CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Pitchounette
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 235
Age : 32
Localisation : Blois ou bien dans les bras de DJE... eh oui moi aussi!!
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Dim 12 Fév - 13:31

outin Finou quelle suite ! lol j'adore et j'ai un peu chaud là ! mais tu pouvais pas couper là ! et vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shippers-forum.bbactif.com
gipsy
Admire Catherine à la TV
Admire Catherine à la TV


Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 25/09/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Dim 12 Fév - 14:07

Elle est geniale cette suite, j'ai un peu chaud. Pourquoi tu t'es arreté là car je veux la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tophie
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 217
Age : 30
Localisation : En france
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Dim 12 Fév - 14:17

Franchement merci beaucoup Finou de nous faire rêver autant.
J'en ai des frissons.

Continue, j'attends avec impatience la suite!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tophie51.skyblog.com
Stitch
Chaussette de Gemma
Chaussette de Gemma


Nombre de messages : 151
Localisation : éxilée dans le 05
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Lun 13 Fév - 17:57

j'avoue, à la fin de la première de ces 2 parties, jme suis dis, là ça y est, maintenant qu'elle nous a bien fait bavé, Harm va revenir sur terre
eh ben même pas, suis mauvaise langue !
seul regret, ya pas la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mar 14 Fév - 0:15

MDR Merci pour vos comm's, je suis contente que cela vous plaise ! & je suis désolée pour la frustration que je peux engendrer LOL Embarassed
Voici la suite pour votre plaisir, enfin je l'espère lol & bonne lecture Wink


~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~




Appartement de Sarah Mackenzie
Georgetown – Washington DC
Quelques heures plus tard


Je sens Mac bouger sur moi, ce qui m'éveille. J'ouvre un oeil, puis un deuxième et je la vois, collée tout contre moi, le visage appuyé sur mon bras qu'elle a callé à son cou. Je bouge ma main et je ressens les doigts de Sarah entrecroisés avec les miens.

Je ne sais pas combien de temps nous sommes restés dans le bain, mais l'eau commence à devenir tiède.

Je reporte mon attention sur la femme lovée contre moi, et des mèches de cheveux sont collés sur son front en sueur, dû à la chaleur du bain.

De ma main libre, je lui remets ses cheveux en place, et des gouttes tombent sur le coin de son oeil, se qui la fait réagir. Elle plissent les yeux, et du temps qu'elle émerge de son sommeil, je pose un baiser sur sa tête.

Elle se redresse et se retourne. Elle me sourit, et je lui réponds avec le même enthousiasme. Elle me câline de son corps, et repose sa joue cette fois contre mon torse.

_Nous devrions parler, non ? Me dit-elle dans un soupire.
_Je crois que ni toi, ni moi, ne voulons parler maintenant. Lui répondis-je d'une voix sensuelle.
_Tu as raison. Fit-elle en se serrant encore plus fort à moi.

Mon coeur cesse de battre à l’instant même où je réalise que la femme que je tiens tout contre moi est ma meilleure amie et la femme de mes rêves.

Un oh le coeur m'entraîne dans une excitation et je ne m'étais pas senti aussi heureux et serein depuis très longtemps. Peut-être n'avons nous rien fait...peut-être n'avons nous rien dit, ou clarifié quoique ce soit...mais jamais je ne me serais imaginer, avec autant de perfection et d'authenticité, ce moment généré.

Dans mes rêves les plus fous, Sarah m'emmenait caresser les ailes des anges, dans un niveau céleste que je n’ai jamais connu, mais à cette minute, je me retrouve dans un monde qui m'est totalement inconnu et le meilleur de tous. Je suis avec celle que j'aime et que je désire tant depuis longtemps que ce simple contact m'enflamme déjà !

Elle frisonne et me sort de mes songes.

_Tu as froid ? Demande-je en resserrant mes bras et jambes.
_Un peu, mais ça va. Me dit-elle d'une voix faible.

Elle m'embrasse la parcelle de peau près de ses lèvres, et soupire calmement.

_Et toi ? Fit-elle quelques secondes écoulées.
_Un peu aussi.
_Nous devrions sortir alors. Dit-elle en se redressant.

Elle s'étire et attrape une serviette.

_Sarah ?

Elle se retourne, et par son inadvertance, je l'embrasse délicatement sur les lèvres, qui avant de nous séparer, je retiens entre les miennes.

Elle avait fermé les yeux, et reste suspendue la bouche entre ouverte, à la suite de mon baiser. Elle les rouvre, et son regard pénètre le mien. Elle relève un sourcil et un rictus se forme au coin de ses lèvres.

_Qui y a t-il ?! Demandais-je surpris !
_Tu m'as appelé Sarah. Me répond-elle dans un sourire joyeux de petite fille.
_Heu...oui. Fis-je n'étant pas sur de ce qu'elle voulait dire.
_Tu ne m'appelles jamais par mon prénom.
_Ce qui est une bien belle erreur, c'est un magnifique prénom.
_Je dois dire qu'il va me falloir un certain temps pour que je m'y fasse. Mais je peux te dire que ce que je ressens quand je l’entends de ta bouche, c'est « wouah ». Finit-elle en hochant la tête et en écarquillant les yeux. Enfin, reprit-elle, nous devrions vraiment sortir, l'eau commence à se glacer.

Elle se lève et passe la serviette autour d'elle, laissant visible que sa tête. Elle sort entièrement de l'eau et se retourne vers moi.

_Et moi, je n'en ai pas le droit ? Fis-je en faisant la moue.
_Si. Dit-elle en ouvrant les bras, m'invitant à la rejoindre.

Je préfère nettement cette option, et illico, je me retrouve près d'elle. Ses lèvres tremblotent un peu et je passe mes bras par dessus le drap de bain, et elle referme les siens autour de moi. Je frotte mes mains sur le tissu en éponge afin de la sécher et de la réchauffer.

Elle se cache sous mon étreinte et je pose mon menton sur le haut de sa tête. Par la différence de nos carrures, je me sens plus fort et ressens une obligation de la protéger de tout maintenant, beaucoup plus qu'avant, la sentant si vulnérable et fragile contre moi. Ce rôle me plairait énormément, mais connaissant Mac, ce sera peine perdue à lui faire entendre raison d'être là pour elle de cette manière. On ne change pas un Marines comme ça !

Je souris à cette pensée, et elle s'écarte de moi.

_Qu'ce qui te fais sourire Flyboy ?!
_Toi. Dis-je en déposant un baiser sur le bout de son petit nez tout gelé.

Pour l'empêcher de se poser encore plus de question, je la serre très fort quelques secondes, et relâche tout.

Elle tombe les bras afin de me libérer, et me sourit.

Je ne crois pas mentir en disant que les sourires qu'elle me fait n'ont jamais été aussi naturels et magnifiques. Elle effectue un demi tour, et repart dans la chambre.

Je la suis du regard jusqu'à se que sa silhouette ne disparaisse dans l'autre pièce.

Je respire à plein poumon et un sourire que je n'ai pas contrôlé, se dessine sur mon visage. J'expire en me baissant pour ramasser nos habits, et j'en profite d'être sec, pour mettre mon caleçon.

Je la rejoins dans la chambre où elle ne se trouve plus. Je vais pour enfiler ma chemise mais je ne la trouve plus. Je me penche pour voir le salon et voit Sarah se diriger vers la cuisine avec comme seul habit...ma chemise. Mes yeux doivent briller de la beauté qu'il m'est exposé à la vue.

Ne trouvant rien d'autre à me mettre, je reste en sous-vêtement, et retourne auprès de Sarah.

Je l'enlace et pose ma tête sur son épaule.

_Le dîner à brûlé. Fit-elle en soulevant la cuillère et en déversant son contenue dans la casserole, observant le résultat.
_Je suis désolé. Dis-je penaud.
_Rho ce n'est rien, j'ai eu un magnifique dessert. Me dit-elle en se tournant et m'embrassant le coin des lèvres. Tu as faim ?!
_Un peu.
_Bon voyons se que je peux te faire...Réfléchit-elle.
_Je ne veux pas te déranger. On a qu'à sauter le repas.
_Ce n'est pas raisonnable, il nous faut des forces, Matelot !
_Tu as raison.
_Regarde si quelque chose t'attire plus qu'autre chose. Dit-elle sans se soucier du double sens de sa phrase.
_Je vois quelque chose qui m'attire beaucoup plus qu'autre chose. Lui fis-je en la fixant de mon regard ténébreux.
_Bien tenté ! Mais pas maintenant.

L'expression de mon visage traduit avec exactitude ma déception.

_Ne fait pas cette tête. Reprit-elle en rigolant.
_Moui. Dis-je en faisant une moue.

Elle m'embrasse à la suite de cet échange, et je sais que ma vie ne sera plus jamais la même.

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mar 14 Fév - 0:16

Elle m'embrasse à la suite de cet échange, et je sais que ma vie ne sera plus jamais la même.

_Bon, alors voyons. Dis-je en ouvrant les placards à la recherche de notre dîner. Ca ! Continue-je de dire en prenant le paquet dans la main.

Elle se retourne et reste surprise.

_Des pattes ?!

Je hoche la tête.

_Bon ok. Il ne reste plus que la sauce du premier dîner encore mangeable. Alors va t'asseoir en attendant que ce soit prêt.
_Tu ne veux pas que je t'aide ?
_Je te ferais dire que tu es toujours mon invité, alors tu n'as rien à faire dans cette cuisine !

Je perçois cela comme un ordre, et me raidit instantanément. Elle émet un rire et me donne une tape légère sur l'épaule.

_Allez, file !
_Oui chef. Dis-je en déposant un baiser dans son cou.

Je me remets à ma taille originelle, et avant de quitter la cuisine, je lui donne à mon tour une tape légère, mais juste sur le bas de sa fesse.

_Allez ! Au boulot femme ! Lui fis-je dans un éclat de rire.

Aussitôt, en voyant son regard, je m'enfuis au pas de course vers le canapé. Je m'installe confortablement dessus, et attends que Mac vienne me rejoindre.

Mac ?! Sarah plutôt...

Pendant ce temps, je détaille chaque millimètre de son appartement, et je me demande si je pourrais me plaire ici, et si quitter mon appartement sera chose facile.

Et puis une sensation me parcourt. Une sensation où la peur et le doute n'y figure pas. Une sensation telle que la question demeure qu'avec une seule réponse : qu'importe où nous vivrons, tant que Sarah sera avec moi, c'est la seule chose qui compte à présent.

Pour souligne mes vérités, je sens deux bras m'entourer le cou et se croiser devant moi. Elle décale un de ses bras et y pose sensuellement le dessous de son menton.

Son oreille, sa joue, sa tempe sont collées pareillement à moi. Je vaque mes mains sur ses bras, recouverts par ma chemise, dont les boutons des manches sont détachés.

_Ca va ? Me demande t-elle.
_Parfaitement. Lui répondis-je en mettant ma tête en arrière contre son bras.

Elle passe ses doigts sur mon torse nu, et se penche en avant. Je tourne ma tête et nos lèvres se sont trouvés pour un baiser furtif.

_C'est prêt. Dit-elle en se redressant.

Je prends une seconde afin de me remettre les idées en place, et la rejoints autour de la table. Je m’assois sur une chaise et je vois qu'elle a mit la table. Elle ne la pas débarrassé complètement, car il y a des papiers d'un dossier qui sont un peu éparpillés.

Je m'aperçois que je suis dans un aspect de la vie de Sarah que j'ignorais. Je la vois qui approche avec la casserole et la pose sur un dessous de plat.

_Tu es sûr de ne vouloir que ça ?

J'opine de la tête, et elle s'installe à son tour. Elle me prend l'assiette et me sert. Je la récupère.

En moins de temps qu'il ne fallait, je commence à manger, et je ne m'étais pas aperçu que j'avais une faim de loup ! Sarah avait raison en disant que nous devions reprendre des forces. Sarah a toujours raison...

Je relève la tête et je vois qu'elle n'a pas touché à son assiette.

_Tu ne manges pas ? Fis-je en mettant la fourchette dans ma bouche.
_Non, je n'ai pas très faim. Dit-elle en prenant ses aises.
_En tout cas c'est délicieux. Lui dis-je avec une grande sincérité, car je me « casse le ventre ».
_Merci. Me dit-elle en me souriant.

Elle s'avance sur le rebord de sa chaise et pose le talon de son pied sur le barreau de ma chaise et croise ses jambes soyeuses.

Ma chemise lui va extrêmement grande, et le fait qu'elle ne l’a pas boutonnée jusqu'en haut, laisse apparaître un décolleté unique.

Elle contracte ses abdos et chope en coup de vent un morceau de pain sur la table. Elle en découpe un morceau avec ses doigts et tout en me fixant, le met sur sa langue, qu'elle rentre dans sa bouche.

Son comportement me fait m'interroger. Son regard cache une multitude de choses que je n'arrive pas à décrypter. Mais cela ne doit pas être très grave, car elle sourit, comme si elle avait une idée derrière la tête.

_Qu'ce que tu mijotes ? Demande-je d'un ton suspicieux.

Elle ne me répond pas et son sourire ne cesse de s'agrandir. Elle se relève comme précédemment, et cette fois-ci, elle prend son bloc note, et un stylo. Elle pose le bloc sur sa jambe comme support et griffonne quelque chose.

Je redresse les épaules et après avoir rebouchonné le stylo pour faire durer le suspens, elle me tend ce qu'elle a écrit.

Elle se cache avec sa main et son stylo en les mettant devant sa bouche et seulement apparaît ses yeux qui sont devenus sérieux avec une lueur espiègle.

Je tiens le couvert à une main et de l'autre, je me saisi du message. Il ne m'a fallu guère de temps pour tout lire, car simplement trois mots y étaient inscrits.

Je relâche l'emprise que j'ai sur ma fourchette, et l'espace d'une seconde, tout ce que je tenais entre mes mains allait tomber. Mais je pris sur moi, l'importance de cette annonce même écrite, et par l'originalité dont Sarah a fait preuve, je ne peux que l'aimer plus.

Son regard reflète une peur qui est logique car ce n'est jamais facile de dévoiler ses sentiments.

Je reste calme, et essaye de contenir mes pulsions. Je lève mon index, lui demandant quelques secondes.

Elle est surprise et ne sait plus quoi penser.

C'est assez bizarre ce que je vais faire mais après elle comprendra. Donc après ceci, je continue de vite finir mon assiette de pattes en sauce, prenant des bouchés plus énormes les unes que les autres.

Quand j'ai finit, je prend un morceau de pain et à mon tour, je communique d'une autre façon, par le biais de mon repas.

Je prends l'assiette à deux mains et la retourne vers Sarah.

J'ai cru entendre un soupir de soulagement mêlé avec l'excitation de ce que j'ai écrit. Mes sourires n'ont jamais été aussi rayonnants qu'à ce moment même.

Sarah se lève et s'avance vers moi. J'ai juste le temps de reculer un peu ma chaise et elle s’assoit sur moi en y passant ses jambes de part et d'autre. Elle se tient droite, ses bras autour de mon cou, et penche son visage vers le mien pour clore notre révélation par un baiser libérateur de nos sentiments.








A suivre...

Ps : je suis désolée des conneries qui peuvent me venir tard dans la nuit Rolling Eyes LOL

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bambi
Loin de Catherine
Loin de Catherine


Féminin Nombre de messages : 19
Age : 26
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mar 14 Fév - 9:15

en tt cas "les conneries qui te viennent pdt la nuit" sont géniales!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didine
Crayon machouillé de Catherine
Crayon machouillé de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 191
Age : 38
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mar 14 Fév - 12:57

Super.

C'est certainement l'une des plus belles déclarations d'amour que j'ai lu dans une fic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://djeaddict.bb-fr.com
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 39
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mar 14 Fév - 13:12

Wouah super cette nouvelle partie.

Et quelle façon originale de dévoiler ses sentiments.

Bravo Finou. J'adore ta fic. Elle est très belle.

Vivement la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Pitchounette
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 235
Age : 32
Localisation : Blois ou bien dans les bras de DJE... eh oui moi aussi!!
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mar 14 Fév - 14:48

trop bien finou ! j'adore! et tes "conneries qui te viennent pendant la nuit" sont trop marrantes! vivement la suite et j'en veux bien d'autre moi des conneries lol !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shippers-forum.bbactif.com
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mar 14 Fév - 16:31

ROOOOHHHHHH ma choup ayéééééééééééé je mets enfin un commentaire ! Tin j'arrive au moment ou j'ai plus lu! Donc je suis vraiment trop au taquet! En plus j'adore toujours ta fic autant et chu trop ptdr à chaque lecture parce que je les imagine trop!! En tout cas, comme sarah j'espère que tu vas vite te mettre sur ton autre fic car c'est toujours aussi génialeeeeeeeeeeuhhh

_________________

You smile and you make my life complete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mer 15 Fév - 22:29

Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii bcp

~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~



Appartement de Sarah Mackenzie
Georgetown – Washington DC
Le lendemain matin


Je me réveille doucement, et pousse un soupir de bien être. Une agréable odeur vient me chatouiller le nez, et c'est celle de Sarah qui est imprégnée dans les draps et taies d'oreiller.

Je n'ai pas envie d'ouvrir les yeux, et je veux continuer de me baigner dans cette sérénité. Je ne sais pas combien d'heures nous avons dormis, mais mon corps me rappelle les ébats que l'on a eu.

C'était magnifique, extraordinaire, grandiose...

Je ne me suis jamais senti autant moi-même faisant l'amour à une femme. J'ai atteint des cieux que je pensais déjà avoir atteint, mais j'étais très loin de cette réalité. Elle m'a fait découvrir des plaisirs qui m'étaient inconnus, et j'ai pu l'aimer de différente manière.

_Bonjour vous. Me dit-elle

Elle me libère de mes pensées, et m'extirpe un sourire rayonnant. Je fais mine d'être toujours endormi, malgré mon sourire qui me trahit, et je peux sentir ses lèvres se poser sur mon épaule. Ses baisers sont souriant au jeu que je m'offre le plaisir de faire.

Ses mains commencent à dessiner les contours de mes abdos, et effleure le reste de mon torse. Elle relève mon bras, et le passe entièrement derrière elle, afin qu'elle puisse se coller plus contre moi. Son souffle caresse mes lèvres et je ne peux m'empêcher d'y passer ma langue. Je sens la sienne frôler la mienne, et je me retrouve à la laisser faire. Ses lèvres l'entourent, et ses dents me la capturent.

Elle s'écarte un peu de moi, et d'un seul coup la peur me tiraille le ventre. J'ai peur qu'elle prenne mal le fait que je daigne me réveiller et que ses attentions n'ont aucun effet sur moi.

Je vais pour ouvrir mes paupières quand je sens sa main passer sur mes yeux afin de me les laisser clos. Enfin de compte, elle prend autant plaisir que moi à partager cet instant que nous offre notre premier matin.

Elle continue à opérer le fait de me réveiller. Elle prend ma main dans son dos, et la pose sur son sein. La sienne par dessus la mienne, elle se caresse par mon intermédiaire. Je ne peux rester inactif bien longtemps, et mes doigts entrelaçés avec les siens, se resserrent sur sa poitrine. Elle gémit par des soupirs, et mon désir commence de plus en plus à s'éveiller.

Ayant les yeux fermés, je ne sais pas ce qu'elle me réserve, ce qui rend le plaisir sensoriel plus sensible.

Elle m'embrasse le front, descend sur le bout de mon nez, passe par le coin de mon oeil, suit son chemin vers le lobe de mon oreille et finit sa course dans mon cou.

Elle respire et j'imagine par ses soupirs, la suite.

A présent, Sarah passe sa main dans mon dos, et ses doigts suivant la ligné de ma colonne, me fait frissonner. Elle remonte vers ma nuque où elle émet une pression, et mes lèvres s'échouent sur une parcelle de sa peau goûteuse. J'étais tellement concentré sur ces délicates attentions, que je ne me suis pas aperçu qu'elle avait bougé, et remonté vers le haut du lit.

D'un seul coup, je me sens totalement réveillé, au même niveau que mon désir de la posséder encore et encore...ce que témoigne mon entre jambe.

Je mordille et malaxe son sein qu'elle m'a mit dans la bouche. Elle suffoque à l'humidité recouvrant sa poitrine, et ma respiration se saccade aux gémissements qu'elle tente de refouler. Ses doigts passent dans mes cheveux, et approfondissent mon emprise sur elle. Je tète comme un nouveau né son sein durci, et je trouve que c'est le bon moment pour ouvrir les yeux.

Je relève instantanément mon regard vers le sien, et je peux lire le désir s'y refléter, ce qui a pour effet d'accroître le mien.

Ma main quitte son sein, passe par sa nuisette ne recouvrant que la moitié de sa poitrine et capture sa jambe que je dépose par dessus la mienne. Son regard sincère se recouvre d'une brillance quand elle sent mon érection effleurer sa cuisse.

Un sourire comme je les aime s'agrandi sur son visage et ... le réveil sonne, suspendant tout geste.

Sarah se tourne, remettant sa bretelle, et éteint l'objet de ma déception. Ceci fait, elle reprend place initiale, mais cette fois-ci à ma hauteur.

_Quelle heure est-il ? Lui demande-je avec une mine boudeuse.
_7h00 et il est l'heure. Fit-elle naturellement.
_L'heure de quoi ? Repris-je surpris
_D'aller courir. Me dit-elle.
_D'a...courir ?!

Je n'ai même pas le temps de faire jouer mes charmes, qu'elle s'extirpe du lit, et je me retrouve le bras tendu à son emplacement vide.

_Sarah, je ne peux pas aller courir ?

Elle se retourne surprise.

_Pourquoi ça ?!

Je me mets sur le dos, et une bosse se forme sur le drap. J'espère que cette situation la fera changer d'avis et qu'elle reviendra dans mes bras.

_Bien tenté Matelot !
_Sarah... Fis-je suppliant.

Elle revient vers moi, et grimpe sur le lit.

_Voyons ce que nous pouvons faire...

Je recommence à sourire quand elle reprend.

_J'ai une idée
_Ah oui, fis-je d'un air coquin
_Hm hm, répondit-elle du même ton

Elle relève le drap, et vient s'asseoir sur moi, en ramenant le tissu autour d'elle.

_Je présume que si je te suggère une douche froide, ça ne te convient pas.

Je lui répond « non » avec ma tête, et fais une mine désolée.

_Ok, alors...

Sa langue passe sur la pointe de ses dents, et d'un geste, elle retire son déshabillé. Je suis surpris d'une telle initiative, mais j'apprécie agréablement.

Elle se penche sur moi et m'embrasse fougueusement. D'un seul coup, mon désir se replace sur une échelle dépassant le seuil maximum.

Je compte que rien ne nous arrête, et une emprise animale me possède. D'un mouvement de bassin, je me retrouve sur elle, et lui malmène sa poitrine. J'essaie de faire ralentir les choses, et de ne pas y aller trop brutalement, mais c'est extrêmement dur, vu l'envie qui se développe dans mon bas ventre.

Elle écarte les cuisses et m'y invite. Je m'empale à son niveau et je suis sur le point de me glisser dans son antre quand cette fois-ci, le téléphone sonne.

_Et merde. Fis-je encore plus dépité que tout à l'heure.

Elle rigole à ma mine défaite, et tend le bras pour décrocher. Je prends appuie sur mes avants bras, et me laisse tomber sur le côté.

Elle raccroche.

_Ne fait pas cette tête. Me dit-elle désolée.
_Je suis frustré. Lui répondis-je, en espérant sa compassion.
_Je suis désolée. Fit-elle tristement.

A ce moment là, je sens comme une pointe transpercer mon coeur. Elle est désolée par des événements qui ne sont pas de sa faute, et moi je pense qu'à ma libido.

_C'est moi qui suis désolé.

J'ouvre mes bras, priant qu'elle vienne s'y détendre. D'un air timide, elle vient s'y glisser, et je la tiens pressé contre mon torse. J'embrasse ses cheveux, et caresse son dos, tandis que mon autre bras, passe sous son cou.

Nous restons un peu de temps dans cette position, appréciant la proximité, et la respiration lente de chacun qui nous adoucie.

Une vague de bien être m'envahit à la passion que je ressens et l'amour, pour cette femme admirable et merveilleuse.

Je susurre un « je t'aime » en soupirant de plaisir à me trouver à ses côtés. D'une manière féline, elle se resserre contre moi, et me dépose un baiser sur mon torse.

_On ne devait pas aller courir ? Fis-je dans un grand sourire qu'elle me rend.

Elle s'écarte de moi, et je relâche mon emprise d'elle. Elle m'embrasse simplement et descend du lit.

Je m'étire en la regardant rassembler ses affaires et mon visage affiche un air serein. Elle se dirige vers la salle de bain, et je réalise que je me trouve dans le quotidien de la femme que j'aime, et je ne peux m'empêcher de l'observer avec fierté.

Elle laisse la porte entre ouverte, et ma curiosité me rattrape. Je rayonne au naturelle de notre relation et porte mon regard au ciel, seul témoin à présent de notre amour.


A suivre....

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mer 15 Fév - 22:35

Oh yeahhh!! comme ils sont trop choupinets H&M!!! Outin le Harminou va avoir les b********es pleines mdrrr Tin nan mais sérieux j'avais le happy face lol
Michi ma choup vivement la suite! j'ai trop trop hate

_________________

You smile and you make my life complete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 39
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Jeu 16 Fév - 11:56

Ils sont trop mignons tous les deux.

Et pas de chance pour eux d'être toujours déranger au mauvais moment.

Vivement la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Ven 17 Fév - 22:20

Merci bcp les filles & voici la suite...bonne lecture Wink


~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~



Au Parc

Nous arrivons à l'entrée du parc qui se situe non loin de chez Mac. J'ai mon bras placé en travers de son dos et ma main posée sur sa hanche. Elle a le sien qui entoure ma taille, et ses doigts se sont glissés entre l'élastique de mon short.

J'ai la tenue adéquate malgré les évènements imprévus, car à l'inverse de Sarah, je garde un sac dans le coffre de ma voiture, non pas pour des déplacements ordonnés à la dernière minute, mais plutôt mes rechanges quand je joue au basket avec Sturgis.

Nous empruntons le parcours et commençons par de petites foulés, à présent côte à côte.

_Alors combien de kilomètre allons nous affronter ? Demandais-je à Sarah
_Oh, 5 km. Me suggère t-elle.
_Petite joueuse, je pensais que les Marines voyaient les choses en grand
_Mais c'est pour toi Chéri que je dis ça. Fit-elle en riant.

Je ralentis le pas.

_Chéri ? Fis-je heureux en accélérant.

Elle est à quelques foulés de moi, et je la rattrape vite. Elle porte son short rouge de Marines, et un vieux t-shirt de la NAVY. Elle a relevé ses cheveux et les a attachés par une pince. Et je la trouve extrêmement sexy dans cette tenue et par son déhanchement.

_On est à la traîne. Me dit-elle par dessus son épaule.
_Tu m'as appelé « Chéri », je n'y reste pas insensible.

Elle me sourit amoureusement, tout en continuant le parcours.

_Bon alors 5km ne te convient pas. Reprend-elle
_Na, mon corps supporte beaucoup plus d'effort.
_Bah voyons ! Alors combien tu proposes ?
_Heu...10km !
_Joueur !
_Tu verras
_Je verrais. Fit-elle en accélérant le rythme.

Comme d'habitude ça devient une compétition, et je ne peux m'empêcher de l'affronter. Nous courrons quand même ensemble mais ce sera dans les derniers mètres que tout se jouera.

_Au faite Sarah, c'était qui au téléphone ce matin ? Demandais-je innocemment.
_Mon amant. Me répond-elle naturellement.

Je m'attendais à tout, sauf à cela, ce qui me cloue net sur place. Elle continue de courir encore, se retourne et je la vois sourire et me faire un clin d'oeil.

Je suis abasourdit par cette réponse, et je remarque que cette femme m'étonnera toujours. Il est vrai que je lui ai tendu une belle perche, qu'elle a utilisé pour me déstabiliser.

_Ton amant ! Repris-je faussement choqué.

Elle ne se retourne pas mais baisse la tête, et je devine qu'elle réprime un rire.

_Attention Miss Mackenzie si je vous rattrape, je ne vous manquerais pas.
_Essaye toujours pour voir. Me répond-elle au loin.

J'affiche mon Flyboy grin, et tente de la rattraper. Elle a aussi accéléré le rythme de ses foulés et s'éloigne de plus en plus.

Je puise au plus profond de moi, le peu de force qu'il me reste, affaibli par notre nuit, et j'arrive peu à peu à réduire la distance.

_Je te rattrape. Fis-je à quelques pas d'elle.

Elle a changé sa direction et se dirige vers la verdure, où le sol est moins plat. Je tente une dernière accélération, et je me jette vers elle afin de la tenir, mais elle m'échappe des doigts, et se protège par un arbre.

_Alors comme ça, tu as un amant ? Dis-je en feintant de mon corps la direction dans laquelle je vais partir.
_Yep. Fit-elle de même.
_Et c'est comment ?!
_Oh je vais éviter d'en parler, et n'essaye même pas d'imaginer, ton ego en prendrait un coup !
_Ca, ça m’étonnerait !
_A ta place, je ne présumerai pas trop. Fit-elle d'un ton rieur.
_Je me base seulement à notre nuit passée, et sans me venter, tu n'es pas restée insatisfaite. Dis-je fier de moi.
_Oh, je ne remets pas en cause tes performances, mais évite de les venter !

Elle est incroyable et mon coeur ne s'est jamais senti aussi libre qu'à ce moment.

_C'est bon, je me rends !

D'un seul coup, elle surgit de nulle part et me saute dans les bras. J'ai juste le tend de la retenir qu'elle passe ses jambes autour de moi. Je commence à perdre l'équilibre et tombe en arrière, avec elle sur moi.

_Ouch ! Réprime-je
_Tu t'es fait mal ? Demande t-elle aussitôt

Ma seule réponse fut une grimace de mon mal

_Tu as mal ? Fit-elle d'un ton sérieux
_Beaucoup. Mentis-je en fronçant les sourcils.
_Où ? Demande t-elle inquiète.
_Là. Répondis-je en indiquant un endroit sur mon crâne.

Elle me prend le visage à deux mains, et regarde si je ne suis pas blessé.

_Ce n'est pas ouvert, c'est déjà ça !

Elle se penche et m'embrasse délicatement les cheveux.

_Tu as mal autre part ?
_Oui, ici aussi, en montrant mon front, où elle m'embrasse. Puis, ici aussi, fis-je mettant un doigt sur le coin de ma lèvre.

Elle sourit et continue de me guérir par ses baisers. Mais celui-ci se transforme en une embrassade plus approfondie.

Je mets ma tête en arrière, et sépare nos lèvres pour qu'elle m'embrasse dans le cou que je lui expose.

Le désir s'éveille encore en moi, comme un feu qu'on attiserait d'un simple courant d'air.

_Autre part ? Fit-elle en frôlant mon sexe avec le sien.
_Oh oui...Dis-je dans un soupir d'agonie.

Elle souffle d'un air désespéré en secouant la tête.

_Profiteur.

Je ris au éclat de sa réaction et je la trouve trop désirable ainsi. Elle tente de se relever quand je la retiens et par un mouvement, je l'allonge sur l'herbe fraîche, et la tiens prisonnière par mon corps reposant sur le sien.

Nos corps sont en fusion, et mes coudes sont posés au dessus de ses épaules, sur la terre. J'approche mes lèvres des siennes, et nos visages enjoués sont devenus désireux et sérieux. J'introduits ma langue entre ses lèvres, et y caresse la sienne. Elles se chamaillent et se cherchent pour approfondir notre baiser. Nos respirations se saccadent et nous commençons à gémir d'un même plaisir qui nous tiraille. Notre passion va nous mener vers un chemin de non retour si nous ne cessons de nous laisser envahir par cette émotion d'excitation mêlée d'une plénitude sans faille.

Notre souffle devient irrégulier, et nous en venons à nous séparer. Ses lèvres sont brillantes et pulpeuses. A cet instant même, je sais que je ne pourrais plus jamais m'en passer.

_Je t'aime tellement. Me dit-elle en entourant ses bras autour de mon cou, et en cachant son visage au creux de celui-ci.

Je fais de même avec mon visage. Je respire son adorable parfum en inspirant à pleins poumons et expirant avec lenteur. Je pensais que ma vie à ses côtés suffisait amplement à mon bonheur, mais mon bonheur lui appartient, depuis l'instant où nous formons réellement un « nous ».


A suivre...

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stitch
Chaussette de Gemma
Chaussette de Gemma


Nombre de messages : 151
Localisation : éxilée dans le 05
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Ven 17 Fév - 22:46

tjs en compétition les amoureux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Sam 18 Fév - 21:47

Ma choukine c'est inhumain, non mais vraiment inhumain de t'arrêter là! On commence à se dire hummm vont faire des calins! et la hop tu nous coupes dans notre élan de jouissance !!! Outin nan mais sans déconner c'est du sadisme à l'état pur quoi !

En tout cas, j'adore vraiment, mais vraiment cette fic que je découvre maintenant tin comme je les imagine trop comme ça, amoureux, pleins d'envies ....

Merciiiiiiiiiiiiiiii pour tout ma choup c'est une très belle magnifique fic da'mour

Michi

_________________

You smile and you make my life complete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnneSoMac
Connaissance de Catherine
Connaissance de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 996
Age : 30
Localisation : Avec Catherine Bell!! Merci ma Gazelle!
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Sam 18 Fév - 22:34

Roh poutin après on s'étonne que la vente de vibro augmente!!!

PTDRRRRRRRRRRRRRRR

Roh pinaise de naise mdr tous les deux dans l'herbe exposés aux regards des autres outin j'en puis plus mdrrrrrrrrrrr!!!

Ma Choutte je love et re love et rere love et re rere re love mdrrrrrrrrrrr!!!

Pinaise tu me fais rêver... enfin avec tes fics mdrrrrrrrrrr!!!

J'adore, j'aime, je love, ....

Merki!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilyrose
Chaussette de Gemma
Chaussette de Gemma
avatar

Nombre de messages : 153
Localisation : dans les bras de mon chevalier servant...
Date d'inscription : 18/08/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Sam 18 Fév - 23:52


Ils sont trop choux tous les deux à être toujours en compétition

Superbe fic et vivement la suite

Je les adore trop en amoureux ça lors va trop bien

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Dim 19 Fév - 7:22

Rhoooo suis-je autant cruelle que ça ? Sad mdr Bah me rattrape & je mets une suite surprise Mr.Red Bonne lecture Wink


~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~



Appartement de Sarah Mackenzie
Georgetown – Washington DC
En fin de matinée


_Tu as été à la traîne tout à l'heure. Me dit Mac en ouvrant la porte de son appartement, tandis que mes pas se font de plus en plus lourd pour aller la rejoindre.
_C'est normal, tu m'as épuisé. Fis-je en m'effondrant dans le canapé.
_Rho et où est Monsieur je fais 10km ? Dit-elle en remettant un peu d'ordre dans l'appartement.
_Qui ça ? Demandais-je comme si je ne voyais vraiment pas de quoi elle parlait.

Elle me balance un cousin qu'elle a ramassé, et que je n'ai pas réussi à esquiver.

_Va prendre un bain, ça te fera du bien. Me dit-elle avant de m'embrasser la tempe.
_Houff je n'ai même plus la force de me lever.

Elle se redresse, et se dirige vers sa chambre.

_Tant pis, j'irai toute seule alors. Fit-elle en rabattant la porte d'un coup de main, après son passage.

Je réagis aussitôt à cette éventualité.

_Tu sais, en fin de compte, je ne suis pas aussi fatigué que ça, franchement, je peux encore prendre un bain avec toi. Fis-je tout en empruntant son chemin. Mac ? Dis-je en m'apercevant qu'elle ne se trouve pas dans la chambre.

Au sol, je vois ses vêtements traîner, s'arrêtant à l'entrée de la salle de bain. Tout en les suivant, je les ramasse. Je me retrouve dans l'embrassure de la porte, et je la vois s'installer, en fermant les yeux. La vapeur commence à se déposer par de petites gouttelettes sur son front, et ses bras sont posés sur le rebord de la baignoire.

_Y a t-il de la place pour deux personnes.

Elle sursaute, et tourne la tête. Elle me voit avec mon grand sourire, et se remets dans sa position initiale.

_Je devrais pouvoir te faire un peu de place. Répond-elle en secouant ses épaules afin de mieux s'installer sans se faire mal par la peau moite collé sur le froid de la baignoire.

Je prends cela comme un feu vert, et mes maux musculaires n'existent plus. J'enlève hâtivement mon t-shirt, en ôtant mes chaussures, suivit de mon short et chaussettes.

Je crois que je ne me suis jamais déshabillé aussi rapidement, et me retrouve nu en moins de temps qu'il ne le faut.

Je plonge la pointe de mon pied dans l'eau, avant de m'introduire tout entier, sachant que l'eau est à bonne température.

C'est agréable de voir comment je ne suis pas pudique en présence de Mac. Nous sommes ensemble que depuis plusieurs heures, et des automatismes se sont créés, sans aucune gêne sur notre personnalité, ou anatomie. Il est vrai certes que je connais Mac depuis longtemps, même depuis toujours par nos expériences passées avouées.

Enfin, difficilement, j'arrive à me faire une place. Quand je crois que c'est bon, je vois Mac qui ouvre un oeil, pour voir la position que j'ai adoptée, et se met à rire.

_Qu'est ce qu'il y a de drôle ? Fis-je curieux.
_Rien, simplement toi. Dit-elle en refermant les yeux.
_Moi, je suis drôle !
_Hm hm. Répondit-elle, plus pour ne pas me laisser sans réponse, que pour répondre réellement. Enfin, bref...

Elle ramène les jambes à elle, et libère plus de place dans le bain.

_J'avais assez de place, mais merci. Lui dis-je dans un sourire.
_Tu aurais vu ta posture...Finit-elle dans un sourire rayonnant
_Ah c'est donc ça qui te faisait sourire Mackenzie.

Prit sur le fait, elle agrandit son sourire de plus belle. Je n'avais jamais remarqué, mais une étincelle dans ses yeux réagis. Celle que je n'avais revue depuis longtemps.

Je lui prend la cheville, et allonge sa jambe. Je me saisis d'un gant se trouvant à ma portée, et y verse du savon liquide. Je commence à la laver.

_Si on allait dîner dans un restaurant ce soir ? Demandais-je
_Tu m'invites. Me fit-elle dans un clin d'oeil.
_Non, je pensais innover une nouvelle forme de galanterie, où la femme offrirait le repas à l'homme
_Bah voyons. Me répond-elle dans un sursaut de rire mesquin.
_Na mais sérieusement, ça te dit ?
_Pourquoi pas. Finit-elle par répondre.
_Tenue correcte exigée. Fis-je dans une sorte de cachotterie.
_Où comptes-tu m'emmener ? Me demande t-elle surprise
_Mais dans un endroit qui est digne d'une femme telle que toi.
_Ohhh. Fit-elle en approchant son visage de moi.

Je relâche sa cheville, et elle m'embrasse sur les lèvres. Elle passe sa langue sur les siennes afin de goûter à ma saveur. Elle me fait une petite moue et me demande de me retourner comme je le peux. Ce que j'essaye et arrive finalement à faire.

Elle prend le shampoing d'une main, et en verse dans l'autre, tout en m'en mettant sur les cheveux. Le liquide froid sur mon cuir chevelu me fait frissonner, et encore plus quand Sarah passe ses doigts et me le masse.

Elle est douce et délicate dans ses gestes que je commence à me laisser aller à la bonté de ses phalanges.

Elle passe ses jambes de part et d'autre de moi sous mes bras, ainsi que ses bras, et se colle contre mon dos. Elle trempe ses mains dans l'eau trouble, et se saisi d'un savon pour le corps. Je suis conscient qu'elle n'a que des produits pour femme, et que je risque de sentir la même odeur qu'elle. Ce qui me réjouit.

À présent, ses mains vagabondent sur mon torse, et le savon se frottant à mes poils, fait mousser le produit. Elle me savonne la peau, totalement offerte à ses caresses. Elle ne descend pas plus bas que mon bas ventre, déjà si bien réactif à toute tendresse de sa part. Elle pose juste ses lèvres sur ma nuque avant d'y poser sa joue, et de me tenir tout contre elle.

Je tourne autant que je le peux ma tête vers elle, et embrasse ses lèvres à mon tour. Je tente de me retourner, et j'opère les mêmes mouvements qu'elle, en commençant par ses cheveux. Mes doigts glissent avec facilité dans ses mèches ondulées par l'humidité, et commence à malaxer par un mouvement circulaire avec symétrie.

Elle penche la tête en arrière pour ne pas avoir de la mousse dans ses yeux, et sa bouche commence à s'entrouvrir doucement.

Mon regard doit sûrement traduire l'envie, l'attirance et les sentiments que j'éprouve pour cette déesse. Ténébreux, rageur, désireux, aimant, sérieux...

_Sarah... Fis-je, brisant le silence.

Elle se redresse et me regarde attendant ma suite. Toujours sur le même ton grave, je reprends.

_Tu es magnifique. Finis-je mon regard pénétrant le sien, dans une sincérité sans faille.

Sa réaction fut comme je l'imaginais. Elle me fixe, et en moins d'une seconde, elle se retrouve à quelques centimètres de moi, m'embrassant fougueusement. Elle n'est plus contrôlable, et je le deviens de moins en moins.

La mousse du bain ruisselle sur sa peau douce et dorée. Elle glisse entre mes doigts, vaguant sur son dos. Nous sommes bientôt recouvert de mousse, par le shampoing toujours sur nos cheveux, et risquons de nous piquer les yeux.

Alors je prend le pommeau de la douche, et tourne le robinet. L'eau qui en découle est froide, mais se réchauffe au fur et à mesure des secondes qui passe. Je lance ma main vers le front de Sarah, et caresse ses cheveux, prenant le savon avec moi. Mon autre main rejoint le mouvement, et je la rince.

Sa tête est en arrière, et le corps à moitié sortit du filet de mousse, je vois l'eau cheminer vers sa poitrine, et passer entre ses seins. Je sens la pression de mon sang monter en flèche, et me serre la mâchoire, tout en déglutissant difficilement.

Elle frisonne, j'ai peur qu'elle attrape froid.

_Viens, sortons de l'eau.

Je suis en équilibre, prêt à me lever entièrement, quand elle me retient par le poignet. Elle ramène ses genoux à elle, et cache le haut de son corps. Elle me fait me rasseoir, et prend le pommeau de la douche à son tour. Je ne m'étais pas aperçu que j'avais toujours les cheveux encore plein de shampoing.

Je me mets dos à elle, et elle me rince, en passant sa main de mon front, vers l'arrière de ma tête. Elle est si délicate, en accord avec l'eau, que je ressens une sensation d'apaisement, de sécurité, et sérénité. J'en gémis presque...

Ses mains continuent leur avancé sur ma clavicule, où ses doigts passent avec légèreté. Elle a un doigté de fée, magique, envoûtant, fantastique...

Elle coupe l'eau, et j'étais sur le point de réagir, quand elle passe ses bras autour de mon cou, et pose son visage dans le creux de celui-ci.

Nous restons là, sans bouger, sans parler, juste entendre nos profonds soupirs de plénitude. J'agrippe ses bras de mes doigts, et chantons en coeur notre mélodie amoureuse. Silencieuse, caractéristique, et surnaturelle...

_Ca va ? Me souffle t'elle, en se frottant de plus en plus à moi.

Je frissonne à mon tour, non que j'ai froid, mais son corps épousant le mieux, me donne de drôle de réaction. Elle me donne un bisou furtif à la base du cou, et se relève.

J'aime ses instants qui nous sont donnés. Juste nous deux, appréciant la proximité, et le contact de l'autre. Si naturel que cela paraît surréaliste.

Elle me tend une serviette, et j'aurai voulu qu'on s'y enroule tous les deux dedans. Mais nous ne pouvons pas passer le reste de notre vie dans ce genre d'état second.

Elle enroule une serviette sur ses cheveux humides, et une autre autour de son corps. Je fais de même, en la mettant sur mon bassin, et elle part en première hors de la salle de bain, pas sans me laisser un doux baiser sucré...


A suivre... ce soir Wink

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stitch
Chaussette de Gemma
Chaussette de Gemma


Nombre de messages : 151
Localisation : éxilée dans le 05
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Dim 19 Fév - 13:09

que dire de plus ???
c'est tellement trop bien !! Harm lessivé par mac mais il ne rpeut résister à la tentation bien longtemps!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilyrose
Chaussette de Gemma
Chaussette de Gemma
avatar

Nombre de messages : 153
Localisation : dans les bras de mon chevalier servant...
Date d'inscription : 18/08/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Dim 19 Fév - 13:18

Ça c'est un bain comme on en rêve toute

Superbe suite

Et vivement le prochain chapitre, ils sont tellement mignons tous les deux (je sais je l'ai déjà dis )

Merci Finou pour cette jolie fic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Dim 19 Fév - 15:48

Une suite comme ça , dès le réveil bah peux te dire que c'est un véritable bonheur! T'as envie d'aller prendre un bain toi aussi...Bon mdr, le pb c'est que tu n'as peut etre pas le harminou sous la main mdrrrr
En tout cas, ma choup; chu aussi dans un état second! Celui d'une shipper qui a le coeur tout plein di n'amour pour nos deux chouchous.

Elle est vraiment magnifique



Merci ma Choukinette

_________________

You smile and you make my life complete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Dim 19 Fév - 22:26

Merci


~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~



Appartement de Harmon Rabb Jr
Washington DC
Fin d'après-midi


Ca fait que quelques heures que je suis rentré chez moi, et elle me manque déjà. Nous avons, d’un commun accord, décidé de nous laisser un peu de temps pour nous préparer au dîner de ce soir. Je sais que je ne vais pas être déçu par sa tenue, car tout compte fait, tout ce qu'elle met lui va divinement bien, et bien même quand elle ne porte rien sur elle, elle est magnifique.

J'en reviens souvent à me demander comment ai-je fait pour avoir une telle femme dans ma vie. Nombreuses sont celles qui ont osé m'aborder, et aussi folle qu'elles ont pu être, sont restés. Mais après mure réflexions de leur part, elles se sont vites enfuit. Sauf Mac, Mac...

Je crois que cette question demeurera éternellement sans réponse...

J'ai envie de l'appeler, d'entendre sa douce voix, lui murmurer combien je peux l'aimer, et qu'elle me manque. Je ne me serais jamais cru aussi dépendant de quelqu'un. Ma vie n'a été semée que d'embûches, et j'ai tout le temps réussi à m'en sortir seul, ou avec l'aide de Mac. La voici, encore et toujours dans les récits de ma vie.

Si je devais faire un résumé de mon existence, il sonnerait par un mot en trois lettre : Mac. Quoique je dise, quoique je fasse, elle fait toujours partie de mon histoire. Dois-je la considérer comme ma meilleure amie ? Ma partenaire ? Mon âme Soeur ? Mon ange Gardien ? Ou bien ses quatre parties existentielles, qu'ils font qu'elle est elle... la femme de ma vie, la femme de mes rêves, la femme que j'aime...l'être qui me complète parfaitement et qui fait que maintenant je suis quelqu'un...

Je rêvasse, je rêvasse, mais les minutes passent et je suis toujours en caleçon, et en chemise. En plus, je ne sais même pas dans quel restaurant je vais emmener Sarah. L'idée de cette soirée m'est venue comme ça, sans penser à tout le reste. Enfin, je connais les lieux les plus côtés à Washington, et il y a l'embarras du choix.

J'hésite tout de même sur la couleur de mon pantalon, et par conséquent, celle de ma chemise. Jamais je ne serai prêt à temps pour aller chercher Sarah eeeeet.... on frappe à la porte. Ce n'est vraiment pas le bon, moment !

_Sarah ?! Fis-je d'une grande surprise. Qu'est ce que tu fais là ?!
_J'en étais sûre ! Dit-elle en pénétrant dans mon appartement.
_Sûre de quoi ? Demande-je en retour.
_Que tu ne serais pas prêt à l'heure.

Un grand sourire se forme sur mes lèvres, elle me connaît par coeur !

_Alors j'ai préféré venir que de t'attendre dans mon appartement.
_Tu as bien fait. Fis-je à bras ouvert m'approchant d'elle.

Nous nous embrassons, et nous nous serrons dans les bras un instant.

_Non en faite je voulais changer les règles. Reprit-elle en se dirigeant vers ma chambre.
_Quelle règles ?
_Et bien que l'homme emmène la femme à dîner. C'est moi qui nous emmènerais.
_Ca faisait pas partis du programme ça.
_Pourquoi, parce qu'il y a un programme.

Arf !

_Heu et bien je comptais te raccompagner chez toi après dîner.
_Et bien c'est moi qui le ferais. Fit-elle en s'approchant de moi, avec un sourire rieur et splendide.

Comment résister !

_Alors qu'as-tu prévu de mettre ?
_Bah, je sais pas encore.
_Bien. Fit-elle.

Elle se cambre, et laisse vaguer sa main sur mes habits éparpillés. Elle sort plusieurs chemises, et pantalons. Elle se retourne vers moi, tout en regardant les vêtements qu'elle a choisi, et me fait fasse.

Elle me passe un doigt sous le menton afin que je relève la tête, et me tienne droit. Elle prend une chemise, tenue sur le cintre contre mon torse. Elle penche la tête sur le côté, et fait une genre d'inspection. Puis, elle fait une grimace, et jette ma chemise sur le lit. Elle fait de même avec une autre, puis une autre, quand son choix est fait. Et elle reproduit les mêmes gestes avec les pantalons.

_Tiens moi ça. Me dit-elle en me mettant mon habit de soirée dans la main.

Ce que je fais. Elle commence à déboutonner ma chemise, et ses mains glacées sur mon torse me donnent des frissons. Plus elle s'emploie à me déshabiller, plus je commence à m'élever.

Elle fait passer le tissu sur mes épaules et bras, accompagné de ses doigts. Elle me reprend le cintre où est posé mon bas et le mets entre ses dents, et me tend la chemise choisie que je mets sans reproche.

_Repos, Capitaine. Me dit-elle, en me redonnant mon pantalon.

J'ai les joues qui commencent à rougir, et un sourire gêné se former. Elle se retourne pour ranger mes habits et j'en profite pour finir de m'habiller.

Elle fait un demi tour vers moi, et me défait un bouton du col de ma chemise.

_Voilà ! Dit-elle dans un soupire.
_Je pourrais m'y habituer
_Mais j'y compte bien. Mais comme ça, on n'est pas en retard pour aller dîner.
_Mon Marines préférée aurait-elle faim ?! Dis-je en passant mes bras autour de sa taille.
_Oui, et si tu ne me nourris pas, tu auras un Marines féroce.
_Hum, je pourrais adorer de voir ça. Finis-je en embrassant ses lèvres brillantes.

Elle se sépare de moi, et se dirige vers le salon.

_Finit de te préparer qu'on y aille.
_Oui chef. Fis-je me mettant au garde à vous.

Elle me sourit plus d'un air désespéré par moi, qu'autre chose. Et j'adore ça ! Quand je réalise quelque chose.

_Qu'est ce que je vois ?! Dis-je en me mettant en haut des marches.
_Quoi ?! Me demande t-elle surprise, assisse à la cuisine.

Je descends les quelques marches qui nous séparent, et me dirige vers elle.

_Viens voir par là. Fis-je en lui tendant ma main.

Elle y dépose la sienne, et descend du tabouret.

_Qu'est ce qu'il y a ?!

Je l'entraîne vers le milieu du salon, et lève nos mains serrées. Je la fais tournoyer sur elle-même, et mes yeux deviennent de plus en plus admiratifs.

_Tu es magnifique ! Fis-je dans un regard hypnotisé par sa beauté.

Elle me sourit et ses yeux brillent de la même étincelle que moi.

_Nous sommes assortis comme ça. Glousse t-elle.
_Tu es incroyable.
_Je sais. Me dit-elle d'un air aguicheur. Allez Matelot, finit-elle en me donnant une tape sur la fesse.
_J'arrive. Dis-je toujours sous son charme.
_Je t'attends dans la voiture.

Elle se dirige vers la porte, l'ouvre, et la referme derrière elle. Je reste à fixer cette porte close, revoyant Sarah la passer. Dès que j'ai retrouvé mes pensées, je finis de m'habiller pour aller la rejoindre.



Restaurant "Ristorante Tosca"
NW Washington DC


_Harm, tu es fou !!! Me dit-elle dans un murmure, en s'installant sur sa chaise.
_Qu'est ce qui ne va pas ? Demande-je en faisant de même.
_C'est hors de prix ici !
_Ca ne te plait pas ?
_Si, c'est magnifique.
_Alors, tout est ok
_Tu aurais pu m'emmener dans un autre restaurant !
_Tu n'aimes pas l'italien.
_Si, bien sûr que si, c'est ce que je préfère, mais la question n'est pas là. Fit-elle en mettant une serviette sur ses genoux.
_Commandons. Lui dis-je dans un grand sourire.
_Tu as raison, change de sujet !
_Je ne change pas de sujet, Sarah.

D'un seul coup, je doute du choix du restaurant. Mais ses yeux la trahissent, elle est émerveillée par l'endroit, et rien que pour voir cette lueur dans ses yeux, je remuerai ciel et terre.

_Sarah, fis-je en caressant sa joue, ne t'inquiète pas, tu mérites amplement cet endroit.
_Merci, me dit-elle du bout des lèvres, les yeux humides.

Je me relève légèrement de ma chaise, et viens échouer mes lèvres sur les siennes.

_Je t'aime. Finis-je en reprenant place. Maintenant, on mange. Fis-je dans mon Floyboy grin.

Elle répond à mon sourire, et sa gêne semble s'effacer de plus en plus, et j'en suis soulagé.

_Je t'aime aussi.

Nos regards sont connectés et rien ne pourrait nous décrocher. Pas même le serveur qui nous interpelle depuis maintenant quelques secondes. Il nous tend la carte, et nous nous regardons toujours.

_Je repasserais plus tard. Fit le serveur, en s'éloignant de nous.

Sarah le gratifie d'un sourire, et ouvre le menu. Ses yeux commencent de plus en plus à s'agrandir.

_Qu'est ce qui ne va pas ?
_Je ne peux pas ! Fit-elle en refermant sec le menu.
_Sarah ! Dis-je d'un ton grave.
_Excuse-moi...
_Prend ce que tu veux, et tu ne t'occupes de rien. Ok ?! Finis-je d'un air dur.
_Ok... Me répond-elle d'une petite voix.

Sa réaction enfantine me fait sourire. Je prends sa main que je baise.

_C'est bon ?
_C'est bon.

Je repose sa main, et interpelle le serveur. Nous commandons.

Pendant que nos repas nous sont préparés, nous restons silencieux. Je suis subjugué par sa beauté, et mon envie d'elle ne cesse d'accroître, quand je sens son pied glisser sur ma jambe.

Elle me lance un sourire innocent, et je trouve qu'il fait de plus en plus chaud dans ce restaurant.

_Je pense à prendre quelques jours de permission. Nous pourrions partir en vacances. Tous les deux ?!
_Je ne crois pas que l'Amiral soit d'accord pour se passer de nous deux en même temps. Me dit-elle un peu déçue.
_Je sais être très persuasif. Repris-je avec mon Flyboy grin. Promets-moi d'y penser au moins ?
_Promis. Me répond-elle.

Le serveur nous amène notre dîner, et le visage de Sarah change instantanément.

_Ca à l'air bon. Dis-je en attendant sa réaction.

Je vois ses narines s'ouvrir, et je serai prêt à jurer que ses papilles frétillent.

_Hm hm. Fit-elle en s'humectant les lèvres.

Elle se saisit ses couverts, et entame son repas. Je l'observe manger, ce que j'adore faire. Elle approche sa fourchette à sa bouche, et ses lèvres l’entourent. Délicatement, elle la retire, et dans un gémissement, tout en ayant les yeux fermés, elle mâche sa nourriture.

_C'est...dé-li-cieux. Dit-elle fourchette pleine main et en la gesticulant.

Je suis heureux qu'elle apprécie notre soirée. Je jette un regard sur les personnes autour de nous, et ils nous regardent comme si nous étions des extraterrestres.

_Tu as vu comment ils nous regardent tous ? Me dit-elle le regard noir, les scannant tous.
_Ouai j'ai vu. Dis-je en retour.
_Mais on s'en fout, goûte moi ça !

Elle pique un morceau dans son assiette, et l'apporte à ma bouche, en mettant son autre main en dessous. J'entoure mes lèvres comme elle précédemment, et je ne peux m'empêcher de gémir comme elle.

J'ouvre les yeux, et elle me regarde avec des yeux grands ouverts, me disant à quel point, elle avait raison.

A mon tour, je commence à entamer mon dîner, et ce que j'ai commandé et tout autant délicieux, si bien que Sarah doit goûter.

_Tiens goûtes !

Mon couvert se dirige à sa bouche, et le même gémissement se fait entendre, mais cette fois-ci, un peu plus fort.

Les personnes semblent être offusqués de notre comportement, mais comme l'a si bien dit Sarah, on s'en fout ! Et je crois bien même que Sarah joue avec ça.

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Dim 19 Fév - 22:26

Tour à tour, nous piquons dans l'assiette de l'autre, et dans notre propre assiette, pour toujours en revenir à apprécier ce que nous mangeons.

Sarah me regarde, et je vois bien qu'elle ne peut s'empêcher de rire. Je la suis et nous arrivons à ne plus pouvoir nous arrêter.

La musique douce et romantique qui est diffusée, arrive à nous calmer.

_C'était délicieux. Fit-elle en s'essuyant la bouche.
_J'avais raison de nous emmener ici.
_Yep. Me dit-elle dans un clin d'oeil.

Notre dégustation touche bientôt à sa fin, quand les desserts nous sont apportés. Mais le jeu est loin d'être fini par Sarah qui a commandé une salade de fruit. Je la pensais plus gourmande que ça, mais elle m'a avoué, qu'elle ne pouvait plus rien avaler, et que ça, ça passait tout seul.

Elle prend un morceau d'ananas entre ses dents, et s'approche de mes lèvres. Je me saisi du morceau, et je l'embrasse. J'introduit furtivement le bout de ma langue entre ses lèvres, et en caresse la saveur sucrée.

J'ai pris un désert au chocolat, et je sais qu'elle adore ça !

Je plonge ma cuillère sur le voluptueux, et chemine ma main à sa bouche. Elle se retrouve avec un peu de chocolat sur le coin de la bouche, et mon devoir est de lui ôter. Alors comme quand nous voulons nous embrasser, je me dresse, et mes lèvres humides s'emparent de son rictus.

Quand je reprends ma place initiale, je la vois qui rigole. Elle baisse la tête pour refouler les rires, et me montre du doigt, que moi aussi j'ai du chocolat sur moi à présent. Elle approche son doigt, et m'enlève la sucrerie, et l'apporte à son doigt, dont elle met le bout entre ses dents.

Notre jeu est d'une sensualité que les tables voisines nous fixes avec jalousie, par notre complicité. Et il faut avouer que Mac est sublime ce soir.

Je regarde ma montre, et il commence à se faire tard.

_Tu veux rentrer ? Me demande t-elle.
_Non. Fis-je dans un sourire, en mettant les coudes sur la table.

Je prend sa main gauche dans ma main droite, et joue avec sa bague de Marines.

_Tu es mariée avec l'armée, Sarah. Dis-je en la tournant sur son doigt.
_Tout autant que toi. Fit-elle en retour, en se saisissant de ma main gauche, où se trouve ma bague de la Navy.
_Viens. Dis-je en me levant.
_Où ? Demande t-elle surprise.
_On va danser.

Elle a juste le temps de rattraper au vol sa serviette et de la poser sur sa chaise, que je l'entraîne par la main, vers un espace écarté, qui ferait office de scène.

_Haaaaaarm, murmure t-elle gravement, je ne crois pas qu'on ai le droit de danser.
_Mais siiiii.

Je me stoppe, et la fait tourbillonner sur elle même, avant de la coller à moi. Nos visages se trouvent à quelques centimètres, et le petit brouhaha des personnes restantes, s'estompe.

_Ils nous regardent !
_Non, ils regardent une femme sublime.

Je dis cela avec sincérité, et fierté. C'est vrai que tous les regards sont tournés vers nous, mais je ne m'en préoccupe pas. Tout ce qui compte, c'est Sarah.

Une douce mélodie est jouée. Je l'avais entendue plutôt dans la soirée, et toute la réalité m'est apparue, comme une évidence.

Je passe une main dans le dos de Sarah, et fait des allées venues, sur sa peau dénudée. Quand à l'autre, je la pose sur mon torse, au niveau de mon coeur, avec celle de la femme que j'aime.


From this moment life has begun
Depuis ce moment, la vie a commencé
From this moment you are the one
Depuis ce moment, tu es la seule



Nos corps se rapprochent, comme aimantés, ou juste attirés par la chanson, si apaisante...


Right beside you
Juste à tes cotés
Is where I belong
C'est là qu'est ma place
From this moment on
Depuis ce moment



Son coeur est si palpable, qu'il résonne en accord avec le mien...


You're the reason I believe in love
Tu es la raison pour laquelle je crois en l'amour
And you're the answer to my prayers from up above
Et tu es la réponse à mes prières d'en haut
All we need is just the two of us
Tout ce dont on a besoin c'est juste nous deux



Les regards ne cessent de se jeter sur nous. Nous arrivons à les évincer, les oublier, et juste rester seulement nous deux, enlacés...


You and I will never be apart
Toi et moi ne serons jamais séparés
My dreams came true because of you
Mes rêves sont devenus réalité grâce à toi



Les quelques heures écoulaient en compagnie de Sarah, ne m'ont jamais apporté autant de joie, que ma vie toute entière... Je colle ma tempe sur ses cheveux, et je respire son doux parfum chavirant... de petites banalités qui font que mon coeur chante l'amour que j'ai pour cette femme...


I just swear
Je jure seulement
That I'll always be there
Que je serai toujours là
I'd give anything and everything
Je donnerai tout et n'importe quoi
And I will always care
Et je me soucierai toujours



Dans ses bras, je me sens quelqu'un. Dans ses bras, je me sens revivre. Dans ses bras, je me sens important. Dans ses bras...ne plus jamais les quitter...


Through weakness and strength
À travers la force et la faiblesse
Happiness and sorrow
Le bonheur et la tristesse
For better or for worse
Pour le meilleur ou pour le pire



Je suis prêt à présent à faire partie de sa vie. De ses petites habitudes qu'elle a bien à elle. De les découvrir, les apprécier, les détester, les désirer, les...


I will love you
Je vais t'aimer
With every beat of my heart
Avec tous les battements de mon coeur



_Sarah ? Fis-je le nez dans ses mèches brunes.
_Hm. me répond-elle, son souffle caressant ma peau par mon col découvert.
_Epouse-moi. Lui dis-je les yeux fermés, la tenant toujours près de moi.


From this moment I have been blessed
Depuis ce moment, j'ai été bénie
I live only for your happiness
Je vis seulement pour ton bonheur



Nous ne cessons de danser, et nous restons d'un calme si serein, que mon coeur s'en remplie de bonheur...


And for your love
Et pour ton amour
I'd give my last breath
Je donnerais mon dernier souffle
From this moment on
Depuis ce moment



Elle n'a pas répondu à ma question. Je ne sais même pas si elle l'a entendue. Ou peut-être trouve t-elle que nous allons trop vite...mais les années écoulés et les occasions déchirées, prouvent que le temps joue contre nous...


I will love you
Je vais t'aimer
As long as I live
Tant que je vivrai
From this moment on
Depuis ce moment



Et Dieu seul sait que ces paroles sont celles murmurés par mon coeur depuis toujours. Dieu ce que je donnerai seulement pour qu'elle accepte ma demande. Cela est sortit si naturellement, comme le fait de l'aimer et de me promettre de le lui dire à chacune de mes pensées...


Les dernières notes retentissent, mais ce n'est pas pour autant que mon visage se décolle de son cou si fin et d'une douceur égalant les matières les plus agréables au touché.

J'emplis mes poumons de son être, l'encrer au plus profond de moi, et garder son essence prisonnière de moi...

Je me redresse, et nos vêtements sont froissés par notre proximité, et le frôlement de nos corps.

_On rentre ? Fis-je en plongeant mon regard dans ses pupilles sombres.

Elle acquiesce, et je lui dépose un léger baiser, retenant une fraction de seconde, sa lèvre entre les miennes.

Je lui laisse le temps de se remettre de notre danse, et sûrement de ma proposition, pour ensuite la diriger, par une main callée dans le creux de son dos, vers notre table.

Je fais signe au serveur de préparer l'addition, et après l'avoir aidée à enfiler sa veste, nous nous cheminons vers la sortie.

J'affiche un sourire béa du bonheur et de la joie qui m’envahit. Le maître d'hôtel me le redonne, ayant participé au spectacle que Sarah & moi avons intentionnellement, produit.

Je glisse ma main dans la sienne, et ensemble, nous rejoignons le véhicule.

Elle ouvre les portières en appuyant sur sa clé, par l'ouverture centralisée. Nous entrons dans l'auto, et le froid d'Automne ne nous pique plus les joues par son froid, qui peut devenir glacial par moment.

Elle met le contact, et attache sa ceinture, ce qui me fait penser que je dois mettre la mienne.

_Je te ramène chez toi. Me dit-elle en regardant dans le rétro intérieur.

Je gémis une réponse positive, en me penchant vers elle pour l'embrasser au niveau de sa mâchoire. J'espère qu'elle restera avec moi cette nuit. Je ne me fais pas de soucis, et de toute manière, il n'y en a aucun à se faire.

Le trajet jusqu'à mon appartement se fait dans un silence léger. L'heure tardive s’abat contre nous, et bientôt, nous allons rejoindre le monde de Morphée, ce qui fait que les anges vaguent parmi nous.

Sarah stoppe le véhicule et c'est à ce moment là que je réalise que nous sommes arrivés en bas de mon appartement. Mon regard ne faisait que se poser sur le décor extérieur, mais mes principales pensées s'en allaient vers la femme se trouvant à mes côtés.

Je défais ma ceinture, et elle fait de même. Je m'apprête à sortir de sa Corvette quand je vois que Mac se retrouve vers moi.

_Tu ne montes pas ? Demande-je surpris.
_Non. Me répond-elle d'une petite voix. Je pense que pour ce soir, nous devrions en rester là.

Je tente de comprendre ce qu'elle me dit, et surtout de la comprendre elle. Mais j'ai un peu de mal, de ce fait, elle reprend.

_Je veux que tu réfléchisses à tête reposée à la demande que tu viens de me faire.

Pas besoin de préciser de la demande dont elle parle, cela coule de source.

_Si c'est de temps que tu as besoin. Je comprends. Lui dis-je avec sincérité dans un sourire pour la rassurer.

Elle me remercie d'un sourire, et notre conversation est close par un baiser que je lui donne.

_Je t'appelles demain matin. Lui dis-je avant de sortir du véhicule.
_Ok. me fit-elle d'un ton souple.

Je referme la porte, et le froid me figera sur place si je ne me bouge pas à rentrer chez moi. Je regarde une dernière fois à travers la vitre, et lui fait un clin d'oeil. Je me redresse, regarde autour de moi par automatisme et remonte le col de ma veste. Je fais un demi tour, et d'un pas rapide, rentre dans le hall de mon immeuble.

J'entend le moteur démarrer, mais pas la voiture partir. Je me dirige à tout vitesse vers les escaliers que je préfère prendre pour évacuer toute l'énergie qui me reste, et de l'excitation que cette soirée à suscité. J'ouvre vite la porte de mon appartement afin de voir si Sarah se trouve toujours là. Je n'ai pas pris la peine d'allumer la lumière, et je la vois.

Je commence à m'inquiéter, et je vais vite chercher le téléphone pour tenter d'avoir une explication. J'allume la lampe se trouvant à côté de la fenêtre, et je n'ai même pas le temps de composer son numéro qu'elle s'engouffre dans la nuit.

Je comprends qu'elle attendait que je sois arrivé chez moi pour pouvoir partir, et par le signalement de la lumière, prouver que j’étais bien rentré.

Je fixe toujours la direction dans laquelle elle est partie, et sans regarder derrière moi, je jette le téléphone sur le fauteuil.


A suivre... Wink

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» (One Direction) Strange Love (en cours)
» [Terminé] La Niak VS Monstre Orange [en cours]
» En cours: Hotchkiss H35 - RPM 1 / 72.
» Premier love....
» Cours sur l'imparfait de l'indicatif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: FANART :: Les fanfictions :: En cours-
Sauter vers: