CATHERINE BELL ONLINE - CBO

Forum francophone sur Catherine Bell
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
majandraelo
Voisin de Catherine
Voisin de Catherine
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Lun 27 Fév - 23:18

C trop bo

j'adore cette fic

elle est magnifique.

vivement la suite

si seulement on avait des fics comme ça tout les jours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlycatherinebell.com
lilyrose
Chaussette de Gemma
Chaussette de Gemma
avatar

Nombre de messages : 153
Localisation : dans les bras de mon chevalier servant...
Date d'inscription : 18/08/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mar 28 Fév - 0:37


Harm est si prude comparé à Mac

C’est une très belle fic finou

Félicitation et bravo

Vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mar 28 Fév - 1:12

XPDR ça fait 5min que je suis en plein fou rire! Et il y a de quoi! Des petites private jokes qui ne peuvent faire rire que les intéressés mais quand même c'est encore pire que les dernieres maj la je viens de me faire tuer par mon papa que j'étais pas toute seule à la maison mdr

j'adore cette fic et je les imaginais que trop bien, surtout ma tite mac tte aguicheuse!!!

La SUITE

_________________

You smile and you make my life complete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitchounette
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 235
Age : 32
Localisation : Blois ou bien dans les bras de DJE... eh oui moi aussi!!
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mar 28 Fév - 15:53

mdr! j'adore cette fic ! c'est hallucinant ! à dire vrai je ne veux qu'une chose : LA SUITE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shippers-forum.bbactif.com
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mer 1 Mar - 22:29

Appartement de Sarah Mackenzie
Georgetown – Washington DC
Trois semaines après – Dans la soirée



Le jus du raisin craquant sous mes dents, vient titillé mes glandes salivaires, à me faire faire des grimaces au coté acide du fruit, mais la saveur sucré renforce son goût agréable.

Sarah m'en glisse un autre dans ma bouche, et cette fois-ci, je n'ai pas pu m'empêcher de garder le bout de son index entre mes lèvres, et de le caresser avec ma langue.

Elle entrouvre la bouche, et délicatement retire son doigt, qu'elle porte à ses lèvres pour en apprécier le charme.

Je prend à mon tour le fruit entre mon index et mon pouce et l'apporte à Sarah. J’introduis furtivement mon pouce qu'elle suce en le caressant de la pointe de ses dents, éveillant un désir en moi.

_Qu'est-c'que je disais ? Me demande t-elle.
_Hm...que tu m'aimais. Dis-je en me penchant vers elle pour embrasser son cou.

Elle essaye d'échapper à mon baiser qui lui donne des chatouilles. Je place une main dans le creux de ses reins pour l'attirer à moi. Elle se laisse faire et fais passer par l’intermédiaire de ce bisou, un morceau de raisin qu'elle venait de prendre. Je m'en saisi des dents, m'aidant de ma langue, et je le mange tout en fixant ses yeux ronds.

Du jus se mêle à ma salive qui se dépose sur ma lèvre quand j'y passe le bout de ma langue, et en m'arrêtant de mâcher, j'embrasse Sarah qui retient ma lèvre inférieure pour le déposséder de ce goût fruité.

_Hum, fis-je en avalant, alors qu'est ce que tu as fait pendant mon absence ? Demandais-je en penchant ma tête sur le côté.
_Travailler. Répond-elle en passant un doigt sur la paume de sa main, en se remettant droite.
_Seulement ?!
_Hm hm. Fit-elle en acquiescant de la tête. Que voulais-tu que je fasse, tu n'étais pas là.

Contrairement à elle, je reste assis, retenu par mon bras tendu au sol, en la fixant toujours.

_Je ne sais pas, que tu ailles faire les boutiques, promener dans le parc, voir AJ Junior.
_Je n'y ai même pas pensé. Avoue t-elle.
_Ca n'avait pas trop l'air d'aller. Tentais-je de dire.
_Que veux-tu dire ? Me demande t-elle en relevant les yeux vers moi, cessant tout geste.
_Harriet m'a dit que tu étais un peu triste.
_Quand a t-elle dit ça ? Dit-elle surprise.
_Quand j'ai appelé le JAG, pour qu'elle m'aide avec ma surprise pour toi.
_Lui as-tu dit quelque chose sur nous ? Demande t-elle bizarrement.
_Non, repris-je aussitôt, si je dois le dire à quelqu'un, je veux d'abord m'en concerter avec toi.
_Ok, fit-elle seulement.
_Quelque chose ne va pas Sarah ? Demandais-je plus sérieusement en me mettant droit.
_Non, tout va bien. Dit-elle dans un fin sourire.
_Tu me le dirais si quelque chose n'allait pas.
_Bien sûr. Fit-elle précipitamment.
_Bien. Fis-je sereinement. Tu m'as manqué. Dis-je en prenant sa main dans la mienne, la caressant avec mon pouce.
_Toi aussi. Soupire t-elle.
_Je ne pensais pas y arriver.

Elle me regarde, m'interrogeant du regard.

_De pouvoir être loin de toi aussi longtemps.
_Oh, opine t-elle, ce n'est pas comme si c'était la première fois.
_Non, mais la première fois depuis que nous sommes ensemble. Dis-je en relevant son visage.
_J'avoue que cela à été un peu dur...je ne sais même pas pourquoi...
_On a commencé à avoir nos petites habitudes...
_Ouai, fit-elle simplement. Mais je pense aussi que tu es parti au moment où j'avais le plus besoin de toi. Révèle t-elle timidement.
_Que veux-tu dire ? Demande-je septique.
_Nous venions juste de nous avouer que nous nous aimions, et en quelques sortes, je n'ai pas eu le temps de profiter de toi, comme au début d'une relation que l'on a avec quelqu'un....quand le soleil brille plus haut dans le ciel que n'importe quel jour auparavant...que le ciel paraît plus bleu...quand quelque chose de nouveau s'offre à nous, l'excitation mêlée à l'envie fait que chaque moment passé avec toi me réjouis et me rend heureuse....et je n'ai pas pu faire partager se que je ressentais, avec toi...fit-elle triste.
_Je suis désolé. Dis-je resserrant ma main plus fortement sur la sienne, pour lui montrer à quel point je le suis.
_Non, reprit-elle aussitôt. Non, tu n'as pas à l'être. Fit-elle d'un ton confus. C'est du passé, et puis maintenant ça va mieux, dit-elle dans un énorme sourire dont ses yeux brillants révèlent l'authenticité de ses sentiments. Tu es là...et puis, nous pouvons toujours rattraper le temps perdu. Finit-elle dans un clin d'oeil.

Le nuage au-dessus de ma tête se dégage. Un poids me libère et me soulage les épaules. Je bombe le torse aux dires explicites de Sarah, et un sourire s'affiche sur mon visage.

_Tu as raison. Dis-je en capturant ses hanches précipitamment, la faisant s'allonger.

Elle rit et se recroqueville sur elle-même pour empêcher mes mains de la chatouiller aux endroits qui lui sont sensibles à ce toucher.

Soudainement les gestes cessent, et elle peut lire dans mes yeux la passion et l'amour que je ressens pour elle.

Elle devient sérieuse, tout autant que moi, et pose sur mon visage ses mains de part et d'autre. Elle déglutit, s'humecte les lèvres, et fait échouer ses lèvres sur les miennes pour un baiser chaste.

Nos langues sont plus coquines et se mêlent au premier baiser. Le sol de son salon sur lequel nous sommes à présent allongé, nous paraît moins inconfortable malgré qu'une couverture le recouvre. Le feu crépite toujours dans la cheminé qui est notre seule source de lumière, éclaire son visage d'ange, d'une beauté sans faille, s'évadant à la porté de mes doigts, et qui déferlent sur son corps voluptueux.



Appartement de Sarah Mackenzie
Georgetown – Washington DC
Le Lendemain


Je me rends compte que le meilleur délice qui est, est de pouvoir se réveiller aux côtés de l'être aimé. Les matins semblent mieux nous convenir, et nous les acceptons plus facilement. Surtout quand ils sont fait d'une manière exquise.

Je souris au bien être qui m'envahit. Les draps sont débordés de toute part dû à notre nuit torride et mes chevilles ne sont plus recouvertes. Un léger petit air me les frôle et je ressens de petits chatouillis sous la plante de mes pieds. Un plus grand sourire s'affiche sur mon visage.

_Sarah ! Fis-je les yeux fermés pour apprécier un maximum, ne pouvant m'empêcher de rire.

Elle ne cesse pas de m'embrasser à cet endroit très sensible, ce que je ne m'étais jamais aperçu. Les pieds sont des zones très sensitives, qui fait naître en moi un désir. Son souffle chaud éveille mes sens, et je sens sa langue caresser mes orteils.

_Sarah !! Fis-je cette fois-ci plus plaintif, en me tortillant sur place.

Pourtant elle ne cesse pas ce supplice. Je suis rattrapé par l'excitation qui augmente coup de langue sur coup de langue.

Je n'en peux déjà plus. C'est une sensation trop horrible d'être victime à ce point.

_Aïe ! Dis-je aussitôt en sentant une morsure sur mon pied.

J'ouvre les yeux instantanément et je vois Sarah qui me fixe, allongée sur le côté, les doigts placés dans ses cheveux, qui repose sur son bras plié, de même que son autre bras est plié, posé sur sa hanche.

Elle me fixe avec un sourire moqueur et de la surprise dans les yeux.

_Ah, tu es là ?! Fis-je gronchon en me réinstallant dans le lit. Pourquoi tu m'as mordu ?!? Dis-je déçu.

Elle ne dit rien et a toujours le même air sur son visage. Elle tourne la tête vers mes pieds et ses sourcils se relèvent pour me faire comprendre de regarder dans la même direction qu'elle.

Je suis surpris, et ne comprend pas. Alors, je fais ce qu'elle me demande silencieusement. Je tourne la tête lentement, songeur...

Quand soudain, je comprends ses réactions. J'ouvre de grand yeux en réalisant mon comportement, et en y voyant la source même.

Je rate un battement d'avoir pu me laisser aller aussi facilement, en pensant qu'il s'agissait de Sarah.

Je sens une main se poser sur mon torse, et Sarah me donne un baiser sur la joue.

_Ce n'est pas grave mon Chéri. Me dit-elle en cachant son rire, avant de quitter le lit pour se diriger vers la salle de bain, non sans donner une petite caresse sur la tête de Kenzie, qui me regarde étrangement, en penchant la tête dans les deux sens.

Je suis encore prostré devant elle, la bouche entrouverte, n'osant plus bouger !


A suivre...

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Jeu 2 Mar - 0:49

Finou qui m'a trop fait XPDR a écrit:


Je rate un battement d'avoir pu me laisser aller aussi facilement, en pensant qu'il s'agissait de Sarah.



Oh mon dieu, je suis trop ptdr que j'en mords mon pull tellement j'ai trop pas pensé à la boulette!! Tm'as bien eu mais ca en valait le coup!!!

Dis moi, ma chouk, c par expérience perso que tu as décrit ça mdrr

En tout cas c'est toujours aussi génial! merci mille fois

_________________

You smile and you make my life complete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Ven 3 Mar - 21:39

Na Macab' ce n'est pas basé sur des faits réels mdr Laughing Wink Voici la suite mdr

~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~


Appartement de Sarah Mackenzie
Georgetown – Washington DC
Quelques instants plus tard


_Harm ?

Je ne daigne répondre, regardant toujours Kenzie, qui n'a pas bougé, tout comme moi.

_Chéri. Fit Sarah en s'asseyant sur le lit et passant sa main dans mes cheveux.
_Je me sens...extrêmement ri-di-cu-le. Dis-je fixant la boule de poil.

Sarah refoule un rire et passe son doigt au coin de sa lèvre.

_Ne t'en fais pas, je ne le dirais à personne. Reprit-elle ne cachant plus longtemps son fou rire.

J'arrive enfin à décrocher mon regarde de Kenzie, pour le poser sur Mac, en plissant les yeux.

_Je suis désolée...Me dit-elle en se pinçant les lèvres.
_C'est à moi de l'être ! Mais quel idiot je peux faire.
_Mais non Harm, cela peut arriver à tout le monde.
_Non, Oh Non, ça ne te serais pas arrivé !
_Détrompes toi !
_Que veux-tu dire par là ?
_Seulement que je comprends tout à fait l'état par lequel tu passes.
_Elle t'a fait le coup...

Elle prend une grande inspiration, et je sens que ma gêne s'efface. Elle ferme les yeux et acquiesce de la tête silencieusement.

_Aaah booon, dis-je en essayant de réprimer un rire. Quand est-ce arrivé ? Demandais-je curieux.
_Quand tu étais encore sur le Patrick Henry...
_Tu ne me dis pas ça pour me rassurer ?!

Elle fait une tête bizarre que j'en viens à me demander si elle ne me ment pas pour que je me sente moins seul au monde.

_Non...non, et pourquoi ferais-je cela ?!
_Parce que tu m'aimes. Fis-je en entourant mes bras autour de son buste et essayant de l'attirer à moi.

Elle me fait un sourire rieur et je la suis dans sa bonne humeur.

_Bon que dirais-tu d'aller prendre une douche pendant que je nous prépare le petit déjeuné !
_Je dirai que c'est une excellente idée. Fis-je en m'étirant et la libérant de mon emprise.

Elle me dépose un baiser sur le front avant de disparaître dans le salon. Je repose mon regard sur Kenzie, en la défiant.

_Alors comme ça, je ne suis pas le seul à qui tu as fait le coup, hein ?!

Je serais prêt à jurer qu'elle est en train de sourire, si je ne venais pas de me lever avec l'esprit encore embrumé.

Je pars dans un éclat de rire, en me rallongeant dans les draps et fixant le plafond avec un sourire béa, reprenant une respiration normale, perdu dans mes pensées...



Appartement de Sarah Mackenzie
Georgetown – Washington DC


Après cette douche, je me sens requinqué et prêt à affronter cette journée, me languissant que d'une seule chose...que la nuit vienne !

Je m'approche de Sarah assise, en train de prendre le petit déjeuné. Je lui dépose un baiser sur la tempe en passant mon bras sur sa taille.

_J'ai commencé sans toi. Fit-elle en avalant, et relevant la tête vers moi.
_Tu as bien fais. Dis-je en m'asseyant en face d'elle.

Elle feuillette un dossier, tout en mangeant.

_C'est le dossier difficile, dont tu as la première audience ce matin. Demandais-je en prenant ma tasse de café fumante.
_Yep, je relis mes notes.
_Tu es opposée à Bud ?
_Hmmm, me répond-elle sans lever les yeux des feuilles.
_C'est devenu un très bon avocat.
_Hm, il a très bien appris des meilleurs.
_Heu du meilleur. Dis-je avec fierté.
_Cela va de soit. Fit-elle relevant les yeux vers moi.

Elle prend une feuille dans sa main et l'approche de ses yeux. Elle en lit la totalité, puis quand elle eut finit, elle reprend.

_Bon, il est temps d'y aller. Je te laisse les clés et on se voit au JAG ?
_Ok. Dis-je un peu triste qu'elle parte aussitôt.

Elle prend son dossier et reclasse les feuilles mal rangées, puis se lève. Elle passe derrière moi, prend le morceau de croissant que j'avais au bout des doigts, et le porte à sa bouche.

Elle me dépose un baiser sur l'arrière de mon crâne.

_Je t'aime. Fit-elle en restant quelques secondes de plus proche de moi.
_Je t'aime aussi. Dis-je de la voix la plus chaude.

Elle se redresse et se dirige vers le porte manteau pour prendre son imper. Elle se retourne une dernière fois vers moi avant de disparaître derrière la porte, pour me sourire amoureusement.

Ceci à l'effet de me réchauffer le coeur. Je prends le journal posé à l'autre bout de la table et me réinstalle confortablement.

J'entame la lecture par la date à laquelle nous sommes, et je m'aperçois que ce jour est spécial. Mon visage commence à se voiler, et une peine couvre mon coeur.

Sarah ne s'est plus souvenue de ce que ce jour à de si particulier. Mais je ne dois pas lui en vouloir, elle n'a pas dû y penser, justement à cause de son affaire qui lui prend le plus clair de son temps. Et de même que pour moi, je ne me suis plus rappelé...

Je tente de me consoler comme je le peux, en fixant toujours la date du journal. « Mardi 25 Octobre 2005 »...



QG du JAG
Falls Church - Virginie
Dans la matinée


J'arrive sur le plateau, sans arriver à cacher un regard triste. Je me dis que de toute façon, quelqu'un va s'en souvenir, et que Sarah saura se faire pardonner de cet oubli.

_Bonjour Capitaine. Me dit Harriet en passant à côté de moi en coup de vent.
_Bonjour Lieutenant. Ne fut ce que j'ai pu lui dire de plus.

D'un pas lourd, je me dirige vers mon bureau, n'ayant personne à saluer, vu qu'ils soient soit au tribunal ou très pressés !

Je m'installe sur mon fauteuil et survole les dossiers que j'ai en cours. Le temps paraîtra moins long au travail et surtout, je n'aurais pas à penser que personne ne pense à moi. C'est assez puéril, mais ces derniers temps je suis tellement heureux, que ce retour sur Terre, ce fait plus dur...

Tristement, j'ouvre le premier dossier qui me tombe sous la main, et les heures défilent à une allure, telle que le téléphone me sort de mon labeur.

_Capitaine Rabb.
_Harm, c'est moi.
_Hey Mac, ça va ?! Dis-je en souriant, étant content d'entendre sa voix.
_Pas trop mal. Et toi ?
_Oh, on fait aller, je suis dans la paperasse...Mais où es-tu pour que tu m'appelles ?
_J'ai du partir à Leavenworth en urgence.
_Rien de grave ?! Demande-je inquiet.
_Non ne t'en fais pas. Je t'appelais pour ça justement, je rentrerais sûrement tard ce soir. Mais tu as les clés de l'appartement, je voulais te le rappeler. Et si tu es fatigué, ne m'attend pas. Ok?
_Ok, fis-je encore plus déçu que ce matin.
_Tu es sûr que tout va bien Harm ?!
_Heu, oui oui ne t'en fais pas. On peut manger ensemble à midi ?
_Harm, tu m'inquiètes !
_Pourquoi ?! Demande-je surpris.
_Il est plus de 16h !
_Quoi ?!
_Et bien je vois que tes dossiers ont l'air passionnant puisqu'ils te font sauter le repas.
_Je...je ne mettais pas aperçu de l'heure qu'il était.
_Rentre te reposer, Chéri.
_J'y veillerais.
_Harm, je dois te laisser.Reprit-elle aussitôt.
_O...ok...
_A ce soir...je t'aime.

Je n'ai pas eu le temps de lui répondre qu'elle a déjà raccroché. Je m'aperçois que cette journée commence à ce faire de plus en plus moche. Tout d'abord Kenzie qui me fait passer pour un imbécile devant Sarah et puis maintenant Sarah qui ne pourra pas être là ce soir, jour de mon anniversaire.

Décidément, j'aurais du rester couché au lit !



Appartement de Sarah Mackenzie
Georgetown – Washington DC
Début de soirée


Je suis resté le plus tard possible au JAG, sachant que Sarah rentrerait tard. J'ouvre la porte et le noir complet me frappe en plein visage.

J'avais l'espoir, même minime, qu'elle ait pu se libérer plus tôt afin qu'on puisse passer la soirée ensemble.

J'allume la lampe se trouvant près de la porte et accroche ma veste et ma casquette de Capitaine sur le support à cet effet. Je lance mon attaché caisse au pied du canapé, et vient littéralement, m'effondrer dessus.

Cet appartement paraît bien calme sans Sarah. Je réalise à quel point je ne peux me passer d'elle maintenant. Je sais que je ne dois pas réagir comme ça, ne pas être aussi dépendant d'elle, par peur de trop l'étouffer. Mais plus facile à dire qu'à faire...

J'appuie ma tête sur le dossier et sens un poids se poser à côté de moi.

_Tiens te voilà, puce. Fis-je en prenant Kenzie dans mes bras. Nous voilà seuls tous les deux. Finis-je en soupirant peiné.

Je lui caresse la tête quand je m'aperçois d'un truc étrange. J'ouvre les yeux, et vois un nœud de ruban rouge accroché autour du cou de Kenzie.

_Qu'est c'que tu portes là toi ? Fis-je en l'approchant plus contre moi.

Je prends le bout de tissus et le tourne jusqu'à ce que je vois une petite enveloppe agrafée sur le ruban.

Je pose la boule de poil à côté de moi, et prend le message dans ma main. Ce que je lis m'intrigue. Il n'y a écrit qu'une simple phrase :

« Va dans la chambre »


Je relève la tête et inspecte chaque recoin de l'appartement essayant d'y comprendre quelque chose. Mais le seul moyen de savoir est de me rendre à l'endroit où le mot m'envoie.

Doucement, mes pas m'acheminent vers la chambre de Sarah. J'allume la lumière et dans mon for intérieur, j'espérais voir Sarah m'attendant sagement entre les draps.

Mais non, seulement le lit est fait, et une boite trône sur le couvre lit. J'approche, lentement, et m'assoie comme Sarah ce matin.

Un autre mot est accompagné de la boite. J'hésite à savoir lequel ouvrir en premier. Puis la curiosité tel celle d'un enfant, me rattrape, et ma main se porte vers la boite en cuir vert bouteille.

J'ouvre...et mes yeux s’écarquillent. Une magnifique montre s'expose, imposante et surtout hors de prix !

Je ne comprends vraiment rien. A t-elle en faite pensé à mon anniversaire et voulait me faire la surprise ? Je me retrouve à ne plus savoir.

Puis l'enveloppe, du même format que celle sur Kenzie attire mon regard. Je pose la montre toujours dans son emballage, et sors le message m'étant adressé :

« Rejoins moi chez toi à 21h30
Je t'aime... »


Je garde le mot entre mes doigts et avec mon autre main, remonte la manche de ma chemise afin de voir l'heure qu'il est par automatisme. Bien sûr, je n'ai pas de montre, et comprend à présent le rôle de celle présente dans la boite.

Décidément, Sarah m'étonnera toujours.

Ni une, ni deux, je me mets sur mes deux jambes, et bombe le torse. J'ai l'impression de revivre, et sens mon coeur s'oxygéner.

Je me penche sur le lit afin de prendre mon cadeau d'anniversaire offert par Sarah que je mets à mon poigné et me dirige vers la sortie.

J'allais trébucher sur Kenzie qui a la manie de toujours se trouver dans nos jambes. Je la prends en poids afin de ne pas être ralenti.

_Alors tu étais dans la combine depuis le début, chipie.

J'approche du divan où je la dépose. Je la regarde quelques secondes, étant pris d'un doute de la prendre avec moi.

_Tu restes bien sage Kenzie ce soir. Maman & Papa vont faire...

Je regarde la boule de poil, et me résigne à lui expliquer pourquoi !

_Ne fais pas de bêtises !

Je lui caresse la tête et saute sur le porte manteau afin de récupérer ma veste. J'éteins les lumières et passe le pas de la porte avec un sourire ravageur sur le visage.

Enfin de compte, elle n'avait pas oublié...


A suivre...

_________________
I love you Surprised


Dernière édition par le Ven 3 Mar - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Ven 3 Mar - 21:46

Outin j'étais trop énervée deux minutes avant de lire la suite et la j'ai lu cette merveille et j'en peux plus

Je suis vraiment trop trop

Michi et vivdement la suite pour savoir ce que le harminou il va avoir comme surprise!!!

_________________

You smile and you make my life complete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Lun 6 Mar - 2:25

Merci ma Choup Contente que j'ai pu t'avoir dé-énervée LOL Wink

~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~

Appartement de Harmon Rabb
Washington DC
L'instant d'après


Je suis en bas de mon appartement et je viens de traverser DC en un temps record. Par le simple fait que je sois parti tard du JAG n'a en rien arrangé le fait que j'aille encore être en retard. De plus, avec le cadeau de Sarah, elle n'aurait pas manqué de me tomber dessus !

Donc, étant dans les temps, je ne peux effacer ce sourire présent depuis le départ de chez Sarah. Je sors de mon véhicule et me dirige à pas de course vers mon appartement. J'ai jeté, avant de pénétrer dans l'immeuble, un coup d'oeil pour observer que les lumières sont éteintes.

Le souffle un peu cours par mes pas rapides et l'excitation qui me tenaille, je me retrouve devant la porte qui me sépare de ma tendre future épouse.

J'ouvre cette dernière et le noir ne me frappe pas autant que plutôt dans la soirée, chez Sarah. Malgré tout, une légère lueur venant des réverbères de la rue, filtre quelques meubles, et je distingue une silhouette.

_Sarah ? Dis-je en souriant.

Personne ne répond, seulement les lumières s'allument et des personnes font éruption dans mon appartement.

_Suuuurpriiiiseeeuh !!!

J'ouvre grand les yeux et sens l'émotion me les piquer. Mes amis les plus proches sont là, aux côtés de la femme de ma vie.

Je marche en tanguant d’un pied sur l'autre vers eux.

_Joyeux Anniversaire Monsieur. Me dit Harriet en réduisant l'écart entre nous.

Elle ouvre les bras et je fais de même pour une réconfortante étreinte. Bud se dirige vers moi me tendant la main que je serre volontiers et me sourit comme toujours.

Les personnes viennent me saluer, et le meilleur est à garder pour la fin.

_Vous pensiez que l'on avait oublié, hein ! Reprit Harriet devant mon air surpris mais plus qu'heureux.
_Comment avez-vous...finis-je sentant une émotion prendre le dessus.
_C'est le Colonel, Monsieur. Explique Bud.

Je me retourne vers cette dernière, et plus rien ne compte autour de moi, sauf cette magnifique créature immobile au milieu du salon.

Je suis comme attiré par elle, et je la vois qui ne cesse de sourire comprenant l'effet que tout ceci me procure.

Elle ne tient pas plus en place que moi, et bascule d'avant en arrière en m'attendant.

A grand pas, j'avance vers Sarah, en ouvrant grand les bras. Nous étions sur le point de nous étreindre amoureusement et nous embrasser, quand soudain nous réalisons que nous ne sommes pas seuls.

Je stoppe mon geste de la prendre dans mes bras, mais le doute s'évapore quand mon intention devant tout le monde, est seulement de prendre ma meilleure amie tout contre moi. Elle comprend de même, et vient nicher son visage dans le creux de mon cou.

_Joyeux Anniversaire Pilote.

Je resserre mon emprise sur elle, humectant son délicieux parfum frais.

_Je t'aime. Soupire-je à son oreille pour qu'elle soit la seule à entendre. Elle se presse un peu plus contre moi. Merci. Dis-je avec autant de sincérité que d'authenticité.

Nous nous séparons avant qu'une idée émerge dans l'esprit de nos amis, qui ne serait pas totalement fausse.

_Tu n'as pas oublie alors. Fis-je les yeux humides encrés dans les siens.
_Comment aurai-je pu oublier. Dit-elle dans un sourire rayonnant comme je les adore, en murmurant.

Je ne peux défaire mes yeux de Sarah, sentant mon amour pour elle, pousser des ailes.

_Et bien Capitaine, vous avez eu une bonne surprise. Me fait l'Amiral, s'approchant de nous un verre à la main, le buste droit, ce qui a pour effet de nous déconnecter.
_Effectivement Monsieur, merci d'être venu. Dis-je en tentant la main vers lui.
_C'est tout à fait normal, Harm. Fit-il en répondant à ma poigné de main.

Durant les une heure qui suivent, nous avons rit et apprécié l'instant passé ensemble. La bonne entente loin du professionnalisme et du plateau du JAG, nous rappelle que nous formons une vraie famille, solidaire et soudée. Et c'est agréable à voir...

_Nous allons y aller. Dit le Lieutenant Sims. AJ doit s'impatienter.
_N'est-il pas au lit à l'heure qu'il est ? Demande Mac en riant.
_Normalement si Madame, mais je sais qu'il ne dort pas tant que nous sommes pas rentré Bud et moi.
_Alors vous devriez rentrer vite. Dis-je en la serrant de nouveau dans mes bras. Merci d'être venus.

Elle me gratifie d'un sourire et s'en va en direction de Mac.

_Embrassez AJ pour moi. Fit Mac étreignant Bud et Harriet.
_Nous n'y manquerons pas.
_Ainsi que de son parrain. Repris-je aussitôt.

Nous rions et peu à peu l'appartement se vide, remerciant chacun des convives.

_Vous restez Colonel ? Demande l'Amiral sur le point de partir.
_Oui, je vais aider Harm à ranger.
_Très bien, je vous vois demain vous deux.
_Bonne nuit, Monsieur. Disons Mac et moi à l'unisson.
_Bonne nuit. Répond-il avant de refermer la porte derrière lui.

Je me retourne vers Sarah.

_Nous voici à présent seuls. Dis-je en m'approchant d'elle.
_Hmmm. Me fit-elle en ouvrant les bras, en se mettant sur la pointe des pieds.
_Dis donc toi, tu m'as fait une sacrée surprise ce soir.
_Je dirais que je ne m'en suis pas trop mal tirée.
_C'était parfait. Fis-je en l'embrassant pour la première fois de la soirée sur ses lèvres esquisses.

Nous fermons les yeux appréciant le silence régnant dans l'appartement, et nos corps s'effleurent. Nous nous séparons et nous nous tenons toujours dans les bras l'un de l'autre. J'enfouis à mon tour mon visage dans ses cheveux soyeux, respirant la joie de vivre.

_Je suis...heureux. Murmurais-je sans briser la mélodie de notre amour résonner autour de nous.

Je pensais être en train de vivre la journée la plus décevante, mais le rayon de ma vie m'a transporté dans un univers où la quiétude n'est remplacée seulement par la plénitude de nos esprits et par la véracité de mes sentiments pour Sarah Mackenzie.

Parce que c'est elle et moi, et que nous n'avons rien à faire du reste du monde, rien a perdre. Il y a quelques moments de cela, je n'aurais su dire ce qui faisait que je ne pouvais détacher mes yeux d'elle...

Mais à présent je sais, je l'aime... qu'elle en vient à me faire perdre la notion du temps, le jour et le mois que nous sommes, les instants n'ont jamais été aussi réels que depuis que je suis à ses côtés...

Nous sommes seuls, tous les deux, et heureux. Et c'est tout ce qui peut compter le plus dans ce monde...

Enfin seul est vite dit. Ce que je ne savais pas, est qu'un Amiral deux étoiles observait la scène depuis le parking en face de la fenêtre de mon appartement, repartant avec un sourire satisfait sur ce que son soupçon se révéla être une vérité !

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Lun 6 Mar - 2:26

Appartement de Harmon Rabb
Washington DC


Nous nous séparons et reprenons nos esprits. Elle se dirige vers le comptoir afin de mettre un peu d'ordre.

_Tu as laissé Kenzie à l'appartement ? Me demande t-elle le dos tourné.
_Ouai, j'ai pensé à l'emmener un moment mais après mûre réflexion, je n'ai pas préféré, et je crois que j'ai bien fait.
_Pourquoi ?! Fit-elle en prenant un sac noir en plastique.
_Et bien avec les personnes présentent ce soir, ils se seraient demandés pourquoi j'ai dans les bras, le chiot du Colonel.
_Hum c'est pas bête ça. Dit-elle en rigolant. Mais je pense que ta plus grande motivation était de ne pas être dérangé et de ne pas te retrouver dans la même situation que ce matin. Sous entend-elle en relevant un sourcil.
_Je ne vois pas du tout de quoi tu veux parler. Dis-je en y mettant le plus de sincérité possible.

Elle rit et referme le sac après avoir tout débarrassé et le dépose vers l'entrée. Elle retourne dans la cuisine afin de passer un coup d'éponge et de se laver les mains, tandis que je m’asseye sur le canapé.

_Tu es fatigué ? Me demande t-elle tandis qu'elle me rejoint.
_Non, pas vraiment. Dis-je pendant qu'une idée fleurit dans mon esprit.
_Bien, parce que la soirée n'est pas finie.
_Ah bon ! Fis-je surpris n'arrivant, tout de même pas, à enlever un sourire narquois de mon visage.
_Hm hm, une autre surprise t'attend.
_Oh et qu'elle est-elle ? Demande-je en la suivant du regard.

Elle s'arrête à quelques pas, devant moi.

_Moi. Dit-elle en prenant une pose sexy et en tirant sur le bout des ficelles de son haut, qui, par un nœud, cache son décolleté.

Je me redresse en relevant un sourcil intéressé de ce que je viens d'entendre. J'avoue que je ne sais pas ce qu'il m'attend surtout venant de Sarah.

Elle s'offre à moi...Mais de quelle façon ? Je n'en sais absolument rien, bien qu'un petit quelque chose me traverse l'esprit...

Tout étant dans mes songes, je vois qu'elle s'approche de la chaîne hi fi, et une mélodie langoureuse s'évade des enceintes.

Elle se replace comme précédemment, et d'une manière timide, elle se déhanche sur la musique. Elle pince sa lèvre inférieure et son regard reflète les flammes d'un désir et d'une passion contenue.

Je déglutis devant la beauté qui m'est dévoilée aux yeux. Je défais les boutons du col de ma chemise, et laisse un courant d'air tenter de me rafraîchir.

Sa langue joue avec sa lèvre qui devient pulpeuse. Un simple battement de cil de sa part, et mon coeur déborde d'excitation.

D'une démarche gracieuse, elle s'approche de moi. Elle croise ses bras sur le bas de son ventre afin de prendre les pans de son pull dans les mains, et lentement, elle dévoile son corps.

Je me redresse et m'assis sur le bord du divan, et pose mes mains sur ses hanches. Je les remonte, emportant avec moi, son haut. Elle le ôte définitivement et le laisse tomber à côté de nous.

Je passe mes bras autour de ses cuisses, et laisse mes mains caresser son dos, tout en la rapprochant de moi.

Je suis à hauteur de son nombril que j'embrasse, ainsi que ses abdos. Si finement marqués, que je ne peux que les adorer. Ni trop formés, ou pas assez, les siens sont parfait !

Chaque parcelle de peau découverte, de cette saveur sucrée et dorée, qui m'est donnée le plaisir d'admirer, ne me laisse pas insensible. Donc pour la énième fois, mon pantalon me cause des soucis !

Une silhouette unique, un corps magnifique...je me croirais en plein rêve éveillé !

Elle commence à se délecter sous mes baisers, quand elle reprend emprise sur elle. Elle me pousse au fond du canapé, et d'un air aguicheur, vient s'installer sur moi, en y posant ses genoux de part et d'autre.

Elle a le buste droit, et ses mains sont placées du même côté. Elle s'humecte les lèvres tandis que j’entends une fermeture éclair se défaire. Ce n'est autre que celle de la jupe de Sarah, qui se retrouve...à ne plus la couvrir surtout !

L'air se fait moins présent, et la chaleur ne cesse d'augmenter. Sarah est en sous-vêtement blanc en dentelle, emprisonnant avec aisance, sa poitrine pour une chute incroyable.

Je passe ma langue sur mes lèvres lui exposant mon envie débordante et mon regard traduit à mon tour les flammes de mon désir ardant.

Elle me provoque du bout de sa langue venant jouer avec la commissure de mes lèvres sans jamais les embrasser.

Elle se redresse, descend de mes jambes, et s'agenouille devant moi. Ses mains se tâche à défaire la boucle de ma ceinture. Ceci fait, elle déboutonne mon pantalon, et je comprends de plus en plus ce qu'elle compte faire.

Je commence à me braquer, et porte ma main sur son visage afin qu'elle me regarde.

_Sarah, je...
_Chut, me dit-elle en posant son index sur ma bouche.
_Mais...Repris-je gêné.
_Laisse-moi t'aimer Harm...Finit-elle en m'embrassant l'intérieur de la main, dont mes doigts caressent le contours de son fin visage.

Je recouvre complètement la joue de ma déesse et souris amoureusement à ce qu'elle compte faire. Je ne cesse de me dire que je suis le plus heureux des hommes pour être avec une personne aussi exceptionnelle que ma Sarah.

Son doigt glisse de ma bouche, passant sur mon menton, jusqu'à s'arrêter sur le haut de mon torse découvert.

Elle s'opère à m'emmener voler parmi les anges avec une infinie douceur que je me décontracte, et me délecte sous ses baisers animés.

Je gémis et grogne des sensations qu'elle éveille en moi.

Je suis sur le point de perdre pied et lâcher prise sur les coussins que j'ai capturé quand mon ascension a commencé.

Un mal me tiraille, suivie d'un plaisir assouvi. Je tremblotte par les spasmes qui me contrôlent. Une goutte de sueur vient finir sa course sur le coin de mon oeil, se mêlant à une larme de bien être.

Je respire à pleins poumons, reprenant contenance.

Je regarde Sarah qui, délicatement, cligne des yeux, affichant un sourire qui ne cesse de s'agrandir. Elle passe sa langue sur le coin de ses lèvres, suivi par le revers de sa main, en stoppant son geste.

Elle me regarde, et ses yeux sont rieurs.

Je me décolle du dossier, libérant certaines articulations. Elle se lève, et comme je l'attendais, elle se réinstalle sur moi, passant ses bras autour de mon cou et y dépose son visage.

Je l’entends prendre une forte respiration, et expirer le plus doucement possible, sentant que sa bouffé d'air lui apporte satisfaction.

La musique s'arrête sur une note de mélancolie. Malgré tout, ce n'est pas notre état d'esprit. On ne peut pas parler de tristesse, quand à un certain moment nous en ressentons tout comme.

Être tellement en accord avec nous, nous disant que l'amour que l'on peut porter pour une personne, peut réellement effrayer. On se convint de ne pas s'imaginer comment se passerait une rupture, mais nos tendances, même bien cachées, masochiste, nous renvoient toujours vers cette même réalité, qui le jour arrivé, nous donne toujours la même claque de notre vie.

Alors on se sens mélancolique, jusqu'à ce que deux bras nous entoure pour nous réchauffer et partagé la chaleur de son corps. Là, on réalise que plus rien ne compte vraiment. Seulement survient notre bonheur et notre vie future, malgré ou non, qu'elle sera sûrement semée d'embûche. Mais j'ai foi en notre amour, qui durant toutes ses années, caché sous le simple lien d'amitié, nous a unis dans l'infinie...

_On va se coucher. Lui demandais-je pendant que nous sommes toujours enlacés.

Elle hoche simplement la tête.

Elle se colle au plus près de mon torse, mettant sa tête sur mon épaule et resserrant ses bras autour de moi. Je bouge un peu sous elle afin de prendre mes appuis, et me relève en la portant dans mes bras. Ses jambes passent automatiquement derrière moi pour être mieux accrochée et je nous dirige vers mon lit.

Je m'accroupis devant celui-ci pour y déposer Sarah dessus. Elle remet ses mèches en arrière dans un mouvement de tête.

_Je n'ai rien à me mettre. Me dit-elle tandis que je me remets droit.

Je la regarde essayant de cacher un rictus.

_Tu sais, ça ne me dérange pas. Souris-je avec mon Flyboy Grin.

Elle plisse ses yeux et me scrute d'un regard perçant. Je fais une moue pour l'amadouer, puis me retourne, pour ne pas me retrouver victime de sa colère joyeuse.

_Je dois bien avoir quelque chose pour toi dans mes tiroirs.

Elle pose ses talons sur l'armature du lit et se caresse la jambe en attendant. Pendant ce temps, j'essaie de trouver le plus vite possible un t-shirt ou une chemise, pour ne pas qu'elle s'impatiente.

_Voilà ! Ca devrait faire l'affaire. Dis-je en tirant sur un morceau de tissus.

Je referme le tiroir, en appuyant sur les habits défaits, et me retourne vers Sarah pour lui tendre ma découverte.

_Ti...ens... Ne fut la seule chose que j'ai pu dire.

Je retrouve Sarah allongé sur le lit, la poitrine fleurissante sous les traits fins lunaires. Son regard est brillant et tremblant.

Je relâche le t-shirt que j'avais trouvé, et je m'approche d'elle, avec un regard hypnotisé par sa beauté.

Je me positionne devant elle, entre ses jambes légèrement écarté par ses pieds callés sur mon lit. Elle glisse en arrière pour me laisser la place de me poser sur elle.

Mon genou s'appuie sur le lit, entre ses jambes, et le reste de mon corps s'élance sur le sien avec légèreté. Mon second se dépose de l'autre côté de sa jambe qu'elle déplie.

Nos lèvres se frôlent, nos respirations se caressent, notre amour papillonne.

Dans une passion fulgurante, nous nous embrassons en gémissant du même plaisir qui nous lie. Je me sépare de ses lèvres, et m'envole vers sa poitrine d'une saveur exquise.

Elle se cambre en arrière haletant sous mes baisers passionnés.

Une de mes mains vague sur son autre sein en le choyant amoureusement. Elle bloque sa respiration et rentre son ventre par l'excitation qui née.

Je quitte son sein cajolé, et mon autre main remplace mes lèvres. Je descends vers son nombril, caché dans son creux provoqué par l'embrasement de ses sens.

Je dépose de petits baisers autour de celui-ci et ma langue vient s'y introduire. Un frisson la traverse. Elle commence à se contenir, en gémissant mon prénom, suivie de multiples soupirs qui ont l'effet d'une bombe sur moi.

Je remonte vers elle, et pars mes bras tendu sur le lit, je la contemple. Ses mains quittent les draps froissés et viennent déboutonner ma chemise.

Nos regards se pénètrent. Je la laisse faire...

Ses yeux sont embués d'un voile humide qui me fait fondre le coeur. Quand elle arrive au dernier bouton qui se décroche, elle pose les paumes de ses mains sur mon torse, et s'acheminant vers mes épaules, elle entraîne avec elle, ma chemise, dévoilant ma carrure.

Elle passe sur les muscles de mes bras qu'elle dessine sous le bout de ses doigts, et je me sépare du tissu encombrant.

Elle ferme les yeux et les laisse clos durant quelques secondes. Mon regard vague sur les traits de son corps parfait, jusqu'à ce qu'elle rouvre ses paupières jaillissant l'étincelle de vie.

Sa jambe pliée entoure mon bassin, et glisse sur ma cuisse.

Mes lèvres s'échouent sur les siennes, et nous nous embrassons seulement. Chose qu'il y a simplement quelques mois de ça, nous était qu'illusion, parmi tant de rêves, fantasmés secrètement.

La boucle de ma ceinture étant défaite par Sarah tout à l'heure, il ne met pas difficile de me ôter complètement mon pantalon, et sans trop savoir comment je me retrouve nu au dessus de Mac, ayant emporté dans la descente mon caleçon.

Elle seulement se retrouve le plus habillée de nous deux. Seul rempart restant, sa culotte de satin.

Il ne me fallut guère de temps là aussi, à ce que nous nous trouvions à égalité et je me rallonge sur la totalité de son être à présent nu.

Et durant le reste de la nuit, nos corps s'érotisent à s'aimer et à se choyer délicatement, et nous nous donnons corps et âmes à cet épanouissement...


A suivre...

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macab
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1626
Age : 32
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Lun 6 Mar - 2:35

Maaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa mamia!!!

Viii mdr j'adore di trop que ~chaleur~

c'est trop bien ma Finouche!!! Encore encore du namour entre H&M

Je suis Very Happy

Michi

_________________

You smile and you make my life complete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 39
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mar 7 Mar - 7:42

Ah ben moi je veux bien une soirée d'anniversaire comme ça, dis donc.

Trop bien comme toujours Finou

Vivement la suite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mar 7 Mar - 19:35

Merciiiiiiiiiiiiii

~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~

QG du JAG
Falls Church - Virginie
Le lendemain


Sarah et moi sommes partis à cinq minutes d'intervalle pour n'éveiller aucun soupçon. Certaines personnes sachant très bien que Mac était restée plus longtemps chez moi afin de m'aider à ranger, pouvaient faire fleurir quelques idées malvenues.

J'arrive sur le plateau, me dirige vers l'officier en charge de prendre les messages, et continue mon chemin en direction de mon bureau afin d'y poser mes affaires.

Le temps paraît calme et reposé. Ne ressentant aucune agitation, je m'offre le plaisir d'une tasse de café avant d’entamer cette journée.

_Ah Capitaine, vous voilà ! Me dit l'Amiral à l'embrassure de la porte de son bureau.

Il me fait un signe de la main afin que j'aille le rejoindre. Il croise les bras sur son torse, penchant la tête jusqu'à ce que j'arrive à sa hauteur.

_Oui Monsieur ?

De la tête, il m'indique de rentrer dans son bureau le premier. Je suis l'ordre et y retrouve Mac, assise sur le fauteuil au côté gauche de notre Commandant, comme à son habitude.

Je rejoins ma place, et attendant patiemment les commentaires de mon supérieur.

Il ferme la porte, contourne son imposant bureau, et vient se placer derrière celui-ci, bras toujours sur son torse. Il pose son regard sur un point du mur, en pinçant ses lèvres.

Puis un sourire se dessine sur son visage. Un des nombreux sourires qui, par habitude, n'envisage rien de bon.

_Je vous envois dans un sous-marin. Dit-il en plaçant les mains sur le meuble en bois massif devant lui.

Il repenche la tête, et se saisit de document, qu'il nous tend respectivement. Nous ouvrons comme toujours afin de survoler les quelques lignes.

_Pourquoi Monsieur ?

J'ose poser la question, mais m'aperçois bien vite de mon erreur.

_Pour le plaisir Capitaine ! Répond-il exaspéré.

Il secoue la tête négativement, par mon agissement.

_Enfin, pas sur le même. Reprend-il.

En synchronisme, Sarah et moi rouvrons notre dossier, afin de savoir de quelle affaire il s'agissait. Il est non sans préciser notre étonnement du à cette mission dans des bâtiments confinés, mais pensant que nous serions ensemble. Puis, il s'avère que nous allons nous retrouver dans deux endroits différents.

_Combien de temps ? Demande Mac.
_Le temps qu'il faudra Colonel. Fit-il le regard plissé. Mais ne tardez pas trop à régler votre dossier, sinon vous serez bloqué en mer durant un mois, pour cause d'entraînement de combat de la part des sous-mariniers. Donc, aucune échappatoire. Finit-il avec un sourire conquis.

Après quelques minutes de silence, et le temps que la nouvelle se fraye un passage vers mon esprit, je reprends.

_Mon...Monsieur, avons-nous fait quelque chose...de mal, insistant spécialement sur ce mot, le Colonel et moi même ?!
_Pourquoi Capitaine, vous considérez ceci comme une punition ?!
_Non, absolument pas, et je vous remercie de nous accordez une telle confiance pour nous confier des dossiers de ce calibre. Finit-il hésitant.
_Capitaine, j'ai la vague impression que vous essayez de vous justifier sur quelque chose ?
_Nooooon, Monsieur !

Je prends le risque de jeter un regard vers Mac, qui n'a pas l'air très contente que j'ose voir plus clair sur ces déploiements.

_Bon, reprit l'Amiral. Je crois que c'est tout. Finit-il dans un rictus un regard en coin de son bureau.

Nous sommes sur le point de nous lever, Mac et moi, suite au futur ordre de rompre.

_Vous pouvez disposer. Dit notre Commandant en s'asseyant sur son fauteuil et en mettant ses lunettes.

Nous nous redressons aussitôt, et faisons le salut militaire, pour enfin nous diriger hors du bureau. Un sourire vainqueur gravit sur le visage de l'Amiral, sans savoir pourquoi...



QG du JAG
Falls Church - Virginie


Je suis machinalement Mac qui se dirige à son bureau. Elle va automatiquement sur son fauteuil, et je pénètre dans le lieu, en fermant la porte derrière moi.

J'hésite de faire la conversation, la sentant très irritée. Quand elle brise le silence.

_Qu'est-ce qui t'as pris ? Me demande t-elle en s'entrecroisant les doigts.
_Qu'est-c'que j'ai fait ? Questionne-je à mon tour sans savoir le pourquoi de telles accusations.
_Dans le bureau de l'Amiral !
_Je n'ai rien fait de mal Mac. Dis-je en dandinant d’un pied sur l'autre.
_Tu n'aurais pas du poser toutes ces questions !
_Je voulais savoir s'il savait quelque chose qu'on ignorait.
_C'est l'Amiral Harm, il a toujours une longueur d'avance sur nous.
_Mais ce que je ne comprends pas, c'est qu'hier soir il paraissait bien. Et ce matin...il nous sépare sans aucune raison apparente.
_Il ne nous sépare pas. Fit-elle sereine.
_Et comment appelles-tu ça ?! Tu n'as pas vu son regard quand il nous a dit que nous pourrions être bloqués un mois entier !
_Tu dramatises trop Harm. Il voulait jouer...Hésite t-elle à dire sans vraiment autre argument.
_Jouer !!! Je connais d'autre manière plus intéressante à vouloir jouer. Dis-je avec mon Flyboy Grin bien en place !

Mac ne prend pas mal mon sous-entendu, et répond à mon sourire.

_Sarah, sérieusement, tu penses qu'il nous a vu ? Demandais-je en fronçant les sourcils.

Je m’assois sur la chaise en face de Sarah. Celle-ci porte son regard en direction du plateau et aperçoit l'Amiral faussement en train de marcher.

_Je ne sais pas. Reprend-elle après avoir reporté l'attention sur moi.
_Je vais commencer par devenir parano !
_Mais tu es déjà parano Harm. Me dit-elle dans un sourire espiègle.
_Ah très drôle !

Je me retourne pour apercevoir à mon tour l'Amiral qui nous jette des regards suspects.

_Si ça peut te rassurer, il nous en veut à tous les deux. Sinon, il n'aurait envoyé qu'un de nous deux en mer, et en garder un ici.
_Et c'est censé me rassurer ça !
_Ne t'en fais pas Harm, nous avons connu pire. Tente t-elle de me réconforter.
_Il nous teste ! Repris-je de façon catégorique.
_Haaarm, fit Mac désespérée.
_Je suis désolé...mais je suis sûr qu'il trame quelque chose, et qu'il pense que nous allons faire un faux pas.
_Ou bien il attend que nous lui disions tout sur nous. Dit-elle amèrement.
_Oooh, mais je ne vais pas tomber dans son piège. Fis-je avec conviction.
_Hey du calme Matelot, de toute façon, il nous faudra bien le lui dire, nous sommes fautif dans l'histoire.
_Je sais, mais je voulais me concerter avec toi avant, pour le dire à quelqu'un...
_Mais je ne pense pas que nous devrions le dire maintenant. Je sais que tu n'apprécierais pas le fait de te sentir manipulé de la sorte.
_Exactement. Ainsi il pensera que nous capitulons ! Et il aura gagné. Finis-je en serrant fortement ma casquette entre mes mains.
_Allé Che Guevara, la révolution n'a pas encore sonné. Enchaîne t-elle d'un rire apaisant. Tu devrais aller te mettre au travail si tu ne veux pas attirer l'attention sur nous !
_Tu as raison, il ne faut pas nous mettre à découvert. Dis-je réfléchis.

Mon regard commençait à se perdre dans le vague, quand le rire de Mac me sort de mes songes.

_Qu'est ce qui te fais rire ? Demandais-je surpris.
_Toi. Reprend-elle de plus belle.
_Je vais commencer par croire que j'ai raté ma vocation... Fis-je ironiquement.
_Sûrement, dans les Marines !
_Quoi ?!
_Tu parles comme eux Harm, aurais-je déteint sur toi ? Dit-elle pour me taquiner.
_...c'est que ça me préoccupe beaucoup. Finis-je, gêné.
_C'est ce que j'ai pu comprendre. Enchaîne-elle sérieusement. Essaye de ne plus y penser pendant un moment, et tu verras, ça passera tout seul.
_Ouai, je vais aller me perdre dans mes dossiers pour ne pas réveiller mon envie pour un certain Marines !

Elle ne répond rien et me sourit simplement, ce qui m'attendrit simplement...

Je me lève du fauteuil, et laisse Mac travailler tranquillement. Avant de passer le pas de la porte, je me retourne vers elle. Elle a le nez plongé sur les papiers, quand elle relève le regard sur moi, attendant réaction de ma part.

_On mange ensemble à midi ?
_Yep.
_Bien, je passe te prendre à midi alors.

Je n’attends pas sa réponse, et enchaîne aussitôt « je t'aime » du bout des lèvres. Elle ouvre grand les yeux.

_On devrait éviter ça quand nous sommes ici.
_Ne t'en fais pas, fis-je la main sur la poigné, je suis de dos et personne n'a entendu. Finis-je dans un clin d'oeil.

Elle soupire voulant croire à mes paroles, quand je me fais demi tour et me retrouve nez à nez avec...

_Harriet ! Dis-je plus par surprise qu'autre chose.
_Monsieur, me répond-elle d'une façon que je n'arrive pas à déchiffrer.

Elle se tient devant moi essayant d'évincer mon regard. Je me pousse pour la laisser se présenter devant Mac, pour lui exposer l'objet de cette visite.

Je regarde Sarah, qui a aussitôt porté son attention sur le Lieutenant Sims, en l'interrogeant du regard.

_Un appel pour vous sur la 2.
_Très bien, merci Harriet.
_Et bien je vois que le travaille commence. Dis-je pour...en faite je ne sais même pas.

Harriet a déjà quitté le bureau de Mac, et je m'apprête à faire de même, quand celle-ci me fait un sourire désolé par l'importance de son appel.

Je ferme alors la porte silencieusement, et me tourne vers mon bureau. Je lance un dernier regard sur le plateau avant de m'enfermer dans celui-ci, et je vois l'Amiral anormalement absent de son bureau, et Harriet le fixer comme un point noir sur un mur blanc.

A suivre

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stitch
Chaussette de Gemma
Chaussette de Gemma


Nombre de messages : 151
Localisation : éxilée dans le 05
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mer 8 Mar - 13:52

le grand AJ a envie de jouer MDR !!!
j'adore quand Harm parle en marin's, il est trop parano le pauvre, il se prends la trop la tête !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Sam 11 Mar - 6:37

Je suis sincérement désolée pour les délais mais c'est que j'ai des retards dans l'écriture & il me reste guere d'avance sur les chaps, mais j'essaye d'arranger ça Rolling Eyes Very Sorry Embarassed
Donc voici qd même une suite, en espérant qu'elle vous plaise, Bonne Lecture Wink


~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~

QG du JAG
Falls Church – Virginie
Midi


Je sors de mon bureau que je n'avais pas quitté une seule seconde depuis ce matin. J'arbore un sourire de soulagement à pouvoir m'octroyer un peu de temps avec Sarah.

_Vous êtes prête. Dis-je machinalement en reprenant le vouvoiement.

Elle se trouve à être au téléphone, et lui laisse le temps de finir son appel. Quand elle eut raccroché, je reporte mon attention sur elle, en train de se lever et prendre son manteau par la fraîcheur de cette fin de moi d'octobre.

Elle me passe devant, et j'allais faire ma première bêtise : fermer la porte derrière elle, chose qu'habituellement je ne fais pas.

Enfin, nous nous dirigeons vers l'ascenseur.

_Tu as été encore au téléphone.
_Et pour cause, me répond-elle, toute la matinée ça n'a pas arrêté !
_Pour ton affaire difficile ?!
_Non, de ce côté ça va, nous sommes sur le point de faire un arrangement avec Bud.
_Oh c'est bien ça. Dis-je en voyant les possibilités d'heures de détente en plus.

Elle ne me répond pas et nous nous trouvons vite devant les portes en acier, y retrouvant Harriet.

_Au faite, Harriet mange avec nous. Dit-elle quand nous nous sommes rapproché d'elle.

Celle-ci se retourne.

_Cela ne vous dérange pas, Capitaine !
_Non, bien sûr que non Harriet. Dis-je amicalement.

Nous restons silencieux tous les trois quand les portent s'ouvrent enfin. Nous nous engouffrons à tour de rôle, avec le même silence pesant.

J'ai l'impression de me sentir le seul mal à l'aise et tente de faire la conversation.

_Alors Harriet, comment vont les enfants ?!
_Bien Monsieur, merci.

Je lui retourne un sourire. Mac vient à mon aide.

_AJ se plait à l'école ?
_Oh les premiers jours ont été difficiles, mais maintenant il ne veut plus la quitter.
_Il ne réagira pas comme ça quand il sera plus grand.
_Ne tentez pas de raconter vos exploits de jeune adolescent en lui apprenant l'école buissonnière. Adresse Mac en ma direction.
_Sachez Colonel, que je n'ai jamais raté un seul cours étant jeune !
_Vous vous êtes rattrapé au lycée. Fit-elle avec un rictus.
_Peut-être bien...avouais-je, mais je vous imagine bien partir par la fenêtre pendant que votre professeur était le dos tourné. Dis-je enjoué.
_Oh non, je n'ai jamais fais ça ! Répond-elle sincèrement.
_Vraiment Madame ? Demande Harriet apparemment surprise.
_Enfin, je ne dis pas que je n'ai jamais séché un cours, seulement je ne me compliquais pas la vie avec de telle technique, je ne prenais pas la peine d'y aller tout simplement.
_Hum rebelle. Fis-je en relevant les sourcils avec mon Flyboy grin en place.

Harriet me regarde avec le même air joueur que Mac à ce même instant.

_Et vous Lieutenant Sims, quelle genre d'adolescente étiez-vous ? Lui demandais-je avec curiosité naissante.
_Oh vous savez, comme toutes les autres jeunes filles de mon âge...
_Ne me dites pas que nous sommes, le Colonel et moi même, les seuls à avoir fait ça. Enchaînais-je.

L'ascenseur se stoppe au rez-de-chaussée, et Harriet reprend en lâchant par dessus son épaule.

_Cela vous fait un autre point commun Monsieur... ceux qui se ressemblent...s'assemblent...finit-elle d'une voix à peine audible.

Sarah & moi avons la même expression sur le visage. Surpris, abasourdis, interdits ! Mais elle arrive plus facilement à reprendre contenance, tandis que je ne réalise toujours pas.

_Tu... Commence-je à dire.
_Ne commences pas, lâche-t-elle à son tour en sortant du cube.

Je reste immobile, sans faire aucun mouvement, jusqu'à ce que j'entende les portes se refermer, et que je tende le bras pour les empêcher de se clore.



QG du JAG
Falls Church – Virginie
Midi


Je suis à bord de ce sous-marin depuis peu et je ne me suis jamais senti autant claustrophobe de ma vie.

Sarah me manque, c'est indéniable, mais j'arrive peu à peu à faire avec...

D'ailleurs, pour mes heures perdues, elle m'a conseillé un livre, en me disant qu'il était excellent. Alors dans un moment de solitude profonde, lire ce livre m'a paru une assez bonne idée...

Mais je me rends compte que je suis très pathétique. C'est une histoire d'amour. Une histoire triste. Et j'en viens parfois à avoir l'oeil qui me picote pour ne pas avouer que celui-ci me touche... Mais malgré tout, je ne peux enlever mon nez de là dedans !

Quand trois coups à ma porte, se font.

_Entrez ! Fis-je en levant les yeux de mon livre pour les poser sur la personne qui entre.
_Capitaine, un appel pour vous.
_Très bien j'arrive, merci.

Il acquiesce de la tête et ressort.

Je prends mon marque-page, et pose le livre sur la table proche de la porte. Je sors et y retrouve le Quartier Maître qui me conduit au téléphone en empruntant le pas.

Quand nous sommes arrivés, il se met droit à côté de l'appareil.

_Vous pouvez disposer QM.
_Bien Monsieur.

J’attends que celui-ci soit assez loin pour mettre le combiner à mon oreille.

_Capitaine Rabb. Dis-je d'une voix grave.
_Bonsoir Capitaine.Fis une voix sensuelle.
_Bonsoir vous. Répondis-je une étincelle dans les yeux.
_Je vous dérange...
_Non, ça ira. Dis-je en souriant.
_Vous êtes seul ?!

Je jette un regard autour de moi, et m'aperçois que personne ne s'y trouve.

_Oui...
_Hum intéressant...
_Cela dépend pourquoi !
_Pour beaucoup de chose en faite...Fit-elle chaudement.
_Comme ? D'un air conquis.
_Te faire l'amour... Continue t-elle lascive.

WoW ~ chaleur ~

_Oh...et toi, es-tu seule ?
_Oh oui... Répond-elle dans un gémissement.
_Sarah... Dis-je fermant les yeux et me retrouvant par enchantement à ses côtés.

Un léger silence ce fait...

_Qui ?! Reprit-elle.

Sueur ! Gorge serrée ! Estomac noué !

_Quoi ? Comment ? Enchaîne-je paniqué.
_De quoi ?! Fit-elle surprise.

Un silence plus lourd cette fois-ci...jusqu'à ce que j'entende des départs de rire étouffés.

_Sarah ! Dis-je en la grondant.
_Excuse moi Harm... Arrive t-elle à dire malgré son ton hilare.
_Ne me refais plus jamais ça !!! Fis-je dans un soupir de soulagement.
_Comment ça, tu n'as pas reconnus ma voix ?!?! Demande t-elle faussement vexée.
_Si, mais tu m'as surpris, et ça m'a mis le doute... Dis-je d'un ton abattu.
_Rhooo et comment va mon gros nounours ?
_Comment tu m'as appelé ?! Repris-je aussitôt en fronçant le front.
_Mon gros gros gros nounours. Dit-elle en mâchant les mots comme une petite fille, ainsi je peux imaginer son visage enfantin.
_Sarah ça va ? Demandais-je tout de même un peu inquiet.
_Oh c'est à cause du manque d'air dans ces bâtiments, ça doit empêcher mon cerveau d'être oxygéné par moment ! Fit-elle dans un soupir las. Enfin, seulement avec toi ! Continue t-elle pour signaler l'évidence même.
_O...Ok...
_Bref... et toi tu vas bien ? Reprend-elle plus calmement.
_Bah à part de me retrouver dans le sous-marin où nous avons failli mourir tous les deux, je peux dire que je vais bien.
_Ah oui, tu es sur le Watertown !
_Yep.
_Hum, bons souvenirs.
_Excellents même. Dis-je ironiquement. Enfin, je me souviens surtout d'un certain bouche à bouche.
_D'ailleurs je me souviens avoir senti ta langue frôler timidement la mienne. Fit-elle coquine.
_Menteuse. Repris-je affirmatif.

Elle rit, ce qui me manquait...

_Je dirais plutôt que c'est vous Colonel, qui avez profité du fait que vous étiez inconsciente pour que je vous fasse du bouche à bouche. Fis-je joueur.
_Je plaide coupable votre Honneur !

Je m'imagine ses yeux rouler.

_Et comment se passe ton affaire Mac ?
_Arf...
_Ah pas bon signe. Dis-je avec une pointe de soupçon.
_Non, ça s'annonce plutôt mal... Fit-elle d'une voix déçue.
_Qu'est ce qu'il se passe ?
_Un mort.
_Qu...Quoi ?!
_Ne t'inquiètes pas, cela s'est passé avant que je n'arrive à bord. J'ai été mise au courant dès mon arrivée.
_Et qu'en est-il de ton autre affaire ?
_Toujours en cours.
_L'Amiral est au courant ?
_Oui, je lui ai dis.
_Et il ne t'envoie personne en soutient ?!
_Il me l'a proposé, mais j'ai refusé.
_Mais si tu ne finis pas avant les jours à venir, tu risques d'être bloquée pour un bon moment.
_Je sais, mais je suis officiellement célibataire, donc si j'en venais à rester ici, ça n'éveillera pas les soupçons sur nous. Et puis, il aurait sûrement envoyé Bud, et je ne veux pas prendre le risque de l'éloigner de sa famille.
_Tu as eu raison alors.
_Et toi, comment se passe ton enquête ?
_Oh, je pense la boucler d'ici peu.
_Tu rentres bientôt alors.
_Yep, et je t'attendrais...

Je peux sentir son sourire à travers le téléphone...

_Mac, il faut que je te laisse. Dis-je dans un murmure du à l'agitemment qui commence à se faire autour.
_Ok. Je dois y aller de toute manière.
_Je t'embrasse, et on se voit bientôt.
_Je l'espère bien pilote. Et puis te sachant dans un sous-marin, je sais que tu ne seras pas tenté de prendre ton envol à bord d'un Tomcat. Dit-elle enjouée.
_Oui, heureusement pour moi ! Souris-je.
_Et pour eux. Fit-elle en riant.
_Je t'aime Chérie. Dis-je tendrement.
_Je t'aime aussi. Finit-elle d'une voix douce.

Je décolle le combiner de mon oreille et raccroche sur ses douces paroles...


A suivre

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 39
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Sam 11 Mar - 11:31

Qu'est-ce qu'ils peuvent être mignon tous les deux. Ah j'adore trop.

Merci pour cette suite Finou.

Et vivement la prochaine. J'espère que Mac pourra finir son enquête avant que le sous-marin ne parte pour un mois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
Stitch
Chaussette de Gemma
Chaussette de Gemma


Nombre de messages : 151
Localisation : éxilée dans le 05
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Sam 11 Mar - 16:34

c'est vrai qu'ils sont mignons tous les 2 !
Mac qui joue avec Harm comme il a paniqué !!!
j'aimerai bien qu'elle soit coincée pendant 1 mois ! je vois bien Harm totalement en manque au JAG
merci pour ce moment de bonheur et vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomcat2510
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1394
Age : 30
Date d'inscription : 18/01/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Sam 11 Mar - 19:01

Citation :
_Rhooo et comment va mon gros nounours ?
_Comment tu m'as appelé ?! Repris-je aussitôt en fronçant le front.
_Mon gros gros gros nounours. Dit-elle en mâchant les mots comme une petite fille, ainsi je peux imaginer son visage enfantin.

Je peux lire ce passage autant de fois que je veux...

J'adore ! J'ai le visage de Mac dvt moi & je craque !!!
Avec sa moue tte mimi

Aaaaaaaaaaaaaaaaah Trop mignonne cette fic que j'adore tjs autant...

Que du ship

Mirciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Finou

_________________


♥ "Mac and I have an announcement to make... We're getting married" ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tophie
Pince à cheveux de Catherine
Pince à cheveux de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 217
Age : 30
Localisation : En france
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Dim 12 Mar - 17:30

J'ADORE !! je suis complétement sous le charme.


Merci mille fois Finou.


Encore une chose à rajouter mais elle coule de source = LA SUITE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tophie51.skyblog.com
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mar 14 Mar - 19:04

Je suis désolée pour le retard, mais l'ordi il est cassé Sad encore... Donc, je comble pour les jours à venir ne sachant pas quand je vais récupérer mon ordi Crying or Very sad (sûrement ce WE !)
Vraiment navrée, enfin j'espère que ces suites vont vous plaires & bonne lecture Wink
Merci milles fois pour vos comm's & ma Charah pour la relecture Mouah !

~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~


A bord de l'USS Waterqwn
Dans les eaux territoriales
5 jours après


_Hey Capitaine, alors vous repartez sur la terre ferme ? Fit le Lieutenant Duncking
_Oui Lieutenant. Dis-je en me retournant.
_Ca était un plaisir de vous revoir, vous n'êtes pas véritablement un rond de cuir, le pilote refait parfois surface malgré lui.
_J'aime à le croire. Répondis-je en souriant.
_Vous n'êtes pas comme les autres JAG qui ont pu faire escale ici, Monsieur. Vous êtes un bon vivant. D'ailleurs n'oubliez pas qu'il nous faut cette revanche au jeu de go.
_Ouai, fis-je en riant, du moins n'ébruitez pas trop l'affaire.
_J'y veillerais Capitaine. Répond-il de même.

Il m'avance sa main afin que je la serre, et c'est ce que je fais. Quand soudainement, un bruit étrange nous fait réagir.

_Que ce passe t-il ? Demande-je avec une pointe d'inquiétude.
_Il me semble que nous descendons. Fit-il étonné.
_Non, non, non, un hélicoptère m'attend ! Dis-je à la limite d'être effrayé.

J'entends des pas derrière moi et me retourne afin de trouver réponse à mes questions !

_Capitaine !
_Commandant, pourquoi nous redescendons ?!
_L'hélicoptère qui devait vous ramener a annulé la mission à cause d'une violente tempête qui fait rage au dessus.
_Comment ?!?! Dis-je plus par contrariété.
_Je suis désolé Capitaine Rabb. Rajoute t-il seulement.

Je le vois qui commence à s'éloigner de moi, et j'ai toujours ce voile sur mon visage.

_Commandant ! Repris-je aussitôt.
_Oui ? Fit-il en se retournant.
_Quand reviendra t-il me chercher ? Demandais-je le souffle court par une angoisse.
_Dans un sacré bout de temps. Nous partons en direction de notre entraînement de combat face à de réelles situations similaires.

Je sens à ce moment même mon coeur rater un battement.

_Vous êtes le nouveau JAG à bord. Votre remplaçant devait se trouver dans...
_L'hélicoptère...Dis-je à sa place en n'ayant pratiquement pas bougé les lèvres.

Je pivote légèrement sur moi-même pour essayer d'encaisser la nouvelle, qui paradoxalement, n'arrive pas bien à passer.

_Et bien Capitaine, bienvenue à bord. Me dit le Lieutenant dans un rire narquois.

Je souris jaune, ne réalisant toujours pas.



A bord de l'USS Watertown
Dans les eaux territoriales


_Colonel Mackenzie…
_Mac, c'est moi ! Dis-je en sueur.
_Hey Harm, fit-elle d'une voix heureuse, tu es déjà rentré. Finit-elle étonnée.
_Je ne suis pas encore partis. Enchaînais-je en tentant de reprendre une respiration normale.
_Comment cela se fait-il ?!
_Il y a une grosse tempête et ma récupération est annulée.
_Tu as l'air paniqué, Harm ! Fit-elle inquiète.
_Et pour cause, je suis bloqué sur l'USS et je suis le JAG pour les opérations.
_Quoi !!! Tu... Réussit-elle seulement à dire.
_Ouai, ça veut dire que je suis ici pour un bout de temps encore. Dis-je, dégoûté.
_Je suis désolé, Chéri...
_Mais toi alors, qu'en est-il pour tes dossiers ?!
_Bah je ne risque plus d'être bloquée ici. Avec la mort du QM, ils sont dans l'impossibilité de garder le corps durant leur entraînement, et donc je partirais en même temps qu'on le rapatriera.
_Dans combien de temps ?!
_Je dirais que dans une petite semaine. Pour l'instant le corps repose en chambre temporaire. Il n'était pas souhaitable de le déplacer avant la fin de l'enquête.
_Bien... Dis-je plus calmement que Sarah puisse sortir de cet enfer que je vais connaître.
_Harm, je suis sincèrement désolé pour toi. Me dit-elle tristement.
_Je sais, fis-je doucement, mais je m'inquiète pour toi !
_Pourquoi ?!
_Et bien, tu te trouves seule plus longtemps que prévue parmi une totalité d'hommes, et la dernière fois, je n'ai pas eu le temps de te demander si tu tenais le coup.
_Ca va. Me répond-elle d'une voix fatiguée. [iEntre les photos de femmes dénudées, les remarques sur ma présence étant une femme comme quoi cela porte malheur, je te passe les autres inepties...et aussi le fait que je suis la première femme depuis des mois qu'ils voient...on peut dire que ça va. [/i]Finit-elle par un rire crispé.
_Sarah, si tu as le moindre problème avec l'un d'entre eux, ne leur donne pas d'excuse parce qu'ils sont en mer la plupart du temps !
_T'inquiète, je sais. Mais... plus rien n'arrivera, je pense qu'ils ont compris qu'ils avaient à faire à un Marines, et que les Marines ne se laissent pas faire.
_Je n'en doutais pas le moins du monde, mon coeur. Fis-je avec un énorme sourire en me souvenant une certaine scène quand Mac a remis en place les matelots quand nous étions sur le bâtiment sur lequel je me trouve...

Un ange passe...chassé par un soupir.

_Tu me manques. Me dit-elle faiblement.
_Tu me manque aussi. Souris-je malheureux.

Nous apprécions l'espace d'un instant le bruit de nos souffles caressant nos oreilles par l'intermédiaire du téléphone.

_Au faite Harm, tu as pris ton portable ?
_Heu, il me semble oui. Je ne m'en suis pas servie, mais je pense que je ne l'ai pas oublié.
_Bien, je te donnerais de mes nouvelles par mail alors.
_J'y compte bien... Fis-je sentant une chaleur dans mon coeur.
_Ah, je suis désolée Harm, mais cette fois-ci c'est à moi de te laisser.
_Rho juste pour avoir le dernier mot ! La taquinais-je.
_Bien tenté ! Dit-elle en rigolant. Je t'embrasse et je t'aime...
_Moi aussi, ma Chérie.

J'étais sur le point de raccrocher quand j'entends Sarah m'appeler.

_Ah Harm, essaie de tenir le coup.
_J'essaierais, je le ferais pour nous.

Son soupir m'envoûte, elle n'a pas besoin de parler pour que je comprenne qu'elle a été touchée par mes dires. Mon bras glisse le long de mon corps, avant que ma main vienne poser le combiner à son emplacement.

Je ferme les yeux, et Sarah m'apparaît dans un éclair de lumière féerique. Le temps paraîtra long, mais jusqu'à ce que son image ne disparaisse, je sais que je ne sombrerai pas. Car malgré qu'elle soit à des milliers de kilomètre de moi, elle se trouvera toujours avec moi par sa place prise la plus importante, celle dans mon coeur...



A bord de l'USS Watertown
Zone d'entraînement au combat
9 jours plus tard


_Je n'arrive toujours pas à comprendre Duncking. Comment vous avez réussi à apporter ce jeu dans un sous-marin !
_L'expérience, Capitaine. Rit-il.
_Dois-je m'inquiéter pour d'autre apport illicite d'objet ?
_Si vous considérez les femmes nues accrochées sur chaque mur recouvrant principalement les quartiers, alors oui, vous devriez vous inquiéter. Reprit-il de plus belle.

Je rigole à mon tour tout en jouant.

_Et vous Capitaine, comment vous ai venu cette passion pour le jeu de go ?!
_Ma foi, j'ai du m'y consacrer une partie de ma jeunesse sur ce jeu. D'ailleurs cela m'a été bénéfique pour une affaire.
_Ah bon ! Fit-il surpris.
_Ouai, c'était le passe temps favori d'un trafiquant de drogue, et par ma connaissance de ce jeu, nous avons pu établir une connexion.
_En fin de compte, le métier d'avocat n'a pas l'air si niais que ça ! Dit-il en jouant à son tour.
_On peut dire que nous découvrons du pays.
_Nous aussi nous voyageons, enfin ce n'est pas le même paysage c'est tout. Fit-il en plaisantant.
_Ouai...dis-je étant coupé par une sonnerie.

Je me retourne vers la source même du bruit et m'aperçois qu'il s'agit de mon ordinateur portable.

_Vous avez un mail Monsieur. Y aurait-il une Madame Harmon Rabb Junior cachée. Reprit-il sur un ton taquin.

Je me lève pour aller lire le message en question et m'assoies au bureau.

Un sourire se dessine quand je vois que l'expéditeur n'est autre que Sarah. Je ne fais même pas attention au Lieutenant présent dans mes quartiers, et clique sur l'enveloppe. Et je commence à lire...



Hey Harm, voilà je viens de rentrer... non plutôt je viens de trouver le temps de t'envoyer un mail comme promis !

J'espère que tout se passe bien et surtout que tu vas bien, car tu manques à beaucoup de monde par ici... en particulier Kenzie et moi !

Je ne sais quoi te dire d'autre, à part que je suis épuisée et que je n'ai pas tes bras pour me redonner la force dont j'ai besoin... enfin j'ai déjà du faire face à notre première séparation quand tu te trouvais sur le Patrick Henry, et je pense que je dois m'y faire et me faire une raison surtout.

Enfin, je t'envois une surprise, qui, je l'espère, tu apprécieras.

Je ne vais pas te retenir plus longtemps...

Je t'embrasse & t'aime
Sarah Wink

Ps : la 'tite surprise...

http://img71.imageshack.us/img71/1527/surprise0op.jpg



Je déplace le curseur de la souris sur le lien, et commence à sourire en me demandant de quelle surprise il peut s'agir.

Quand la page apparaît en entier, je reste comme figé devant l'image essayant de ne pas me laisser emporter par la syncope qui arrive à grande allure.

_WoW, fit Duncking, est-ce votre petite amie Monsieur ? Me demande t-il.

Toujours subjugué par ce que je vois, je n'arrive pas à articuler le moindre mot...

_Fait-elle partie de la Marine, Monsieur ? Continue t-il d'un ton neutre.
_Marines... Arrive-je seulement à dire.
_Et bien Semper Fi Capitaine !!!

Je déglutis difficilement, tandis que le silence se fait, entendant seulement le bruit des machines grogner. Quand le Lieutenant reprend.

_Elle ressemble étrangement au Major Mackenzie ! Fit-il en inspectant un peu plus le visage de Sarah, sans aucune idée malsaine venant orienter son esprit.

Je réalise à ce moment là que Duncking à fait le lien, et referme aussitôt la photo.

_C'est...c'est le Colonel, enfin...oui, c'est elle... Dis-je en bafouillant.
_Mes félicitations Monsieur, mais elle ne fait plus partie du JAG ?
_Heu...c'est que...

Devant ma gêne et mon incapacité à m'expliquer, il enchaîne.

_J'ai compris, Harm.

Il me sourit, mais je n'arrive pas à comprendre ce qui se passe.

_Vous...
_Ne vous inquiétez pas, je ne le dirais à personne, enfin...si je garde un double de la photo !

Qu'on m'apporte de l'oxygène, je vais vraiment m'évanouir !

Devant mon expression qui doit passer d'effroyable, ébahis et sûrement meurtrier, il commence à sourire et à rire.

_Je plaisante, Capitaine. Et puis, franchement à qui bien je pourrais le dire, et pour quel intérêt !

Je commence à douter sur sa sincérité...

_Excusez-moi Monsieur, je n'aurais pas du faire cette remarque déplacée.

A présent, je me sens un peu plus rassuré sur ses intentions qui n'en étaient rien.

_Je vous donne ma parole que je serais muet comme une tombe. Et puis de toute manière, je n'ai rien vu, rien entendu, comme ça, c'est réglé. Finit-il dans ce qui semblait être un clin d'oeil.
_Merci, dis-je enfin.
_C'est normal Monsieur... Bon je crois qu'il est temps pour moi de vous laisser. Bonne nuit Capitaine.
_Bonne nuit Lieutenant. Dis-je dans un fin sourire.

Il se dirige vers la porte, pour se retourner une dernière fois.

_Vous féliciterez le Colonel de ma part pour sa promotion.
_Je n'y manquerais pas. Merci.

Il hoche la tête. Je me repositionne en face de mon écran, et dès que j'eu entendu la porte se refermer derrière le Lieutenant, je m'octrois le plaisir de pouvoir expirer, et me sentir un peu plus soulagé.

Je réclique calmement sur le lien de la photo... et après avoir pris sur moi même, je réalise à quel point Sarah est magnifique. Son corps est sublime. Elle reflète la beauté même, et dégage une telle sensualité... sexy, juste ce qu'il faut...

Je détaille chaque trait fin sur son visage, sa franche tombant au coin de l'oeil, et je me plonge dans la prunelle de ses yeux dont une lueur se reflète, et je comprends qu'elle est tout de même heureuse...

Silencieusement dans un premier temps, je la remercie, avant de lui écrire ma joie d'une telle attention, sans lui expliquer la petite histoire avec le Lieutenant. Sûrement en rentrant à la maison, de vive voix...

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mar 14 Mar - 19:06

Norfolk
3 jours plus tard


Je pose mon pied sur le tarmac, et je relève les yeux vers ce ciel bleu azur, laissant les rayons de soleil me redonner quelques couleurs après avoir passé plusieurs semaines dans l'obscurité. Je respire aussi à plein poumon comme s'il m'a été refusé de le faire dans le sous-marin.

Le temps est agréable bien que nous approchions du mois de décembre, ainsi l'air garde tout de même toute sa pureté.

Je porte mon paquetage sur l'épaule, et décide qu'il est plus que temps que je parte d'ici, loin de cet engin de ravitaillement, qu'il ne lui vienne pas à l'idée de me renvoyer dans ces abîmes.

Au loin j'aperçois une silhouette qui me paraît familière, ressemblant étrangement à un Colonel des Marines. Un sourire heureux rayonne sur mon visage, marqué par la fatigue.

Elle s'approche de moi, et je réduis aussi l'écart.

Je me stoppe à quelques pas d'elle, et me mets aussitôt au garde à vous selon le protocole militaire face à un officier reprenant mon sérieux.

_Repos Capitaine.

J'obéis.

Elle me sourit, et cette fausse apparence disparaît, relaissant place à mon sourire libérateur.

_Je suppose que je n'ai pas le droit d'enlacer le Colonel !
_Non, fit-elle en riant, il ne sera pas préférable entouré de, oh je dirais approximativement une cinquantaine d'officiers.

Elle fait demi-tour, et nous commençons à marcher en direction du parking.

_Mais pourquoi es-tu venu me chercher en uniforme ?

Elle se stoppe soudainement, me regardant étonnée, et reprend.

_Pour la simple et bonne raison que je ne suis pas en vacance. Nous sommes mardi au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, et que je travaille ! Finit-elle en ouvrant les mains par l'évidence de la situation.
_Comment, l'Amiral a accepté que tu viennes me chercher ?
_Il n'est pas au courant. Me dit-elle simplement en reprenant les pas. Je prends sur ma pause déjeuner pour venir te chercher.
_Oh...

Je ralentis l'allure en apprenant que Sarah est venue me chercher sur son temps libre, surtout à midi. Elle ne change pas de rythme et se retrouve bientôt près de la porte du conducteur, prête à l'ouvrir.

_Donc, alors évites de me contrarier. Fit-elle avant de se glisser dans la voiture.

En vitesse pour ne pas la faire patienter, je bondis vers le coffre, dépose mes affaires, et viens m'asseoir à ses côtés.

Elle a démarré la voiture, et nous quittons la base.



Sur la route

Cela fait maintenant cinq minutes que nous avons levé le camp. Elle commence à ralentir, et stationne la voiture sur le bas côté de la route.

_Harm, ta ceinture s'il te plait. Me fit-elle dans un ton de reproche.

Je réalise qu'elle s'arrête seulement pour ça.

_Tu n'avais pas besoin d'arrêter la voiture. Lui répond-je en prenant la ceinture dans la main. Ah moins que ce ne soit qu'une excuse pour pouvoir m'embrasser.

Elle cache derrière son air sérieux un sourire rieur qu'elle a de plus en plus de mal à camoufler.

Elle approche ses lèvres des miennes, et j'en profite de ne pas être encore attaché pour faire le plus gros des efforts.

Notre baiser n'est que caresse, approfondis par l'amour qui nous lie. Nous nous séparons, et Sarah garde les yeux fermés, laissant échapper un gémissement de quiétude.

_Ca m'avait manqué. Dit-elle en soupirant.

Je souris, et me ressaisis de ses lèvres, pour un baiser beaucoup plus appuyé que le précédent.

_A moi aussi.

Elle redescend de son doux ciel, et reprend sa position derrière le volant. Je suis face au tableau de bord moi aussi, et patiente qu'elle reparte.

J'attends...j'attends...j'attends...

_Harm ! Sur un ton dur cette fois-ci.

A son regard, je comprends ce qu'elle veut. Je me saisis vite fait de la ceinture et la mets.

Puis, effectivement, nous repartons.

_Alors, tu ne me racontes pas ? Dit-elle en me jetant quelques coups d'oeil pour ne pas quitter la route trop longtemps des yeux.
_Que je te raconte quoi ?!
_Et bien, ton séjour sur l'USS Watertown !
_Un séjour, tu appellerais ça un séjour enfermé dans une conserve sans pouvoir respirer l'air marin, et devoir être entouré d'hommes 24h/24 & 7j/7 !!!
_Je comprends que tu as bien du t'amuser. Dit-elle en souriant.
_Ouai, heureusement que l'Amiral m'a sorti de là. Je crois que je lui dois une fière chandelle sur ce coup. Fis-je quand même peu ravis surtout en ce moment.
_Réellement, c'est grâce à moi. Reprit-elle d'un ton normal.
_Comment ça ?
_Je suis allée voir l'Amiral et lui ai dit qu'on ne pouvait pas se passer de toi aussi longtemps, et que tu n’avais pas à être réduit à faire que ça. Qu'il y avait du boulot et qu'on en pouvait plus de reprendre tous tes dossiers. Fit-elle naturellement tout en conduisant. Enfin, en gros j'ai dit ça.
_Et que t'a t-il répondu ?!
_Que j'avais raison, et il a passé le coup de fil nécessaire après que j'ai quitté son bureau. Bon il est vrai que c'est grâce à lui dû à certain de ses contacts, mais je pense sérieusement qu'il t'aurait laissé périr là-bas jusqu'à la fin des entraînements.
_Aaaah crois-tu que je sois toujours aussi parano.
_Je ne sais pas, peut-être pas, ou plus trop du moins. Rigole t-elle.
_Non mais tu seras d'accord avec moi qu'il y a quelque temps de ça, il aurait secoué toute la hiérarchie en clamant le scandale qu'un de ses meilleurs officier soit bloqué en mer, surtout pour des simulations de combat, et qu'il est indispensable pour la bonne coordination du service. Tentais-je de dire.

Hmmm...le regard que me porte Sarah à cet instant n'a rien de bien bon et rassurant !

_Enfin, approximativement dans ces termes là quoi. Clarifies-je.

Elle roule des yeux pour les remettre sur la route.

_Bref, le temps nous le dira, Harm. Dit-elle concentrée.
_Ouai...on verra bien...Hey, au faite alors, et toi ?
_Quoi moi ?!
_Comment s'est passé ton retour ?
_C'est reposant de pouvoir dormir sans aucuns bruits. Bien qu'à force on est bien obligé de s'y faire, mon lit m'avait manqué, mais j'avais toujours la même place vide à côté de moi.

Je ressens un petit tremblement dans sa voix, mais je ne vais pas la chercher plus loin.

_Et Kenzie alors ?!
_Elle a été adorable m'a dit Mme Marquez, la gardienne de l'immeuble. Mais je soupçonne qu'elle veuille nous la kidnapper. Fit-elle suspicieuse.

Je ris agréablement et le silence se fait durant quelques secondes, laissant tomber l'atmosphère des retrouvailles.

_Au faite avant que tu ne me demandes, je te ramène chez-toi et je file au JAG.
_Ouai, je me change et je viens rendre mon rapport à l'Amiral.
_Avec un peu de chance, il te laissera le reste de l'après-midi.
_J'espère, surtout si tu venais à me rejoindre.
_Je ne crois pas que cela soit possible. Ah mais par contre autant te prévenir maintenant...ce soir je ne rentrerais pas trop tôt.
_Pourquoi ?!
_Et bien pendant ton absence, je restais plus tard au bureau. Alors donc comme par hasard quand tu reviens, je pars à l'heure normale... même moi j'aurais des idées fleurissantes !
_Je m'aperçois de plus en plus de tous les efforts que nous devons faire. Fis-je en soupirant.
_On y est bien obligé aussi. Mais je trouve que ça vaut le coup. Se retourne t-elle vers moi pour m'afficher son sourire.

Je lui réponds, et pour les derniers kilomètres qui nous restent ensemble, je dépose ma main sur sa cuisse. La sienne recouvre la mienne du temps qu'elle n'en a pas besoin pour passer les vitesses.



QG du JAG
Falls Church – Virginie
L'après-midi


Je pousse les portes du JAG, et les premiers « bonjour » m'attrapent au passage ainsi que les « bon retour » et « bienvenue ».

D'un pas sûr je me dirige aussitôt vers le bureau de notre commandant, non sans jeter un coup d'oeil au bureau de Mac, qui au même moment a relevé la tête, et nous partageons un sourire.

Le mien attendrit, le sien encourageant !

J'arrive dans le champ de vision de Tiner qui annonce ma présence à l'Amiral

_Entrez. Crit-il de son bureau.

Je pénètre dans celui-ci et vient me tenir droit en face de lui.

_Repos Capitaine.

Il me fait signe de m'asseoir en retirant ses lunettes.

_Alors cette petite escapade en eaux troubles, vous a t-elle plu ?!
_Heu...je n'irais pas jusqu’à ce point de satisfaction, si j'avais pu y échapper bien avant, mais pour répondre généralement, tout c'est bien passé.
_Capitaine, insinuez-vous que je vous ai volontairement laissé là-bas ?
_Je n'irais jamais dans de telles allégations, Monsieur.

J'ai l'impression d'être transpercé par un regard quelque peu meurtrier.

_Si je n'avais pas fait jouer mes sources, vous seriez toujours à six pieds sous l'eau !! Reprend-il avec un ton d'amertume.
_Je sais, et vous en remercie Amiral de m'avoir sortis de là.

Il acquiesce de la tête, en baissant son regard sur la paperasse en face de lui.

_Bon, comme je n'ai aucune affaire pour vous aujourd'hui, vous pouvez rentrer vous reposer.
_Bien Amiral. Dis-je en me levant.

Il était sur le point d'enchaîner sur quelque chose quand il s'y abstient, et soupire.

_Rompez.
_A vos ordres Monsieur. Fis-je en le saluant.

Je sors du bureau, et vais directement dans celui de Mac avant de partir. Je tape un coup sur la porte pour lui signaler ma présence et m'appuie sur le montant. Elle relève la tête avec la bouche entrouverte.

_Dîner ce soir...chez moi...léger et tranquille...pour fêter mon retour ! Finis-je dans mon Flyboy grin pour l'amadouer, je dois bien l'avouer.
_C'est ok pour moi. Me répond-elle dans un clin d'oeil.

Je me redresse, affichant un sourire, et la laisse travailler tranquille.


A suivre...

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stitch
Chaussette de Gemma
Chaussette de Gemma


Nombre de messages : 151
Localisation : éxilée dans le 05
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mer 15 Mar - 14:03

c'est que du bonheur !
l'amiral a pas été trop vache, moi je l'aurai laissé se débrouiller LOL
merci pour ces suites d'enfer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Co-Admin
Co-Admin


Féminin Nombre de messages : 4493
Age : 39
Localisation : Spy (Belgique)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Sam 18 Mar - 12:43

C'est trop super ta fic Finou. J'adore et quelle surprise il a eu

Vivement la suite. Je suis vraiment accro à ta fic

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jagarmy.forumdefan.com/portal.htm
lilisarah
Mouchoir usagé de Catherine
Mouchoir usagé de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 109
Age : 26
Localisation : disney
Date d'inscription : 21/01/2006

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Dim 19 Mar - 13:01

c'est génial j'adore cette fic
c'est de l'art a l'état pur
vivemen la suite et encore bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finou
Professeur de boxe de Catherine
Professeur de boxe de Catherine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 31
Localisation : Au paradis de CB & des Macmaniaques
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   Mer 22 Mar - 21:27

Voici la suite Very Happy pour rattraper la semaine & je m'en excuse Embarassed Le reste viendra après relecture de ma tite Charah que je remercie bcp bcp bcp de me relire & corriger mes fautes par milliers Rolling Eyes LOL Gros mouuuuah & merci infiniment pour ta patience vu ma super organisation pour les longues fics lol
Enfin, j'espère que cela vous plaira, on pourrait dire que c'est un chouia nc17 Razz
Bonne lecture Wink & merci pour vos comm's


~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~



Appartement de Harmon Rabb
Nord de Washington
Le soir même


Je donne une dernière touche à la préparation du dîner quand on frappe à la porte. Je me dirige vers celle-ci et l'ouvre donc.

- Sarah ! Pourquoi frappes-tu ?!
- Ca fait plus rendez-vous. Fit-elle dans un rictus.
- Oooh, rentrez ma belle. Dis-je en lui prenant la main.

Je la déshabille, enfin, lui ôte son manteau et le pose vite sur le dossier du canapé. Sarah se dirige vers la table.

- Hmm je crois rêver ! Dit-elle en appréciant apparemment la nourriture qui se trouve dans son assiette.
- Oui, je voulais que tu manges quelque chose que tu aimes par dessus tout.
- Tu es un amour. Fit-elle en m'embrassant quand j'arrive près d'elle.
- Je viens d'aller les chercher, ils sont tout chauds. Alors, il ne vaut mieux pas les laisser attendre.
- Excellente idée.

Nous prenons place sur nos chaises.

- Tu manges quoi toi ?!
- Oh j'ai des pattes qui m'attendent.
- Mais j'aurais pu manger pareil que toi !
- Je sais, mais ça me fait plaisir de te voir dévorer un hamburger, sans penser ce qu'il contient...bien évidement.

Elle rit, et ses yeux sont attirés par son repas. Là, elle se prépare psychologiquement !

Elle prend son hamburger à deux mains après avoir remonté partiellement ses manches. Un sourire s'agrandi puis ses dents viennent croquer dans le pain.

Immédiatement les réactions fusent.

- C'est...trop...bon !!!
- Ravis qu'il te plaise. Souris-je.

Je me lève et m'occupe de mes spaghettis en les égouttant.

- Tu as dormi cet après-midi ? Me demande Sarah en regardant par dessus son épaule, la bouche à moitié pleine.

Elle me fait rire, mais j'enchaîne en répondant à sa question.

- Ouai, je me suis accordé quelques heures de repos.
- Tu as bien fait, tu avais une mine effroyable ! Dit-elle avant de mordre dans sa nourriture préférée.
- Sûrement pour ça que l'Amiral m'a donné la fin de ma journée...
- A propos, que t'as t-il dit alors ?
- Rho rien de bien particulier, fis-je en rejoignant Sarah avec mon assiette, il m'a bien fait comprendre que c'est grâce à lui que j'ai pu rentrer.
- Je sens qu'il va bien s'amuser de ça ! Fit-elle en riant légèrement.
- J'en ai bien peur...Finis-je en m'asseyant lourdement en pensant à ce qui m'attend avec l'Amiral.

Je regarde Sarah, et je m'aperçois qu'elle a commencé à attaquer le deuxième.

- Oh mort ou vif !
- Je suis affamée...! Mais tiens tu veux un morceau.
- Heu non je ne crois pas. Dis-je réticent.
- Mais si tu vas voir c'est trop bon !!
- Je n'en doute pas mais c'est que ça ne m'attire pas confiance...
- Pas confiance ? Répète t-elle étonnée. Mange et tu verras. Pour me faire plaaaisiiir...finit-elle dans une moue suppliante.

Comment faire face à ce visage d'ange...

- Bon ok...mais juste une bouchée !

Son sourire montrant toutes ses dents traduit bien son excitation face à cette situation.

Je vais pour prendre du bout des doigts son hamburger, quand elle approche sa main avec ce dernier prit au piège.

J'ouvre grand la bouche, et quand je sens un goût sucré sur ma langue, je ferme la mâchoire. Sarah reprend sa place contre le dossier de la chaise et mord à son tour.

Je mâche...dans un semblant de sourire convaincu que c'est bon...

- Alors tu vois, tu n'es pas mort !!!
- Bah heu je pense que dans la nuit ça fera effet.
- Pffff...

Elle détourne l'attention de moi, et à présent, je me consacre à manger un véritable repas gastronomique !

- J'ai manqué quelques choses durant mon absence ? Demandais-je en portant la fourchette à ma bouche.
- Hummm, na pas que je m'en souvienne.
- Bien. Et qu'as-tu fais de tes week-ends ?
- Contrairement à la dernière fois, cette fois je suis allée faire les boutiques, rendre une petite visite à notre filleul préféré et...bah je crois que c'est tout.
- Bah contrairement à la dernière fois, je trouve ça super ! Dis-je dans un sourire heureux qu'elle est pensée un peu à elle. Et tu es allée dans quel genre de magasin ?
- Habits. Fit-elle ne s'apercevant de ma véritable question.

Puis, non, elle tourne le visage vers moi comme si elle savait lire en moi, et reprend d'un air coquin.

- Je suis allée faire un tour à Victoria Secret.
- Hum voilà une chose intéressante. Tu y as trouvé ton bonheur ?!
- Je pense que j'y ai trouvé le tien. Fit-elle dans un grand sourire.

Elle a déjà fini de manger alors que je ne suis qu'à la moitié. Mais la tournure de notre conversation pourrait me couper la faim, par le pourvoir d'un plus grand appétit...elle !

Je pose mes couverts et me lève, ce qui l'a surprend. Puis je tend la main vers elle et y glisse la sienne dans la mienne, tout en se levant à son tour.

D'un pas léger, nous montons les marches séparant le salon de la chambre.

Près du lit, je me déchausse, retire mon t-shirt, et mon corps est aussitôt attiré par elle. Elle fait de même, puis s'interrompt.

- Je vais mettre quelque chose de plus confortable. Fit-elle sur la pointe des pieds.
- Mais tu n'as pas apporté d'affaire ? Repris-je en réalisant.

Un séduisant sourire se dessine sur son visage.

Elle marche en direction de l'armoire, et retire un vêtement sur un cintre.

- Je crois qu'il n'est pas de trop. Fit-elle en m'exposant son déshabillé.

Je répond seulement négativement de la tête et la suis du regard jusqu'à ne plus l'apercevoir dans la salle de bain.

Pendant ce temps, j’ôte mes vêtements et m'engouffre entre les draps.

Quelques secondes plus tard, Sarah réapparaît dans une nuisette en satin voilée à certain endroit, en blanc. Sur son teint de peau, cela ressort divinement !

Elle contourne le lit, et me rejoint. Elle se glisse contre mon torse, et y dépose sa tête me caressant de ses lèvres. Mes doigts vaguent dans ses cheveux soyeux, et un baiser s'envole sur son front.

Nous restons comme cela, le temps qu'il faudra, et toute la nuit s'il le faut...

Elle remue pour trouver position confortable, et je passe ma main sur son ventre, quand j'arrive à son nombril, un métal froid me ramène sur un point qui m'est apparu quand j'étais dans l'USS.

- Sarah, mon coeur...Dis-moi...fis-je en m'écartant un peu d'elle afin de pouvoir la regarder.

Elle fait de même, et s'allonge sur le dos. Elle pince ses lèvres, en attendant que j'expose la suite.

- La photo que tu m'as envoyé par mail, où l'as-tu faite ?!

Elle baisse les yeux et se n'est pas fait pour me rassurer. Après un instant, elle reprend.

- Dois-je vraiment te le dire ?! Me demande t-elle gênée.

Je ne comprends pas l'embarras qu'elle peut avoir.

- En faite, elle n'est pas ressente...
- Pourtant...
- Ouai, je garde la ligne malgré ma nourriture. Fit-elle dans un sourire

Cela apaise l'environnement.

- C'était chez...
- Chérie si tu ne veux pas en parler, ce n'est pas un problème pour moi ! Continuais-je pour la rassurer.
- Non, c'est bon...c'est quand je suis allée voir Chloé la dernière fois. Elle avait eu un appareil photo numérique, et elle voulait absolument des photos de moi, dont une « sexy ».

Mon coeur respire malgré tout à nouveau.

- Pourquoi cela te gênée de m'en parler ?!
- Je ne sais pas, peut-être que tu n'apprécierais pas...
- Non, du tout...mais ce qui y a c'est que l'on dirait le parquet d'un bateau. Osais-je dire.
- Oh ça c'est Chloé, elle a fait un montage. Reprend-elle sans plus d'inquiétude.
- Comment ?!
- Vive les nouvelles technologies. Glousse t-elle. Elle est douée, mais j'étais aussi surprise que toi quand j'ai vu la phot ce qu'elle est devenue.
- Magnifique photo. Ne pouvais-je renier.

A présent son regard donne l'impression de sourire. Elle passe ses bras par dessus les draps afin de les faire prendre forme de son corps.

- C'est tout ce que tu voulais savoir ?!
- Heu en partie, en faite c'était surtout pour autre chose...

_________________
I love you Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
~*~ Forever Love ~*~ [En Cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» (One Direction) Strange Love (en cours)
» [Terminé] La Niak VS Monstre Orange [en cours]
» En cours: Hotchkiss H35 - RPM 1 / 72.
» Premier love....
» Cours sur l'imparfait de l'indicatif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CATHERINE BELL ONLINE - CBO :: FANART :: Les fanfictions :: En cours-
Sauter vers: