris que nous ne créons rien réellement, seulement des opportunités. Et le fait de croire en cela apporte beaucoup d'espoir en l'avenir... Je voulais me sortir de cette vie que l'on m'a imposée, et on m'a donnée l'opportunité d'en commencer une nouvelle dans le Corps des Marines. Je savais que tout ça ne tenait que sur le simple fait de le vouloir vraiment, accompagné par l'espérance qui est inévitable... donc j'ai décidé de me faire ce signe pour ne jamais oublier que l'Espoir est tout autour de nous, bien que des fois, nous pensons l'avoir perdu...

Elle finit dans un soupire libérateur et lourd de vérité. Je reste attentif aux paroles qu'elle a déversé avec sincérité, et reste touché de cette marque de confiance de m'avoir révélé une autre partie d'elle que je ne connaissais que très peu...

- Je sais, cela peut paraître... coupe t-elle en cherchant le mot approprié.

Mais j'ai compris qu'elle se sentait désolée pour cette conviction et son acte, quand je reprends à mon tour...

- Non...

Mes lèvres sont attirées par cette encre tatouée à jamais sur la peau de Sarah. Je ne comprends pas ce qui m'arrive. Mais une chose est sûre, est que je ne peux me défaire les yeux de tout ceci, et ressentir le besoin de le choyer en quelque sorte.

Mon bras se plie. Mon corps longe celui de Sarah, ayant mon poids de côté appuyé sur le matelas. Et puis, petit à petit, je m'allonge sur ma future promisse, mon bas ventre épousant ses fesses... et j'embrasse inlassablement sa marque de distinction.

Je me perds dans un envoûtement charnel. Je suis nu, seul le tissu en satin me caresse le corps.

Sarah ne bouge pas, et défaillit simplement sous mon être en ébullition, gémissant agréablement. Elle commence à enlever sa main qui retient ses cheveux, et une des miennes vient la remplacer. Tandis que l'autre part à la découverte de son corps.

Mes doigts passent sous le voile de sa nuisette, effleurant sa hanche fine. Je pose mon genou entre ses jambes permettant ainsi qu'elle les écarte, et je remonte sa cuisse afin d'avoir meilleur accès à son antre.

Mes lèvres quittent sa peau sucrée pour descendre dans le creux de son dos, pendant que je me positionne pour qu'elle enveloppe ma virilité.

Je me glisse délicatement en elle, et je place mes mains sous ses bras en les déposant sur ses épaules pour approfondir les prochaines pénétrations. Une d'elle vagabonde ensuite sur la surface de son sein frôlant la pointe sur le drap couvrant le lit.

Ma passion devient violente....
Mon désir augmente...

Des cris rauques à chaque va et vient sortent sans retenues. Sarah halète ne la dérangeant pas d'être dans cette position autre qu'habituelle. Ce n'est pas seulement l'acte en lui même qui compte en cet instant, c'est un ensemble... une symbiose se crée...

Le bout de mes doigts tente par moment de convoiter la source même de cette excitation.

Ses parois commencent à se contracter, son plaisir va bientôt atteindre son apogée. Je suis encore en elle et pourrait m'y perdre tendrement indéfiniment...

L' Espoir, dont me parlait Sarah tout à l'heure, apparaît en moi comme une force divine attisant mon souhait devenu certitude.

J'ai l'impression que mon âme tente de se manifester, ou quitter mon corps vers une sagesse qui m'est donné honneur de connaître, et ressentir.

Je ne sais pas... Je ne comprends pas... Mais je subis malgré moi une ascension vers un état de quiétude insousciante...

J'en suis effrayé mais ne retient pas ceci comme tel... juste me délecter et aimer Sarah comme elle a toujours espéré être aimé...


A suivre Wink

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitchounette
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 235
Age : 32
Localisation : Blois ou bien dans les bras de DJE... eh oui moi aussi!!
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Ven 24 Mar - 15:35

c'est magnifique Finou ! j'adore de plus en plus ! c'est tellemnt agréable de les voir comme ça heureux, sans soucis sans rien ... ça fait du bien de lire de telles histoires ! bravo, merci et euh bah je veux bien la suite lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shippers-forum.bbactif.com
AnneSoMac
Connaissance de Catherine
Connaissance de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 996
Age : 30
Localisation : Avec Catherine Bell!! Merci ma Gazelle!
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Sam 25 Mar - 1:56

Outin de chaleur!!!

Mdr ce fameux tatouage qui fait rêver beaucoup de monde... mdr

Ma Choutte c'est toujours aussi excellent chui toujours aussi fan!!!!

Vivement la chuite!!!mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Sam 25 Mar - 20:23

& voici une tite suite, sûrement que le reste viendra dans les jours à venir lol
Un énorme merci à ma Charah qui m'a tout vite corrigé une partie, pour ne pas que vous ailliez trop à attendre. GRos mouah à elle

~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~


QG du JAG
Falls Church – Virginie
Début Décembre


- Capitaine, vous êtes occupé ?

Je relève la tête et vois Bud à l'embrasure de la porte.

- Non, rentrez Bud. Dis-je en souriant.
- Je ne voudrez... Reprit-il hésitant.
- Venez vous asseoir. Fis-je en signe de main.

Gêné, il dandine sur ses pieds, et vient se poser sur la chaise en face la mienne.

- Qui a t-il Bud ? Demandais-je en rebouchant mon stylo.
- C'est...ce qui y a...c'est que...
- Oui Bud...
- Ce n'est pas pour le professionnel que je suis là... Fit-il la tête baissée. Mais si vous êtes occupé je comprendrais et... Avait-il reprit en se mettant sur ses deux pieds.
- Lieutenant, je pense que je peux laisser ses dossiers le temps qu'il faudra pour que j'aide un ami dans le besoin. Dis-je en penchant la tête et le regardant du coin de l'oeil.

Il acquiesce de la tête, et tente sûrement de formuler correctement sa demande.

- Mon...Monsieur, c'est bientôt Noël, et je me disais que peut-être...un cadeau pour...mais... enfin vous...vous lui prenez quoi ?!
- Hein ? De qui ?! De quoi ?!? Fis-je complètement hors connexion de la conversation.
- Comme cadeau !
- Mais à qui ?!
- Au Colonel Monsieur. Dit-il naturellement.
- Bah...je ne sais pas...je n'y ai pas encore réfléchi...
- Oh...
- Mais pourquoi me demander cela ?!
- Bien en faite, c'est...pour Harriet Monsieur. Je lui ai demandé se qu'elle désirait pour Noël, et elle m'a répondu...
- Rien. Comme toutes les femmes Bud. Dis-je dans un rire.
- Oui Monsieur. Rit-il plutôt crispé. Enfin, je lui ai donc demandé parce que je n'avais pas d'idée, mais maintenant c'est encore pire...
- Mais pourquoi venir me demander à moi et pas...au Colonel par exemple !
- Je sais mais je voulais savoir ce que vous alliez lui prendre pour me mener sur une voix... Dit-il tristement.
- Enfin Bud, Mac et moi sommes partenaires...ce ne sera pas le même présent qu'un mari offre pour sa femme. Mentis-je.
- Oh oui... boulette Bud. Murmure t-il à la fin.
- Hein ?!
- Non non rien Monsieur je me parlais à moi-même. Donc vous....vous avez raison...vous n'êtes pas la personne qu'il me faut... mais merci de m'avoir....accordé un peu de votre....temps. Tente t-il de se justifier pour fuir vite.
- Heu de rien Bud...

Il se relève et se dirige vers la porte quand je réalise quelque chose...

- Hey Bud !
- Ou...oui Monsieur. Fit-il hésitant, mais je ne m'attarde pas sur ce point.
- Les femmes ne veulent pas de quelque chose d'utile, mais quelque chose qui leurs plaise.

Il reste inerte devant moi, quand je le vois hocher de la tête, signe qu'il a compris ce que je voulais dire.

- Merci Monsieur. Dit-il comme si je lui avais montré le chemin. Mais comment...
- Love Actually mon cher Bud !
- Qu...quoi ?!
- Rho un film que Mac m'a conseillé de regarder dans le passé quand nous étions...

Je réalise que je parle sans aucune retenue, jusqu'à ce qu'un pouvoir venu de nul part, ne vienne m'interrompre.

- ...amis... Fis-je en plissant les yeux que cette réponse soit valable. Enfin nous le sommes toujours, mais c'était avant...que maintenant...nous sommes les meilleurs amis qui puissent...exister. Finis-je relevant les sourcils.

Il me scrute du regard, puis apparemment cette réponse à l'air de le satisfaire.

- Je... j'irais le louer pour voir...ce qu'il en est...
- Très bonne idée Bud !
- Mer...merci Monsieur.
- Oh mais de rien Lieutenant.

Je lui fais un clin d'oeil espérant qu'il ai oublié certaines bribes de cette conversation. Il me sourit, je réponds en retour, et le regarde tandis que ses pas l'acheminent vers le plateau du JAG.



Centre Commercial « Georgetown Park »
Washington, DC
2 week-ends avant Noël


Les galeries sont parsemées de scintillements de décorations de Noël. Tout est pure merveille, allant des chants résonnant en arrière plan dans les couloirs, à l'énorme et gigantesque sapin qui s'élève devant moi. Cette odeur d'excitation, de tranquillité, le bonheur de trouver le cadeau parfait pour une personne qui compte le plus vient me caresser les narines.

Les vitrines autant décorées les unes que les autres, nous donnent le tournis à ne plus savoir dans quelle direction partir, sentant l'obligation de voir et détailler chacune d'entre elles par l'entrain qu'elles arrivent à nous provoquer.

Le monde s’agite à faire ses achats. Ils passent et repassent, me frôlent, me bousculent...

Je reste là où je suis sans bouger.

Sarah est partie quelques minutes plus tôt pour faire ses cadeaux de son côté, tandis que moi je devrais partir à la recherche de celui de ma future femme !

Nous avons déjà fait nos cadeaux ensemble pour nos amis, maintenant, il ne reste plus que nous.

Il est bien beau de donner des conseils aux autres... mais je ne sais absolument pas quoi lui prendre.

Quelque chose qui plaise et non d'utile !

J'ai beau me creuser la tête, et les différentes idées apparaissent mais ne me comble pas. Le bijou revient sans cesse, mais quel genre !

Une bague de fiançailles pour annoncer fin lieu de notre engagement. Pas pour Noël... plus dans un esprit à part car nul n’est besoin d'en faire un cadeau, puisqu'elle le mérite simplement.

Alors quoi lui offrir... ? Cette question me travaille depuis un certain moment. Et malheureusement, rien que je trouve de personnel et qui lui plaise ne vient.

Quelque chose d'unique, comme notre relation, quelque chose d'authentique autant que nos sentiments, quelque chose de parfait... ce qu'elle est !!!

Pourtant un présent à une femme est chose facile normalement, mais là, ça me dépasse complètement...

Faire un gros cadeau, ou plusieurs pour qu'elle en ai pleins à ouvrir ?!

Je penche la tête en avant pour pouvoir m'enfuir ne serait-ce qu'une seconde...

- Bonjour Harm.

Cette voix, féminine, me dit bien quelqu'un !

Je me retourne doucement trouvant impossible le fait que cette personne puisse être ici. Quand je m'aperçois que je ne m'étais pas trompé, je suis soudainement soulagé d'avoir à faire une pause dans l'élaboration du cadeau à Sarah.

- Hey Kate ! Mais... qu'est-c'que tu fais à Washington ?!

Elle a toujours ce sourire qui me rappelle de sacrées choses !

- Je vais bien, merci. Fit-elle en clin d'oeil.
- Oh excuse-moi, c'est que je ne m'y attendais pas ! Mais Comment tu vas ?!
- Bah comme tu peux le voir, tout va parfaitement bien pour moi !

Elle ouvre ses bras afin que je la contemple et mon regard est attiré par son ventre... arrondi !

- Tu es enceinte ?! Dis-je souriant.
- Hm, 5 mois.
- Et qui est l'heureux élu ?
- Secret Défense Maître. Fit-elle mystérieuse.

Elle a toujours été à la fois secrète et pourtant facilement amicale.

- Je suis heureux pour toi.
- Merci. Sourit-elle à son tour.

Je l'enlace pour une étreinte ne sous entendant rien du tout, juste pour la félicité de ce qui lui arrive.

- Alors, tu n'as pas répondu à ma question ! Mais... je peux comprendre maintenant.
- Et oui la mer interdite. Fit-elle une mine déçue. Mais toi alors ! Jamais je ne t'aurais imaginé dans un centre commercial !
- C'est Sarah qui m'y a traîné.
- Sarah ?! Je la connais ?!?

Son air prend soudain un trait intéressé, me dévisageant du regard.

- Mac.
- Ooooh... j'avais donc raison !
- Sûr ?!
- Qu'il y avait quelque chose entre vous deux ! Et depuis quand alors ?!
- Pas longtemps, environ deux mois...
- Ah bé, tu y as mis le temps quand même depuis que l'on s'est vu la dernière fois !!!
- Disons que j'aime prendre mon temps.
- Je n'ai pas ce souvenir de toi auparavant...

Son sourire devient rieur, que je ne peux m'empêcher de la suivre sachant pertinemment à quoi elle fait référence.

- Nous étions jeunes !
- Ouai mettons ça sur le dos de la jeunesse.
- En tout cas, je suis content de te revoir ! Pourquoi ne t'es tu pas montrée ?!
- Bien avec mon dernier procès, je n'ai pas préféré repointer le bout de mon nez...
- Ouai, enfin tu sais que je n'ai aucun préjugé contre toi.
- Je sais, mais il était préférable...pour l'équilibre. Feinte t-elle de rire. Enfin, Mac t'a laissé seul ?!
- Ouai, enfin... je dois lui prendre son cadeau de Noël.
- Oh et qu'as-tu choisi ?!
- Bah rien pour l'instant, les idées me manquent... mais peut-être qu'avec l'aide d'une spécialiste, je devrais y arriver. Demandais-je en quelque sorte.
- Je ne pense pas que tu sois tombé sur la bonne personne !
- Mais si tu es une femme, et toutes les femmes ont les mêmes envies... Fis-je à la limite de la supplier.
- Bon bon, c'est pas la peine de prendre cet air de chien battu !
- Merciii, tu me sauves la vie. Dis-je les mains levées.
- Oh mais rien n'est dit que l'on va trouver, d'abord cherchons et on avisera après.
- Ok, alors que proposes-tu ?!
- Bah d'abord dis-moi ce que sont les goûts de Mac, pour nous amener quelque part au moins.
- Hey tu sais que les femmes ce n'est pas mon fort !
- Oyé c'est mission impossible ce que tu me demandes, enfin, un vêtement ?!
- Arf non, je voudrais quelque chose de particulier et d'unique !
- Et en plus exigeant !
- C'est notre premier Noël en tant que couple, je ne veux pas lui faire de cadeau banal et simple, qui pourrait paraître impersonnel...
- Un bijou ?!
- Tu penses que c'est une bonne chose ?! Je ne sais pas ce qui lui ferait plaisir !
- Harm, tu es décidément le plus compliqué des hommes que je connaisse. Dit-elle exaspérée.
- Dois-je le prendre comme un compliment ?!
- Tu le prends un peu comme tu veux. Rit-elle. Mais c'est surtout, je pense, parce que tu es amoureux. Sourit-elle attendrie.

Je baisse les yeux qu'elle ait pu aussi bien lire en moi.

- Bon voyons un peu ce qu'il y a pour nous faire une idée, et au pire tu reviendras pour l'acheter.
- Je trouve ça une excellent idée. Dis-je dans mon sourire légendaire. Mais tu n'avais pas plus urgent à faire au moins ?!
- Non, ne t'en fais pas, je faisais que repérer les lieux pour le moment.
- Ok, alors allons-y, mais avant ça, que dirais-tu de venir dîner à la maison ce soir ?
- Mac sera d'accord ?!
- Oui, vous avez eu un bon contact la première fois que vous vous êtes rencontrées !
- Mouai, j'ai peut-être franchis quelques lignes auxquelles je n'aurais pas dû. Fit-elle coupable.
- Je pense qu'elle a déjà oublié, ce n'est pas son genre d'être rancunière. J'en suis la preuve vivant !
- L'amour fait parfois faire des folies !
- Ouai, aussi. Admis-je. Alors, acceptes, s'il te plait.

Elle hésite encore un instant, avant d'avoir un air adoucie sur le visage.

- Ok. Acquiesce t-elle.
- Parfait, je pense que l'on fera ça chez moi. Tu te souviens où c'est.

Elle opine, et je souris agréablement.

- Monsieur sera présent ?!
- Non, il n'est pas à Washington pour l'instant. Fit-elle dans une pointe de tristesse.
- Bon alors ok, maintenant, une mission nous attends !

Nous nous engouffrons parmi la foule, retrouvant notre complicité d'antan.

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Sam 25 Mar - 20:24

« Georgetown Park »
Washington, DC
2 heures plus tard


Je suis é-pui-sé à ne plus sentir mes jambes, mon dos... en faite tout !

J'ai beau eu été un pilote de Tomcat, affronter les pires dangers au cours de mission les plus tenaces, mais là, je crois que le pire des combats vient d'avoir lieux !

Comment les personnes peuvent-elles apprécier cela ?! Bien évidement, les femmes sont maîtres dans ce domaine. Mais là, c'est inhumain ce que l'on nous fait vivre par ces fêtes de fin d'année !

Je suis immobile, dans un recoin du centre commercial, essayant de reprendre le peu de force qu'il me reste !

J'essaye aussi de faire abstraction de tout. Le bruit, les odeurs, la foule... tout !

Quand un petit souffle me caresse l'oreille.

- Bonjour vous.

Soudainement, je sens un bien être m'envahir à l'écho de cette voix chaude et réconfortante. Je me retourne pour faire face à Sarah qui a une mine parfaite.

- Enfin ! Remercie-je le ciel pour cette libération.
- Oh toi, tu es épuisé. Viens là mon coeur...

Elle entrouvre vite ses bras, et se jette sur moi, sans que j'ai besoin de m'y glisser. Un soupir s'évade du plus profond de mon être. Sarah se laisse détendre dans cette étreinte, jusqu'à ce qu'elle s'écarte et vienne m'embrasser.

Je remarque que son comportement cache quelque chose, surtout derrière moi.

- Qu'est-c'que tu caches ?!
- Moi... Fit-elle en remettant vite ses mains derrière son dos. Rien...
- Un cadeau ?!
- En quelque sorte...
- Pour moi ?!
- Heu... oui.

Je suis extrêmement excité à cet instant même ! Je tente en tanguant sur mes pieds, de jeter un coup d'oeil par dessus l'épaule de Sarah.

- Ca ne sert à rien de faire ça, je vais te le montrer maintenant.
- C'est vrai !!! Fis-je les yeux pleins d'étincelles.
- Tu es prêt ?!

J'opine de la tête, impatient de découvrir mon cadeau. Sarah feinte de son corps de me le montrer.

- Ta-taan !!!

Ses deux bras se tendent devant moi. J'écarquille les yeux, ne comprenant pas trop l'utilité de la surprise.

- Des gants ?!
- Oui, j'avais remarqué que tu n'avais pas pris les tiens aujourd'hui.
- Ouai... et alors ?! Fis-je d'un air à savoir où elle voulait en venir.
- En faite, en venant ici j'ai repéré une patinoire.

Son air est calme, sans ce qu'elle me dit ne paraisse étrange, enfin pour elle !

- Une patinoire ?!

Elle hoche la tête, contente d'avoir eu cette idée.

- Mais je ne sais pas patiner !!! Dis-je en catastrophe.
- Bah d'où l'utilité des gants !!! J'ai présumé que tu ne savais pas en faire, et j'ai vu juste. Alors comme je ne voulais pas que tu te fasses mal aux mains à cause du froid, car tes mains sont pour moi... ~ soupir ~ ...indispensable, j'ai préféré être prudente. Sourit-elle naturellement.
- Non, non, mais on peut pas faire ça !!
- Bah pourquoi ?! Demande t-elle surprise.
- Bien tout d'abord parce que je vais tomber à chaque fois, et que je vais être ridicule !
- Mais non tu ne seras pas ridicule, tu n'es pas le seul à ne pas savoir en faire.
- Tu sais en faire ?!
- Oui. Dit-elle dans une petite fierté. Bon, il faut qu’on y aille. Tu as vu tout ce que tu voulais voir ?!
- Ouai... ouai...

J'essaye encore de percuter l'endroit où elle compte que nous allions.

- Allé Harm, ne fait pas cette tête. Rit-elle.
- Bah y a de quoi quand même !
- Mais on n’y restera pas longtemps...

Elle tente de m'avoir avec sa moue quelque peu suppliante, et ses yeux brillants d'excitation.

- Bon, ok, mais... ah, nous avons un invité ce soir à dîner.
- Qui ?!
- Kate.
- Kate ?!
- Hm
- Kate Pike ?!
- Elle même.
- Mais comment ?!
- Bien, on s'est rencontré dans le centre commercial.
- Oh...
- Ca m'a fait plaisir de la revoir, alors je l'ai invité, tu verrais comment elle a changé !

Elle ne répond à rien de mes phrases.

- Sarah, si tu ne veux pas...
- Non Harm, c'est ok pour moi. Mais nous devons y aller, sinon on ne va pas avoir le temps d'aller...glisser. Fit-elle les bras à mi-hauteur, mimant l'équilibre.

Elle me prend la main, et va en direction de la sortie la plus proche pour rejoindre la voiture. J'appréhende beaucoup ce moment. Enfin, peut-être que je serais m'en sortir sans gros dégâts !



« Rock Creek Park »
Georgetown Est


- Allé dépêches-toi un peu !

Sarah s'arrête subitement et admire le paysage qui s'offre devant elle. Des guirlandes lumineuses délimitant la surface, brillent avec reflet sur la glace. Cela donne un charme certain et ressort magnifiquement bien des pupilles enfantins de Sarah.

Elle attend que j'arrive la rejoindre pour s'imprégner de toute cette magie qu'il se réalise à ce moment même.

Je ralentis arrivé par très loin d'elle et je peux comprendre qu'elle tenait vraiment à ce que nous fassions cela tous les deux, alors je m'approche d'elle, et ma main glisse dans la sienne congelé par le froid hivernal.

Elle tourne la tête et je lui fais un sourire chaud, qu'elle me redonne en retour. Cette fois, c'est à moi de nous tirer vers notre destination.

Je sens Sarah de plus en plus excitée, par contre moi, je suis de plus en plus paniqué !

Nous sommes allés chercher nos pointures, et les essayons maintenant.

- Ne t'en fais pas Harm, je suis sûre que tu vas t'en sortir à merveille.
- Je ne parierais pas sur ça, mais tentons.
- De toute façon, je ne vais pas te laisser seul, je te tiens la main à côté de toi.

Elle se redresse et vérifie une dernière fois que ses chaussures soient bien attachées. Difficilement du à ma carrure, je fais de même, et me lève à mon tour. Bon sur le tapis, j'arrive encore à garder l'équilibre ayant tout de même un peu de mal à marcher.

- Allé, tu es prêt ? Me demande t-elle tandis qu'elle se trouve devant l'entrée de la glace.

J'opine sans grande conviction de la tête, et elle s'élance donc avec ce grand sourire rayonnant. Peu certain, je me mets à l'endroit où se trouvait Sarah un instant auparavant, et la seconde avant de m'élancer, je me demande encore ce que je peux bien faire là !

Je lance un dernier regard en direction de la femme que j'aime, et la joie que lui procure ce moment de liberté à glisser me convainc d'avoir fait une bonne chose.

- Bon, comment a-t-elle fait ?!

Hésitant, mon pied se pose sur la glace, et le sol s'efface vite en dessous. Je prend une grande respiration et m'élance sur la surface comme si je sentais me pousser des ailes.

Arf, illusion, l'équilibre n'est pas vraiment facile à avoir. Je bifurque dans un demi cercle non contrôlé sur les parois entourant la patinoire.

Sarah arrive avec vitesse et se stoppe aussitôt exposant son savoir faire et sa facilité de mouvement.

- Donne moi ta main. Me dit-elle en me tendant la sienne.

Dans un tremblement, je suis sur le point de le faire quand je perds instantanément l'équilibre. Alors elle passe ses doigts par dessus les miens agrippé au rebord, et les fait glisser pour que je puisse m'en détacher.

- Fais moi confiance. Susurre-elle.

Je me retourne et mon autre main s'envole vers la sienne libre. Nous sommes face à face, Sarah dos à la trajectoire.

Je me penche d'avant en arrière jusqu'à trouver la bonne position sur mes patins, et Mac m'entraîne avec elle pour qu'ainsi je commence à trouver les bons repaires.

- Tu vois que tu t'en tires pas trop mal. Sourit-elle.

Je lui jette un regard, et sourit en retour par l'agréable sensation que cela procure.

- Bon, on va aller un peu plus vite.

Elle est tout autant sérieuse que je l'étais quand je lui ai dit mon expérience inexistante dans ce loisir. Pris sûrement par une forme de panique, je me retrouve à vaguer d'avant en arrière comme tout à l'heure, mais cette fois-ci, je n'ai pas les bons appuis pour m'empêcher de me retrouver les fesses à terre.

- Aïe !

Le contact soudain avec le froid humide sous mes fesses, m'extirpe un cri. Sarah tente de ne pas me montrer son hilarité devant moi, mais je vois très bien son rictus en coin.

Elle calle ses patins à l'avant des miens pour m'aider à me relever.

- Je suis désolée. Me dit-elle.
- Tu n'as pas à l'être, ris-je, ce sont les risques.
- Ouai, mais en fin de compte, on va y aller plus tranquille pour une première fois.

Elle libère mes mains un instant pour pouvoir se mettre à côté de moi, en passant son bras derrière mon dos. Je passe le mien sur ses épaules, et ensemble nous...glissons.

- Je vais nous faire tomber comme ça !
- Et bien, c'est pas grave, tu seras pas seul cette fois-ci.

Alors doucement, nous retentons de partir à la découverte de cette sensation. Après quelques frayeurs de départ, j'arrive à plutôt bien m'en sortir, ce qui m'épate.

- Je ne doutais pas de ta facilité d'adaptation.
- Bah moi si au contraire.

Je patine ou plutôt je patauge. Quand, d'un seul coup, je ne sais pas comment, mais je perds ma stabilité, et dans plusieurs mouvements pour essayait de ne pas tomber, je suis comme attiré par Sarah qui n'a pas eu le temps de voir le truc arriver et ... je lui tombe dessus, la mettant à terre par la même occasion.

- Ouch ! Fit-elle à mon poids soudain sur elle.

Je pousse un grognement du au choc, quand je réalise que je suis complètement allongé sur Sarah. J'ouvre de grands yeux à la situation, et tente de me relever pour la laisser respirer.

- Ca fait un partout, je crois. Fit-elle en riant.
- Ouai, toi au parc, et moi ici.

Je me tiens sur mes bras tendu, quand Sarah me rattrape par le col de mon manteau pour me garder à elle.

- Sarah, les gens nous regardent.
- Ce n'est pas grave.

Puis, elle me tire encore plus à elle et m'embrasse fougueusement.

- Voilà quelque chose qui réchauffe. Me sourit-elle.

Je ne peux rien faire d'autre que de la suivre dans notre connexion que nous venons d'établir. Son regard brûle d'une flamme que je ne pourrais jamais me lasser d'admirer. Je plante le mien dans le sien, et durant une minute qui nous paraît être une éternité, nous nous perdons dans l'éclat de nos sentiments ne pouvons être caché par la fenêtre de notre âme, qui n'est autre que notre regard...

- Allée Marines, je crois qu'il serait temps d'y aller ! Fit-en essayant de me relever.
- Yep, on est pas tout seul ce soir.

Je lui tends le bras afin de l'aider à se relever. Par chance, je ne suis pas retombé.

- Tu es sûre que ça ne te dérange pas pour Kate ?
- Non, bien sûre que non. Ça me fera plaisir de la revoir.
- Paraît-il que vous vous êtes quittés en mauvais termes...
- Non, je comprends les agissements qu'elle a eus, et de toute façon avec son procès, je ne pouvais pas lui en vouloir d'avoir été dépassée par les évènements.
- Je t'aime pour ce raisonnement. Merci, pour elle.

Je l'embrasse.

Elle comprend combien Kate et moi sommes de bons amis, et je l'aime tout autant qu'elle puisse l'accepter.

- Bon, rentrons Matelot, sinon on va geler sur place.

Je lui prends la main, et cette fois c'est moi qui suis en tête pour la tirer jusqu'à la sortie. Je suis assez fier de moi, je dois bien l'avouer !


A suivre

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnneSoMac
Connaissance de Catherine
Connaissance de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 996
Age : 30
Localisation : Avec Catherine Bell!! Merci ma Gazelle!
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Dim 26 Mar - 19:38

Bah je love toujours autant !!

PTDR Bud qui cafouille, Love Actually et surtout ce que j'aime par dessus tout c'est le ta-tannn de Mac!!

Tin je l'imagine trop mdr!!!

SUPERBE!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Dim 26 Mar - 20:28

Outin j'avais encore trop de retard lOOLL en tout cas j'ai encore trop ptdr en lisant les réactions soient de Harm soient de Mac mais je te redis pr la énième fois !!!!

Michi ma choup, mais j'attends la suite de voir notre louloute bien jalouse mdr ou alors elle va apprendre des trucs sexuels sur harm...la je serai encore plus ptdr!

Merci encore ma Chouk!

_________________

You smile and you make my life complete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Dim 26 Mar - 21:07

De rien ma choup & mici pour vos comm's

~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~

Appartement de Harmon Rabb Jr
Nord de Washington, DC


Je suis en train de préparer le dîner, tandis que Sarah se délecte sous un jet d'eau bouillant. La vapeur s'échappe de derrière les parois en plexiglas, et j'entrevois sa silhouette.

Je secoue la tête affichant un sourire joyeux et retourne à mes fourneaux en enfilant mes célèbres gants en crevette, ou langoustine... enfin voyez ce que vous voulez !

Je sifflote patientant que mes ingrédients surprises se mélangent pour donner une sauce exquise dont moi seul ai le secret. Recette parfaite pour un rendez-vous galant, s'il on veut que la femme qui nous accompagne à ce repas nous tombe littéralement dans les bras... enfin la femme que je convoitais tant se trouve à présent à mes côtés, et bien que je connais la vérité et l'ampleur de ses sentiments à mon égard, rien n'empêche à se que je veuille la séduire de jour en jour, et de différentes manières.

Des coups à la porte... Kate vient d'arriver.

Je goûte une dernière fois à ma sauce magique, n'empêchant pas un grognement de plaisir à la saveur de celle-ci. J'enlève mes gants, mon tablier de « femme d'intérieur », dont Sarah trouve particulièrement sexy, allez savoir... et je me dirige vers la porte.

- Hey Kate, allée, rentre.

Je m'efface de son chemin pour la laisser pénétrer dans l'appartement. Elle a toujours ce sourire narquois sur le visage, qu'il est obligatoire d'en extirper un de n'importe qui.

- Viens, je te débarrasse.

Je prends soin de lui prendre son manteau et d'éviter qu'elle fasse le moindre effort du à sa condition.

Je l'invite à s'asseoir sur le canapé, et lui propose un apéritif.

- Sarah !!! Kate vient d'arriver ! Cris-je pour qu'elle m'entende en me dirigeant vers la cuisine.
- J'arrive !!!

Le bruit de l'eau a automatiquement cessé.

Je me tâche à hydrater notre invité. Sarah ne buvant pas d'alcool, il est facile de trouver boissons et jus de fruit.

J'entends des pas légers se diriger vers nous, et ma douce apparaît.

- Hey Kate ! Fit-elle en se remettant une mèche rebelle derrière l'oreille.

Celle-ci se relève, et fit face à Mac.

- Mac. Souriant toujours de la même intensité.

Elles sont à quelques pas l'une de l'autre hésitant à faire un geste qui pourrait sembler déplacé. Puis Sarah haussa les épaules, et elles s'étreignent de manière naturelle.

- Ooooh, reprit Sarah voyant le physique de Kate, vous êtes enceinte !!!

Les yeux en admiration, elle ne pouvait s'empêcher de fixer ce ventre arrondi qui ne passait pas inaperçu.

Elle s'assit à côté de la place prise par mon ancienne partenaire d'il y a longtemps, en l'invitant de faire pareil.

- Je peux ? Demande t-elle avec un peu de retenue.
- Bien sûre. Sourit-elle.

La main de Sarah se pose gentiment sur le ventre de la future mère, et ses yeux reflètent une étincelle encore jamais vue dans le regard de Sarah... sauf peut-être à la naissance du petit AJ...

Kate me regarde comprenant de même que moi la joie sur le visage de ma future femme.

- De combien de mois ?
- 5 mois.
- Vous n'êtes plus sur un porte avion alors ?
- Non, depuis quelques mois j'ai été exemptée.
- Ce n'est pas trop dur ?
- Au début oui, mais on s'y fait par la suite. Surtout quand on pense que la vie de notre bébé peut être mise en danger.

Elle fait un sourire ému à écouter l'amour que déjà Kate emploie en parlant de son enfant.

Sarah relève à son tour les yeux vers moi, la lueur ayant redoublée d'intensité me fait comprendre que nous devrons avoir une discussion sur ce sujet, à savoir aussi un certain pacte.

Elle repose le regard sur la forme arrondie et retire sa main sentant une légère gêne à pouvoir mettre mal à l'aise notre invité.

- Cela me fait plaisir de vous revoir Mac.
- Moi de même, sourit-elle sincèrement, mais vous pouvez m'appeler Sarah.
- Très bien, dans ce cas, on pourrait se tutoyer.

Le buste de Sarah se redressait instantanément, puis son visage se radoucit.

- Excellente idée !

Un ange passa par la suite.

- Alors comme ça, tu as rencontré Harm au centre commercial ?

La question ne s'adresse pas du tout à moi, seulement à Kate, ravis qu'un genre de mal aise soit passé.

- Oui, je dirais que c'était le dernier endroit où je pensais pouvoir le voir un jour !
- Oh, ça n'a pas été chose facile, mais fasse à ma détermination, il a capitulé.
- Vous... tu, reprit-elle dans un rictus, devrais recevoir une médaille pour ça.
- J'ai bien l'intention d'avoir mon dû. Sort-elle sans retenue.

Ses joues virent au rouge, n'esquivant pas un sourire tout de même.

- Donc alors tu as sûrement vu ce qu'il m'a pris comme cadeau de Noël ! Fit-elle en relevant les sourcils que Kate lui confit tout.

Cette dernière sent un mal être soudain à cette question. Elle savait ce qu'elle devait répondre, mais elle sentait prise de partie, n'aimant pas des masses à ce retrouver dans cette situation.

- Et non, il n'a rien voulu me dire.
- Pfff moi aussi, fit-elle d'une mine tristounette, j'ai essayé de le torturer, mais rien ne marchait...
- As-tu essayé sous la plante des pieds ?!

Sarah se redresse, et un air incompréhensif à savoir où son amie voulait en venir apparu. Puis, un fou rire vient prendre possession d'elle, surprenant Kate.

- Kenzie s'en est chargée !
- Ken...Kenzie ? Demande t-elle confuse.
- Mon chiot, que Harm a eu la gentillesse de m'offrir quand il se trouvait sur le Patrick Henry pour un petit moment.

Elle me jette un coup d'oeil, et ose continuer l'histoire.

Je suis loin de réagir à ce qui se déroule devant moi. Une partie de ma vie racontée sans retenue. Je m'occupe du dîner, épiant par moment quelques bribes de leur conversation. Ah les femmes !!!

- Enfin, un matin, il a été réveillé d'une belle étrange manière par Kenzie. Mémorable !
- Tu veux dire qu'il... Fit-elle le regard ébahis.

Mac acquiesce de la tête exposant avec fierté mes confusions passées.

Le rire prit maintenant possession de Kate, qui fut suivit par Sarah dans des échos d'hilarités à ne plus pouvoir les arrêter.

Elles me tueront toutes ! Ca c'est certain... !!!

- C'est prêt ! Cris-je pour faire cesser tout vacarme.

Sarah pince ses lèvres tout en jetant un regard vers Kate, qui fait de même, comprenant sans doute mon embarras fasse à tout cela.

- Bien, mettons-nous à table. Fis Sarah en tapant sur ses genoux.

Les deux femmes s'assoient autour du dîner, et j'espère franchement que je ne serais pas au coeur des conversations. En faite, rien de plus simple, il suffirait juste que je détourne les sujets en posant moi-même les questions. Tout sera impec !

- Alors Kate, tu comptes rester à Washington durant combien de temps ?! Demandais-je en la servant.
- Je ne sais pas encore, sûrement jusqu'à ce que j'accouche.

Elle récupère son assiette et me saisis de celle de Sarah, qui enchaîne avec une autre question.

- Tu es toute seule ici ?!
- Oui, le père a du être envoyé à Bagdad.
- Oh... Mais que fait-il ?! Fit Sarah en prenant ses couverts en main.
- Il est instructeur.
- Pour la Navy ?! Repris-je aussitôt étonné.
- Non, Marines. Sourit Kate en regardant Mac.

Cette dernière y répond, ne cachant pas son enthousiasme.

- Tu crois que tout le monde cède à l'uniforme blanc Harm ! Dit ma future femme en portant sa fourchette à la bouche.
- Non... Fis-je confus, mais un Marines Kate !! Finis-je le regard ébahis.
- J'ai assez donné avec les marins. Rit-elle. Mais ne t'inquiètes pas, ce n'est pas toi qui m'a fait changer d'horizon.

Son regard est plein de sous-entendus, et je m'étouffe avec l'eau que j'étais en train de boire pour faire passer la nouvelle.

- Comment ça ?! Demande Sarah curieuse.
- Il ne t'a jamais dit ? Fit- Kate.
- Pas que je m'en souvienne. Reprit-elle de plus en plus inquisiteuse.

C'est bien ma veine !

Et l'air prit par Kate a le don de me mettre mal à l'aise face à Mac, dont les questions doivent se bousculer.

- Vous... Enchaîne t-elle en sous-entendant le sous-entendu !

Le sourire de mon ancienne partenaire redouble d'intensité avant d'essayer de le cacher.

- Racontez moi !!! Dit Sarah plus qu'impatiente, ce qui m'étonne franchement...

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Dim 26 Mar - 21:07

Kate m'interroge du regard, puis ne se souciant pas de mes yeux qui sont en train de sortir de leur orbite, repose son attention sur Mac, qui scanne chacune de nos réactions.

- Juste une fois...
- Quand ?!
- Je ne me souviens plus trop...
- Merci. Fis-je faussement vexé.

Elle rit, puis reprend en poussant un soupire du à mon intervention.

- Dans un hôtel...
- Dans un quoi ?! Dit Sarah la bouche entrouverte.
- Je suis désolée, je n'aurais pas du partir...
- Non, tu as bien fait ! Rit Mac.
- Cela ne te dérange pas ?! Demandais-je le coeur prêt à lâcher que ma douce le prenne ainsi.
- Non, pourquoi veux-tu que cela me dérange ?! Me fit-elle calmement.
- Je ne sais pas, enfin c'est que...

Mac me regarde sans aucune forme de jalousie, ou blessée de quoi que ce soit. Elle m'étonnera toujours !

Elle inspire lentement, en se mettant droite, et je savais bien qu'il y avait le calme avant la tempête. Elle fixe Kate, qui ne paraît pas trop gênée de la situation.

- Alors heureuse ?! Reprit Sarah ne pouvant pas cacher son rictus qui bientôt se transformera en un éclat de rire.
- Satisfaite. Fit la principale interrogée dans un clin d'oeil.
- Cela ne m'étonne pas ! Enchérit ma partenaire actuelle.
- Vraiment ?! Enchaîne Kate surprise.
- Hm, hm...
- Cela ne vous dérange pas que je sois là ! Dis-je limite offensé.
- Un peu, mais tu peux rester. Fit Sarah en me regardant en coup de vent.
- Harm, nous racontons tes exploits, tu devrais plutôt ressentir de la fierté que de le prendre ainsi.
- Oui, non mais... non, enfin la situation est quelque peu étrange non ?!
- Tu trouves ?! Reprit Mac dans une moue. Les hommes ! Jamais content !!
- Yep, toujours à narrer leurs histoires, mais quand cela ne se fait pas par eux même, ils sont comme... déstabilisés !
- Ne t'en fais pas mon coeur, je prends juste quelques renseignements. Rit Sarah suivit par Kate.
- Ouai, ouai... bah sans moi !

Je me lève pour me diriger dans la cuisine, me sentant soudainement seul au monde. Mon absence n'a pas lieu de les déranger, même au contraire je crois que cela les arrange.

Me voilà bien, au coeur du sujet, et surtout pas des moindres !

- Mon dieu, qu'ai-je fait ?! Suppliais-je en regardant le ciel pour une réponse censée.
- Tu as dis quelque chose mon coeur ? Me demande Sarah juste relevant le visage vers moi.
- NA ! Répondis-je de mauvaise foi.

Je leur fais dos, et leurs rires viennent me mettre hors de moi !

Je me dirige vers le canapé, et boude en quelque sorte de ce que l'on ose me faire. Je feuillette un magasine sans grand intérêt, mais cela fait passer le temps, et m'empêche de les entendre.

Puis... je m'adoucis, mais je réalise que cela est du au silence qui règne à présent dans l'appartement. Je lève les yeux vers ces dames qui comptent leurs histoires de femmes, et je vois deux paires d'yeux qui me fixent inlassablement.

- Quoi ?!!

Elles se relèvent comme si leurs pensées étaient connectées, et s'approchent de moi. Cela n'a rien pour me rassurer !

- Il se passe quelque chose ?! Retentais-je pour avoir des explications à de tels agissements.
- Rien. Sourit Sarah.

Elles s'assoient à leurs places précédent le début du dîner, et me fixent en crispant leurs lèvres.

- Je vois bien qu'il y a quelque chose ?!
- Arrêtes ta paranoïa Harm, on vient juste pour ne pas te laisser à l'écart !
- Mouai...
- Je crois même que je vais vous laisser. Fit Kate en se relevant.
- Kate... ! Repris-je déçu qu'elle s'en aille.
- On se reverra Harm, j'en suis certaine. S'adresse t-elle en me souriant.

J'opine de la tête, et me remet au fond de mon fauteuil.

- Je te raccompagne. Dit Sarah en se mettant droite.
- Je te ramène chez toi ? Demandais-je inquiet par sa condition.
- Non merci Harm, cela ne sera pas la peine, j'ai ma voiture. Sourit-elle.
- Ok. Me calmais-je.
- Et ne te dérange pas Sarah, je sais où est la sortie.
- Tu es sûre ?!
- Ouai...

Elle se retourne et va en direction de la porte.

- On s'appelle Sarah. Fit Kate avant de refermer la porte derrière elle.
- Yep, j'y compte bien !

Elles se sourient.

- Bonsoir.
- Bonsoir Kate. Reprenons en coeur Mac et moi.

Puis la porte se ferme, et je lance un regard vers Sarah.

- Quoi ?!
- Rien. Dis-je.
- Bon, je vais me coucher. Je suis épuisée...
- Quoi déjà ?! Repris-je soudain.
- Ouai, la journée a été longue... mais la nuit peut être le contraire. Me sourit-elle.

Je prends cela content, et me réjouis d'avance.

Elle se dirige vers la chambre, puis bifurque vers la salle de bain.

- Que fais-tu ? M'empressais-je de demander.
- Je vais aux toilettes Harm ! Tu veux peut-être venir me tenir la main ?! Me dit-elle d'un regard soutenu avec un rictus.

Je me ravise de répondre, et me maîtrise ayant été prêt à répliquer pour une autre réponse que celle là.

- Va. Fis-je d'un geste de la main.

Elle secoue la tête d'un air désespéré.

Je pose le magazine que j'avais toujours en main, et rejoins à mon tour la chambre. Je suis sur le point de me déshabiller et ressentir les biens faits de cette nuit, que Sarah revient en traînant les pieds.

- Je suis désolée, mais la nuit va être tranquille... Dit-elle en allant dans le salon récupérer son sac.
- Que veux-tu dire ?!
- Je veux dire... reprit-elle en remontant les escaliers, que je ne suis pas opérationnel pour ce soir.

Elle passe à côté de moi, et je ne comprends vraiment pas ce qu'elle tente de me dire. Puis, sûrement du à l'expression de mon visage, elle secoue sa main où elle tient un emballage de multiple couleur.

J'approche par réflexe le visage pour voir de ce qu'il s'agit, et je la vois qui s'arrête, me scrutant du regard.

- Tu ne veux pas que je te fasse un dessin aussi ?! Me reproche t-elle avant de rire.
- Non... non... Fis-je en me redressant.

Bon j'avoue que je n'ai pas encore bien compris de quoi il s'agissait, juste avant que Sarah ne revienne dans la chambre, vêtu de son pyjama et que tout s'assemble dans mon esprit.

- Au faite, quand tu iras faire les courses, dit-elle en défaisant le lit, tu n'oublieras pas de me prendre des...

Elle fait une pause en me regardant, puis un rictus apparaît.

- De prendre quoi ?!

Son rictus se transforme en sourire, ce qui n'est pas fait pour m'éclairer.

- Produits hygiéniques. Fit-elle prête à rire.
- Hein des produits hygéni... de quoi ?! Repris-je en plissant les yeux, tenté de comprendre, enfin plutôt de savoir si j'avais bien compris.
- Des tampons Harm !!! Dit-elle désespérée encore plus. Cette fois j'ai eu la chance d'en avoir avec moi, mais je ne voudrais pas avoir cette surprise la prochaine fois si on se trouve chez toi !
- La prochaine fois ?! Demandais-je littéralement déconnecté.
- Harm rassure moi que tu allais tout de même en cours de temps à temps !!
- Ouai... ouai... non mais ne crois pas que j'ai... que en faite, voilà... c'est...
- En français ça fait quoi ?!

Je prends une grande inspiration étant tout de même, ou encore mieux, extrêmement mal à l'aise avec tout... ça !

- Ok, j'essayerais d'y penser. Capitulais-je en défaisant le côté de mon lit.

Sarah s'y engouffre, et je fais de même. Elle éteint la lumière, et soupire de bien être en ayant la couette jusqu'à sa tête.

Je fais de même, et ne bouge plus. Mac vient se mettre un peu plus contre moi en me prenant le bras et y reposant sa tête, comme chaque nuit que l'on dort ensemble.

- C'est pas contagieux tu sais... Dit-elle en relevant le visage de mon bras.
- Je sais... Soupirais-je.

Je me tourne et passe mon bras libre sur Sarah, et la tient à mes côtés, enlacée.

- Bonne nuit Harm. Murmure t-elle déjà en partance dans ses rêves.
- Bonne nuit mon coeur. Répondis-je en déposant un baiser sur ses cheveux.

Journée chaotique, où tout m'a pris de cour. Mais en fin de compte, journée alimentée de changements qui ne font jamais de mal.


A suivre Wink

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Dim 26 Mar - 21:16

OH MON DIEU, trop géniallissime!! J'ai xpdr avec Mac qui balance et qui casse, suivie par Kate qui enfonce le clou, et Harm qui boude! c'est qu'il est susceptible ce petit !!!!

Enfin, Harm nigaud comme pas deux concernants le problème majeur des femmes!!! Outin de tin le vois trop dans le magasin entrain de tenter de prendre la bonne noite de tampons, trop mal à l'aise!!!!!
Sinon bah je pense qu'il aimerait bien avoir un bébé avec Sarah! Le ventre de Kate va lui donner des idées! Mais faudra attendre


Merci ma choup c vraiment trop troptrop trop trop BIEN

Michiiiiiiiiiiiiiiii

_________________

You smile and you make my life complete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnneSoMac
Connaissance de Catherine
Connaissance de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 996
Age : 30
Localisation : Avec Catherine Bell!! Merci ma Gazelle!
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Lun 27 Mar - 0:38

Roh là là MDR Harm face à deux femmes et a y est lé perdu le pov pitit!!!

MDR ah j'adore c'est EXCELLENT!!!!

J'aimerai que cette fic ne se termine jamais, ça serait le pied!!!!

Vivement la suite ma choutte!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomcat2510
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1394
Age : 30
Date d'inscription : 18/01/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Lun 27 Mar - 1:07

Pauvre harm, il est presque à plaindre !!!

Il boude dans son coin le pauvre chou !!!

Comment est-ce possible, als que deux magnifiques femmes parlent de lui !!!




Ah j'adore de trop cette fic qui me fait trop rire & trop rêver

Du ship à l'état pur, sans boulet & rien !!!

Que j'aime ce genre d'histoire !!!

_________________


♥ "Mac and I have an announcement to make... We're getting married" ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mar 28 Mar - 5:55

Appartement de Sarah Mackenzie
Georgetown – DC
Semaine Suivante

- Harm ! Mais qu'est c'que tu fais ?! Me crit Sarah de la cuisine.
- Je m'amuse chérie. Dis-je ironiquement.

Je suis en train de me battre avec le sapin qui plante ses épines dans ma main, tandis que j'entends des pas s'approcher de moi.

- Qu'est c'que c'est ?!
- Un sapin Sarah !
- Je comprends bien, mais pourquoi ?!
- Heu, pour le décorer peut-être.
- Oh... le problème c'est que la place est déjà prise !
- Comment ça ?! Demandais-je en relevant la tête.

Elle ouvre son bras me montrant un sapin géant.

- C'est quoi ça ?!
- Un sapin Harm !
- Qu'est c'qu'il fait là ?!
- Cela ne m'étonne pas de toi... Fit-elle retournant dans la cuisine.

Je pousse un soupire qui en dit long avant de me remettre d'attaque avec l'arbre.

- Non, je n'ai pas besoin d'aide, merci de l'avoir demandé !!!
- Tu disais quelque chose ?!
- Où je le mets. Mentis-je.
- Où tu trouveras de la place !
- S'il te dérange, je peux le ramener. Dis-je en haussant la voix.
- Bah en faite, c'est pour toi surtout. Fit-elle doucement, m'ayant rejoint.
- Comment ça ?!
- Il faut le décorer, alors si tu te sens d'attaque à le faire deux fois !
- Deux fois !!
- Ah moins qu'on ne le mette chez toi, je présume que tu en as pas pris pour toi.
- Non...
- Bien, voilà qui est réglé. Fit-elle faisant demi tour.

Je suis épuisé et exaspéré.

- Bon, viens je t'aide à le remettre sur la voiture.
- Oh non, c'est bon, soupirais-je, je le ferais demain.
- Quelque chose me dit qu'il va rester là pendant un bon moment !
- Mais non, demain à la première heure, je m'en charge.
- Bien, alors repose toi un petit moment, et après on attaque les décorations.
- Tu es sûre de vouloir mon aide ?! Demandais-je dans une grimace.
- Certaine ! C'est notre premier Noël Harm, et la tradition veut que nous fassions tout ensemble.
- Quelle tradition ?!
- La mienne.
- Tu viens de l'inventer c'est ça, pour pouvoir me torturer encore plus !
- Pauvre chou... me fit-elle en déposant un petit baiser sur mes lèvres.

Je ne peux résister plus longtemps à cette tendresse, et me retrouve malgré moi, en train de subir.

- Bon ok, commençons maintenant alors.
- Bien, je vais chercher le carton.

Elle se dirige vers sa chambre, et j’entends les échos d’un petit vacarme.

- Tout va bien ?!
- Yep. Fit-elle en réapparaissant devant moi, et soufflant sur une mèche venue mourir devant son œil.

Elle pose son carton sur la table basse et s’assoie à côté. Je suis tout de même soulagé qu’il n’y en ai que un !

- S’il manque, j’en ai d’autre.
- Non, je pense que cela suffira.

Je jette un coup d’œil dans la boite et fronce déjà le front. Je ne fais pas attention au regard appuyé que Sarah me porte, jusqu’à ce que je la regarde surpris de ne plus l’entendre.

Elle fait un mouvement de la tête, puis plonge la main parmi les guirlandes en protection.

- Par quoi veux-tu commencer ?
- Je ne sais pas, comment opères-tu en général ?!
- Heu, en faite, j’y réfléchis pas trop normalement. Je pioche, je mets… et cela donne généralement quelque chose d’acceptable pour les yeux. Sourit-elle.
- Bien, alors faisons-le comme ça !
- J’ai bien peur que cela ne soit pas le cas cette année… Lâche t-elle la mâchoire serrée.
- Remettrais-tu en doute mes talents ?
- Non, jamais je n’oserais remettre en doute les talents du grand Harmon Rabb Jt. Fit-elle en se relevant.

J’ai l’impression qu’au lieu que ce moment se fasse dans la joie et la bonne humeur, va être tout le contraire. Je sais qu’elle part d’une bonne intention en voulant faire cela à nous deux, et que je ne réagis pas de la meilleure manière qu’il soit, en prenant cela comme une contrainte.

Je prends une guirlande rouge reposée dans son contenant et me lève à mon tour en soupirant de l’atmosphère délicate.

Je m’approche de Sarah et entoure mes bras autour d’elle exposant mes mains.

- Où veux-tu que je mette ça ?
- Non, mais Harm, si tu ne veux pas…
- Si, je veux. Souris-je en déposant un baiser dans son cou.

Elle se tourne vers moi, et je vois dans ses yeux que mes intentions la ravissent. Elle m’embrasse sur les lèvres, et s’en sépare. A ce moment là, je vois sa détermination et son implication a vouloir faire cela ensemble et bien !

- Mets où tu veux ! Fit-elle déjà très concentrée.

L’inspiration vient peu à peu, et installe les différentes décorations que possède Sarah sur l’arbre de Noël.

Nous faisons des allées retour en nous croisant par moment, et j’en profite pour pouvoir l’embrasser.

Vient au tour des boules et des figurines représentatives de ces fêtes, jusqu’à ce que le tout soit installé, et que la dernière chose pour clore la séance approche.

- Bien, il nous reste à poser l’étoile…

Je la prends dans les mains, et retourne près du sapin. Sarah a l’air à la fois épuisée, émue, et excitée.

- A vous l’honneur. Dis-je en lui passant.

Elle lève le bras et se mets sur la pointe des pieds. Je vois qu’elle a du mal à arriver en haut de la grande branche, et un rictus se dessine sur le coin de mes lèvres.

Je me place derrière elle, et envole ma main à mon tour afin de l’aider à peine. Juste au moment où je vais pour lui venir au secours, elle est sur le point de la faire tenir, mais ma main n’est pas de trop, et de nos doigts qui s’entrecroisent malgré eux, nous mettons le symbole ensemble.

Elle redescend à hauteur normale, expirant l’air retenu pour l’effort, et se retourne vers moi, et me fixe d’un regard brillant. Je l’enlace, approche mon bassin du sien, et nous nous embrassons, alors qu’elle pose ses mains de part et autre de mon visage, tout en nous souriant.

- Allée, viens. Dis-je en la prenant par la main.

Je la pose sur le canapé, et va en direction de l’interrupteur afin d’étendre les lumières, et d’admirer les résultats, par les guirlandes lumineuses.

Je pousse le bouton, et l’appartement plonge instantanément dans le noir jusqu’à ce que j’actionne le mécanisme et que la lumière fut.

Une multitude de couleur nous emplissent les yeux par leur enchantement gardé en bienfaiteur par l’étoile trônant tout en haut du sacre.

Sarah paraît hypnotisée par les scintillements, et rien que pour cela, je ne regrette en rien d’avoir du mettre la main à la patte. Je m’assis à ses côtés, et la rapproche de moi en passant mon bras derrière son dos, et l’appuyant contre mon torse. Elle se laisse aller dans l’étreinte en passant une main légère sur mon buste, et reposant sa tête sur mon omoplate.

Nous restons le temps qu’il faut à n’être absorbé que par ses animations qui nous renvoient à l’excitation que toutes ces fêtes génèrent, et me rappelle que nous allons fêter notre premier Noël ensemble. Tous les deux. En amoureux.

Seul bémol à tout cela… le cadeau à Sarah…


A chuivre... Wink

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mar 28 Mar - 5:57

Merci mes choup's pour les comm's Grooos Mouuuah !

~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~


Appartement de Sarah Mackenzie
Georgetown – DC
Semaine Suivante

- Harm ! Mais qu'est c'que tu fais ?! Me crit Sarah de la cuisine.
- Je m'amuse chérie. Dis-je ironiquement.

Je suis en train de me battre avec le sapin qui plante ses épines dans ma main, tandis que j'entends des pas s'approcher de moi.

- Qu'est c'que c'est ?!
- Un sapin Sarah !
- Je comprends bien, mais pourquoi ?!
- Heu, pour le décorer peut-être.
- Oh... le problème c'est que la place est déjà prise !
- Comment ça ?! Demandais-je en relevant la tête.

Elle ouvre son bras me montrant un sapin géant.

- C'est quoi ça ?!
- Un sapin Harm !
- Qu'est c'qu'il fait là ?!
- Cela ne m'étonne pas de toi... Fit-elle retournant dans la cuisine.

Je pousse un soupire qui en dit long avant de me remettre d'attaque avec l'arbre.

- Non, je n'ai pas besoin d'aide, merci de l'avoir demandé !!!
- Tu disais quelque chose ?!
- Où je le mets. Mentis-je.
- Où tu trouveras de la place !
- S'il te dérange, je peux le ramener. Dis-je en haussant la voix.
- Bah en faite, c'est pour toi surtout. Fit-elle doucement, m'ayant rejoint.
- Comment ça ?!
- Il faut le décorer, alors si tu te sens d'attaque à le faire deux fois !
- Deux fois !!
- Ah moins qu'on ne le mette chez toi, je présume que tu en as pas pris pour toi.
- Non...
- Bien, voilà qui est réglé. Fit-elle faisant demi tour.

Je suis épuisé et exaspéré.

- Bon, viens je t'aide à le remettre sur la voiture.
- Oh non, c'est bon, soupirais-je, je le ferais demain.
- Quelque chose me dit qu'il va rester là pendant un bon moment !
- Mais non, demain à la première heure, je m'en charge.
- Bien, alors repose toi un petit moment, et après on attaque les décorations.
- Tu es sûre de vouloir mon aide ?! Demandais-je dans une grimace.
- Certaine ! C'est notre premier Noël Harm, et la tradition veut que nous fassions tout ensemble.
- Quelle tradition ?!
- La mienne.
- Tu viens de l'inventer c'est ça, pour pouvoir me torturer encore plus !
- Pauvre chou... me fit-elle en déposant un petit baiser sur mes lèvres.

Je ne peux résister plus longtemps à cette tendresse, et me retrouve malgré moi, en train de subir.

- Bon ok, commençons maintenant alors.
- Bien, je vais chercher le carton.

Elle se dirige vers sa chambre, et j’entends les échos d’un petit vacarme.

- Tout va bien ?!
- Yep. Fit-elle en réapparaissant devant moi, et soufflant sur une mèche venue mourir devant son œil.

Elle pose son carton sur la table basse et s’assoie à côté. Je suis tout de même soulagé qu’il n’y en ai que un !

- S’il manque, j’en ai d’autre.
- Non, je pense que cela suffira.

Je jette un coup d’œil dans la boite et fronce déjà le front. Je ne fais pas attention au regard appuyé que Sarah me porte, jusqu’à ce que je la regarde surpris de ne plus l’entendre.

Elle fait un mouvement de la tête, puis plonge la main parmi les guirlandes en protection.

- Par quoi veux-tu commencer ?
- Je ne sais pas, comment opères-tu en général ?!
- Heu, en faite, j’y réfléchis pas trop normalement. Je pioche, je mets… et cela donne généralement quelque chose d’acceptable pour les yeux. Sourit-elle.
- Bien, alors faisons-le comme ça !
- J’ai bien peur que cela ne soit pas le cas cette année… Lâche t-elle la mâchoire serrée.
- Remettrais-tu en doute mes talents ?
- Non, jamais je n’oserais remettre en doute les talents du grand Harmon Rabb Jt. Fit-elle en se relevant.

J’ai l’impression qu’au lieu que ce moment se fasse dans la joie et la bonne humeur, va être tout le contraire. Je sais qu’elle part d’une bonne intention en voulant faire cela à nous deux, et que je ne réagis pas de la meilleure manière qu’il soit, en prenant cela comme une contrainte.

Je prends une guirlande rouge reposée dans son contenant et me lève à mon tour en soupirant de l’atmosphère délicate.

Je m’approche de Sarah et entoure mes bras autour d’elle exposant mes mains.

- Où veux-tu que je mette ça ?
- Non, mais Harm, si tu ne veux pas…
- Si, je veux. Souris-je en déposant un baiser dans son cou.

Elle se tourne vers moi, et je vois dans ses yeux que mes intentions la ravissent. Elle m’embrasse sur les lèvres, et s’en sépare. A ce moment là, je vois sa détermination et son implication a vouloir faire cela ensemble et bien !

- Mets où tu veux ! Fit-elle déjà très concentrée.

L’inspiration vient peu à peu, et installe les différentes décorations que possède Sarah sur l’arbre de Noël.

Nous faisons des allées retour en nous croisant par moment, et j’en profite pour pouvoir l’embrasser.

Vient au tour des boules et des figurines représentatives de ces fêtes, jusqu’à ce que le tout soit installé, et que la dernière chose pour clore la séance approche.

- Bien, il nous reste à poser l’étoile…

Je la prends dans les mains, et retourne près du sapin. Sarah a l’air à la fois épuisée, émue, et excitée.

- A vous l’honneur. Dis-je en lui passant.

Elle lève le bras et se mets sur la pointe des pieds. Je vois qu’elle a du mal à arriver en haut de la grande branche, et un rictus se dessine sur le coin de mes lèvres.

Je me place derrière elle, et envole ma main à mon tour afin de l’aider à peine. Juste au moment où je vais pour lui venir au secours, elle est sur le point de la faire tenir, mais ma main n’est pas de trop, et de nos doigts qui s’entrecroisent malgré eux, nous mettons le symbole ensemble.

Elle redescend à hauteur normale, expirant l’air retenu pour l’effort, et se retourne vers moi, et me fixe d’un regard brillant. Je l’enlace, approche mon bassin du sien, et nous nous embrassons, alors qu’elle pose ses mains de part et autre de mon visage, tout en nous souriant.

- Allée, viens. Dis-je en la prenant par la main.

Je la pose sur le canapé, et va en direction de l’interrupteur afin d’étendre les lumières, et d’admirer les résultats, par les guirlandes lumineuses.

Je pousse le bouton, et l’appartement plonge instantanément dans le noir jusqu’à ce que j’actionne le mécanisme et que la lumière fut.

Une multitude de couleur nous emplissent les yeux par leur enchantement gardé en bienfaiteur par l’étoile trônant tout en haut du sacre.

Sarah paraît hypnotisée par les scintillements, et rien que pour cela, je ne regrette en rien d’avoir du mettre la main à la patte. Je m’assis à ses côtés, et la rapproche de moi en passant mon bras derrière son dos, et l’appuyant contre mon torse. Elle se laisse aller dans l’étreinte en passant une main légère sur mon buste, et reposant sa tête sur mon omoplate.

Nous restons le temps qu’il faut à n’être absorbé que par ses animations qui nous renvoient à l’excitation que toutes ces fêtes génèrent, et me rappelle que nous allons fêter notre premier Noël ensemble. Tous les deux. En amoureux.

Seul bémol à tout cela… le cadeau à Sarah…


A chuivre... Wink

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mar 28 Mar - 13:41

j'adore trop de trop

je veuxencore une suite

C calme C reposant

Et pi on veut tout voir le reste, un mariage et tout.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
AnneSoMac
Connaissance de Catherine
Connaissance de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 996
Age : 30
Localisation : Avec Catherine Bell!! Merci ma Gazelle!
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mar 28 Mar - 15:56

Outin Harminou tu vas te le bouger ton cul !!!

T'as la chance de fêter noël avec SARAH MACKENZIE alors ne pousse pas le bouchon trop loin!!!

mdrrrrrrrrrr

Heureusement qu'il se reprend mdr

Outin je me calme!!!!

J'adoooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooorrrrrrrrrrreeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stitch
Chaussette de Gemma
Chaussette de Gemma


Nombre de messages : 151
Localisation : éxilée dans le 05
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mar 28 Mar - 21:58

o pout', j'attends de trop de savoir le cadeau qu'il va lui offrir !
avec ces suites, c'est nous qui sommes gâtés !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Jeu 30 Mar - 6:27

Centre Commercial « Georgetown Park »
Washington, DC
Quelques jours avant Noël


C’est bientôt Noël, dans exactement trois jours, et franchement qui a dit qu’il fallait offrir des cadeaux. La vie est un cadeau, nous devrions en profiter sans compter pour le reste ! L’amour, l’amitié sont autant de beaux présents qu’un autre.

Enfin, je ne vais pas faire ma graine et trouver le cadeau parfait pour Sarah qui s’impose. Mais avant cela, il faut que j’aille faire les courses, et prendre ses... trucs là !

J’ai un peu honte à me trouver ici, dans le monde féminin comme on pourrait dire. Ce n’est vraiment pas ma place, et les femmes me regardent avec un sourcil relevé. Cela pourrait être pour ma fille, si j’en avais une... donc pour ma femme, ce qui annonce la couleur. Désolée mesdames mais le coeur de ce charmant jeune homme est prit, pensais-je avec un sourire vainqueur sur le visage. Ce doit être pour cela que quelques unes me regardent comme si j’étais un genre de maniaque pervers, perdu dans cette partie inconnu pour tout homme...

Bon trêve de réflexion, agissons maintenant !

C’est incroyable le nombre de marques, de produit, d’esthétiques, différents qu’il y a... et bien sur Sarah ne m’a rien précisé du tout. Mais je sais ce qu’elle m’a dit déjà, donc le choix est divisé en deux. Mais quel format... Je prends en main les trois catégories qui me sont proposées, et je me demande comment elles peuvent mettre cela. Franchement...

Enfin, je suis complètement absorbé par tout cela, et fait abstraction de tout ce qui se trouve autour de moi.

Que faire, que faire...

Si je demande à l’une d’entre elle, elle va déguerpir en courant et ce ne sera pas bon pour moi.

- Monsieur !! Fit-une voix féminine surprise derrière moi.

Cette soudaine interruption dans mon choix de produit me fait sursauter, si bien que les boites que je tenais en main volèrent légèrement en l’air avant que je n’ai le réflexe de tout rattraper, et coller contre mon torse.

Je prie intérieurement pour que ce ne soit pas la personne à laquelle je pense. J’hésite à me retourner tout de même, feinter que je n’ai pas entendu, et je n’aurais pas à essuyer les foudres de questions de sa part. Mais par ma réaction précédente, ce serait mal venu...

- Hey Monsieur !! Enchérit une deuxième voix venant de ma droite, masculine cette fois !

C’est bon, je suis grillé, et jouer le sourd ne marchera pas avec ces deux là.

Je pivote alors sur moi même, et affiche un visage décontracté, enfin du moins, j’essaye.

- Hey ! Bud... Harriet !! Comme le monde est petit ! Fis-je en souriant jaune.
- Effectivement Monsieur, de plus, je ne me serais jamais imaginé vous rencontrer ici, enfin dans ce rayon. Dit Harriet d’un regard suspicieuse.
- Ouais… Répondis-je en baissant le regard. Et vous, que faites-vous ici ?!
- La même chose que vous. Répond-elle sur un ton qui me déstabilise. Vous avez besoin d’aide ?
- Heu, non, non, je pense m’en sortir. Merci.

Mes joues me chauffent, et je sens que mon corps dépasse les cent degrés.

- Devons nous compter une personne en plus au dîner ? demande le Lieutenant Sims.
- Non… non.
- Nous la connaissons Monsieur ?! Demande Bud avec son sourire légendaire ne s’apercevant pas de la question osée.
- Non… non. Repris-je secouant la tête.
- Vous savez, cela ne nous dérange pas du tout. Enchérit Harriet.
- Merci beaucoup, mais elle est partie chez sa famille.
- Partie ?!
- Oui, enfin, dans pas longtemps, elle ira… chez elle…
- Et vous ne l’accompagnez pas ?!
- Non… non.
- Oh…
- Mais ne vous inquiétez pas, vous la connaîtrez bien assez tôt.
- Le Colonel est au courant ?

Mon Dieu, je suis en train de vivre un interrogatoire.

- Harriet, vous n’avez jamais pensé faire carrière au FBI ou la CIA. Vous avez une technique intéressante d’interrogatoire. Souris-je pour ne pas l’embarrasser d’avantage.

Ses yeux s’écarquillent soudain et une mine fautive se dessine sur son visage.

- Ne vous inquiétez pas. Ris-je.
- Je suis désolée Monsieur…
- Excusez la Monsieur, parfois elle ne peut s’empêcher d’être comme cela !

Harriet se retourne vers son mari, montrant un regard noir. Bud dont le visage était joyeux, devient blanc comme un linge, connaissant la réaction que sa femme pourrait avoir sur ce genre de commentaire déplacé.

- Bien, je vais vous laisser maintenant.

Je feinte un sourire d’excuse cachant mon soulagement de trouver une telle échappatoire.

- On se voit demain au JAG. Terminais-je avant de m’éclipser.

Bud jette un regard vers moi désolé, et son air penaud refait son apparition.

Je m’évade part de grande enjambé vu ma taille mais de façon légère pour ne pas attirer le trouble qui se joue en moi.

En fin de compte, je m’aperçois que je n’ai pu examiner ce que je voulais prendre avec recul, et me retrouve avec les trois cartons en main. Cela vaudra mieux pour ne pas m’être trompé de format pour Sarah.

Et je jure que c’est la dernière fois que cela se produit, et que je mette un pied dans cette partie du centre !

Avec tout cela, je n’ai pas eu le temps de me poser la question du cadeau de Sarah, quand soudain, une idée fleurit dans mon esprit, et que je me dirige discrètement dans le bon magasin approprié, à présent certain que tous les regard sont posés sur moi, et que les personnes savent que Sarah Mackenzie se trouve être ma future femme !

Et un qui n’est pas moindre, celui d’un certain Lieutenant. Décidément…


TBC...

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnneSoMac
Connaissance de Catherine
Connaissance de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 996
Age : 30
Localisation : Avec Catherine Bell!! Merci ma Gazelle!
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Jeu 30 Mar - 23:11

Outin tjs autant ptdr quand je lis ce passage!!!

Harm devant des "produits hygiéniques" mais quoique c'est ??? mdr

Et Harriet ahh elle je l'adore elle est toujours là au bon moment, avec les bonnes phrases...rien à dire mdr!!!

J'adore, j'adore, j'adore autant que la pitite dans de Mac d'aujourd'hui mdr outin m'en remets pas!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Ven 31 Mar - 18:17

Je viens d'xpdr parce que j'étais tt à fait dans le truc! J'imaginais Harm mal à l'aise face à Bud et Harriet totalement à l'aiser avec le fameux produit que Harm devait choisir !!
Et j'ai h^pate de voir Mac entrain de se foutre de la tronche de Harm qui sait pas choisir lol Enfin j'espère que je devine bien!!

OH my God, Harriet est une terreur lol La verrais bien à la cia c clair!!!


Merci ma choup

_________________

You smile and you make my life complete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 39
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Ven 31 Mar - 19:46

Ah vraiment trop bien cette suite.

J'ai bien rigolé de Harm qui ne savait pas quoi choisir. C'est bien les hommes ça d'être gêné de se trouver devant le rayon des tampons et des serviettes hygièniques et de ne pas savoir quoi choisir

Vivement la suite

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Lun 3 Avr - 23:56

Hey dsl pour les absences prolongés de maj de la fic, mais promis, demain je vous mets la suite !! Je comptais tout mettre maintenant, c'est à dire 14 pages, mais j'ai eu peur qu'il y en ai trop d'un coup lol & faut en garder un peu mdr, surtout quand ce moment je sèche Rolling Eyes mais y a de quoi poster, donc pas d'inquiètude 😁
Enfin, bonne lecture, & merci de me suivre tjs Wink
& pi un grand merci à ma Charah pour la relecture, ainsi qu'à Tomcat qui me soutient & à ma crevette qui se reconnaitre Laughing Gros Mouah à vous !!!

~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~


Appartement de Harmon Rabb Jr
Nord de Washington, DC
Veille de Noël


- Sarah, qu’est c’que tu fais ?!
- A ton avis Pilote ! Pour une fois que c’est moi que l’on attend, tu pourrais être indulgent ! Fit-elle sur un ton de reproche.
- On ne va pas commencer à se disputer.
- Je te ferais remarquer que c’est toi qui me cherches, et tu sais comment me trouver !!
- Bon, tu es prête ?! Demandais-je d’un air calme.
- Deux petites secondes.

Je vois sa silhouette à travers les plaques de verres ouvertes. Et ce que j’entraperçois, ne me déplait pas !

- Voilà. Fit-elle remettant ses cheveux derrières ses oreilles.

J’allais répondre sur un ton sarcastique et certain de la mettre hors d’elle, mais sa vue m’époustoufle.

- Magnifique robe. Dis-je la toisant du regard.
- Merci. Répond-elle désintéressée de ce que je viens de lui dire, mais son petit rictus ne m’échappe pas.

Je réduis l’écart entre nous deux, et ne peux m’empêcher de la tenir tout contre moi, rien que l’espace de quelques secondes.

- Ne sommes-nous pas en retard ? Reprit-elle pour me taquiner.
- Nous ne sommes plus à cinq minutes près…

Mes lèves attaquent son cou. Je passe ma main avec légèreté pour le découvrir des quelques mèches dissipées et humecte son doux parfum volatilisé sur son épaule dénudée. Elle penche la tête sur le côté et pousse un soupire larmoyant, et j’en souris.

- Notre présence s’impose t-elle ? Murmurais-je tandis que mes paupières se ferment et que je sens une étrange chaleur m’envahir, et souligne qu’elle est extrêmement agréable !
- A l’occurrence, peut-être pas pour les personnes qui y sont conviées, vu que nous les fréquentons cinq jours sur sept, mais peut-être pour un ‘tit Matelot qui n’attend que son parrain vienne le faire voler dans ses bras.
- AJ… Soupirais-je.
- Hm…
- Bien, dans ce cas…

Je me sépare de Sarah, le visage pointé vers le bas.

- Ne fais pas cette tête. Sourit-elle. Nous aurons tout notre temps après, pour nous deux. Me fit-elle dans un clin d’œil.
- A dire vrai, j’aurai aimé te parler.
- Maintenant ?!
- Je sais que ce n’est peut-être pas le meilleur moment, mais nous devrions aborder le sujet de nous deux, et de l’annonce au reste du JAG, enfin, si tu sens que c’est le bon moment…
- Heu, à dire vrai, tu me prends un peu au dépourvu. Dit-elle en s’asseyant sur le tabouret du comptoir. Je n’avais pas envisagé d’en parler maintenant. Enfin, je ne sais pas réellement quand sera le moment approprié. Peut-être bien ce soir. Me sourit-elle finement.
- En faite, j’ai pensé ce soir parce que nous sommes en périodes de fêtes et que j’espère l’Amiral se trouvera dans un très bon jour. Plaisantais-je.
- Faisons ça alors. Répond-elle en mettant les mains sur les genoux, comme décidée.

Elle se redresse visiblement surprise que la discussion n’est durée qu’une poignée de minutes. Elle marche avec une élégance naturelle vers la porte que j’en défaillis presque. Elle se saisit d’un châle assorti à sa splendide robe épousant parfaitement les courbes de son corps.

- C’est bon, on peut y aller ? Fit-elle d’une douce voix.
- Yep.

J’attrape ma veste de smoking que j’ai choisi comme un grand tout seul, ayant besoin quand même d’un avis féminin sur certaine nuance de couleur.

Mac était à moitié allongée sur le lit, les jambes croisées sur le côté, et m’observait en pleine séance d’essayage. Son petit air semi fatigué, semi endormi, m’attendrit encore, repensant à l’état décontracté de la situation. Elle faisait des petits hochements affirmatifs quand cela lui plaisait. Mais des énormes grimaces quand le contraire se faisait, ayant par moment des étouffements et les yeux exorbités.

Elle est tout simplement extraordinaire, et en vient encore à me demander pourquoi il a fallut que j’attende toutes ses années avant de me décider. Elle mérite tellement plus pour tout ce qu’elle peut représenter à mes yeux, que j’ai parfois l’impression que rien ne pourrait complètement la satisfaire de ce que je pourrais faire pour elle.

- Sarah, attends ! Dis-je aussitôt en pensant à quelque chose.
- Qu’est c’qu’il y a ?!

Elle a ouvert la porte, et se trouve à moitié sortie de l’appartement, quand elle replace un pied à l’intérieure pour suivre ma progression dans la chambre.

J’en ressors vite, oubliant quelques marches au passage pour aller plus vite, et me retrouve en un rien de temps devant elle.

- J’aimerais te l’offrir maintenant. Fis-je lui montrant une forme rectangulaire aplatis au creux de mes mains jointes.
- Je pensais que l’on se donnerait nos cadeaux en rentrant ou demain matin en se levant.
- Je sais, mais je voudrais que tu ais cela pour ce soir.

Mon regard montre mon envie de la voir ouvrir mon présent maintenant, et pas plus tard.

Elle se libère les mains, et je lui glisse la boite entre les doigts. Je suis à la fois excité et extrêmement anxieux de sa réaction et surtout si j’ai bien fait mon choix dans la surprise.

Elle défait le noeud décoratif ainsi que le papier, et un écrin en velours bordeaux apparaît. Je n’arrive pas très bien à décrire son regard, à la fois étonnée, et touchée.

Elle prend à deux mains le contenant, et l’ouvre délicatement. Sa bouche s’entrouvre au fur et à mesure que le contenu fasse son apparition. Ne voyant aucune parole d’elle, je tente de me justifier peut-être sur la banalité de ce bijou.

- J’avais pensé t’offrir mon cœur, mais tu le possèdes déjà… alors avec celui là autour de ton cou, cela te rappellera à chaque instant que je n’appartiens qu’à toi…et que tu détiens mes vérités.

Je ne peux empêcher un sourire de se former, gardant tout de même tout mon sérieux dans ces déclarations.

Elle continue d’admirer le pendentif, sans y lever ses yeux qui brillent.

- Tu l’aimes ?! Demandais-je un peu stressé du contraire.
- Je l’adore, il est magnifique Harm.

Elle passe le bout de ses doigts sur le bijou, et une moue émue vient se dévoiler sur son visage illuminé de beauté.

- Viens. Dis-je en me saisissant du collier.

Elle me fait dos et remonte le bout de ses mèches ondulées. J’attache le fermoir dans son cou, et dépose un baiser à la base de sa nuque.

Elle me refait face et un voile de culpabilité fait rage dans son regard.

- Ton… Fit-elle en levant la main pour me montrer la direction.
- Chut. Souris-je en posant mon index sur ses lèvres.

Elle se résigne à continuer devant ma gaieté et mon air imposé.

- Je suis prêt… et toi ? Repris-je les yeux encrés dans les siens, demandant au delà de l’instant présent son statue.

Elle opine de la tête, en me souriant et j’entrevois sa langue caresser la pointe de ses dents et humecter furtivement ses lèvres, une petite manie bien à elle que je ne peux qu’en adorer le naturel.

Elle sort dans le couloir, et je ferme la porte derrière nous.

- J’ai oublié quelque chose !
- Quoi ?!

Je venais de la verrouiller et de retirer la clé avant de me tourner, quand elle m’annonça ceci. Alors, résigné, j’essaie de la réintroduire, quand je sens une légèreté me caressé la nuque, ce qui me fait frissonner.

Je tourne furtivement la tête vers le côté frôlé, et les doigts de Sarah s’emparent de mon cou. Avec vivacité, elle m’embrasse d’un seul souffle long. Nos lèvres s’amourachent les unes des autres, lorsqu’elle se sépare de moi, satisfaite.

- Merci. Me sourit-elle.
- Oh… mais tout le plaisir était pour moi. Répond-je tandis mes esprits tentent de se reprendre.

Elle pivote, et se redirige vers l’ascenseur dans une démarche gracieuse.

J’inspire profondément traduisant l’état de bien être de mon corps, de mon cœur, de mon âme, et ferme les paupières un instant enivré par un parfum frais qui peut émaner naturellement de Sarah, dans un courant d’air, approfondissant ma quiétude, et je suis bien convaincu d’une chose… que notre futur nous appartient quelque soit sûrement les futures décisions à prendre, parce qu’il ne peut être nier plus longtemps que cette pure beauté ne peut être autre que ma moitié, mon âme sœur, mon être tout entier…


A suivre... demain avant la nouvelle star pour être précise Laughing Wink
PS : je conçois la niaiserie de certaines choses, mais on se refait pas LOL Shippy Powoaaaa mdr Wink

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mar 4 Avr - 21:09

Maison des Roberts
McLean


Je poste le USV devant le chemin pour aller en direction de la maison des Roberts. Je jette un regard rapide vers les lieux afin d’en inspecter les convives déjà présent. Sarah fait de même sans bouger ne serait-ce un millimètre.

Je me saisis de sa main reposée sur sa jambe, et lui sourit chaleureusement, tandis qu’elle porte sur moi son attention. Elle me répond de même, et silencieusement nous sommes parés à ce qui va se passer. Et dans un regard soutenu et hochement de tête, nous comprenons que nous sommes l’un l’autre prêt à affronter la réalité.

Nous sortons du véhicule, et Sarah marche lentement attendant que j’arrive à sa hauteur. Je la perçois soudaine anxieuse en fixant inlassablement le portique.

Je sens une main douce se glisser dans la mienne, et émettre dessus de petite pression. J’en profére une plus appuyée pour lui montrer ma présence à ses côtés. Elle me sourit faiblement et nous gravissons les échelons de notre pressentiment.

Nous nous trouvons à présent devant la porte qui nous sépare de nos amis. De notre vérité et du changement qu’il s’est opéré dans nos vies devenues communes.

Sarah se tourne vers moi, et me remet dans un geste délicat le nœud de ma cravate. Je profite de l’occasion pour l’embrasser et rassembler tout le courage dont nous allons avoir besoin.

- Sache que je t’aimerais toujours… Dis-je lui déposant un baiser au niveau de sa mâchoire.

Mes lèvres s’évadent un instant vers son oreille pour la caresser du bout de mon nez et la câliner, tandis que ma main s’envole en direction de la sonnette.

La sonnerie stridente nous annonce la fin immédiate mais pas définitive de nos tendresses.

- Madame, Monsieur, nous n’attendions plus que vous. Fit la maîtresse de maison d’un ton enjoué.

Harriet s’efface de l’entrée afin de nous faire pénétrer. Je laisse Sarah passer devant, et adresse un sourire au Lieutenant, qui me le redonne chaleureusement.

Nous saluons nos amis tous ici présent, et je ressens beaucoup plus à présent la pression qui se joue contre nous. Mais je sais pertinemment que faire marche arrière ne servirait à rien et que le meilleur moyen de vivre pleinement notre amour est de devoir l’annoncer à notre commandant surtout, mais aux personnes les plus proches de nous, afin de leur faire partager notre bonheur de s’être enfin trouvés et par dessus tout : réunis.

Ce que nous n’avons pas convenu avec Sarah, serait le moment approprié pour faire notre annonce. Je l’observe, une pointe anxieuse mais ne le montrant pour rien au monde, seulement je le remarque car je suis dans le même état, et que je peux traduire toutes ses petites contrariétés sur son visage, depuis ces années…

Les occasions ne nous sont pas présentées, et s’avèrent s’éloigner au fil de la soirée.

AJ Junior me saute dans les jambes en agrippant une et ne semble plus vouloir la lâcher.

- Allé, viens la bonhomme. Fis-je en me penchant afin de le prendre dans les bras et le faire s’envoler au dessus de tout le monde.

Ses cris et rires emplissent soudainement le salon, et les regards se posent automatiquement sur nous deux. Je lance un regard furtif vers Sarah, et me souviens de la soirée où Kate est venue dîner à la maison, et à une promesse qui ne demande qu’à être remise à l’actualité.

Elle me sourit attendrie, je lui renvois finement, troublé par mes futures paroles pour pouvoir aborder ce sujet.

Au bout de quelques minutes, les petits vingt kilos, tout mouillé, commencent à doubler en poids. Je repose AJ Jr à terre, et il file se blottir contre le torse de sa marraine qui l’accueille à bras ouvert.

Sarah continue de converser avec la gente féminine, posant par moment sa tête sur le crâne blond appuyé sur son buste. Il paraît s’être calmé, et reposé dans la douce étreinte de Mac. Je suis accolé contre le montant de la porte séparant les deux pièces, hall et salon.

AJ Jr passe délicatement ses petits doigts sur le pendentif de Sarah, le fixant sans émotion apparente, comme celle d’un enfant…

- C’est joli. Fit-il en relevant son corps de sur Mac afin de mieux observer ce qu’il tient dans sa main.

Sarah porte son attention sur son filleul et sourit doucement, puis lève les yeux sur moi, et son regard est à la fois sombre et désireux.

- Merci.

L’innocence infantile attire la curiosité du petit groupe dans lequel Mac se trouvait.

- On te l’a offert ?
- Hm, hm.
- Qui ?!
- Ton parrain. Sourit-elle au jeune garçon.
- C’est celui de Tonton Harm, alors ?! Demande t-il naïf de ses propos face aux autres personnes.
- C’est ce qu’il m’a dit. Répond-elle calmement.

Je réalise que tout est en train de se mettre en route, d’une manière que je n’aurais imaginé.

Les regards sont posés sur moi, ainsi que celui de la femme que j’aime. Je ne suis pas gêné, inquiet, timide, ou ressentant de la peur, car seul Sarah compte à cet instant même par la connexion qui vient de se créer par nos regards accrochés.

L’émerveillement sur le visage de l’enfant réchauffait les cœurs.

- S’il t’offre son cœur, c’est qu’il t’aime na ?!

Celui-ci fut réprimandé par sa mère qui, ne sachant plus où se mettre, attendant grandement la réponse de Mac, ainsi que tous les autres réunis.

Sarah avait rit avec éclat à la question posé avec simplicité de la part d’AJ Jr.

Un rictus se forme au coin de ses lèvres, et elle se penche sur son neveu, et susurre quelque chose à son oreille, le tenant tout contre elle.

La réaction du petit garçon se fit immédiate.

- C’est vrai ?! Fit-il se redressant sur les genoux de sa marraine.
- Yep. Reprit-elle en acquiesçant de la tête dans un sourire conquis. Mais chut, hein !

Son regard paraissait faussement dur, et AJ de sa pureté touchante, verrouille son clapet comme il lui a été appris.

- Allé, va maintenant.

Elle relâche ses bras autour du petit corps, et le fait glisser sur ses jambes afin de le poser à terre. Il partit en courant vers ses jouets, passant à côté de chaque personne présente, le regardant avec un air interrogatif et curieux.

Ne tenant plus en place, Harriet posa la question qui lui brûlait les lèvres.

- Madame, que lui avez-vous dit ? Demande t-elle le regard ébahie par la situation.

Sarah se mord l’intérieure de la joue, remonte son regard vers moi, et quand elle vois que je lui fais un signe de tête, elle se lève de sur sa chaise, et s’approche de moi en passant sa langue sur ses lèvres, en ouvrant de grand yeux dans un rictus.

Elle vient se glisser tout contre moi, et nous n’avons pas besoin de s’exprimer que les gestes parlent pour nous. J’affiche mon plus beau sourire, bombe avec énergie mon torse et tiens tout contre moi chaleureusement ma Sarah.

Une de ses mains s’est posée sur ma hanche passée derrière mon dos, tandis que l’autre repose chaudement sur mon ventre.

Nous épions la réaction de nos amis.

Harriet rictus en coin et bouche entrouverte, émit un rire étouffé d’étonnement. Bud paraît tout bonnement venu d’une autre de ses planètes, et les autres affichent un air surpris, suivit d’un sourire de contentement.

Seul qui n’ait pas réagi fut l’Amiral qui d’après son apparence légendaire et son air septique, avait les bras croisés sur le torse, et son regard sombre et froid.

Puis, au bout de quelques secondes, les yeux à mi-clos, il affiche un sourire. Le genre de sourire que l’on ne serait incapable de qualifier en temps normal, alors ici...

Irrité, prêt à sortir de ses gonds, impatient, ou indescriptible suivant les conditions.

Il se met à présent à rire, toujours dans la même position, il secoue la main comme pour s’excuser d’un tel agissement, et baisse la tête pour tenter de reprendre le dessus sur lui même.

Sarah s’était un peu éloignée de moi, vu la réaction stupéfiante de notre supérieur. Elle me lance un regard estomaqué, et je pense avoir tout à fait le même. Ainsi que tout le reste des personnes ayant le même ressentiment que nous.

- Monsieur ?! Fit Harriet tentant de comprendre.
- Je… je suis désolé. Tente t-il d’aligner.
- Vous voulez vous asseoir Monsieur ? Demande Bud à son tour.

L’Amiral prit sur lui-même, et le visage toujours dirigé vers le bas, reprend contenance, et son sérieux.

- Harriet !!! Crit-il presque.

Celle-ci sursaute, et ne sachant quoi faire, se montre un peu plus de son coin où elle était assise.

- Oui… Oui Monsieur. Dit-elle très peu sûre d’elle.
- Vous me devez vingt dollars. Reprit-il avec le même sourire narquois.

Mac et moi sommes surpris d’une telle demande, et tentons de comprendre, mais en vain.

- Comment ça ? Demandais-je d’une voix un peu forte.

Harriet feinte de ne pas m’avoir entendu, pendant que l’Amiral, sachant très bien que je n’allais pas le bombarder de questions, ne semble pas être inquiet.

- Que se passe t-il Harriet ? Fit son mari.
- C’est… assez délicat. Avoue t-elle d’un air désolée par avance, en enfonçant légèrement la tête dans les épaules.
- Raconte ! Sur quoi as-tu parié avec l’Amiral ?
- Je…
- Cela n’a aucune importante. Enchaîne notre commandant venant à la rescousse du Lieutenant Sims, ou à la sienne ?! Que devons-nous dire dans ses moments là ? Demande ce dernier en interrogeant du regard tout le monde pour détourner l’attention.
- Je suis heureuse pour vous.

Notre amie vient se placer devant nous et enlace Sarah, suivit de moi.

- Merci Harriet… mais… Fit Mac avant de n’être coupé par celle-ci.
- Je vous raconterais Madame, j’espère que vous ne m’en voudrais pas.

L’air penaud qu’elle affiche arrive à chaque coup à tout lui faire pardonner. Chacun sa technique.

- Bien, je vous attends lundi dans mon bureau. Dit-il avec sérieux en nous toisant du regard.

Il ne put s’empêcher un sourire en opinant de la tête, comme pour nous féliciter à sa manière mais sans trop en faire, surtout après nos agissements secrets.

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mar 4 Avr - 21:09

Enfin, je sais que je ne pourrais pas attendre tout ce temps, et profiterais de l’occasion venue pour parler à mon Amiral.

La soirée reprend son court, et nous ne sommes plus obligés de nous cacher Sarah et moi à présent. Quel soulagement !

Il s’écoula une heure avant que je n’épiais une conversation entre l’Amiral et son Chef d’Etat Major.

- Monsieur. Fit Mac en s’adressant à ce dernier ayant réduit l’écart entre eux.
- Mac. Répond-il du même ton.
- Monsieur, j’espère qu’Harm et moi, nous ne vous avons pas froissé de vous avoir intentionnellement caché la vérité sur notre relation.
- Je pense que vous ne devriez pas être surpris de devoir vous occuper de pas mal de paperasseries, autant l’un que l’autre.
- C’est de bonne guerre j’imagine. Sourit-elle tout de même un peu amère des conséquences.


Sur un ton plus paternel et amical, l’Amiral reprit.

- Avez-vous décidé de votre avenir ?
- A dire vrai, non. Nous n’avons jamais abordé le sujet.
- Vous pensez que je peux tout arranger ?!
- Nous ne vous demandons pas de faire des miracles Monsieur, seulement ce que vous pensez être le plus juste, et nous suivrons vos ordres. Nous connaissons le pourcentage de chance que nous pouvons rester tous les deux au JAG.
- Il y aurait peut-être quelque chose qui vous intéressera. Fit-il un semi sourire mystérieux.
- Que voulez-vous dire ?! Demande Sarah en buvant une gorgé de son café.
- J’ai déjà jeté un coup d’œil aux offres d’emplois du département de la Justice.
- Comment ça ?! Fit-elle soudaine étonnée.
- Disons que je ne suis pas dupe.

Elle analyse les dires de notre supérieur, et tente de trouver une réponse.

- Monsieur, puis-je vous poser une question ?
- Juste une ! Sourit-il.

Elle se condamne à faire de même sachant l’audace de sa demande.

- Allez-y Mac.
- Bien… Depuis quand êtes-vous au courant ?! Je veux dire, nous avons essayé de faire très attention avec Harm pour ne pas vous mettre dans une position délicate…
- Et bien disons que malgré mes réticences à vouloir m’impliquer dans la vie de mes officiers, la tentation est parfois trop forte. Rit-il.

Sarah le regarde incompréhensible de ces propos.

- Ne vous méprenez pas Mac, depuis le jour de votre rencontre je savais que j’allais devoir passer par là. Personnellement, je pensais que cela se manifesterait plutôt. Donc je comprends la situation dans laquelle vous êtes et je sais que vous ne voulais causer de tord à personne.
- Depuis tout ce temps… pourtant au début…
- Vous étiez trop impliqués pour vous en rendre compte par vous-même au début, puis je pense qu’au fur et à mesure que votre relation professionnelle s’est développée, cela s’est transformé en relation fusionnelle couvée par une très belle amitié.
- Et bien Amiral, je ne vous imaginais pas du tout comme cela !
- Nous avons tous nos petits secrets. Rigole t-il. En tout cas l’ami vous parle, et il est heureux pour vous.
- Et qu’en pense le commandant ?! Demande t-elle curieuse.
- Il ne préfère pas se prononcer sur la question. Cela le dépasse de loin malgré tout. Enfin, fit-il plus décontracté. Je suis… comment dit-on… shippy de votre relation. Avoue t-il.
- Shippy ?! Reprit Mac dans de gros yeux qu’incompréhension.
- Ma nièce, enchaîne t-il aussitôt. Vous savez, les adolescents avec leurs séries en tout genre… elle ne cesse de crier qu’elle est… cela, dès qu’une chose y fait référence. Une histoire amoureuse entre les personnages d’une série, ou un truc comme ça ! se Justifie t-il comme il le peut.

Le Colonel présente à ses côtés, porta son regard en l’air afin de se remémorer apparemment quelque chose, quand soudain, vu son air, la chose lui fut revenue.

- Aaaah vous voulez dire shipper ?!
- Oui c’est ça !! Reprit-il comme soulagé.

Puis, un regard inquisiteur se porte instantanément sur Mac, qui dans une moue, tente à son tour de se rattraper.

- Chloé ! Esquive t-elle dans un fin sourire.

Il acquiesce autant convaincu que elle sur ses sources. Leur réaction me fait rire et j’attire aussitôt l’attention sur moi, pris en flagrant délit. Tout deux me scrutent du regard, et ne se formalisent pas plus que cela.

- Bien, nous devrions passer à table si nous ne voulons pas être pressés pour la messe de minuit.

Je rejoins Sarah, et malgré que l’annonce a été faite, je me trouve un peu mal à l’aise d’avoir des gestes de tendresse en présence de nos amis. Je pose seulement ma main dans le creux de ses reins, et la seconde dans la marche.

Nous nous trouvons assis en face l’un de l’autre, et je sens une pression passé sur mon tibia. Je suis, dans un premier temps surpris, puis lève mon regard vers Sarah, qui me sourit divinement accompagnant son élégance à un clin d’œil.

Bud, en chef de table se lève de sa chaise, verre en main, et porte les paroles de sagesse que nous lui connaissons.

- J’éprouve un réel plaisir à pouvoir partager une année de plus le repas de Noël avec vous. Nous formons incontestablement une famille, qui se lie et s’unis.

Son geste se porte sur Sarah et moi touchés de cette attention, que l’on partage ensuite dans un de nos célèbres regards.

- Une année s’achève sur une bonne nouvelle, et le meilleur reste à venir. La vie peut nous paraître par moment injuste, mais quand je vois que deux de mes meilleurs amis, la vie leur sourit enfin, je ne peux que fermer les yeux et en apprécier plus grandement les plaisirs… sincèrement, toutes nos félicitations Madame… Monsieur…

Le verre va de Mac à moi, et la phrase fatidique clos le serment improvisé de notre ami.

- Que Dieu nous bénisse et bénisse ses deux êtres exceptionnels.

Une petite forêt de verres se lève, et les sentiments sont partagés.

Juste avant que le repas soit entamé, je prends la parole à mon tour.

- Sarah et moi avons une annonce à vous faire.

Je pose mon verre, et lance un regard furtif vers elle pour qu’elle comprenne. Elle hoche la tête, et regarde la petite troupe assise autour de la table.

- J’ai demandé Sarah en mariage… et…

Mes yeux sont rivés sur elle, ainsi qu’une petite dizaines de paires aussi.

- … bien évidemment j’ai dis oui !

Un sourire s’agrandis au fur et à mesure que sa phrase sort.

Harriet qui avait pu retenir sa larme de joie, sachant par avance que nous étions certainement ensemble, n’en savait rien pour notre mariage.

- Félicitations !

L’assemblée enchaîne les congratulations et une voix enjouée s’éleva malgré elle, et stoppe tout vacarme.

- Je crois que nous sommes quitte Amiral. Rit avec jubilation Harriet.
- Je crois aussi. Répond ce dernier d’un ton calme et serein.
- Harriet ! Reprit Bud faussement choqué.
- Bah quoi, fallais bien que je prenne ma revanche. Sans vous offenser Amiral.
- Je pense que je dépasse de loin mon rôle de commandant dans l’histoire Harriet. Rit-il.

Les rires fusent de part et d’autre de la table.

- Bien que de nouvelles aujourd’hui. Reprit l’Amiral. Vous n’allez pas nous annoncer une grossesse dans la foulée. Plaisante t-il.
- Non, pas encore. Souris-je tout en le regardant.

Je regarde Sarah et une boule au ventre se forme quand apparaît sur son visage un petit air coupable.

- Sarah… Fis-je.
- Non ! Reprit-elle sortie comme de ses pensées.
- Tu es sûre ?!
- Oui. Rit-elle jaune à ma question.

Une atmosphère pesante plane au dessus de nous.

- Bien si nous mangions ! Dit l’Amiral sentant que quelque chose se tramait.
- Bonne idée. Enchérie Harriet.

Une seconde de silence, puis les premières assiettes volent devant nous, et la nourriture est distribuée.

Je ne lâche pas mon regard de Sarah, qui cache étrangement quelque chose apparemment. Certainement que je suis en alerte pour rien et que son voile de peine est dû à son envie de concevoir.

Harriet détourne mon attention, et Mac trouvant une échappatoire me sourit vainement.

Le reste du repas se déroule dans la bonne humeur, l’année écoulée étant racontée avec éclat.

Quand celui-ci touche à sa fin, nous nous préparons à nous rendre à la messe pour le serment du Révérant Turner.

Je prends mon temps afin de partir le dernier espérant que Sarah fasse de même. J’enfile ma veste, et entre aperçois ma douce s’habiller.

Elle se dirige vers la sortie quand je lui bloque le passage. Elle relève le regard vers moi et me sourit.

- Regarde ce que j’ai trouvé.

Je sors ma main de derrière mon dos, et en fait apparaître une branche de gui.

- La tradition. Dis-je levant le bras au dessus de nos têtes.

Elle fait une mimique rieuse, et m’embrasse comme je l’ai voulu toute la soirée. Nous restons juste un instant de plus, nos lèvres se frôlent et respirent l’essence de chacun.

Elle reprend sa taille originelle et je remets en place le col de son manteau quand elle me fait dos. Nous partons ensemble dans la voiture, rejoindre les autres devant l’église.



Voilà A chuivre Wink

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mar 4 Avr - 21:16

Finou trop coquine a écrit:
- Il ne préfère pas se prononcer sur la question. Cela le dépasse de loin malgré tout. Enfin, fit-il plus décontracté. Je suis… comment dit-on… shippy de votre relation. Avoue t-il.
- Shippy ?! Reprit Mac dans de gros yeux qu’incompréhension.
- Ma nièce, enchaîne t-il aussitôt. Vous savez, les adolescents avec leurs séries en tout genre… elle ne cesse de crier qu’elle est… cela, dès qu’une chose y fait référence. Une histoire amoureuse entre les personnages d’une série, ou un truc comme ça ! se Justifie t-il comme il le peut.


Nan mais comme j'ai trop xpdrrrr
En tout cas ca n'enlève rien que je sois toujours aussi fan de ta fic, que je la trouve trop bien écrite et surtout voir tout le monde trop au taquet quant à nos deux chouchous !!! C'est du bonheur à l'état pur et pour une fois dans ce monde pourri ca fait du bien

Merci ma chouk je suis trop heureuse de te lire

_________________

You smile and you make my life complete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» (One Direction) Strange Love (en cours)
» [Terminé] La Niak VS Monstre Orange [en cours]
» En cours: Hotchkiss H35 - RPM 1 / 72.
» Premier love....
» Cours sur l'imparfait de l'indicatif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: FANART :: Les fanfictions :: En cours-
Sauter vers: